Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Abonné absent Lun 20 Juil 2015 - 13:06

Bonjour,

J'ouvre ce fil suite à 4 remarques que j'ai reçu ce matin (plus d'autres plus anciennes) concernant ma "façon de communiquer".
https://www.zebrascrossing.net/t20257p140-probleme-avec-une-ado-de-17-ans#976004
https://www.zebrascrossing.net/t618p640-sexfriends-et-zebres#976007

Pour ceux qui m'ont rencontré en IRL à Lyon, je crois qu'il n'y aucun doute sur mon "côté sympathique" (et dites moi vite si je me trompe) Wink
Par contre, à la fois pour les autres (qui ne peuvent que me lire ici), voire pour certain(e)s zébrettes de Lyon, mes interventions écrites choquent.
A mon avis je ne suis pas le seul (sans pour autant dire que c'est général, loin s'en faut) et ça me semble utile et opportun de "poser sur la table" les différents points de vue et essayer d'en tirer un "fil conducteur" pour faire progresser les débats.

En ce qui me concerne (merci d'avance de vos propres témoignages) :
- Je participe à des forums online depuis 1997. C'est la première fois que quelqu'un se plaint de ma manière de communiquer.
Néanmoins il s'est passé au cours de ma vie de "communiquant" un évènement majeur durant ces 18 ans, c'est que je suis parti vivre dans un pays anglo-saxon et que j'en suis revenu.
(plus une autre chose qui a peut être aussi un impact mais je n'en parlerai qu'en IRL, je demande pardon aux non-lyonnais)
- J'ai donc appris et adopté une "nouvelle" manière de communiquer (il y a 9 ans) qui a eu l'air de marcher pas mal (avec les Anglos et les Suédois, mais aussi avec les Français) jusqu'à, disons, Pâques de cette année.
- Depuis lors je commence aussi à avoir des remarques à mon boulot à propos de mes emails.
Le seul évènement depuis le début de l'année que je peux identifier est ma prise de confiance en moi grâce aux "bons conseils" (pour faire large) que je trouve auprès des zèbres.

Concernant le "collage d'étiquette", j'ai eu une remarque ce matin qui a été exactement la même qu'en IRL mardi (hors ZC).
Avant de partir en NZ, j'avais cette "façon de faire" depuis tout petit (là on remonte, allez, 45 ans en arrière) et personne ne s'en était jamais plaint, voire me montrait qu'ils faisait pareil.
En NZ une amie m'a très vite dit, au bout de 6 mois que j'y étais : "Les Kiwis ont horreur qu'on leur colle des étiquettes, ça ne se fait pas ici". J'ai donc tout de suite arrêté.
Revenant en France, voyant qu'on me collait à nouveau régulièrement des étiquettes sur le dos, j'ai fini par me remettre à faire pareil.
Et depuis 8 jours on me dit "c'est pas bien de le faire !"
Alors que dois-je comprendre ?
"Tout le monde le fait mais toi tu n'as pas le droit" !?

Attention : Je semble poser le problème d'une façion très personnelle mais j'aimerais bien une réponse générale pour en tirer des méthodes/lois/principes général/whatever.

Merci d'avance de votre participation.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Abonné absent Lun 20 Juil 2015 - 13:10

Ah et puis il y a le problème sémantique du langage :
- Pour moi un mot est un mot, il a un sens plus ou moins précis mais il est "universellement" reconnu par tous au travers des définitions données dans les dictionnaires (c'est ce qu'on m'a appris à l'école, du CP jusqu'au Bac)
- Pour certains ici, un mot peut avoir n'importe quelle signification, tout dépend de celui qui l'emploie (donc anarchie totale)
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Lun 20 Juil 2015 - 13:36

@Silwilhith

Evidemment, mon expérience de vie pourrait ici ne pas te sembler suffisante pour que mon avis pèse.... Et je viens de me coller moi-même une étiquette. 

Si tu as l'impression que tout le monde te colle une étiquette mais qu'il t'es interdit de le faire, c'est pour une raison que j'ai réussi à trouver en côtoyant mes camarades de classe. Je m'explique : En arrivant dans mon nouveaux lycée l'année dernière, on a directement collé une étiquette sur mon dos : celle de geek. Alors oui, c'est vrai... Je suis un geek. Je me suis aussi dit, si les autres me caractérisent sans me connaître, alors pourquoi pas moi? Je me suis amusé en très peu de temps à coller une étiquette sur chaque personne de la classe. Et quand je révélais ces "étiquettes"... Quelle était leur réaction? De la haine, de l'animosité, du dégoût et je vous épargne les petites piques par ci et par là.... Pourquoi eux et pas moi?

J'y ai réfléchi un certain temps et j'ai fais des expériences. Ce que j'en ai conclus c'est que les gens n'aiment pas les étiquettes (par "étiquette" j'entend ce petit mot qui caractérise souvent un défaut ou un trait de caractère sujet à rire) lorsqu'elle sont acerbes, dures et incroyablement vraies... Mais comment pourrais-je les caractériser par uniquement ce qu'ils semblent être et pas ce qu'ils sont dans leur totalité? 

Je ne dirais pas que tout le monde à le droit de le faire puisque poser une étiquette est une forme de généralisation puérile qui n'aide pas et est toute sauf propice à la réflexion... Mais s'il y a des personnes qui ne peuvent fonctionner que comme ça alors il est à nous de nous adapter. Je m'explique : Quelque chose que je fait très souvent c'est révéler la totalité de mes raisonnements, de mes théories etc...Ce qui fait peur. Et condenser cette analyse en un mot (c'est déjà pas simple), ça fait peur aussi. Parce que c'est... Juste, vrai, immuable profond etc.... Donc j'ai appris petit à petit à adapter mes étiquettes à chacun... Trouver leur limites, la limite de leur esprit et fonctionner avec. Evidemment, ceci ne m'empêche pas de réfléchir très profondément sur chacun mais il est des choses qu'il vaut mieux garder pour soi parfois Wink

Je ne parle pas de me soumettre mais de fonctionner en symbiose. D'accepter les limite des autres pour qu'ils acceptent les nôtres. Si cet équilibre est respecté par l'un comme par les autres, alors tout va bien. Si cet équilibre est rompu, c'est à chacun de se poser la question si il a dépassé des limites et si oui, quand?

Voilà mon humble témoignage sur ce qui dans ton post m’intéresse et me touche. 

(Pour l'autre, il faut parfois être tranchant et dur mais ça n'exclut pas un maniement du "tact" comme je l'appelle.... Le problème venant à mon avis de l'incapacité à placer ce "tact" au bon endroit au bon moment ou au contraire de l'avoir perdu. Dis moi ce que t'en penses, il y a ici sujet à débat Wink )

Pour te donner une "loi" (qui à mon goût n'est pas un mot adapté puisque que la force des loi et des méthode vient de leur capacité à poser les bases qui nous permettront de les transcender pour aller plus loin.) : Respecte le fonctionnement de chacun et chacun respectera ton fonctionnement. (et puis.... peut être que les gens n'aiment pas les étiquettes....)

Pour ce qui est du sens des mot, je comprend ton incompréhension, j'y suis confronté régulièrement (je suis convaincu que nous n'avons pas la même vision du mot "loi" et de son sens par exemple), mais je ne pense pas que chaque mot puisse "ici" avoir n'importe qu'elle signification. Chaque sens qu'on donne à un mot s'inspire de notre vécu et de notre expérience autour de ce mot. Je n'aime pas le mot "loi" mais les mots "principes généraux" me conviennent puisque je n'en ai pas le même vécu. De plus chaque mot à le sens qui lui est donné par celui qui l'utilise et par celui qui l'entend t c'est souvent là que ça bloque.

Je n'ai pas de principe général pour résoudre ce dernier problème mais je dirais simplement que la meilleur façon d'expliquer le sens qu'on donne à un mot, c'est d'en donner un autre (de mot pas de sens)
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Bibo Lun 20 Juil 2015 - 16:21

Il s'agit plus d'un problème de rigidité et de grossièreté des étiquettes que d'un problème de présence ou non d'étiquettes.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Paradoxe Lun 20 Juil 2015 - 16:42

Il y a aussi un mécanisme identitaire. Pour se définir, la plupart des gens se construisent en assimilation et/ou en opposition. Et ceux pour être intégrer dans un groupe, ne pas subir la solitude, ne pas subir l'angoisse de la vie et des problèmes que l'on peut avoir (ce qui en soit est assez logique d'une point de vue évolutif, mais c'est une digression).

L'idée principale c'est : eux contre nous.

Pour affirmer un moi, il me faut un nous, pour affirmer un nous, il me faut un eux.

En assimilation, ça donne : "Regardez, je porte les même vêtements, j'ai la même coupe de cheveux, j'ai parle des mêmes sujets, etc., donc je suis comme vous". Et surtout, je suis, je vis un moi en prêt à porter.

En opposition, ça donne : "Regardez comme ils sont eux, bizarre, naze, pas comme nous, pas des gens bien". Donc je me rassure car je suis dans le bon camp.

C'est une solution efficace qui ne coute pas cher si on est pas trop mal l'aise dans le groupe et si les concessions ne nous pèsent pas.

Quand tu déranges les étiquettes que les gens se sont eux même mis, tu les perturbes dans leur illusion de sécurité du monde.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Abonné absent Lun 20 Juil 2015 - 16:46

Le pire c'est que je ne me rends pas trop compte quelle genre "d'étiquettes" les gens pensent que je leur colle.
Est ce que quelqu'un qui a eu cette impression pourrait il me dire a) laquelle ? b) pourquoi ? voire c) comment ?
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Paradoxe Lun 20 Juil 2015 - 17:02

Silwilhith a écrit:Est ce que quelqu'un qui a eu cette impression pourrait il me dire a) laquelle ? b) pourquoi ? voire c) comment ?

Tu leur donne un point de vue qu'il ne partage pas, ils ne comprennent pas que c'est pour en parler et affiner ta vision, ils pensent que tu leur imposes ton avis. Donc ils se sentent attaqué.

Si tu garde en tête que la plupart des gens utilisent les étiquettes pour eux et pas pour établir une communication avec les autres, tout devient plus clair. La plupart des gens qui parlent des autres parlent en fait d'eux même, il se situe par rapport, et n'essaye pas de comprendre ou d'atteindre une vérité.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Lun 20 Juil 2015 - 17:10

Je suis complètement d'accord avec Paradoxe, il a réussi à exprimer en trois ou quatre phrases une idée qui n'a pas réussi à sortir en deux ou trois pavés u.u
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Abonné absent Lun 20 Juil 2015 - 17:55

Vous êtes trop fort les gars ! Very Happy Bravo !

Le problème c'est que j'ai un peu l'impression que vous êtes en train de me donner raison. Ca va barder dans la chaumière. Wink Razz

Tiens, justement, pendant que ça sort : Faut il explicitement indiquer quand on utilise une expression ?
Puisque d'une région à une autre, d'un groupe social à un autre, les expressions ne sont pas toujours les mêmes.
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Lun 20 Juil 2015 - 18:08

Moi je suis complètement d'accord avec ta phrase : "Si eux ils peuvent alors pourquoi moi non?" et donc sans vraiment chercher à te contredire, puisqu'on peut diverger mais ne pas aller contre une idée, j'ai argumenter comme j'aime le dire et je n'ai pas envie de faire l'avocat du diable... Je suis content d'avoir pu t'aider un p'tit peu (même si il est peu probable que ce soit moi) 

Pour répondre à ta question, je dirais simplement que demander est la meilleure solution. Quand j'utilise une expression, soit je connais les sens que l'on pourrait lui accorder, soit je m'assures que les personnes en face de moi ont bien compris le sens que j'attribuais à la-dite expression... Parfois c'est déroutant mais c'est mieux de dérouter que de blesser à mon goût ._.

Et en général, lorsque je découvre un groupe ou une région, soit j'écoute et comprend les expressions et leur sens et donc implicitement les expressions à ne pas utiliser soit je suis moi. Avec mes expressions et mon paquetage et si il dérange qu'on me le dise, sinon on se tait. Ça peut paraître bourrin mais ce n'est pas à nous de s'adapter au monde mais au monde de s'adapter à nous et à nous de l'aider sur cette voie comme il nous aide, c'est un travail mutuel.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par ErikFromFrance Lun 20 Juil 2015 - 19:55

Silwilhith a écrit:Attention : Je semble poser le problème d'une façion très personnelle mais j'aimerais bien une réponse générale pour en tirer des méthodes/lois/principes général/whatever.
Je pense qu'il y a 2 questions distinctes dans ton interrogation : une interrogation personnelle concernant tes interactions, et une question générale relative aux étiquette vu que certaines personnes semblent associer leurs critiques à la manière dont tu associerais les gens (ou pas) à des étiquettes. En ce qui me concerne, je n'ai rien remarqué en lien avec des étiquettes dans ta communication.

Dans ton discours je perçois en permanence des références à ta vie à l'étranger. Or il me semble avoir lu quelque part que cette vie à l'étranger se limite à 1 pays (NZ) et à 4 années. Tu aurais aussi partagé quelques années avec une femme étrangère (de NZ, je suppose) ce qui peut avoir une influence, mais à relativiser, et je suppose que c'était malgré tout une vie "stable" avec une maison, un emploi... Désolé de jouer à qui a la plus longue, mais ayant vécu 10 ans à l'étranger, itinérant de CDD en CDD, d'apparthotel en maison d'hôtes, dans 6 pays, et ayant partagé 7 ans avec une personne ne partageant ni ma couleur de peau, ni ma culture (ni les racines de ma culture), ni ma langue, ni même mon alphabet, j'ai le sentiment que tu te fais une montagne d'une taupinière. Prendre de la distance avec notre monde d'origine fait voir le monde différemment. Ca peut même amplifier la sensation d'être un extraterrestre quand on interagit avec des proches qui ne sont jamais partis. Mais au point de rappeler dans tous tes messages que tu as vécu dans 1 pays étranger pendant 4 ans, il ne faut pas exagérer. ...à moins que tu aies vécu à poil dans la forêt, à devoir chasser ta nourriture, escalader les arbres, et à te faire des trips hallucinogènes de shaman, mais rien n'indique que ce soit le cas.

Ce qui m'a dérangé dans mes interactions avec toi, c'est :

1) Quand tu as voulu faire de l'humour sur ma page zeetic, qui est sensée être mon "chez-moi", mon lieu de repli, celui où je partage un peu de mon intimité de longue date. Tu y as débarqué avec l'idée de faire de l'humour sur un sujet qui est blessant pour moi, un peu comme si tu allais faire des blagues orientées KKK sur la page zeetic d'un black.

2) Quand, voulant m'aider (mouaiiiiiis...  silent  ) tu es venu me cracher ta moralité au visage par MP, établissant à peu de choses près TA vision des choses comme LA vision des choses. La seule, l'unique. Et au passage me narguer, m'humilier, et enfoncer le couteau dans la plaie... en insistant bien sur un truc dont j'avais établi clairement que c'était douloureux. Je t'ai fait une réponse virulente mais tu méritais totalement cette virulence. Et d'après le message que tu m'as remis derrière, mes remarques semblent t'être passées complètement au-dessus de la tête. Alors je te dis : retourne lire mon MP ! Ce que je te dis dedans, c'est sincère, et ça répond partiellement au topic présent. Et surtout : si tu vois qq'un pour qui un sujet est problématique ou douloureux : réfléchis 10 fois avant de les aider, et réfléchis 10 fois à comment tu penses proposer ton aide. Parce que ta maladresse est comparable à ce qu'on voit dans les films de Pierre Richard... sauf que lui était drôle et que toi tu roules sur les sentiments des gens et que t'en as rien à foutre.

3) Sur un ou plusieurs autres topics, tu as déjà placé tes opinions plus haut que des faits sourcés mis à ta disposition. Alors il faut apprendre à mettre son arrogance dans sa poche et accepter quand tu as tort et que qq'un d'autre a raison.

4) Je zappe ce que j'avais écrit ici. Pour faire simple, niquer plusieurs PQR en parallèle me parait contradictoire avec les aspirations d'amour que tu as pu mentionner. Le sexe n'est pas l'amour, et vice-versa.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 42
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par fleurblanche Mar 21 Juil 2015 - 1:12

Silwilhith a écrit:Alors que dois-je comprendre ?
"Tout le monde le fait mais toi tu n'as pas le droit" !?

Certaines gens sont prêts à coller des étiquettes, mais n'apprécient pas qu'on le fasse avec eux, car ils trouvent cela dévalorisant. Alors pourquoi ces gens-là collent-ils des étiquettes aux autres ? Ils le font dans une volonté, plus ou moins consciente, de dévaloriser l'autre.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Invité Mar 21 Juil 2015 - 1:17

C'est cela oui.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par fleurblanche Mar 21 Juil 2015 - 1:46

j'ai le sentiment que tu te fais une montagne d'une taupinière.

Mais au point de rappeler dans tous tes messages que tu as vécu dans 1 pays étranger pendant 4 ans, il ne faut pas exagérer. ...à moins que tu aies vécu à poil dans la forêt, à devoir chasser ta nourriture, escalader les arbres, et à te faire des trips hallucinogènes de shaman, mais rien n'indique que ce soit le cas.

Ce qu'une personne a ressenti ou ressent encore du fait d'avoir vécu loin de son pays d'origine, loin de ses repères habituels, même pour une durée estimée "courte", est une perception tout-à-fait personnelle.

Cette perception de son propre vécu peut varier d'un individu à l'autre. Mais toutes ces perceptions personnelles différentes sont aussi valides les unes que les autres, aussi dignes d'être considérées les unes que les autres.

Les ressentis de Silwilhith par rapport à son expérience à l'étranger sont tout-à-fait valides : c'est son expérience personnelle.

On aurait pu déclarer non valides des interprétations des faits qu'il aurait pu faire. Mais ici, il se contente d’exprimer comment il a ressenti les choses qui concernent SA PROPRE VIE (et non celle d'autrui). Cela s'accueille, ne s'invalide pas.


Dernière édition par fleurblanche le Mar 21 Juil 2015 - 2:17, édité 1 fois
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par ErikFromFrance Mar 21 Juil 2015 - 1:51

fleurblanche a écrit:On aurait pu déclarer non valides des interprétations des faits qu'il aurait pu faire. Mais ici, il se contente d’exprimer comment il a ressenti les choses. Cela s'accueille, ne s'invalide pas.
Et je me contente d'exprimer comment j'ai ressenti ses commentaires. Cela s'accueille, ne s'invalide pas.

à bon entendeur ! What a Face
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2873
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 42
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par david50 Mar 21 Juil 2015 - 23:49

J'ai développer un étonnant revêtement anti-adhésif, on peut toujours essayer de me coller une étiquette, elle glisse sur moi Smile

_________________
"La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours." L.F.C.
david50
david50

Messages : 4532
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Blossac Mer 22 Juil 2015 - 7:54

fleurblanche a écrit:
Silwilhith a écrit:Alors que dois-je comprendre ?
"Tout le monde le fait mais toi tu n'as pas le droit" !?

Certaines gens sont prêts à coller des étiquettes, mais n'apprécient pas qu'on le fasse avec eux, car ils trouvent cela dévalorisant. Alors pourquoi ces gens-là collent-ils des étiquettes aux autres ? Ils le font dans une volonté, plus ou moins consciente, de dévaloriser l'autre.

Ce sont des vilains pas beaux.
Blossac
Blossac

Messages : 822
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 44
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Mer 22 Juil 2015 - 11:36

Et c'est souvent en toute connaissance de cause ou dans une optique de "bien" qu'il le font. Si les limites de la vision se limite à soi, pourquoi voir ce qui fait mal aux autres? Je m'en fiche non? C'est pas moi, qu'ils gardent leur souffrance pour eux ça ne me regarde pas. Voilà malheureusement un des modes de pensées que j'ai eu l'occasion d'admirer en action et qui venait de la part d'une personne plaçant des étiquettes et pire. 

Pire parce qu'il se moquait ouvertement d'un de mes camarades de classe et je lui ai demandé pourquoi il faisait ça. Il m'a répondu qu'il en avait rien à foutre de l'autre, si il souffre tant pis lui il ne fait qu'amuser la galerie et c'est pas une personne qui peut aller contre la masse. Croyez-moi je n'ai jamais eu plus envie d'utiliser mon genou pour lui éclater les boules dont il est si fier. Mais je l'ai pas fait. Puisque ce serait plus mauvais que bon. Non. J'ai manipulé la classe entière pour qu'il arrête. Si il faisait ça pour amuser la galerie, il suffit que ça ne fasse plus rire personne.Et sans s'en rendre compte il m'a donné tout les outils pour le faire en faisant quelque chose de vraiment méchant. Il a arrêté dès qu'il a compris que ça ne marcherait plus. Mais je lui en voudrais toujours puisqu'il m'a obligé à manipuler plus de 22 personnes simultanément. Et ça c'est impardonnable.
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Stauk Mer 22 Juil 2015 - 11:56

PidiPiou a écrit: Mais je lui en voudrais toujours puisqu'il m'a obligé à manipuler plus de 22 personnes simultanément. Et ça c'est impardonnable.
Quel manipulateur. Et dire qu'en prime il s'en fout ! Du coup lui en vouloir c'est vraiment la chose à faire. C'est de sa faute. Entièrement de sa faute. Il faut penser à lui chaque soir, et brûler une icone à son effigie (ou juste planter des épingles dedans, si on est un peu feignant et qu'on veut pouvoir réutiliser le matériel).

Y a quinze ans, un mec m'a obligé à répondre bonjour à une nana à qui je voulais plus parler depuis qu'elle avait dit à son pote que ma meilleure amie avait une coiffure vieillotte. Depuis à chaque fois que j'y pense j'ai des aigreurs d'estomac. Bien fait pour lui. Je vais me faire opérer d'un ulcère bientôt. Bien fait pour lui, il doit bien s'en mordre les doigts aujourd'hui. Chui sûr que tous les matins dans le RER en allant au boulot ça le travail. Que même ça le hante quand il lit des histoires à ses enfants le soir.

L'amie en question me dit de lâcher prise, mais jamais j'oublierais, jamais ! Elle veut plus me parler depuis, elle dit que je suis aigri de la vie. Bien fait pour lui. Je vais pas me mettre à aimer les gens pour ce qu'ils sont, pour ce qu'ils font. Je sais bien que l'humanité est fondamentalement pure, et qu'en détestant tous les cons, le monde deviendra vite meilleurs.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Mer 22 Juil 2015 - 12:06

C'est pas à lui que j'en veux. C'est à moi. Parce que j'aurais pu faire autrement et ne pas avoir à manipuler ces 22 personnes. 

Et je te trouve haineux dans ton message et dans tes réactions, je comprends pas. Comment en voulant guérir le monde tu peux être aussi méchant? Si tu dit détester tout les cons tu en es un malheureusement puisqu'on est tous le con de quelqu'un Razz (joke)

Oui, c'est vrai qu'il y a des gens qui ne méritent rien à part ce qu'ils ont mérités et souvent ce n'est pas joli à voir mais je ne pense pas que ce soit en les détestant qu'on pourra leur faire comprendre ça. Non, je préfère expliquer et dialoguer, parler et communiquer. C'est pourquoi avec ce mec j'en ai parlé après, je lui ai demandé si ils voulait revenir sur ce qu'il a fait. Et oui il a des remords. Jamais plus depuis il a recommencé et il cherche même à empêcher les autres de le faire. C'est la réflexion qui rendra le monde meilleur, si chacun pouvait se voir et se revoir et surtout voir ce qui est mauvais et ce qui est bon en soi, alors le monde irait loin..... Très loin. 

Par exemple, je sais que je m'énerve incroyablement vite et que le début de mon message est un peu... Abrupt. Mais je le sais. Alors je te le dis, je me corrige et j'assume mon erreur, la colère c'est un extrême et je viens de rendre ce message noir un peu plus gris. Les gens et les choses ne sont jamais figées et c'est ce qui les rend belles Smile
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Stauk Mer 22 Juil 2015 - 13:04

PidiPiou a écrit:je ne pense pas que ce soit en les détestant qu'on pourra leur faire comprendre ça. Non, je préfère expliquer et dialoguer, parler et communiquer. C'est pourquoi avec ce mec j'en ai parlé après, je lui ai demandé si ils voulait revenir sur ce qu'il a fait. Et oui il a des remords. Jamais plus depuis il a recommencé
Tu as de la chance de tomber sur des gens comme ça. C'est pas tout le monde qui est fait pareil. (Il vaut mieux l'intégrer complètement, peut être pas quand on va sur internet, mais certainement quand on fréquente ZC).



(J'espère que tu comprends l'anglais)



Sinon voilà une émission en Français


Pour te résumer ce que j'ai pu observer au quotidien (et qui peut être s'éloigne un peu de ce qui est présenté dans ces vidéos) : il y a des gens qui existent par eux même. Les autres ne sont pas des autres, ce sont des pions, des pions à pousser, sacrifier, utiliser. Il n'y pas de notion de mensonge, de culpabilité : uniquement l'existence de leurs propres besoins. Mais si toi tu n'es pas fait comme ça, chaque élément social, chaque petit atome de tendance à la responsabilité, chaque gramme d'honneur ou de sincérité qui est en toi va être utilisé pour te pousser ici ou là. Pourtant détester une telle personne n'a aucun sens. La haine n'a de sens quand quand on interagit dans un cadre ordinaire, avec des personnes ordinaires. Dans un sens, un peu de haine, utilisé avec parcimonie sur de courte périodes, fait partie de ce qui fluidifie les interactions sociales.

Un vrai et pur psychopathe ne te haïra jamais. Pas plus que tu ne te fatiguerait à hair une chaise, ou un marteau. Les psychopathes ne sont pas tous des assassins. C'est seulement que si c'est leur intérêt de te tuer, ou de tuer une autre personne, ça leur demandera le même effort moral que pour un enfant, tuer une fourmi.

Je ne te souhaites pas forcément d'expérimenter ça dans sa version la plus pure, mais on est tous un peu comme ça, une fois de temps en temps. C'est ainsi qu'on peut se faire manipuler pour aller faire la guerre. Est ce qu'on doit détester l'assassin qui vient nous égorger nous et notre famille pendant notre sommeil, parce qu'on a fait la connerie de ne pas adopter sa religion ? Détester l'homme politique qui va nous déporter pour éviter d'avoir à gérer l'influence de nos paroles ? Est ce que tu penses vraiment que les uns et les autres auront un jour des remords? C'est possible évidemment. Mais ça n'est jamais certain.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par BouncingPouet Jeu 23 Juil 2015 - 16:58

Une place pour chacun, chacun a sa place ?
BouncingPouet
BouncingPouet

Messages : 322
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 37
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Abonné absent Mar 4 Aoû 2015 - 8:09

Oops, je ne m'étais pas rendu compte que ce fil avait évolué depuis ma dernière contribution. Very Happy
Et de façon plutôt sympathique et intéressante. Smile

En matière de 'collage d'étiquette', il y en a une, pour le coup, que je ne me prive pas de coller parfois, c'est l'étiquette "français" (ou autre pays au choix, mais celui-ci est souvent flagrant), un peu comme je collerais une étiquette "pur beurre" sur un laitage Normand.
J'ai clairement dans ma vie rencontré deux types de personnes :
a) des gens qui sont ouverts aux autres cultures et peuvent y "prélever" des éléments qui leur semblent - à eux en particulier - "mieux" que ceux de leur culture d'origine, tout en faisant aussi un certain "tri" pour ne pas y prendre ce qui ne leur convient pas.
b) d'autres qui considèrent leur culture quelque part "supérieure" et ne veulent surtout pas la laisser se faire influencer par des idées "étrangères".

Est ce que vous devinez bien jusqu'où peut conduire la seconde option lorsqu'elle est mise en oeuvre à l'extrême ? affraid
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par Hugo PidiPiou Mar 4 Aoû 2015 - 12:46

Oui en effet, c'est une étiquette. Et le problème de cette étiquette c'est qu'elle est clamée haut et fort sur les toits ou bien complètement oubliée. Mais cette étiquette est une peu particulière à mon humble avis, en effet c'est souvent cette étiquette qui unifie certaines personnes... Par exemple, en Angleterre, si vous croisez un français, il y a, de base une certaine forme de sympathie entre vous deux. Parce que vous êtes français! 

Cette étiquette est, pour moi, plus associé à une culture qu'à une forme de généralisation. Et de ce fait on peut piocher de bonnes choses dedans comme oublier les autres. C'est une étiquette sans en être une ^^

(En espérant être clair)
Hugo PidiPiou
Hugo PidiPiou

Messages : 239
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes) Empty Re: Utilisation du langage et communication sur le forum (et les collages d'étiquettes)

Message par dedezhu Mer 26 Aoû 2015 - 15:20

@Abonné absent:

p. 1: Pour moi un mot est un mot, il a un sens plus ou moins précis mais il est "universellement" reconnu par tous au travers des définitions données dans les dictionnaires (c'est ce qu'on m'a appris à l'école, du CP jusqu'au Bac)

Commentaire: pour moi un mot n'est pas (plus) un mot. Le dico ne fait pas (ou peu) dans la nuance. Le dico est le bouquin le plus passionnant de ma bibliothèque:

1. quand il est "bien" fait il nous cause étymologie, histoire du mot, glissement du mot, nuances (dans des exemples de phrases littéraires).

Comme j'ai vécu 7 ans en Chine et que je suis allé 6 fois au Japon en 1993 et 2013 (séjour entre un mois et 3 mois) les mots français (traductions) en chinois et/ou japonais n'ont aucun sens!!!

J'ai lu pas moins de 3000 ou 4000 ouvrages et articles sur l'Asie, entre les XVI e et XXIe siècles, eh bien j'imagine qu'en NZ c'est un peu pareil la traduction de mots... quoique la culture anglo-saxonne n'est pas éloignée (pas tant que ça) de la culture chrétienne (chez nous catho) alors que ces cultures (chrétiennes) sont antinomiques de cultures développées dans une aire culturelle bouddhiste... (Japon, Chine...).

J'ai enseigné l'anglais en Chine à de jeunes Chinois (enfants et adultes): l'appréhension et la compréhension d'une langue étrangère pour mes jeunes élèves a toujours posé un problème majeur: comment apprendre l'anglais en étant Chinois? Comment oublier que "je ne suis plus Chinois en classe"? "Que peuvent bien signifier ces mots d'anglais que j'apprends et qui ne sont pas traduits littéralement en chinois? "

p. 2:

J'ai clairement dans ma vie rencontré deux types de personnes :
a) des gens qui sont ouverts aux autres cultures et peuvent y "prélever" des éléments qui leur semblent - à eux en particulier - "mieux" que ceux de leur culture d'origine, tout en faisant aussi un certain "tri" pour ne pas y prendre ce qui ne leur convient pas.
b) d'autres qui considèrent leur culture quelque part "supérieure" et ne veulent surtout pas la laisser se faire influencer par des idées "étrangères".

Commentaire: tout à fait d'accord pour a). pour b) les "autres" (des Chinois par exemple) considérant leur culture supérieure... et qu'est-ce que l'influence comment la mesurer?

J'ai souvent entendu dire (par les Français) des Japonais: "oh mais qu'est-ce qu'ils se sont occidentalisé".

Je dis: faux. Ils se sont ouvert, certes, à des pays extérieurs (les USA notamment) mais ils ont su "japoniser" l'extérieur comme nous Français nous francisons par exemple les manga. Ou alors nous francisons la mode (la haute-couture) en disant c'est français! Très souvent c'est pas français, ça vient de l'extérieur et on COPIE comme les Chinois (mais faut pas le dire!)

J'ajoute que j'ai rencontré dans ma vie toutes sortes de personnes et qui n'ont pas systématiquement en eux le a) (et) ou le b) mais qui font de tout un tout "élastique, fluide".


dedezhu
dedezhu

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 65
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum