Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Ven 25 Déc 2020 - 22:48

cat


Dernière édition par So,Nath le Sam 26 Déc 2020 - 18:47, édité 2 fois
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Ven 25 Déc 2020 - 23:04

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Ven 25 Déc 2020 - 23:26

La célébrité de TikTok, Zaria, a revêtu un t-shirt Metallica en début de semaine dans quelques clips qu’elle a partagé sur le réseau social branché de partage de vidéos.


Certains utilisateurs de TikTok l’ont félicitée pour avoir porté un t-shirt Metallica, et c’est là que les choses sont devenues amusantes. Même si Zaria est une chanteuse qui compte plus de 100 000 adeptes sur TikTok, elle a quand même reçu l’incontournable commentaire test : “Cite trois chansons de Metallica”. Ce que ces utilisateurs ne savaient probablement pas, cependant, c’est que la musicienne dont le point fort est généralement le R&B et la Soul sait aussi jouer de la guitare.

Regardez ses réponses vidéo ci-dessous.

Ok, donc, l’autre jour, j’ai posté une vidéo de moi avec un t-shirt Metallica, et des gens ont dit : “Cite trois chansons de Metallica. Je parie que tu n’aimes même pas Metallica”. Donc voilà ma réponse : Seulement trois chansons ? Vraiment ? Et si je les jouais à la guitare pour
 vous ?

... /...

Metalzone.fr

Very Happy
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Ven 25 Déc 2020 - 23:28

Vincenz' a écrit:

Et tics, et toc.  Very Happy
Merci !
Monsieur Vincen'Z.
J'aime beaucoup votre avis sur ce sujet.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 26 Déc 2020 - 19:02

LE LANGAGE
Être doué de langage, c’est être à la fois capable de comprendre quelqu’un et de lui répondre. Autrement dit, la faculté du langage recouvre la compréhension et l’énonciation. Pour le langage parlé, il faut pouvoir d’une part passer du son au sens, et d’autre part, ensuite, des mots pensés aux mots... /..

Frcneurodon. Fr



-------

La cartographie du cerveau
 linternaute.fr. 

Broc à Wervik et les autres aires du langage le cerveau MC Gill. Ca

L'influence du jeu sur le cerveau. 
cursus.edu. Fr

Cherchez la salle de jeux, voire de la salle jeux, interne. 

Pourquoi tu cherches ça ? 
je sais pas
C'est un peu en quelque sorte comme si je cherchais pour voir ce que je trouve et pour voir si déjà à mon niveau c'est intéressant de savoir ce que je pourrais trouver pour expliquer des trucs. 

Une pensée pour fête à Morgana donc on doit retrouver écrit quelque part ce que j'ai encore à l'esprit des années après : mais de où ça sort ? 
Dans une conversation que je pourrais retrouver mais je vais pas chercher ou si besoin je chercherai et qu'il était en rapport justement avec ça où j'avais dû déjà répondre quelque chose dans ce genre-là et donc dans des contacts de jeux de mots ou de formation de poésie ou de formation d'un ensemble de choses qui doivent être repris d'après ce que j'en ai compris ce n'est pas très important simplement que je le si tu peux être important dans des frontières entre le vocabulaire de ce qui doit être les linguistiques qui n'est pas mon vocabulaire premier et dans un vocabulaire qui n'est pas mon vocabulaire premier non plus et les deux non pas à le devenir en tout cas depuis 10 ans depuis toujours et pour l'instant qui serait classée chez moi dans le vocabulaire médical psychiatrique sans connotation la dyslexie la dyspraxie ce dont je ne suis même pas certaine et tant mieux puisque tout ceci particulièrement médical ça peut faire l'objet je pense à chaque fois un petit enfant qui va se rendre chez telle personne professionnel pour régler telle problème particulier à un orthophoniste qui va te rendre chez une autre personne pour régler un autre problème exetera exetera donc là dessus sans crainte mais bien évidemment je pensais avoir évoqué depuis 10 ans je n'allais pas me mettre subitement à dire à quelqu'un tu vas plus chez 5 personnes parce que je vais ne pas te décomposer des choses et dans ma considération je vais indiquer de ne pas décomposer des choses éventuellement peut-être pendant longtemps parce que tu aurais quelque chose en tout cas chez moi qui permet ou qui aurait permis d'éviter tout ça. 

La mocalisation
Dont je crois il faut lire
Dany Boon 

Ou alors dans le conseiller socio-éducatif
Dany Boon. 

De toute façon rien que pour rire un bon coup sans tout le reste éventuellement il faut avoir vu ses sketchs peut-être même pour sa culture générale.  Very Happy
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 26 Déc 2020 - 19:32

[size=48]7 réactions d’enfants qui rendent dingues les parents[/size]

[size=42]

[/size]
Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Header-les-ptits-ouistitis

Bon, en fait d’enfants, je parle de mes enfants bien entendu. 😀
Eux, mes fils bien aimés, qui ont des réactions incompréhensibles, improbables, interminables, voire indomptables. Voici donc 7 réactions que je ne comprends pas chez mes enfants et qui vont finir par me rendre folle.


1


Réaction n°1 : le pipi, jamais tu n’auras envie

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Peepee


[size=40]Un enfant n’a jamais envie de faire pipi. Toi, tu vois bien qu’il en a envie, ça fait 45 minutes qu’il gigote constamment et se dandine comme un ver de terre.[/size]



[size=40]La première fois, tu lui demandes si il veut faire pipi, il te répond non. La 2e fois tu lui demandes si il n’a toujours pas envie, il te répond encore non. Au bout de la 5e fois, tu cris dis « vas faire pipi stp », il te répond toujours NON, tout en y allant parce là il n’a vraiment plus le choix. WTF ?[/size]


.. /... 


Un jour. Un jeu.fr
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 29 Déc 2020 - 20:13

Les Marmottes de FR3
 Compilation
 Dean Martin /YouT

Les Américains sont fans des marmottes de FR3.
Le Huffpost/YouT 

Hamster🦔🦛🦏elephant🐏🐑🐐🐪🐫🦙🐁🐀🦒🐨🦃🦘🦅🐦🐖🐄🐃🐂🦊🐆🐴🦝cat🐎🦄🦄🦓🦌🐮🐅🐯🦁🐈🐵monkey🦍🐶🐕🐩🐺🐢🦎🐍🦚🦉🦢🦆🦜🐳🐙🐡🐝🐜🦈🕷️🦗🐞🦂
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 12:01

Et une seule résolution de durée de 365 jours, une.
Question suivante ?

Cat transcendance. 
Limitless. 
Doriitostv/YouT
🧶🧵
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 13:28

Je viens de remarquer que tu as changé le titre du topic, ce qui rend ma précédente participation incomplète ! Mon cerveau, je crois que c'est plus ça :

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 13:35

La partie vis(i)on de ton cerveau fonctionne donc. One of

Happy news. Yeah. 

Bison meets horse. 
Russ.S/YouT
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 16:51

Vis(i)on la lune, qui sait, on tombera peut-être dans les étoiles...

Crying, though I can't see it right now...
Searching, it will change people

I wanna have a pure time
Everyone's a noble mind

If these dry lips become wet
Beyond Time, towards a passionate era
Because I believe it will move
Believing a sign of Zeta
Beyond the hard times from now


Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 16:55

Ohhh, de l'humour en plus. Ça va finir en jeux de mots.
Attention, ça peut rapidement dégénérer en phrases en smileys  Wink cat Bear hug geek
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 18:10

Jeux de mots jeux de matelots ? Mal aux mots, moteur ça tourne ? Tant que le courant passe, cours ! Passé ce point, point de compréhension certes, mais bon, comme on dit, "qui ne tente rien pose un lapin". Smile(y)s and have fun.

When I was young I believed
there was a sun that goes up and a sun
that goes down in my heart
I always thought they were two things
the moon and the stars in the night
where the same lights
that lit up the streets
They were the same to my young eyes




Un peu de poésie ?

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 18:26

Encore !
Se prosterne Bravo ! Vivat cheers Impec !
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 19:04

Dix puissantes résolutions à prendre en 2021. 
Stan Carrey super coach/YouT.

C'est mes nouveaux post-it.
Sinon je vais oublier qu'on va être en 20(4)21
🧶🧵 
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 19:23

Plus de tentatives de rimes et jeux de mots ou plus de musique ? Ou les deux ?



(oui je suis très "Gundam" en ce moment...)
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 19:32

Wha la voix !!! Et le velouté des instrus, on se retrouve dans du coton. 
De ce que tu veux si l'envie te vient.
Dans mes fils si c'est dans la charte, c'est "autonomie vis ta life- j'y suis en mode tiers neutre extérieur "
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 21:12

C'est une "reprise en changeant les paroles" du classique de Nina Simones, Feeling Good :



Et ouais, ça fait du bien aux cages à miel ! En plus ça reste même sur le sujet :

Dragonfly out in the sun, you know what I mean, don't you know?
Butterflies all havin' fun, you know what I mean
Sleep in peace when day is done, that's what I mean
And this old world is a new world
And a bold world, for me

Stars when you shine, you know how I feel
Scent of the pine, you know how I feel
Oh, freedom is mine
And I know how I feel

It's a new dawn
It's a new day
It's a new life for me


Communication et "new day" à un jour du début d'une nouvelle année... aller, une dernière chanson après j'arrête, on ne perd rien à essayer, let's win forever :



The heavens are pierced by blue lightning
The ground is stained with the shadows of desire
When the world is engulfed in nightmares
You hear a voice calling out "SOS"

Be proud of the hope in your heart
Stand up! Pray for peace!
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 21:25

Very Happy

Je me trompe, ou cela circule plutôt cool dans les réseaux de ton cerveau ? Si c'est le cas, ça fait chaud au cœur.

What a wonderful world.
Louis Armstrong. 

Contente de te voir passer par ici. 
Tous les domaines de ta vie se tiennent ou sont sur les bonnes routes comme tu le souhaites ?
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 22:01

Ça fait quatre ou cinq fois que j'écris un truc et que je l'efface, je sais pas trop comment répondre.

Je crois qu'au final, mes réseaux internes sont en travaux depuis très longtemps et le circulation commence à reprendre, lentement. Il reste des gros rochers à déplacer, quelques montagnes à sécuriser, quelques arbres encore sur la chaussée, sans doute quelques tunnels à (re)creuser et des milliers de ponts à construire, c'est loin d'être réellement praticable, mais ça commence un peu à l'être. Y a encore eu de gros éboulements cette année, quelques inondations émotionnelles, c'est pas encore facile, d'être moi, le physique s'est un peu cassé la gueule et a envoyé le psychique dans le mur pendant quelques temps. Je crois que ça devient un peu plus vivable, petit à petit. J'ai pris des initiatives, cette fin d'année, j'ai fait quelques bons choix... y a encore énormément de travail, mais y a eu quelques progrès.

2020 au final aura été légèrement moins mauvais que 2019 malgré les circonstances, y a des grosses boules de nœuds auxquelles j'arrive toujours pas à m'attaquer, quelques grosses autoroutes qui ne mènent nul part et quelques pompiers paranoïaques qui gâchent toutes leurs énergies à arroser les voitures rouges, le réseau est loin d'être au vert, je ne mange toujours pas de légumes ! M'enfin, à force de retirer les cailloux j'imagine qu'on a commencé à faire rouler les rochers et à libérer des chemins. "La thérapie n'est pas un sprint, c'est un marathon" me rappelle ma psy une fois tous les deux mois, un pas à la fois. Y a tellement à réparer que j'ai du mal à considérer ça positif mais si je prend un peu de recul, je crois qu'il y a un an y avait encore plus de lampadaires sans ampoules et d’égouts bouchés. Et puis y a eu un nouvel apport de légos sous la forme d'un drôle d'alien autiste qui s'est un peu imposé sous mes ailes et qui a tendance à m'obliger à questionner pas mal de choses, j'imagine que ça joue aussi. C'est dur d'être un ours méchant quand t'as un petit gus hypersensible, cassé par la vie, qui te regarde avec des étoiles dans les yeux et à qui tu fais du bien juste en étant toi. J'ai pas l'habitude et j'ai énormément de mal à l'accepter, au final j'ai jamais vraiment été un bon ami, faut que j'apprenne ça aussi. Tout plein de nouvelles routes à construire, vu que la vie semble décidée à ne pas me laisser jouer l'hermite, et encore plus de travaux partout. M'enfin, ça avance, petit à petit.

Tu sais Nath, c'est bizarre. "Comment vais-je aujourd'hui ?". Je crois que ça fait un petit moment que je m'étais plus posé cette question, alors que y a pas si longtemps je me la posais tous les jours.

J'imagine que ça doit vouloir dire que ça va mieux.

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mer 30 Déc 2020 - 22:52

Vincenz' a écrit:Ça fait quatre ou cinq fois que j'écris un truc et que je l'efface, je sais pas trop comment répondre.

Je crois qu'au final, mes réseaux internes sont en travaux depuis très longtemps et le circulation commence à reprendre, lentement. Il reste des gros rochers à déplacer, quelques montagnes à sécuriser, quelques arbres encore sur la chaussée, sans doute quelques tunnels à (re)creuser et des milliers de ponts à construire, c'est loin d'être réellement praticable, mais ça commence un peu à l'être. Y a encore eu de gros éboulements cette année, quelques inondations émotionnelles, c'est pas encore facile, d'être moi, le physique s'est un peu cassé la gueule et a envoyé le psychique dans le mur pendant quelques temps. Je crois que ça devient un peu plus vivable, petit à petit. J'ai pris des initiatives, cette fin d'année, j'ai fait quelques bons choix... y a encore énormément de travail, mais y a eu quelques progrès.

2020 au final aura été légèrement moins mauvais que 2019 malgré les circonstances, y a des grosses boules de nœuds auxquelles j'arrive toujours pas à m'attaquer, quelques grosses autoroutes qui ne mènent nul part et quelques pompiers paranoïaques qui gâchent toutes leurs énergies à arroser les voitures rouges, le réseau est loin d'être au vert, je ne mange toujours pas de légumes ! M'enfin, à force de retirer les cailloux j'imagine qu'on a commencé à faire rouler les rochers et à libérer des chemins. "La thérapie n'est pas un sprint, c'est un marathon" me rappelle ma psy une fois tous les deux mois, un pas à la fois. Y a tellement à réparer que j'ai du mal à considérer ça positif mais si je prend un peu de recul, je crois qu'il y a un an y avait encore plus de lampadaires sans ampoules et d’égouts bouchés. Et puis y a eu un nouvel apport de légos sous la forme d'un drôle d'alien autiste qui s'est un peu imposé sous mes ailes et qui a tendance à m'obliger à questionner pas mal de choses, j'imagine que ça joue aussi. C'est dur d'être un ours méchant quand t'as un petit gus hypersensible, cassé par la vie, qui te regarde avec des étoiles dans les yeux et à qui tu fais du bien juste en étant toi. J'ai pas l'habitude et j'ai énormément de mal à l'accepter, au final j'ai jamais vraiment été un bon ami, faut que j'apprenne ça aussi. Tout plein de nouvelles routes à construire, vu que la vie semble décidée à ne pas me laisser jouer l'hermite, et encore plus de travaux partout. M'enfin, ça avance, petit à petit.

Tu sais Nath, c'est bizarre. "Comment vais-je aujourd'hui ?". Je crois que ça fait un petit moment que je m'étais plus posé cette question, alors que y a pas si longtemps je me la posais tous les jours.

J'imagine que ça doit vouloir dire que ça va mieux.


J'adore ton rédactionnel, urbaniste ?
Et mieux classé que mon bordel organisé rigoureusement selon mes modes de classement, quel talent, bravo. 

Et je remarque.. Pas de politique ? Tu m'avais dit que dans la vie tout est politique  Very Happy

Du coup, je te cite, pour que tu vois, je ne sais pas si tu le vois comme moi mais tu peux te faire le plan d'une ville où du monde de toi, sur plusieurs époques de ta vie. 
Je me demande si c'est pas un peu comme ça que j'ai fait lorsque j'étais petit, enfin j'ai d'abord tout visiter, en mode n'importe nawak, c'est l'aventure, ensuite j'en ai fait des plans pour toute ma vie. 

Y a un gars entre 20 ans 25 ans avec qui je suis sortie qui s'est fait des plans tout seul dans sa tête avec moi sans demander mon avis. 

Alors j'ai souffru, entre plein d'autres aventures pour pas perdre de temps et pour souffru moins, en ayant des passions, un boulot alimentaire, des activités ect. 

Quitte à souffru, autant optimiser ce temps de souffru à en faire des choses, et puis sérenpidité ? Tu découvres que tu as de moins en moins le temps de souffru. 

Ça rejoindrait, tu crois, ton "je crois que je vais mieux ?" 

Ta technique de y'a pas si longtemps de vouloir te recentrer et les cadres dans lesquels tu es allé te placer pour t'assister, t'accompagner a bien fonctionné, on dirait, dis-donc. 

T'as fait Vincen'Z's city  Very Happy

Et tu as utilisé d'autres techniques ? J'adore ta façon d'expliquer comment ça se passe dans ton cerveau et ça se range et ça circule, ainsi que dans ton corps et ton cœur aussi.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 23:44

Les émotions c'est comme des vagues sur l'océan, il serait sans doute théoriquement possible d'analyser le fond, les différences de température, les vents, la moindre petite onde sismique et pouvoir ainsi expliquer que telle vague a eu lieu parce que X et que telle autre hypothétique n'a pas eu lieu parce que Y, mais je n'ai pas la compréhension nécessaire pour faire ça, j'ai donc un peu l'obligation de parler par images, pour tenter de mettre un peu dans ce sens dans mon chaos interne et ainsi pouvoir le transmettre à autrui, de toute façon si je ne comprends pas rationnellement, c'est que je ne comprends pas tout court. Quant au choix des images, une fois la métaphore démarrée, autant la continuer, ça aide, c'est autant de structures sur lesquelles construire le reste des images de ma pensée.

Rien ne se gagne, rien ne se perd, tout se transforme. Dans la vie on commence avec du temps mais pas de savoir on fini avec du savoir mais pas de temps, on passe son temps à transformer, à "construire" et "déconstruire", j'ai eu besoin de plusieurs années de rien pour laisser l'océan se calmer, un peu, quitte à boire la tasse plusieurs fois, pour pouvoir rebâtir un bateau qui flotte pour de vrai sur l'eau, mais à force de flotter j'en suis devenu fainéant, il fallait couper quelques arbres pour agrandir le bateau mais je n'étais pas prêt à faire ce sacrifice-là, c'était trop couteux. Une fois le cyclone passé et les arbres six pieds sous mer, ça l'était beaucoup moins. Ça l'est sans doute toujours trop sur bien des sujets, la bouffe, ça n'est toujours pas prêt d'être résolu même si la situation s'est légèrement améliorée en un an, là y a encore des requins à affronter et je continue à ne pas oser, et quand j'ose, à ne pas réussir à transformer l'essai.

On construit pas sur du vide, on ne construit pas non plus sur des ruines, faut d'abord faire le ménage, sortir les squelettes des placards pour leur donner de vrais tombes et se construire un sol pour arrêter de tomber. 2020, ça aura été une autre année de ça, une de plus.

Drôle de répétition de la fin 2018 en soit, pour me construire un radeau j'ai eu besoin d'être jeté à l'eau, pour me construire un petit bateau j'ai dû attendre que le radeau parte en miettes. Le cœur est toujours le même, les démons toujours là en fond, la boule de nœud a peut-être perdu en taille mais elle n'a pas disparu pour autant : toujours le même problème de manque de motivation et de besoin d'être au pied du mur pour enfin me décider à l'exploser à mains nues. M'enfin.

Les choses avances, pour embellir mon bateau j'ai enfin décidé à me mettre à la sculpture en 3D, le truc dont j'aimerais en faire un métier, soon(tm). La pente est rude, l'objectif est tellement beau : un univers où lorsque l'on demande "sculpte moi un dragon" l'artiste part dans un délire étrange en citant des noms en latin, "mais bien entendu que vu qu'il a une aile ici, ça signifie que tel et tel muscle, qui prennent en charge ce mouvement-là, doivent être plus développés ! Ces autres muscles ici doivent l'être moins, puisqu'il doit être plus léger pour pouvoir voler !". "Tu veux sculpter des cornes ? Regarde des chèvres !" disait une vidéo que j'ai vu l'autre jour. Mon cerveau semble designé pour un tel métier, reste à grimper la colline qué s'apelorio "apprentissage de l'anatomie". Mes avis qu'un ours habitué à patauger n'est pas très doué en escalade, m'enfin, pas trop le choix, j'ai pas envie de laisser mon vertige m'empêcher d'atteindre ces hauteurs dont je rêve depuis si longtemps.

Et puis, vivre dans la mer, y a des gens que ça fait rêver, mais franchement, elle a beau être douce et belle, cette fourrure, mais qu'est-ce qu'elle est chiante à faire sécher ! Un enfer.

La politique... c'est le fil rouge, le truc auquel je reviens en permanence, mais c'est devenu effrayant, plus je sais plus je comprends que je ne sais pas grand chose, plus j'apprends et moins je trouve mes idoles d'hier attirantes. J'essaie de comprendre, mais tout me renvoie à mon manque de savoirs et au fait que, malgré le fait que les gentils me paraissent de moins en moins gentils, les méchants eux restent très méchants, je ne sais plus trop qui sont les "pas trop salauds" au final, ou s'il y a vraiment des gentils quelque part, et je sais que j'ai tord, mais je sais pas où et pourquoi. À nager dans l'océan de l'ignorance je finirais peut-être par atteindre l'île du savoir qui sait ? Pour le moment, j'accumule, je regarde, j'écoute, à défaut de pouvoir lire. Marchais, Mitterand, Roccard, VGE, mes derniers apprentissages ont été très orienté "70s-80s" avant que l'actualité me renvoie simultanément au début du 20ème (100ans du PCF) et du 21ème (élections aux US). L'humain est compliqué, les groupes humains sont très compliqués, l'histoire des idées est infiniment compliqués, tous me paraissent détestables, j'avoue être dans un étrange paradoxe d'acceptation de mon camp politique à l'extérieur et de refus d'appartenance à ce même camp politique à l'intérieur. Tout est trop compliqué pour le moment, trop confus. Il y a peu, ma psy m'a demandé ce que cela donnerait, d'appliquer mes idées politiques à mes conflits internes : si je suis pour l'acceptation de l'autre, ne serait-il pas temps de me rejeter moi-même ? Dilemme interne, il y a le monde et il y a moi, ça ne devrait pas être comme ça et pourtant ça l'est. Le politisé dit acceptons les faiblesses, l'émotionnel répond qu'il faut les rejeter. Le politisé dit la force est dans le collectif, l'émotionnel répond qu'il faut s'en sortir tout seul. Le politisé dit qu'il faut comprendre les raisons systémiques de nos souffrances, l'émotionnel répond qu'il faut accepter qu'on est seul responsable de sa vie. Le politisé dit que si l'on veut aller dans une même direction il faut de la discipline, l'émotionnel dit que rien ne doit limiter les libertés. Drôle de paradoxe d'un monde vu via un prisme d'extrême gauche et d'un individu perçu via un prisme d'extrême droite. Pourquoi tant de haine. Tout ça est trop compliqué, trop confus. Des ponts pas encore construits, des routes encore trop délabrées, des chemins à retracer. Des luttes et des poings à lever, un yoat à construire, une vie à inventer.

Tout reste si compliqué...

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Jeu 31 Déc 2020 - 18:45

Hello Vincen'Z.
Bon réveillon à ta façon pour ce soir. 
Et bon début d'année à partir de 00.00.
Je t'ai lu.
C'est super intéressant !
Je te réponds dès que possible l'année prochaine  Very Happy
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Ven 1 Jan 2021 - 1:41

Bonne année à toi aussi Nath !





Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Ven 1 Jan 2021 - 10:34

cheers
Merci !
Idem for you. 

Les fameuses bonnes résolutions. 
David Le François./youT

Conduire en ville casse-tête et solutions. 
Ademe comment conduire en ville. 
Amaxxoroute. YouT 

Confinement et pensées intrusives. 
Conseils aux cerveaux confinés. YouT. 

New year jazz music. 
Relax Music. 
YouTube. 

En fait, tu as déconfiné les circuits de ton cerveau pendant le Confinement ? (et avant ça pendant plusieurs années, dépressuriser ta dépression ?) 
Trouvé un système anti-pollution cérébral ? 
Et tu mets en place des passages en créant des nouveaux ponts entre tes pensées ? Tout en cherchant comment éviter les routes cérébrales sans issue ou barrées ? 
Avec l'implantation d'arbres dans tes circuits d'arbres d'autres pensées oxygénée pour faire circuler plus agréablement ton vélo ? 
Et tu t'es créé un IRM parlant et son vocabulaire adapté ? 
Même si ton cerveau au départ peut produire plusieurs plans ? 
T'es génial !
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Ven 1 Jan 2021 - 19:37

Je ne suis pas sûr que le bilan soit si positif, les processus sont en cours, mais loin d'être terminé. La vie est une bestiole des plus étranges, difficile à comprendre, impossible à maîtriser, dure réalité à accepter. Depuis quelques années je me cherche une voie de garage, j'ai fini par accepter que sur l'autoroute de la normalité mes pneus carrés ne fonctionneront jamais : j'ai cru, longtemps, que si l'humain n'était qu'une vulgaire copie d'autrui sans grand intérêt, inférieur en toutes choses, l'ours pouvait lui transformer ces défauts en qualités, être utile, finir par devenir apprécié. Ma voie de garage rien qu'à moi, ma mère d'enfin devenir plus que du gâchis d'espace et de temps. Les résultats sont indéniables : jamais je n'ai été aussi utile que durant ces années d'ours, mais cela a fini par passer et il a eu temps pour l'ours de devenir retraité. Retour à la case départ : que faire et surtout, qu'être, puisque "moi" n'est pas une réponse valable.

Ma psy dit de mon cerveau que c'est un moteur de F1 qu'il faut que j'apprenne à maîtriser et des émotions qu'il ne faut pas les rejeter. Je ne me trouve pas si intelligent que ça et je préfèrerai largement être un robot, mais j'ai beau essayé, je n'y arrive pas. Tu parles de déconfinement, je crois que ce nom conviendrait à la période 2010 - 2014, la période où la pression était devenu si forte qu'elle m'expulsa dans ma forteresse qu'on nomme communément "chambre". Des murs à bâtir, des lames à aiguisé pour pouvoir me défendre des méchants d'ailleurs, à défaut de pouvoir faire quoi que ce soit face aux démons de dedans. 2014-2015, l'ours. 2015-2019, la mort de l'ours, l'humain qui ressort un peu, l'attente, la recherche, on bouge des gravats pour voir ce qu'il pourrait y avoir dessous. 2019, l'équipe se met en place, une psy, un guide dans mon labyrinthe interne, un traitement, un ensemble de digues pour contenir l'inondation. Fin 2019, suffisamment sec pour se mouiller volontairement, une patte à la fois. 2020, la vie me balance des seaux d'eau à la tronche, noyades partielles, besoin de nouveau d'être au sec, de fuir l'océan émotionnel, de retrouver le vide et le rien qui rassurent : rien c'est toujours la sécurité de ne pas être quelque chose de négatif et puis maintenant que la sécurité semble revenue... il est temps de repartir nager.

Les ponts, elle aimerait bien que j'en construise quelques uns, je galère un peu, mon truc à moi c'est le sabotage, pas la construction. Ça prend du temps. Drôle de formation à l'appréciation et l'acceptation de soi-même, théories complexes à avaler, pratiques inconfortables mais non-négociables. Pas fan de cette formation, mais paraît que j'en ai besoin, je fais confiance. J'ai tenté la boxe française au lycée, appréciation : "trop gentil, ne pas prendre ça au bac", alors quand il s'agit de boxer mes démons, je ne parierai pas grand chose sur ma pomme, elle semble mieux s'y connaître que moi alors bon, on fait comme on peut.

Les idées circulent de nouveau, un peu. La curiosité semble revenue, un peu. C'est pas encore ça. Peut mieux faire. A fait mieux par le passé. Déprimé maladif mais un poil moins. Envie de savoir ou frustration de ne pas savoir, sans doute un peu des deux.

L'univers dans ma tête... pas de mots, pas d'images, pas d'idées, juste des choses. Impossible à comprendre, impossible à décrire, impossible à communiquer. Des raccourcis sont nécessaires, je crois que j'ai un peu d'expérience dans le domaine. Elle rigole en disant que j'analyse vraiment tout, c'est pas faux, mais je n'ai jamais compris le concept de "compréhension émotionnelle", soit je peux expliquer soit je ne sais pas, alors si des choses sont irrationnelles et inexplicables, comment sont-elles compréhensibles ? Et pourquoi devrai-je tolérer qu'elles ne le soient pas ? La vie n'est qu'incompréhension et mystère. Il faut faire des plans, des IRMs parlants et des vocabulaires adaptés, sans ça rien ne peut être communiqué, expliqué, compris, filtré. Pouvoir faire beaucoup de plans et d'associations d'idées, l'on m'a dit que c'était une qualité, moi je vois que j'associe une fenêtre au fait de tomber, que tout escalier me fait me sentir mal à l'aise, qu'un briquet est un brasier et un humain un potentiel meurtrier. La paranoïa comme cadeau empoisonné pour surdoué ? Je ne vois pas comment vivre dans un monde terrifiant sans être terrifié, l'on me dit qu'il faut apprendre à vivre avec, qu'on se met des coups de pressions sécurisés pour s'y habituer. Pas très encourageant, même si objectivement, c'est une méthode des plus efficaces.

Serai-je un jour en bonne santé mentale ? Mon cerveau me semble incompatible avec cet univers. Des routes, des routes partout, des infinies possibilités et un dès de la destinée sur laquelle l'on semble n'avoir qu'un contrôle pour le moins limité. La vie est effrayante, cela n'a pas changé, par contre, mon réseau partiellement réparé semble enfin décidé à faire des choix, parfois. Choisir un chemin, c'est ne pas en choisir un autre, toute décision est un refus de tous les autres possibles, une partie de l'ours commence à accepter l'idée qu'il y ait des choix qui valent le coût, des sacrifices qui rapportent tant qu'ils en finissent par être justifié. Apprendre une chose plutôt que n'importe quoi d'autre. Faire quelque chose plutôt rien. Décréter que demain l'on se mettra sous pression, plutôt que non. Drôle de formation au masochisme et à la prise de contrôle dans le but de pouvoir accepter de le perdre.

Génial ? Je ne pense pas l'être. Des milliards d'humains me surpassent en toutes choses. Tout autre humain me semble plus intéressant que je ne le serai jamais, sans doute suis-je seulement biaisé. Peut-être est-ce simplement que je m'ennuie à continuer à explorer le même individu alors que tous les autres me semblent être d'infinies mines de savoirs encore inexploré par ma personne ? Elle dit que je dois travailler sur le fait d'accepter les compliments, mais ça me fait peur, les compliments, mon réseau vire au rouge, attention danger il nous faut immédiatement envisager toutes les possibilités qui mènerait à une telle communication pour de mauvaises raisons afin d'être armé et dans les tranchées au moment du début du conflit social, qu'il soit réaliste ou non. L'univers est terrifiant, il est plein de gens. Tant de possibles, tant de mauvais chemins, tant de dangers, la paranoïa semble justifiée et pourtant il faut la soigner. Drôle de thérapie. Drôle de vie.

Ai pas relu ce message avant de le poster. Juste tout ce que j'avais en tête, sans filtre. Paraît qu'il faut que j'apprenne ça aussi, je m'entraîne un peu.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 0:41

Hello, Vincen'Z. 


Lu. Enregistrement. Marinade. Et feedback retour très probable. Tu n'es pas obligé d'attendre après moi, si ce fil t'inspire d'autres pensées pour les poster flower


Sinon


Le 31 décembre marque la fin d'une année et la naissance d'une nouvelle. Et pourtant, rien ne change en une nuit...

Luce Janin-Devillars : Il est vrai que rien ne changera en une nuit. Nos soucis comme nos joies demeurent, nos questionnements également. Mais ce passage à l'an neuf est pourtant hautement symbolique.
L'être humain a besoin de rythme et d'alternance pour exister. L'alternance entre le jour et la nuit est par exemple fondamental. Ces repères que sont les jours, les semaines, une année qui se termine, une autre qui débute, sont autant de balises dans le temps. Elles nous permettent d'avoir du poids sur notre environnement, sur notre existence.
Ce passage à une nouvelle année nous inscrit également dans une dimension universelle.


... /... 


psychologies. com. 


Si ça t'inspire ou rien du tout.. 


Apprend-moi. 
Superbus. 


You came. 
Kim Wilde Very Happy
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 1:32

L'histoire du calendrier, c'est un étrange paradoxe d'insignifiante signification. C'est symboliquement très important tout en étant totalement arbitraire et dénué de réel sens. Y a rien qui dit qu'une semaine doit faire sept jours, c'est juste comme ça, comme ça aurait pu être autrement. Un jour si je suis maître de mon temps j'aimerais me créer mon propre rythme plus sain que le "5 jours boulot 2 jours dodo", CGPGrey a proposé de passer à un rythme "2 jours boulot, 1 jour dodo, 3 jours boulot, 1 jour dodo" (Weekend Wednesday, why not, mais quitte à questionner l'institution centenaire qu'est l'organisation du temps sous forme de cycles de 7 jours, pourquoi ne pas aller plus loin ?

Un rythme "mini-semaine, break, mini-semaine, break" permet d'adapter d'autres calendriers à une semaine de travail, comme le calendrier révolutionnaire et ses semaines de 10 jours, qui casse totalement si on lui oppose le rythme "8 travail 2 repos" (c'est en partie à cause de ça qu'il n'a pas survécu d'ailleurs) mais s'adapte parfaitement à une logique "2 travail, 1 repos, 3 travail, 1 repos, 2 travail, 1 repos" soit un cycle "2 semaines de 3 jours, une semaine de 4 jours" qui n'ajoute que 6 jours de repos par an.

Et quitte à questionner le calendrier questionnant la montre ! L'heure décimale, c'est super sympa aussi, sur le papier.

Très très envie de me convertir à tout ça un jour. Fascinant, absolument fascinant.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 1:40

Et j'y pense, avec ton petit "loulou", sur quoi vous échangez alors ? Et comment tu gères ? Et les écarts ?
Enfin si ce n'est pas indiscret. L'image est jolie de vous imaginer tous les deux. Amis  Approuve
Vu de chez moi tu as fait du sacré chemin, dis donc, en tout, et depuis la dernière fois que nous avons échangé. C'est chou et ça me fait chaud au cœur pour toi.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 10:56

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Img_1539

Je suis et je vis je dors je parle avec un cerveau 1.
💫🌍💬
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 12:38

Cerveau 1 et 2, cerveau gauche et droit ? Plus 2 que 1 dans mon cas... le reste ça prendra un peu de temps à expliquer donc j'y répondrai plus tard.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 12:45

Elle a dit. 
Mylene Farmer 
Musique. 

Hello. 
Yep. 

De toute façon on n'est pas obligé d'avoir plusieurs conversations en normal dans la même journée.

 Sans filtres  alien



Razz
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par -Océan- le Sam 2 Jan 2021 - 13:01

(Merci Vincenz' pour ce regard sur le calendrier de repos/travail, note mentale pour y revenir )
-Océan-
-Océan-

Messages : 756
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 13:12

Reconnaître et gérer les saisons de la vie. 
William Djames/YouT

En direct. 

Je viens de trouver un gars qui me propose de me hâcher la vie mode de pizza 4 saisons. On se tient au courant..
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 13:24

@Océan : Si ça t'as intéressé, CGPGrey a quelques autres vidéos sur le même "thème" qui pourrait aussi t'intéresser : Lockdown Productivity: Spaceship You / Your Theme / 7 Ways to Maximize Misery (et sa deuxième partie cachée)


Dernière édition par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 13:31, édité 1 fois
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par -Océan- le Sam 2 Jan 2021 - 13:27

(Vues, merci, le ton est sympa le propos aussi)
-Océan-
-Océan-

Messages : 756
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 18:51

@ Vincenz' le Mer 30 Déc 2020 - 22:01

Ça fait quatre ou cinq fois que j'écris un truc et que je l'efface, je sais pas trop comment répondre.

------

Tu crois/vois, si c'est le cas, que cela aurait un rapport avec ça :

8 types d'intelligence : lesquelles possédez-vous ?
Jamaal Lazaar/YouT

 ? 

Tu imagines si la personne elle utilise toujours le truc que dans laquelle elle est la moins intelligente ou au niveau 0 d'une, elle paraît pas une fois con mais 8 ?  Razz

Et alors tu imagines le gars en ayant 8 intelligences différentes en pouvant être à haut niveau et qui passe son temps à se mélanger les pinceaux sur les 8 ? Ou vouloir être reconnu sur une seule ? Parce qu'en fait il y a pas de multi pyramide de Maslow ? 

Et à l'occasion donne des nouvelles de ton petit loulou et en même temps de ton petit Bambou, cela dit, ça doit se ressembler, sauf qu'il y en a un que tu peux pas mettre dans un coin pour aller l'arroser de temps en temps  Razz

Cela dit, l'océan va peut être te montre est des idées de calendrier, puisque qu'il fait des trucs dans son couple, dont s'occuper de ses enfants. 

Les relations à soi en soi, en soit, c'est facile, tu mets tout le monde dans toi dans ta relation avec toi-même et toi tu vas te balader..  Razz

🧶🧵 

Comment être une mère indigne, et commettre des adultes terres dans la lune sur YouT  Razz





Brooks falls Katmai National Park Alaska. 
Explore Live Nature Direct/YouT
🧶🧵
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 22:09

So,Nath a écrit:Et j'y pense, avec ton petit "loulou", sur quoi vous échangez alors ? Et comment tu gères ? Et les écarts ?

On parle de tout et de rien. On s'est croisé sur une autre prairie, une quasiment sans zèbres, mais pleines de loups, de renards, de tigres, d'ours et de bien d'autres espèces diverses et variées, pas toutes réalistes. Un monde bizarre où les gens sont tous tellement bizarres qu'ils en oublient qu'ils le sont et s'acceptent les uns les autres. C'est bizarre à dire, mais quand un loup drague une girafe, si l'un est autiste et l'autre trans, ça reste moins surprenant que le fait qu'un loup soit en train de draguer une girafe. C'est un petit monde où l'on parle anxiété, déprime, difficultés diverses et variées... et sexe, beaucoup de sexe. J'avais jamais compris le terme "sex positive" jusqu'à ce que je les découvre, maintenant je comprends mieux et je trouve ça vachement plus sain. Un petit monde où la vie est tellement simple, où les gens s'acceptent, s'apprécient et se soutiennent par défaut, sans avoir à mettre de condition : tu es là, tu as besoin d'un câlin, tu demandes, t'aura une dizaine d'ours qui viendront te remonter le moral, parce qu'ils sont contents de le faire et parce qu'ils savent qu'ils peuvent envoyer des câlins sans avoir à craindre les réactions.

Un beau jour, dans cet univers, j'ai discuté thérapie et avis de psychologues sur tout ça et en particulier sur le fursona, l'avatar animalier que l'on s'invente, customise, et qui sert à bien des gens à s'explorer par procuration (c'est une de ces communautés où les hétéros sont une minorité et où les queers / trans ne sont pas si rares que ça). Ma psy adore le concept d'exploration par procuration et vu que quasiment tous les commentaires étaient négatifs, j'ai raconté mon expérience. Un inconnu est venu me poser des questions là-dessus, j'y ai répondu, et puis il y a eu d'autres questions et d'autres réponses, et puis d'autres discussions, et puis... lui étant lui et moi étant moi nous nous sommes retrouvés à nous envoyer des pavés de 80.000 caractères tous les trois jours... l'autiste parlant de ses intérêts restreints et l'ours de ses passions, un pavé sur l'histoire de tel détail des tenues médiévales justifiant un pavé sur l'aspect politique des uniformes et ainsi de suite. Il m'a rencontré virtuellement au moment où la vie m'avait envoyé en mode "je vais nager jusqu'au fond pour mettre une droite à cette saloperie de planète", la vie n'ayant plus d'intérêt il n'y avait plus rien à perdre de toute façon, ça a été une période où certaines choses ont changé, certains progrès ont été fait, certains murs ont prouvé qu'ils étaient plus friables que mon crâne, ça l'a impressionné et motivé. Il a vu en moi quelqu'un de supérieurement intelligent doté d'une grande culture et d'une force de caractère incroyable, un "cassé par la vie" en train de se retordre droit à la seule force de ses dents, ça lui a donné le coup de boost dont il avait besoin pour avancer, une sorte de "si lui y arrive je peux sans doute le faire aussi", il a pas tout à fait saisi l'aspect suicidaire de la méthode. Je lui ai appris pas mal de choses sur notre langue et notre système politique, il adore quand je pars en monologue sur un sujet qui m'intéresse, je sais pas trop pourquoi. En ce moment y a un peu moins de discussions, je suis pas hyper motivé et il génère tout plein d'émotions que j'aime pas, il me complimente, ça me plaît pas, parfois il est trop négatif envers lui-même, ça me plaît pas non plus. Il m'énerve à être trop lent parfois, et puis je me rappelle qu'il est pas zébré, lui, et parfois on se comprend pas parce que je perçois une nuance qu'il n'arrive pas du tout à comprendre et j'en viens à sérieusement me demander si je suis autiste ou non. Ces derniers mois ça a été un peu un sujet de fond, pour la première fois je me retrouve face à un autiste pas déficient et dans lequel je ne me retrouve absolument pas, j'essaie de percevoir des parallèles mais j'en trouve pas. Comme si on avait pas les mêmes cerveaux. Comme si l'un des deux était autiste et l'autre simple zébré, sauf que ZC m'a convaincu dans l'idée que "simple zébré" ça colle pas pour moi. C'est pas facile à gérer de mon côté, mais bon, j'essaie de faire avec, dans cette relation je suis censé être l'aidant, donc bon, faut bien faire avec.

J'essaie de l'aider, de le soutenir, mais la plupart du temps, je ne fais que réfléchir à voix haute. Étrangement, parfois, ça marche. Réfléchir en métaphores semble bien fonctionner pour ça, par contre quand l'imagerie parle pas, y a rien à faire, le message ne passe pas. Avec ma psy ça fonctionne super bien, c'est un petit jeu avec elle, je sais où elle veut m'emmener, elle n'arrête pas d'essayer de détourner mes métaphores pour créer des ponts, je les vois venir de très loin, je lui fait remarquer, elle rigole. Avec lui, c'est pas aussi fun. Parfois, on s'engueule à cause de ça, la barrière de la langue aide pas (on discute en anglais), les deux cerveaux pas hyper doués en émotionnel non plus.

J'avais vraiment pas prévu de construire une nouvelle relation "d'entre-aide", j'ai déjà donné, à l'extrême "l'interdépendance" ça a laissé un gros trou qui cicatrise pas malgré les mois qui passent, mais bon, j'ai pas trop eu le choix. C'est passé de petites discussions à de longues discussions à un gros jour de déprime de sa part où il avait besoin que ça aille plus loin et j'ai pas su dire non, maintenant je mets des limites et je le repousse un peu, il le prend bien, pour le moment. J'ai fait des sacrifices pour lui, il le sait, mais surtout il en mode "la santé mentale de l'ours avant tout" et ça, ça me met en rage, normalement c'est censé être l'inverse, l'important c'est l'autre, pas moi. On verra comment ça évolue.

On a énormément parlé de nos sujets préférés, d'ailleurs si je suis en mode "Gundam" en ce moment c'est à cause de lui, on a parlé un peu animé, ça a fini sur cette licence et d'en parler ça m'a donné envie d'en regarder et d'en regarder un ça m'a donné envie d'en regarder un autre et deux mois plus tard j'en suit à 6 animés de suite, et le 7ème fini cette nuit... il a compris sur quels sujets il peut me lancer dans de longs monologues et il adore ça... j'ai tellement pas l'habitude des relations sociales que j'ai aucune tactique de défense contre ce genre d'individus ! Il veut qu'on ait une relation unique, qu'on soit ami. Moi l'amitié... j'ai testé. J'ai apprécié. J'ai beaucoup pleuré. À portée d'épée okay mais pas plus près.

Les conflits avec lui, ça se règle par psy interposé. On s'engueule, on en parle chacun à nos psys respectifs, on revient en disant "on passe à autre chose ?" et ça marche. Pour le moment.

Les gens finissent toujours par se lasser et se barrer de toute façon, y a qu'une seule relation en laquelle je crois vraiment à long terme, mon meilleur ami, parce que ça fait dix ans qu'on se parle et qu'il s'est pas encore barré, pire il fait des projets pour notre relation à moyen / long terme... les autres, c'est statistiquement tellement improbable que ça dure que j'ai arrêté d'y croire. L'amitié c'est pas mon truc, l'amitié ++ ça fait trop mal quand ça implose, au-delà de ça non merci, autant je suis prêt à viser la lune dans plein de domaines autant au niveau social j'ai abandonné l'idée d'un jours aller plus loin que ça, j'ai un Ami, on fera avec. J'ai vu deux couples aujourd'hui, ils étaient trop mignons, ça fait envie, et puis je me souvient de mon passif social et je me rappelle que ça serait un chemin du combattant pour 2min de plaisir : no thanks. Je suis déjà trop vieux pour ces conneries de toute façon.

Le bambou, il va bien. Il grandit plus depuis un petit moment, mais j'imagine que ça reprendra au printemps, je m'inquiète pas trop. Sa chirurgie s'est bien passée, il s'en est bien remis, la partie séparée s'est fait un joli réseau de racine et a bien grandit, la partie amputée s'est fait une nouvelle branche qui fait quelques centimètres de haut, largement pas assez pour être découper, mais ça viendra, petit à petit. Normalement ça se double de temps en temps, aucune idée de si c'est censé se faire tous les ans ou tous les deux ans ou plus, celui-ci prend son temps, mais tant qu'il survit bien ça me convient. Bambou n°1 et tous ses enfants sont décédés, bambou n°2 qui était en fait un palmier (longue histoire) est lui aussi décédé, par contre la plante parasite qui a poussé dans son pot est en train d'envahir notre salle de bain, le truc il doit faire dans les 1m de haut pour peut-être 40cm de diamètre, c'était qu'un petit tronc vert à la base et puis ça a commencé à faire des branches et maintenant y a des feuilles partout. Après c'est pas moche donc on touche pas mais bon, ça fait un peu chier que la plante parasite soit celle qui grandisse le plus de toutes nos plantes... m'enfin, mon bambou a moi il va bien, c'est déjà ça.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Sam 2 Jan 2021 - 23:08

Y'a de l'action, dis donc.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Sam 2 Jan 2021 - 23:29

Pendant que le monde s'ennuie, nous les ours nous Réveillons...

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Dim 3 Jan 2021 - 0:26

Yahoo ! Yahoo ! Yahoo !
Fou Fou Fou 
Danse Danse Danse 
Merci !
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Dim 3 Jan 2021 - 21:33

C'est pour le jeu de mot pourri que j'ai dans la tête depuis le 25 et que j'arrivais pas à caser ou pour la musique que tu remercies ? ^^

Au cas où ça soit le second, aller, une dernière d'eux, la chanson qui m'a fait découvrir le groupe :



I’m so irritated:
Something’s definitely up!
I want something that will let me,
Get lost in myself.
Thought’s like being “worthless”,
“Far from superior”,
Ain’t the slightest bit cute:
If you flip those complexes around,
They’re really just,
Originality.

Boom, boom, boom,
Dancing through the skies!
Even the mountain of problems,
Brought on by “societal compulsion”…
Boom, boom, boom,
Dancing through the skies!
But up more hopeless resistance –
Expose their true from!

Come on everybody !

Everybody, put your hands up;
Yeah, flyin’:
Imagine it like that!
You can surely become,
Who you want to be,
So search out that grand stage,
Where “you’re the one”!

(Flyin’) Within the memories,
(Flyin’) You’d forgotten,
Listen to that rising beat in your chest,
Once again!
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Lun 4 Jan 2021 - 0:23

Bonsoir Vincen'Z,

Les deux,
+1 zik, désormais. 

J'espère que ton réveillon s'est bien passé.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Lun 4 Jan 2021 - 22:32

Sûrement que je vis ce que je vis, pour ne pas devenir insupportable,  Ange

Hygiaphone Téléphone
Les insus-portables/YouT, 

Et à l'insu de mon plein gré, 

Ça me serait insu-portable. 

Et puis Mérou comme vision d'avenir bof bof, lama au Pérou, à la limite, à voir..

Quand je pensais à des équipes médicales, psychiatre psychologues, ect qui sympa chantent de ma venue. J'arrive.. 

Sûrement par l'ascenseur de 22h43
Hubert-Felix Thiefaine 
Musique.... 

Tbc...  albino sunny
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 2:12

Paroles de la chanson Donne Moi Une Raison par Jean-Louis Aubert

Donne-moi une raison
Je la ferai mienne
Donne-moi une passion
Un but qui me tienne
Donne-moi une vision
Un nouvel horizon
Et que la joie vienne

Donne-moi un nom
J'en ferai mon emblème
Donne-moi un frisson
Ma peau contre la tienne
Donne-moi la présence
Donne-moi l'absence
Ma vie est la tienne
Donne-moi un sens

Donne moi l'essence

Alors je partirai je construirai des ponts des routes
Pour que l'on se rejoigne j'enlèverai nos derniers doutes
Pour toi je me batt'rai, je f'rai tout pour qu'on nous écoute
Si tu es là, si tu y crois
Je continue, je continue la route

Donne-moi un désir
Cela va sans dire
Donne-moi un soupir
Une chance à saisir
Donne-moi un présent
Un seul vrai moment
Juste de quoi nous unir

Donne-moi un sens
Donne-moi l'essence

Alors je partirai je construirai des ponts des routes
Pour que l'on se rejoigne j'enlèverai nos derniers doutes
Pour toi je me batt'rai, je f'rai tout pour qu'on nous écoute
Quoiqu'il en soit, si tu es là
Je continue, je continue la route

Loulou...
Alors je partirai je construirai des ponts des routes
Pour que l'on se rejoigne j'enlèverai nos derniers doutes
Et si ensemble nous rions de nos propres déroutes

Quoiqu'il en soit, quoiqu'il en coûte
Je continue, je continue, je continue, je continue
Ma route
Donne-moi une raison.

Donne-moi une raison 
Jean-Louis Aubert
Nadette 62000/YouT *

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Img_1557

Je crois que je fonctionne aussi en faisant des ponts et des routes, mais des petits ponts et des petites routes et pas trop loin, parce que je suis trop petite, et en plus depuis tout petite je suis une fille, et avec mes bras musclés aux petits-suisses sauf banane, et mon sac à dos de syndromes et de pathologies.

Contact. 
Kyo
Musique  Sleep

Demain je mets mon plan en début de quadrillage, parc à mon grand âge avancé j'étais parti pour faire la suite avec mes socles et début de quadrillage en carré, comme ça après j'ouvrirai des dossiers thématiques en pochettes cartonnées avec des sous chemise et j'ai même acheté des fiches bristol, et puis Vincen'Z, avec apparemment ses plan en réseau, et des ponts, ect, c'est peut-être mieux que des carrés dans un quadrillage, mon obsession Tetris, ça me lâche pas depuis des années je vois des carrés partout et des formes modulables..  Au dodo !


Dernière édition par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 2:15, édité 1 fois (Raison : * ajout)
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 16:02

Pourquoi tricoter nous fait du bien. 
Santé Magazine. Fr
Et puis j'ai regardé l'épisode de Trotro avec son sifflet et aussi avec son pseudo m'a fait penser à l'océan et son avatar à des couleurs,
Du coup j'étais parti sur mon schéma à me faire un avenir quadrillée que je n'avais pas terminé où je me sentais déjà devenir chef d'esquadrille, mais ça vient de modifier complètement mon raisonnement, dans ma relation à moi-même.

Je me demande si je vais pas m'écrire un carnet de tousbords, en plus de ma présentation, surtout après cette année, on a beaucoup moins accès au fait d'aller au théâtre et dans de lieux où on peut assister à des présentations et des représentations alors que sur ce forum c'est tous les jours à tout moment à tous deux secondes, tous les dixièmes de nanoseconde à toute minute de la journée le festival multi universel sidéral de la Culture...

Je sais pas je vais réfléchir,

Tbc.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 16:12

Et puis sur la question des multicomptes il est vrai que du côté positif de la chose on a quand même la possibilité de pouvoir assister à ses choses incroyables les multi moi en conversation avec leurs multi-eux mêmes..

Déjà que comme c'est indiqué dans l'article la douance se ne fait pas tout où il explique il y a aussi le caractère et la personnalité bien évidemment que si des personnes se sont pas mis d'accord avec eux- mêmes au milieu de leur multi caractère et multi personnalité sur quel unique caractère et personnalité ils vont fonctionner à la base pour communiquer de façon unique universelle de base, et comme de plus la douance n'a pas été de façon unique délimitée pour être pratiqué par des personnes qui éventuellement ont des potentiels qui peuvent dépasser toutes les limites, enfin tu vois quoi..

C'est peut-être attendre beaucoup de choses de la douance de la sienne.. voir même c'est peut-être beaucoup plus se surpasser, avec beaucoup plus d'efforts.. enfin des trucs comme ça quand je serai sorti de ma relation avec moi-même je pense que je vais poster ça dans le forum peut-être dans relations avec les autres pour savoir ce qu'il en pense les autres... de ma relation à moi avec moi par rapport à leur relation d'œuf avec œuf.. et s'ils s'y retrouvent.. de toute façon ce n'est pas grave il est connu depuis plus longtemps que la nuit des temps que certains barges peuvent être obsédés du javel, et qu'on ne fait pas une omelette sans casser des œufs...
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par Vincenz' le Mar 5 Jan 2021 - 17:12

Je te répondrais dans quelques jours. Chat chez le véto. Potentiellement sur sa dernière ligne droite, ou potentiellement juste à quelques heures d'avoir sa première opération chirurgicale. Pas le moral pour socialiser, désolé.
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 9483
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 26
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 17:19

Oh  Console Bisous Un ange.

Bonjour Vincen'Z, 

Tu as tout ton temps, déjà je comprenais ce genre d'événement et je l'ai dedans plus compris quand je l'ai vécu il y a très longtemps, donc sens-toi libre avec moi ici, lorsque tu as des priorités, je ne vais pas m'envoler, ni t'oublier, dans l'entre-temps. bon courage à vous . A bientôt.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)  Empty Re: Pourquoi tu vis ce que tu vis ? (et dans ton cerveau si des personnes devaient te l'apprendre)

Message par So,Nath le Mar 5 Jan 2021 - 18:07

Et puis de toute façon dans ce fil, ce n'est pas de la socialisation, qui est beaucoup plus simple.

Histoire de ne pas t'induire en erreur.
Je vais peut-être ouvrir un fil qu'est-ce que ce fil ?


A suivre.
So,Nath
So,Nath

Messages : 4344
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum