trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Sam 1 Fév 2014 - 20:54

Bonjour à tous,

je ne suis pas sûre d'avoir réellement ma place parmi vous (mais finalement ce manque de légitimité ressenti c'est l'histoire de ma vie), mais après avoir lu énormément de choses sur ce forum et m'être alternativement senti complètement comme vous puis complètement comme ceux que vous appelez parfois les autres, je me décide quand même à m'inscrire, histoire de voir si vous n'auriez pas des pistes de réponse pour moi.

Petit historique vite fait et en vrac : j'ai un père surdoué (avéré, environ 145 de QI je crois), et un frère ainé surdoué ( QI identique), une petite soeur non surdouée (avérée, environ 115 de QI de mémoire), une mère peut-être surdouée (mais non testée), et moi au milieu de tout ça, jamais testée car, contrairement à mon frère et ma soeur, plutôt insérée scolairement et socialement (mais je pense avec le recul surtout par peur de ressembler à mon père ou mon frère, très malheureux et seuls tous les 2).

Je ne m'étais jamais trop posé la question, même si je me souviens étant petite avoir demandé à ma mère pourquoi mon frère et ma soeur savaient leur QI et pas moi. J'imagine m'être résignée en entendant sa réponse (toi tu n'as pas de problème à l'école, tu n'as pas besoin de savoir).

Jusqu'à il y a quelques jours où une copine m'a redit (elle m'en avait déjà parlé il y a quelques mois mais à l'époque je n'avais pas réagi) qu'elle me reconnaissait en surdouée, et que les zèbres se reconnaissaient entre eux. Effectivement je détecte les surdoués très rapidement mais je me suis toujours dit que c'est par analogie avec mon père et mon frère. (Vous reconnaissez-vous réellement entre vous ????)

J'ai dans la tête une image précise du surdoué à laquelle je ne pense pas ressembler mais à vous lire je ne suis pas sure que l'image que j'ai soit vraiment exacte. Alors oui j'en ai certaines caractéristiques, mais pas toutes loin de là. Mais surtout je me pense alternativement d'un côté ou de l'autre de la barrière.

Je trouve rarement les gens intelligents, je m'exaspère très souvent du manque de profondeur de leur raisonnement, mais lorsque je parle avec un vrai surdoué je me sens vraiment toute petite et limitée. Et contrairement à nombre d'entre vous qui semblent éprouver d'énormes difficultés, voire une incapacité totale, à mener une discussion agréable avec une personne au QI moyen voire bas, j'ai la capacité à m'adapter à tout niveau d'intelligence et à adapter la complexité de mon discours en fonction. Je ressens très vite le niveau intellectuel de mon interlocuteur grâce à une empathie que je pense bien au-dessus de la moyenne des gens.

Je me sais INFP, neuro-droitière, anticonformiste, lorsque je lis des explications sur la pensée arborescente je me dis que je fonctionne au moins en partie comme ça, mais je me dis la même chose lorsque je lis sur la pensée linéaire... Est-il possible d'avoir une pensée à la fois linéaire ET arborescente ? Genre je fais beaucoup d'associations d'idées mais je laisse ces nouvelles idées là où elles sont pour revenir à la première puis repartir sur une autre association d'idées avant de re-revenir à la première (un genre de A->B->A->C->A->B->C->A->D, etc... si jamais vous comprenez).

Je ne connais pas mon QI mais je l'imagine à 129 (à mon sens le pire QI qui soit) car juste à la limite entre les 2 (un peu comme un métisse peut être rejeté par les noirs et les blancs). J'ai fait sur insistance de ma copine que j'évoquais plus haut le pré-test de Mensa auquel il faut avoir au moins 30 de mémoire. Devinez mon résultat... Et bah oui 29...

En bref je me sens assez perdue, donc j'espère trouver ici quelques réponses, si d'autres comme moi se sentent le cul entre 2 chaises...

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par fleur_bleue le Sam 1 Fév 2014 - 21:41

Bienvenue! Ici, pas besoin de papier pour rentrer, donc ne t'inquiète pas. Wink Pour ce qui est de la reconnaissance entre zèbres, tu dis savoir les détecter, bah c'est pareil pour tout le monde - même sans le savoir, on sent les ressemblances. Mais au-delà de celles-ci, chaque surdoué est différent, et l'image qu'on peut en avoir ne correspond pas forcément à la réalité...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Zenji le Sam 1 Fév 2014 - 21:58

Petite fleur, je te lis et j'ai dans la tête une petite sœur. Bienvenue chez toi.

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Ardel le Sam 1 Fév 2014 - 23:31

Hey, bienvenue ! cheers

Beaucoup de chiffres, de termes techniques ... le milieu, tu connais ^^

L'important, c'est quand même que tu te plaises ici, et j'espère de tous cœur que c'est / ce sera le cas !

Et pour réagir sur deux points
- la pensée linéaire à arborescente, à la connaissance, c'est un continuum, tout le monde a des deux en proportions variées.
- le test mensa (en idf du moins) est assez différent du pré-test sur internet, qui ne veut pas dire grand-chose.

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3837
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Cleore le Dim 2 Fév 2014 - 10:53

Bah mon QI doit être à peu près comme le tien, et je me suis sentie tout de suite scotchée par la définition du zèbre. Je n'ai pas fait de test officiel mais dans les officieux je suis entre 125 et 130, et comme je me sabote un chouia chaque fois je n'aurai jamais la réponse exacte. Et alors ? Je me reconnais dans tout le monde ici, et du moment que tu t'es senti attiré(e) et que tu as pris la peine d'écrire tout ça, tu as forcément ta place. Welcome on board.  Wink 

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Dim 2 Fév 2014 - 11:44

Merci à tous pour votre accueil. Merci de m'aider à me sentir moins seule et à m'aider à me comprendre.

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 2 Fév 2014 - 11:49

Et puis si tu n'as pas de problème, peut être n'es tu pas un zèbre, mais un tigre Wink (c'est la même chose mais en heureux, pas victime, qui ne se laisse pas bouffer Wink )

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Dim 2 Fév 2014 - 12:41

J'aime bien l'idée du tigre va falloir que je creuse la question Smile

Pour autant ça ne fait que peu de temps que je m'estime suffisamment pour réussir à ne pas me laisser bouffer comme tu dis, et lorsque je repense à mes relations avec les autres dans mon passé, j'ai comme la sensation de m'être niée pour réussir à maintenir un lien avec eux.

Comme si j'avais eu le choix entre perdre les autres ou me perdre moi, et que j'avais choisi la seconde solution histoire de ne pas souffrir de la solitude qu'ont vécu mon frère et mes 2 parents. Quitte à taire ce que je pensais histoire d'éviter les réflexions "de toute façon t'es une intello toi", qui blesse quand on a juste envie d'être acceptée...

Donc peut-être demi-zèbre à griffes ?

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 12:41

Depuis hier je parcours ce forum de façon intensive, je vous lis et vous relis, et ça confirme mon impression d'être un demi-zèbre.
Suffisamment bizarre pour sentir un décalage avec les normo-pensants mais en même temps suffisamment proche de leur façon de penser pour être capable de m'adapter à eux.

Au même titre que les zèbres sont souvent "trop", je suis "moins". C'est-à-dire que j'ai tous les symptômes que vous racontez mais en version adoucie, atténuée.

Et ce cette constation m'est venue une idée tout à l'heure :

Je trouve dommage de constater que simplement à cause de la bêtise d'une partie des normo-pensants, vous qui êtes l'élite intellectuelle de ce pays, et donc les seuls capables de nous faire avancer dans le bon sens, êtes trop englués dans votre souffrance causée par le manque d'empathie et de compréhension des normo-pensants, que vous ne pouvez pas réellement mettre à profit vos compétences pour le bien de tous, ou en tout cas trop rarement à mon goût.

Le monde va mal et a besoin de vos cerveaux surpuissants, mais du fait de votre minorité, et donc de votre inadaptabilité à cette dictature qu'est la raison du plus nombreux, vous ne pouvez pas nous sauver...

Cette idée est profondément déprimante pour moi, demi-zèbre, qui est capable de voir et constater tout ce qui ne va pas, voire parfois d'imaginer des solutions théoriques, mais absolument pas leur mise en pratique pour laquelle mon cerveau est bien trop faible.

Je vous sais capable de mettre en pratique et de pousser plus loin ce que je ne parviens qu'à entrevoir comme étant une solution (et qui reste incompréhensible et aberrant du point de vue des normo-pensants), mais je vous vois, au choix, vous auto-détruire ou vous désintéresser du sort de l'humanité en vous isolant (en pensée ou concrètement), à cause de ce sentiment de non-appartenance qu'ils ont réussi à faire naître en vous...

Faites moi plaisir les zèbres, utilisez votre énergie pour changer le monde au lieu de vous demander pourquoi les autres vous en veulent autant. Ils n'ont absolument aucune idée de ce qui se passe dans vos têtes, ce que vous percevez comme des agressions n'est qu'un manque de compréhension de leur part (et quand un normo-pensant ne comprend pas il ne cherche pas forcément à comprendre. Il rejette l'idée c'est tout...)...

Donc voilà, c'est ce que je voulais vous dire aujou'd'hui, en espérant n'avoir heurté personne, j'ai de l'empathie mais pas autant que vous donc je ne peux pas en être sûre...


Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 12:45

Kaimetsu a écrit:Je trouve dommage de constater que simplement à cause de la bêtise d'une partie des normo-pensants, vous qui êtes l'élite intellectuelle de ce pays, et donc les seuls capables de nous faire avancer dans le bon sens, êtes trop englués dans votre souffrance causée par le manque d'empathie et de compréhension des normo-pensants, que vous ne pouvez pas réellement mettre à profit vos compétences pour le bien de tous, ou en tout cas trop rarement à mon goût.

L'élite intellectuelle n'est pas ici... sinon ce serait inquiétant  Laughing 
Tu devrais relire au moins le passage que j'ai quoté... peut être plusieurs fois... je t'assure que c'est effrayant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 13:44

nicotine a écrit:
L'élite intellectuelle n'est pas ici...

ça dépend de ta définition d'élite intellectuelle. Si ce n'est pas le cas c'est que j'ai loupé quelque chose, ce qui est très possible... Smile

nicotine a écrit:sinon ce serait inquiétant  

ça l'est !!! d'où mon message...


nicotine a écrit:
Tu devrais relire au moins le passage que j'ai quoté... peut être plusieurs fois... je t'assure que c'est effrayant.

J'assume entièrement ce que j'ai dit et même après plusieurs lectures je persiste et signe. Je veux bien savoir en quoi tu trouves ça effrayant...

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 14:26

Bah... tu dois être bien zébré alors. Félicitations!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 14:27

Euh... je ne sais pas trop comment je dois prendre ton message... C'est de l'ironie ?

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 15:15

Dans tous les cas, tu me sembles (sincèrement) bien adaptée à la population de ce forum, car tu sembles malheureuse, et tu expliques ça par un QI supérieur à la norme.
T'es dans le panel, dans le public zébré.

Bon courage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 16:12

Merci pour ton explication et ta sollicitude.

Je ne dirais pas tant que je suis malheureuse, plutôt trop lucide et trop idéaliste.
J'ambitionne de grandes choses pour l'humain, je vois et comprends pourquoi ils sont malheureux et ce qu'ils devraient faire pour ne plus l'être, mais je n'arrive pas à me faire comprendre d'eux.

Un genre de Cassandre quoi...


Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 16:21

Kaimetsu a écrit:Je ne dirais pas tant que je suis malheureuse, plutôt trop lucide et trop idéaliste.
J'ambitionne de grandes choses pour l'humain, je vois et comprends pourquoi ils sont malheureux et ce qu'ils devraient faire pour ne plus l'être, mais je n'arrive pas à me faire comprendre d'eux.
J'imagine que la description que tu as faite du zèbre correspond à la manière dont tu te vois.
Tu pourrais commencer par discuter de tes projets (tes ambitions pour l'humain) avec d'autres "zèbres" pour voir ce que cela donne, et comment ça se passe  Wink 

Bon, je te laisse. Bonne continuation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par ruga le Lun 3 Fév 2014 - 16:38

Je ne suis pas très sûr que le préfixe "demi" soit pertinent à ton sujet ...

Enfin, moi je suis le chat zèbre de schrödinger jusqu'à mon test alors je ne suis sans doutes pas très bien placé pour en juger ...

ruga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 24/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 19:26

ruga a écrit:Je ne suis pas très sûr que le préfixe "demi" soit pertinent à ton sujet ...

Je suis peut-être plus zèbre que je ne le pense, c'est possible. On ne se connait jamais vraiment soi-même...

Disons que je me qualifie de demi-zèbre afin de ne pas "empiéter sur les plates-bandes" des plus zèbres que moi qui ont une souffrance bien plus grande.
Mais ma référence en terme de zébritude étant mon frère qui a 145 (je crois que c'est la limite à partir de laquelle on parle de THQI ?), ce qui a contribué à me faire nier mes capacités, car déjà lui et moi on ne vit pas dans le même monde, peut-être que j'ai en quelque sorte tout décalé d'un cran, et que ce que je considère comme HQI c'est en fait THQI et que moi que je pensais simplement plus intelligente que la moyenne je suis plus que ça...


Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par ruga le Lun 3 Fév 2014 - 20:23

Ou alors le zèbre n'est pas forcement que souffrance et peut-être que le monde est parcouru pas pleins de zèbres biens dans leurs bottes sabots ?
Ou bien encore le "mode de fonctionnement zébresque" entraine un QI élevé plutôt que l'inverse ...
Ou bien encore , comme on dit que "qui peut le plus peut le moins" tu es devenue capable de simuler un fonctionnement "normal" quand le besoin s'en fait sentir ...

Quelques sujets de réflexions ( qui , je l'avoue, sont les miens en ce moment ) à ruminer après son fourrage ...  Smile


Dernière édition par ruga le Lun 3 Fév 2014 - 21:24, édité 1 fois

ruga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 24/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 20:39

ruga a écrit:Ou alors le zèbre n'est pas forcement que souffrance et peut-être que le monde est parcouru pas pleins de zèbres biens dans leurs bottes sabots ?

Je n'en suis pas sure. Je pense qu'être décalé par rapport aux autres entraine forcément des conséquences négatives, pas identiques pour tous. Simplement on les met peut-être sur le compte d'autre chose. En arrivant sur ce forum je n'ai pas découvert mes difficultés. J'ai juste compris qu'elles étaient en grande partie liées à ça alors qu'avant je les imaginais plus liées à mon vécu. Je pense que les zèbres les mieux lotis passent inaperçus au milieu d'une foule de personnes mal dans leurs peaux. Comparativement aux personnes que j'observe dans mon travail, ma famille, mes amis, etc... Je me pense plus heureuse que la plupart d'entre eux. Leur mal-être est simplement lié à autre chose que la zébritude, les raisons de se sentir mal dans ce monde sont légion !

ruga a écrit:Ou bien encore le "mode de fonctionnement zébresque" entraine un QI élevé plutôt que l'inverse ...

Idée intéressante qui ne m'avait pas traversé l'esprit. Cependant je pense l'inverse plus probable... A creuser Smile

ruga a écrit:Ou bien encore , comme on dit que "qui peu le plus peu le moins" tu es devenue capable de simuler un fonctionnement "normal" quand le besoin s'en fait sentir ...

Alors là par contre je pense que tu as mis dans le mille ! Je pense effectivement avoir mis une bonne part de mon potentiel dans l'étude de mes semblables (plutôt les non zébrés d'ailleurs), histoire de ne pas être exclue, ce que je ne supporterais pas étant plus sociable que solitaire (mais préférant la relation interpersonnelle aux grands attroupements).

Je vois l'intelligence comme un nombre de points qui nous serait fourni au départ (chacun n'en ayant pas autant que les autres), et on les répartit entre différentes sortes d'intelligence/compétences. Personnellement je suis fachée avec les sciences, tout ce qui est chiffré, concret, technique m'indiffère au plus haut point, mais l'être humain me passionne, ainsi que les arts... On ne peut pas être au top partout... (enfin j'imagine que certains à qui on a fourni plus de points au départ le peuvent ?)...


Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 20:59

Kaimetsu a écrit:
Je n'en suis pas sure. Je pense qu'être décalé par rapport aux autres entraine forcément des conséquences négatives, pas identiques pour tous. Simplement on les met peut-être sur le compte d'autre chose.
Bah, quelqu'un qui a un gros QiQi, qu'est entouré par des gens qu'il aime, qui a de quoi subvenir tranquillou à ses besoins, et qui réalise ses passions... je ne crois pas que ce soit bien tristoune  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 21:42

Certes, mais je ne pense pas que ce soit bien fréquent Wink

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 21:55

Kaimetsu a écrit:Certes, mais je ne pense pas que ce soit bien fréquent Wink
Je ne crois pas qu'il y ait des chiffres là dessus ( si il y a une différence entre ceux qui ont un QI dans la "norme", les HQI et les THQI)
Mais bon, ça existe, et ce n'est peut être pas si rare que ça  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Kaimetsu le Lun 3 Fév 2014 - 22:10

Effectivement il serait intéressant d'avoir des chiffres pour voir si le QI est proportionnel ou non au bien-être ressenti.

L'idée intéressante, je pense, serait aussi de différencier le mal-être ressenti par les HQI et + selon s'il est dû à une inadaptabilité aux autres (normo-pensants majoritairement), auquel cas, s'entourer uniquement de HQI et + pourrait théoriquement régler le problème, du mal-être ressenti selon des causes intrinsèques au fonctionnement interne du HQI et + (cerveau en surchauffe, questionnement permanent, fatigue, perfectionnisme maladif, et toute autre affection inhérente à la zébritude)...

Des avis là-dessus ?

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Invité le Lun 3 Fév 2014 - 22:15

Un avis: tu as principalement des infos sur des personnes qui vont mal, et qui vont découvrir leur HQI.
Ceux qui vont bien, ont peut de chance de consulter.

De là, tu poses que les HQI vont mal. Et tu ne trouveras que ce que tu veux trouver.

Toute cette histoire est un bon plan si tu veux justifier ton insatisfaction, ce qui "bug" dans ta vie.
Si ce n'est pas le cas, tu ne devrais pas partir du principe qu'un hqi va généralement mal.

Après, peut être que de rester dans un groupement de "zèbres-élite-intellectuelle" (lol) pourra te donner une meilleure image de toi, et gonfler ton égo. Why not.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trop zèbres pour les non-zèbres mais pas assez pour les vrais zèbres...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum