Le contrôle des émotions

+19
//ha!ha!
deep thought
Christelle
fleurblanche
Frida
Cidre33
bandetarés!
Pieyre
dedezhu
lm... ou pas
Si c'est pas Bossa ?
Philippe
louise
Weigela
Dame Seli
☘fishcake☘
LaGamoucheZ.
Hugo PidiPiou
Abonné absent
23 participants

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Dim 23 Aoû 2015 - 12:02

Aimer un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout... flower

accepter de prendre un tout petit peu de risque

comment je peux savoir ce qu'est "un tout petit peu"? je ne sais pas... doser...

emporté dans un tourbillon un tourbillon c'est beaucoup ça balaie tout la passion est-elle "un tout petit peu" afin que mes émotions ne m'engloutissent pas?

il faudrait que je sois DEUX en UN: celui qui aime est aimé et celui qui se VOIT aimé / aime

je ne sais pas (encore) faire ça : gérer "être heureux" et gérer "la peur"

et en plus gérer "mes anticipations" de zèbre. Comment me conditionner?

"l'aventure passionnelle et la relation amoureuse ne se construisent pas de la même façon"

j'aimerai Dame Seli que tu (me) conseilles (tu es bonne conseillère, mais oui, mais oui), que tu expliques mieux cette différence et comment se construisent-elles ces relations dans ton vécu...

merci d'avoir pris le temps de me lire




dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Dame Seli Dim 23 Aoû 2015 - 12:21

dedezhu a écrit:

"l'aventure passionnelle et la relation amoureuse ne se construisent pas de la même façon"

j'aimerai Dame Seli que tu (me) conseilles (tu es bonne conseillère, mais oui, mais oui), que tu expliques mieux cette différence et comment se construisent-elles ces relations dans ton vécu...


Alors ....

L'aventure passionnelle, pour moi, démarre souvent sur un coup de foudre (la passion donc) ; on se lance effectivement à corps perdu dans cette aventure, sans se poser de questions, on est "fou amoureux/se", c'est merveilleux, c'est lui/elle.
On ne peut plus se passer l'un de l'autre, on se voit le plus souvent possible, on ne vit que pour ça.
Il y a dans cette aventure une sorte de déni volontaire de ce qui pourrait entaché l'histoire ; on ne regarde pas ce qui "coince", ce qui ne convient pas, c'est pas grave, je l'aime, c'est l'homme/la femme de ma vie ...

Dans la relation amoureuse, j'ai une sensation de sentiments plus posés, plus "réfléchis" ; on prend le temps de découvrir l'autre, de se découvrir à l'autre, de parler, de savoir ce qui fait points communs et divergences ; on est bien avec l'autre mais on ne s'emballe pas forcément, on garde en tête que les débuts d'une relation sont plus passionnés mais qu'il faut pas mal d'ingrédients pour que la relation soit pérenne.

Il y a en fait pour moi quelque chose de plus mature dans la relation amoureuse, de plus "infantile" dans l'aventure passionnelle.
Mais attention, pas de stat ou de démonstration scientifique là ! Laughing
Je livre un ressenti qui m'est propre, uniquement basé sur qui je suis, sur mon vécu, mon histoire, etc ....
Impossible d'en faire une généralité ....
Dame Seli
Dame Seli

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 54
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 12:22

Soit dit en passant, mon généraliste m'a "donné" à prendre du Spasmine pour mieux "gérer la peur" quand ça va pas (troubles du sommeil, troubles gastriques, anxiété). C'est de la phytothérapie, c'est pour ça que je me permets de l'indiquer.
C'est juste pour dire qu'il existe aussi des "soutiens" qui ne sont pas des "drogues dures". Smile
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 12:29

Dame Seli a écrit:Dans la relation amoureuse, j'ai une sensation de sentiments plus posés, plus "réfléchis" ;
(...)
Il y a en fait pour moi quelque chose de plus mature dans la relation amoureuse, de plus "infantile" dans l'aventure passionnelle.
Mais attention, pas de stat ou de démonstration scientifique là ! Laughing
Je livre un ressenti qui m'est propre, uniquement basé sur qui je suis, sur mon vécu, mon histoire, etc ....
Impossible d'en faire une généralité ....
Est ce que tu veux dire que quand tu as une relation 'sentimentale' avec quelqu'un, tu analyses ton ressenti ?

Oserais-je faire une "généralité" en avançant que ça m'a l'air d'être un "truc de filles" (l'analyse du ressenti) ?
Ou bien c'est juste moi qui "projette" ma manière de faire ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 12:35

J'ai plutôt l'impression que c'est un truc de garçons, si j'en crois ma manière. Les filles parlent beaucoup de leur ressenti; mais l'analyser, vraiment ?

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 12:49

Le contrôle des émotions  - Page 2 Dawson-Michelle-Williams-reclame-a-James-Van-Der-Beek-de-nouveaux-episodes_portrait_w532
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 12:52

Les trois filles sont expressives, les trois garçons beaucoup moins.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 12:59

Pieyre a écrit:J'ai plutôt l'impression que c'est un truc de garçons, si j'en crois ma manière. Les filles parlent beaucoup de leur ressenti; mais l'analyser, vraiment ?
Bon, ça doit dépendre des personnes mais pas du sexe alors.
Parce qu'effectivement j'ai déjà entendu des femmes m'exprimer une sorte "d'analyse" de leur ressenti à l'égard d'un homme (ou quelquefois d'une autre femme).
Par contre peut-être que les hommes qui pratiquent ce genre "d'analyse" la "partagent" moins avec leur entourage ?
Ou peut-être aussi que les femmes se sentent plus à l'aise avec moi pour se "confier" que les hommes ?
Pieyre a écrit:Les trois filles sont expressives, les trois garçons beaucoup moins.
Ah bon ?! confused Ils m'ont l'air tous les 6 plutôt joyeux. Very Happy

Jambon pourrait peut-être nous trouver des autres expressions d'émotions (tristesse, colère, etc) ? Very Happy
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 13:00

@Pieyre
Je ne sais pas si tu connais cette série, culte Laughing



Ça a dû traumatiser une génération entière.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 13:10

Jambon a écrit:@Pieyre
Je ne sais pas si tu connais cette série, culte Laughing

Ça a dû traumatiser une génération entière.
Juste une question : Tu réalises bien, en analysant les dialogues de cette séquence, pourquoi je prétends qu'on a [beaucoup] de retard sur le plan de la compréhension des émotions en France ?

Super illustration du débat, by the way, merci beaucoup. Very Happy
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 13:13

Abonné absent :
Parce qu'effectivement j'ai déjà entendu des femmes m'exprimer une sorte "d'analyse" de leur ressenti à l'égard d'un homme (ou quelquefois d'une autre femme).
Par contre peut-être que les hommes qui pratiquent ce genre "d'analyse" la "partagent" moins avec leur entourage ?
Ou peut-être aussi que les femmes se sentent plus à l'aise avec moi pour se "confier" que les hommes ?
Bon, je parle peut-être un peu vite. Mais il est vrai que, si les hommes analysent davantage (conjecture), ils en parlent beaucoup moins (certitude). Il m'arrive souvent d'en parler. Ce doit être mon côté féminin (sans ironie).

Ils m'ont l'air tous les 6 plutôt joyeux. Very Happy
Joyeux, oui, mais la différence me semble sauter aux yeux.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 13:15

Disons que Dawson est pour moi l'illustration de l'enfer sur terre.
Qu'ils compliquent tout, verbalisent tout, et donnent la sensation d'étouffer.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 13:16

Jambon :
Je ne sais pas si tu connais cette série, culte Laughing
Je ne connais aucune série, à part celles des années 1970, adolescence oblige, – vraiment aucune.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 13:20

Pieyre a écrit:
Ils m'ont l'air tous les 6 plutôt joyeux. Very Happy
Joyeux, oui, mais la différence me semble sauter aux yeux.
Je reconnais qu'en NZ les hommes étaient nettement moins "expressifs" (expansifs ?) de leurs 'émotions' que les femmes. C'était particulièrement visible chez les adolescents.

Est-ce le propre de la 'culture occidentale' ou "universel" ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 13:41

Il y a un aspect universel, je dirais, mais avec des variations culturelles qui pourraient être importantes au point de le masquer. Mais, comme je ne lis jamais d'articles scientifiques, il ne faut pas compter sur moi pour te fournir des références.

De façon purement conjecturale là encore, je me ramène à un schéma où les femmes sont au centre et les hommes à la périphérie (dans les groupes paléolithiques disons). Ils captent l'attention par leurs actes, et elles par leurs expressions.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Cidre33 Dim 23 Aoû 2015 - 13:45

Le contrôle des émotions a toujours été un "problème".
Les émotions chez un garçons, un aveu de faiblesses quand j'étais petit. "Don't crack under pressure" un leitmotiv qui m'est toujours resté en tête. Ce qui mène des fois a exploser pour des fioritures comme le perçoive l'entourage.
Ma femme m'a appris à extérioriser plus. Le problème maintenant en famille, c'est que je suis un peu colérique avec mes enfants et c'est dommage, alors que je suis toujours sur la maîtrise dans le cadre professionnel .
Mais je suis ému aujourd'hui là où quelques années en arrière j'aurais été sur la retenu.
Comment expliquer que l'on pleure sur la beauté d'un paysage, le canyon de Kauaï à Hawaii avec des cascades qui tombent des nuages (nous faisions un tour en hélicoptère ).
La maîtrise des émotions, la maîtrise des émotions ...
Frederic
Cidre33
Cidre33

Messages : 42
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 49
Localisation : BRISTOL, UK

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 13:47

Pieyre a écrit:De façon purement conjecturale là encore, je me ramène à un schéma où les femmes sont au centre et les hommes à la périphérie (dans les groupes paléolithiques disons). Ils captent l'attention par leurs actes, et elles par leurs expressions.
Merci de ne pas rester dans un "schéma vieux de 20000 ans" What a Face et d'essayer de faire un 'bond scientifique' pour nous amener au XXIe siècle. Wink
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 13:56

Bah, oui, mais l'évolution naturelle correspond à des conditions de vie extrêmes. Depuis cette époque, ou un peu plus tard tout de même, il est douteux que nous ayons évolué.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 13:59

Cidre33 a écrit:"Don't crack under pressure"
Vous êtes un couple franco-américain ?

Cidre33 a écrit:alors que je suis toujours sur la maîtrise dans le cadre professionnel .
J'ai noté extrêmement peu d'expression d'émotions au boulot en NZ alors qu'en France c'est assez fréquent.
Ne serait-ce parce qu'en France les employés d'un service donnent l'impression (et je pense que c'est sincère) de bien s'aimer les uns les autres alors que je les trouvais très "neutres" en NZ question émotions (sauf la joie, mais très rarement la colère) au boulot.
Est-ce généralisable à tous les 'Anglos' ?

Pieyre a écrit:Depuis cette époque, il est douteux que nous ayons évolué.
Quand la science évolue et fait participer la société de ses "découvertes", la société évolue.
Ou tout du moins c'est ce à quoi on s'attend en général. Sinon on en serait encore à allumer notre ordi avec des silex. Laughing
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 14:03

Abonné absent :
Quand la science évolue et fait participer la société de ses "découvertes", la société évolue.
Il s'agit d'une évolution culturelle, qui se répercute lentement, ou pas du tout, pas d'une évolution naturelle. Ce dont il est question a une base naturelle selon moi; c'est cela qu'il faudrait contester (je t'aide un peu, excuse-moi).

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 14:27

Pieyre a écrit:
Abonné absent :
Quand la science évolue et fait participer la société de ses "découvertes", la société évolue.
Il s'agit d'une évolution culturelle, qui se répercute lentement, ou pas du tout, pas d'une évolution naturelle. Ce dont il est question a une base naturelle selon moi; c'est cela qu'il faudrait contester (je t'aide un peu, excuse-moi).
Si tu veux dire par là que la tristesse doit susciter 'normalement' la compassion (et pas la colère), je t'accompagne joyeusement. Very Happy

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "c'est cela qu'il faudrait contester" confused
Veux tu dire que les émotions ont une base 'naturelle' ? ou 'culturelle' ?
(d'après les ouvrages anglais cités il y a une part des deux)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 14:42

Abonné absent :
Pieyre :
Il s'agit d'une évolution culturelle, qui se répercute lentement, ou pas du tout, pas d'une évolution naturelle. Ce dont il est question a une base naturelle selon moi; c'est cela qu'il faudrait contester (je t'aide un peu, excuse-moi).
Si tu veux dire par là que la tristesse doit susciter 'normalement' la compassion (et pas la colère), je t'accompagne joyeusement. Very Happy
Il a été question de tristesse quelque part ?

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "c'est cela qu'il faudrait contester" confused
Veux tu dire que les émotions ont une base 'naturelle' ? ou 'culturelle' ?
(d'après les ouvrages anglais cités il y a une part des deux)
Bon, eh bien si tu penses toi aussi qu'il y a une part des deux, très bien. Ce n'est pas si évident d'admettre qu'il y a une part naturelle. J'avais l'impression que tu misais tout sur la culture.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 15:04

Rhôô Pieyre, tu n'as pas lu tout le fil ? Wink
https://www.zebrascrossing.net/t23110p40-le-controle-des-emotions#992016
Pour les Anglo-Saxons, l'expression de la tristesse suscite automatiquement, biologiquement, intuitivement (whatever) la compassion (dans l'entourage).
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Pieyre Dim 23 Aoû 2015 - 15:15

La détresse m'émeut; la tristesse un tant soit peu manipulatrice me casse les pieds.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 15:23

http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp?iso=cn#cn-3
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 15:32

Jambon a écrit:http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp?iso=cn#cn-3
C'est juste pour rire que tu nous as dirigé vers les chinois ? Ou c'est pour qu'on ait le plaisir de sélectionner ensuite la France pour un franc moment de rigolade ? Laughing
http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp?iso=fr#cn-3
Styles de communication a écrit:Les Français sont un peuple très physique et il est important de comprendre leurs règles de bienséance.
Laughing
Démonstration des émotions a écrit:En général, vous ne verrez pas les gens exprimer leur colère en public, et en tant qu’étranger, il serait préférable que vous adoptiez, si possible, une attitude discrète à ce sujet. Les gens manifestent souvent assez vigoureusement leurs émotions et vous ne devrez pas vous laisser démonter par ce genre de débordements en public.
pirat
Lorsque vous êtes invité chez des gens, n’arrivez pas à l’heure indiquée, mais une demi-heure plus tard, ce qui est acceptable, parce que vos hôtes pourraient ne pas être prêts.
Pété de rire
Je commence à comprendre certaines choses, en particulier pourquoi je reçois des invitations de mes amis ici de plus en plus tard. Laughing
(ou que je suis toujours 30mn en avance par rapport aux autres invités Rolling Eyes)

Merci pour cette formidable émotion ! Bravo !


Dernière édition par Abonné absent le Dim 23 Aoû 2015 - 15:58, édité 1 fois
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par lm... ou pas Dim 23 Aoû 2015 - 15:57

[Si tu veux dire par là que la tristesse doit susciter 'normalement' la compassion (et pas la colère), ]
Je ne vois pas ce que le mot dois vient faire ici.
Tu exprimes ta tristesse, ok, c’est ton ressenti et en cela il est légitime. Si tu attends quelque chose de l’autre alors, ce n’est plus ton émotion que tu exprimes mais, une attente. Cette attente n’est pas le problème de l’autre qui, peut de surcroit apporter sa réponse qui n’est pas appropriée à ton attente. Si l’on souhaite du réconfort peut être peut-on dire un truc du style : « je suis triste et, j’aimerais que tu me montres de la compassion, que l’on en discute, que l’on aille boire un coup pour se changer les idées…
Si tu exprimes ta tristesse pour obtenir réconfort, attention alors l’émotion peut devenir une émotion racket. Ainsi, quelqu’un peut utiliser ses larmes pour échapper à des reproches ou se mettre en colère pour éviter qu’on lui demande d’exprimer des sentiments plus profonds).

Concernant la gêne, cela m’amène une pensée. Quand je subis le regard désapprobateur de personnes dans la rue concernant la manière dont j’éduque mon enfant dans la rue, cela ne me fait ni chaud, ni froid. Je suis une adulte qui sait pourquoi elle agit ainsi, a fait un choix. Les seules personnes concernées par l’éducation de mes enfants, ce sont eux, leur père et moi.
Si, ce même regard vient de ma mère, ma première réaction sera un sentiment de culpabilité, d’incompétence. En première intention, je me conformerais à son attente (bonne éducation = autoritarisme). L’enfant se soumet à l’attente du parent normateur (mon sentiment de culpabilité s’atténue par contre, elle peut faire place à de la colère (contre elle en apparence, de quoi se mêle-t-elle mais contre moi au fond, car je n’ai  pas respecté mes valeurs, je ne me suis pas respectée). Peut-être vais-je me sentir coupable vis-à-vis de mes enfants cette fois.
Le verbe devoir renvoie souvent  à ce type de comportement. Que se passe-t-il si j’agis autrement, qu’ai-je à perdre ?

Mes questions n’attendent pas de réponse, ce sont juste des pistes de questionnement. Libre à toi… Wink


Je suis toujours très étonnée par le besoin d’intellectualisation de l’émotion. Les émotions s’adressent au cerveau reptilien ( PNL) pas au cortex qui est le siège du centre mental.
Je  pense que les émotions doivent être vécues, que la théorie est certes utile mais, peut se révéler un prétexte pour ne pas confronter aux choses et, que seul le ressenti peut amener à leur compréhension.
Ainsi, si je connais parfaitement la théorie sur comment faire un coup droit parfait, cela suffira-t-il à le réaliser ou vais-je devoir aller sur le cours pour expérimenter, ressentir, apprendre à me placer par rapport à la balle, etc… Corriger d’après mon retour sur expérience et avec les apports de la théorie.
Celui qui aura déjà frapper des coups droits à l’instinct risque fort de réussir mieux que moi.

Pour ma part, tant que j’ai intellectualisé mes émotions pour les contrôler, je n’ai pas compris ce qu’elles signifiaient.  J’avais analysé mais, ce n’était pas suffisant pour me permettre de les gérer librement. Quand j’ai accepté de les écouter, de les ressentir, les choses ont commencé à évoluer.

Je vois que le débat s'oriente sur l'aspect culturel des émotions, ce texte fait peut-être fausse route, ne répondant pas du tout à tes attentes. j'ai peut être mal compris,si tel est le cas, toutes mes excuses.

lm... ou pas

Messages : 50
Date d'inscription : 23/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 16:17

lm... ou pas a écrit:Je ne vois pas ce que le mot dois vient faire ici.
Si je comprends bien ce que j'ai lu dans les textes anglais, le 'doit' se réfère au fait que c'est "hormonal" (ou 'reptilien' si tu préfères).
Si tu exprimes ta tristesse pour obtenir réconfort...
...Alors c'est de la manipulation.

Par contre si quand tu es triste, quelqu'un vient spontanément te réconforter, c'est un fonctionnement "reptilien" (pour reprendre tes termes) "normal" de celui qui réconforte. (d'après les Anglos)

Théorie v pratique:

Je  pense que les émotions doivent être vécues, que la théorie est certes utile mais, peut se révéler un prétexte pour ne pas confronter aux choses et, que seul le ressenti peut amener à leur compréhension.
J'ai fait un jour un "baptême de pilotage" (avion d'aéro-club). Les deux jours précédents j'ai potassé à fond le manuel d'instruction des pilotes VFR. Le jour du vol je (ré)citais les manoeuvres à l'instructeur au fur et à mesure qu'il me disait de les exécuter. Ce qui un moment plus tard (avec une visible émotion de colère) lui a fait me demander "mais tu as déjà passé ton brevet de pilote ?!?"

Dans le même genre quand mon épouse a été enceinte de notre premier enfant, j'ai acheté deux "manuels" (livres académiques) sur l'obstétrique destinés à la formation des sages-femmes. L'obstétricien, complice de mon "érudition", m'a fait accomplir le moment venu des "manipulations" sur mon épouse pour aider à l'expulsion du bébé, sous le regard "affolé" de la sage-femme qui n'était pas au courant de mes "lectures".

Je peux aussi t'expliquer dans tous les détails comment fonctionne ta voiture (sauf l'électronique), ton ordinateur, ton électro-ménager...

Mais les émotions, je suis en train de découvrir... What a Face

Pour ma part, tant que j’ai intellectualisé mes émotions pour les contrôler, je n’ai pas compris ce qu’elles signifiaient.  J’avais analysé mais, ce n’était pas suffisant pour me permettre de les gérer librement. Quand j’ai accepté de les écouter, de les ressentir, les choses ont commencé à évoluer.
Certes, et dans mon cas (peur) j'ai commencé à aller aux toilettes toutes les 30mn avec un mal de ventre, je te dis pas.  silent
Je pense qu'intellectualiser "à mort" me permet d'accroître mon 'contrôle' sur ce que je fais et de ce fait de diminuer mon ressenti de la peur. (qui est une émotion franchement chiante, c'est le cas de le dire) Laughing

Je vois que le débat s'oriente sur l'aspect culturel des émotions, ce texte fait peut-être fausse route, ne répondant pas du tout à tes attentes.
Pas du tout, tes "relations" (émotions) vis à vis du "regard" de ta mère me semblent au contraire fortement "culturelles". Smile
(je pense qu'une Anglo dirait probablement "fuck you" à sa mère en telle circonstance ?) Laughing


Dernière édition par Abonné absent le Dim 23 Aoû 2015 - 18:09, édité 2 fois (Raison : Sur le "ressenti" des émotions (peur))
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 16:20

Abonné absent a écrit:
Jambon a écrit:http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp?iso=cn#cn-3
C'est juste pour rire que tu nous as dirigé vers les chinois ? Ou c'est pour qu'on ait le plaisir de sélectionner ensuite la France pour un franc moment de rigolade ? Laughing
Les chinois m'intriguent.
Je viens de cliquer sur la nouvelle-zélande, le site des canadiens n'a pas la même impression que toi.
Vais creuser les kiwis.

ps: j'ai pas compris ce qui était drôle à propos des français.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 16:53

Jambon a écrit:ps: j'ai pas compris ce qui était drôle à propos des français.
Oups, j'ai peut-être été franchement arrogant. Mille excuses. Embarassed

La page sur les néozélandais me semble tout à fait pertinente.
Il aurait d'ailleurs été bien que je lise le chapitre sur les "conflits au travail" la fois où j'ai été victime de discrimination (racisme anti-français) de la part d'un collègue.

l’humour néo-zélandais est quelque peu sarcastique et jovial, et il vous faudra probablement un certain temps pour bien le comprendre.
C'est peut-être à cause de ça que j'ai quelques soucis ici à présent. silent J'ai été trop "à l'aise" là bas.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Dim 23 Aoû 2015 - 16:54

Arrogant? Pourquoi arrogant?
J'ai juste pas compris.

D'ailleurs, rien qu'en france, il y a pour moi des chocs culturels insurmontables.
Je ne vivrais jamais dans le sud, par exemple. Cauchemar. Trop criards et volubiles.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Dim 23 Aoû 2015 - 17:56

@Jambon : Hmm, je voudrais te répondre en MP parce que je n'ai pas réellement envie de m'étaler sur les chocs culturels au milieu des émotions (bien que ça en soit une sacrée, je peux vous le dire !).
Mais il n'y a pas de 'bouton' approprié sous ton profil.
Comment cela se fait il donc ? confused
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 3:40

Sur http://www.intercultures.ca/cil-cai/ci-ic-fra.asp?iso=cn#cn-3

je lis par exemple:

Les Chinois ont tendance à être extrêmement efficaces et à produire du travail de grande qualité.

Heu... d'abord ce ne sont pas "Les" Chinois et ensuite "produire du travail de grande qualité" cela m'étonnerait!

ne lisez pas n'importe quoi (ce site canadien est bien fait mais également bourré d'erreurs et de généralités) sur "Les" Chinois...

chocs culturels : l'interculturel est un domaine dans lequel j'ai excellé il y a déjà 20 ans comme consultant privé

si les émotions des Chinois est un sous-sujet de ce fil je serai à même d'expliquer un certain nombre de choses


dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 7:26

Oui, on va plutôt essayer de revenir au sujet de ce fil. Smile
Mais si tu veux lancer un autre fil sur les différences interculturelles, je le suivrai avec plaisir. Smile

J'ai un exemple tout frais : Hier soir grosse colère car ma fille commence la fac à Toulouse vendredi et n'a toujours pas trouvé de logement. Débat avec sa mère pour savoir si c'est la fille ou ses parents qui sont fautifs. Grosse engueulade de ma part pour que l'une et l'autre se bougent le cul pour trouver quelque chose d'ici demain soir (puisqu'on y descend mercredi). J'essaye ensuite de cuire une omelette pour le dîner, m'énerve, et finis par plier la poêle en 8. Je réussirai à m'endormir plus tard grâce à deux comprimés de Spasmine.
Hormis que le fond du problème est de réussir à faire réfléchir et agir d'autres personnes que soi dans un délai 'normal', comment gérer "intelligemment" (mieux) une telle colère ? (je parle de l'émotion)
Le contrôle des émotions  - Page 2 Anger-Inside-Out-300x226

Cette image provient d'un site 'Care Academy' http://www.careacademy.co/ dont la vocation est d'aider les nounous et les parents à apprendre des compétences essentielles dans le 'soin' des enfants.
Si vous lisez l'anglais, je vous recommande http://www.careacademy.co/blog/inside-out-is-a-wonderful-movie-for-discussing-emotions/
One of the great things you can talk to the kids about, which is demonstrated so nicely in the movie, is the fact that sometimes you can choose to control your emotions. You are in the drivers seat. And when you let your emotions control you the consequences are not always appropriate or expected.

Etonnamment, quand les mes enfants ou leur mère se mettent en colère contre moi (je ne crois pas connaître le cas avec d'autres personnes) mais que j'estime que je ne suis pas fautif, ça me fait sourire, ce qui les énerve encore plus.
Comment réagir à la colère "illégitime" d'autrui ? scratch
J'ai du mal Je n'arrive pas à me comporter dans "la vraie vie" comme si c'était un "jeu de rôles" (ayant réservé cette 'activité' à des contextes ludiques - GN pour ceux qui connaissent) et encore plus à avoir de la "répartie" du tac au tac.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 9:35

@dedezhu:

dedezhu a écrit:
si les émotions des Chinois est un sous-sujet de ce fil je serai à même d'expliquer un certain nombre de choses
Ça m'intéresserait. Si tu pouvais développer sur ce qui est socialement acceptable d'exprimer, et sur l'idée de "perdre la face" (que j'ai lu a plusieurs endroits, sans forcément comprendre) - je serais preneuse.
Et oui, en partant du principe que la chine est grande surface, et comprend sans doute une certaine diversité là dessus. Et des changements ont sans doute lieu avec les nouvelles générations.

Et si tu avais des bons romans à me conseiller pour mieux capter? Là je lis "Jusqu'au matin" de Han Suyin, mais je ne sais pas si les descriptions sont "justes" - et en plus ça date un peu. Si tu en avais sur plusieurs périodes historiques  Laughing   Hum, 100 balles et un mars aussi, pendant que j'y suis  Laughing
Je prends aussi les essais - mais pour comprendre les modes de vie, je préfère quand même les romans, en général.

Peut-être dans un autre topic?  bounce


Dernière édition par Jambon le Lun 24 Aoû 2015 - 9:57, édité 1 fois
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 9:54

Abonné absent a écrit:comment gérer "intelligemment" (mieux) une telle colère ? (je parle de l'émotion)
Le contrôle des émotions  - Page 2 Anger-Inside-Out-300x226

(...)

Etonnamment, quand les mes enfants ou leur mère se mettent en colère contre moi (je ne crois pas connaître le cas avec d'autres personnes) mais que j'estime que je ne suis pas fautif, ça me fait sourire, ce qui les énerve encore plus.
Comment réagir à la colère "illégitime" d'autrui ? scratch
Ah, grâce à ce questionnement, j'ai trouvé cette page qui a l'air très bien Very Happy
http://www.proaction.be/comment-gerer-une-personne-en-colere/

J'aime bien les Belges, ils ont toujours de très bonnes idées. Very Happy (et c'est pas une blague)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 10:06

@AA
Beh, ça dépend de la colère, de sa cause, du lien que tu as avec la personne et de la fréquence des colères.
Ça peut venir d'une personne proche, d'un inconnu, pour un motif légitime ou farfelu, de manière proportionnée ou complètement disproportionnée, fréquemment ou non.
En réalité, il n'y a pas de mode d'emploi.

Écouter, c'est bien. Mais si ça arrive 5 fois par jours, pour des broutilles, faut réévaluer la situation.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 10:15

Jambon a écrit:En réalité, il n'y a pas de mode d'emploi.
C'est bien pour ça que j'ai lancé ce fil, pour en rédiger un canevas, du 'mode d'emploi'. What a Face
Les autres peuples (pour ceux dont je peux lire la langue) ont tous des "modes d'emploi" manifestement. Neutral
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 10:25

Ce ne sont que les réponses socialement acceptables, des tendances, de grands traits, qui nous indiquent aussi la manière dont il faut comprendre les réactions des autres.

Ici aussi, il y a ce type d'indications. Tu sais que si quelqu'un du sud (j'sais pas où exactement, pour moi ils se ressemblent tous) te dit "couillon", ça n'aura pas le même sens que dans la bouche d'un parigot-tête-de-veau.
Parisien-tête-de-chien qui a pour coutume de croire que la france se résume à Paris, et qui grogne toute la journée. Ce sont ses mœurs. Alors, si un parisien grogne, ce ne sera pas pareil que si c'était un breton, par exemple. Les bretons peuvent grogner, mais pour autre chose, contre le jacobinisme et la non-réunification de la bretagne, par exemple, ou parce qu'il n'a plus de beurre.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 11:13

Ca ne me semblerait pas choquant qu'effectivement ce "mode d'emploi" ait des sous-chapitres "régionaux" vu les différences culturelles qui existent en France.
Et c'est peut-être à cause de cette 'complexité' que ce "mode d'emploi" n'a pas encore pu voir le jour.

Par contre je vois un lien entre "l'absence d'un 'mode d'emploi' communément admis" et les résistances sociales/politiques aux directives européennes d'interdire les châtiments corporels sur les enfants. C'est quand même fou, quand on y pense, que la (large) majorité des français veut conserver la liberté du droit de frapper leurs enfants ?! Shocked
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 11:57

Effets physiques :
C'est intéressant, quand je laisse ma peur s'exprimer, j'ai les intestins qui se liquéfient; quand je l'ignore, j'ai des migraines; et quand j'essaye de la "gérer", j'ai des douleurs intercostales (flippantes à mon âge).
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 12:06

Je voulais juste dire qu'un sujet sur les différences culturelles dans l'expression et la gestion des émotions m'intéresserait beaucoup aussi. 
Étant issue d'une famille "multi culturelle" et ayant été souvent confrontée professionnellement à des incompréhensions dans ce domaine, j'aurais peut être des choses à dire. 

Je veux bien lancer le sujet si ça vous intéresse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 12:59

MilyNJ a écrit:Je voulais juste dire qu'un sujet sur les différences culturelles dans l'expression et la gestion des émotions m'intéresserait beaucoup aussi. 
Étant issue d'une famille "multi culturelle" et ayant été souvent confrontée professionnellement à des incompréhensions dans ce domaine, j'aurais peut être des choses à dire. 

Je veux bien lancer le sujet si ça vous intéresse.

Mais oui, je t'en prie ! Very Happy
(ci-après me semble bien, mais si tu veux le faire sur un fil à part, pourquoi pas ?)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 13:03

@MilyNJ:
Oui, ce serait cool Ouaah !
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 13:27

Je continue de lire la coach Belge sur les émotions et j'apprends des choses sur la colère. Smile
http://www.proaction.be/la-colere-ne-sexprime-pas-elle-sutilise/
S’il y a bien une émotion mal aimée, c’est la colère. Non seulement elle est reléguée comme péché par la religion catholique, mais elle est crainte par la plupart parce que ses envolées intenses font peur.
J'ignorais cette notion de "péché". Serait-ce à cause de la tradition catholique française que le domaine des émotions est si peu approfondi ?
Parce que fatalement, si tu étudies les émotions, tu étudies la colère. Or "étudier" un péché, ça semble franchement "blasphémant". C'est se "tirer une balle dans le pied" que d'expliquer, justifier un interdit.

La colère ne consiste pas à exploser mais à se dire les choses telles qu’elles sont.
Fort bien mais quand l'interlocuteur refuse d'admettre les choses telles qu'elles sont et avance des prétextes déraisonnables et des solutions impossibles pour te faire porter la responsabilité et la culpabilité du problème au lieu d'en admettre, au minimum, son partage, tu fais quoi ?
confused


Dernière édition par Abonné absent le Lun 24 Aoû 2015 - 13:30, édité 1 fois (Raison : Ajouté lien vers la page web de la coach)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 13:28

http://7-peches-capitaux.fr/


   L'Orgueil
   L'Avarice
   L'Envie
   La Colère
   La Luxure
   La Paresse
   La Gourmandise


M'enfin ça c'est la théorie. Plutôt pour les curés.

Pour la colère, je crois que les gens l'osent moins, à cause de la psycho à tout va.
T'as le droit de gueuler.
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 13:34

Ouais, clairement, s'il y a une des émotions de base qui est un péché, c'est sûr qu'on est mal barrés. Neutral
Si tu n'as pas le droit de ressentir la colère, comment peux tu réussir à t'accorder la possibilité de ressentir les autres émotions ?
On créé fatalement un déséquilibre psychologique, non ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 14:17

la colère une forme de respect? "Comment réagir à la colère "illégitime" d'autrui ?"

plus loin @Abonné absent à propos de la "recette" belge (j'aime aussi les Belges, j'ai passé un peu de temps à Lille):

La colère ne consiste pas à exploser mais à se dire les choses telles qu’elles sont.
Fort bien mais quand l'interlocuteur refuse d'admettre les choses telles qu'elles sont et avance des prétextes déraisonnables et des solutions impossibles pour te faire porter la responsabilité et la culpabilité du problème au lieu d'en admettre, au minimum, son partage, tu fais quoi ?"

je m'explique: j'ai eu une énorme colère il y a une semaine envers mon ex-amie qui m'a écrit des horreurs dans un courrier mail. Avant je n'arrivais pas à réagir, soit parce que je laissais "pisser" ses propos (désobligeants à mon endroit), soit parce que j'étais trop englué dans la relation (alors qu'elle voulait me pousser dehors).

donc => j'ai piqué une colère émotionnelle !! En lui disant qu'elle arrête de me dire des méchancetés sans explications claires. Et que me répond-elle: "Bravo, c'est ce que j'attendais de toi, tu as enfin compris 1. la qualité de notre relation 2. que ta colère est légitime. 3. et que notre relation se stoppe ici.

Je n'avais pas compris que je devais me mettre en colère, soit pour faire avancer la relation, soit pour la clore. Je lui ai donc sorti un grand nombre de vérités de ses comportements vis-à-vis de moi qui me paraissaient détestables: égoïste, égocentrique, manipulatrice, perverse, menteuse...

mais ce courrier que j'ai envoyé qui était absolument nécessaire et qui marquait un palier dans notre relation amoureuse est arrivé trop... tard.

je ne sais pas me mettre en colère!!!

la colère me déstabilise alors que mon ex-amie s'en réjouissait. qu'elle s'en réjouisse m'a encore plus énervé. j'ai écrit alors des lettres quelle n'a pas lues (c'est sûr) montrant une colère décuplée encore plus noire par rapport à sa réjouissance de me voir dans cet état!

"Etonnamment, quand les mes enfants ou leur mère se mettent en colère contre moi (...) ça me fait sourire, ce qui les énerve encore plus".

oui, j'imagine le sourire... je me dis que la colère cela appartient à une relation à deux (toi et ton épouse, toi et ta fille)... On vit à deux, à plusieurs et la colère n'est pas seulement de sortir de ses gongs (pour soi-même) mais la colère est aussi => <= une réciprocité-entraide-comprendre-apaiser quelque chose qui ne passe pas.

je vois deux types de colère (dans la discussion sur ce fil): la sienne propre pour taper du poing sur la table. Y'en a marre!

la colère "harmonieuse" dans un couple, une vie de famille

qu'en pensez-vous?

@MilyNJ : comment tu l'as appelé ton fil sur l'interculturelles: "Emotions interculturelles"?

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 15:14

Tiens, pour dater "précisément" le "retard" de la "société française" (je mets des guillemets partout), il faudrait savoir comment étaient gérés les émotions dans la société romaine (les gaulois on en saura rien, pas de trace écrite), les grecs, les hébreux (pré-chrétiens), au moyen-âge, etc

Bon, c'est juste une idée de 'déconstruction' à la manière de Michel Foucault que je suggère là.
Quel dommage qu'après 'Surveiller et punir', il n'ait pas écrit 'S'émouvoir et réagir'. Wink
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 15:29

Je ressors mes vieux souvenirs de catéchisme, mais si on parle de la colère dans la religion chrétienne, il faut nuancer.
Dans l'évangile selon St Jean:

"(Jésus) fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. »"

Ouais, Jésus, il a quand même piqué sa crise là non?

Donc j'en avais parlé avec Mr l'Abbé quand je préparais ma première communion. Je lui avais demandé si j'étais une mauvaise personne parce que parfois j'étais paresseuse, ou en colère, ou gourmande.

Il m'a dit que tout le monde ressentait des pulsions, mais que ce qui distinguait le bon chrétien du mauvais, c'était le repentir. Se rendre compte que cela pouvait blesser et demander pardon. Et que celui qui n'accordait pas le pardon à celui qui s'était mis en colère ne valait pas mieux.

Je n'ai jamais considéré la colère comme honteuse, puisque c'est a priori une réaction à une situation injuste, une défense ou une prévention d'un risque.

Par exemple, Abonné Absent lorsque tu te mets en colère contre ta fille et sa mère pour cette histoire d'appartement, je comprends que c'est parce que tu te soucies de ce qu'elle va faire, de la manière dont elle va être logée. La colère vient de ton inquiétude. Elle est en quelque sorte légitimée par son motif.

J'ai des difficultés à évaluer le temps nécessaire aux autres pour digérer mes pics émotionnels. Je m'explique:
- je pique une colère spectaculaire. Mais quand je dis spectaculaire, c'est avec claquage de porte, cris, larmes, propos blessants parfois... Et 3 minutes après, c'est fini. J'ai fait ma petite auto-analyse et je suis prête à expliquer et à rejouer le match. Seulement souvent, la personne en face n'est pas prête.

Je ressens plus de "honte" face à la tristesse, à la déception, à l'exaltation (ouais, les larmes aux yeux pendant le discours de départ de tel ou tel collègue qui part à la retraite, c'est pas toujours compris). Parce que pour moi ce n'est pas forcément constructif, ça ne fait pas avancer. J'ai plus peur d'être jugée sur l'expression particulière de ce type d'émotion que je cache sous du sarcasme, parfois même de l'agressivité...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 2 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 15:53

@MilyNJ : Pour l'aspect 'colère', c'est pas trop une situation "périlleuse" dans ton travail ? Je veux dire, quand vous êtes en mer, l'entourage n'en est pas trop choqué ? Ca se "gère" bien à bord ?

MilyNJ a écrit:Il m'a dit que tout le monde ressentait des pulsions, mais que ce qui distinguait le bon chrétien du mauvais, c'était le repentir.
Merci Very Happy Tu viens de me faire comprendre le 'fonctionnement psychique' de la mère de mes enfants ! Very Happy

Ben, c'est pas gagné... silent

Parce que si les "français" raisonnent en terme de 'pulsions' et que les "anglos" raisonnent en terme 'd'émotions', j'y vois un sacré 'changement de paradigme'.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum