L'éducation à la dure.

+12
♚ Strigide ♚
oufy-dame
Lalilala
Weigela
My_illusion
Stegos
Chuna
St'ban
RonaldMcDonald
ortolan
Hélice
Delightfull Grey
16 participants

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty L'éducation à la dure.

Message par Delightfull Grey Ven 26 Avr 2019 - 14:08

.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Lun 29 Avr 2019 - 19:07, édité 2 fois
Delightfull Grey
Delightfull Grey

Messages : 1394
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 24
Localisation : Zürich

https://www.youtube.com/watch?v=EWMPVn1kgIQ

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 14:17

Hum, "à la dure" est un jugement, peu explicite.
L'exercice n'est pas facile.

De mes modestes connaissances, un être a toujours besoin de repères pour évoluer, se repérer justement. Dans l'éducation, ces repères sont les limites posées par le cadre, et l'attitude des adultes à maintenir ce cadre.

Si le cadre vise à responsabiliser l'individu, cela lui permettra de se développer.
Si le cadre est trop serré (blessant, humiliant, rabaissant), cela aura à l'inverse un impact négatif. Soit l'enfant voudra "se battre" contre, aller au delà, et on tend vers l'archétype du "rebelle", du "cancre", soit il accepte et c'est plus du côté de "l'autodénigrement" ou de "l'insécurité affective" que ça penchera.

Après les réponses à tes dernières questions dépendent beaucoup, à mon sens, du profil, du caractère, et un peu du contexte de l'être considéré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 14:25

Juste un question en passant : N'y a-t-il pas souvent confusion entre éducation et dressage ?

Michel de Montaigne a écrit:Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine
.
Ainsi je ne pense pas que la contrainte, bien disjointe de l'explication des fondamentaux qui devrait être le fondement de l'éducation (au sens noble du terme), soit la meilleure manière d'amener un enfant à s'accomplir et à enrichir le monde de ses facultés et de sa pensée. Encore moins s'il est un d'entre nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Delightfull Grey Ven 26 Avr 2019 - 14:38

.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Lun 29 Avr 2019 - 19:06, édité 2 fois

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
Delightfull Grey
Delightfull Grey

Messages : 1394
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 24
Localisation : Zürich

https://www.youtube.com/watch?v=EWMPVn1kgIQ

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Delightfull Grey Ven 26 Avr 2019 - 14:42

.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Lun 29 Avr 2019 - 19:06, édité 1 fois
Delightfull Grey
Delightfull Grey

Messages : 1394
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 24
Localisation : Zürich

https://www.youtube.com/watch?v=EWMPVn1kgIQ

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Hélice Ven 26 Avr 2019 - 18:17

Bonjour Gгєyร๏๓є, bonjour tous,

Quand j’ai vu le sujet, je me suis dit que je pouvais écrire là-dessus pendant des heures. Après coup, je serais gêné de donner trop de détails personnels… donc je vais répondre tout en cherchant un équilibre.

Je commence par expliquer ce qui signifie « être éduqué à la dure » dans mon cas :
- c’est du « fais ce que je dis, un point c’est tout ! » sans explication, sans contestation possible (sinon ça pouvait être compris comme une forme de rébellion qui mérite de la répression) ;
- c’est grandir dans un contexte «spartiate », c’est à dire de la privation (quand on te rappelle si souvent que tu peux dire merci de pouvoir manger, de dormir sous un toit et de t’habiller, il est insensé de penser à avoir des chaussures Nike, beaucoup faire la fête, ou partir faire du ski avec tes potes…) ;
- c’est ne pas pouvoir faire une grosse partie des choses que les autres autour de toi font car tes parents ont peur de ce qui peut t’arriver, et en même temps, ça peut paraitre étrange, sans démonstration d’amour ;
- c’est être puni même par les conneries que je n’avais même pas fait (comme pour dire « au cas où »).

Bref, imaginez une dictature version « domestique » et vous aurez le portrait…  Pourtant je n’ai pas souffert de la violence physique excessive (dans le temps se prendre une claque de temps en temps était plutôt normal). Attention, je ne voudrais pas donner l’impression de me plaindre ou avoir l’air amer, je pense être plutôt factuel.

Pour montrer que je ne vois pas que du noir, je commencerai mon analyse (qui est complètement biaisé car je le fais sur moi-même) par mettre en avant les points positifs. Je me considère quelqu’un de bien, avec des valeurs fortes et très respectueux des autres. Cette éducation m’a poussé à suivre le bon chemin malgré un contexte plutôt «défavorable» des 13 aux 18 ans, autrement j’aurais pu faire beaucoup de conneries. Aujourd’hui je remercie secrètement mes parents de certaines choses qu’ils m’ont transmis (mais certainement pas de comment ils l’ont fait).

Et en même temps j’accumule beaucoup de ressentiment envers eux car comme vous comprendrez, tout ça a laissé beaucoup de traces négatives. Je pense que ma frustration vient du fait que je ne me suis jamais rebellé. Heureusement, j’ai mis à contribution le passage du temps pour atténuer les marques,  avec l’aide aussi de quelques relations personnelles très nourrissantes (seulement dans le dernier tiers de ma vie). Je pourrais m’étaler sur les conséquences négatives que j’ai décelées (en auto-diagnostique) mais ce n’est pas le moment… je pars pour un IRL et ce n’est pas le meilleur moyen de se mettre «en bonne prédisposition». Si vraiment ça intéresse quelqu’un, je pourrais rédiger une suite à ma réponse… car je ne suis pas très sur d'avoir apporté des réponses.

A+ !
Hélice
Hélice

Messages : 313
Date d'inscription : 23/02/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 18:18

Je me souviens que ce n'était pas marrant, je sais que j'en ai beaucoup souffert, beaucoup.
Aujourd'hui je n'ai plus mal, je n'en souffre pas, comme une autre vie. Je parle même de mon enfance avec beaucoup de joie et de bonheur, je parle des souvenirs à l'extérieur, des bêtises d'enfants, des terrains de jeux, de l'odeur du muguet etc..

Mon éducation à certainement eu un impact sur ce que je suis aujourd'hui, et j'aime beaucoup ce que je suis aujourd'hui, mais comme je crois peut-être aussi à une part d'inné, enfin j'en sais rien..

Je ne sais pas si je suis surdouée, j'ai jamais fait le test, donc bon, et puis c'est pas comme ça que je vois les choses.

J'ai eu un comportement plutôt rebelle, cancre, j'étais mal partie, mais je suis bénie.

C'était bien un type d'éducation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 18:22

- c’est du « fais ce que je dis, un point c’est tout ! » sans explication, sans contestation possible (sinon ça pouvait être compris comme une forme de rébellion qui mérite de la répression) ;
- c’est grandir dans un contexte «spartiate », c’est à dire de la privation (quand on te rappelle si souvent que tu peux dire merci de pouvoir manger, de dormir sous un toit et de t’habiller, il est insensé de penser à avoir des chaussures Nike, beaucoup faire la fête, ou partir faire du ski avec tes potes…) ;
- c’est ne pas pouvoir faire une grosse partie des choses que les autres autour de toi font car tes parents ont peur de ce qui peut t’arriver, et en même temps, ça peut paraitre étrange, sans démonstration d’amour ;
- c’est être puni même par les conneries que je n’avais même pas fait (comme pour dire « au cas où »).

+ 1

- C'est de pas avoir le droit de parler à table quand on mange avec les parents.
- C'est de voir sa mère passer toute sa chambre par dessus fenêtre parce que mal rangée.
- C'est d'avoir une forme d'obligation à faire la bise à son père à chaque fois qu'il rentre.
- C'est bien d'autres choses.


Edit : Euh non en fait , pas ça (enfin pas tout-à-fait):

- c’est ne pas pouvoir faire une grosse partie des choses que les autres autour de toi font car tes parents ont peur de ce qui peut t’arriver, et en même temps, ça peut paraitre étrange, sans démonstration d’amour ;


Dernière édition par Laisse tomber le Ven 26 Avr 2019 - 18:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 18:32

Est-ce que dans "à la dure", tu mets aussi des variations de traitement selon l'humeur du parent ?

Est-ce que tu mets aussi des insultes et des gifles parce que tu ne vois pas de loin (alors qu'en fait, t'aurais surtout besoin de lunettes) ?

Est-ce que tu mets aussi de l'insatisfaction parentale, parce que 20/20, ça ne suffit pas, il y a quand même une virgule de travers au dernier paragraphe ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Delightfull Grey Ven 26 Avr 2019 - 19:05

.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Lun 29 Avr 2019 - 19:07, édité 1 fois

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
Delightfull Grey
Delightfull Grey

Messages : 1394
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 24
Localisation : Zürich

https://www.youtube.com/watch?v=EWMPVn1kgIQ

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 19:16

Ca dépend. Si l'idée est de remplir les cabinets de thérapeute... pourquoi pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Delightfull Grey Ven 26 Avr 2019 - 19:25

.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Lun 29 Avr 2019 - 19:07, édité 1 fois

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
Delightfull Grey
Delightfull Grey

Messages : 1394
Date d'inscription : 27/10/2018
Age : 24
Localisation : Zürich

https://www.youtube.com/watch?v=EWMPVn1kgIQ

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par ortolan Ven 26 Avr 2019 - 19:29

.


Dernière édition par ortolan le Jeu 14 Nov 2019 - 15:54, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 404 Not Found

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par RonaldMcDonald Ven 26 Avr 2019 - 19:31

Mes parents ont été élevés à la dure. Ils se sont promis de ne pas reproduire les schémas destructeurs de leur enfance. Ils l'ont partiellement fait.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 9661
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par St'ban Ven 26 Avr 2019 - 19:37

j'ai reçu une éducation type "spartiate" dans un "centre spécialisé"  très tôt  dans ma jeunesse  et  je me porte bien... mieux que certains autres membres de ma famille qui eux ont reçu une éducation" traditionnelle".



Dernière édition par Esteban le Mar 30 Avr 2019 - 12:41, édité 2 fois
St'ban
St'ban

Messages : 10478
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 102
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Ven 26 Avr 2019 - 20:04

Je ne suis pas certaine de voir ce que vous entendez par "à la dure".

De ce que j'ai observé autour de moi, si le parent est aimant, fiable, et à l'écoute, il peut mettre un cadre très strict, ça ne posera pas de souci.

Je ne sais pas si on peut dire que j'ai été élevée à la dure, mais le cadre était strict, bonnes notes obligatoires sinon ça déclenchait un drame, divers humiliations quand je sortais du cadre, ben ça m'a pas aidée. Bien au contraire.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par St'ban Ven 26 Avr 2019 - 20:10

CHUNA a écrit:Je ne suis pas certaine de voir ce que vous entendez par "à la dure".
Beaucoup de rigueur et absence d'affect
St'ban
St'ban

Messages : 10478
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 102
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Ven 26 Avr 2019 - 20:17

Qu'entends tu par absence d'affect tongue
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par St'ban Ven 26 Avr 2019 - 20:18

J'ai été élevé chez des nonnes


Dernière édition par Esteban le Mar 30 Avr 2019 - 13:25, édité 2 fois
St'ban
St'ban

Messages : 10478
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 102
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Ven 26 Avr 2019 - 20:27

Ah, oké.

Euhhhhh.....:

De ce que je vois dans mon travail : un cadre très strict est plutôt rassurant pour les enfants. Tester les limites, c'est juste normal, pour un gamin, sans ces limites certaines (tous ?) sont perdus.
A un âge, être capable de s'en émanciper fait partie de la construction de l'individu. Si on n'y arrive pas, on loupe une étape, et là, c'est la merde.

Dans le cas de Greysome, ça a été fait, symboliquement, par le rejet du chignon. Ton père t'a laisser la place d'exister, et c'est ça qui est juste essentiel.

Je fréquente de près les jeunes d'aujourd'hui, j'en vois beaucoup de paumés. Et des fois, je me demande à quel point ce cadre flottant en est la raison.
ça m'épate toujours de vois de jeunes indomptables rejoindre d'eux même l'armée.
A l'armée, tout est clair, net, et précis.
Pas de mauvaise surprise. Ya une autorité dure (même si ça, à priori, désormais, ça change). Et c'est ce qui permet la cohésion des équipes, amha. J'ai entendu plus d'un militaire parler de famille.
J'y vois quelques parallèles avec l'éducation et les besoins humains...

moi, clairement, l'armée, même pas en rêve ^^
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 20:29

La rigueur en soi n'est pas un problème. Donner un cadre n'est pas un problème. Mais considérer l'enfant comme une chose qu'on doit redresser par des coups, des humiliations, des cris... etc... ça l'est.

Quant aux comportements imprévisibles du parent, c'est très stressant et insécurisant. L'enfant ne sait pas quand la foudre va tomber ni pour quelle raison. Il ne peut donc pas apprendre des comportements, puisqu'un même comportement peut être admis un jour et déclencher une vive réaction du parent un autre jour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Ven 26 Avr 2019 - 21:09

Bon, vue que tout le monde a enfourché son dada, je vais faire de même Very Happy

Je ne vais pas parler de mon éducation parentale mais de l'école où j'ai expérimenté deux extrêmes.
j'ai été scolarisé à la maternelle puis en primaire (jusqu'au CE1), dans une école très stricte, vraiment rétro, avec les bons points, les punitions (le coin, les coups de règles sur les doigts et ça m'est même arrivé de passer 1/2 journée agenouillé devant la classe des CM2 devant l'estrade du directeur, ...),etc...
J'avais un comportement très turbulent, très vif aussi, bagarreur, meneur, menteur (mytho), etc... l’archétype du garçon façon guerre des bouton. Je ne vivais pas mal cette rigueur, elle me permettait sans trop de mal la transgression et l'affirmation.
Suite à un déménagement je me suis retrouvé pour la fin du primaire (du CE2 au CM2) dans une école expérimentale, "classes" ouverte, école ouverte, une liberté difficile à définir tans les contours sont loin, et du coup une disparition de mon agressivité, mais aussi d'une certaine manière de mon affirmation, de ma vivacité, qui c'est tourné plus vers l’intérieur (en écrivant, je me rend compte que je suis passé d'un extrême petit mec à une attitude plus "féminine"), la mixité était plus réelle aussi.

Pour résumer, pour moi, l’éducation à la dure, ça rend dure (je ne vois pas ça du tout d'une manière négative, d’ailleurs mes enfant me disent que je suis dure mais juste  Very Happy ), ça permet de se dépasser, à condition qu'elle soit juste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Stegos Ven 26 Avr 2019 - 23:20

Ahem...


Dernière édition par Stegos le Mar 30 Avr 2019 - 12:10, édité 2 fois (Raison : Je n'apprécie vriament pas que certains se croyent autorisés à copier des messages en hide et à les "quoter" nominativement !!)
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 105
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par My_illusion Sam 27 Avr 2019 - 0:02

Ça va tout simplement dépendre de l’enfant. Une même éducation sur différents enfants donnera systématiquement des résultats différents.

My_illusion

Messages : 5788
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Sam 27 Avr 2019 - 0:21

J'ai très vite appris la débrouille, ça par contre, super.
En fait, je n'arrive pas à faire la part des choses de ce qui est du vraiment à l'éducation chez moi, ou pas.
Je suis assez polie par exemple, mais est-ce que c'est parce que mes parents veillaient beaucoup là-dessus, ou parce que je prends plaisir à le faire ? (parce que j'y prends plaisir, ce qui n'a pas toujours été le cas.)

En fait c'est la question entière de savoir ce qui est strictement du à l’éducation ou pas, que je trouve complexe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Sam 27 Avr 2019 - 10:43

laisse tomber a écrit:En fait c'est la question entière de savoir ce qui est strictement du à l’éducation ou pas, que je trouve complexe.
Je pense que rien n'est strictement du à l’éducation mais que tout en dépend.



Dernière édition par LhaleeTreize le Dim 5 Mai 2019 - 15:02, édité 3 fois (Raison : ben je le remet du coup...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par My_illusion Sam 27 Avr 2019 - 10:55

Faire la part entre l’inné et l’acquis. Ces deux-là dansent la valse.

My_illusion

Messages : 5788
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Sam 27 Avr 2019 - 11:08

Même pas non plus exactement entre l'inné et l'acquis, mais aussi entre l'acquis de l'éducation et celui autre (goûts, autres rencontres (amitié, amour etc..), "choix", patati patata.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Sam 27 Avr 2019 - 12:41

J'ai été choyée, aimée, respectée, protégée par mes parents jusqu'à leur mort.

Je n'ai pas reçu d'éducation "à la dure", néanmoins, j'ai toujours cherché à leur plaire et, cette peur de les décevoir et cette ambition qu'ils avaient pour nous, nous a portées, ma soeur et moi.
N'ayant pas été familiarisée avec la dureté de la vie et du monde, c'est en les quittant à 19 ans que j'ai ressenti le besoin et l'envie de m'y frotter, avec la confiance et la naïveté en bandoulière.
C'est la vie elle même qui m'a appris à devenir une adulte.

Avec eux et pour eux, j'ai toujours été une enfant, leur enfant.

les parents sont un refuge, les enfants ne doivent pas tout attendre d'eux, les parents ne doivent pas tout leur apprendre. Ils ne sont pas là pour faire de leurs enfants des adultes. Ils doivent juste leur permettre et leur donner les conditions de le devenir.
L'éducation, ça tient pour moi en deux mots : amour et respect.

Mes enfants, je les ai portés 9 mois dans mon ventre et les porterai éternellement dans mon coeur, où qu'ils soient, comme mes parents.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Sam 27 Avr 2019 - 14:29

Un mini témoignage sur la responsabilisation à l'excès.
Mon père m'a enfermé dans l'injonction à la liberté.
A fuir tout risque de la perdre, j'y ai longtemps gagné la peur de me réaliser.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Weigela Dim 28 Avr 2019 - 0:14

J’ai commencé à lire mais… je reste manifestement trop sensible dès que je lis quelque chose qui se rapproche d’une justification de maltraitance comme ayant été au final « pas si grave », « constructive » etc. Bref, j’ai préféré ne pas lire intégralement toutes les interventions précédentes.

L'idée du continuum entre l’exigence et la maltraitance me paraît pertinente. En fait, je mettrais la maltraitance des deux côtés de l’exigence (car ne pas avoir assez d’exigences envers un enfant, c’est l’empêcher de concevoir qu’il appartient à une société dans laquelle il y a des règles et donc de s’intégrer harmonieusement ; selon son caractère, ça peut aussi l’amener à rester uniquement dans sa zone de confort et à devenir le renard face aux raisins). Là où on passe du côté de la maltraitance par « excès » d’exigence, c’est quand on franchit le manque de respect. Dans le cadre de ce sujet, je considère que le respect implique de faire attention à :
- la façon de s’exprimer : les mots employés pour exiger, le ton (qui peut être contraire aux mots), les gestes
- ne pas limiter la tendresse, l’affection sous prétexte d’exigence (respecter une personne, c’est respecter le fait qu’elle ait des besoins émotionnels, des besoins de contact etc)
- ce que les exigences soient SMART (y’a pas de raisons que ça ne soit utilisé qu’en entreprise Razz) , grosso modo qu’elle soit spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et qu’il y ait un terme
- qu’il y ait une sanction quand la chose exigée n’est pas atteinte (cela signifie qu’on attend une obéissance de l’enfant et non qu’il devienne autonome, indépendant, sinon on l’accompagnerait dans l’analyse de l’échec : quelles en sont les conséquences, comment le vit-il, à quoi est-il dû, que peut-il faire pour s’améliorer/éviter cette erreur)

Et puis parce que j’aime bien les schémas  What a Face  .

L'éducation à la dure. Exigen10
En orange, le(s) manque(s) existe (nt) mais n’empêche pas l’individu de se construire pour s’intégrer dans une vie sociale, réaliser des choses et évoluer. Les termes dans les bulles ce que j’imagine rapidement être le résultat quand on est dans les zones de manque ou d’excès, adultes qui vont avoir de grosses problématiques dont ils ne seront pas toujours conscient.
Pour ceux qui seraient choqués par un trop d’affection, j’entends par là les familles dans lesquelles on ne respecte pas le "non" de l’enfant s’il ne souhaite pas un câlin par exemple ou encore quand l’enfant tombe et qu’on accourt à force mots doux et bisous alors qu’il n’a même pas eu le temps de commencer à pleurer (on lui impose une affection quand il n'en a pas besoin/envie).
Weigela
Weigela

Messages : 1011
Date d'inscription : 23/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 9:07

Hirondelle78 a écrit:J'ai été choyée, aimée, respectée, protégée par mes parents jusqu'à leur mort.
......................
L'éducation, ça tient pour moi en deux mots : amour et respect.

Un message qui me fait planer Rougit ...j'aimerais pouvoir en dire autant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par My_illusion Dim 28 Avr 2019 - 10:31

Le trop d’affection est probablement même pire que le manque d’affection. Au final, je m’estime heureuse de ne pas avoir été aimée quand j’étais enfant car être étouffée par un parent-poule est desservant. Tout ce que j’ai accompli, je ne le dois qu'à moi-même et ça, c’est très agréable comme sensation. 
Les théories psycho je les mets de plus en plus en doute car tout est fait pour catégoriser et l’expérience apprend qu’il n’y a aucune ligne directrice qui peut s’appliquer à tous. Un être humain (et même animal) est très complexe, au final on ne comprend que soi et un groupuscule (et encore). Ce qui arrive à la conscience reste maigrelet.

Je deviens de plus en plus anti-psy alors que j’étais pro-psy il n’y a pas encore si longtemps. Leur champ d’action est tellement limité que ok ça s’applique à une louche mais ça manque de finesse, d’élévation. 

Une chose est sûre, je n’ai aucune tolérance sur les éducations mielleuses, too much. Tous ces parents que j’observe faire de la merde avec leurs enfants. Et eux sont persuadés de faire de leur mieux... sans égard pour la personnalité de leur enfant. Leur schéma éducationnel est ancré comme une croyance biblique et je les vois foncer dans des murs. Mais au fond, c’est à eux qu’ils se font du bien, l'enfant lui n’est qu’une projection, un outil, ce qu’ils font c’est se réparer eux-mêmes...

My_illusion

Messages : 5788
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Lalilala Dim 28 Avr 2019 - 10:54

Hirondelle78 a écrit:J'ai été choyée, aimée, respectée, protégée par mes parents jusqu'à leur mort.
......................
L'éducation, ça tient pour moi en deux mots : amour et respect.

Tout pareil ici, et n'en déplaise à certain.es, je crois que ça va, je ne m'en sors pas trop mal dans la vie ^^

Lalilala

Messages : 240
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:08

auto-censuré


Dernière édition par Hirondelle78 le Mar 30 Avr 2019 - 12:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Dim 28 Avr 2019 - 12:18

C'est pas la quantité d'affection qui pèche, mais le mode. Ne pas laisser l'enfant s'émanciper, c'est très néfaste. Mais c'est pas trop l'aimer.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:35

Comme souvent, le sujet est assez flou et ne fait pas dans la dentelle (enfin, la tournure que prends parfois le fil, à la base c'est intéressant).
Déjà, on peut très bien avoir deux parents très différents dans leur façon d'éduquer (ou d'être absent, etc) - et ça peut aussi varier dans le temps. J'aurais bien du mal à caractériser l'éducation que j'ai reçu. Tant mieux pour eux si les gens peuvent collés un label définitif sur leur vécu, moi je dirais que c'était un gros bordel avec un peu tout et son contraire ^^
Selon à qui je la raconterais, on pourra aussi bien juger mon enfance et la façon dont j'ai été éduqué comme idyllique ou plutôt merdique, avec tout le continuum entre les deux.
Bon, tout ça pour dire : je ne me prononce pas ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:37

Chuna a écrit:C'est pas la quantité d'affection qui pèche, mais le mode. Ne pas laisser l'enfant s'émanciper, c'est très néfaste. Mais c'est pas trop l'aimer.

Cette émancipation est effectivement nécessaire pour couper le cordon.
Perso, cette émancipation s'est faite par la force des choses..... que j'aurais provoquées inconsciemment (en ratant le concours de l'école située à côté de chez moi.. ). C'est avec le temps qu'on se dit que c'était une bonne chose parce que sur le coup, ça a été hard et rock and roll... !
Mes enfants aussi ont du partir pour faire leurs études et je l'ai bien mieux vécu qu'eux au début, peut être parce que je savais que c'était bon pour eux Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Dim 28 Avr 2019 - 12:38

Hop, je colle ça là.

J'ai vraiment l'impression qu'il y a de grosses confusions car en effet, comme dit Godzi, le sujet est trop vaste, et chacun met quelque chose de différent derrière les mots...
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:41

Chuna a écrit: le sujet est trop vaste, et chacun met quelque chose de différent derrière les mots...

C'est pas vraiment gênant non plus, sauf si certain(e)s font du prosélytisme, mais ça c'est ZC ^^



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:41

ll m'a semblé que Chuna parlait d'émancipation au niveau de l'enfance...et qu'Hirondelle prenait un exemple d'émancipation à l'âge adulte.
Quoiqu'il en soit : Emancipation Wink (savoir aimer, en fait)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Dim 28 Avr 2019 - 12:44

@Hirondelle : je crois que cette émancipation débute dès le début. C'est ce que j'ai compris de Boris Cyrulnik (j'ai pas d'enfant, je rappelle, donc pas d'expérience)
C'est la maman qui accepte que le petit tombe de temps en temps, et donc le laisse marcher tout seul, sans montrer une inquiétude exagérée dès que petit se met debout.
C'est ensuite laisser l'enfant tenter ses expériences, l'encourager, mais sans en faire trop.

Ma mère m'engueulait dès que je tentais quelque chose sans le réussir parfaitement. Et souvent elle faisait à ma place pasque tu comprends c'est pas comme ça.
On peut dire en ce sens que c'est une éducation à la dure. Mais c'était juste qu'elle gérait mal son besoin de perfection et c'est pour ça qu'elle nous mettait la pression (c'était des colères noires quand je revenais avec une mauvaise note, elle est allée jusqu'à me faire téléphoner à mes pires ennemies en classe pour savoir leurs notes pour comparer avec les mienne)

Si bien que je me suis longtemps (et encore toujours) sentie incapable de ne rien faire.

C'est pour ça que je pense que le sujet est pas très bien soulevé (désolée Greysome) car ça implique beaucoup trop de choses qui n'ont pas été clairement posées.
Mais il est très intéressant, surtout pour de futurs parents, pour qu'ils réfléchissent leur rapport à leur enfant.


Dernière édition par Chuna le Dim 28 Avr 2019 - 12:46, édité 1 fois
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:45

Edit : interprétation erronée, zou, poubelle


Dernière édition par Hirondelle78 le Mar 30 Avr 2019 - 12:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Chuna Dim 28 Avr 2019 - 12:47

Je crois que certain.e.s ne parlent pas d'éducation mais de dressage en fait.. et je n'ai que des enfants

Si tu dis ça pour moi, j'aimerais bien que tu explicites en quoi je parle de dressage d'enfants.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:48

@Chuna C'est la maman qui accepte que le petit tombe de temps en temps, et donc le laisse marcher tout seul, sans montrer une inquiétude exagérée dès que petit se met debout.
C'est ensuite laisser l'enfant tenter ses expériences, l'encourager, mais sans en faire trop.

Oui, ceci me rappelle les personnes qui ont été trop couvées donc...qui risquent ensuite de manquer d'assurance...
Edit : M...ça rebondit trop vite....... Smile


Dernière édition par FTC le Dim 28 Avr 2019 - 12:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:50

Chuna a écrit:@Hirondelle : je crois que cette émancipation débute dès le début. C'est ce que j'ai compris de Boris Cyrulnik (j'ai pas d'enfant, je rappelle, donc pas d'expérience)
C'est la maman qui accepte que le petit tombe de temps en temps, et donc le laisse marcher tout seul, sans montrer une inquiétude exagérée dès que petit se met debout.
C'est ensuite laisser l'enfant tenter ses expériences, l'encourager, mais sans en faire trop.

Ma mère m'engueuler dès que je tentais quelque chose sans le réussir parfaitement. Et souvent elle faisait à ma place pasque tu comprends c'est pas comme ça.
On peut dire en ce sens que c'est une éducation à la dure. Mais c'était juste qu'elle gérait mal son besoin de perfection et c'est pour ça qu'elle nous mettait la pression (c'était des colères noires quand je revenais avec une mauvaise note, elle est allée jusqu'à me faire téléphoner à mes ennemies en classe pour savoir leurs notes pour comparer avec les mienne)

Si bien que je me suis longtemps (et encore toujours) sentie incapable de ne rien faire.

C'est pour ça que je pense que le sujet est pas très bien soulevé (désolée Greysome) car ça implique beaucoup trop de choses qui n'ont pas été clairement posées.
Mais il est très intéressant, surtout pour de futurs parents, pour qu'ils réfléchissent leur rapport à leur enfant.

Oui, c'est ce que j'appelle du dressage plus que de l'éducation. On veut faire de son enfant une tête de classe et on lui fout la pression à coup de récompense/punition.
Alors que ton approche est celle que je partage, donner à l'enfant les bases qui lui permettront de construire sa confiance en lui.
Et n'interdire strictement que ce qui est dangereux, pour protéger son intégrité physique et mentale.

Après, je suis très forte en théorie mais en pratique, ça se corse Laughing


Dernière édition par Hirondelle78 le Dim 28 Avr 2019 - 13:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par My_illusion Dim 28 Avr 2019 - 12:51

Suppression car le message auquel je répondais a été supprimé


Dernière édition par My_illusion le Mar 30 Avr 2019 - 17:58, édité 1 fois

My_illusion

Messages : 5788
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 12:55

.


Dernière édition par FTC le Lun 13 Mai 2019 - 21:17, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 13:00

.


Dernière édition par Hirondelle78 le Mar 30 Avr 2019 - 12:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'éducation à la dure. Empty Re: L'éducation à la dure.

Message par Invité Dim 28 Avr 2019 - 13:18

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum