Le contrôle des émotions

+19
//ha!ha!
deep thought
Christelle
fleurblanche
Frida
Cidre33
bandetarés!
Pieyre
dedezhu
lm... ou pas
Si c'est pas Bossa ?
Philippe
louise
Weigela
Dame Seli
☘fishcake☘
LaGamoucheZ.
Hugo PidiPiou
Abonné absent
23 participants

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 15:53

@MilyNJ : Pour l'aspect 'colère', c'est pas trop une situation "périlleuse" dans ton travail ? Je veux dire, quand vous êtes en mer, l'entourage n'en est pas trop choqué ? Ca se "gère" bien à bord ?

MilyNJ a écrit:Il m'a dit que tout le monde ressentait des pulsions, mais que ce qui distinguait le bon chrétien du mauvais, c'était le repentir.
Merci Very Happy Tu viens de me faire comprendre le 'fonctionnement psychique' de la mère de mes enfants ! Very Happy

Ben, c'est pas gagné... silent

Parce que si les "français" raisonnent en terme de 'pulsions' et que les "anglos" raisonnent en terme 'd'émotions', j'y vois un sacré 'changement de paradigme'.

Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 16:09

Abonné absent a écrit:@MilyNJ : Pour l'aspect 'colère', c'est pas trop une situation "périlleuse" dans ton travail ? Je veux dire, quand vous êtes en mer, l'entourage n'en est pas trop choqué ? Ca se "gère" bien à bord ?

Clairement, si je n'avais pas ce soucis de colère, je pense que je pourrais être un peu plus haut sur l'échelle hiérarchique. Oui, ça choque. Et c'est souvent utilisé contre moi, pour me décrédibiliser. Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi même. Je crois que si je n'avais pas pu claquer des portes et crier, je ne serais peut être plus là pour l'écrire ici.
La colère chez moi est incontrôlable. Je me vois faire la crise, je sais que je ne dois pas la faire, que c'est mal perçu, choquant, j'entends les mots qui sortent de ma bouche, mais je suis incapable de l'arrêter. Puis viennent les larmes, la culpabilité, l'envie de demander pardon. C'est pire encore que la colère elle-même.
Ce qui m'effraie plus encore que la colère, c'est ce qu'elle peut me faire dire, je suis capable de détecter très précisément les points sensibles des autres et d'appuyer dessus. Je crois que j'arriverais à accepter la colère si elle n'était pas accompagnée par ce terrible spectre de la cruauté, qui me fait parfois dire des choses impardonnables.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 16:32

Est ce que tu sais ce qui te déclenche de telles colères ?

En ce qui me concerne c'est l'injustice, la mauvaise foi, la "déraison" (manque de logique) de mon interlocuteur. Et sûrement deux ou trois autres "trucs" dans le même genre...
J'oserai même généraliser à dire que "la connerie des autres me met en colère" Rolling Eyes


Tiens, sinon, ma dernière 'colère' avec ma fille s'est soldée par une "garantie de financement" de ma part pour un abonnement de train et son permis de conduire. Question repentir, elle ne perd pas le nord. Razz
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 16:57

Abonné absent a écrit:Est ce que tu sais ce qui te déclenche de telles colères ?

En ce qui me concerne c'est l'injustice, la mauvaise foi, la "déraison" (manque de logique) de mon interlocuteur. Et sûrement deux ou trois autres "trucs" dans le même genre...
J'oserai même généraliser à dire que "la connerie des autres me met en colère" Rolling Eyes


Tiens, sinon, ma dernière 'colère' avec ma fille s'est soldée par une "garantie de financement" de ma part pour un abonnement de train et son permis de conduire. Question repentir, elle ne perd pas le nord. Razz

L'injustice, la mauvaise foi, complètement. L'imprécision et l'impossibilité de se remettre en question. Et l'atteinte à mon intégrité et celle des autres. J'ai un instinct de protection très fort.
Lorsque je me suis fait agresser dans la rue il y a quelques années, j'ai expérimenté ce que c'était qu'une envie de meurtre.
J'ai appris dans mes études le principe de la légitime défense:
- la "menace" doit être réelle et actuelle
- la réaction doit être immédiate et proportionnée.

J'ai un problème avec la notion de temps dans la menace. Je peux réagir à une menace qui est supposée ou prévue. Parfois, elle n'a pas encore eu lieu. Et je réagis donc de manière préventive, et disproportionnée.
Un exemple pro très concret: utiliser un matériel d'une façon inadéquate peut entrainer sa casse, et donc des heures de travail supplémentaires pour mon équipe, ou une blessure pour l'utilisateur ou les personnes à proximité. Malgré mes avertissements, la personne persiste à utiliser le matériel de façon inadéquate. Je suppose que quelqu'un d'autre réagirait en disant "vous ne m'avez pas écouté" mais ne se mettrait réellement en colère que si l'accident survient réellement.
Moi, je me mets en colère "comme si" l'accident était survenu, en étalonnant ma réaction sur la pire chose qui puisse arriver (accident grave, blessé, accident, voire décès...). Ce qui provoque une énorme incompréhension de mon interlocuteur. Sur le moment je ne peux pas l'expliquer, et je parais incohérente.

C'est difficile de se replacer dans "l'ici et maintenant" de me dire "il ne s'est rien passé, tout va bien". Parce que dans ma réalité, tout ne va pas bien. L'éventualité de l'accident est aussi réelle que l'accident lui même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 17:07

MilyNJ a écrit:Moi, je me mets en colère "comme si" l'accident était survenu, en étalonnant ma réaction sur la pire chose qui puisse arriver (accident grave, blessé, accident, voire décès...).
Dis, sans aucune volonté de "projeter" mon cas particulier (et les autres forumeurs seront fort appréciés Smile s'ils veulent bien aussi donner leur avis sur ce point), mais j'ai franchement l'impression que ce qui te fait exploser, c'est la peur (de l'accident) ?

Je le vois juste comme ça mais il est possible que je me gourre totalement. Embarassed
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 17:13

Bon ben voilà, exemple sur le vif. Je me retrouve assise sur mon lit avec un besoin de m'isoler parce que mon père vient de me donner une photo de mariage de mes grands-parents.
Mon grand-père était le centre de mon monde. Je viens de revivre à toute vitesse la remontée de mes souvenirs. Mon enfance, les moments passés avec lui, son décès, le choc que cela m'a provoqué. J'ai revécu toute la douleur du moment très précis de sa mise en terre. Et j'ai anticipé sur la douleur que ne manquera pas de provoquer la perte d'un autre membre de ma famille.
Je viens donc de fuir ma famille pour m'isoler face à cette émotion qui leur est incompréhensible. Je suppose qu'ils me prennent pour une folle.

Je suis incapable de retenir cette émotion car elle survient trop vite pour que je puisse la retenir. Je n'ai pas eu le temps. Si mon père m'avait dit avant "j'ai la photo de mariage de tes grands-parents" j'aurais pu me mettre en condition pour anticiper cette émotion. Mais là j'ai été prise par surprise.

Alors là, on fait comment pour "maitriser" quelque chose qu'on n'a pas vu venir?

mais j'ai franchement l'impression que ce qui te fait exploser, c'est la peur (de l'accident) ?

C'est tout à fait possible. Ou comme je viens de le dire, le fait de ressentir en avance l'émotion reliée à l'accident.
Lorsque l'on fait des exercices sous pression, on fait "comme si" il y avait un incendie, ou "comme si" on se faisait attaquer. Et bien je me projette tellement que je ressens réellement la peur ou le stress relié à l'événement réel. Et je me transforme en monstre sous les yeux des autres qui ne comprennent pas comment je peux me mettre dans un état pareil alors que nous sommes face à un incendie ou une attaque fictive. Et leur décalage me fait dérailler, je ne peux pas supporter de les voir rire ou prendre l'exercice par dessus la jambe.
Peut-être que je devrais travailler sur la dissociation de ce qui est réel et de ce qui est possible mais pas réel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 17:30

MilyNJ a écrit:Je viens donc de fuir ma famille pour m'isoler face à cette émotion qui leur est incompréhensible. Je suppose qu'ils me prennent pour une folle.
Dans les références GoogleBooks que j'ai fourni, il est beaucoup fait référence au 'deuil' (grieving) qui apparemment était super 'démonstratif' à l'époque Victorienne. Ils disent qu'il arrivait qu'on drape (habille) toute la maison de noir pour marquer la perte de l'être aimé.

Comment t'y es tu prise pour effectuer le deuil de ton grand-père ?
(Toute seule "comme une grande" ou avec l'aide d'un prêtre ?)
(les prêtres sont des "professionnels du deuil" d'après mon expérience en la matière)
nb: ne réponds bien sûr pas à ces questions si elles te semblent trop personnelles.  Embarassed

MilyNJ a écrit:Peut-être que je devrais travailler sur la dissociation de ce qui est réel et de ce qui est possible mais pas réel.
J'hésite entre te dire "ne va jamais jouer à des jeux de rôle grandeur nature" et "peut-être pourrais tu essayer ça" ? Mais par prudence je choisis la première option, définitivement. Smile
(bien que je serais curieux de te voir dans une ambiance "Stars War") Wink
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 18:29

Abonné absent a écrit:
MilyNJ a écrit:Je viens donc de fuir ma famille pour m'isoler face à cette émotion qui leur est incompréhensible. Je suppose qu'ils me prennent pour une folle.

Comment t'y es tu prise pour effectuer le deuil de ton grand-père ?
(Toute seule "comme une grande" ou avec l'aide d'un prêtre ?)
(les prêtres sont des "professionnels du deuil" d'après mon expérience en la matière)
nb: ne réponds bien sûr pas à ces questions si elles te semblent trop personnelles.  Embarassed

Moi et les prêtres, on est plus très copains. J'ai fait mon deuil avec un psychologue, que j'ai quitté avec encore plus de questions.

Abonné absent a écrit:
MilyNJ a écrit:Peut-être que je devrais travailler sur la dissociation de ce qui est réel et de ce qui est possible mais pas réel.
J'hésite entre te dire "ne va jamais jouer à des jeux de rôle grandeur nature" et "peut-être pourrais tu essayer ça" ? Mais par prudence je choisis la première option, définitivement. Smile
(bien que je serais curieux de te voir dans une ambiance "Stars War") Wink

J'ai eu des expériences plutôt intéressantes lorsque je faisais du théâtre. On a pu m'attribuer un certain talent d'actrice.

Tiens, sinon, ma dernière 'colère' avec ma fille s'est soldée par une "garantie de financement" de ma part pour un abonnement de train et son permis de conduire. Question repentir, elle ne perd pas le nord.

C'est intéressant comme on culpabilise. Et comme certaines personnes peuvent utiliser cette culpabilité (je ne dis pas que ta fille a utilisé sciemment ton repentir, mais certains auraient pu l'utiliser). L'expérience de ce genre de situation pourrait expliquer pourquoi nous ressentons le besoin de maitriser ou cacher nos émotions pour ne pas donner aux autres une arme contre nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 20:03

Tout à fait moi ça: "Puis viennent les larmes, la culpabilité, l'envie de demander pardon"

"pour ne pas donner aux autres une arme contre nous"

mes émotions: donner toutes ses armes =>se dévoiler, se trouver NU

Pourquoi en donnant ses armes les autres l'autre les reprend et vous enfonce... ?

la sincérité, le réel c'est quoi alors?



dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 22:45

dedezhu a écrit:Tout à fait moi ça: "Puis viennent les larmes, la culpabilité, l'envie de demander pardon"

"pour ne pas donner aux autres une arme contre nous"

mes émotions: donner toutes ses armes =>se dévoiler, se trouver NU

Pourquoi en donnant ses armes les autres l'autre les reprend et vous enfonce... ?

la sincérité, le réel c'est quoi alors?


Je crois que l'on a pas vraiment le choix. Quand on est émotif, cela finit toujours par transparaitre. Je ne sais pas si on a le choix d'être sincère ou pas, cela est imposé.

Heureusement, tout le monde n'utilise pas nos émotions contre nous, il reste encore des personnes avec qui on peut les laisser s'exprimer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 23:01

MilyNJ a écrit:il reste encore des personnes avec qui on peut les laisser s'exprimer
Certes, mais dans quelle proportion ? pale

Ca rejoint le commentaire de Dame Seli à propos du risque qu'on prend à tomber amoureux de quelqu'un.
Si on était dans un monde où tout le monde pourrait exprimer ses émotions et que les gens, connaissant leurs émotions, sauraient repérer à 15 milles les manipulateurs en approche, ça serait quand même beaucoup plus relax.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Frida Lun 24 Aoû 2015 - 23:07

Merci de le reconnaître abonné absent très présent Smile
Frida
Frida

Messages : 301
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 23:22

A propos de 'tomber amoureux', je me suis demandé comment les 'Anglos' voyaient la chose, puisqu'ils sont si attachés aux émotions.
Bon ma source est du niveau de 'Voici' et ce que j'ai trouvé est plutôt rigolo et sans valeur scientifique, mais ça reste intéressant si on s'imagine le transposer sous nos cieux.
http://love.allwomenstalk.com/emotions-you-feel-before-you-fall-in-love

a) L'Amour est une émotion
b) Cette émotion (être amoureux) est précédée de 7 sous-émotions :
1) "Papillons" - des crampes d'estomac quand vous voyez la personne (*)
2) gêne, embarras
3) fausse timidité (coyness)
4) augmentation des sensations/émotions ('rush of feelings')
5) avoir une folle envie d'être à côté de lui/elle
6) nervosité
7) être électrisée

Rassurez moi : C'est un truc de midinette, n'est ce pas ? Ca passe au bout de quelques années ? Ou bien ? Shocked

(*) bon, ok, on dit "l'estomac qui se noue" en français, mais la traduction littérale m'amusait trop Razz


Dernière édition par Abonné absent le Lun 24 Aoû 2015 - 23:35, édité 1 fois
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Lun 24 Aoû 2015 - 23:24

Abonné absent a écrit:

Rassurez moi : C'est un truc de midinette, n'est ce pas ? Ca passe au bout de quelques années ? Ou bien ? Shocked

Je crois bien que ça passe au bout de quelques jours, tout au plus quelques semaines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 23:25

j'ai pas su repérer une manipulatrice (vers Toulouse) en approche! J'ai su repérer un manipulateur "stupide" (à Lille) en approche... ce type qui me proposait d'acheter une poupée gonflable (lui marié en manque d'air!) ou alors "qu'on se mette tous les deux" à ce qu'il me disait! Merde! lui ai-répondu 20 fois... n'a pas compris...

Oh con! le Dedezhu! J'en ai pas connu beaucoup qui n'aient utilisé mes émotions contre moi

@MilyNJ: "Heureusement, tout le monde n'utilise pas nos émotions contre nous"

ma dernière aventure amoureuse = pas une zèbre, enfin j'ai cru qu'elle en était une mais son empathie = zéro (mais cela ne veut rien dire non plus)

elle a eu peur (peur= émotion number one d'après Abonné absent)





dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 23:29

@Abonné absent: "A propos de 'tomber amoureux', je me suis demandé comment les 'Anglos' voyaient la chose, puisqu'ils sont si attachés aux émotions".

Mon beau-père est anglo-saxon (british): je ne vois pas comment "les" Anglos peuvent être si attachés aux émotions!!!

Et même je n'y crois pas du tout. J'ai connu beaucoup beaucoup d'anglos dans ma vie, ils sont PRAGMATIQUES avant d'être émotifs.

Le pragmatisme permet de réfréner ses émotions.

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Lun 24 Aoû 2015 - 23:32

la meilleure expérience des anglos, des frogs, des schleu, des japs, des "chinetoques", des ruskofs, des ritals etc. c'est de vivre avec eux pas de se référer à des enquêtes de journalistes
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Lun 24 Aoû 2015 - 23:39

dedezhu a écrit:la meilleure expérience des anglos, des frogs, des schleu, des japs, des "chinetoques", des ruskofs, des ritals etc. c'est de vivre avec eux pas de se référer à des enquêtes de journalistes
Good point. Je vais envoyer quelques emails pour vérifier si mes lectures sont étayée par des témoignages concordants de 'locaux'.
Bon après ça ne sera qu'un sondage non représentatif puisque lié à des personnes avec lesquelles je partage des affinités.

Par contre tu n'as pas connu "d'Anglos" enfants ou adolescents ? C'est surtout eux que j'ai trouvé très (trop ?) expressifs.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Lun 24 Aoû 2015 - 23:42

Abonné absent a écrit:
Ca rejoint le commentaire de Dame Seli à propos du risque qu'on prend à tomber amoureux de quelqu'un.
Si on était dans un monde où tout le monde pourrait exprimer ses émotions et que les gens, connaissant leurs émotions, sauraient repérer à 15 milles les manipulateurs en approche, ça serait quand même beaucoup plus relax.
Ah, tu ne risques rien si tu sais compter sur toi, et ne pas te laisser malmener Razz
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 0:08

Ah je vois question de génération! les jeunes anglos alors plus expressifs, émotifs... plus directs... en effet, pas comme leurs parents "coincés"
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Mar 25 Aoû 2015 - 0:14

Je ne connais pas beaucoup les Glaouiches, mais les américains je commence à avoir pratiqué un peu. Et je peux dire que de l'émotion, ils ont tendance à en tartiner.
Mais cette émotion manque pour moi d'authenticité. Cela me fait souvent l'effet d'émotions surjouées, calibrées... celle là ne me touche pas et ne me titille pas l'empathie.
L'avantage, c'est qu'on peut planquer sa vraie émotion au milieu de tout ce théâtre. Encore faut-il avoir l'émotion juste au bon moment. Parce que paniquer au milieu d'un stade pendant l'hymne national alors que tout le monde a la larme à l'oeil, ça fait mauvais genre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 0:34

MilyNJ a écrit:Je ne connais pas beaucoup les Glaouiches
D'où sort ce terme incroyable !? Pété de rire

(rien trouvé sur google pour me dire ce que c'est - c'est un terme de marine ? Laughing)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par bandetarés! Mar 25 Aoû 2015 - 0:38

https://fr.wiktionary.org/wiki/glaoui

C'est quelqu'un qui dit glaoui en en ayant plein la bouche!
bandetarés!
bandetarés!

Messages : 193
Date d'inscription : 15/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par louise Mar 25 Aoû 2015 - 0:39

C'est quelqu'un qui dit dormez bien, je suis crevée.

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Invité Mar 25 Aoû 2015 - 0:49

Un "I" s'est glissé par erreur.

http://dico-des-mots.com/definitions/glaouch.html

http://www.lemonde.fr/sport/article/2008/11/07/les-glaouches-viennent-defier-les-frogs-sur-leur-terrain_1116103_3242.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Mar 25 Aoû 2015 - 3:11

Abonné absent a écrit:Ouais, clairement, s'il y a une des émotions de base qui est un péché, c'est sûr qu'on est mal barrés. Neutral
Si tu n'as pas le droit de ressentir la colère, comment peux tu réussir à t'accorder la possibilité de ressentir les autres émotions ?
On créé fatalement un déséquilibre psychologique, non ?

Le point de vue d'une croyante : ce n'est pas que l'on n'a pas le "droit" de ressentir de la colère. C'est plutôt que l'on conseille de ne pas l'entretenir, et de chercher à la résoudre Arrow prendre le taureau par les cormes et traiter la cause de la colère ( " Que le soleil ne se couche pas sur votre colère....")
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 10:31

C'est le cas de le dire! "prendre le taureau par les cormes et traiter la cause de la colère "

Quand on est en colère (chez moi c'est rare) avant que le soufflé ne retombe prendre - dans le moment même de la colère - la colère par les cornes cela ressemble à un fantasme.

c'est quoi LA cause de la colère? La colère c'est un ENSEMBLE d'éléments, de faits, de (re)ssentis d'avant de pendant d'après, de reproches (on relie d'autres colères plus anciennes à celle-là) d'une routine d'un ras-le-bol de souvenirs 'indifférence, d'injustice...

Il y a la colère momentanée sans relation avec d'autres colères d'avant

Il y a des personnes qui sont toujours en colère, susceptibles, au poil hérissé. COLERE liée souvent comme je l'ai remarqué dans ma famille (mon beau-père, une amie Z) à un complexe de supériorité-infériorité

Il y a la colère associée, couturée à d'autres colères qui n'ont rien à voir avec celle-là

EMOTION DE BASE??? ça veut dire quoi?

émotion-péché? de la chair, onanisme, faire souffrir quelqu'un/un animal, la manipulation d'une personne?
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 10:45

Eh ben il y a une ambiance internationale "super amicale" au Vendée Globe... Rolling Eyes

Sur le problème des expressions "codifiées", j'avais remarqué que pour être sympa, plaisant, il fallait toujours montrer une expression de bonheur et joie de vivre, même si tu étais confronté à des problèmes super chiants. Si tu exprimais ton déplaisir, c'est que c'était lié à ta relation 'personnelle' avec ton interlocuteur, ou que tu lui demandais de l'aide.
Cette "restriction du mal-être" (restraining bad feelings) était très visible en milieu universitaire dans lequel il peut arriver qu'on ne soit pas d'accord sur des 'idées', ou des travaux à faire, recherches à mener.
J'ai fini par soupçonner que ça soit ça qui puisse provoquer les "pétages de plombs" aux USA, quand un étudiant part dessouder avec du 35mm ses camarades de classe et ses professeurs.
Parce que c'est quand même pas simple quand tu dois montrer des "émotions de façade" tandis que tes émotions 'internes' sont très différentes. Sur une longue période ça peut être très stressant.
C'est apparemment pour cette raison que les japonais 'auraient' (légende ?) des pièces capitonnées dans leurs immeubles de bureaux avec des photos du patron collées au mur, pour pouvoir laisser sortir sa colère sans faire de mal.

Emotions de base :
En fait je parle ici des 6 émotions "universelles" identifiées par Paul Ekman
https://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Ekman#Emotions_as_universal_categories
- Le bonheur (joie)
- La tristesse
- La colère
- Le dégoût
- La peur
- La surprise
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 11:45

Il semblerait que l'intérêt des 'Anglos' pour les émotions remonte à Charles Darwin, en 1872.
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Expression_of_the_Emotions_in_Man_and_Animals

Ou peut-être à Charles Bell (1824) ?
https://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Bell#Works


J'arrive assez bien à percevoir les émotions chez les animaux 'domestiques' quand je les connais un peu (l'animal, pas l'émotion).
Ca vous le fait aussi ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 12:03

Tiens ça c'est drôle, personne sur ce fil n'a pensé à aller voir sur Wikipedia (français) ce qui se disait sur les émotions. Laughing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Émotion
(à noter que la bibliographie donnée par Wikipédia me parait plus pertinente - PUF entre autres - que la référence donnée par LaGamouche) Embarassed

Le contrôle des émotions  - Page 3 400px-Plutchik-wheel_fr.svg

Et ils font remonter l'intérêt "scientifique" pour les émotions à René Descartes en 1649.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Passions_de_l%27âme

Comment se fait il qu'en ayant été "précurseurs" (223 ans avant Darwin) les français semblent aussi "ignares" en matière d'émotions ?
confused


Dernière édition par Abonné absent le Mar 25 Aoû 2015 - 12:26, édité 1 fois
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 12:09

"C'est apparemment pour cette raison que les japonais 'auraient' (légende ?) des pièces capitonnées dans leurs immeubles de bureaux avec des photos du patron collées au mur, pour pouvoir laisser sortir sa colère sans faire de mal"

Cela me paraît tout à fait plausible!

le punching-ball en chambre fermée capitonnée avec photo de son épouse ou de son patron serait aussi une excellente manière de canaliser son énergie de l'émotion-détestation (momentanée)

une belle opportunité commerciale!

tandis qu'il semble qu'il y ait depuis une dizaine d'années en France (quand je fréquente les librairies) toute une littérature de l'apaisement pseudo-bouddhiste estime de soi-bla-bla, groupes de discussion-jeux de rôles de gens en colère-à traumatismes- et psychologues au service du mieux-être.

ça n'empêche pas les 6 émotions de base

le chien certainement (émotion), le chat si indépendant
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 12:11

j'aurais juste inversé: joie - extase - sérénité
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 12:35

dedezhu a écrit:le chien certainement (émotion), le chat si indépendant
Je repère aussi super vite l'émotion de la peur chez les herbivores (chevaux, bovins). Plus fréquente que chez les carnivores.
Par contre les moutons m'ont toujours paru être des psychopathes. Laughing
(parce que je n'arrive pas à 'lire' leurs émotions dans leur regard, la forme de leur oeuil peut-être ?)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 12:55

alors le caméléon doit être un schizophrène psychotique dangereux!
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 13:07

je veux revenir sur le topic: les émotions

émotion tout seul
émotion à deux, à plusieurs

Le bonheur (joie) / La tristesse / La colère / Le dégoût / La peur / La surprise (étonnement)

je me demande si parfois tout n'est pas mélangé

selon les circonstances et qu'il n'y a pas systématiquement de séparation dans cette typologie de l'émotion

dans mon expérience amoureuse récente les choses (émotions) se sont passées ainsi:
1. surprise (étonnement que quelqu'une dise m'aimer) 2. bonheur 3. peur (mon anticipation, peur de l'abandon, de la rupture). 4. tristesse (que la relation se finisse) 5. colère que cette personne m'ait trahi, m'a manipulé 6. dégoût pour cette ex-amie, dégoût de moi-même d'avoir été roulé dans la farine (et depuis le début?)

mais dans la colère - dégoût : final/e tout est mélangé

Cet ensemble d'émotions retombe et puis repart cependant (angoisses - prise de médic) puis le temps la distance efface peu à peu le visage le corps les mots de celle qui m'a démoli (tout en me démolissant moi-même)

émotion tout seul... je me mets à pleurer... besoin faire sortir quelque chose...

émotion tout seul quand je fais de la randonnée en montagne face à un paysage superbe



dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mar 25 Aoû 2015 - 18:09

D'après la "rosace" piquée à Wikipedia, entre la colère et le dégoût, c'est le mépris. Et c'est à l'opposé de la soumission. N'étais tu pas un peu 'soumis' à ta belle, Dedezhu ?

Intéressant d'y voir que le remords serait à l'opposé de l'amour.

Et d'un point de vue managerial, l'admiration voisine la soumission. Ça me laisse songeur...
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mar 25 Aoû 2015 - 21:22

soumis à la belle? enfin je ne dirai pas cela comme ça... je ne crois pas qu'on soit ceci ou cela (comme on le voit dans l'étoile de Wikipédia) on est plutôt un ensemble de comportements de réactions d'émotions (le mélange dont je parlais au-dessus)

l'étoile de Wikipédia c'est un peu (trop) du binaire pour moi: si t'es pas ça, alors t'es ça... t'es toujours kelke chose (de défini)... même si je suis "obligé" d'employer les termes de l'étoile pour me faire comprendre en langue française, je "sens" les choses de la vie-l'amour autrement...

l'amour naissant - et c'en était un - avec cette belle femme c'était à la fois du vécu momentané et du vécu avec construction d'un passé, court certes, d'un passé en France on dirait avec des "acquis" structurels-psychologiques-relationnels.

je n'étais pas "soumis" j'étais amoureux

je lui ai dit une fois que j'aimais qu'elle domine certaines problèmes, qu'elle avait une endurance, une force intérieure que je n'avais pas (pas la même force elle et moi) : ceci ne fait pas d'elle une "dominatrice"

on a tous du yang et du yin à échanger dans nos relations amicales-amoureuses: je veux dire qu'un homme n'est pas (seulement) YANG, qu'une femme n'est pas (seulement) YIN comme le dessin du Tao le montre... qu'un homme et une femme se donnent dans leurs relations intellectuelles et/ou intimes autant de yang que de yin dont ils ont besoin

le mépris: comme l'indifférence => un des sentiments les plus durs dans les relations humaines

le remords - l'amour : opposés voilà encore du binaire

la vie ce n'est pas des formules : c'est pourquoi je ne me fierai pas trop à ce schéma théorique des émotions... on peut aimer et avoir du remords simultanément / on peut aimer et mépriser notamment dans la manipulation :

c'est ça que j'ai vécu avec cette femme: être manipulé et le savoir à la fin de la relation... seulement... bien que je savais par anticipation qu'elle m'utilisait à ses fins... mais il y a aussi en même temps des choses qu'on ne veut pas voir malgré toutes les humiliations-émotions : je me disais : "non, c'est pas possible"! elle m'a beaucoup aimé (elle me l'a écrit) et me "hait" à ce point...

enfin je veux dire que s'il y a "couples" d'émotions dans le schéma de Wikipédia il faut beaucoup nuancer dans la VRAIE VIE.
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Mer 26 Aoû 2015 - 2:09

Abonné Absent a écrit:Tiens ça c'est drôle, personne sur ce fil n'a pensé à aller voir sur Wikipedia (français) ce qui se disait sur les émotions. Laughing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Émotion

Si, personnellement j'y suis allée. Parce que j'avais l'impression que dans le fil on parlait indifféremment d'émotions et de sentiments. Je voulais mettre un lien sur les définitions et puis j'ai laissé tombé. Smile
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par fleurblanche Mer 26 Aoû 2015 - 2:25

Dedezhu a écrit:...et qu'il n'y a pas systématiquement de séparation dans cette typologie de l'émotion

En fait les émotions ne sont pas forcément "séparées", en ce sens que l'on peut ressentir plusieurs émotions simultanément. L'exercice alors délicat est de savoir les distinguer les unes des autres, puis de les comprendre, et enfin de les accepter/résoudre/traiter.

Mon expérience personnelle : pleurer un bon coup, aussi longtemps que nécessaire, peut permettre de se décharger de l'émotion (se vider d'elle) et de remettre le compteur à zéro.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 53
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 9:31

fleurblanche a écrit:Mon expérience personnelle : pleurer un bon coup, aussi longtemps que nécessaire, peut permettre de se décharger de l'émotion (se vider d'elle) et de remettre le compteur à zéro.
Je plussoie. Smile Et je me demande si ça serait pas un "énorme avantage" des femmes sur les hommes, au moins dans notre culture ?
En ce qui me concerne je n'arrive à pleurer qu'en cas d'immense détresse (ce qui n'est pas toujours opportun) et je n'ai aucun contrôle sur mon système lacrymal.
Je sais que les acteurs (cinéma, théâtre) arrivent à pleurer "sur commande" en se racontant une 'histoire triste' dans la tête.
Alors ai-je un 'problème' très personnel ou est-ce plus général, je l'ignore.
Hors enfance, je n'ai pas souvenir d'avoir pleuré plus de 5 fois dans ma vie. Et l'émotion restait là. Elle n'était pas "nettoyée" par les larmes.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 10:12

J'ai très rarement vu mes ami(e)s asiatiques que j'ai fréquenté(e)s plus de trente ans...PLEURER, sauf lors d'une perte dans une famille...

Et encore n'est-ce pas un pleur feint?

A mon avis les Asiatiques ne pleurent pas facilement parce que
1. le Bien et le Mal n'existent pas ou pas comme dans le christianisme
2. quand la "face" est attaquée, c'est l'émotion-colère qui sort
3. la vie au présent ne ramène absolument pas au passé

Est-ce que c'est le passé qui nous fait pleurer? Est-ce que le passé ("mauvaise" action, méchanceté, etc. tout ce qui considéré comme dans/par la morale chrétienne-binaire: le "c'est bien OU c'est mal") qui est le/un moteur déclenchant du pleur.

Il peut y avoir des pleurs momentanés dans notre culture mais ne sont-ils pas liés à quelque chose qui s'est déroulé dans le passé (peu importe l'élasticité du temps: passé très proche, passé très lointain)? Car nous fonctionnons ainsi: pleur au présent => retour en arrière d'un fait similaire => culpabilité => avoir été grondé par exemple => on apprend à ne pas refaire cette bêtise / on la refait inconsciemment => on se culpabilise ou PAS, etc.

Nos pleurs occidentaux se font sur un schéma linéaire (chrétien).

Les pleurs asiatiques se font sur un schéma circulaire (bouddhiste). En considérant que le moment présent n'a aucun rapport avec un autre moment présent (passé dans le passé, passé même proche (hier).

J'ai été invité à Shanghai (alors que j'y vivais) en 2005 à l'adieu à un ami français qui s'était pendu, tous du Consul de France à Shanghai, moi, la famille chinoise, les amis nous avons sorti tout ce qui était possible en LACRYMAL de notre corps! Une heure de pleurs facile!

Les sécrétions intimes, le sperme, le liquide lacrymal tout se renouvelle à une vitesse record. la demande en larmes peut être impressionnante!

Non ce n'est pas un problème personnel que de pleurer ou pas. Des fois je suis (si) triste mais rien ne sort, j'ai juste les yeux embués et pas plus.

La culpabilité m'a fait pleurer il y a quelques jours par rapport à ma mère. J'ai un peu pleuré en revenant chez moi après ma séance psy: c'était lié je crois à la colère et même mes dernières lettres à mon ex-amie - dont je parle plus haut qui m'avait manipulé et n'avait aucun remords à le faire (m'a t-elle dit) - étaient si abominables que la culpabilité là encore m'a fait fondre en larmes.

Parfois il faut se "forcer" à hurler pour décharger sa peine ou bien sa colère. Alors les larmes ce doit être pareil, non?

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par lm... ou pas Mer 26 Aoû 2015 - 10:22

Abonne Absent : [Sur le problème des expressions "codifiées", j'avais remarqué que pour être sympa, plaisant]
Quel est le problème pour toi de parfois, ne pas être sympa ou de ne pas paraître sympa (aux yeux de qui ?) ???

[Parce que c'est quand même pas simple quand tu dois montrer des "émotions de façade.
]
Pour répondre à quoi, à quel besoin ?? Le devoir répond à  une « programmation » neurolinguistique, on peut décider d’acquérir une nouvelle programmation. Et, choisir celle-ci en fonction de son identité, de ses valeurs (et non, du poids des injonctions familiales, sociétales…).
Si dans une situation, tu choisis de montrer une façade, alors, pour moi, ce n’est plus un devoir mais, un choix. Le problème étant que ce choix réponde à un objectif personnel défini et, que ce choix n’aille pas à l’encontre de nos valeurs.
Selon moi, l’émotion a une fonction. Pour la traiter, on ne peut faire l’économie d’une profonde  introspection (même une situation qui parait fort désagréable peut présenter un bénéfice caché inconscient).  Je vous épargne l’illustration par l’exemple. Smile  

La colère est généralement signe que l’on n’a pas pu (su ?) poser ses limites, que nos valeurs ont été bafouées. Qu’est-ce-qui te mets en colère dans le fait que ta fille n’est pas cherché d’appart ? Les contraintes matérielles que cela implique pour toi, ce que tu pourrais considérer comme un manque de maturité, une négligence, que sais-je encore de ta fille ? Il y a plein d’autres pistes, je pense mais elles te sont propres. L'expression  " faire payer" ... que payes tu avec l'abonnement, etc...

Le travail sur les émotions provoquent, souvent, momentanément un fort inconfort physique mais, si on les prend en compte, on peut se débarrasser de problèmes physiques  récurrents.

Pour la théorie du pilotage
Aurais-tu un exemple où la théorie n’est pas suffit ?

dedezhu : [ça n'empêche pas les 6 émotions de base]
non, empêcher est impossible puisqu'elles sont de l'ordre du réflexe. Les gérer, ne pas les autoriser à nous faire faire des choses que l'on ne veut pas, les aider à nous rendre "meilleur" plutôt que malade, aigri...  

[Il y a des personnes qui sont toujours en colère, susceptibles, au poil hérissé. COLERE liée souvent comme je l'ai remarqué dans ma famille (mon beau-père, une amie Z) à un complexe de supériorité-infériorité".
Dans ce cas, est-il possible qu’il y ait confusion entre colère et rage ? Les deux peuvent amener un ressenti très proche mais, ne seraient pas porteurs du même message et, donc, ne demanderaient pas la même réaction.

lm... ou pas

Messages : 50
Date d'inscription : 23/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 10:39

l'émotion ça n'est pas théorique (voir l'étoile de Wikipédia). Que Wikipédia ait voulu montrer un schéma pourquoi pas mais il n'y a aucune vérité stricte là-dedans

l'émotion de façade... ou juste avoir, montrer une façade: est une forme d'émotion ou bien "cache" l'émotion réelle...

comme je le disais en Asie les émotions ne sont pas systématiquement et rarement montrées : on ne montre pas ses sentiments dans une réunion publique, par exemple.

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 10:47

@lm... ou pas : euh, je sais pas si je suis mal réveillé mais j'ai beaucoup de mal à lire ton post.  Embarassed

Le mien auquel tu fais référence parlait de l'expres​sion(codifiée) des émotions dans les sociétés anglo-américaines. Pas en France.

Et donc leur société demande aux gens de montrer des émotions liée à la situation sociale, même si au fond d'eux ils sont totalement 'ailleurs'. Ce qui amène parfois à des "découvertes" quand on les côtoie dans leur intimité, où ils sont plus 'relax'. Smile
J'y ai plusieurs fois entendu des gens s'excuser d'avoir montré une émotion inappropriée, ou trop "intime".

Sur le mot 'dois', puisque tu achoppes dessus, que penses tu de l'expression traditionnelle anglaise (citée dans une loi de 1936) "people must love their neighbors" ? ("les gens doivent aimer leur prochains" - 'aimer' dans le sens d'action, pas de sentiment)
Je veux dire que si en France le concept de "devoir aimer quelqu'un" surprend/choque, en revanche pour les 'Anglos' ça parait tout à fait acceptable (hors débats philosophiques), en particulier dans le fait que, pour eux, les parents 'doivent' aimer leurs enfants.
Cf. le fil de "l'Amour en France" pour + de compréhension.
https://www.zebrascrossing.net/t22645-l-amour-en-france

lm... ou pas a écrit:La colère est généralement signe que l’on n’a pas pu (su ?) poser ses limites, que nos valeurs ont été bafouées.
Ou que la peur et la perte de contrôle de la situation font qu'on s'énerve.
La 'colère' n'a pas nécessairement des origines 'binaires' type 'agression'. Relis les posts de MilyNJ qui explique ses colères quand la situation devient dangereuse ou incontrôlée.
Bon, certes on peut avancer que la sécurité et l'anticipation (des problèmes futurs) sont des 'valeurs', effectivement...
Mais je ne suis pas prêt à y renoncer. What a Face
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 11:55

Sauf si je me trompe, j'ai l'impression que je suis le seul sur ce fil à avoir été voir le film 'Vice Versa' (Inside Out). Est-ce le cas ?

Dans ce film ils avancent une théorie (ou est-elle tirée de travaux de recherche ?) que parmi les moments vécus, certains sont tant chargés d'émotions qu'ils viennent constituer les core memories ("souvenirs de base" ?). Et ces core memories seraient connectées à des "îles de personnalité" qui représentent nos 'valeurs fondamentales' (famille, amitié, sport, etc).

Mon fils me demandait quelles étaient mes 'core memories' et j'étais bien en peine de lui répondre, ne m'étant jamais posé cette question. Et identifier mes "îles de personnalité" n'était pas beaucoup plus aisé.

Vous vous sentiriez à l'aise pour répondre à ces questions ?


Soit dit en passant j'ai été assez 'surpris' de l'apparent peu d'intérêt que les 'zèbres' (de ZC) ont porté à ce film. confused
https://www.zebrascrossing.net/t22634-inside-out-vice-versa
Comparé à la "tonne" de fils sur les difficultés psychologiques dans ce forum.
Pourtant toutes les critiques francophones ou anglophones sont excellentes. scratch
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 13:11

pas vu ce film

ça m'intéresse, faut que je m'interroge :

"que parmi les moments vécus, certains sont tant chargés d'émotions qu'ils viennent constituer les core memories ("souvenirs de base" ?)".

mes premiers souvenirs remontent aux USA car je suis (presque américain): petite enfance à Seattle, Philadelphie, Cape Cod, New-York.

Il est un souvenir (un seul) de Philadelphie que j'ai raconté dans un livre sur la Chine publié en 2014:

Extrait de ce livre:

Mais des souvenirs de l’Amérique, il ne me reste qu’une seule photographie dans la tête, enfouie à Philadelphie. Oui, ce grand jardin d’herbe rase, pas de barrière, un espace ouvert, un concept spatio-temporel extrême-oriental. Sans le savoir mais déjà caressé par la vacuité… en toutes choses. Après l’herbe, c’est la vision d’un enfant d’à peine quatre ans sur une vaste baie vitrée qui regarde pensivement un autre enfant assis sur une moquette beige dans une immense pièce entouré d’innombrables jouets. De quel côté était la liberté ?

Je suis convaincu que les lieux de l’enfance reviennent sans cesse dans notre imaginaire d’adolescent, plus encore d’adulte et maintenant de professeur. Des sensations qui n’ont pas de mots pour les exprimer, des images qui se traduisent dans nos goûts, nos actes, nos pratiques.

on a compris que cet enfant d'a peine 4 ans, c'est moi.

et cette phrase: "De quel côté était la liberté ?" je ne l'ai pensé/dite à 4 ans

Quant aux 'valeurs fondamentales' (famille, amitié, sport, etc), je ne sais pas quoi dire... ou bien que de "famille" (papa, maman, on frère et moi) j'en ai eu une mais avec un père absent (dommage il était zèbre!, j'ai appris-capté-senti ce qu'il était mais il ne m'a éduqué, c'était dans les années 1950).

Est-ce que ces "core-mémories" viendraient (chez moi, je me le demande car je suis en psychothérapie jungienne et analyse) remplacer les fondations-le père intérieur de mon être fragile/fragilisé.

L'absence de père (mon beau-père plus absent encore mais situation non comparable à celle de mon père biologique) fait-elle remonter des souvenirs-émotions qui fabriquent une/MA personnalité?

A quoi servent les "core-memories"? Les émotions (les miennes par rapport à mon histoire) sont-elles nécessairement reliées à l'enfance, à la non-structuration ("normale") de mon être, à la destructuration ce mon moi du fait que mon père est parti deux fois: il (nous) m'abandonne quand j'ai 3 ans, il meurt quand j'en ai 9?

dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 15:16

Dans le film, quand la fille part en "dépression nerveuse", ses 'core memories' partent "à la trappe" dans le "puit de l'oubli" tandis que ses 'valeurs' s'effondrent une à une.

C'est le moment poignant du film mais ça se termine super bien, je te rassure Very Happy
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 15:43

ah parce que les core-memories sont LIEES aux valeurs fondamentales. Alors si tout s'écroule que reste-t'il? Une nouvelle fille?

Ce qu'elle est ELLE?

Pas ce qu'elle était parce que fruit de deux autres (papa, maman)?
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 17:25

Vas voir le film. Je ne vais pas te ruiner tout le plaisir de découvrir l'histoire Smile

Et puisque tu as grandi aux USA, je te recommande de le voir en VO si tu peux  Very Happy

A mon avis ça va te rappeler quelques souvenirs Very Happy
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 17:59

dans mon village y'a pas de ciné! fait que je vois sur Toulouse
dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 66
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le contrôle des émotions  - Page 3 Empty Re: Le contrôle des émotions

Message par Abonné absent Mer 26 Aoû 2015 - 18:41

A propos de Toulouse:

dedezhu a écrit:dans mon village y'a pas de ciné! fait que je vois sur Toulouse
A propos de Toulouse, j'y descend demain matin jusqu'à samedi. Tu serais dans le coin ? Une petite bière sur la Place du Capitole ? Trinquons
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum