Asperger/surdoué couple

+5
Miss aux yeux arc-en-ciel
Basilice
Edel
scorames
Cripplingdepression
9 participants

Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Asperger/surdoué couple

Message par Cripplingdepression Dim 15 Mar 2020 - 17:28

Bonjour Smile
(Je préviens, c'est un enfer pour moi de synthétiser haha, désolée)
Ceci est mon tout premier topic après avoir cherché désespérément des réponses sur Google...

Je suis assez jeune, et par conséquence, je tiens à souligner que j'ai peu d'expériences et que certaines choses m'échappent plus que d'autres. Surtout quand il s'agit de relation.

Voilà. Cela fait des années que je fréquente quelqu'un. J'ai appris avec le temps qu'il était Aspi, mais ayant toujours été entourée de personnes très atypiques, ça ne m'a fait ni chaud ni froid. Pour moi, c'est une particularité comme une autre qui nécessite parfois une attention particulière dans certains moments.

Sauf que, comme vous le savez sûrement déjà à cause du titre, j'ai commencé à m'attacher à cette personne.

J'ai pu souligné qu'au début, elle était... Comme rassurée avec moi (c'est ce que j'en ai traduis). Elle aimait parler, et discuter. Comme avec toutes les personnes qu'elle fréquentait, je crois. Qui étaient quasi toutes des femmes, mais j'ai cru percevoir que c'était très innocent de sa part, et que ça le rassurait beaucoup.
Cependant, plus le temps passait, plus elle était distante. Remarquablement distante. Et avec moi, surtout. J'ai aussi appris qu'elle avait une maladie grave qui ecourterait des jours sous peu.

Elle m'a souvent reproché d'être trop... Sensible face à ses réactions. Et c'est ma faute, peut être que j'aurais plus dû prendre davatange en compte le fait qu'elle soit particulière et qu'elle nécessitait un comportement de ma part.

Je pense que ça lui a peut être fait peur. J'en sais trop rien.

S' en suit une grosse coupure de ma part suite au fait qu'elle ne pouvait pas supporter mes émotions...
Ce qui m'a blessé, parce que je me sentais naturelle auprès de cette personne, malgré tout. Et qu'elle me reprochait ce que j'ai entendu toute ma vie. Je me sentais plis moi, et cela a conduit à une sorte d'énorme frustration avec beaucoup de pensées négatives et dérangeantes quotidiennement.


Un jour, cette personne m'a envoyé un message pour me dire que je lui manquais, et que j'aurais été la seule personne avec qui elle aurait pu faire des efforts. Et qu'elle était désolée.

Honnêtement, venant de sa part, j'y aurais jamais, jamais cru. J'ai pleuré quand j'ai vu son message. Parce que ça m'a énormément touché et surprise de sa part. Je ne pensais pas qu'elle tenait à moi.

Alors on s'est reparlé. Puis.. C'est Le chat qui se mord la queue. Je me suis raccrochée. Et j'ai compris que j'éprouvais des sentiments plus forts que prévus. Différent de l'amitié.

Je ne pense pas devoir lui en parler, parce que je pense que ses réactions seraient extrêmement rudes. Il ne m'a montré que très peu de signes affectueux réels. Ça se compte sur la moitié d'une main peut-être.

Je suis très assez angoissée ces derniers temps. Cette personne est importante pour moi, mais je n'ai pas envie d'être étouffante. J'aimerais qu'elle passe de bons moments, avec ou sans moi, en priorité.
Je pense être importante pour elle aussi, sinon je ne comprends pas pourquoi elle me parlerait encore malgré mes émotions trop fortes et mon comportement dramatique selon elle.

J'ai donc 3 questions :
Comment contrôler ses sentiments ? J'ai l'impression que ça me tue à chaque fois, et les gens ont tendance à penser que j'exagère. C'est assez classique comme question, mais du haut de mes 20 ans, ça me ronge. Vraiment.

Est ce que d'autres personnes ici ont été en relation amoureuse avec des Asperger ? Si oui, est ce que c'est possible ?

Et si c'est possible, est ce que vous émotions ne prennent pas trop de places ? Comment les gérer ?


Merci encore, si vous lisez ce message, pour le temps accordé. Je me sens assez mise à nue, pour le coup. Je ne poste jamais sur les forums, preuve de mon anxiété ahaha.

Et une bonne journée à toutes personnes ici.


Cripplingdepression

Messages : 1
Date d'inscription : 15/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par scorames Dim 3 Mai 2020 - 10:50

salut Smile

tu veux contrôler ces sentiments ? , tes barges non ?? ....tu respectes pas cette personnes alors

je suis aspi (tant que je fais partie de cette société) ... la relation amoureuse je lui court pas aprés , perso j'ai mon code de la route en société et mes règles , j'ai jamais été en couple ni habité avec quelqu'un , je m'en fiche en faite , j'aime être seul trés souvent , j'en tire une satisfaction , mais si je croise quelqu'un ayant une certaine profondeur tout est possible, si cette personnes est libre, oui je précise, l'investissement demande de l'énergie donc ça me coute chère je suis regardant lol ... perso je te souhaite bon courage , ya des aspi et ça existe en couple , bien particulier cela dis , chaque aspi est différent de l'autre à divers degrés et mes émotions j'en refoule bcp trop sinon ça s'envole et l'autre comme toi en face ,ben, il suis pas trop ..... perso je te donne ma réponse d'aspi , j'ai plu envie de faire semblant de me sur adapté non plus avec quiconque, une valeur sur ajouté sera indispensable pour ...
Ensuite si elle est distante avec toi ,demande lui pourquoi ?,c'est plus simple ça t'évitera de te torturé l'esprit comme un grand malade ...... elle a ces raisons probablement , on sais aps ci tu est une fille ou un mec dans ton discourt c'est pas claire

Smile
scorames
scorames

Messages : 201
Date d'inscription : 22/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Edel Lun 4 Mai 2020 - 23:24

melkior a écrit:j'aime être seul très souvent, j'en tire une satisfaction, mais si je croise quelqu'un ayant une certaine profondeur tout est possible

Je rejoins melkior sur ce fait. Plus les années passent et plus j'apprécie la solitude au point de songer à passer ma vie seule mais il m'arrive, aussi rare soit-il, de croiser le chemin d'une personnes qui retient particulièrement mon attention, par sa profondeur d'esprit notamment, et avec qui tout serait possible. Le monde neurotypique est complexe, y vivre me demande des efforts d'adaptations et de réflexions constants, épuisants, et je dois également gérer la sensibilité exacerber de mes sens. La vie de couple c'est encore plus d'adaptations, d'incompréhensions, d'obstacles et d'émotions à gérer mais plus la personne aura des besoins se rapprochant des miens, plus elle sera ouverte d'esprit et patiente et plus ce sera possible...

Je sais que personnellement je réfléchirais à deux fois avant de me lancer dans une relation, par peur de m'attacher et qu'au final cela ne fonctionne pas et que la situation de renvoie ma différence en pleine figure. Maintenant chaque Aspi est différent tout comme chaque histoire est différente. Qu'il ne te montre pas de signes d'affections peut être sa nature tout comme une manière de se protéger. Dans tous les cas, la meilleure façon d'obtenir des réponses à tes questions est de lui parler car de toute façon la communication est la base de toute relation seine.


Edel

Messages : 302
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Basilice Mar 5 Mai 2020 - 11:20

Cripplingdepression a écrit:
Je ne pense pas devoir lui en parler, parce que je pense que ses réactions seraient extrêmement rudes. Il ne m'a montré que très peu de signes affectueux réels. Ça se compte sur la moitié d'une main peut-être.

Je suis très assez angoissée ces derniers temps. Cette personne est importante pour moi, mais je n'ai pas envie d'être étouffante. J'aimerais qu'elle passe de bons moments, avec ou sans moi, en priorité.
Je pense être importante pour elle aussi, sinon je ne comprends pas pourquoi elle me parlerait encore malgré mes émotions trop fortes et mon comportement dramatique selon elle.

J'ai donc 3 questions :
Comment contrôler ses sentiments ? J'ai l'impression que ça me tue à chaque fois, et les gens ont tendance à penser que j'exagère. C'est assez classique comme question, mais du haut de mes 20 ans, ça me ronge. Vraiment.

Est ce que d'autres personnes ici ont été en relation amoureuse avec des Asperger ? Si oui, est ce que c'est possible ?

Et si c'est possible, est ce que vous émotions ne prennent pas trop de places ? Comment les gérer ?


Merci encore, si vous lisez ce message, pour le temps accordé. Je me sens assez mise à nue, pour le coup. Je ne poste jamais sur les forums, preuve de mon anxiété ahaha.

Et une bonne journée à toutes personnes ici.

Bonjour ! Very Happy

C'est courageux d'avoir posté vu les angoisses et l'anxiété que cette situation génère, et l'enjeu pour toi.
En tout cas j'ai senti ça en te lisant, que tu tenais beaucoup à cette personne.
Mais venir sur un forum de zèbres et demander comment contrôler les sentiments de l'autre, c'est très risqué. lol!
Tu ne pourras jamais contrôler les sentiments, ni les siens, ni les tiens.
Vous vous êtes rencontrés, vous êtes attachés, quand tu dis qu'il ne t'a montré que très peu de signes affectueux réels je suis surprise, j'ai une autre lecture, il est revenu vers toi et s'est livré sur son besoin de toi.
Pour le reste, c'est à vous deux de le construire et cela vous appartient.
Il n'y a pas de règles.

Je rejoins tout à fait Melkior et Edel, il n'y a pas une façon de vivre.
Pour ma part j'ai vécu essentiellement seule, et épanouie.
Un jour j'ai rencontré mon compagnon, avec lui la vie est paisible, joyeuse, profonde, lumineuse ; partager la vie sous un même toit coule de source mais c'est rare, et la seule fois en toute une vie que cela arrive.
Pourquoi les gens cherchent à forcer et se forcer ?
Il y a une chanson qui dit "on voit bien que ça ne va pas, on est pas cadencé, c'est pas comme ça qu'on va danser".
Si ça ne le fait pas, ça ne le fait pas, mais parfois ça ne le fait pas parce que soi ou l'autre calcule au lieu vivre et laisser vivre, de laisser la vie aller où et comment elle va.



Une manière de vivre une relation épanouissante, c'est d'accepter dès le départ qu'un jour elle peut prendre fin, de sentir cette douleur là et de foncer quand même parce que l'autre et ce que l'on partage avec en vaut la chandelle.

Bonne route à toi et à ton ami. flower

Basilice
Basilice

Messages : 1936
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel Mar 5 Mai 2020 - 11:28

Basilice a écrit:

Une manière de vivre une relation épanouissante, c'est d'accepter dès le départ qu'un jour elle peut prendre fin, de sentir cette douleur là et de foncer quand même parce que l'autre et ce que l'on partage avec en vaut la chandelle.


Tellement juste! Ne pas s'accrocher à tout prix à la relation. J'ai beaucoup de plaisir à te lire ici et là Basilice.

Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1494
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 105
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par scorames Mer 6 Mai 2020 - 19:47

Edel

TU DIS
Code:
Je sais que personnellement je réfléchirais à deux fois avant de me lancer dans une relation, par peur de m'attacher et qu'au final cela ne fonctionne pas et que la situation de renvoie ma différence en pleine figure.

justement je comprend fort bien, en plus la relation faut l'entretenir ,
entretenir la flamme ,ça me fais peur,
il ya derrière comme un performance qu'il faille avoir temporellement,
ça me fais peur, ça m'épuise rien que d'y pensée
peut être que cet effort vaux le coup si ya une satisfaction , a voir .

justement tu le dis bien , autrui voudra tout ce qu'un neurotypique
veux, recevoir des amies , faudra plaire etc etc pfioouuuu te dis pas
le cinoche!!!

de plus
scorames
scorames

Messages : 201
Date d'inscription : 22/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Invité Mer 24 Juin 2020 - 2:58

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 8:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Invité Mer 24 Juin 2020 - 10:46

Bonjour Cripplingdepression,
Je ne sais pas si je vais savoir correctement répondre à tes questionnements, mais je tente tout de même.

Est ce que d'autres personnes ici ont été en relation amoureuse avec des Asperger ? Si oui, est ce que c'est possible ?

Alors oui, et oui bien entendu (et heureusement !).
Mais si une personne est asperger, la résumer à ça n'est à mon avis pas une bonne idée. Il y a un caractère qui va avec, et les capacités d'adaptation varient d'un individu à l'autre, amha.

La personne avec laquelle j'étais était formidable, et si mon entourage la trouvait étrange de là à ne pas l'apprécier, moi je l'ai toujours trouvée normale, même s'il y avait qq bizarreries auxquels je me suis facilement adapté.
Je crois qu'un couple fonctionne, asperger ou pas, selon qu'il y a des objectifs communs, des valeurs communes, et surtout la capacité d'échanger et de discuter.

Dans mon cas, ce qui a été difficile, c'était qu'elle n'était pas capable toujours d'exprimer son affection. Ce qui peut donner un côté froid. Quand on est soi même en insécurité affective, ça reste compliqué à gérer, quand bien même on est conscient de ça.
Il y avait une franchise extrême, ce qui demande du recul, et de l'humilité également. Jamais avec une envie de méchanceté (ce qui fait que je ne le vivais généralement pas mal quand des fois ça aurait pu être blessant. Il faut savoir prendre du recul, et ne pas interpréter trop rapidement comme on a tendance à faire.

Il y a aussi une certaine rigidité d'esprit, c'est blanc ou noir, mais surtout pas gris. Et possiblement associé à une honnêteté peu courante et donc le respect des règles.
Quand on est assez peu rigoureux comme moi (dans mon cas par négligence), ça peut créer des tensions.

Un besoin de s'éloigner est juste un besoin de s'éloigner, car les interactions humaines fatiguent, et non parce que l'on a fait quelque chose de mal et que l'autre nous en veut, ou autre interprétation fantaisiste.
Donc ne pas interpréter le comportement de l'autre, mais lui demander ce qu'il en est réellement (ce qui vaut également pour les non asperger!).
Si l'on a un fort besoin affectif associé à un manque de confiance en soi, ou lié à un sentiment d'insécurité, je pense que ça peut poser souci sur le long terme si l'on n'est pas capable d'un peu d'introspection et prendre du recul.
Du coup ça me mène à la question suivante.

Et si c'est possible, est ce que vous émotions ne prennent pas trop de places ? Comment les gérer ?

Les émotions sont là, elles sont un indicateur de l'état interne. Les gérer c'est compliqué, on ne peut pas les faire disparaitre, elles sont précieuses pour aider à évoluer, si l'on prend le temps de les écouter.
Elles sont générées par l'appréciation d'une situation. Le souci étant que des fois (souvent ?), la situation renvoie à des blessures du passé, ce qui fait que l'analyse est faussée, et génère des émotions qui ne sont pas en lien avec les faits, et donc l'autre.

Il me semble donc toujours judicieux d'écouter ces émotions et essayer de comprendre à quoi ça renvoie.

Les gérer me semble impossible. Elles sont et voilà.

Par contre, je pense qu'on peut apprendre à ne plus interpréter sauvagement les situations, et donc être submergé par des émotions violentes, qui ne sont vraiment pas en lien avec ce qui se passe ou se dit, par moment.
Peut-être aussi que l'on peut moduler l'expression de ces émotions.
Avec le peu d'éléments donnés dans le post initial, difficile de dire ou conseiller quoi que ce soit...

Les personnes asperger que j'ai croisées peinaient plutôt à reconnaitre les émotions, peut-être que dans ton cas l'expression est trop virulente ? Soudaine ?
Qu'en est-il exactement ? Pourrais-tu détailler un peu la situation et les reproches faites ?
Peut-être que tu donnes l'impression d'exploser sans raison par moment ? Dans ce cas, apprendre à parler davantage des ressentis, pour éviter une explosion ?
Trop peu d'éléments pour moi.

Il faut se dire une chose : les asperger font généralement beaucoup d'efforts pour s'adapter, si l'autre en face en fait. Ces efforts sont rarement perçus et encore moins appréciés à leur juste valeur.
Donc tu ne seras pas seule à t'adapter, sans percuter tous les efforts faits en face.

Maintenant si tu dois changer totalement de personnalité pour continuer à plaire à l'autre, ça ne me semble pas judicieux de continuer la relation. Cependant, j'ose espérer que vous êtes bien loin de ça.
ça n'est qu'en communiquant que vous arriverez à vous comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par gifted Jeu 6 Aoû 2020 - 13:22

Très bonne question, je m’interrogeais aussi sur la durabilité d'une relation avec une ASPI et coté émotions, j'ai réussi à m'en faire des alliées coté professionnel et quotidien, mais les émotions amoureuses c'est une autre histoire, ça part dans tous les sens et ça fait peur à sa partenaire si ce n'est pas compris, Aspi ou pas.
gifted
gifted

Messages : 6
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 53
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par scorames Ven 7 Aoû 2020 - 20:30

kéa dis
Code:
Est ce que d'autres personnes ici ont été en relation amoureuse avec des Asperger ? Si oui, est ce que c'est possible ?

oui moi , je le suis et mon ex aussi, et oui on aprtage une particularité mais elle défini pas forcément la réussite d'une relation . sur un groupe facebook
un couple aspi col bien , ya pas de règle
scorames
scorames

Messages : 201
Date d'inscription : 22/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par wanto23 Jeu 3 Mar 2022 - 20:41

Hello,

Je supprime car peur qu’il tombe dessus et je pense pas qu’il aimerait voir notre histoire sur ce forum (racontée à ma façon en plus).


Dernière édition par wanto23 le Sam 5 Mar 2022 - 21:20, édité 9 fois

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par vue exceptionnelle Jeu 3 Mar 2022 - 21:56

S'investir intensément dans une relation n'est jamais anodin, trop intensément, il te faut te préserver Asperger ou pas, laisser les choses se construiront à deux patiemment peut être mais ne pas forcer ses désirs pour l'autre si c'est le cas.

Un lien fort peut se construire et respecter le rythme de chacun un Asperger c'est très délicat ne pas le /la brusquer et le comprendre patiemment comme te  comprendre aussi dans ce trait de caractère particulier....

Elle/lui aura des barrages aussi mais rien n'est écrit pour toi d'avance, ni pour personne d'ailleurs... Bonne soirée, Chacun est unique et fait de toi aussi une particularité comme pour lui, un parcours à deux n'a jamais été simple...J'ai pas la recette si tu la possèdes Very Happy
vue exceptionnelle
vue exceptionnelle

Messages : 4843
Date d'inscription : 21/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Stef-âne Ven 4 Mar 2022 - 13:26

@ Wanto:
             N'étant pas "Aspie" et ne vivant pas avec un-e "Aspie", je ne pense pas t'être d'une grande utilité, mais ton message me touche beaucoup. J'essaye de comprendre le fonctionnement de ton compagnon.(Tu peux peut-être trouver de l'aide, des explications, auprès d'un psy, (différent du sien, même si le sien le comprendrait mieux, mais "secret médical" oblige, il ne pourra pas parler de son patient)).
 Il faudrait parvenir à comprendre ses agissements, qui te perturbent: à mon avis, il n'y a rien de grave pouvant remettre votre relation en cause. En ce  moment, il traverse une mauvaise période. Le problème, c'est que tu ne peux pas te mettre à sa place (l'empathie ne fait pas tout.  Quand le fonctionnement cérébral est différent, je ne vois pas comment il est possible de "se mettre à la place de".
  As-tu essayer le lire des témoignages sur  le forum "Asperanza" (ou autres), il peut y avoir des personnes qui sont dans le  même cas que toi. (J'irai voir ce week-end, si j'ai le temps).

 Courage!
Stef-âne
Stef-âne

Messages : 1191
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par wanto23 Ven 4 Mar 2022 - 14:09

Merci beaucoup Smile! J’en parle à des amis à haut potentiel, mais même eux me conseillent simplement de m’en éloigner car il m’a mis dans des états pitoyables (a tel point que physiquement j’arrivais plus à me lever tellement j’avais mal partout) mais je vais beaucoup mieux et j’ai réussi à lâcher un peu prise et à + le comprendre après beaucoup de lectures sur le sujet, ça a apaisé mes émotions.  Maintenant c’est quand meme quelqu’un qui se remet difficilement en question ou alors c’est parce qu’on voit tous les deux les réactions de l’autre dans notre propre référentiel, et donc on ne comprend pas ce qui fait mal, et comme tu dis me mettre à sa place est très difficile, ça n’a pas été naturel pour moi de comprendre pourquoi et comment il agit, il ne m’explique pas grand chose et je ne pense pas être autiste donc mon fonctionnement est très différent du sien sur certains points.
J’ai vraiment envie qu’il revienne aussi car je me sentais quand même comprise, acceptée et très bien avec lui…Je lisais aussi à travers les lignes et voyais au-delà de sa carapace l’homme au grand cœur qu’il était. Maintenant il se renferme, devient très froid, je ne le reconnais plus… et surtout il m’a dit qu’il voulait plus jamais me voir… assez difficile de ne pas culpabiliser, j’ai visiblement dépassé ses limites sans m’en rendre compte.

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par vue exceptionnelle Ven 4 Mar 2022 - 16:58

Tu dois avoir des sentiments ambivalents qui t'habitent contradictoires ce qui est dans le processus de ton histoire; partir/ résister ce qui peut parfois être un piège mais l'éloignement te sera bénéfique sur cette terre d'autres rencontres t'attendent, un être pleins de bienveillance et d'amour pour toi et seulement toi sans ambivalences possible.

Ta blessure est la douleur de l'égo qui va s'en remettre le temps fait son affaire ce jeune homme doit certainement en souffrir quand bien même il le cache; mais peu importe c'est le tracé de la vie de chacun,  tu vis un combat pas facile d'autres ambiguïtés peuvent faire l'objet de contradictions.

Chacun a ses ressorts de vie priorité à soi! un drôle de moment en vérité qui te donnera plus de marche de manoeuvre, nous apprenons toujours et plus fort, à mon avis ces outils tu les as sors les de tes manches et ne plies pas.


C'est la vie dans tout son éclat, le passage n'est pas simple mais supportable, affronter ses forces et ses faiblesses puis un jour on grandit, un jour il se peut que de nouveau tu le rencontrera épanoui aussi, vous en parlerez en toute bienveillance : )
Regardes ton expérience non comme un échec mais une leçon de vie qui te fais progresser


Dernière édition par Oroff le Ven 4 Mar 2022 - 17:33, édité 1 fois
vue exceptionnelle
vue exceptionnelle

Messages : 4843
Date d'inscription : 21/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par wanto23 Ven 4 Mar 2022 - 17:17

Oui clairement… j’en ai pleins la tête (surtout que je viens de vivre un week-end intense avec ma meilleure amie), mes pensées me submergent à tel point que je n’arrive pas à bosser. Besoin de prendre du recul et m’en détacher. J’ai pris un rdv avec un psy demain, petite envie de vider mon sac, les réponses s’en suivront. De toutes façons on se revoit à un mariage en mai… who knows…

D’ici là je vais essayer de me réouvrir à l’extérieur, mais je me sens tellement bizarre parfois, pas facile pour moi de trouver qqn prêt a m’accepter j’ai l’impression

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Stef-âne Sam 5 Mar 2022 - 23:36


En fait, vos problèmes de couple, Wantoo, vous obligent à remettre en cause votre relation, et vous poser des questions sur chacun de vous.
D'une part, il (ton compagnon) n'est pas celui que tu avais cru qu'il était car il a un mode de fonctionnement cérébral un peu différent. Alors, tu peux choisir d'essayer de le comprendre et t'adapter, ou alors, tu peux te rendre compte que c'est mission impossible, qu'il y a trop de choses qui te blessent, que c'est insurmontable, et, dans ce cas, pourquoi aller plus loin (il ne pourra pas changer, tout au plus, s'adapter, ce qui reviendra à nier une partie de lui: est-ce possible?)

S'il est réellement Asperger (il y a plusieurs nuances), il y aura forcément des difficultés à surmonter: Alors, "cap ou pas cap", mais il est bon de te rendre compte où tu mets les pieds. Certains sont mariés et ont des enfants ....

(Je n'ai pas eu le temps de chercher les sites "Aspies" sur ce sujet, j'ai juste parcouru "Doctissimo" et ce fil:

https://forum.doctissimo.fr/psychologie/Autisme-2/vivre-couple-asperger-sujet_2807_2.htm ).

Stef-âne
Stef-âne

Messages : 1191
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par wanto23 Dim 6 Mar 2022 - 0:07

.


Dernière édition par wanto23 le Lun 14 Mar 2022 - 13:19, édité 1 fois

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par Stef-âne Dim 6 Mar 2022 - 12:04


D'accord, je suis de l'avis de ton meilleur ami. La communication semble impossible avec ton compagnon (ou ex).
Mais est-il "Aspie"? (Je pose la question, car tu dis qu'il ment, or, le mensonge n'est pas vraiment l'apanage des autistes, en général, sauf pour des raisons très personnelles de survie ou autres, aussi importantes pour lui. Il ne se mettra probablement jamais à ta place, peut être incapable d'empathie).
C'est toi, et toi seule, qui devra décider de l'avenir, avec ou sans lui. Le seul conseil que je peux te donner, c'est de ne pas oublier qu'il s'agit de ta vie à toi, et de la vivre comme tu en a envie, et surtout, de ne pas culpabiliser. Sa vie à lui, c'est son affaire.

Bonne route à toi!
Stef-âne
Stef-âne

Messages : 1191
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par wanto23 Dim 6 Mar 2022 - 16:09

.


Dernière édition par wanto23 le Lun 14 Mar 2022 - 13:19, édité 1 fois

wanto23

Messages : 101
Date d'inscription : 07/08/2021
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Asperger/surdoué couple  Empty Re: Asperger/surdoué couple

Message par vue exceptionnelle Dim 6 Mar 2022 - 18:32

Asperger/surdoué couple  1f609
vue exceptionnelle
vue exceptionnelle

Messages : 4843
Date d'inscription : 21/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum