Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Dim 18 Jan 2015 - 11:28

J'aimerais bien. ^^
L'ennui. La faible stimulation intellectuelle. Et l'insatisfaction de devoir me contenter d'un travail trop souvent en-dessous de la qualité de celui que je voudrais, surtout dans la mesure où les répercussions ne sont pas rien, puisqu'elles se portent sur la santé des gens. Enfin, le fait d'accepter de perdre ma motivation et donc de moins m'impliquer, de faire du moins bon boulot, uniquement pour continuer à bénéficier d'une situation confortable...

VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par louise le Dim 18 Jan 2015 - 13:50

Je comprends pour la répercussion sur la santé des gens. Mais la routine ça a aussi du bon. Elle pourrait te permettre de faire bien ton travail puisque tu peux être hyper compétent dans ton domaine, tout en t'investissant dans autre chose de plus stimulant intellectuellement.

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Dim 18 Jan 2015 - 14:45

Hum, ça dépend des boulots, peut-être. L'entrée dans la routine ou la sensation d'être en train de rentrer dans la routine signe généralement pour moi la fin de mon envie de travailler dans l'établissement/le service/l'équipe concernée. Mais peut-être que, dans un travail plus stimulant intellectuellement, ce serait différent... je ne sais pas mais je ne le ressens absolument pas dans le fait d'écrire, par exemple, alors que ça fait maintenant sept ans que je suis dedans.
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par louise le Dim 18 Jan 2015 - 14:50

Cela n'a rien à voir avec ton problème d'ennui au travail, mais est-ce possible de lire ce que tu écris?

louise

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Dim 18 Jan 2015 - 15:04

En MP, si tu le veux ? Je préfère ne pas mettre de liens visibles entre mon nom de plume et mon profil ici.
Sinon, j'ai posté un micro texte ici : https://www.zebrascrossing.net/t20031-petite-histoire-sur-les-reves-de-l-enfance Il n'est pas spécialement représentatif de ce que j'écris habituellement puisque dans un tout autre genre, mais bon. ^^
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Bibo le Dim 18 Jan 2015 - 15:49

VK. qu'aimerais tu réaliser de plus ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Dim 18 Jan 2015 - 16:08

Très honnêtement, je pense qu'un travail de "gestion" ou dans l'enseignement m'irait bien, puisque je constate que je me débrouille bien, dans ces deux domaines, et que ça me plait. Ça ne me serait pas impossible, en plus : il me suffirait de faire l'école des cadres. Limites :
- l'école la plus proche se trouve à près de 3h de route de chez moi, j'ai des enfants en bas-âge et une maison qu'on a achetée/un compagnon ayant un travail ici/une région qui me plait... Bref, il faudrait que je me sépare de ma famille 5 jours sur 7 pour pouvoir faire cette formation,
- même avec ce diplôme en poche, mes chances de trouver un poste correspondant alors à mes compétences seraient très maigres dans ma région,
- je me suis investie dans l'écriture et, si je perds mon 3/4 temps bien confortable actuel, je peux dire au-revoir à ça...
Parfois, je me prends à rêver de pouvoir vivre de l'écriture, du coup... Mais bon, beaucoup de monde au portillon, peu d'élus ! Seul l'avenir pourra me le dire, en tout cas.
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Bibo le Dim 18 Jan 2015 - 16:43

Rien ne t'empêche d'y penser pour plus tard non ?
Tu n'as pas des choses plus mineurs que tu aimerais faire/découvrir en attendant ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Dim 18 Jan 2015 - 16:58

Pas trop, non... Disons que j'ai déjà fait beaucoup de choses dans mon domaine professionnel. Je continue à me former (j'aime ça) mais, même si je m'améliore, mon métier m'oblige à travailler en équipe et j'ai beau évoluer, si mes collègues ne suivent pas, ce qu'on fait, dans l'ensemble, ne peut pas évoluer et... mes collègues ne suivent pas. Il y a même des trucs de base (beaucoup) qu'elles ne maîtrisent absolument pas. Le renouveau ne pourrait donc venir que d'un vrai "autre chose" et, peut-être, d'un poste qui me sortirait du "travail en équipe", donc de gestionnaire ou d'enseignante. Du moins, après 15 ans de pérégrinations, de recherches de l'Eldorado et d'échecs, je le sens ainsi.
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par maalesh le Mer 29 Avr 2015 - 9:33

Un lien vers les videos de l'Intelligence Day de Mensa Nantes sur et les zèbres au travail:
https://www.zebrascrossing.net/t18992p20-nantes-intelligence-day-2014-29-novembre#934289

maalesh

Messages : 148
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par VK. le Sam 20 Juin 2015 - 14:26

Tiens, au lieu du système "fuite", habituel, voilà qu'en arrive un nouveau : solution radicale avec changement de l'intérieur ! Enfin, avec mes collègues, enfin, on s'est décidé à mettre un terme à la collaboration avec deux de mes collègues (celles avec qui il y a des problèmes graves, différents pour chacune, mais graves dans les deux cas), donc nous voici entrées dans les joies de la rupture de contrat de travail en commun, du stress et des prises de tête à n'en plus pouvoir... mais c'est fait (enfin, c'est en cours : ça débat tout azimut, là, et ça tente de négocier à fond de l'autre côté).
Je reviendrai ici pour dire si cette méthode-là : bouger, se battre plus encore pour faire changer les choses, marche mieux que la méthode si habituelle de la fuite...
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité le Ven 28 Aoû 2015 - 23:11

VK. a écrit:Tiens, au lieu du système "fuite", habituel, voilà qu'en arrive un nouveau : solution radicale avec changement de l'intérieur ! Enfin, avec mes collègues, enfin, on s'est décidé à mettre un terme à la collaboration avec deux de mes collègues (celles avec qui il y a des problèmes graves, différents pour chacune, mais graves dans les deux cas), donc nous voici entrées dans les joies de la rupture de contrat de travail en commun, du stress et des prises de tête à n'en plus pouvoir... mais c'est fait (enfin, c'est en cours : ça débat tout azimut, là, et ça tente de négocier à fond de l'autre côté).
Je reviendrai ici pour dire si cette méthode-là : bouger, se battre plus encore pour faire changer les choses, marche mieux que la méthode si habituelle de la fuite...

je me suis battu une fois, comme un diable. Et bien ça a été pire. j'ai été mis sur la touche, car j'allais expliquer aux moutons que la clotûre n'avait en fait pas d'électricité. Ce fut horrible et ça s'est soldé par la fuite. Bon c'était un grand groupe, dans lequel j'aurais du voir que c'était peine perdue!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Quelques trucs rapide

Message par Anodin le Mer 2 Sep 2015 - 17:24

1- Se trouver un projet insignifiant (ou significatif ton choix) qui aura pour objectif d'occuper ton cerveau et le coté créatif. Ex: Quand je travaillais dans une usine de papier, j'ai sortis les plan de la grosse machine a papier (environ 300 metre de long) et je l'ai recopié a la mains au complet. Ensuite je l'ai apporté a la maison et j'ai appris toute la machine par coeur ( plusieurs km de tuyauterie totale. Ce projet m'a sauvée la vie de mon emploi super ennuyant qui était de tester la qualité du papier (contrôle qualité)

Il fait comprendre que je ne parle pas de ce petit projet a personne, car ils vont me croire fou (sauf si j'ai un collegue zébré au travail). Et ce projet occupe 70% de mes capacité intellectuels alors que mon emploi utilise les 30% qui reste.

Example 2: En ce moment je suis vendeur de toiles et stores pour fenetres. Alors je m'imagine un client imaginaire qui me fait la commande la plus difficile possible. Et je suis la procédure comme si c'était pour de vrai, un vrai client (meme si imaginaire) C'est commandes/ventes imaginaires utilisent environ 65% des mon cerveau alors que les vraies occupations reliés a mon emploi utilise moins de 30% de mon attention. De plus, cette facon de faire combat efficacement l'ennuie car je suis distrait par qqchose de + difficile que mon quotidien. J'espere que ca va aider qq
Anodin
Anodin

Messages : 16
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Montréal Canada

Revenir en haut Aller en bas

Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner! - Page 4 Empty Re: Zébritude au travail : ennui, insatisfaction... Toujours envie de démissionner!

Message par Invité le Mer 2 Sep 2015 - 21:43

Anodin a écrit:1- Se trouver un projet insignifiant (ou significatif ton choix) qui aura pour objectif d'occuper ton cerveau et le coté créatif.  Ex:   Quand je travaillais dans une usine de papier, j'ai sortis les plan de la grosse machine a papier (environ 300 metre de long) et je l'ai recopié a la mains au complet. Ensuite je l'ai apporté a la maison et j'ai appris toute la machine par coeur ( plusieurs km de tuyauterie totale.  Ce projet m'a sauvée la vie de mon emploi super ennuyant qui était de tester la qualité du papier (contrôle qualité)  

Il fait comprendre que je ne parle pas de ce petit projet a personne, car ils vont me croire fou (sauf si j'ai un collegue zébré au travail).  Et ce projet occupe 70% de mes capacité intellectuels alors que mon emploi utilise les 30% qui reste.

Example 2:  En ce moment je suis vendeur de toiles et stores pour fenetres.  Alors je m'imagine un client imaginaire qui me fait la commande la plus difficile possible. Et je suis la procédure comme si c'était pour de vrai, un vrai client (meme si imaginaire)  C'est commandes/ventes imaginaires utilisent environ 65% des mon cerveau alors que les vraies occupations reliés a mon emploi utilise moins de 30% de mon attention. De plus, cette facon de faire combat efficacement l'ennuie car je suis distrait par qqchose de + difficile que mon quotidien.    J'espere que ca va aider qq  

je trouve ton idée intéressante, d'aller chercher l'imaginaire pour nourrir notre activité cérébrale. Mais comme ce n'est pas réel, ça ne te déprime pas des fois? Tu arrive à t'auto duper?

Moi j'ai toujours eu le réflexe de prendre de nouvelles missions au travail, mais comme j'ai rien en contre-partie (ni salaire, ni reconnaissance), je me dégoûte car je suis un pigeon et on profite de moi. Donc au final ça dure quelques moi avant que je parte.

Faire une formation a distance peut-être? Histoire de se challenger?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum