Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

+51
takycard
Edelweiss
fleur de canard
kemptya
plop
meu cooper
trilary
HarleyQuinn
CHACHAMAMAN
Alflolol
Mag
Bibo
Caféine
albatrosdore
La Loutre
astridale
gibus
siamois93
Marnie29
Eglantine
Flo tant
maurysky33
Jibi
gwennhadu
Waka
nikoku74
shima_uma
chaman_cyclant
Liméa
Penitenzia
augenblick
Noko
Mélanie
Mokuren
Undefined
Chrysalide
free74200
Andy
Zebra56
Lily
Luc
an.a.co.lu.the
zheibr
chrissieb63
Rayman
highschool2005
prjevalski
BETTY BOOP
Wise
L.Lune
Kait
55 participants

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Mer 14 Juil 2010 - 17:32

Bonjour à tous!

Voilà le soucis : malgré une énorme dépense d’énergie pour satisfaire la figure d’autorité (parents, profs, boss), je m’ennuie fortement au travail.

Ca a commencé tôt à l’école et ça continue dans ma vie professionnelle. Une fois le stade de la découverte passé (et il passe très vite), l’ennui se pointe et le quotidien redevient morne, terne et sans intérêt. Alors vite, je veux retrouver un peu de piquant et fuir cet ennemi invisible qui m’envahit depuis tant d’années… Je ne désire alors qu’une chose : partir, démissionner, fuir. Ailleurs. Parce que c’est peut-être mieux ailleurs. Rolling Eyes

Mouais, mais en attendant je ne trouve aucune stabilité. Que ce soit sur le plan émotionnel ou professionnel. Certains voient ça comme une polyvalence qui apporte richesse d’esprit et expérience, d’autres pensent que c’est papillonner à droite à gauche sans jamais réussir à se poser durablement, et au final perdre son temps et de la crédibilité auprès des recruteurs.

A mon âge, je n’en suis pas encore au stade de me retourner et juger le chemin parcouru. Mais j’ai peur d’en arriver là et d’être très déçue car je mise (presque que) sur ma vie professionnelle pour trouver un semblant d’épanouissement. J’ai eu une envie irrépressible de démissionner à tous les postes que j’ai occupé (sauf 1) et rester jusqu’à la fin du contrat à été difficile (bien sur j’ai craqué et démissionné à d’autres postes), rien ne m’intéressait vraiment et malgré des études pour un métier créatif on refuse ma candidature car je suis trop jeune : que puis-je faire de plus ?! On me conseille d’être patiente et d’attendre. Attendre quoi ? La mort ?
Le métier qui m’intéresse n’est accessible que part des contacts (c’est un milieu fermé) et/ou une multitude de diplômes et qu’au bout de 15 à 20 ans d’expérience. En gros j’ai l’impression que je vais passer les 20 prochaines années à déprimer sec 5 jours sur 7. Neutral

Beaucoup d’entre vous ont lu le livre de JSF et je vais en citer quelques phrases pour clarifier mon post.

Le sentiment d’incomplétude
: Il atténue la joie d’avoir réussi la moindre chose. Réussir, d’accord mais quoi, comment, pour quoi faire, tout est inlassablement remis sur le tapis, réexaminé, repensé ; rien n’est jamais acquis. Le sentiment de manque, d’inaccomplissement est permanent.
L’insatisfaction chronique : besoin de changer souvent de métier, de passer d’une profession à une autre sans jamais être vraiment satisfait. Sans jamais vraiment trouve sa place. Et toujours regretter ce que l’on n’a pas fait ou pas encore entrepris.
L’ennui au quotidien : comme toujours, le surdoué peut parvenir à se concentrer et à se connecter sur un laps de temps court. Mais si le rythme est trop lent ou l’intérêt trop faible, il ne tient pas sur la longueur. Il faudrait qu’il se passe tout le temps quelque chose de nouveau.

Avis aux zèbres qui se reconnaissent là : comment le vivez-vous ? Quel est votre parcours ? Avez-vous trouvé des astuces voir des solutions au problème ?


Dernière édition par Mlle_M le Lun 19 Juil 2010 - 19:22, édité 1 fois
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par L.Lune Mer 14 Juil 2010 - 18:17

bienvenue !
1)concernant ton job "de rêve" : peut etre faut il persévérer. il y aura toujours des gens qui te découragent. je ne sais pas de quel métier il s'agit mais si c'est un minimum réaliste, faut s'accrocher, tout en réflechissant à un..

2) plan "b" (plus ou moins temporaire). il n'y a jamais qu'un seul métier qui convient à quelqu'un, faut chercher des métier qui peuvent être dans le même secteur par ex., te faire rapprocher de ton but, tout en gagnant en expérience - ne serait ce que sur le CV..(et maturité).
d'ailleurs , il aurait été intéressant de quel métier on parle, et mieux pour la pertinence des réponses...

je sais que j'ai évité tous ce qui est trop "compétitif" pour le moment. j'adore la photographie, mais je ne suis pas assez "commerciale" pour me lancer dans un métier "freelance". ce sera (peut etre) pour plus tard.

souvent on s'ennuie au quotidien non seulement parce qu'on manque d'interaction humaine ou à cause de taches monotones /repetitifs mais aussi parce qu'on ne voit pas le "sens" de ce qu'on fait. et ça va plus vite chez les surdoués que chez les autres, qui changent de carrière/métier pas au bout de 6 mois mais au bout de 10 ans.

il y a la question des valeurs aussi (abordé dans le thread sur le travail d'Augenblick) : quels sont tes moteurs? qu'est ce qui fait que tu as envie d'aller bosser le matin? moi, j'adore le parfum mais je n'aurais jamais pu en faire un métier. je trouve ça trop accessoire dans la vie..

j'ai fait un bilan de compétences qui m'a fait voir plus clair par rapport à un certain nombre de choses que je ressentais mais ne savais pas à quel point ils sont importants. par ex. d'où vient ton envie de faire tel ou tel métier? quels sont les personnes qui t'ont inspirée (dans ton enfance /ecole/fac/amis etc). quels sont tes faiblesses/tes limites etc.. je sais que 22 ans c'est jeune pour faire un bilan. je crois qu'il faut avoir idealement 4 ans d'activité pro..

cet aticle peut t'intéresser..

L.Lune

Messages : 623
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Mer 14 Juil 2010 - 18:53

Merci pour ta réponse!

Je ne suis pas rentrée dans les détails mais tu m'as déjà bien aiguillée Smile

J'ai un diplôme de Décoration Etalagisme Merchandising et j'ai récemment fini une formation d'Effets Spéciaux de Maquillage (+ par passion, étant une fille je ne peux pas percer dans le milieu. D'ailleurs c'est un métier très exigeant).
Mon idéal serait de bosser dans la décoration évènementielle ou un poste qui demande un travail régulier et créatif, en (petit) groupe où je peux proposer mes idées tout en étant autonome sur la réalisation. Un boulot qui demande d'innover et de créer sans cesse, où les projets s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Ca existe ça? Razz

Seulement voilà, je ne peux pas obtenir un poste pareil à mon âge. Pourtant je persévère, je me suis parfois déplacée, j'envoie même des CV pour des postes qui demandent un niveau de formation que je n'ai pas ou à des boites d'évènementiel qui recrutent peu ou pas car malheureusement c'est un milieu où on rentre par piston.

Le problème des métiers dans le même secteur renvoie à un problème initial qui me bloque aujourd'hui: la demande du marché (peu d'offres, beaucoup de demandes) et l'expérience. La déco, comme tout métier créatif, ca demande de la polyvalence voir même des compétences qu'on n'oserait pas imaginer pour ce type de poste (menuiserie, serrurerie, électricité et j'en passe). Et mon diplôme ne permet d'obtenir un emploi qui est un peu.... (comment amener ça sans froisser...) en "bas de l'échelle" comparé aux autres métiers dans la déco. Je ne peux pas faire "plus accessible" étant donné mon parcours.
J'ai suffisamment donné dans les études et je rêve de tomber dans une boite qui me forme sur place. J'ai l'impression que ca n'existe plus ou que très rarement. Dommage, ca serait l'idéal.

Je note l'idée du bilan de compétence, à faire dans quelques années. J'ai commencé à bosser à 18 ans mais j'ai fait 3 ans de formation depuis donc vous imaginez qu'en à peine plus d'un an, je n'ai cumulé que des petits boulots qui ont plus ou moins un rapport avec ma formation initiale. Bref, pas du tout concluant pour faire un bilan maintenant.
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par L.Lune Mer 14 Juil 2010 - 19:03

Mlle_M a écrit:Merci pour ta réponse!

Je ne suis pas rentrée dans les détails mais tu m'as déjà bien aiguillée Smile

J'ai un diplôme de Décoration Etalagisme Merchandising et j'ai récemment fini une formation d'Effets Spéciaux de Maquillage (+ par passion, étant une fille je ne peux pas percer dans le milieu. D'ailleurs c'est un métier très exigeant).

pouh - ça sent l'autocensure à 10 m. va falloir arrêter avec ça, si tu veux avancer. cyclops

je ne connais pas la réalité de ces métiers, mais je sais pas, il y a un truc qui me dit : ça ne peut pas être à ce point desesperant. dans la vie il n'y a que toi qui peut faire bouger les choses pour toi..
c'est peut etre grace à ce genre de difficultés qu'on apprend finalement à être volontaire, tenace, affirmé, determiné...
aller, bon courage !! Like a Star @ heaven bounce


Dernière édition par LuiselLune le Mer 14 Juil 2010 - 20:32, édité 1 fois

L.Lune

Messages : 623
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Mer 14 Juil 2010 - 19:21

Je voulais être claire dès le départ pour éviter de perdre du temps et qu'on me conseille de percer dans le maquillage fx mais c'est un milieu très fermé et très macho, on ne connait aucune femme qui a officiellement percé.
Pour donner une idée du niveau, c'est encore plus macho que le bâtiment! (et je sais de quoi je parle, mon père est dans le milieu depuis plus de 35 ans, je lui ai décrit l'ambiance du milieu des fx et il n'en revenait pas).

Donc prière de se renseigner avant de juger svp Razz Je suis pleine de volonté mais je ne peux pas non plus révolutionner le monde.
Les fx reste une passion, c'est la déco dont je veux faire mon métier Smile
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par L.Lune Mer 14 Juil 2010 - 20:17

le reproche de l'autocensure... c'etait de la provoc!! Wink j'ai rajouté un emoticon, que j'avais oublié. je ne peux pas savoir,non? je sais juste que c'est assez frequent. (et comme j'en étais concernée moi même, je milite maintenant, tu comprends surement,non? bounce )
et je ne parlais pas uniquement des "fx" quand je disais ça ne peux pas être aussi désespérant Wink mais "globalement" (cf "la réalité de ces métiers ")
mais sinon, il y a une première fois à tout. ce n'est pas parce qu'il n'y a pas ou peu de femmes dans un de ces metiers là que ça prouve que c'est impossible, idem pour l'âge. en revanche, je ne suis pas sure que ce soit une bonne idée, d'aspirer à un métier dans un milieu très masculin (j'essaie d'en sortir en ce moment).
sinon, je crois que pour sortir de cette situation , que tu decris un peu comme un impasse, je ne peux te dire rien de plus que d'evaluer les plus et les moins de tes options, le plus objectivement possible, et peut etre avec des gens qui travaillent dans ces secteurs. à toi de savoir si à 22 ans c'est impensable de refaire des etudes.. (d'autres recommencent à 35..). je ne suis pas en train de te reprocher d'être passive ou manquer de volonté, mais peut etre as tu besoin de voir au dela de tes convictions... (je pensais à un moment que bac+4 c'est tout ce que je suis capable de faire. finalement je suis allée plus loin, et bien contente de l'avoir fait). et être plus réaliste là où la porte est vraiment fermé. faire le tri.. là il y a des chances, ça vaut le coup de reflechir aux étapes qui y conduiront, là c'est grillé, donc dossier clos... I love you

L.Lune

Messages : 623
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Mer 14 Juil 2010 - 21:10

LuiselLune a écrit:le reproche de l'autocensure... c'etait de la provoc!! Wink j'ai rajouté un emoticon, que j'avais oublié.
[...] et je ne parlais pas uniquement des "fx" quand je disais ça ne peux pas être aussi désespérant Wink mais "globalement" (cf "la réalité de ces métiers ")
[...] à toi de savoir si à 22 ans c'est impensable de refaire des etudes..

Pour l'autocensure j'ai cru que tu es étais sérieuse Laughing oups!

Autrement, si j'ai donné l'impression que la situation était désespérée, je m'en excuse, ce n'est pas mon ressenti. Comme je suis jeune et je sais où je veux aller, je fais le maximum pour enrichir mon parcours d'expériences (même si elles ne me satisfont pas vraiment, on me dit que c'est positif) et me donner du mieux que je peux pour rentrer dans le milieu et viser le métier souhaité.

Mais il y a aussi les barrières du quotidien: reprendre les études, ca veut dire pas de boulot pour payer un appart donc faire une croix sur son indépendance et repartir chez papa-maman, ect... Ca, ça m'emmerde. J'adore mon indépendance, je préfère largement le monde du travail à l'école et avoir le privilège d'être formée sur le tas par une entreprise serait pour moi l'idéal.

Et puis, comme beaucoup de zèbres, l'école représente pour moi une source d'ennui et de frustration. Le seul point positif que je retiens des études c'est que j'en ai fini avec ça Laughing J'ai pris sur moi pour faire bac+3 (avec la société d'aujourd'hui, pas de diplôme ca complique les choses No). La difficulté avec le secteur et plus précisément avec la déco c'est qu'il faut être polyvalent sur beaucoup de choses: si je commence les formations pour savoir maitriser les compétences demandées, j'en sortirais à 40 ans lol!

Mais je vais y réfléchir, je me renseigne sur le net Wink
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Wise Jeu 15 Juil 2010 - 12:48

vlà mon histoire concernant mon orientation :

quand j'étais gammin je savais parfaitement ce que je voulais faire, j'étais attiré par plein de métiers de rêve (pilote de ligne, pilote militaire, concepteur d'avions chez airbus...), je ne pense pas qu'on pourrait vite se lasser de voir défiler des merveilleux paysages tous les jours, conditions météo différentes, luminosité différentes, levers/couchers de soleil sur des belles montagnes des 4 coins du monde, et on est l'admirable commandant de bord d'une énorme machine style A380, ça fait pas rêver ça ?
donc déterminé.
et puis; la periode lycee s'est mal passée, j'ai cru que j'étais un nul et que je n'arriverais à rien de bien dans ma vie.
progressivement j'ai visé de plus en plus bas,
j'ai fini par viser tout en bas.
( periode sombre ... )
plein de problêmes m'ont empéché de faire des études,
je me suis retrouvé à faire des petits boulots minables,
j'ai démissionné à chaque fois,
le plus "long" à duré 1 mois bom

s'en est suivi une periode calme où mes questions existencielles m'ont fait découvrir que je n'étais pas si con que ça.
donc tout brouillé dans ma tête.
mais alors en fait je peux faire des trucs !?
j'ai un avenir.

à partir de là plein de changements d'avis sur ce que je voulais faire, tout et rien, j'y ai réfléchi pendant plusieurs années... et là Very Happy
ça y est;
je sais enfin ce que je veux (et que je peux aussi).

du coup... je rentre à l'Université, plein d'enthousiasme, d'ambition...

morale : ça prend du temps, mais en se conaissant soi même, tôt ou tard on peut finir par savoir ce qu'on veut.
Wise
Wise

Messages : 2274
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 36
Localisation : France

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Jeu 15 Juil 2010 - 18:11

Merci pour ton anecdote!

Je voudrais juste faire une parenthèse pour préciser que je ne recherche pas de conseils en matière d'orientation (ce sait ce que je veux, et depuis un bout de temps lol) mais j'aimerais débattre sur l'ennui, le sentiment d'incomplétude et l'insatisfaction (du poste, des tâches) que peuvent ressentir les zèbres au boulot (et qui gâchent complètement le parcours professionnel et l'épanouissement qu'on peut en attendre).

Comment le vivez-vous, avez trouvé des compromis, avez-vous compris des choses sur vous mêmes qui ont amélioré le problème voir supprimé..? bounce
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Lun 19 Juil 2010 - 19:26

up

Avis aux zèbres: vivez-vous ou avez-vous vécu une expérience professionnelle avec frustration, ennui perpétuelle, sentiment de ne pas être à la bonne place... ect.

Partagez vos expériences Very Happy
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par BETTY BOOP Lun 19 Juil 2010 - 20:08

oh que oui Mlle M je vis une expérience professionnelle avec le sentiment de ne pas être à ma place ou plutôt qu'il manque un bout - suis en plein questionnement professionnel

j'ai passé un diplôme il y a quatre ans que je ne peux pas utiliser Evil or Very Mad because pas de temps et de budget libéré par l'établissement

mais j'aime ce que je fais, j'y épanouis une partie de ma zébritude (mais le métier à changer depuis 10 ans) mais il a fallu que je trouve un autre espace, alors je milite mais là du coup je suis prise entre les deux activités et tiraillé drôlement et surtout j'ai l'impression d'avoir fait le tour de mon activité alors j'en cherche une autre,etc... mais je ne vais quand même pas faire que ça surtout avec deux enfants et seule

mais toujours ce foultu sentiment de ne pas être à ma place qu'il manque quelque chose
j'envisage un deuxième diplôme l'année prochaine mais si c'est encore pour ne pas l'utiliser !

et puis aussi la colère de ne pas avoir su plus tôt que je n'étais pas folle dingue, que j'avais juste des capacités à développer et peut-être me serais-je autorisée à faire autre chose

mais le plus chiant qui tourne dan ma tête ne ce moment, c'est l'envie de tout arrêter, de tout larguer alors même que sur le fond ça me plaît

totale insatisfaite permanente

l'humanitaire aussi m'attire drôlement mais voilà pas le temps...

en fait, j'étouffe !!!!
BETTY BOOP
BETTY BOOP

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 49
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Lun 19 Juil 2010 - 20:25

Trop d'aptitudes...

Ce que je trouve dommage c'est que tu dis t'épanouir dans ton travail, en fin de compte. Et à la fois je n'ai pas compris pourquoi tu as changé de secteur si celui-ci te convenait un peu... scratch
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par BETTY BOOP Lun 19 Juil 2010 - 20:29


parce qu'il ne me convenait que "un peu" justement
vu le temps qu'on passe au boulot, j'aimerai qu'il me convienne beaucoup

le boulot d'aujourd'hui, n'est plus celui d'il y a dix ans - les conditions de travail ont changé, les mentalités ont changé, les objectifs et pratiques ont changé
bref je ne m'y retrouve plus mais faut bien faire bouillir la marmite et on ne change pas de métier comme de chemise

alors j'ai chercher ailleurs ce que je perdais dans mon boulot histoire de reste "entière" mais là aussi ça foire

j'espère que c plus clair - désolée c'est le foutoir dans ma tête en ce moment
BETTY BOOP
BETTY BOOP

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 49
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Kait Lun 19 Juil 2010 - 20:39

Aucun soucis, même si je débute dans le monde du travail je comprend ce que tu veux dire Wink

Suivant le métier que tu recherches, tu peux demander un DIF. D'ailleurs ca serait plus clair si tu pouvais donner le nom des métiers concernés dans ton parcours ^^
Kait
Kait

Messages : 259
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par BETTY BOOP Lun 19 Juil 2010 - 20:49

à la devinette 'quel est mon métier ?" nicoco a gagné une rayure et ochra une demi - je suis sage-femme et tabacologue depuis 4 ans et je pense à un diplômé plus large d'addictologie
mais je suis aussi militante et j'aimerai aussi faire un dess ergologie

en fait j'ai pas assez de temps pour faire tout ce que j'aimerai faire, alors faut choisir et ça chez moi ça veut dire tourbillon mental en perspective
BETTY BOOP
BETTY BOOP

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 49
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par prjevalski Mar 27 Juil 2010 - 16:25

Si il s'agit d'un appel à témoin, la réponse est : voui.

Mon sentiment d'insatisfaction professionnelle est très récurent.

Ma situation de père de famille m'a empéché 20 000 fois de démissionner, mais que de rancœurs accumulées !
prjevalski
prjevalski

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 51
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par highschool2005 Mer 28 Juil 2010 - 0:07

Si je n'avais pas été dans les statistiques, j'aurais travaillé dans le chocolat. Bon, bien sûr, ça n'aurait probablement duré qu'un temps.

Au travail, j'ai des petites astuces pour rendre mon environnement plus riche : je partage mon bureau avec quelqu'un d'autre, je mets parfois la musique (avec les écouteurs), j'ai 36000 fenêtres d'ouvertes sur mon PC pour passer d'un projet à l'autre, j'encourage les gens à me donner d'autres trucs à faire, je garde toujours des choses à faire le vendredi soir pour le lundi histoire de pas déprimer tout le week-end sur le risque de m'ennuyer le lundi, je me lève tout le temps pour aller boire un verre d'eau et je fais le grand tour, je vais à la bibliothèque où personne ne va jamais, juste pour faire un tour, je vais aux toilettes au moins 4x par jour et je prends bien le temps de bien me laver les mains au cas où qqn passerait et où je pourrais discuter,...

Et je regrette qu'on ne puisse pas faire la sieste. Entre 13h et 13h30. J'adorerais m'allonger sous mon bureau. J'en rêve en fait. C'est débile mais bon... Sauf que la moquette doit piquer !

Ah, et ma collègue pense qu'elle doit passer ses coups de fil dans un autre bureau. Mais en fait, j'aime bien quand elle téléphone. 1, ça ne me gène pas pour travailler. 2, c'est distrayant, intéressant, instructif...

Tout ça pour casser mon ennui. Alors que si on me donnait 2 ou 3 projets en plus, ça irait bcp mieux. Je pourrais être plus efficace avec le premier.

Et j'aime beaucoup le projet sur lequel je travaille. C'est juste qu'un seul projet, ça n'est pas assez...
highschool2005
highschool2005

Messages : 100
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Rayman Jeu 5 Aoû 2010 - 22:47

Bonsoir,

Perso, j'ai développé une "solution" à la mesure des rayures. Ton boulot ne te satisfait pas complètement ? Prends-en un autre. Pas à la place. En même temps ! Smile

Actuellement, j'en suis à 3 en même temps :
- je suis Analyste Développeur à plein temps
- prof d'informatique pour des élèves ingé 2 samedi par mois
- prof pour une école d'enseignement à distance sur un cours dont j'ai écrit le bouquin (expérience TRES intéressante que je recommande de tenter)

Et je suis en plein lancement de ma propre société de conception et design de sites web, parce qu'il me reste du temps libre Very Happy

Là, je dois dire que ce sont 4 domaines d'activité complètement différents et du coup, bah je trouve un (bon) début de remède contre l'ennui et l'insatisfaction perpétuelle Razz

Pour ceux/celles qui ne me connaissent pas encore, j'ai aussi 2 filles de moins de 3 ans qui m'occupent une partie du temps.

Mais j'ai également exploré d'autres voies comme la guitare électrique, par exemple (ça n'a effectivement pas grand chose à voir).

Bref, tout ça pour dire que je n'ai trouvé qu'un seul moyen compatible avec ce (notre ?) désir multidirectionnel : explorer tout en même temps. Au moins, le cerveau tourne mais pas à vide. SURTOUT PAS à vide ! Parce que sinon, c'est la "noyade" dans les abysses infernales des questions sans fin Neutral
Rayman
Rayman

Messages : 135
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par chrissieb63 Ven 6 Aoû 2010 - 7:19

ben moi j'ai 47 balais et je ne sais toujours pas "ce que je ferais quand je serais grande" Wink
25 ans dans la même structure mais qui a énormément changé, j'ai un statut de fonctionnaire, pas du tout la mentalité...
J'ai toujours ressenti l'ennui, le décalage avec "les autres", je travaille plus vite et en commettant moins d'erreurs
je ressens les choses différemment selon les périodes
en ce moment je suis "vénèr", j'ai atteint les limites du supportable en terme de boulot, d'environnement etc

vous voulez la vérité : mon entreprise ne me mérite pas, pas plus que je ne les mérite "eux", les chefs, les collègues, la façon médiocre dont je dois travailler
mais faut bien "croûter"
Et je ne peux même pas démissionner, pas droit aux ASSEDIC

je viens de reprendre un bilan de compétences, qui DOIT aboutir à une sérieuse réorientation

mais je n'attend aucun miracle
le zèbre que je suis ne sera jamais vraiment comblé, professionnellement parlant tout est question de compromis, de rentrer dans une norme et dans un système très contraignants

bon ça c'était le début

à suivre...ce sera plus constructif tongue

tout à l'heure je vais pour la 12503ème fois aller bosser, faire mes heures, la mort dans l'âme
heureusement que je sais meubler mon esprit d'un milliard de choses intéressantes
chrissieb63
chrissieb63

Messages : 682
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 59
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par zheibr Ven 6 Aoû 2010 - 11:45

j'ai trouvé cet article sur les Z au travail
en anglais : c'est vraiment une étude intéressante, pertinente, qui m'a vraiment éclairée sur les pb que j'ai pu rencontré dans ma vie professionnelle/associative...
J'en ai marre moi aussi de démissionner. Mais quand "l'environnement" est trop "toxique", quoi faire d'autre ?


Dernière édition par zheibr le Ven 4 Nov 2011 - 11:37, édité 2 fois
zheibr
zheibr

Messages : 1508
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 54
Localisation : kornog don

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par L.Lune Ven 6 Aoû 2010 - 13:43

@ zheibr : merci pour le doc, intéressant!!

L.Lune

Messages : 623
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par an.a.co.lu.the Ven 6 Aoû 2010 - 18:44

...oui, Zheibr ! Je te suis aussi ;-)

an.a.co.lu.the

Messages : 724
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Luc Sam 7 Aoû 2010 - 2:08

cet article sur les zèbres au travail est excellent ! je crois que je vais essayer de lui trouver un destinataire dans l'entreprise qui m'emploie ...

Si tu en fais une traduction, tu peux la poster dans la section "Définitions et origines, références, actualités,...", parce que c'est un document de référence.
Luc
Luc

Messages : 4675
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 64
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Toujours à la recherche...

Message par Lily Dim 29 Aoû 2010 - 17:59


Bonjour,

J'arrive un peu en fin de discussion mais je rentre seulement de congés pour reprendre le boulot dès demain.
Je n'en peux plus de me lever tous les matins et de me dire: encore une journée où je vais m'ennuyer (pour rester polie)!
Pourtant je l'ai choisi ce métier et il m'a fallu me battre pour l'imposer à mon entourage!
Toujours cet enthousiasme au début et puis très très vite la déception. La répétition des choses et puis surtout le manque de stimulation.
Alors je plonge dans une déprime professionnelle permanente. D'un côté, je ne me sens pas à la hauteur des responsabilités qui me sont confiées et de l'autre je ne cesse de me dire que mes compétences sont carrément sous-exploitées. Et bien sûr, je finis par culpabiliser de ressentir cette ambivalence parce que je suis entourée de gens sympa qui ont à cœur de rendre le travail agréable (ce qui n'est pas le cas de tout le monde, j'ai conscience que c'est une chance). Mais je crois que le plus dur dans cette histoire c'est pas encore l'ennui quotidien au travail que je commence à gérer un peu mais l'incompréhension totale de l'entourage: " Mais tu te rends pas compte, t'as un métier intéressant, bien payé! Et puis tu sais il faut te faire une raison, c'est tous les jobs comme ça". Ce genre de propos me font rentrer dans une colère noire... J'ai envie de hurler dans ces moments-là "Mais puisque je vous dit que je suis malheureuse dans ce job que j'ai pourtant choisi!"
Alors voilà, j'essaie de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Je me dis que j'ai effectivement un travail qui m'offre une bonne stabilité matérielle et que par conséquent il faut que je me concentre sur ma réorientation mais de manière calculée. Rien ne presse. J'envisage de reprendre les études (comme ça, parce que je manque de stimulation) même si je ne sais pas si je pourrais en faire quelquechose. J'ai la chance d'avoir un métier où la mobilité est une obligation (ça faisait partie des critères du choix), donc je vais bouger. Ce sera juste un peu plus vite que les autres... mais ça je commence à m'y faire! De toute façon je pourrais pas changer j'étais comme ça pendant toutes mes études... Je m'égare un peu, mais si je peux donner un conseil: chercher le positif pour mieux rebondir!
Courage!
Like a Star @ heaven

Lily

Messages : 10
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 40
Localisation : Nancy de fait, Rennes de coeur

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty instabilité professionnelle et ennui : oui !

Message par Zebra56 Lun 6 Déc 2010 - 20:02

J'ai bien souri en te lisant, car cela m'a rappelé des choses. Rolling Eyes



Dernière édition par Zebra56 le Dim 6 Fév 2011 - 21:15, édité 1 fois (Raison : auto-censure pour éviter une récupération wiki)
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 48
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Lun 6 Déc 2010 - 20:41

J'ai la chance d'avoir un métier où la dimension répétitive est assez peu présente. Néanmoins, il m'arrive régulièrement, passé le premier cycle d'une année, de me demander si je n'ai pas "fait le tour" et combien de temps je vais conserver ma motivation... Car si celle-ci se détériore, il m'est impossible de lutter contre ! Déjà en temps normal, je dois lutter contre une tendance coupable à bâcler ce qui ne m'intéresse pas au profit du reste. Non pas par fainéantise car le temps gagné est réinvesti sur un dossier plus motivant, qui peut se retrouver alors approfondi "à l'excès"...
Cet excès signifie que j'arrive à me trouver des "défis intellectuels"... De toute façon, si la routine de la semaine est trop fastidieuse et ne me remplit pas le cerveau, je vais facilement lancer un petit truc à côté (genre commencer à monter une base de données biblio...) quitte à ne pas le finir Embarassed et à zapper... une fois que j'ai laissé tomber un truc, il est rare que j'y revienne !

Ce que je déteste par-dessus tout ? Constater qu'après avoir franchi une étape qui avait nécessité un gros investissement émotionnel ou un gros coup de stress (genre aller négocier avec un businessman ou un bourgeois plein aux as la pose d'un nichoir) il faut "en remettre une couche" parce qu'il ne tient pas ses engagements... Ou bien devoir recommencer l'année suivante quelque chose qui m'avait tant coûté et qui avait si bien réussi... Relancer les dés ! Devoir refranchir une barre si haute et qu'on avait franchie ! Reprendre le risque d'un échec pour la même chose ! ça, je ne supporte pas, j'ai l'impression d'être un Sisyphe tenaillé par l'angoisse de ne pas arriver en haut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Andy Lun 6 Déc 2010 - 22:47

Je me sens foutrement proche des portraits robots esquissés jusque là: ce sentiment d'ennui qui imprègne une journée, je le connais bien. Cette sensation de ce -léger- décalage entre les autres et soi même qui devient vite très pesant (mais a t il encore jamais été absent?), je le vis quotidiennement. Ces moments de solitude entrecoupés de rêveries, cela me ressemble bien.

Moi aussi j'aimerai bien faire la sieste, discuter de choses qui m'intéresse vraiment toute la journée, et me lancer de nouveaux défis à volonté. J'ai aussi quelques fenetres ouvertes sur mon ordi (dont parfois celle de zebracrossing, of course) et j'essaie de m'évader le plus souvent possible. De préférence en réunion, quand ma chef détaille des choses qui me concernent directement et que pourtant je ne peux pas m'empecher de zapper en me lançant seul à seul dans un grand débat sur la valeur de l'architecture néoclassique en Europe et aux Etats Unies. La reconcentration nécessaire sur la magnifique présentation powerpoint de ma manager est ensuite très difficile. Et quand c'est un tableau excel avec des couleurs improbables, c'est encore plus difficile.

Ce que je ne m'explique pas très bien, c'est que bien que j'ai quand même l'air manifestement absent -légèrement- mes collègues ont l'air de bien m'aimer, et meme d'apprécier mon travail. Cela me fait peur parfois, car je me dit que s'ils ne me trouvent presque pas différent d'eux c'est que j'ai réussi à me fondre dans la masse. Angoissant non ? ^^


Dernière édition par Andy le Lun 6 Déc 2010 - 23:09, édité 2 fois
Andy
Andy

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Lun 6 Déc 2010 - 22:50

La reconcentration nécessaire sur la magnifique présentation powerpoint de ma manager est ensuite très difficile

Comment ? Tu n'arrives plus à déployer la proactivité nécessaire pour être en capacité de te remobiliser sur ce nouveau paradigme dont le retour sur investissement est pourtant très short-term ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Andy Lun 6 Déc 2010 - 23:13

Dammed! Oh non, pas mon manager ici pitié ! Moi qui croyais qu'ici au moins il ne me trouverait jamais...j'aurai pas du parler de ses présentations powerpoint. Mon entretien annuel est mal barré. Promis, je ne critiquerai plus jamais la couleur de ses tableaux excel, ils sont très jolis en fait.
Andy
Andy

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Pourtant je fais des efforts

Message par Zebra56 Mar 7 Déc 2010 - 0:44

Andy a écrit: De préférence en réunion, quand ma chef détaille des choses qui me concernent directement et que pourtant je ne peux pas m'empecher de zapper en me lançant seul à seul dans un grand débat sur la valeur de l'architecture néoclassique en Europe et aux Etats Unies. La reconcentration nécessaire sur la magnifique présentation powerpoint de ma manager est ensuite très difficile. Et quand c'est un tableau excel avec des couleurs improbables, c'est encore plus difficile.

En réunion, je fais l'effort d'être plus que physiquement présente (donc, on ne peut pas dire que je ne joue pas le jeu).


Dernière édition par Zebra56 le Dim 6 Fév 2011 - 21:17, édité 1 fois (Raison : auto-censure pour éviter une récupération wiki)
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 48
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Avis aux"non" zèbres pour ma part: vivez-vous ou avez-vous vécu une expérience professionnelle avec frustration, ennui perpétuelle, sentiment de ne pas être à la bonne place... ect.

Message par free74200 Mar 7 Déc 2010 - 1:36

A 29 ans, plus précisément aujourd'hui à 1h du mat, je découvre le monde des zèbres.

je post mon premier message sur comment reconnaitre un autre "z", parceque je m'aperçois de coincidences tres tres proche de mon vécu ensuite je regarde ce post, et cette phrase m'a "tué":

"Avis aux zèbres: vivez-vous ou avez-vous vécu une expérience professionnelle avec frustration, ennui perpétuelle, sentiment de ne pas être à la bonne place... ect."

Je me considère pas comme un zèbre pour autant, j'ai jamais fais de test psycho et tout ces truc inutiles.
C'est le vécu des autres qui se refletent dans la mienne et ces très troublant comme sensation, la plupart des gens pensent et me juge comme quelqu'un d'instable.
J'arrête pas de changer de poste, de métier.
pourquoi?
Je m'ennuie!
Un nouveau travail! super!! mais super pendant 1 mois, après la routine s'installe, les acquis se renforcent, je prend des habitudes qui me font prendre conscience que je suis entré dans une routine, je me force et je me désintéresse, je deviens évasif, je pense pour oublier, j'essaie de tenir, mais je m'évade dans des projets, des envies, a ce que je ferai le soir pour ne pas perdre de temps @
Je pensai que cela était de la fainéantise de ma part, de la fumisterie!
free74200
free74200

Messages : 236
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 41
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Zebra56 Mar 7 Déc 2010 - 1:54

Et bien non ! Bienvenue à bord ?
Zebra56
Zebra56

Messages : 334
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 48
Localisation : Surtout ailleurs...

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Mar 7 Déc 2010 - 9:15

En réunion, je fais l'effort d'être plus que physiquement présente (donc, on ne peut pas dire que je ne joue pas le jeu). Mais de toutes façons, il n'en ressort jamais grand chose de ces réunions, souvent interminables. Et attentions aux idées bizarres qui pourraient venir à l'esprit pour faire avancer le sujet (ou pire : ouvrir une nouvelle voie) : il vaut mieux (souvent) se garder de les évoquer...

Les réunions...
La semaine dernière encore, j'ai failli assommer un représentant de collectivité locale qui a passé un quart d'heure à m'expliquer qu'il attendait de moi que je fasse un truc scientifiquement idiot, mais très zouli dans sa logique toute ornée de grands mots à la mode (classique dans les collectivités) : "réseau, durable, indicateur, machin". Impossible qu'il se taise enfin pour me laisser lui répondre, il a répété sa demande et son explication (stupide) peut-être 35 fois. Quand j'ai enfin réussi, presque en le coupant, à répondre à sa question... il a répété 35 autres fois la même chose. C'est une méthode classique. Pour ne pas entendre une idée hors norme, on occupe le terrain en répétant sa petite ritournelle en novlangue à la mode, jusqu'à ce que l'heure ait suffisamment tourné pour pouvoir dire "on passe à autre chose". Le pire, c'est que je maîtrise à fond le créneau dont il était question, lui n'y comprend clairement rien, mais c'est pas pour autant qu'il me laissait seulement en placer une, sans parler d'écouter pourquoi je pense que c'est telle méthode et non telle autre qui va répondre à sa demande...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Chrysalide Mar 7 Déc 2010 - 10:20

Bonjour Mlle_M

Oh oui, je me reconnais bien à dans ton post … toujours cette même instabilité arrivée à 40 ans … je ne te le dis pas pour te déprimer, car même si je me suis réorienté x fois, j’ai découvert de nombreux métier, j’ai a chaque fois recommencé à la base avant de pouvoir progressé puis me lasser, puis recommencer ailleurs … cela peux passer pour de l’instabilité ok, sauf que je suis quand même depuis toutes ces années dans une activité professionnelle, c’est une sorte de stabilité non 

Après, quand je regarde mon parcours, je vois que cela m’a permis de me rapprocher de plus prêt vers ce qui me correspond (je l’atteindrais peut-être jamais ce métier de rêve, mais je m’en rapproche), en éliminant les métiers ou la gestion humaine heurtait mes valeurs, ceux ou l’esprit compétitif ou malsain était trop présent, ceux ou je ne pouvait me permettre des jours off … Alors, oui, je reste dans l’instabilité, mais elle est plus confortable qu’avant ….

Après je rejoins Rayman, j’ai aussi opté pour la solution de plusieurs boulot en même temps … actuellement, je suis webdesigner, mais le soir et les week-end je gère aussi un commerce en ligne, j’ai écris un livre et en prépare un autre, et je suis en loisir prof de karaté et naturopathe … j’ai admis qu’un seul métier ne pourrais pas m’équilibrer, d’autant plus que je travaille souvent trop vite, et l’ennui reviens, alors … je cumule pour être toujours dans la découverte et l’apprentissage, au milieu de ça j’ai une sorte d’équilibre .. même si certains de ces métiers changent régulièrement, ils ne changent pas tous à la fois, c’est moins déstabilisant … après, oui, c’est vrai, l’ennui est là, toujours et encore, mais je me fais une raison, je vis seule et j’ai la responsabilité de mon enfant, alors je m’accroche …
Chrysalide
Chrysalide

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Undefined Mar 7 Déc 2010 - 11:00

Comment ? Tu n'arrives plus à déployer la proactivité nécessaire pour être en capacité de te remobiliser sur ce nouveau paradigme dont le retour sur investissement est pourtant très short-term ?

Excellent ! Razz
Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi Plume (sur ton 2ème post), ce néologisme professionnel, ce bavardage de Mer...(oui, j'emploie parfois des mots moins intellectuels Smile, moins recherchés) me révulse.

Je ne sais pas si cela n'a pas pour but de déstabiliser les employés quelque part. Franchement, lorsque tu écoutes attentivement ce jargon (apparemment) stylisé, tu t'aperçois dans bien des cas que ça ne veut strictement rien dire... Non, ça ne vous l'a jamais fait ?

Pour le reste, oui l'instabilité par ennui je connais mais... tout comme vous tous, bien souvent, TRÈS mal compris et surtout TRÈS mal perçu ! silent
Je n'ai toujours pas de solution (malheureusement)
J'ai juste eu la chance d'avoir 1 fois un directeur général qui me comprenait à 400% (je pense que lui-même était un peu "à part") et cette expérience m'a fait un bien fou car c'est à peu près la seule que je garde pour "bonne". Les autres, à part te casser, te démontrer constamment que tu n'es là QUE pour exécuter des directives qui - euh Sleep- sont de la Mer .... (ou ben je suis lancée, je continue)! Et si toutefois tu as le malheur de leur démontrer que ton idée est bien meilleure que la leur, c'est terminé.
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Mar 7 Déc 2010 - 13:10

Je ne sais pas si cela n'a pas pour but de déstabiliser les employés quelque part. Franchement, lorsque tu écoutes attentivement ce jargon (apparemment) stylisé, tu t'aperçois dans bien des cas que ça ne veut strictement rien dire... Non, ça ne vous l'a jamais fait ?

Il y a des jargons qui sont techniquement justifiés parce que des fois, il faut bien appeler un chat un chat. Mais cette espèce de machin, cette novlangue, ne fait qu'employer des barbarismes franglais alors que le mot français correct existe parfaitement... Et donc, non, ça ne veut rien dire, il existe d'ailleurs pas mal de blagues à ce sujet (et la BD Dilbert évidemment).
Le but ? Bah, je pense plutôt que c'est du simple snobisme. S'imaginer qu'avec ce verbiage creux, laid, et linguistiquement barbare, on parle la langue des grands capitaines du business mondial et qu'on leur ressemble, qu'on maîtrise les mêmes concepts, qu'on partage leur intelligence, et qu'on est tendance, coco ! Exactement comme le running-gag d'il y a une dizaine d'années : "Wazaaaaa ! - Quoi ? - C'est un truc de président, tu peux pas comprendre."
Mais en vrai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Andy Mar 7 Déc 2010 - 14:25

Ah oui, moi je vis dans ce monde là, celui des "barbarismes franglais" et des conjugaisons improbables: "on va resheduler le workshop", on "prend le lead sur un projet" et on "devient le back up de ton collègue". On peut s'en inquiéter, mais en même temps c'est assez amusant de parler comme ça. Il y a un côté jeux à cette nouvelle langue et cette façon de jouer des sonorité. C'est beaucuop plus marrant de "backuper" son collègue que de le "remplacer". Sans compter le côté snob qui est un vrai plaisir, bien sûr.

C'est surprenant et très souvent drôle. Bien sûr, le problème c'est de ne parler que cette langue sans être capable d'éviter le franglais quand on voit sa grand mère le we. Ca peut vite devenir problèmatique mais après tout, nous pouvons faire preuve d'indulgence. Il y a quelques temps, les patois, les accents locaux et les langues régionales étaient moqués. Par ailleurs, je ne suis pas sur du tout qu'il faille parler d'un parlé linguistiquement barbare. C'est juste l'incorporation de nouveaux mots à notre belle langue, qui en a vu d'autres par ailleurs. Je ne suis donc pas très inquiet, mais c'est juste mon avis. Par contre, les réunions où l'on s'endort peuvent se faire en langage techno, franglais ou en français soutenu. Vous ne trouvez pas ?



Dernière édition par Andy le Mar 7 Déc 2010 - 16:06, édité 1 fois
Andy
Andy

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par free74200 Mar 7 Déc 2010 - 14:43

c'est une question de mode, le franglais.
"eh les gars je parles le franglais, je suis a la page moi!"
le bon vieux français est aux retraités ce que le franglais est aux jeunes actifs.
quand aux réunions en language techno, pourquoi pas après tout.
free74200
free74200

Messages : 236
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 41
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Undefined Mar 7 Déc 2010 - 22:53

Oui, j'adhère complètement à vos discours...
(je me suis peut être mal exprimée, je parlais évidemment du jargon par simple snobisme).

Je trouvais ça drôle oui, au début. Beaucoup moins maintenant (je dois vieillir)
Laughing
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Mer 8 Déc 2010 - 0:02

C'est étonnant de vous lire et de constater à quel point je pourrais faire exactement le même témoignage... Shocked

Et en plus là je traverse - ou j'entre plus profondément dans - une période d'ennui d'une profondeur abyssale dans mon boulot Sleep

Pour rebondir à l'article posté par zheibr j'en ai déniché un autre sur le même site : Gifted adults in work (en anglais également)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Mokuren Sam 11 Déc 2010 - 13:54

Je ne suis pas encore tout à fait dans le monde du travail. Je suis étudiante en master d'histoire médiévale à la Sorbonne et je travaille en bibliothèque le dimanche. Mais l'ennui est déjà un vieil ami que je traîne depuis 10 ans, ce qui correspond à mon entrée au collège à peu près.

Pendant cette période j'ai oscillé entre rêves de grandeurs et l'envie d'en finir au plus vie avec les études pour trouver n'importe quel travail qui me permettrait de dormir sous un toit et de manger à ma faim. Cette année toutes mes ambitions se sont envolées. Je ressens de plus en plus une impression que rien ne vaut la peine. Tout ce dont j'ai envie en ce moment, c'est de tout plaquer et partir voyager avec juste un sac dos pour finalement aller me noyer dans un beau paysage lointain. J'ai perdu tout intérêt pour mes études, ma vie sociale, mes activités artistiques.

Est ce que cela est déjà arrivé à quelqu'un cette envie de désert? Est ce que vous l'avez surmontée?
Mokuren
Mokuren

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 33
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Andy Sam 11 Déc 2010 - 14:53

A ce point la, non. On disons plutot que je n ai pas vecu une telle conjonction de desinteret sur tous les plans. Mais l ennui, l envie de tout plaquer et de partir est une constante que je partage avec toi bien que j ai évité les trop grandes embardées psychologiques et professionnelles. (pour le moment en tout cas). Peux être as tu besoin de nouveaux projets ou de nouvelles rencontres pour redémarrer? Personnellement, j ai besoin comme beaucoup d' entre nous d' appuyer sur le bouton "reset" a intervalle régulier. Ainsi, j ai trouvé mes études d' histoire très (trop?) longues, d' ou un certain épuisement du sujet. De meme pour quelques autres activités diverses et variées. Le salut est venu par le changement!
Andy
Andy

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par free74200 Sam 11 Déc 2010 - 15:45

ouai, je suis d'accord avec toi Andy, le changement rien que tel pour garder une certaine stabilité! ( oula, je suis contradictoire aujourd'hui elephant )

Personnellement, tous les ans, je fais un grand voyage de trois semaines en "autarcie" avec juste un sac a dos et des travellers chèques, et de préférence dans un pays ou je ne connais pas la langue, autrement, il y a pas d'interêt.

C'est légitime comme symptôme!
jC'est normal par les temps qui court, d'avoir envie de vivre pour soi, on est tellement matérialiste que l'on néglige notre hygiène de vie dans le sens large du mot.
free74200
free74200

Messages : 236
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 41
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité Sam 11 Déc 2010 - 17:05

La plupart des gens "vivent pour eux". C'est trop large comme formule. Travailler dur la semaine pour s'offrir des explosions de plaisir individuel le week-end, c'est aussi "vivre pour soi", pour ceux qui considèrent que c'est cela "vivre", ou qui n'ont pas envie de penser à une autre façon...
Tout dépend le sens qu'on donne au mot vivre, et au mot soi. Ce n'est pas le même "soi" dont tu prends soin avec un voyage à l'aventure chaque année ou avec une méga-orgie hebdomadaire. Et pourtant l'un et l'autre vont dire que c'est "vivre pour soi", "penser à soi"...
Réciproquement, vivre pour les autres fournit parfois un but dont on ne se lasse pas... au risque il est vrai de s'oublier et se perdre, ou se sacrifier.

Par rapport à l'ennui, cela fait, stages compris, et en-dehors des trous forcés (maladie, chômage) une douzaine d'années que je travaille dans le même domaine. Il y a des tâches qui m'ennuient. Il y a des moments où je me dis que j'en ai marre de ce boulot et que je voudrais faire autre chose (pas n'importe quoi : une autre chose précise). Mais dans l'ensemble, je reviens toujours à ce constat : le côté ennuyeux, lissé sur une année, n'est jamais envahissant au point de me faire perdre de vue que le but de mon boulot (étudier et protéger la nature, sur le terrain, dans ma région, mon département), lui, je ne m'en lasse pas, je ne peux pas l'abandonner. Je casserais un fil important si j'arrêtais d'en faire mon activité principale, je ferais perdre trop de sens à ma vie. Même en m'y adonnant comme bénévole à côté d'un autre emploi. Jusque-là, ça m'a toujours préservé de l'ennui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Mélanie Dim 19 Déc 2010 - 22:03

Je suis d'accord avec toi Plume dans le sens où trouver un sens à ce que l'on fait, se sentir utile et y voir des résultats concrets (dans la nature, sur le terrain) aide à se préserver de l'ennui. C'est super que tu aies pu trouver ta voie !
Mélanie
Mélanie

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 42
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Noko Jeu 23 Déc 2010 - 12:20

C'est ce que je croyais aussi. Je pensais qu'en travaillant dans la préservation de l'environnement ça me plairait toujours, parce que ça me parle et j'y crois.
Ben en fait non, j'ai pris conscience ya quelques jours que même si je crois en la cause, la façon dont s'est fait est très importante pour moi aussi. Je me sens bridée dans mon travail par les cadres qui ont été posés par d'autres que moi, et par l'absence de management et d'organisation. La balance pèse plus fort du coté des inconforts que de celui de mon intérêt pour la nature.
J'ai donc pris la décision d'arrêter ce que je fais aujourd'hui (conseil en matière d'environnement à des propriétaires, pour faire court).

Mais c'est tellement le bordel dans l'asso où je travaille que j'ai envie de proposer une création de poste pour organiser tout ça et faire un peu de ressources humaines auprès des salariés (inexistant aujourd'hui). ça change complètement de mission et de cible, mais c'est quelque chose qui me motive et me stimule rien que d'y penser. La désorganisation totale me permet de faire cette démarche et je n'ai pas peur d'une réponse négative non plus. Si ça ne leur plait pas, je m'en vais, je n'ai rien à perdre.

Par contre, j'ai une question que me taraude. Dois-je dire à mon directeur que je suis une zèbre ?? scratch
Je me dis que ça peut lui permettre de comprendre pourquoi j'ai envie d'arrêter ce que je fais et que prendre une nouvelle mission j'en suis tout à fait capable. D'autant plus que dans ce cas là, je pourrai mettre à profit mes capacités créatives et imaginatives.

Qu'en pensez-vous ? l'avez-vous déjà fait ? quels ont été les réactions ?
Noko
Noko

Messages : 11
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 38
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par augenblick Jeu 23 Déc 2010 - 12:48

Noko, si ton directeur est zèbre et sensibilisé sur le sujet, ça pourrait aider. Cependant, si tel était le cas, il l'aurait déjà vu et t'aurait très vraisemblablement envoyé des signaux que tu aurais reçus/perçus/discutés avec lui.

Il est plus probable qu'il ne soit pas surdoué et qu'il soit autant sensibilisé à cette question que n'importe qui. Ton souhait semble d'être comprise dans tes spécificités, or la situation qui se dessine dans ton milieu professionnel garantit plutôt l'incompréhension : malgré tes explications rationnelles, l'émotionnel et l'inconscient agissent et il est très probable que ton directeur aura peur que tu aies les compétences pour le détrôner, et il pourra te mettre des bâtons plus ou moins costauds dans les roues.

Je te conseillerais plutôt de continuer de partager ici et d'explorer nos spécificités communes, de temporiser au travail le temps que tu en voies bien tous les contours (ça peut prendre un certain temps) et, pour l'instant, d'avancer masquée au boulot en travaillant tes appuis stratégiques et en évitant que tes compétences leur fassent peur.

Ça me fait penser aux EIE ce que tu dis de ton travail (mais sont-ce des associations ?).

J'avais mis dans mon CV ma douance présentée comme mon profil cognitif. Je ne le ferai plus, trop d'incompréhension et aucun bénéfice retiré !
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Noko Mer 29 Déc 2010 - 14:03

Je sens que mon directeur est un peu différent des autres. Il est souvent à part, n'a pas les mêmes réactions que les autres, on s'entend bien, je dois être la seule à l'apprécier dans l'équipe. Et je pense qu'il m'apprécie aussi. Mais tous ça ne sont pas vraiment des preuves tangibles pour dire s'il sera réceptif à ma zébritude...
En tout cas si lui est un zèbre, je ne suis pas sur qu'il le sache...

Mais j'ai revu ma position par rapport à ça. Je ne vais pas lui en parler, tu as raison augenblick, je risque plus l'incompréhension qu'autre chose. Surtout que la proposition que je veux lui faire concernant le changement de mes missions pourra déjà lui faire peur...

Sinon je ne travaille pas dans un EIE mais dans un conservatoire d'espaces naturels.
Noko
Noko

Messages : 11
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 38
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! Empty Un début de solution ?

Message par Penitenzia Ven 11 Fév 2011 - 1:02

Dieu merci... je ne suis donc pas le seul (et loin de là si je regarde la liste des messages) à m'ennuyer fermement au boulot tout en ayant une p... d'envie de faire avancer tout ce petit monde, d'aller plus vite, de gagner en efficience...

Pour aller plus loin, je dirai même qu'à cet ennui répond rapidement une forme de censure intellectuelle assimilable à une auto-castration pour rentrer dans un standard auquel on ne correspondra jamais.

Et bien oui, aujourd'hui je peux te le dire, tromper son ennui / son agacement en faisant le boulot des autres parce qu'on le fait mieux et plus vite, ça ne fonctionne pas et en plus après on perd beaucoup en popularité. => A ranger dans la liste des "A ne pas faire en Société".

Pour ma part, après deux changements d'orientation professionnelle que l'on qualifiera de "réorientation scolaire tardive", et plusieurs débuts de carrière dans d'autres domaines différents ; c'est un bilan de compétences en auto-didacte (comme on sera tous amené à en faire un sur ce forum [en tout cas si j'ai tout bien compris ;-)] ) qui m'a pemis de comprendre avec une mise en application passionnante .

Perso, je n'ai trouvé qu'une solution en 2 temps : le coming-out et me concentrer sur ce qui m'amuse.

Pour le coming out, l'idée est de permettre à la hiérarchie de nous reconnaître pour ce qu'on est. D'ailleurs, à bien y réfléchir, zèbre ou as, c'est quand même bien la base du boulot de Manager de mettre chacun à la bonne place !! L'exercice n'est pas simple et supposeun peu de doigté (bon perso j'ai eu autant de doigté qu'un boxeur...) et suppose d'avoir un patron un tant soit peu évolué (là, j'ai eu du bol !!!). Dans tous les cas, nos profils présentent un fort intérêt car je te garantis que pratiquemet toutes les entreprises ont intérêt à disposer d'un mouton à 5 pattes pour faire les missions "tordues" ou "spéciales", les petits boulos compliqués...

En parallèle, plutôt que de me demander ce que je voulais faire comme métier, j'ai arrêté de me dire que mon ennui n'était pas normal (pour info : je viens juste de découvrir mes rayures et promis ça rassure - néanmoins cette réflexion sur l'importance du ludique au travail est antérieure à cette révélation), et je me suis demandé quelles étaient les activités qui éveillaient chez moi un vrai bonheur, celles qui me coupent du monde, celles qui effacent la musique. Et de là, hop !!!

Bien sûr, cette approche ludique du travail souffre de quelques limites... Il est préférable que ce que l'on conviendra d'appeler ton "truc" s'inscrive dans un processus de plus-value pour l'entreprise sinon je ne veux pas te mentir, mais ça risque d'être compliqué d'en vivre !!!

Après, même si cela suppose de reprendre les études ou de changer une nouvelle fois et bien fonce !!!

Dans tous les cas, quels que soit tes "talents" (cf. la parabole du même nom), ne te contente jamais de t'ennuyer, évolue, change de voie, et fais fructifier ce que tu es. Après tout, c'est sans doute une des meilleures clés du bonheur.

Entre ça et une bonne acceptation de soi (ok jeconfesse qu'il me reste encore du travail...), on arrive à peu prêt à s'en sortir... Enfin je crois.

BAT


PS : Promis, la prochaine fois moins de digressions intempestives

Penitenzia

Messages : 62
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 43
Localisation : Lyon, enfin un peu à l'est...

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum