Doit-on supporter des amis négatifs?

Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par Haraldson le Jeu 19 Nov 2020 - 4:18

J’ai une amie qui a la particularité d’être extrêmement négative, extrêmement défaitiste, mal dans sa peau selon ses dires, anxieuse, angoissée, en clair elle a à peu près toute la panoplie de la personne qui flippe de l’existence

Par exemple elle est du genre à dire des choses comme « je suis moche » alors qu’elle n’a rien de déplaisant dans son physique

Et moi, à la base je pensais que j’étais quelqu’un de très à l’écoute, je pensais être quelqu’un de bon, toujours prêt à aider mon prochain, et j’avoue que ma pote commence à me faire douter de ça

C’est à dire qu’elle n’a pratiquement que de la négativité à me proposer dans la plupart de nos conversations
À chaque fois qu’on se voit j’ai l’impression de prendre une garde à vue tellement ça devient chiant
Elle m’a presque transmis sa négativité par contagion

Mais j’essaye de faire en sorte que ça ne se voit pas, j’essaye toujours de lui remonter le moral, mais elle aspire le positif que je lui donne et le transforme en négativité
Comme une pierre philosophale qui transforme tout ce qu’elle touche en or, elle transforme tout ce qu’elle touche en négativité et en considérations complètement déprimantes

Et je culpabilise un peu parce que, il y a quelques années, j’étais dans une situation de vie difficile et mon état d’esprit ressemblait à celui qu’elle a actuellement, dans certains aspects
J’étais très négatif et moi aussi j’avais un ami à qui j’ai beaucoup fait part de ma négativité, et qui a toujours tout écouté sans être agacé (alors que je l’aurais bien mérité, car je devais être parfaitement plombant) et qui m’a rendu beaucoup de services

Cet ami ne m’a jamais envoyé chier, et je sais pas comment il a fait

Et du coup, j’ai le sentiment (vrai ou non) d’avoir une dette envers les autres, pas seulement envers mon ami
Car on m’a aidé, et je pense avoir le devoir d’aider les autres à mon tour comme j’ai été aidé
Et je me rends compte que c’est très difficile

À mon amie déprimée, je lui ai conseillé un très bon psychiatre, je lui ai donné ses coordonnées et je l’ai sommée de prendre un rendez-vous chez lui le plus rapidement possible (je lui en ai pratiquement donné l’ordre parce que c’est une question de santé)

Et elle m’a dit qu’elle avait pas envie, qu’elle osait pas, que ça la gênait de parler de ses problèmes à un inconnu  (parce qu’en plus elle est timide)
Donc autrement dit elle refuse carrément de se soigner, alors que je lui ai servi le truc sur un plateau d’argent
Elle a même pas besoin de chercher un praticien, je lui ai épargné ça

Moi quand j’étais pas bien, certes j’étais négatif mais je faisais tout pour m’en sortir
Je cherchais des solutions jour et nuit, et à force j’ai réussi à m’en sortir

Donc moi je sais pas quoi faire avec ce genre de personnes, non seulement ils sont pas bien dans leur vie mais en plus ils font tout pour que ça continue
Ils se complaisent dans leur mouise

On discutait hier après-midi, et comme d’habitude elle me faisait part de ses problèmes
Et à un moment c’était tellement chiant que j’étais à deux doigts de lui dire « bon tu passes ton temps à chouiner et tu fais rien pour arranger ta situation, tu me fais mal au crâne, tu m’emmerdes, et d’ailleurs je me casse, bye »

Si j’avais écouté mon instinct j’aurais dit ça
Sachant qu’une bonne partie de ses amis ont déjà pris la tangente pour cette raison, parce que la plupart des gens ne se posent pas de questions éthiques, ils vont vers les gens qui leur font du bien et point barre, devrais-je en faire de même?

Donc comment fait-on avec ce genre de personnes, sachant que j’ai fait ce que je pouvais pour l’aider mais qu’elle persiste à vouloir rester dans son caca et à ne pas écouter mes conseils, tout en continuant à pleurnicher à chacune de nos conversations

C’est la première fois que je tombe sur une personne qui me fait douter de mon altruisme à ce degré là, avant de la connaître je pensais être quelqu’un de sympa mais depuis que je la connais je me dis que je suis peut-être juste un égoïste moyen, ni plus ni moins

Bref, que devrais-je faire et vous, que feriez-vous
Haraldson
Haraldson

Messages : 255
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2020 - 10:16

On est la moyenne des 6 personnes qu'on fréquente le plus. Ce n'est pas sans conséquences de la subir si elle est ch*****.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par Zarbitude le Jeu 19 Nov 2020 - 10:29

Il y a des gens qui semblent se complaire dans le malheur. C'est très courant.
Et c'est extrêmement difficile de les sortir de cet engrenage.
Et tous les conseils du monde ne serviront à rien si la personne ne prend pas la décision d'essayer de s'en sortir.
C'est d'elle que ça doit venir.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8624
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par Wyrdwynn le Ven 20 Nov 2020 - 18:49

On ne "doit" rien du tout.
Chacun fait en son âme et conscience. (rapport au titre)

Après, il me parait intéressant de voir si votre dynamique relationnelle n'est pas en train de se cristalliser sur ce mode ; je veux dire elle se plaint, tu la soutiens par gratitude envers ce qu'on a fait pour toi dans le passé, elle y trouve peut-être un réconfort passager, en tout cas une écoute, de l'attention, et un confort suffisant pour qu'elle maintienne ce relationnel en l'état, sauf que cette situation t'use et que ton amie stagne. Ce n'est donc bon ni pour elle ni pour toi.

J'ignore ce que tu devrais faire, mais si j'étais dans ta situation, je lui ferais probablement part de mon ressenti (la lassitude), de mes impressions (qu'elle n'a pas envie d'aller mieux), de mes espoirs (qu'elle se prenne en main et aille voir quelqu'un, en lui proposant de l'accompagner au premier rendez-vous s'il le faut).

Ah : et ce n'est pas ça être égoïste. Tu es juste en train d'approcher de tes limites par rapport à la situation. Tu as fait ce que tu pouvais d'accompagnement amical, te laisser gagner par sa négativité ne rendrait service à aucun de vous deux.
Wyrdwynn
Wyrdwynn

Messages : 354
Date d'inscription : 05/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par So Sûre le Ven 20 Nov 2020 - 19:04

"supporter" et "négatif" sont bannis de mon vocabulaire et entourage depuis 40 ans peut être.
Sauf supporter dans le bon sens du terme.. Allez les  alien

Il y a des "prochains" qui t'attendent albino sunny

Et sans culpabiliser il y des endroits et des groupes de personnes avec ce type de personnalité et caractère que cette personne trouvera..

Ton post m'a fait penser aux affiches en ce qui concerne l'alcoolisme ce n'est pas utile de se noyer à deux... Et si tu es une personne ressource d'autant plus.. *

Pense à ne pas t'oublier, l'amitié c'est léger.. Very Happy


Dernière édition par So Sûre le Ven 20 Nov 2020 - 19:27, édité 2 fois (Raison : *ajout)
So Sûre
So Sûre

Messages : 3516
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par 404 le Ven 20 Nov 2020 - 19:15

As tu essayé de lui parler de ce que tu ressens, tu simplement?
Parce que la sensation que j'ai quand je lis "bon tu passes ton temps à chouiner et tu fais rien pour arranger ta situation, tu me fais mal au crâne, tu m’emmerdes, et d’ailleurs je me casse, bye" c'est que t'as envie de simplement laisser déborder tes ressentis de manière excédée et excessive. Alors que lui exprimer ce que tu ressens, ce pourrait être une manière de l'aider justement (si elle est prête à écouter, et que tu fais un minimum à rapporter ce que tu dis à toi, et non à elle, parce qu'il s'agirait de ce que TU ressens, donc pas de l'incriminer à tout prix).
Si elle ne cherche pas à s'en sortir, peut-être n'a-t-elle simplement pas conscience du problème.
Qui plus est, c'est aussi une bonne manière de pouvoir évacuer la culpabilité : te barrer excédé en claquant la porte, ce serait une choix plutôt unilatéral. En revanche, si elle a connaissance de tes limites et qu'elle ne fait pas un effort actif au moins pour ne pas les dépasser (à défaut de s'occuper réellement d'elle, mais comme on dit "on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif"), alors le choix n'est plus exclusivement le tiens. Ca devient aussi un peu le sien.

En tous, à titre personnel, c'est comme ça que je gère ce genre de situations.
404
404

Messages : 518
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 36
Localisation : Aix-en-Provence

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par higeekomori le Ven 20 Nov 2020 - 19:39

Salut Haraldson. Tchao

Haraldson a écrit:Et elle m’a dit qu’elle avait pas envie, qu’elle osait pas, que ça la gênait de parler de ses problèmes à un inconnu  (parce qu’en plus elle est timide)
Donc autrement dit elle refuse carrément de se soigner, alors que je lui ai servi le truc sur un plateau d’argent
Elle a même pas besoin de chercher un praticien, je lui ai épargné ça

Me vient une idée comme ça... Perplexe

Et si pour elle, c'était justement toi son psy, son praticien et/ou son pilier de marbre?

Je ne dis en rien que c'est bien que ça se passe comme ça. Mais c'est ce que ton propos et ta description de la demoiselle m'inspire. Non désolé Autant dire, donc, que si elle se sent "à l'aise" dans cette position là avec toi, et bien c'est pas près de se finir...

Après, honnêtement, il faudrait pouvoir jauger de la situation en vrai pour se projeter dans ce calcul efficacement. Mais, voilà, je te fais part de ma pensée. A toi ensuite de dire si c'est plausible ou pas.


Bonne soirée à toi.
Et tant qu'à faire, je t'envoie toutes mes ondes positives pour compenser. sunny bounce Hourra ! Fou Trance Pompe Danse


Hig. flower


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 1817
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par david50 le Ven 20 Nov 2020 - 21:48

Haraldson a écrit:
On discutait hier après-midi, et comme d’habitude elle me faisait part de ses problèmes
Et à un moment c’était tellement chiant que j’étais à deux doigts de lui dire « bon tu passes ton temps à chouiner et tu fais rien pour arranger ta situation, tu me fais mal au crâne, tu m’emmerdes, et d’ailleurs je me casse, bye »

Si j’avais écouté mon instinct j’aurais dit ça
Sachant qu’une bonne partie de ses amis ont déjà pris la tangente pour cette raison, parce que la plupart des gens ne se posent pas de questions éthiques, ils vont vers les gens qui leur font du bien et point barre, devrais-je en faire de même?

Certaines personnes doivent aller jusqu'au bout de leur chute, les maintenir suspendues dans le vide ne leur est d'aucune utilité et peut même, une fois qu'on en a pris conscience, paraître un peu cruel. Si tu as de l'affection pour elle, ne brise pas le lien, fait en sorte qu'elle sache que tu seras là pour l'aider à se relever mais ne réponds pas forcement à toutes ses demandes d'attention, ne l'aide pas à se maintenir dans cet état.

Attention, il faut assumer, ça passe ou ça casse.

_________________
"Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l'aise entre assassins." Cioran.
david50
david50

Messages : 4271
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Doit-on supporter des amis négatifs? Empty Re: Doit-on supporter des amis négatifs?

Message par izo le Ven 20 Nov 2020 - 22:24

c'est terrible quand cela arrive mais en effet certaines personnes tombent dans la noirceur pour ne voir qu'elle. c'est plus fort que la personne elle même qui est comme possédée par cette noirceur qu'elle ressasse parce que tout son univers s'alimente de cette noirceur obsédante. D'où le déni, le refus. C'est un fonctionnement qui s'impose et qui n'admet rien d'autre. Il n'y a plus de discernement. Je comprends ta déconvenue et ton désarroi. car tu es face à un mur qui ne sait plus que se plaindre. Derrière ces plaintes qui avalent ton amie se trouve ta véritable amie recroquevillée et happée par cette rancœur qui ne cesse de la mordre et dont elle ne maitrise plus l'intensité et la langueur. C'est pourquoi souvent on ne reconnait plus la personne dans ce qu'elle devient. Comment l'en sortir ? C'est un choix terrible qui lui appartient seule et qu'il lui faudrait prendre et donc prendre le risque de quitter l'objet de cette rancœur qui peut être multiple. Tapant dessus, c'est une manière de maintenir un lien avec lui. c'est tordu mais c'est parfois un sens possible à ce maintien néfaste. Le temps peut jouer mais une aide en effet clinique peut être salutaire : une psy en effet pour l'aider à bondir par dessus cet objet attirant qui l'hypnotise et l'aspire dans une spirale noire.
Les amis sont de sacrés appuis, mais attention de ne pas servir d'objet aussi de cette rancœur qui peut passer de personnes à personnes dans ce jeu compliqué de maintien et de supposé maitrise. Un psy sait gérer les transferts sans risque, une amie non.
izo
izo

Messages : 3783
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum