Déprime épouvantable

+5
Seiphys
Parisette
J043947.08+163415.7
p2m
vbgass
9 participants

Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Déprime épouvantable

Message par vbgass Mar 23 Juin 2020 - 14:04

Je ne comprends pas ce qui m’arrive. Je n’ai jamais ressenti ça auparavant. J’ai déjà été déprimé, de manière assez chronique et même parfois suicidaire mais ce que je ressens en ce moment je n’arrive pas à le décrire. Je n’ai plus envie de rien, je n’ai plus d’émotions, tout m’écoeure et je n’arrive même plus à respirer sans me forcer. Je n’ai pas d’envie suicidaire ou même auto-destructrice comme ça à pu m’arriver par le passé, je n’ai pas d’envie de quoi que ce soit. Je n’ai envie de voir personne, je n’ai pas envie de sortir, pas plus que de rester enfermé. Les choses qui m’ont toujours passionné me désintéressent complètement. Je ne ressens même pas d’ennui, juste de la vacuité. Chaque nuit je fais des cauchemars absolument épouvantables alors qu’autrefois, même dans mes pires périodes de déprimes, je faisais toujours des rêves merveilleux, le monde onirique me servant de refuge. Exister ne m’a juste jamais semblé aussi pénible et je ne sais absolument pas quoi faire que je n’aie pas déjà tenté.

C’est sans grande conviction que j’écris ça ici dans l’éventualité où quelqu’un aurait une idée où un début de compréhension de ce qui m’arrive.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Invité Mar 23 Juin 2020 - 14:17

Tu as déjà été déprimé mais peut-être jamais dépressif... jusque là.
Epuisement Généralisé, burn-out, bore-out...
Y'a-t-il eu un élément déclencheur ? Un changement de vie/travail/couple ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Mar 23 Juin 2020 - 14:37

Je crois que j’ai trouvé d’où ça venait.

Cela n’a rien de naturel, je crois que je fais un syndrome de sevrage au tramadol...

Du coup si c’est effectivement le cas, ce qui est plus que probable vu que j’ai cessé d’en prendre il y a 72 heures, je devrais être encore dans cet état pour une petite semaine au moins.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Invité Mar 23 Juin 2020 - 14:41

Effectivement, y'a de grandes chances que ce soit le sevrage... Tu as arrêté brusquement après une longue prise ?
Au moins, tu sais d'où ça vient et tu sais que c'est temporaire... Mais n'hésite pas à prendre contact avec ton médecin traitant si les symptômes s'intensifient ou ne sont plus supportables.
Trèfle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Mar 23 Juin 2020 - 14:55

Je prends des opiacés plus ou moins régulièrement depuis des années, par périodes selon l’intensité de ma douleur. Ce n’est pas la première fois que j’arrête brutalement un opiacé et en général ça se passe relativement bien, j’ai juste une fois fait un syndrome de sevrage très difficile avec un opiacé très puissant.

Mais le truc avec le tramadol c’est que de tous ces médicaments c’est celui qui m’a créé le plus de problèmes donc je n’en ai pas pris souvent. Il y a trois mois j’ai été opéré et le chirurgien m’a prescrit du tramadol pour ma convalescence qui était assez hard (prothèse osseuse dans les cervicales). Comme je n’avais rien d’autre j’en ai pris un peu au début et rapidement ça m’a rendu malade donc mon médecin m’a basculé sur la codéine. Mon état de santé s’est grandement amélioré mais je fais encore des rechutes de douleurs assez intenses de temps en temps. J’en ai justement fait une il y a une dizaine de jours et comme je n’avais rien d’autre à disposition que le stock de tramadol qui me restait, alors j’ai pioché dedans, jusqu’à dimanche matin.

Et voilà que je me retrouve avec un double syndrome de sevrage puisque d’après ce que je lis le tramadol, en plus d’être un opiacé, a aussi un effet sérotoninergique comme les antidépresseurs.

Donc ça expliquerait tout...
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par p2m Mar 23 Juin 2020 - 15:00

D'après ce que je me souviens le tramadol a été mis en tête de liste des médicaments à risque en France suite à la crise des opioïdes aux US...

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Invité Mar 23 Juin 2020 - 15:07

Double effet kiss cool...
Bon courage en attendant une amélioration..!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Mar 23 Juin 2020 - 15:55

Merci. C’est vraiment très dur mais ça me rassure un peu de pouvoir donner une explication rationnelle à ce qui m’arrive.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par p2m Mar 23 Juin 2020 - 16:05

Bon courage!

p2m

Messages : 5963
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par J043947.08+163415.7 Mar 23 Juin 2020 - 19:19

Ton explication a le mérite d'être rationnelle et évidente: souvent la meilleure explication est celle frappée au coin du bon sens.
Je rajouterais qu'il y a actuellement en plus de nombreuses personnes qui sont en train de décompenser de la période COVID + confinement. Même si on a eu l'impression de bien supporter tout ça, on a tout de même impacté mine de rien et les nerfs sont en train de lâcher avec le retour à "la normale". Je le vois dans mes clients: eux que j'ai trouvés étonnamment calmes et résilients pendant le confinement sont en train de péter un plomb les uns après les autres (agressivité, pertes de patience, etc).

Courage Console
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3091
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 46
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Parisette Mar 23 Juin 2020 - 19:35

il y a actuellement en plus de nombreuses personnes qui sont en train de décompenser de la période COVID + confinement. Même si on a eu l'impression de bien supporter tout ça, on a tout de même impacté mine de rien et les nerfs sont en train de lâcher avec le retour à "la normale".

C'est donc ca ?
Parisette
Parisette

Messages : 902
Date d'inscription : 18/12/2019
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Invité Mer 24 Juin 2020 - 0:26

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 10:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Seiphys Mer 24 Juin 2020 - 0:53

Bonsoir Vbgass, bon courage !

Seiphys

Messages : 932
Date d'inscription : 07/11/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par RonaldMcDonald Mer 24 Juin 2020 - 12:23

Thalestra a écrit:Ton explication a le mérite d'être rationnelle et évidente: souvent la meilleure explication est celle frappée au coin du bon sens.
Je rajouterais qu'il y a actuellement en plus de nombreuses personnes qui sont en train de décompenser de la période COVID + confinement. Même si on a eu l'impression de bien supporter tout ça, on a tout de même impacté mine de rien et les nerfs sont en train de lâcher avec le retour à "la normale". Je le vois dans mes clients: eux que j'ai trouvés étonnamment calmes et résilients pendant le confinement sont en train de péter un plomb les uns après les autres (agressivité, pertes de patience, etc).

Courage Console

Je ne suis pas surpris. Je suis un des seuls à avoir demandé à retourner au bureau. Mais dans les communication internes, avec tous ceux qui sont toujours en télétravail, je sens parfois des bouffées de tension sur un style un peu inhabituel. (et ce matin, j'ai 700m² pour moi tout seul. cette après-midi, on est 2. Pour se concentrer, rien de tel).

Dans le genre décompensation qui fait mal, je crains que ce qui est arrivé à Novak Djokiovic n'en fasse partie. Pour ceux qui ne suivent pas le tennis, il a organisé une tournée sans précautions. Seuls deux des joueurs impliqués n'ont pas chopé le covid à l'occasion..... Il avait certainement besoin, pour retrouver le mojo, de sentir une ambiance, de sentir qu'il ne faisait pas tout ce boulot de dingue (on arrive pas à son niveau sans bosser comme un fou) pour rien, que des gens l'aimaient. Ce genre d'erreurs ne lui ressemble pas du tout.

Sinon, bon courage vbgass. J'ai déjà eu des idées noires, mais pas à ce point. J'ai du mal à imaginer ce que ça représente de subir ça.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3871
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Mer 24 Juin 2020 - 15:44

Ça va un peu moins mal aujourd’hui. C’est pas franchement reluisant mais c’est nettement moins physiquement étouffant qu’hier.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vox Jeu 25 Juin 2020 - 2:16

Bon courage.

vox

Messages : 7
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 36
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par Invité Jeu 25 Juin 2020 - 9:17

vbgass a écrit:Ça va un peu moins mal aujourd’hui. C’est pas franchement reluisant mais c’est nettement moins physiquement étouffant qu’hier.
Petit à petit... Est-ce encore un chouïa mieux aujourd'hui ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par DarkChocolate Jeu 25 Juin 2020 - 9:26

Pas de problème d'addiction avec la codéine ?
DarkChocolate
DarkChocolate

Messages : 76
Date d'inscription : 11/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Jeu 25 Juin 2020 - 10:51

SeA* a écrit:
vbgass a écrit:Ça va un peu moins mal aujourd’hui. C’est pas franchement reluisant mais c’est nettement moins physiquement étouffant qu’hier.
Petit à petit... Est-ce encore un chouïa mieux aujourd'hui ?

Difficile à dire..

DarkChocolate a écrit: Pas de problème d'addiction avec la codéine ?

Non, je n’ai jamais eu de problème de ce genre avec la codéine, de tous les opiacés que j’ai pris c’est le plus « doux » on va dire.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par J043947.08+163415.7 Jeu 25 Juin 2020 - 11:19

Petite intervention d'enfonçage de portes ouvertes : faire un peu de sport pour relancer la machine, tant le corps que la tête? Pas sûr
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3091
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 46
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par vbgass Jeu 25 Juin 2020 - 11:23

Je le fais déjà, un peu. Pas facile de trouver l’énergie mais je me force.
vbgass
vbgass

Messages : 475
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par J043947.08+163415.7 Jeu 25 Juin 2020 - 13:41

Quelques marches actives dans la nature au soleil peut-être, pour commencer...
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3091
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 46
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Déprime épouvantable Empty Re: Déprime épouvantable

Message par St'ban Jeu 25 Juin 2020 - 15:07

https://www.franceculture.fr/sciences/luminotherapie-pourquoi-votre-cerveau-est-addict-la-lumiere
St'ban
St'ban

Messages : 9244
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 100
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum