Alcool et cannabis, votre ressenti

+18
Keiko
Nash
mrs doubtfull
Mullis
Lophophora
Cyril THQI
AlphaB
Leeloo_Dallas
Mimozzz
Harpo
Zigzag
Klypso
Aug
oufy-dame
idrasil
Introitus
Ainaelin
Zeppo
22 participants

Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Zeppo Mar 16 Avr 2013 - 2:28

Alors voilà je me posais une question, comment agis l'alcool ou le cannabis sur votre corps et votre esprit ?

Personnellement l'alcool me libère, de la même façon qu'il libère les individus des chaines des normes sociales il me libère de mes chaines, de mes exigences avec moi même, le coté négatif c'est la colère et la tristesse qui peut se libérer à la moindre remarque bien/mal placée.

Quant au cannabis, j'ai eu une longue histoire avec lui, par moment il me procure une sensation d'apaisement, temporaire. Car si je n'en consomme pas j'ai cette impression que mes amis vont encore plus s'éloigner de moi et que le fossé entre nous va s'écarter, d'où un stress important. Il me plonge dans des état de pensée très intense, entraînant des émotions aussi intense mais qui reste toujours intérieure, d'où un mal être en résultant. Dans les semaines qui suivent j'observe une activité ralentie, les notions de temps et les valeurs humaines n'ont plus beaucoup de sens et je peut laisser ma grand mère dans l'inquiétude sans lui répondre pendant des semaines sans trouver l'énergie de lui répondre. Pourtant j'en ai besoin.

Si c'est pas ça c'est la clope, si c'est pas la clope c'est la solitude, si c'est ni la clope ni la solitude c'est des médicaments, codéiné de préférence.
Zeppo
Zeppo

Messages : 170
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 26
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Ainaelin Mar 16 Avr 2013 - 12:01

J'ai pris très peu de cannabis (deux fois je crois) et autant de shit. Perso, une fois, en mélangeant shit fort et plusieurs alcools, j'ai été un peu plus "absent" en apparence (en ce qui me concerne, j'entendais tout ce qu'il se passait, mais leur répondre était difficile, comme si j'avais une grosse flemme et qu'il me fallait crier, que j'avais la bouche pâteuse, etc. Bref, je préférais rester silencieur et leur répondre par gestes ou pas du tout, ce qui fait qu'ils ont tous cru que je trippais à fond).
Les trois autres fois, ça m'a juste barbouillé l'estomac.

Quant à l'alcool, cela dépend de mon humeur au départ dans 95% des cas. Si je suis d'humeur fêtarde, alors je peux m'amuser, m'éclater pendant quelques heures, en me concentrant uniquement sur les autres et pas sur moi, c'est sympa. Dès que je focalise sur moi ("houlà, il faudrait que j'arrête de boire, j'ai envie de vomir", ou "j'aime pas cette musique", ou n'importe quoi qui me fait sortir du délire", je redeviens comme comme si j'avais commencé la soirée sans envie de faire la fête, je me renferme sur moi-même, et la soirée est pour ainsi dire terminée. L'alcool renforce encore plus ce sentiment de solitude et y ajoute souvent un malaise physique.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Introitus Lun 22 Avr 2013 - 0:09

essayé il y a bien longtemps le pétard (3 fois)...pouah quelle horreur, une vraie morte-vivante debout, enfin...une merde sur deux pattes!

J'ai quelques fois eu 'un verre dans le nez', celui qui fait qu'on se sent guillerette....et pas le verre de trop, et surprise, tous mes sens sont hyper ouverts! Je me suis observée dans cet état, qui m'a réellement surpris, et cette lucidité de l'esprit, dûe en fait au relachement des 'barrières' du mental, qui ouvre donc les sens.

Je suis et reste une personne très créative, et ma conviction est que cet état d'ouverture des sens peut se faire sans artifices de toutes sortes... naturellement. Il faut juste oser laisser parler ses sens et pas son mental.
Les drogues inhibent la vraie nature, ce côté sauvage, qui est en chaque personne et c'est totalement illusoire de se raccrocher à ces M....et de croire qu'elles nous 'aident' à faire des miracles,au dehors, alors qu'au dedans elles nous détruisent!

"C'est 'bien mal panser', alors que bien penser n'a rien de mal"

Introitus
Introitus

Messages : 164
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 49
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par idrasil Dim 12 Mai 2013 - 12:47

bonjour
j'ai été longtemps un gros fumeur de cannabis (à peu prés 20ans)
j'ai tout arrêter il y a bientôt 3 ans
j'ai voulu me libérer de se produit pour plusieurs raisons
tout d'abord la dépendance, plus jeune, j'ai longtemps cru, qu'il n'y avait pas de dépendance lié a la consommation de cannabis, que c'était un produit cool...avec le temps, lorsque l'on se rencontre que les relations social ne tournent presque qu'autour de sa consommation, on se pose des questions, quand on se dit que l'on va arrêter et que l'on constate que l'on est pas capable de refuser un joint, on est sûr...
ensuite physiquement, l'euphorie des premiers temps est vite remplacer par la routine
les effets agréable ne dure pas bien longtemps, ensuite c'est l'habitude qui me faisait consommer..pour clôturer le tout, en prenant un peu d'âge on se rends compte que la consommation du produit implique une forte fatigue, fumer des joints m’épuisais littéralement
pour finir on se rends compte que le cerveaux fonctionne quand même bien mieux lorsqu'il est sevré (mais pour ça il faut réussir à arrêter)
ce qui est sûr, c'est que je ne perds pas une occasion de me féliciter d'avoir réussi a me libérer de ce produit
la détente qu'il procure n'est à mon sens que temporaire, et l’évasion qu'il provoque ne nous aides pas à nous prendre en charge
je crois que cela est particulièrement vrai pour les zèbres et les personnes hypersensibles.



idrasil
idrasil

Messages : 59
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 48
Localisation : gaillac, tarn

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Drogues dissociantes

Message par oufy-dame Dim 19 Mai 2013 - 18:54

Alcool, cannabis, héroïne, etc. sont des drogues dissociantes.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Aug Dim 19 Mai 2013 - 21:57

Je ne suis pas d'accord sur l'effet dissociant du cannabis et de l'alcool.
On retrouve l'effet réellement dissociant, j'entends, séparation du corps et de l'âme, vision à la 3ème personne, dans la Kétamine.

En tout cas, je suis fumeur occasionnellement régulier et buveur à temps partiel, et jamais je n'ai trouvé en ces "drogues" un quelconque effet dissociant.
Je cherche je cherche, mais ne trouve point.

Aug

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Klypso Dim 19 Mai 2013 - 23:09

Personnellement, sous une dose conséquente de cannabis, a jeun, ça m'est déjà arrivé de "triper" seul devant ma glace, en me disant, "mais, c'est vraiment moi ça ?"

Je ne me préoccupais plus de ma personne, mes mains me paraissaient étrangères.

La salvia donne aussi une vue à la 3ème personne, mais quand tu dis que tu as déjà vécu ça sous kétamine, tu pouvais te voir depuis un autre angle ?
Un peu comme les personne qui subissent des NDE (Near Death Experience), par exemple elles se voient dans leur chambre d’hôpital depuis le plafond .. Leur âme vagabonde où bon leur semble ..

Klypso

Messages : 2
Date d'inscription : 15/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Zigzag Lun 20 Mai 2013 - 10:14

Pour l'alcool, exactement comme toi Mazeppa.
Pour la fumette, ça me renfermait sur moi-même et je passais ma soirée en mode psycho à observer les gens. Avec la peur du regard des gens très développée.
Du coup, j'ai arrête et je ne regrette pas. Mes potes fument leur joint et moi a la place,je me bois une bière Smile

Zigzag

Messages : 60
Date d'inscription : 20/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Ainaelin Lun 20 Mai 2013 - 14:06

Klypso a écrit:Un peu comme les personne qui subissent des NDE (Near Death Experience), par exemple elles se voient dans leur chambre d’hôpital depuis le plafond .. Leur âme vagabonde où bon leur semble ..
Perso, j'ai pas besoin de NDE ou de produit quelconque pour ça, juste de l'imagination. Ca m'arrive surtout quand je rêvasse le matin...
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Harpo Lun 20 Mai 2013 - 14:14

Aug a écrit:Je ne suis pas d'accord sur l'effet dissociant du cannabis et de l'alcool.
On retrouve l'effet réellement dissociant, j'entends, séparation du corps et de l'âme, vision à la 3ème personne, dans la Kétamine.

En tout cas, je suis fumeur occasionnellement régulier et buveur à temps partiel, et jamais je n'ai trouvé en ces "drogues" un quelconque effet dissociant.
Je cherche je cherche, mais ne trouve point.

Énoncer la dissociation comme la séparation du corps et de l'âme est un peu rapide il me semble.
Sinon, comme je l'ai écrit sur l'autre topic Et si nous abordions Canne à bise, le cannabis a été clairement dissociant dans mon cas.
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 59
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Mimozzz Lun 17 Juin 2013 - 21:31

Le cannabis m'a "permi" plutôt de justement me ressentir à fond. D'entrer au plus profond de moi pour en sortir le meilleur comme le pire. 
C'est devenu une dépendance durant 6mois, j'en suis sortie très vite par une forte volonté et par nécessité. Ca me faisait trop de crises d'angoisses , et un jour j'ai même du prendre des anxiolytiques après une crise de panique suicidaire. Je savais que c'était à cause du canna et j'ai décidé de changer. Et j'éprouve un bonheur réel à vivre la vie "réelle" maintenant.
Mimozzz
Mimozzz

Messages : 132
Date d'inscription : 17/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Leeloo_Dallas Ven 3 Jan 2014 - 18:08

Alcool : j'ai eu ma période "grosse bringue à la vasi que j'tenquille des cul secs de j'sais même pas c'que c'est c'est pas grâve". Très marrant sur le moment, moins drôle le lendemain, et encore plus quand vous faites n'importe quoi poussée par l'entrain de la montée d'alcool au cerveau vous faisant croire que ce que vous allez faire bourré ne sera pas pris en compte par les autres et facilement excusable. Résultat : Recalé, à l'occasion une bierre ou deux grand maxi.

Cannabis : j'ai commencé vers 17 ans, et contrairement à ce que j'ai pu lire, ça m'a pas du tout renfermée ni rendue parano (en même temps difficile de faire pire qu'au naturel) mais bien au contraire, m'a sociabilisé, détendue et beaucoup rassurée. Je me prenais moins au sérieux, je relâchais un peu le 'controle' pour profiter des petites choses. J'ai eu ma période d'excès que j'ai vite résolue en me limitant et en respectant un certain nombre de règles. Oui ça fait très auto médication mais pour le moment j'ai pas mieux, sans ça, impossible de dormir tellement ça turbine là haut. Parfois j'ai besoin de légèreté et pas me prendre la tête avec des question existentielles. J'ai la journée pour ça. Résultat : Pour le moment, non-recalé.
Leeloo_Dallas
Leeloo_Dallas

Messages : 100
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 33
Localisation : Quelque part dans le Continuum espace-temps

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par AlphaB Mer 5 Mar 2014 - 14:13

Hello,

Alcool :

Alors pour moi avec l'alcool je l'ai toujours très bien supporté, j'ai rarement fait des choses que je regrettais le lendemain (sauf les première cuite bien-sur Wink ). Avec le temps et les nombreuses soirées sans fin, l'alcool ne me procurais plu du tout de bien-être/d'effets mais c'est surement du au mélange de tout et n'importe quoi (alcool, drogues douces et dures)...

Maintenant je bois rarement sauf un verre ou deux et j'ai aucun problème à dire non à un verre.

Cannabis :

Arrivé vers 15 ans j'ai découvert le cannabis est franchement ce fût une énorme béquille, j'étais plus calme en cours, j'avais beaucoup plus d'amis, contacts... et petit à petit il m'a permis de me "découvrir", de pousser, fouiner, creuser au plus loin de mon moi.

Aujourd'hui ça fait 5 ans que je fume quotidiennement et l'effet inverse commence à ce faire ressentir, il me renferme socialement, me fait angoissé plus que la normale. J'essaye donc de choisir les bons pour fumer.

En tout cas une dépendance réelle c'est installé au fil du temps (je me réveille la nuit pour fumer par exemple...).

Autres :

Malheureusement ma nature curieuse ma poussé à vouloir tester autres choses (LSD, Keta, Coke, Speed, Mdma, Opium etc...) et c'est franchement une panoplie de grosse merde (et je pèse mes mots) qui petit à petit te coupe du monde "réel". Il est plus difficile de s'en sortir que le reste... Mes relations se sont construites qu'autour des ces produits, la totalité de mes amis en prenne régulièrement, m'en propose etc... Et la difficulté à dire non est vraiment présente comparé à l'alcool sauf pour certains produits ou j'ai eu de très mauvaises expériences...

Aujourd'hui ça fait un peu plus d'un mois que je n'ai rien pris, je me sent plus léger et je suis serein sur mon avenir comparé à l'époque... Mais pour ça j'ai du malheureusement couper contact avec beaucoup de monde que j'apprécie sincèrement, mettre de coté ma passion etc...

Pour l'effet dissociant c'est carrément présent dans la Kétamine, tu te vois du dessus, tu est la physiquement mais pas mentalement, ta l'impression de flotter (surement du faite que ton cerveau s'éteint artificiellement)...
Personnellement je déteste ça, j'ai la sensation de perdre la tête dans ces moments la et je lutte comme jamais...
Je tiens à rappeler que la Kétamine à prise répéter est une belle saloperie pour la santé malgré que la perche (pas l'effet dissociant mais plus l'effet d'être un astronaute qui flotte sur la lune ^^) sois pas si déplaisante et longue que ça...

Par contre l'effet dissociant je ne l'ai jamais connu avec le cannabis, l'alcool et autres produits.

Donc mon avis général pour ma part est qu'il est plus facile de dire non t'en qu'on y à pas gouter (qu'est ce que je regrette ma première trace...), que tout ces produits sont juste des leurres qui ne serve pas à grand chose à part faire du sur-place, pourrir notre santé et faire ressortir des angoisses inutiles...

En tout cas une chose est sure chacun réagis différemment à tous ces produits (alcool, cannabis etc...).

Désolé si tout est pas très clair j'ai écris d'une traite sans trop relire ^^.




AlphaB

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Cyril THQI Jeu 6 Mar 2014 - 13:21

Ces drogues diminuent la lucidité. Cela a peu d'intérêt pour moi.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Lophophora Jeu 6 Mar 2014 - 15:34

Cyril THQI a écrit:Ces drogues diminuent la lucidité. Cela a peu d'intérêt pour moi.

Pour une majorité de ces substances, je suis d'accord. Pour certaines, que la propagande nous a amené à classer sans réfléchir dans un grand sac fourre-tout appelé "drogues" (tout en excluant des substances légales comme l'alcool, le tabac et un paquet de médicaments remboursés), c'est très discutable. Il y a des gens bien qui ne sont pas d'accord avec cela, le plus connu d'entre eux étant Aldous Huxley.

N'étant pas consommateur de substances illégales (et très modéré sur les drogues légales), je ne suis pas bien placé pour en parler, mais pour ceux que le sujet (consommation vs lucidité) intéressent, je vous recommande chaudement le livre "Lucie dans le ciel" de Tom Verdier.

Edité, cf infra
Lophophora
Lophophora

Messages : 415
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 48
Localisation : Singapore

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 6 Mar 2014 - 15:45

J'ai fumé des pétards pendant quelques temps (pas des masses hein...), et depuis que j'ai arrêté, j'ai récupéré mon QI des 20 ans, le jour et la nuit... Complètement dingue de réaliser à quel point cela m'abrutissait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 6 Mar 2014 - 16:02

Je tiens à rappeler à tout le monde que ce sujet peut être lu par n'importe qui, de l'adulte équilibré à l'adolescent suicidaire, en passant par tous les intermédiaires et combinaisons. L'apologie (même pondérée) de psychotropes, qu'ils soient légaux ou non, "naturels" ou non, dans le but de parvenir à d'hypothétiques états de "conscience supérieure" ne peut être permise dans le cadre de ce forum dont l'accès est public, j'espère que tous le comprendront et tiendront compte pour la suite Wink

Je conçois tout à fait que cette position puisse être vue comme tyrannique ou culcul la praline, mais si nous apprenions la semaine prochaine qu'un ado s'est mis par la fenêtre après avoir essayé du LSD suite à ce post, je pense que nous l'aurions tous mauvaise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 6 Mar 2014 - 17:28

Klypso a écrit:Personnellement, sous une dose conséquente de cannabis, a jeun, ça m'est déjà arrivé de "triper" seul devant ma glace, en me disant, "mais, c'est vraiment moi ça ?"

J'ai eu le même effet... avec un demi somnifère.

En fait chez moi j'ai l'impression que le tempérament anxieux et la sur anticipation des conséquences m'a un peu protégé de ce genre d'addictions très néfastes et obstruant pour le corps et le fonctionnement optimal de ses capacités. D'un autre côté, le cannabis j'y ai surtout touché entre 18 et 20 ans précisément par besoin de me court circuiter et la cigarette seule me détendait aussi. Mais je n'ai pas développé de dépendance (par contre pour ce qu'on nomme les addictions "sans substance" là j'ai été servie si je puis dire).
L'alcool occasionnellement déshinibe, pourvu qu'on ne tombe pas dans l'ivresse balourde, mais cela déshinibe TOUT, notre perception, nos humeurs. Je préfère nettement d'autres moyens d'accès à ce qu'on recèle de plus enfoui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Mullis Jeu 6 Mar 2014 - 17:57

L'alcool : J'ai vraiment eu des périodes ou j'abusais... je ressentais le besoin de boire des grosse quantités d'alcool même si j'étais bien dans ma peau, c'était devenu un réflex. J'ai vachement réduit ma consommation Very Happy Bière de temps à autre entre ami. Par contre je suis un grand grand fan du vin rouge ! Quand je bois certain très bon vin j'ai l'impression de boire une liqueur divine (si ça fais alcoolique arrêter moi Very Happy)

Le cannabis : J'adore ! Mais bizarrement je consomme très peu (2/3 fois par mois grand maximum) ! C'est un chouette moment de détente très agréable a partager entre amis !
Par contre ayant conscience du danger que ça peut avoir j'essaye vraiment de ne pas en consommer trop souvent !

Mullis

Messages : 15
Date d'inscription : 01/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par mrs doubtfull Jeu 6 Mar 2014 - 18:38

le cannabis, j'ai pratiqué quelques temps, mais j'ai arrêté car j'ai fini par faire systématiquement des crises d'angoisse très pénibles. Vers la fin, une seule taffe me faisait l'effet d'un pétard entier. Et puis je n'ai jamais aimé le goût.
mrs doubtfull
mrs doubtfull

Messages : 779
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 13:53

J'ai une "belle" addiction au cannabis... mais je me suis sevrée y'a quelques temps déjà.
Je reste addict cependant, d'où l'expression "belle addiction". C'est chiant mais supportable. Jamais beaucoup fumé mais fumé très très régulièrement pendant de nombreuses années. Je suis contente d'avoir pris la décision d'arrêter (avec des petites rechutes, Wink ) car comme House on retrouve son cerveau et ses nuits !! (Je ne fumais pas en journée). Et fière (oui oui) de n'être pas passé d'une addiction à une autre. Mais je me suis faite aider par mon médecin les premiers temps, (anti dep' pour faire court ^^). Je l'ai dit autour de moi, pour un renfort à ma motivation et je me suis fait des cadeaux avec l'argent que je ne dépensais plus. Simple et efficace !!

Alcool : RAS. Mondain et rare, plutôt déplaisant à haute dose pour moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Cyril THQI Mar 11 Mar 2014 - 15:02

Qu'on puisse être intelligent et se faire piéger par une addiction m'a toujours étonné. Comment est-ce possible ? Les données sur les dangers de ces substances pullulent et sont facilement accessibles. La capacité de traitement de ces informations me semblent devoir être de bonne qualité chez une personne intelligente. Je ne m'explique pas le phénomène.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 15:22

Hm on peut être tenté de dire ça mais selon moi il est hasardeux de croire que l'intelligence (au sens "raison") conduise et régente les instincts et des enjeux inconscients.
C'est souvent l'inverse même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 16:14

"Qu'on puisse être intelligent et se faire piéger par une addiction m'a toujours étonné. Comment est-ce possible ? Les données sur les dangers de ces substances pullulent et sont facilement accessibles. La capacité de traitement de ces informations me semblent devoir être de bonne qualité chez une personne intelligente. Je ne m'explique pas le phénomène. "

ENORME enfin, je te prie par avance de bien vouloir accepter mes excuses pour la phrase qui suit : tu es parfois au travers de tes jugements ou "incompréhensions" d'une connerie hors compétition ! Si nous n'étions que raison, nous serions de belles machines. Nous sommes humains ! Connaître les dangers d'une drogue n'empêche en rien d'en consommer... avec ou sans intelligence ^^ !
L'envie d'être hors de soi, hors du temps, au delà de ses limites, lâcher prise avec le réel, donner libre court à son imagination la plus folle, trouver un instant de répit tout simplement ... voilà pourquoi c'est POSSIBLE et pas forcément souhaitable, je te l'accorde. Je ne veux pas donner ici de liens vers des articles qui parle du Pourquoi et du Comment l'addiction... Je ne veux pas donner ici, non plus, des exemples de surdoués connus et reconnus et pas seulement pour leur découvertes ou leur talents mais également pour leur addiction !! Cependant, je ne voudrais pas sous entendre que les addictions sont révélatrices d'une douance ou symptômes de...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 18:13

Je comprend maintenant pourquoi on dit de moi que je suis une méga "battante".
Malgré toute les merdes (et dieu sait que j'ai la panoplie complète) qui me sont tombées dessus, je n'ai jamais cédé ni à l'alcool ni au canabis.

Ma force de caractère, car je crois que c'est simplement de là que ca vient, ok + ma non attirance pour ces substances font que je suis restée "clean".

Faut dire que côté alcool, quand on a connu les travers de personnes alcooliques, bé on n'a pas envie de tomber soi même dedans. Ou alors c'est qu'on n'a rien compris :/

Pour le canabis, je crois que c'est idem que ce que j'ai mis au dessus.

Ok avec Patate sur le dernier point.
A force de voir des Z zombifiés, j'ai fini par me demander si je l'étais vraiment (Z) ou pas (du fait que je ne sois ni accro à l'alcool, ni à la drogue)
Donc, je ne pense pas non plus que les addictions révèlent une forme d'intelligence ou autre. Un mal être ok mais basta


Dernière édition par No Body le Mar 11 Mar 2014 - 18:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 18:15

Méa culpa !
Si si, j'ai bien eu une addiction.
Je fus et suis encore je crois chocolatomane.
Ne riez pas ! Ca existe vraiment  Crying or Very sad 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Mar 11 Mar 2014 - 18:25


Sur ce, détendons un peu l'atmosphère Wink


Alcool et cannabis, votre ressenti 99570910

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 13 Mar 2014 - 15:56

Cyril THQI a écrit:Qu'on puisse être intelligent et se faire piéger par une addiction m'a toujours étonné. Comment est-ce possible ? Les données sur les dangers de ces substances pullulent et sont facilement accessibles. La capacité de traitement de ces informations me semblent devoir être de bonne qualité chez une personne intelligente. Je ne m'explique pas le phénomène.
Les gens sont humains, pas des robots.

Enfin, les données sur la corrélation patente entre dépression (et plus généralement psychopathologie en tout genre ) et addiction pullulent sur pub med. Qu'on puisse être intelligent et ne pas en tenir compte m'a toujours étonné.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 13 Mar 2014 - 16:20

La preuve !! ahah

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Nash Jeu 13 Mar 2014 - 16:59

@Fin de
...Ou toi qui a mal interprété ?
À ce que je vois , on ne parle pas de la même chose.
D'ailleurs, si je comprends , il n'y a qu'un unique non-robot selon toi dans le coin , non? C'est ton papa qui t'as dit ça ? ^^
Vouiiii, papa a toujours raison...

À l'avenir évite de mélanger les choses. Si tu me dit de quoi tu parles alors on pourrait s'entendre.


Dernière édition par Nash_x6 le Jeu 13 Mar 2014 - 17:13, édité 2 fois
Nash
Nash

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 13 Mar 2014 - 17:10

Nash si tu disais à qui tu parles, la personne concernée pourrait te répondre Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Jeu 13 Mar 2014 - 17:30

@plourt
Non, je crois que les robots c'est là https://www.zebrascrossing.net/t10281p120-un-qi-inferieur-a-la-normale#647756
Les tit tit QI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Keiko Sam 15 Mar 2014 - 17:43

Cyril THQI a écrit:Qu'on puisse être intelligent et se faire piéger par une addiction m'a toujours étonné. Comment est-ce possible ? Les données sur les dangers de ces substances pullulent et sont facilement accessibles. La capacité de traitement de ces informations me semblent devoir être de bonne qualité chez une personne intelligente. Je ne m'explique pas le phénomène.

D'un coté je comprends un peu ce que tu dis. Moi je ne supporte pas que mon copain fume du cannabis. C'est important pour lui le soir pour "décompresser". Sauf que moi je ne le supporte pas du fait qu'il est besoin de ça. Et qu'en plus j'ai l'impression qu'il est différent une fois qu'il a fumé.

J'ai surtout les boules en fait aussi parce que certain découvrent les crises d'angoisses en fumant des trucs dégueulasses. Moi j'ai découvert ça en ayant une hygiène de vie saine. Et ça je le supporte tellement mal que j'en viens parfois à prier pour que tout ceux qui fument soit disant pour se libérer l’esprit découvrent ça.
Keiko
Keiko

Messages : 39
Date d'inscription : 15/03/2014
Age : 28
Localisation : La campagne altiligérienne pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par offset Sam 15 Mar 2014 - 18:30

Malheureusement le cannabis aujourd'hui est devenu à la mode auprès des jeunes

fumer avec les copains, pour être accepté et pour se sentir bien.

Le plus grave c'est que c'est devenu presque banal !
offset
offset

Messages : 7540
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par p'tit toutou Sam 15 Mar 2014 - 18:36

Je n'ai jamais fumé de cannabis, juste essayé quelques fois la cigarette adolescent sans plus.

L'alcool non plus au pire du vin occasionnellement, mais pas plus fort en pourcentage.
C'est vrai qu'avec l'alcool et pas l'habitude un verre ou deux on le ressent.
Pour le cannabis je ne connais pas les effets.

Je ne comprends pas pourquoi d'une part pourquoi le cannabis (issu d'une plante à l'origine pure, apparemment sans produits additif) serait plus dangereux que la cigarette , qui elle contient beaucoup de produits additifs :
http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/479-que-contient-une-cigarette

Et surtout pourquoi certains pays l'autorise, et d'autre non ...


p'tit toutou

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Keiko Sam 15 Mar 2014 - 18:58

Sauf que comme tout aujourd'hui, le cannabis peut avoir une provenance inconnue et être coupé donc bien moins naturel. (mais bon business is business comme dirait certain).

A la base ce produit était utilisé par les personnes qui vivent en très haute altitude pour justement s'habituer à la décompression (un truc du genre). Et du coup ben on l'autorise aussi à certain endroit pour la médecine..

C'est très flippant comme tu dis offset que le cannabis est maintenant complétement démocratisé. Les gens le fument dans la rue. C'est devenu l'objet indispensable pour s’éclater à une soirée. Sauf que comme la cigarette la première fois c'est pour faire le beau avec les copains et après c'est comme ça que tu en viens à en fumer tous les soirs dans ta chambre .. La jeunesse n'est pas belle ..

Soit dit en passant j'ai demandé deux fois à FB de contrôler cette page sans succès. [je ne peux mettre le lien car je suis nouvelle mais le titre est Sexe & Weed]
De la propagande pure. Ça m'horrifie, me répugne.
Keiko
Keiko

Messages : 39
Date d'inscription : 15/03/2014
Age : 28
Localisation : La campagne altiligérienne pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Arkange Jeu 20 Mar 2014 - 13:44

Cyril THQI a écrit:Ces drogues diminuent la lucidité. Cela a peu d'intérêt pour moi.

Qu'on puisse être intelligent et se faire piéger par une addiction m'a toujours étonné. Comment est-ce possible ? Les données sur les dangers de ces substances pullulent et sont facilement accessibles. La capacité de traitement de ces informations me semblent devoir être de bonne qualité chez une personne intelligente. Je ne m'explique pas le phénomène.

Je ne sais si tu nous fais part ici de cette interrogation dans le simple but de contribuer positivement à l'évolution de la réflexion des lecteurs du fil, ou si tu nous l'adresses aussi pour toi.
Au cas où, quelques pistes :

Parce qu'un albatros peut trouver sensé de briser en partie ses ailes pour pouvoir voler avec les mouettes et les goélands.
Parce que les bonbons c'est pas bon mais c'est bon. Conflit cognitif. Où trouver la force de l’ascétisme ?
Parce qu'après avoir pris la pilule que Morphéus lui proposait, Œdipe s'est crevé les yeux.
Parce qu'il y a la douleur ; et les anesthésiants.

Cela écrit, la question demeure. Car au delà même d'une addiction à des produits tels que l'alcool ou le cannabis, se pose la problématique de la répétition d'actes ou de situations que nous savons pourtant nous être nuisibles. Comment faire pour utiliser nos savoirs afin de vivre dans les meilleures conditions possibles ? Comment apprendre à supporter la frustration et la douleur ? Comment parvenir à résister aux tentations et à la facilité ? Comment vivre sans se suicider ?
Car oui, évidemment, ta question est celle-là. Comment consciemment et en toute intelligence se donner la mort ?
A petit feu et au goutte à goutte, c'est plus agréable qu'avec un oreiller sur la tête et la corde au cou, en cela, c'est intelligent.
A petit feu et au goutte à goutte, c'est plus lent qu'avec un oreiller sur la tête et la corde au cou, et en cela, c'est vraiment intelligent. Car ça donne du temps pour, peut-être, pouvoir se saisir de quelque chose qui inverse le processus.
N'empêche que, que cela soit lentement ou immédiatement, ça reste du suicide. Et quand on sait ce que sait que d'être en vie, il apparaît incroyablement irrationnel de pouvoir choisir de la perdre. Oui.
N'empêche que, au delà de la manière cruciale dont cette question se pose de manière singulière lorsqu'on est directement touché, elle apparait paradigmatique. Car nous arrivons à un stade de notre civilisation, ou l'autolyse devient la première cause de mortalité. C'est déjà le cas en France pour la tranche des 15-35 ans d'après ce que l'on peut en lire sur Wikipédia.
Il me semble que résoudre cette question est un défit pour notre civilisation, voir peut-être même un défit pour notre espèce.
Je suis content que certains, comme d'autres et toi, sur les plans théorique et pratique, se soient déjà lancés dans la tâche. Pour le peu que je puisse le faire, je vous en remercie.
Arkange
Arkange

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 46
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Arkange Jeu 20 Mar 2014 - 14:15

phil1618 a écrit:Je ne comprends pas pourquoi (...)Et surtout pourquoi certains pays l'autorise, et d'autre non ...
J'ai eu l'occasion de lire le Rapport de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie de 1995. Les conclusions étaient très claires. Premièrement pour des raisons de santé publique, car augmenter la facilité d'accès au cannabis augmente le nombre de consommateurs, et les français étant déjà les plus gros consommateurs européens... Deuxièmement pour des raisons de maintien de paix sociale, le cannabis constituant le poumon économique des cités. Dix neuf ans après, il semblerait que la situation ne soit pas si différente...
Pour ce qui apparait de la légalisation aux USA et particulièrement en Californie, ce sont ces mêmes raisons économiques qui ont fait pencher la balance du côté de la fin de la prohibition. La Californie ne pouvant apparemment plus se passer de ce poumon économique-là.
Globalement, les choix politiques suivent l'évolution de la lutte d'opposition entre les moralisateurs prohibitionnistes et les tolérants "légalisationistes". Certains veulent tout interdire, d'autres tout autoriser, la balance penche et repenche, bascule et rebascule au grès des évolutions sociales et sociétales, avec donc des variations entre les pays et les époques.  
Arkange
Arkange

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 46
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par VK. Sam 24 Jan 2015 - 21:15

(message supprimé par l'utilisateur)


Dernière édition par VK. le Sam 20 Juin 2015 - 14:21, édité 1 fois
VK.
VK.

Messages : 320
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Sam 24 Jan 2015 - 21:22

je préfère le chocolat Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Sam 24 Jan 2015 - 21:24

car le problème avec les dépendances c'est qu'après faut arrêter Smile et j'aurai aimé qu'on me dise ça avant le tabac (mais quand ça me prendra : le tabou c'est tabac, si je ne veux plus, je la mettrai plus au bout de mes bras, en y arrivant à la force du poignet (faut éviter le poids du niais Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cannabis, votre ressenti Empty Re: Alcool et cannabis, votre ressenti

Message par Invité Sam 24 Jan 2015 - 21:25

en plus quand on a le bol d'être un doué.... y'a pas grand intérêt Smile

ou l'art d'utiliser sa faculté à pouvoir "délirer" sans être par des substances aidé Smile

j'aime bien ressentir ce que je ressens Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum