"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Brodawg le Lun 4 Jan 2016 - 1:04

Salut a tous,

Je partage avec vous ce temoignage de zebre lu a l'instant... Rien de nouveau, je pense qu'on se reconnait tous au moins un tout petit peu dans ce recit. Personnellement, j'ai ete marque par les conclusions qu'a tirees l'auteur de sa vie professionnelle et sa maniere de retrouver de la dignite dans le boulot.

Pour vos reflexions perso et pour pouvoir le partager avec d'autres zebres ou non-zebres autour de vous, je vous conseille d'y jeter un coup d'oeil.

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/surdoue/

Zebrement votre,

Brodawg

PS: Merci pour le lien Sélène Wink


Dernière édition par Brodawg le Lun 4 Jan 2016 - 22:40, édité 3 fois
Brodawg
Brodawg

Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2015
Localisation : Aix-Marseille

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Sélène-Nyx le Lun 4 Jan 2016 - 1:58


Comme c'est curieux ....
J'ai lu ce témoignage il y a tout juste une semaine ....
Effectivement, certains s'y reconnaîtront, je pense.

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/surdoue/

Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3060
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Mar 19 Jan 2016 - 22:27

Merci Brodawg de faire partager cette intéressante tribune même si j'avais déjà pu la lire en fouillant sur Internet à la recherche de tout ce qui tournait autour du sujet. Ce jeune homme ou plutôt son témoignage me paraît dans le fond très bouleversant. Avec ses mots il se livre et déclare plus ou moins ouvertement sa mysanthropie devant une hypocrisie générale qu'il semble ne plus pouvoir supporter après autant de temps. Il semble en vouloir au monde entier de ne pas avoir prévu les retombées du fait d'être un zèbre à notre époque. En revanche je trouve que ce genre de témoignage aussi franc est à prendre avec des pincettes car pas mal de choses discutables sont ici dites comme la pensée que tous les zèbres sont des personnes intègres, harcelées par la morale. Là j'ai envie de lui dire "attends un peu mon coco" car il est indéniable que beaucoup beaucoup de zèbres se foutent totalement ou relègue au second plan dès que possibles les questions de justice ou de morales. Il doit être encore trop jeune ou trop naïf pour l'envisager.
On a apparemment ici une triste démission sur un bambin qui estime qu'aucun environnement n'est prévu pour son épanouissement et qu'il ferait mieux de vivre caché en attendant que le temps passe.
Je me demande alors si notre époque est la pire à laquelle pourrait vivre un zèbre ou plus inquiétant encore si plus le temps passe et plus il vaudrait mieux ne pas avoir la moindre rayure d'intelligence ?
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 11:13

c'est aussi une question de caractère, on peut ne rien attendre de la société et des gens et essayer d'avancer pour soi, je n'aime pas ce monde ni la majorité des gens, mais il n'est pas question une seule demi seconde que cette société me mange ou me détruise , si tous le monde veut sauter dans le ravin, moi je les regarderai faire, le plus fort c'est celui qui s'en sort, avant j'espérais être compris ou aider les gens, à force de temps j'ai compris que les gens ne voulaient ni me comprendre ni être aidés

"fais du bien à un vilain il te chiera dans la main", vieux proverbe moyen âgeux encore valable de nos jours, si tu aides certaines personnes elles t'en veulent après

donc j'attends que ce monde s'effondre, ce qui est inéluctable et comme eux, j'essaie de profiter de ce monde, sans doute pas de la même manière mais quand même, si j'avais 20 ans, sans doute essaierai je encore de le changer , à chaque âge ses plaisirs en somme

mais être désabusé tôt est en effet inquiétant sur l'état du monde

il est cependant limpide que ce monde est au bord d'un changement radical et on ne parle plus en décénnies désormais , j'anticipe les changements pour l'année prochaine 2017 avec de gros changements déjà cette année

on verra


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Mer 20 Jan 2016 - 12:34

Cependant est-il objectivement possible d'avancer seul lorsqu'on a une morale aussi pregnante ? Qui dit surdon dit souvent projets ambitieux et plus le projet est ambitieux plus l'on a besoin des autres, voilà je pense l'un des plus gros obstacles que peut rencontrer un surdoué à la morale aussi minutieuse que son intelligence. Tout en prenant en compte le caractère de chacun, il y a aussi le sentiment d'appartenance à voir car nous restons des animaux avec des besoins primaires (minimum de sociabilité, recherche de partenaire, recherche d'une situation confortable) et aussi fort que pourrait être un zèbre mentalement sans pouvoir satisfaire ne serait-ce que ces quelques aspects je ne vois pas comment il pourrait ne pas souffrir atrocement. Celui qui veut avancer selon ses ambitions avec une morale à l'opposé de presque tout ce qui dirige nos sociétés se retrouve dans une équation presque insoluble: il a besoin des autres alors qu'ils représentent son plus grand obstacle.
Lorsque tu fais référence au fait que les autres ne veulent souvent ni comprendre ni être aidés, fais-tu plus précisément référence au fait que les autres refusent d'admettre qu'ils ont tort pour ne pas perdre la face, ce qui revient strictement au même mais il est important de faire le distingo: beaucoup de gens qui par exemple ont bâti toute leur vie autour d'un mensonge ou d'une idée fausse refuseront alors bec et ongles de reconnaître s'être trompés par la suite, et plus le mensonge est gros plus le refus d'admettre sera fort afin d'éviter d'avoir à faire face au ridicule. Donc plus que de ne pas vouloir être aidés ils font surtout passer leur vanité avant tout autre chose et celui ou celle qui ose persister à essayer de démontrer qu'il fait fausse route représente une menace et ne comprendra pas pourquoi il est pris en grippe.
Je vois que comme moi tu es très pessimiste sur l'avenir de ce monde, je pense aussi qu'un changement radical va avoir lieu mais tout de même un peu plus tard que 2017, lorsque les ravages du capitalisme auront atteint le coeur des sociétés occidentales là ça risque je pense de barder sérieusement. Mais dans l'histoire la plupart des changements de grande ampleur ont abouti sur la mise en place de nouvelles catastrophes (le grand bond en avant de Mao, la Renaissance qui de par ses grandes découvertes a permis à nos anciens monarques de ravager des populations entières...
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 13:05

"équation presque insoluble: il a besoin des autres alors qu'ils représentent son plus grand obstacle."

j'ai un parcours de vie où je n'ai pas pu compter sur les autres et je n'ai pas développé ce besoin non plus, mais je suis à part il est vrai

pour changer le monde pas besoin des autres, les vrais changements se font parce qu'une personne amorçe, les autres suivent, cela a toujours fonctionné comme cela, il faut être la bonne personne au bon moment, les projets collectifs ne fonctionnent que très rarement

les initiatives individuelles ou anarchistes ou révolutionnaires sont souvent le fait de un individu ou d'un très petit groupe, l'équation est donc plus facile à résoudre

mais le facteur confiance ou totale absence de confiance pour les dictateurs est fondamental

certains refusent sans doute d'être aidé par vanité en effet , mais ce que j'ai constaté moi c'est que leur ego en prend un coup et qu'ils ont du mal à accepter qu'ils ont du avoir eut besoin d'aide, moi je n'attends rien en retour, eux sans doute s'imaginent redevables et traduisent cela en agressivité

le problème du monde est que la majorité est formattée dans l'esprit de compétition et de massacrer même symboliquement l'autre, struggle for life et tout le bataclan.. je fonctionne autrement , je suis dans le don spontané et sans demande ou besoin de retour autre que d'être simplement reconnu et en tout cas pas nié

je suis régulièrement nié ou ignoré , je n'existe pas, sauf quand on a besoin de moi

j'apprends à moins donner , quoique c'est ce que je suis.. et à cibler sur des gens que j'apprécie davantage

ce que je demande c'est juste être respecté pour ce que je suis et non agressé ou nié , mais l'expérience démontre les attitudes inverses; cela me rend mysanthrope voire sociopathe par moment et j('assume de plus en plus cet isolement

au départ je le trouvais destructeur, je viens à la conclusion que au contraire il est constructeur, pas faute d'avoir essayer 10000 fois d'aller vers le monde et les autres

j'espère encore quelque part qu'un jour je croiserais les miens comme je dis, cad des gens qui fonctionnent comme moi et dans le don spontané, mais jsuqu'ici j'ai croisé des gens comme moi mais très rarement dans le don, il semble que je sois un exemplaire unique

ou disons plutot que ceux et celel savec qui j'ai des affinités sont vraiment rares, mais je suis thqi, dans une fourchette très étroite et avec un caractère et des affinités et un passé qui restreignent considérablement la fourchette

j'en prend conscience depuis quelques semaines, et je suis donc de nouveau en période de deuil de cet espoir là .. j'ai l'habitude

la vie ne fait pas de cadeau comme chantait brel

la vraie question est maintenant je fais quoi avec cela ? je pars ? ou je cosntruit "quand même"

je refuse de me restreindre et de faire des compromis sur ce que je suis sous prétexte de m'adapter aux autres, je l'ai fait toute ma vie pour quand même être isolé... àleurs tours de faire des compromis avec ce que je suis

je sais c'est brutal, mais colère fatigue et souffrance à force de tourner dessus, on finit, en tout cas moi, par dire basta ya .. je ne changerai pas, ou pas beaucoup, prenez moi comme je suis ou pas

cette prise de conscience me rapproche du mental de dictateurs, je ne voudrais pas devenir totalement sociopathe non plus, je cherche donc quand même encore un peu à communiquer et échanger mais je fixe désormais moi même les lieux et parties que je souhaite partager

le reste je finirai seul et incompris, et alors ? c'est le lot d'innnombrables surdoués après tout, livres bouquins, videos, thérapies, tout parle de cela

certains ont la chance de vivre un chemin plus détendu , à mon âge il ya de nombreuses choses sur lesquelles je n'ai plus prise

je pense écrire des livres et échanger autrement pour quand même donner quand même.. on verra

pour le relationnel positif, pour moi il n'existe tout simplement pas

donc si le monde s'effondre en ce qui me concerne, aucune morale de contre effondrement ne se met en place


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Mer 20 Jan 2016 - 13:54

j'ai un parcours de vie où je n'ai pas pu compter sur les autres et je n'ai pas développé ce besoin non plus, mais je suis à part il est vrai
Ici tu risque de faire plus que des jaloux car même sans développer ce besoin profondément ancré en nous, de ne pas être comblé socialement est un crève-coeur insurmontable pour beaucoup, je ne remetrais pas en cause tes dires car j'ai déjà entraperçu cette "bizzarerie" évolutive chez certains au cours de ma vie donc tant mieux pour toi et merci de faire partager le secret s'il y en a un Wink


pour changer le monde pas besoin des autres, les vrais changements se font parce qu'une personne amorçe, les autres suivent, cela a toujours fonctionné comme cela, il faut être la bonne personne au bon moment, les projets collectifs ne fonctionnent que très rarement

les initiatives individuelles ou anarchistes ou révolutionnaires sont souvent le fait de un individu ou d'un très petit groupe, l'équation est donc plus facile à résoudre
Loin de moi l'idée de faire un hors sujet vis à vis des changements dont tu parles car si l'on parle de changements majeurs comme la maîtrise du feu, l'apparition de l'écriture ou de techniques agricoles alors je pencherais plutôt vers le facteur environnementale qui pousse à des changements qui changent radicalement la face du monde mais je pense que les changements dont tu parles sont des changement propres à la société humaine, des changements politiques ! On est alors plus vers des changements de type "passage à un régime démocratique" ou "découverte fondamentale". Pour ce type de changement oui ils se font souvent soit à partir d'une seule personne ou d'un petit groupe qui fait lui même le changement ou bien dont on reprend les idées (Marx => Communisme, Philosophes grecs => démocratie, De Vinci=>...) ou bien ils se font grace au poids des gens à partir d'une personnalité particulièrement forte qui va prendre le pouvoir en manipulant, éliminant grâce à son charisme incroyable (dictateurs...), donc oui ici aussi les gens suivent une personne ou un petit groupe et peu importe si ça les conduit vers du mieux ou dans les abymes.  
Il est vrai qu'une large majorité est formaté à la concurrence et s'oppose dès fois sans raison autre que symbolique à la réussite d'un tiers sans même dès fois comprendre que sa réussite serait quelque part la sienne donc pour qu'un surdoué rencontre quelqu'un qui à la fois le comprenne et dans le même temps ne perçoive pas sa possible réussite comme celle d'un "concurrent" il faudra qu'il se lève sacrément tôt, d'ailleurs c'est quelques fois même des surdoués qui vont l'en empêcher.

Cependant n'allons nous pas avec les ravages du capitalisme qui s'attaque maintenant directement à la planète vers le premier changement de type "environnementale" depuis la découverte du feu ? C'est à dire que l'homme n'a pas envie de changer et d'abandonner ses profits à courts termes en se foutant de ce qu'auront à affronter les prochaines générations mais pour la première fois il va devoir changer s'il ne veut pas disparaître définitivement et ici l'on sort du schéma "grands changement se font à partir d'une personne ou d'un petit groupe".


le reste je finirai seul et incompris, et alors ? c'est le lot d'innnombrables surdoués après tout, livres bouquins, videos, thérapies, tout parle de cela
Et alors dis-tu ? Et alors je crois bien que c'est extrêment grave, si ceux dotés des connexions cérébrales les plus brillantes sont régulièrement ignorés ou niés alors c'est le dernier signal d'alarme avant une chute générale. Nous sommes et resterons une espèce animale donc si les plus singuliers qui détiennent les plus importantes ressources intellectuelle se font ignorer par les autres alors ça veut dire qu'il ne reste pas longtemps à cette espèce là avnt de disparaître, c'est de la pure logique darwinienne: si un groupe d'animaux refuse de mettre en avant ses specimens avec les attributs les plus impressionnants et passe son temps à les ignorer alors elle décide de faire face aux enjeux de survie avec des specimens moins enclins à trouver les bonnes solutions donc à terme elle disparaîtra, à l'échelle d'une génération cela en contenterait certains mais c'est tout.

J'ajouterais que tu peux écrire des livres mais rien n'empêchera les autres de faire la même chose c'est à dire d'ignorer ce que tu as écrit. Tu veux donner autrement, oui mais si les autres ne veulent pas recevoir parce que ça vient d'un "concurrent", que faire ?
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par lessensciel le Mer 20 Jan 2016 - 14:45

Zébulonlezèbre ... je comprend tout à fait ... et je ne pense pas que vous soyez seul Wink
lessensciel
lessensciel

Messages : 27
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 16:55

lessensciel a écrit:Zébulonlezèbre ... je comprend tout à fait ... et je ne pense pas que vous soyez seul Wink  

c'est gentil je me sens moins seul

merci :-)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 17:09

"Et alors dis-tu ? Et alors je crois bien que c'est extrêment grave, si ceux dotés des connexions cérébrales les plus brillantes sont régulièrement ignorés ou niés alors c'est le dernier signal d'alarme avant une chute générale"

je pense que nous sommes sur terre pour cotoyer certaines personnes, que nous ne le faisons pas par hasard et que nous sommes sur terre pour avancer et apprendre, comprendre

une forme de test

on avance on passe le test on revient pour faire autre chose

on ne fais rien et on échoue ce test , on revient pour repasser le test ou on descend d'un étage

c'est assez proche de la réincarnation boudhique et autres.. mais je pense par expérience que sur une vie et avec le recul quand on refuse de voir une chose, le test est reproposé par la suite avec d'autres personnes et d'autres lieux mais pourle même sujet

que le monde s'effondre, pour moi c'est une évidence et je ne suis pas un sauveur , un élu ou une personne désignée pour changer, je pense que quand c'est le cas on le sait très tôt en soi et que le destin fait en sorte qu'on occupe la place de celui qui va changer les choses

destin en somme donc

si la société ne sait pas accepter les zèbres et les créatifs c'est évident et c'est en effet le signe d'un désordre profond

pour le reste si on m'ignore si j'écris, l'écris restera pour les suivants.. l'avantage fondamental de l'écris est qu'il peut bypasser le facteur temps

je me fous d'être encensé ou reconnu de mon vivant même si cela m'aurait fait plaisir

je constate qu'il n'en est et n'en sera rien

et puis peut être ne suis je pas si smart dans tout ce que je fais.. la modestie est utile, je ne suis pas un dieu , juste un homme , doué certes, mais j'ai défauts et qualités, je ne déroge pas à la règle et je ne vaux pas , ne suis pas meilleur que..

je suis différent et mérite le respect c'est tout

ce contre quoi je me bas c'est cette absence de respect , de reconnaissance et d'appartenance

quoique je me bats moins.. je me considère depuis longtemps comme "à moitié martien" , il semble que cela ne changera jamais quoique je fasse

et j'ai progressé de manière fondamentale ces derniers mois pour finir par arriver... au départ... si j'avais suivi mon intuition j'aurais éviter le parcours

mais avec le recul que j'ai quand même, cela m'a sauvé la vie .. c'est pas rien quand même et m'a redonné goût à certaines choses et redéfinit à nouveau ma propre place

certains combats m'avaient fait perdre cette lucidité et cette conscience

je me réveille donc au même endroit mais munis de clefs pour comprendre pourquoi

donc le livre de siaud facchin et tout mon parcours et l'aide que j'ai reçu ont été fondamentales , parfois le guerrier a besoin d'aide

et c'est la seule fois dans ma vie où j'ai demandé et reçu cette aide que jamais avant je n'avais reçu

pour l'astuce de pouvoir s'en passer.. pas le choix.. il faut être fort , affronter le vide et le néant et savoir ce que l'on est avec force et précision, qualités et défauts, une lucidité terrible , et comprendre combien les autres finalement sont faibles parfois , ou moins armés

je les envie souvent, cette dureté et lucidité ne facilitent pas la joie de vivre et posent et ouvrent d'autres questions

la seule chose qui pourrait me changer c'est de recevoir de l'amour inconditionnellement mais on sait tous et toutes que cela n'arrive jamais, monde compétitif , égoiste et auto centré oblige

et si cela existe c'est rare, très rare

faut donc une forme de chance ou de destin sans doute

j'ai du merder dans une ancienne vie , cela doit être cela  ;-)

..
je me relis et pour le "à moitié martien"

c'est que j'ai pleine conscience de ce que je vaux comme martien mais j'ai pleine conscience aussi de ce que si je suis un martien complet, alors je risque de perdre la moitié d'humanité qui est en moi

je suis à cheval sur deux mondes, et refuse de détruire

si 'javais été martien complet on aurait sans doute entendu parlé de moi mais j'aurais fait du mal et du tort aux gens

cette thématique est brillamment abordée dans la série fringe de jj abrams,oui celui qui a réalisé le dernier star wars, ce type est un pur zébré sans le moindre doute

on lit à plusieurs niveaux et cela a été écris à plusieurs niveaux pour ceux qui savent lire entre les lignes

la trilogie matrix de même est une pensée profonde sur les religions , la philosophie et le rôle de chacun dans le tout, très peu de gens savent lire ces films aux niveaux multiples où ils ont été écris

peut être faut il être à cheval sur les mondes pour le comprendre ? je ne sais

j'aurais fait un excellent dictateur, j'en ai conscience, je préfère mille fois être à moitié martien

je fais un choix conscient et réfléchi de choisir le côté clair , je n'ignore en rien le côté sombre , lucidité donc mais choix de vie

le libre arbitre n'est pas une illusion .. en rien.. et pour un zèbre il se joue à un niveau nettement plus élevé que pour la majorité, il faudra un jour aborder la responsabilité du zèbre..


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Kass le Mer 20 Jan 2016 - 18:36

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/surdoue/
(...) Nous voulons profondément faire le bien. Toutes ces choses font aussi partie de notre nature et de notre différence. Alors s’il vous plait, acceptez la. Faites un effort de compréhension.

je retiens "nous voulons faire le bien -blablabla- et c'est notre différence" et je me demande combien de QI il faut pour flairer le vieux slogan électoral éculé et se sentir insulté. et du coup prendre l'autre pour un gros con. va falloir faire un effort d'expression.
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Gabriel le Mer 20 Jan 2016 - 18:37

Intéressant témoignage.
Je ne partage pas son approche que la douance est un handicap ou une maladie, mais je respecte la souffrance qu'il y a derrière.
Sinon, à 25 ans utiliser le passé pour parler de sa vie a un côté soit humoristique, soit désespéré. J'espère qu'à peine le premier quart de siècle de sa vie écoulé, il lui reste un peu de marge de manœuvre pour envisager autre chose.
Gabriel
Gabriel

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 48
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 18:42

Ben moi, la vie, elle ne m'a pas raté. Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 19:01

Kass a écrit:
http://www.konbini.com/fr/tendances-2/surdoue/
(...) Nous voulons profondément faire le bien. Toutes ces choses font aussi partie de notre nature et de notre différence. Alors s’il vous plait, acceptez la. Faites un effort de compréhension.

je retiens "nous voulons faire le bien -blablabla- et c'est notre différence" et je me demande combien de QI il faut pour flairer le vieux slogan électoral éculé et se sentir insulté. et du coup prendre l'autre pour un gros con. va falloir faire un effort d'expression.

ben j'ai un qi très élevé et je veux aussi faire le bien mais pas bêtement ni le revendiquer comme tel, ni en faire un drapeau , ni m'en vanter, ni m'en servir comme moyen d'être reconnu

je ne suis pas que gentil, je ne fais pas toujours autant de bien que je voudrais et avec certaines personnes je n'ai aucune envie de faire le bien , donc c'est très relativisé dans mon cas , connais toi toi même dit on , pas simple

je suis dans le don et le bien et j'évite le mal parce que c'est ce que je suis, je ne demande à personne de faire comme moi , ni ne revendique cet état comme devant être respecté en soi, je n'ai pas de mérite à le faire, ce qui est méritant est ce que je pense moi de ce que je fais, le libre arbitre est par définition libre

respectez moi parce que je suis bon est un non sens en fait , je ne suis pas que bon... pourquoi ne reconnaitre qu'une partie de ce que je suis ? voyez ma belle face .. pas l'autre ? non mais je ne nie pas la belle face quand même parce qu'elle existe et j'assume mes défauts et d'éviter la méchanceté , je ne suis pas parfait ni un saint

l'orgueil est un péché capital on devrait se pencher plus souvent sur les 7 péchés capitaux mais lus de manière plus moderne , on serait surpris de l'universalité de ces péchés

l'orgueil
l'avarice
l'envie
la colère
la luxure
la gourmandise
la paresse

ces défauts peuvent détruire profondément et faire que l'on se détruit soi même , le message n'est pas au pied de la lettre par exemple la gourmandise.. il ne s'agit pas de comprendre mange moins.. mais comprend le respect du vivant que tu manges, la place que tu as dans le tout.. comprends qu'en mangeant plus, tu prives peut être d'autres de manger.. comprend qu'en te remplissant à l'excès tu évites de te poser les bonnes questions sur les gouffres que tu essaies de combler.. ce faisant tu détruit ta propre vie .; etc .. relire ces "vieilleries" peut avoir un sens profond

la paresse excessive est une forme de lâcheté, d'abandon de vie , elle peut aussi être fuir ses responsabilités , refuser d'aider les autres ou même soi même

l'orgueuil c'est nier les autres, leur dénier des qualités qu'ils ont surement, c'est aussi être aveugle sur ce qu'on est soi et en cela ne pas comprendre pourquoi on est là et ce qu'il est possible et devrait être fait avec ce que l'on est, c'est le connais toi toi même, fondamental pour mieux connaitre les autres tel qu'on est et non tel qu'on pense que l'on est

dans la plupart des textes philosophiques et religieux, l'homme moderne a tendance à penser que ses ancêtres étaient stupides.. je pense moi que l'homme moderne a oublié beaucoup trop de choses , la science ne partage pas sa place avec la sagesse passée, viendra une ère comme le disait Malraux où il faudra bien faire la fusion des deux

les seules personnes qui pourraient selon moi affirmer qu'on doit les respecter pour le bien qu'elles font sont les saints et les saintes , mais dans leur totalité et quand il s'agit bien de cela, il n'est aucune de ces personnes pour s'en vanter

on est parfois surpris de la bonté de certains personnages publics, un acteur comme Jean Reno ou le présentateur Arthur ont tout mon respect profond pour ce qu'ils font et est peu connu, je respecte encore plus le fait que cela ne soit que peu ou pas connu

sois bon et tais toi sur cela en sommes ;-)





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Mer 20 Jan 2016 - 20:57

je pense que nous sommes sur terre pour cotoyer certaines personnes, que nous ne le faisons pas par hasard et que nous sommes sur terre pour avancer et apprendre, comprendre

une forme de test

on avance on passe le test on revient pour faire autre chose

on ne fais rien et on échoue ce test , on revient pour repasser le test ou on descend d'un étage

c'est assez proche de la réincarnation boudhique et autres.. mais je pense par expérience que sur une vie et avec le recul quand on refuse de voir une chose, le test est reproposé par la suite avec d'autres personnes et d'autres lieux mais pourle même sujet
Je trouve que c'est là une excellente philosophie, une philosophie qui ne tente pas de s'imposer aux autres mais qui responsabilise l'individu sur ce qu'il fait de sa propre vie, sur ses propres choix. Oui c'est proche du boudhisme qui de mémoire n'est pas vraiment une religion mais la pensé d'un homme absolument au dessus du lot et dôté d'une empathie venue d'un autre monde.
Alors certes il semble impossible de savoir si la vie a un sens mais l'on peut s'en donner un et il est souvent plus facile d'adopter celui qui contentera l'entourage plutôt que de réfléchir et d'arriver à ce genre de conclusion avec 0 "risques".

donc le livre de siaud facchin et tout mon parcours et l'aide que j'ai reçu ont été fondamentales , parfois le guerrier a besoin d'aide
L'art, la littérature sont des choses qui élèvent l'âme et qui ont probablement permis à beaucoup de supporter les pires situations.

si 'javais été martien complet on aurait sans doute entendu parlé de moi mais j'aurais fait du mal et du tort aux gens
Là je vais avoir besoin d'une explication pour comprendre où tu veux en venir et de savoir si le côté martien est ici bien assimilé à la douance.


le libre arbitre n'est pas une illusion .. en rien.. et pour un zèbre il se joue à un niveau nettement plus élevé que pour la majorité, il faudra un jour aborder la responsabilité du zèbre..
Nous sommes ici bien d'accord, le niveau de responsabilité est selon moi proportionnel au niveau de compréhension d'une personne et malheureusement je ne vois pas pourquoi il y aurait des proportions différentes d'individus irresponsables ou malveillant chez les hqi que dans le reste de la population. L'histoire contemporaine et ancienne tend bien à prouver que beaucoup de hqi ont de tout temps permis les pires choses.
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Mer 20 Jan 2016 - 21:09

Kass a écrit:    
   (...) Nous voulons profondément faire le bien. Toutes ces choses font aussi partie de notre nature et de notre différence. Alors s’il vous plait, acceptez la. Faites un effort de compréhension.


je retiens "nous voulons faire le bien -blablabla- et c'est notre différence" et je me demande combien de QI il faut pour flairer le vieux slogan électoral éculé et se sentir insulté. et du coup prendre l'autre pour un gros con. va falloir faire un effort d'expression.

Ne devrais-t-on pas au contraire retenir avoir affaire à un jeune homme perdu qui du haut de sa récente découverte n'a pas encore réussi à concevoir qu'un autre humain doté du même niveau de compréhension puisse ne pas vouloir faire "pronfondément le bien" ? J'avais pu voir qu'il avait été très durement jugé sur d'autres sites ou blogs, beaucou^p se sont jetés dessus avec une rare violence sans essayer de se mettre à sa place et récuperer ce qu'il y a d'intéressant dans son message.
Ne pas avoir toutes les cartes en main et ne pas avoir une expression très nette ne devrait pas disqualifier au niveau de l'empathie sinon il y a énormément de personnes dans notre société qui pourrait hurler aussi fort que possible pour se plaindre de leur condition sans que quelqu'un ne leur rappelle prioritairement leur incapacité à s'exprimer comme il faudrait.

Gabriel a écrit:Sinon, à 25 ans utiliser le passé pour parler de sa vie a un côté soit humoristique, soit désespéré. J'espère qu'à peine le premier quart de siècle de sa vie écoulé, il lui reste un peu de marge de manœuvre pour envisager autre chose.
Tu me rassures beaucoup d'affirmer comprendre sa souffrance qui transpire de ses écrits avant toutes autres choses, le contexte est très important pour communiquer entre nous. Oui, avoir fait des études et affirmé à 25 avoir raté sa vie reste plutôt drôle même si l'on sait que beaucoup de zèbres s'ennuient atrocement et considèrent qu'en peu de temps ils auraient pu faire beaucoup de choses, considèrent que les autres leur font perdre beaucoup de temps. Celui-ci a largement le temps de voir son monde vraiment s'effondrer Smile

zebulonzebre a écrit:on est parfois surpris de la bonté de certains personnages publics, un acteur comme Jean Reno ou le présentateur Arthur ont tout mon respect profond pour ce qu'ils font et est peu connu, je respecte encore plus le fait que cela ne soit que peu ou pas connu
Dis moi donc, nous parlons bien du même Arthur ? Le présentateur multimillionnaire expert de l'exil fiscal ? Étaice-une touche d'humour ? Si c'était le cas, BRAVO Smile
Certes, il participe à des oeuvres caritatives, notamment en Belgique avec CAP48 mais c'est le lot d'une profusion de millionnaires et de milliardaires pour se donner bonne conscience.
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Princeton le Mer 20 Jan 2016 - 22:01

Cet article a été commenté dans un fil précédent :

https://www.zebrascrossing.net/t22546-article-d-un-zebre
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Mer 20 Jan 2016 - 23:10

oui Arthur , le bien est parfois fait , c'est tout, personne n'est parfait

moitié martien c'est ce que je suis, la douance n'est qu'un outil, qui a sans doute aussi façonné ce que je suis bien entendu mais je suis plus que cela

depuis très jeune j'ai cette impression fugace d'avoir un destin particulier, tout au long de ma vie cette impression est restée et encore maintenant, mais je n'ai pas la moindre idée et ce que je suis n'offre que peu de possibles ou nettement moins

bref moitié martien avec ou sans mission mais l'ayant oubliée sans doute lol




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Ven 22 Jan 2016 - 11:40

zebulonzebre sache que si un jour tu en viens à terminer l'écriture d'un livre, je serais alors une de tes premières lectrices flower flower
Les idées que tu développe pour faire face à notre condition m'interessent franchement.
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Invité le Ven 22 Jan 2016 - 12:04

c'est gentil merci :-)

questionneur peut être finalement un métier en soi aussi pourquoi pas


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par karkakoa le Ven 22 Jan 2016 - 13:33

Pitié dîtes moi que je ressemble pas à ce type quand je m'exprime ici ?!
Quelle arrogance, merci mec c'est grâce à ce genre de textes que les gens refusent de faire l'effort de nous comprendre. ''Désolé si j'avais conscience des problèmes géopolitiques quand j'étais gosse'' mais lol !!! Quel crétin, faudrait déjà lui apprendre à distinguer ''se poser des questions'' et ''comprendre'', ça lui ferait peut-être relativiser sur son avalanche de poncifs qui sont autant le propre des connards que des surdoués

C'était infect à lire, même la forme empeste la prétention beurk
karkakoa
karkakoa

Messages : 337
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 26
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Roman scientifique le Ven 22 Jan 2016 - 13:59

karkakoa a écrit: sur son avalanche de poncifs qui sont autant le propre des connards que des surdoués

même la forme empeste la prétention beurk

Putain, je suis d'accord. Et la somme de lieux communs puériles et auto-satisfaisants prend son sens... à la fin du texte, quand il fait référence à la "bible" de Jeanne Siaud Facchin.

J'éprouve un sentiment de honte, de gêne, à lire des gens se masturber sur leurs souffrances et s'écouter écrire, se regarder parler d'eux-mêmes en des termes aussi pathétiques et élogieux-à peine dissimulés. Bref.

Roman scientifique

Messages : 17
Date d'inscription : 26/11/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini Empty Re: "Comment j'ai raté ma vie", temoignage de zèbre sur Konbini

Message par Orange sulfurique le Ven 22 Jan 2016 - 15:28

karkakoa a écrit:Pitié dîtes moi que je ressemble pas à ce type quand je m'exprime ici ?!
Quelle arrogance, merci mec c'est grâce à ce genre de textes que les gens refusent de faire l'effort de nous comprendre. ''Désolé si j'avais conscience des problèmes géopolitiques quand j'étais gosse'' mais lol !!! Quel crétin, faudrait déjà lui apprendre à distinguer ''se poser des questions'' et ''comprendre'', ça lui ferait peut-être relativiser sur son avalanche de poncifs qui sont autant le propre des connards que des surdoués

C'était infect à lire, même la forme empeste la prétention beurk
Bonjour jeune Karkakoa, il me semble que vous fassiez totalement fausse route avec votre réaction car avant de se focaliser uniquement sur la contenance de ce texte qui pourrait vous nuire aux yeux des non surdoués vous devriez je pense commencer par vous rendre compte d'avoir affaire à une personne qui a oui des défauts mais désespérée un peu comme une victime entrant en hurlant dans une gendarmerie après avoir été abusée pendant longtemps, cette personne aura un discours pas tout à fait cohérent voire grossier mais le rôle du gendarme (ce que nous sommes dans ce cas car cette tribune est public) est de garder son calme, de comprendre et d'essayer de comprendre ce qu'il s'est passé pour pouvoir réparer une injustice. Gardons à l'esprit que tout est amplifié chez les zèbres et que chez certains la dernière chose qu'il leur reste correspond à une haute estime de soi-même pour tenter de ne pas céder face à la vague de l'ignorance.
Autre chose, pensez-vous vraiment que si les gens refusent de comprendre les surdoués c'est à cause de ce genre de textes ? Ce genre de texte est une conséquence, c'est un peu comme de prétendre que les délinquants illétrés de cités sont la cause du rejet de ces mêmes cités alors que la délinquance et l'illétrisme sont des conséquence d'une mauvaise gestion politique. Ensuite par rapport à la différence entre "se poser des questions" et "comprendre" je pense qu'il fait uniquement référence au fait d'avoir compris contrairement aux autres enfants (qui souvent pensent longtemps que tout va bien partout ou s'en foutent royalement et en toute innocence) que la gestion du monde dans lequel il vient d'arriver est très mauvaise et que des gens souffrent.

Voilà, j'espère ne pas m'être montrée trop irrévérenscieuse mais comme nous sommes sur un forum de surdoués je m'attends à ce que chacun fasse l'effort de comprendre l'autre et de parvenir à lire un texte sous toutes ses coutures sans sombrer dans l'auto-flagellation (c'est trop facile et indigne de nous que de se concentrer quelques secondes sur les quelques défauts d'une personne avant de décréter que tout ce qu'il est, fait ou dit ne vaut donc pas la peine d'inspirer autre chose que du dégoût). flower flower
Orange sulfurique
Orange sulfurique

Messages : 32
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 71
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum