Le contrôle des émotions

+19
//ha!ha!
deep thought
Christelle
fleurblanche
Frida
Cidre33
bandetarés!
Pieyre
dedezhu
lm... ou pas
Si c'est pas Bossa ?
Philippe
louise
Weigela
Dame Seli
☘fishcake☘
LaGamoucheZ.
Hugo PidiPiou
Abonné absent
23 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 18:41

A propos de Toulouse:

dedezhu a écrit:dans mon village y'a pas de ciné! fait que je vois sur Toulouse
A propos de Toulouse, j'y descend demain matin jusqu'à samedi. Tu serais dans le coin ? Une petite bière sur la Place du Capitole ? Trinquons

Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Jeu 27 Aoû 2015 - 6:50

Bon, finalement, mon point de vue sur la connaissance des émotions "transnationales" n'est pas du tout partagé. J'ai posé la question à deux 'Tigres' que je connais (et qui viennent en France tous les ans) :
Abonné absent a écrit:I got the impression that Kiwis are really talented in understanding emotions, whereas French are quite dumb in this field.
Do you share this sensation as well?
Kiwi tigre a écrit:No I don't think kiwis are wiser about emotions than the French. Quite the reverse.
American tigre a écrit:Everyone all over the world is quite dumb about emotions, it is a human trait, not national. And a rarity in teenagers from my experience because they hardly know their own. But NZ has some special insight of his own, seeing life from a different angle than most. And that's a good thing.  
Je ne suis pas surpris, c'est fréquent chez moi de me faire des représentations "à l'emporte-pièce" d'une situation que je ne maîtrise pas. Embarassed
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Jeu 27 Aoû 2015 - 9:32

MP envoyé mais ok pour Place du Capitole... ça sera plutôt vers 19 h 30... Je dois voir ma psy à 16 hrs. J'attends aussi une réponse d'une amie qui souhaite me voir à Toulouse demain vendredi fin après-midi...

Concernant "la connaissance des émotions "transnationales", je vois en effet qu'il y a peu de témoignages de ces émotions half-notre culture half-autre culture. Sur ZC, me semble-t-il, il y a peu de zèbres ayant eu une expérience plus ou moins longue de vie "out of France" et loin dans certains cas... Toi en NZ, moi en Chine et Japon.

naguère sur ZC dans un fil j'ai répondu à un zèbre qui souhaitait en savoir plus sur une personne (et une famille) d'asiatiques : des comportements tellement différents des nôtres. Notamment la question de la "face". Qu'il ne faut pas trop chatouiller avec les Chinois, Japonais ou Thaïs (etc).

La plupart des Thaïs sont des descendants de Chinois. Et les comportements sont conservés.

Je ne connais pas suffisamment les comportements des NZ et tous ressortissants du Commonwealth même si j'ai passé plus de 15 ans de ma vie avec mon beau-père british. Une question cependant: quelle est (quelles sont) la religion nationale en NZ?

Je demande cela parce que je pense que les religions, croyances sont à la base des comportements => constituant tout un corpus d'attitudes, distance sociale, parler fort-parler vite, conventions sociales...
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Jeu 27 Aoû 2015 - 10:21

dedezhu a écrit:
Concernant "la connaissance des émotions "transnationales", je vois en effet qu'il y a peu de témoignages de ces émotions half-notre culture half-autre culture. Sur ZC, me semble-t-il, il y a peu de zèbres ayant eu une expérience plus ou moins longue de vie "out of France" et loin dans certains cas... Toi en NZ, moi en Chine et Japon.

Ah mais si, suis là moi Very Happy 

Je suis née dans une famille mixte Antilles/métropole avec 2 façons d'exprimer les émotions très différentes:
Famille antillaise: expression excessive de la joie, de la tristesse et surtout de la colère, avec une forte tendance à l'expression physique. 
Une fois par an, la soupape de décompression, c'est le carnaval, qu'on appelle aussi "vidé demon". 5 jours de lâchage complet de la population dans les rues, sans tabou. Le 5ème jour, sur le front de mer de Fort de France, le bonhomme carnaval est brûlé et nous avons le droit de pleurer. Ce sont des pleurs forcés au début, on fait semblant, mais de nombreuses personnes m'ont avoué avoir été rattrapés par de vrais sanglots. 
Ensuite l'île entre en Carême, soit 40 jours d'expiation. 
Les jamaïcains, les Trini et les Barbadiens fonctionnent un peu pareil. Sauf qu'eux vont encore plus loin en organisant des événements de rue, les "passa passa" qui sont des simulacres de bagarre et de danses hyper sexualisées assez insoutenables quand on ne connaît pas le contexte. 
C'est assez révélateur de la manière antillaise de traiter les émotions: explosion, acèse... Explosion, acèse. 
La danse prend une grande place dans la libération de l'émotion. C'est efficace pour moi. Mais pas toujours possible de dire en réunion "scusez moi, temps mort, je vous fait une petite samba sur la table et on repart" 

Du côté français de l'est de ma famille, on exprime rien. On se plaint, on râle, on fait des "oooooh" et des "aaaaaah" sur un ton théâtral mais l'important est de ne pas se faire remarquer en public. On exprime pas sa colère à l'extérieur. Le résultat, c'est que j'ai subi les retours de mon père lorsqu'il rentrait du travail excédé et passait ses nerfs sur ses prisonniers. (Mais ça, c'est un autre problème) 

Maintenant cela fait un an que je vis aux USA, et c'est peut-être très "politiquement incorrect" ce que je vais dire, mais il me semble palper une Différence entre  les WASP et les Afro-américains. Je connais peu de latinos. 
Les WASP plutôt aisés du New Jersey expriment souvent de l'indignation, un peu de joie, et la ferveur religieuse et nationale (national anthem, la main sur le cœur tout ça). Tout cela avec la tête penchée sur le côté et cet air permanent de regarder un chaton ("aaaaaawwwwww cute"). 
Les seuls enfants/ados que je connaisse sont les filles de mes collègues. Je ne connais pas de jeunes garçons. Mais c'est vrai qu'elles sont particulières. Souvent dans le trop. Les voix montent dans les aigus, on se "hug", les yeux humides, elles rient très fort. Il me reste un an pour creuser tout ça. 

L'expérience que j'ai eu chez les Brits étaient très differente, mais plus courte. Je les sentais plus réservés. D'ailleurs je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de les observer, sauf à la fin de mon stage ou j'ai bien senti que mon "mentor" avait un peu de mal à comprendre pourquoi l'étudiante française s'est mise à pleurer devant la grille (c'était un chouette stage).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Jeu 27 Aoû 2015 - 10:56

OUI bien sûr MILY!!! Very Happy Se prosterne Bisous Amis Amis Pour Toi Long hug

"Je suis née dans une famille mixte Antilles/métropole avec 2 façons d'exprimer les émotions très différentes" / Du côté français de l'est de ma famille, on exprime rien / et passait ses nerfs sur ses prisonniers /

"traiter les émotions: explosion, acèse"

je ne connais pas du tout les Antilles. Du Brésil peut-être dans certains films des années 50-60 avec carnaval... je ne me suis au fond jamais posé la question: le carnaval ou bien cette "explosion-ascèse" dont tu parles c'est une manière d'évacuer les stress de la vie courante...

Tandis qu'il semble qu'en France (dans l'est) on évacue rien, on ne sait pas évacuer?

je veux dire : évacuer sereinement... et en collectivité (Antilles)

Certains évacuent en allant à la messe le dimanche, d'autres dans des clubs de muscu, aikidô, en taggant sur les murs ou bien "s'épongent" dans l'alcool... d'autres encore évacuent en psychanalyse...

Aux Antilles, on est dans quelle religion? Un syncrétisme?

La jeunesse américaine (que tu côtoies) est sans doute plus ouverte que les Etats-Unis où j'ai vécu dans les années 1950! Ces "hug" (embrassades) que tu observes sont-ils vraiment sincères? une convention? Une forme de "déstressement"?

J'ai connu ça un peu en 1985 quand je suis allé à Philadelphie rencontrer ma petite sœur franco-américaine. Les "hug" qui n'en finissent pas, les pots dans un bar (américains gros buveurs?) et à quelle heure on mange?? je me souviens d'un de ces cocktels amicaux il a fallu que j'insiste pour qu'on mange mais seulement à minuit!

Les British (mon beau-père et tous ceux rencontrés en Chine) marquent une distance sociale différente des Africains (Sénégal où j'ai vécu enfant) - on ne se touche pas le corps, le vêtement, la peau, même dans le métro à Paris! - où les corps les peaux (inconnues dans un bus par exemple) se touchent naturellement...

Est-ce que les corps se touchent (sans "se connaître" = je veux dire confiance, amitié, lien de parenté, amour...) aux Antilles?

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Jeu 27 Aoû 2015 - 11:01

Comme on le sait la bise n'existe pas (2, 3 ou 4 bises sur les joues) au Japon. la distance sociale est très nette. Même en famille on ne s'embrasse pas on fait une et plusieurs Courbette Courbette Courbette

avant d'être invité à s'asseoir par terre sur tatami ayant enlevé ses chaussures et avec chaussettes non trouées!

pour boire le thé vert de préférence...

En Chine les bisous je n'en ai pas vu beaucoup mais c'est plus ouvert que le Japon. Faut être un peu saoûl-e (on l'est assez vite en Chine avec la bière et le baijiu = alcool blanc de riz à 45 °) pour que des baisers s'échangent...
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Jeu 27 Aoû 2015 - 11:17

La religion aux Antilles est majoritairement chrétienne, catholique, avec une tendance au syncrétisme et à la superstition. C'est un terrain assez favorable aux mouvements un peu sectaires. 

Le contact physique avec les inconnus n'est pas réprimé. Je pense même qu'il est facile. Je crois d'ailleurs que c'est une des rares cultures régionales françaises ou les jeunes pratiquent majoritairement les danses de couple dans les discothèques. 

Pour les USA, les "hugs " me semblent plus sincères que la "bise" systématique française. La poignée de main aussi est plus rare mais elle a un sens. 

Pour l'heure du dîner, aux USA ils dînent très tôt. 17h30, 18h. Les cocktails sont des after diner. Peut être avaient-ils déjà dîné avant Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Ven 28 Aoû 2015 - 8:36

Ahh, zouker collé-serré ! Bravo ! Avec quelques planteurs ça va tout seul Wink
Ça qu'a ma'ché. (jamais écrit le créole, désolé pour mes fautes)

Grâce à l'archevêque Pompalier (un Mariste formé à Lyon) il n'y a pas de religion 'nationale' en NZ. N'importe quelle religion peut y être suivi, y compris n'importe quelle secte. Les prêtres Vaudou y ont parfois des problèmes avec la justice quand ils causent le décès d'un fidèle. Si tu veux y créer une secte des amateurs de bonne chair, libre à toi. Smile
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Ven 28 Aoû 2015 - 9:45

Bonjour! Qu'il n'y ai pas de religions en NZ est-ce une bonne chose?

D'ailleurs je ne crois pas qu'il n'y en ai pas... de nationale... Mais les premiers NZ ce sont des QUI?

(je ne connais rien à l'histoire de la NZ)

1. les aborigènes...? animistes?
2. Des bagnards, des planteurs, éleveurs écossais, anglais... anglicans? protestants... sans religion nationale ? = c'est peu vraisemblable

la religion l'opium du peuple?
(ceci était dit un contexte anti-clérical, par exemple avant pendant et après mai 68)

Nan, ce que je veux dire (déjà écrit plus haut)

1. il y a une religion X. quelque part (dans ce pays A)
2. il y a un peuple Y. quelque part (dans le même pays A)

3. il y a des comportements des habitants de ce peuple dans ce pays A
(ces comportements sont les mêmes pour tous, il ne s'agit pas des caractères des personnes ou bien des personnalités)

Je vais tenter de m'expliquer mieux: prenons la Chine...

Avant l'arrivée des Communistes au pouvoir en 1949: en Chine il y a des bouddhistes, des taoïstes, des catholiques, des protestants (toutes sortes de branches américaines, anglo-saxonnes), des orthodoxes (russes), des juifs, des musulmans Hui et au Xinjiang, des animistes notamment dans ce qu'on appelle auj. les minorités nationales...

A partir de 1949, les étrangers (religions étrangères) sont expulsés de Chine. On connaît la suite : je ne veux pas parler de l'Histoire ici. Bien plutôt des comportements des Communistes...

La Chine se situe dans une aire culturelle bouddhiste-taoïste. Dans tous les livres, articles, conversations et vécu avec des Chinois-ses, je n'ai ni lu, ni entendu, ni partagé des réflexions sur le fait que les Communistes - et ceux d'auj. encore - soient sans religion!

Religion dans le sens de moteur et vecteur des comportements des Chinois en Chine ou hors Chine.

C'est assez amusant de constater que le communisme est une "religion-morale-philosophie" étrangère (Marx) qui s'est implantée dans un pays à l'origine (avant 1949) bouddhiste-taoïste!

Et que Mao lui-même comme j'ai pu le lire (et l'interpréter à la chinoise ou en double lecture) n'était pas seulement communiste (à sa manière) mais avait aussi des comportements de bouddhiste-taoïste... Tous les Chinois d'hier, tous les Chinois d'auj. nés en Chine... c'est pareil...

Tous ils fonctionnent (comportements) de la même manière. Pragmatisme, Face, temps présent, etc.

A vouloir combattre les religions étrangères en Chine et leurs siennes propres (à la Chine) on ne combat rien, aurait-il fallu que Mao et ses 400 millions de Chinois en 1949 (et chanson de J. Dutronc) eut voulu lutter à la fois contre les influences étrangères (religion et comportements chrétiens notamment) et les vieilleries bouddhistes-taoïstes (mouvement de lutte contre les Quatre Vieilleries) il ne le pouvait pas sans se déstabiliser lui-même!!!

Et quand Mao écrit "De la contradiction" c'est de la contradiction de lui-même qu'il aurait du écrire!

Car Mao, figure internationale du communisme était d'abord CHINOIS!


=> L'archevêque Pompalier me fait penser à Atatürk en Turquie, créant une République. Je n'ai pas d'avis sur l'Etat de la NZ laissant à quiconque de créer sa religion, ça rappelle quand même les USA... où n'importe qui peut être prédicateur

En NZ il y a sans doute des amateurs de bonne chaire, de bonne chair et ce serait plutôt monter une confrérie du méchoui à la broche ou bien des oreilles de lapin...



dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Ven 28 Aoû 2015 - 9:50

précision: "(ces comportements sont les mêmes pour tous, il ne s'agit pas des caractères des personnes ou bien des personnalités)" je veux dire ici que les comportements sont les mêmes en fonction d'une "religion donnée-morale-philosophie-rites" particulière.

Quelques aires culturelles (correspondantes à des comportements spécifiques) dans le monde d'auj. :
- aire culturelle chrétienne (USA / Europe - anciennes colonies (avec de l'animisme et muslim)
- aire culturelle bouddhiste-taoïste / bouddhiste-shintô
- aire culturelle Islam
- aire culturelle animiste
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Ven 28 Aoû 2015 - 10:48

L'Inde est dans quelle 'aire' ? Bouddhisme ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Ven 28 Aoû 2015 - 11:31

L'Inde oui aire culturelle bouddhiste

Une vingtaine de pays en tout
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Ven 28 Aoû 2015 - 20:15

Par rapport aux réactions déclenchées par des émotions, Wikipedia (et quelques autres sites) indiquent que les 'réponses' peuvent être : combattre - fuir - subir

Est-ce de l'ordre du 'mécanisme de défense' ?
(auquel cas il y a beaucoup d'autres mécanismes possibles)

Et si ça ne l'est pas, y a t'il malgré tout d'autres choix ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Ven 28 Aoû 2015 - 20:22

Ben madame la psychologie vient de me conseiller une thérapie EMDR... 
C'est pas tout à fait ce que j'attendais. Visiblement elle pense qu'il vaut mieux traiter les "symptômes" que rechercher les causes. 

On a décidément pas la même vision de la life.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Ven 28 Aoû 2015 - 20:31

Les réactions déclenchées par des émotions (fortes) c'est souvent la peur (de s'engager quand il s'agit d'amour naissant notamment dans la cinquantaine je crois);

1. Combattre
2. Fuir
3. Subir

1. Je n'aime pas me battre. Peut-être qu'avec ma psychothérapie je vais me faire "guerrier" japonais, qui sait?
2. Oui j'ai fuit parfois mais surtout c'est les "madames" qui fuient (fuite?)
3. malheureusement oui j'ai subi: subir le terme est un peu fort parce qu'il y avait aussi du plaisir (dont sexuel).

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Ven 28 Aoû 2015 - 20:35

"thérapie EMDR... " = EM (mer)D (ante) (et) R(ugueuse)?

"traiter les "symptômes" que rechercher les causes". = Je n'aime pas ces termes médicaux (heu! de boucherie plutôt) de "traiter"... c'est proche de "traire"? J'en ai trait des... chèvres, pour le fromage.
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Ven 28 Aoû 2015 - 22:07

Un truc de thérapie par les mouvements oculaires (Eye movement Direction... pas retrouvé le R).

Je pense bien qu'elle a vu en moi une énième chèvre à traire Smile
Ceci dit, ces thérapies sont peut-être efficaces, mais je n'aime pas trop m'occuper des conséquences sans connaître les causes.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Ven 28 Aoû 2015 - 22:15

Mily a écrit:Un truc de thérapie par les mouvements oculaires (Eye movement Direction... pas retrouvé le R).


Eye Movement Desensitization and Reprocessing

(je suis allée chercher hein, je ne l'avais plus par coeur !!)


Je te rejoins Mily, je ne suis pas du tout dans la démarche d'aller travailler sur les conséquences sans aller chercher sur les causes ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Ven 28 Aoû 2015 - 22:21

Merci Dame Seli. J'avais la flemme Wink

En fait lorsqu'elle me parlait de travailler sur la gestion de mes émotions, je me suis rendu compte d'une chose. Je n'ai pas envie de ressentir moins d'émotion. Finalement, je les aime bien mes envolées, même dans la colère, même dans la peur. C'est peut-être le seul truc vrai qui s'exprime chez moi, justement parce que je ne les contrôle pas. J'ai pas envie de perdre ce petit morceau de vérité qu'il me reste quand même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Ven 28 Aoû 2015 - 22:50

dedezhu a écrit:précision: "(ces comportements sont les mêmes pour tous, il ne s'agit pas des caractères des personnes ou bien des personnalités)" je veux dire ici que les comportements sont les mêmes en fonction d'une "religion donnée-morale-philosophie-rites" particulière.

Quelques aires culturelles (correspondantes à des comportements spécifiques) dans le monde d'auj. :
- aire culturelle chrétienne (USA / Europe - anciennes colonies (avec de l'animisme et muslim)
- aire culturelle bouddhiste-taoïste / bouddhiste-shintô
- aire culturelle Islam
- aire culturelle animiste

Salut Dedezhu !

Ton approche par aire culturelle m'intéresse. Peux-tu, en face de chaque aire culturelle, décrire les comportements qui seraient les mêmes ?
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Ven 28 Aoû 2015 - 23:21

Mily a écrit:Merci Dame Seli. J'avais la flemme Wink

En fait lorsqu'elle me parlait de travailler sur la gestion de mes émotions, je me suis rendu compte d'une chose. Je n'ai pas envie de ressentir moins d'émotion. Finalement, je les aime bien mes envolées, même dans la colère, même dans la peur. C'est peut-être le seul truc vrai qui s'exprime chez moi, justement parce que je ne les contrôle pas. J'ai pas envie de perdre ce petit morceau de vérité qu'il me reste quand même.

De rien.

Mais contrôler ses émotions, ce n'est pas la même chose que les perdre.
L'idée serait plutôt de ne pas se laisser envahir et/ou dépasser par elles, et/ou mal les vivre.
On peut tout-à-fait pleinement ressentir chacune de nos émotions qui se présentent sans que ce soit "gênant" pour nous-même.
(je parle en partie théoriquement, je n'y arrive pas toujours ....)
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Ven 28 Aoû 2015 - 23:25

Humm, voilà un sujet que j'aime ...
Désolée, j'ai pas pris le temps de tout parcourir, 9 pages ...

Le contrôle des émotions ... Je pense que si les garde-fou sont nécessaires pour un échange régulé avec autrui, nous vivons dans une société qui en met bien trop. Surtout à vous, les hommes de votre génération qui avez été éduqués à coups de "tu seras un homme mon fils, un dur, un vrai ..." un vrai nid à névroses, si je puis m'exprimer ainsi.

Les gens qui me disent ne pas être capables de pleurer suscitent ma compassion. C'est tellement libérateur d'exprimer sa tristesse. Je pleure assez facilement (bon j'essaie quand même de choisir des moments où je suis seule). Je dis aussi à ceux qui partagent des moments positifs que j'apprécie, que ce paysage est beau que j'aime entendre le bruit de l'eau de cette rivière ...

Je dis aussi mes sentiments négatifs, en général, j'arrive à les faire passer sans colère et à communiquer.

Il n'y a effectivement que la peur qui puisse encore me faire avoir des réactions que je ne contrôle pas, qui me paraissent un peu étrangères à moi même ... mais je bosse !
Ma peur se manifeste si j'ai un trop plein d'émotions d'attachement, par exemple
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty en cour de transfers pas poster

Message par dedezhu Sam 29 Aoû 2015 - 9:59

@Christelle : ce fil ouvert par Abonné Absent est également très intéressant et riche pour moi, dans la situation que j’ai vécu (souffert) sur le fil que j’ai ouvert sur l’échec. « Ma peur se manifeste si j'ai un trop plein d'émotions d'attachement, par exemple » =>

TROP d'ATTACHEMENT : ce trop plein de tout incontrôlé dont je cause de plus en plus avec ma psy => ce travail que je DOIS faire / ou que je fais sans le savoir par exemple quand j'ai décidé d'avoir un chien et maintenant de la vivre cette décision contraignante. 1. Me contraindre 2. Découvrir peu à peu que j'ai un animal (et pas seulement une "décision"!). 3. Apprendre sur le tas à contrôler mes émotions face à des comportements du chien que je ne connais pas encore et où je dois réagir dans la seconde dans un mélange d'autorité (grosses voix) et de douceur (câlins)... En Fait, mon chiot est un élément de ma psy... tout comme l'est mon ex-amie qui m'a fait souffrir et où, dans cette situation de rupture sentimentale je me suis fait auto-souffrir. Tout comme vous (toi, Dame Seli, Aimant, Fabrice et beaucoup d'autres zèbres... vous m'avez épaulé et vous faites partie intégrante de ce travail sur mon "moi" comme relais, bornes, stop, remise en forme, recul : désolé de vous comparer à des éléments de freins de mes non-limites intérieures et fragilité émotionnelle.

Peu à peu mon chiot deviendra un vrai chien! Ma psy: "mais ne pensez-vous pas que ce chien est un prétexte pour vous...? => "Non, il est une décision, anticipée sans doute de mon désir de m'en sortir et d'essayer le mieux possible de ne plus faire ce que j'ai fait toute ma vie... : 1. ne pas avoir de carapace parce que mes parents ne me l'ont pas donnée, que mon père ne s'intéressait pas à moi-ma construction intérieure-mes limites (ni non plus mon beau-père) et qu'il a fallu que je me fasse tout seul". Pas un prétexte mais très probablement une transposition, un transfert du chien vers moi (Freud).

Pourtant il va falloir assez vite que je dissocie la part du chien de la mienne. Je ne tiens pas à me compliquer la vie avec cet animal! je tiens à trouver (assez) rapidement mon indépendance, autonomie car je ne suis pas un "chien"! Cela aurait plu à Freud cette histoire d'homme et de chien!!

Apprendre à se lier (LIEN) sans se lier (donner du mou) que ce soit avec un animal et avec tous les humains que j'ai connus que je connais que j'aime que j'apprécie. Que l'attachement (amitié, amour, admiration, respect) soit telle une respiration dé-tendu, pas de tensions, pas d'émotions FORTES et danger, peur, fragilité.

Je suis en train de me REVOIR totalement. En mode: déconstruction et re-analyse d'émotions des temps passés et ré-interprétation de "petites" phrases...

@Mily : …efficaces, mais je n'aime pas trop m'occuper des conséquences sans connaître les causes (…) J'ai pas envie de perdre ce petit morceau de vérité qu'il me reste quand même.

@Dame Seli : je ne suis pas du tout dans la démarche d'aller travailler sur les conséquences sans aller chercher sur les causes...

Au fond, vous êtes d'accord. Faire un va et vient incessant "conséquences <= => causes. ET dans ce milieu => <=, cet "entre des choses" se LOVE l'émotionnel. @Mily: peur de perdre quoi?

@fleur blanche… « Ton approche par aire culturelle m'intéresse. Peux-tu, en face de chaque aire culturelle, décrire les comportements qui seraient les mêmes ? » ça prendrait à tout le moins 20 pages à décrire tous ces comportements. Je fais simple alors… pour des choses complexes :

Je n’ai observé-réfléchi-travaillé durant mon existence que sur l’aire culturelle chrétienne et l’aire culturelle bouddhiste (ceci dit pour faire large).

Par ailleurs, j’ai omis la Russie car si ce pays est dans nos mappemondes situé en Asie, je ne connais pas grand-chose sur le mental des Russes.

J’ai commencé cette « enquête » sur les comportements il y a plus de 20 ans et je l’ai distillée-présentée soit dans des conférences pour des étudiants en commerce international, soit dans des livres et articles que j’ai écrits.

Et ce qui m'a intéressé le plus ce sont les SOURCES des comportements pas seulement les comportements observables. Alors je me suis demandé si les religions-morale-philosophie n'étaient pas les fondements des comportements? Et non l'Histoire!

Prenons à titre d'exemple et en raccourci l'Histoire de la Chine aux XIXe et XXe siècles: que ce soit sous la dynastie Qing (tombée en 1911), l'époque de Chang kai shek, puis celle de Mao, celle de Deng Xiao Ping ... de Hu Jintao ou celle du président actuel Xi Jinping, la question de la FACE revient en permanence. On peut se demander pourquoi?

Discussion

Je me base d'abord sur deux schémas intériorisés (le plus souvent inconscients):

- aire culturelle chrétienne:

1. système spatio-temporel linéaire : "je pense à faire ça" = ====temps + ou - court/long ====> accompli(ssement), résultat-s. Conséquences positives / négatives => on renvoie celles-ci aux hypothèses, aux causes. Débat (d'idées), confrontations.

- aire culturelle bouddhiste :

1. système spatio-temporel circulaire : "je fais ça" maintenant. Les conséquences (même si elles existent pour un Occidental vivant en Chine) n'existent pas parce que dans le FAIRE il y a déjà la raison de faire et le résultat du faire: tout est momentané. Et puis si telle action du faire-vécu n'a pas bien-suffisamment (comme on le voudrait dans le présent du faire) fonctionné alors on essaye immédiatement un autre "faire"-action-situation(nel).

De plus, tous les "faire maintenant" n'ont aucun rapport les uns avec les autres. Ainsi il n'y a pas d'analyse possible des conséquences (c'est différent au Japon dans les entreprises pourtant dans cette même aire). Ni possibilité de faire des comparaisons pour aller dans le "bon" sens (ici chrétien).

Ces deux schémas conditionnent complètement les comportements de ceux, humains, qui y sont nés et y vivent.

2e point important :

1. aire culturelle chrétienne: nous sommes des OU.
2. aire culturelle bouddhiste: ils sont des ET.

1. Nous fonctionnons en mode binaire, notre pensée-cheminement de la pensée (linéarité de la pensée-action). Binaire, c'est peu de choix: c'est ça OU c'est ci. De toute façon si j'écrivais c'est ci Et c'est ça, cela reste binaire: deux possibilités seulement sur un éventail des possibles.

2. Ils fonctionnent en mode ouvert, 10 000 possibles, un éventail des possibles (même) illimité => dans le bouddhisme (et le taoïsme = ces deux "religions-philosophies" se sont influencées l'une l'autre depuis le IIIe siècle après J. C.) il n'y a ni limites, ni Bien, ni Mal, ni non plus de "ou".

Exemple de comportement qui déroute complètement un Occidental qui débarque en Chine: un ami chinois vous dit une chose dans un "maintenant" maintenant, le lendemain il dira le contraire dans un autre "maintenant" maintenant.

Pour d'autres précisions il vaudrait mieux qu'on en discute de vive-voix! je peux toujours faire un dessin sur la nappe du restaurant!

@ Petite dispute (émotionnelle) entre louise et déchet ? Je n'ai pas bien compris votre échange.

@Noph : oui une bonne bière fraîche - fait super chaud ici dans le sud-ouest! - pour noyer ses/nos émotions ou bien en causer la mousse aux lèvres...
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Sam 29 Aoû 2015 - 10:02

C'est toujours (mon) une épine dans le pied! : "ne pas se laisser envahir et/ou dépasser par elles, et/ou mal les vivre"

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Sam 29 Aoû 2015 - 10:10

Dedezhu : nous faisons partie de ton travail, comme le forum l'est pour la quasi totalité de ses utilisateurs réguliers, comme la vie, l'est aussi pour toute personne en recherche et ouverte aux sollicitations.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Sam 29 Aoû 2015 - 10:47

merci Christelle! Décidemment je prends de la place!!! je ne sais pas enlever le doublon!!

c'est vrai oui que le forum sert à quelque chose, je ne m'en étais jamais vraiment rendu compte puisqu'avant que je ne "tombe" avec cette/mon histoire sentimentale, je n'avais pas sollicité de l'aide (au secours!) c'est plutôt que j'ai aidé bien d'autres personnes à comprendre des comportements ou bien à sortir la tête de l'eau...

ou alors aussi à causer de ma/la vie en Chine... c'est tout un PAN nouveau de ZC que je découvre ou bien je me découvre tout simplement!
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Sam 29 Aoû 2015 - 10:50

Remarquez vous comme moi que les participants à ce fil sont assez 'matures' (en âge) ?
Les émotions deviendraient elles plus 'problématiques' à mesure qu'on avance ?

Ca rejoint le point de vue de mon ami américain qui trouve que les adolescents n'y comprennent rien à leurs émotions alors qu'ils les extériorisent un max.

Ou bien est ce juste une coïncidence ? scratch
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Sam 29 Aoû 2015 - 11:38

Oui intéressant POV Abonné absent...

"Les émotions deviendraient elles plus 'problématiques' à mesure qu'on avance ?"

pour ma part, elles sont plus problématiques puisque je me penche dessus, en ce moment.

elles le sont moins (elles l'ont été moins) quand je n'avais pas conscience - disons entre 15 ans et 40 ans - de l'importance de me comprendre à travers les émotions.

Enfin je me suis compris petit à petit de 25 ans à maintenant mais peut-on se comprendre tout à fait - émotions comprises au présent et (de son) rapport au passé - à n'importe quel âge ?

Oui, en effet, on doit pouvoir avancer à n'importe quel âge. Lentement si pas aidé par un (bon) psy? Vite si aidé (à s'aider) ou pas?

"les adolescents n'y comprennent rien à leurs émotions alors qu'ils les extériorisent un max"

Les ados les vivent. Nous on les voit.


dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Sam 29 Aoû 2015 - 12:34

Personnellement, si j'avais décodé ne serait-ce que 50% de mes émotions à 20 ans, ça m'aurait évité des orientations toxiques qui m'ont coûté beaucoup d'énergie pendant de nombreuses années.

Je transmets d'ailleurs cette lecture des émotions qui est "nouvelle" pour moi parce qu'on ne me l'a jamais enseignée ( Evil or Very Mad  tabou ...  Evil or Very Mad ) à mes enfants et dans une moindre mesure à mes élèves.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Sam 29 Aoû 2015 - 14:13

orientations toxiques

toutes mes orientations n'ont pas été seulement toxiques ouf! j'en ai eu certes mais le toxique on ne l'a pas vu au début - dans nos débuts de se connaître - enfin s'il est impossible de se connaître COMPLETEMENT cela n'existe pas...

le toxique c'est après qu'on le voit aussi j'ai à apprendre à le voir AVANT ce qui ne veut pas dire que je ne resterai pas avec cette X. personne, après tout si on peut en parler et avancer c'est bon pour deux... même si c pas perçu pareil...

les enjeux de l'amour (et non pas les feux!)

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Sam 29 Aoû 2015 - 20:01

Personnellement, j'ai toujours été "près de mes émotions". Depuis enfant, de manière innée, j'ai toujours été consciente de mes émotions, et de leurs causes. C'est pour cela, en autres choses, que j'adhère à la théorie des intelligences multiples de Gardner, car pour moi cette capacité correspond à ce qu'il appelle "intelligence intra-personnelle".

Par ailleurs, il est possible d'appendre à être conscient et à gérer ses émotions, même pour un enfant. Je travaille entre autres dans des programmes de soutien à des enfants en difficulté, et la première chose qu'on leur apprend c'est à verbaliser leurs émotions, à être conscients de ce qu'ils ressentent, après leur avoir appris à reconnaître les différents types d'émotions/sentiments. Parce que c'est le premier pas vers le mieux-être.
Exemples de situations : ils ont perdu un parent, ou les 2, comment ils se sentent ? Ils sont eux-mêmes porteurs d'une maladie chronique ou d'une maladie grave, comment ils se sentent avec cela ? Et comment ils se sentent avec le fait de devoir prendre des médicaments tous les jours ? Ils sont stigmatisés ou mis à l'écart par les autres enfants, comment ils se sentent avec cela ? Etc.

La phrase clé est : "Comment te sens-tu avec tel fait/telle situation ?". Je pense qu'on gagnerait tous, petits et grands, à se poser la question à soi-même, et aux autres autour de nous, et à essayer, courageusement, d'y répondre (car ce n'est pas toujours facile d'affronter la réalité/intensité de ce que l'on ressent).

Je me rappelle une situation dans laquelle j'ai perdu injustement un job que j'avais. Après avoir appris que mon contrat ne serait pas renouvelé, j'ai continué à faire mon travail de la même manière que d'habitude ce jour-là, en étant apparemment très calme, et ayant moi-même l'impression que j'avais pris la situation avec philosophie/résignation. Un collègue, lui aussi acteur du soutien/prise en charge psychosociale, est alors entré dans mon bureau, et m'a posé directement la question clé : "Comment te sens-tu avec ça ?". Aussitôt, ma digue a cédé et mes larmes se sont mises à couler, en plein travail, avec de grands sanglots. Mon collègue a alors fermé le bureau à clé pour pouvoir me laisser tout le loisir de pleurer jusqu'à satiété. Après, j'étais comme allégée. Ce collègue m'a rendu un grand service ce jour-là. Il n'a pas craint de me poser la question, et ça m'a permis d'évacuer et d'aller réellement de l'avant.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Sam 29 Aoû 2015 - 20:43

fleurblanche a écrit:Comment te sens-tu avec ça ?
Quelle est le nom de l'émotion qui correspond à la sensation "avoir les boules" ? Rolling Eyes

J'évite de trop parler de moi Rolling Eyes sur ce fil mais un phénomène intéressant s'est produit aujourd'hui pendant que je rentrais de Toulouse. Evitant le trafic de l'A7, j'ai choisi de passer par Albi-Rodez-Mende-Le Puy-St Etienne. Je conduis de la même façon depuis 35 ans, "sportivement", mais sans accident. Et j'ai plutôt réduit le train à cause des radars qui ont bourgeonné un peu partout.
Jusqu'à fin 2014 mes enfants me voyaient comme un "super-papa" (amour+admiration) et étaient tout à fait à l'aise en voiture avec moi.
Depuis la fin de l'année dernière je relève de ci de là des remarques assez méprisantes de leur part (donc colère+dégoût).
Eh bien ils flippaient aujourd'hui (peur) quand je doublais une voiture.
Je trouve étonnant ce changement d'émotions chez eux.
Mais c'est probablement un phénomène normal avec l'adolescence ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Sam 29 Aoû 2015 - 21:32

Abonné absent a écrit:
Eh bien ils flippaient aujourd'hui (peur) quand je doublais une voiture.
Je trouve étonnant ce changement d'émotions chez eux.
Mais c'est probablement un phénomène normal avec l'adolescence ?

Parce qu'ils prennent conscience des risques que tu prends ? (dont éventuellement toi tu ne te rends pas compte ?)

Il faut tenir compte des discours médiatisés sur la sécurité routière également.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Sam 29 Aoû 2015 - 21:33

Abonné absent a écrit:Remarquez vous comme moi que les participants à ce fil sont assez 'matures' (en âge) ?
Les émotions deviendraient elles plus 'problématiques' à mesure qu'on avance ?


Ou bien on en prend plus conscience ? Question

Mais je ne suis pas sûre que ce seul fil soit révélateur ...
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Sam 29 Aoû 2015 - 21:57

Je pense qu'avec l'âge on attend de nous une certaine sagesse. Alors soit on l'a atteinte et on se sent concerné parce qu'on a déjà réfléchi au sujet.
Soit on continue à avoir des pics émotifs et ça devient plus gênant.

Enfin pour ma part, j'ai l'impression de faire des caprices et des pleurnicheries d'enfant de 5 ans. Jusqu'à 20/25 ans, c'était mignon, maintenant, ça peut paraître ridicule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Sam 29 Aoû 2015 - 22:10

Enfin pour ma part, j'ai l'impression de faire des caprices et des pleurnicheries d'enfant de 5 ans. Jusqu'à 20/25 ans, c'était mignon, maintenant, ça peut paraître ridicule.

Mily, j'ai du mal à faire la part des choses entre ce que tu ressens vraiment et le "paraître" (face aux autres donc).

Fleurblanche

Très intéressante ta manière de travailler. J'ai aussi cette tendance à vouloir faire exprimer les sentiments face aux difficultés. Dans les rapports entre les enfants, leur faire exprimer leurs ressentis permet beaucoup de régulation. Entre eux les enfants se font passer des messages très parlants ...

Contrôle des émotions ... je me rends compte maintenant ce que ton titre a de contradictoire, abonné absent : c'est justement quand on veut contrôler nos émotions qu'elles nous échappent. Les laisser s'exprimer pour qu'elles nous permettent de gérer correctement notre vie, voilà quelle serait la solution à mon sens ( bon c'est pas gagné, hein !!!).

Finalement pour "contrôler", il vaut probablement mieux une certaine dose de lâcher prise.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Sam 29 Aoû 2015 - 22:21

Christelle a écrit:Finalement pour "contrôler", il vaut probablement mieux une certaine dose de lâcher prise.

Cette phrase me parle bien et m'inspire une idée  : les lâcher (les émotions) pour pouvoir ainsi les observer et essayer de les comprendre, puis les reprendre pour les contrôler, une fois qu'on les a comprises.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Sam 29 Aoû 2015 - 22:48

En commençant par les accepter.
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Sam 29 Aoû 2015 - 22:51

Oui et oui !
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Sam 29 Aoû 2015 - 23:15

Christelle a écrit:Mily, j'ai du mal à faire la part des choses entre ce que tu ressens vraiment et le "paraître" (face aux autres donc).
Je sais pas si c'est aussi votre cas mais Mily et moi avons des jobs de managers. Donc il est hors de question de "laisser aller" nos émotions n'importe comment devant nos équipes ! Il en va de notre crédibilité, et en plus dans mon cas de la possibilité d'avoir un job d'année en année.
On est plus dans le cas inverse où il faut "simuler des émotions" quand la situation l'impose.
Et "susciter les bonnes émotions" au sein de nos équipes.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Dim 30 Aoû 2015 - 0:02

Abonné absent a écrit:
Christelle a écrit:Mily, j'ai du mal à faire la part des choses entre ce que tu ressens vraiment et le "paraître" (face aux autres donc).
Je sais pas si c'est aussi votre cas mais Mily et moi avons des jobs de managers. Donc il est hors de question de "laisser aller" nos émotions n'importe comment devant nos équipes ! Il en va de notre crédibilité, et en plus dans mon cas de la possibilité d'avoir un job d'année en année.
On est plus dans le cas inverse où il faut "simuler des émotions" quand la situation l'impose.
Et "susciter les bonnes émotions" au sein de nos équipes.

Merci Abonné Absent,

C'est cela en effet, mes émotions finalement ne me dérangent pas, mise à part la peur et l'angoisse peut-être qui me font souffrir.
Les autres, s'il ne s'agissait que de moi, finalement, je les laisserais s'exprimer sans complexe. Sauf que mon problème est dans la manière de l'exprimer.
Je n'aurais probablement jamais remarqué que j'étais émotive si les remarques n'étaient pas venues de l'extérieur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 30 Aoû 2015 - 1:39

Prenons un cas pratique : la colère
Les seuils sont : désagrément Colère rentrée  / colère Scrogneugneu !  / rage Râleur
Les réponses possibles (apparemment) sont : combat/riposte - fuite/retraite - encaisser/subir

Je connais des gens (mon ex entre autres) qui quand elle est en colère, procède à une "savante retraite" (va faire le tour du quartier) et revient discuter posément. Cette retraite se fait lorsqu'elle rencontre une 'riposte' (+/- bienveillante) dès le niveau 'désagrément'.
Je trouve cette méthode excellente au demeurant dans un couple.
Mais certainement pas adaptée à un manager.

Dans mon cas, dans un cadre personnel (maison), il est fréquent que je 'subisse' sans broncher jusqu'à atteindre progressivement le niveau 'rage'.
Cette méthode est exécrable. Evil or Very Mad
Par le passé il m'arrivait d'aller faire un tour en bagnole et de revenir plusieurs heures plus tard, voire le lendemain.
J'ai jamais osé le faire en laissant mes gosses seuls à la maison.
Peut-être devrais-je, à présent qu'ils sont grands.

Tandis qu'au boulot je riposte aimablement dès le stade 'désagrément'.
J'ai rarement eu besoin de me mettre en colère, et là souvent je me 'retire' (éventuellement en fermant une porte) Wink après avoir exprimé mon mécontentement et indiqué des "axes d'amélioration".
Il y a juste eu une seule fois où le niveau 'rage' a été atteint (en avril 1999 - ça m'a marqué) parce que la fille bloquait la seule issue de la pièce.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par louise Dim 30 Aoû 2015 - 3:52

Pour ma part je boude mais sans colère ni rage

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 30 Aoû 2015 - 11:06

Abonné Absent a écrit:Les réponses possibles (apparemment) sont : combat/riposte - fuite/retraite - encaisser/subir
J'oubliais, puisqu'on est dans la métaphore "guerrière" : Reddition/Capitulation - Négociation/Accords bilatéraux (avec éventuellement un tiers médiateur)

(comme quoi Wikipedia ne pense pas à tout) Wink
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 30 Aoû 2015 - 11:22

désolé de m'immiscer dans les EMOTIONS. Je suis retourné sur mon fil Echec... émotionnel:

par rapport au "lâcher-prise" dont vous causez ici:

Avec le chien (j'en ai parlé à ma psy) je suis dans une phase d'utilisation-du-chien-/aimer le chien et m'aimant : pas de culpabilisation mais conscient que le chien est à la fois une chance-support-ami-soutien de la difficulté à remonter (après l'échec avec Isabelle) mon moral...

Quand j'irai mieux le chien sera un chien!

Et moi je serai moi!

Et nous serons bien, le chien d'un côté, moi de l'autre et dans les situations ensemble.

Il se trouve que le (mon) chien est aussi lié au fait qu'Isabelle à un chien (un chien adulte)

Arriver à détacher le chien d'Isabelle... Une autre difficulté...

Une sorte de partie de chaises musicales... tout les éléments liés maintenant:

Moi
le chien
la psy
et... ZC

Et puis j'ai écrit le titre d'une nouvelle histoire: Six ignobles Chiens
(en fait, l'histoire de haut potentiels, chanteur et hommes de lettres méconnus... qu'ils étaient surdoués)

le titre de l'autre fil "le contrôle des émotions" transformé en "lâcher-prise" sur les émotions puis analyser...

pour moi pour le moment c'est encore de la théorie... je ne sais pas faire ça...

Quand il n'y aura plus QU'UNE CHAISE (chaises musicales) c'est là que je comprendrais le sens de Lâcher-prise!

je serai assis sur cette chaise

Et chacun chacune iront vaquer à leurs occupations

le chien à ses odeurs / la psy à son ménage / ZC à ses fils (conducteurs?)

"maintenant ce que ton titre a de contradictoire, abonné absent : c'est justement quand on veut contrôler nos émotions qu'elles nous échappent"

Peut-être contradictoire mais cela m'a beaucoup aidé! depuis une semaine...

Il a bien fallu que je les contrôle ces émotions-tourbillon-par quoi commencer?-tremblement de terre à l'aide de médic, d'une psy, d'un chien, des bonnes âmes de ZC sur un cerveau-cœur défaillant et en bouillie!




dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 30 Aoû 2015 - 11:24

je crois bien que je ne serais plus jamais en colère!
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Dim 30 Aoû 2015 - 11:59

dedezhu a écrit:je crois bien que je ne serais plus jamais en colère!

pour élever éduquer un chien c'est une bonne chose ! Je me suis mis en colère contre elle plus de fois que je ne l'aurais estimé au départ, ce qui est complètement contre productif. voire complètement nuisible en fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 30 Aoû 2015 - 12:14

J'évite de trop parler de moi

en mode Sad
en mode Groumph
en mode Se tape la tête cont
en mode Prisonnier

Je n'évite pas de trop parler de... moi (et de vous poser mille questions)

study Zébré Respect Merci !
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 30 Aoû 2015 - 12:26

parler fort à un chien il le comprend parfaitement bien!

à défaut de n'avoir pas découvert (à temps) la psychologie-fonctionnement-amour idéalisé-manipulation-et-plaisir-de-manipuler-de-"mon"-ex je module dans un langage d'aboiements-à-ma-façon-quasi-improvisée ça me servira je n'en doute pas à ne plus être un paillasson

Paillasson: héros de mon roman: Les Aventures d'André Paillasson.

Et à offrir mes œuvres complètes sous forme de paillassons à mes égéries!
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Christelle Dim 30 Aoû 2015 - 13:31

dedezhu a écrit:je crois bien que je ne serais plus jamais en colère!

Shocked

Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 4 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 30 Aoû 2015 - 14:40

Ah bon Christelle suis allé "trop" 'vite" encore Shocked

soyons Neutral bounce
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum