Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

4 participants

Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par falke Sam 16 Fév 2019 - 22:06

Bonjour,

Depuis que je me sais zèbre je me pose cette question :

- Comment a-t-il été possible que pendant 44 ans je n'ai pas eu conscience de moi-même ?

Je précise :

- Que j'ai pu paraître intelligent n'en ayant pas conscience moi-même
- Hautain , que je n'en ai pas eu conscience moi-même
- Maladroit envers les autres , que je n'en ai pas eu conscience moi-même

La seule chose dont je suis sûr c'est le manque de confiance en moi-même. Oui je me serais attendu dans le regards des autres à
une forme de confirmation de mes qualités (ou de mes défauts d'ailleurs). Mais rien.
On parle de ce sentiment diffus de décalage vécu par la zèbre..
Peut-être qu'extérieurement , c'est autre chose qui est perçu.

Je n'ai pour l'instant qu'une explication possible à ça.
Personne ne m'a mis le nez dessus. C'est incroyable. Mais j'ai cru comprendre que les codes sociaux de ce bas monde impliquent de ne jamais faire perdre la face à autrui, de ne pas aider autrui sauf sur sa demande etc.. (Tout l'inverse des mode de fonctionnement des zèbres).

Donc , clairement , ce manque de conscience de soi-même ne vient t-il pas de notre société qui nous rejette silencieusement et nous laisse fasse à une énigme ?

Depuis que je me sais zèbre et que je me penche un peu plus sur ces fameux codes, je me rends compte  qu'ils impliquent beaucoup de faux semblants ( voire même de la mauvaise foi , mais dont personne n'est dupe : un truc de cinglé quoi).

Ce qui est complètement dingue c'est qu'on nous reproche de porter un masque dont nous n'avons même pas conscience, il faudrait être authentique, alors que les NP passent une bonne partie de leur temps à mentir être de mauvaise foi ou hypocrites, ça fait partie du jeu.


Je m'étonne moins du coup que personne ne m'ait tendu de perche ou si peu.. Le mieux que j'ai entendu , c'était du style : Tu serais pas sensible toi ? Ou tu prends les choses trop à coeur (prendre les choses à coeur pour moi c'est une qualité).


Merci pour vos témoignages à ce sujet.


Dernière édition par falke le Dim 17 Fév 2019 - 10:19, édité 1 fois

falke

Messages : 122
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 51
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Re: Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par Invité Sam 16 Fév 2019 - 22:20

le gros problème des autres est qu'ils s’intéressent peu à ce qui ne leur revient pas. Ils sont en gros très autocentrés et ne se tournent vers autrui que par rapport à eux. C'est ce que j'ai examiné toutes les années durant depuis le début.
J'ai aussi attendu dans le regard des autres et ai eu des retours marqués de la part de certains, parce que précautionneux d'autrui et non obnubilés par leur personne, seulement donc intrigués par cette singularité manifeste sous leurs yeux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Re: Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par siamois93 Sam 16 Fév 2019 - 23:05

(prendre les choses à coeur pour moi c'est une qualité) : Je suis totalement d'accord.

Pour répondre bêtement à ta question, car je n'ai pas du tout envie d'être intelligent ce soir, je vais te dire «oui c'est courant» (vu que les zèbres aiment bien courir).
Oui c'est très nul comme humour..........
siamois93
siamois93

Messages : 10322
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Re: Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par RonaldMcDonald Dim 17 Fév 2019 - 8:15

Je suis à l'autre extrémité du spectre(i.e. à la maternelle on me serinait que j'étais plus rapide que les autres, et que j'avais un devoir de réussir scolairement et professionnellement à cause de ça, et je constatais que oui, sans bosser plus, je pigeais plus), et je trouve ce genre de choses fascinantes. Parce-que finalement, ça ne tient vraiment pas à grand chose. Et ce pas grand chose, je ne sais même pas ce que ça a été pour moi.

Je n'ai pas de réponse à ta question, je suis juste un échantillon de taille 1 qui va dans l'autre sens. Tu m'as juste donné envie de faire une enquête, il faudra que je questionne ma mère à ce sujet. Il est possible qu'elle aie eu un rôle là-dedans - en tous cas, elle faisait partie de ceux qui me poussaient à être toujours le premier(ce qui était facile,du moment que j'avais accepté la mise au ban qui allait avec)

La confiance en soi et un truc bizarre et segmenté. Ma confiance en moi pour les tâches scolaires était totale. Ma confiance en moi dans les relations aux autres, euh, comment dire en restant poli.....

Et oui, je prends certaines choses à cœur(notamment la réussite des projets, au boulot, ce qui me rend chèvre en ce moment face à un certain saboteur), mais les relations humaines? J'ai l'impression d'en être protégé. Je n'attends rien des autres si ce n'est qu'ils défendent leur bout de gras à eux. Je les ai toujours vu faire comme ça. Et, finalement, est-ce totalement illégitime de leur part?

Mais pour revenir à ta question, si personne ne m'avait poussé au derrière en me disant "tu peux et dois faire mieux que les autres", ma vie aurait été radicalement différente. Ce que ta question me fait découvrir ce jour. J'ai 43 ans, et je me rends compte que mes semblables ont un expérience radicalement de la mienne, sans doute pour 2-3 phrases prononcées lors de ma petite enfance qui ont tout changé.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10147
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Re: Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par isadora Dim 17 Fév 2019 - 9:26

.


Dernière édition par isadora le Lun 18 Fév 2019 - 8:00, édité 1 fois
isadora
isadora

Messages : 3740
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?  Empty Re: Est-il courant que les zèbres n'aient pas conscience d'eux mêmes ?

Message par Invité Dim 17 Fév 2019 - 12:12

Le souci est qu'on n'a que son cerveau pour le savoir. s'il est Different chez l'autre, il faudrait pouvoir se "mettre dans une autre tête" pour pouvoir penser comme lui. Mais à moins de rencontrer son siamois, on est seul.
Je me souviens d'un bouquin que j'avais adoré :"la machine" (le film est nul) l'expérience permettait de changer de cerveau avec l'autre durant un moment. Quel kiff ce doit être de ne pas être soi durant un instant. 

Sinon, comme Ronald, je n'ai jamais ni souffert ni réellement observé que j'étais différente. J'avais juste de grandes facilités et on m'avait dit que je pourrai tout faire plus tard. 
Le pouvoir de la méthode coué a du fonctionner pour moi.
Je me sens tout à fait normale, c'est juste les autres qui sont méchants et bizarres parfois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum