Le blues du non-HQI

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Jeu 20 Déc 2012 - 9:55

Bah voilà, comme l'annonce le titre : depuis que j'ai passé le test, j'ai à intervalles réguliers cet espèce de coup de blues...
C'est idiot mais depuis le résultat, je peux pas m'empêcher de me dire "Mais qu'est-ce que je fais ici ? Je suis pas HQI, et j'aurais la prétention de pouvoir discuter avec ces personnes qui ont une intelligence supérieure à la mienne ? Un beau matin, va y en avoir un(e) qui va finir par me remettre à ma place comme il faut !"

Je ne m'attendais pas vraiment à ce sentiment - l'impression d'être différent des autres, mais visiblement pas tant que ça... d'être "entre les deux" (trop intelligent d'un côté, mais pas assez pour pouvoir passer dans l'autre).

Voilà, pas de quoi en faire une maladie, mais des jours ça me déprime un peu, on dira...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 20 Déc 2012 - 10:12

Bon alors on va la faire rapide.
Déjà si tu sors ton truc de "intelligence supérieure" c'est que tu n'as rien compris...
De plus si tu te plais ici, que ce qui se passe dans l'écart type en dessous ne te plait pas, reste !!! Pense au nombre de personne qui pensent l'être, ou pire qui savent ne pas l'être mais qui n'ose pas le dire ???
Franchement !
Maintenant je (pense?) comprendre ce sentiment d'entre 2 ... Tu as fait un vrai teste avec un vrai pro ? Ou juste un truc comme l'adhésion à Mensa ??? (pas le courage d'aller voir tes autres fil, j'espère que tu ne m'en veux pas ?).
Bref bref je n'ai aucun pouvoir ici, mais je trouverais ça dommage qu'on se cloisonne alors que l'idée c'est que l'on se fasse entendre et comprendre !!!
Sinon pour ce qui se passe en toi, je ne sais pas trop quoi te dire !!!

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Andromaque le Jeu 20 Déc 2012 - 10:24

Cher C12H23O2Na, la question du chiffre ne devrait pas compter plus que ça. L'intelligence, c'est avant tout ce que tu en fais et tu n'as rien à prouver à personne.

Reste ici si tu t'y sens bien et que tu as des affinités avec les membres Z.

Ta place est là où tu te sens bien, où sont tes complicités, tes centres d'intérêts... Tout le reste c'est du pipi de chat!

Un beau matin, va y en avoir un(e) qui va finir par me remettre à ma place comme il faut !

Celui qui ferait ça, aurait juste fait la démonstration que son chiffre à lui est usurpé... Razz

Andromaque
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 10:50

Aille, double peine.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 20 Déc 2012 - 10:57

En fait "entre les deux", c'est vrai que ça fait flipper...
Tu n'es pas eux, ni nous, ni ...
Mais par contre tu es TOI !!!
ça c'est le plus important en fait !!!

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Shamrock le Jeu 20 Déc 2012 - 11:34

Ici, il y a des HQI, des THQI, des HQI Asperger, des homme, des femmes, des matheux, des philosophes, des ados, des âgés... bref un beau mélange de gens qui partagent des choses en commun tout en ayant des différences. Smile
Ce forum est pour les gens qui se sentent identiques, qui ressentent les mêmes choses et se sentent bien ensemble, qu'ils aient 156 de QI ou 129,99 ou même 125.

Et puis les maladies et syndromes peu connus, beaucoup de spécialistes passent à côté et font des diagnostics bizarres. (je le sais parce que j'ai une maladie chronique peu grave mais mal connue, j'ai eu des diagnostics allant du syndrome anxio-dépressif à la pneumonie atypique...) Ton diagnostic me semble un peu tiré par les cheveux...
D'ailleurs, si on y va par là, moi aussi, je me demande ce que je fais là : la psy a dit que j'avais un "QI confortable" (je suis juste en-dessous du seuil des 130) mais que mon sentiment de différence était du à d' "importantes difficultés psychoaffectives"... Bref, va où tu le sens !

Et aussi, peut-être que le test ne détecte pas "ton" intelligence spécifique (Albert Einstein : « Tout le monde est un génie, mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper aux arbres, il pensera toute sa vie qu’il est stupide. »)

Shamrock
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 620
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 31
Localisation : Y'a des gens et des montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par AlwaysOnTheRun le Jeu 20 Déc 2012 - 11:59

C12H23O2Na a écrit:Un beau matin, va y en avoir un(e) qui va finir par me remettre à ma place comme il faut !"

Crois-moi bien qu'il se ferait tout aussi vite reprendre de volée.

Tu es bien ici? Alors tu es ici chez toi.

Le reste ce sont des mots, des chiffres, des cases. Et nous sommes précisément censés être dans la case où cette notion même n'a plus de sens.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Jeu 20 Déc 2012 - 12:11

@Kalthu

Déjà si tu sors ton truc de "intelligence supérieure" c'est que tu n'as rien compris...
Bah, je sais bien, mais c'est pourtant en ces termes que s'exprime la communauté scientifique...

Oui, je suis allé chez une neuropsy, et le résultat a été sans équivoque : QI = 112 (donc même pas 120... et encore moins 130). De ce que j'ai compris, c'est "vous n'êtes pas HQI, votre "différence" ne vient pas de là".

@les autres

Merci pour vos réponses. Je suis bien conscient de ce que vous dites au sujet du QI... le problème, c'est bien une question d'estime de soi et de narcissisme - j'espérais sans doute que de m'entendre dire "vous êtes HQI" boosterait mon estime de soi... et j'ai sans doute eu tort de penser cela - mais allez donc expliquer ça à mon subconscient Razz

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par AlwaysOnTheRun le Jeu 20 Déc 2012 - 12:15

Les tests peuvent aussi être biaisés par ton stress ou plein de facteurs. C'est plus structurel qu'un chiffre à mon sens. Ne t'attaches pas à ça si tu as compris ton fonctionnement et ses singularités...

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 20 Déc 2012 - 12:21

Je n'y connais pas grand chose j'avoue... (et pas eu de problème de chiffres).
Mais vous avez un peu parlé du fait que tu ressentais les mêmes choses que les zèbres ? Que ce n'était pas que cette question de "booster une estime de soit" mais plus pour te rassurer (enfin je pense) ?

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Jeu 20 Déc 2012 - 13:23

AlwaysOnTheRun a écrit:Les tests peuvent aussi être biaisés par ton stress ou plein de facteurs. C'est plus structurel qu'un chiffre à mon sens. Ne t'attaches pas à ça si tu as compris ton fonctionnement et ses singularités...

Bah, le problème, c'est que je ne suis pas encore tout à fait au clair avec ça... il y a encore beaucoup de choses sur mon fonctionnement et mes singularités que je n'ai pas compris, et j'ai toujours des doutes sur certaines choses (SDNV ? TDAH ? SDNV + TDAH ? ou encore autre chose ?).

Que ce n'était pas que cette question de "booster une estime de soit" mais plus pour te rassurer (enfin je pense) ?

Un peu des deux, en fait - me rassurer que je ne suis pas "débile" ou cinglé, quelque part...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Invité le Jeu 20 Déc 2012 - 13:35

Les tests ne mesurent pas vraiment toutes les intelligences et ratent assez souvent des gens ayant de nombreux écarts types, 160 et +. Le QI est rappel toi un outil de diagnostique et il n'est pas fiable à 100% et n'a de sens qu'a un instant T dans ta vie.

Tu n'es peut-être pas adapté à ce genre de test, il en existe plusieurs mais en france il semble qu'on s'obstine avec le Wechsler.

Ne t'en fais pas pour l'intelligence, je ne vois pas comment on peut parler d'intelligence supérieur ou inférieur car la question de comment définir l'intelligence est encore ouverte ! Donc donne toi pour définition de l'intelligence ce qui t'arrange si tu veux te rassurer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par AlwaysOnTheRun le Jeu 20 Déc 2012 - 13:39

Je précise aussi qu'apparemment pas mal d'organismes et autres praticiens connaissant bien le sujet ne passent même plus par les tests, que pour valider un éventuel refus de diagnostic par la personne HP.

Maintenant, je comprends oh combien ta frustration s'il te reste des zones d'ombre.

AlwaysOnTheRun
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Satisu le Ven 21 Déc 2012 - 14:27

Et surtout en réalité le chiffre final du teste, le fameux : QI : (Chiffre).
Ne signifie absolument rien en soit, si tu vois pas de quoi il est composé derriere.
Et puis surtout le QI : quotient intellectuel.
Ne définie pas l'intelligence en elle même. Il faut aussi que tu regarde les différent chiffre donnant se quotient car c'est eux en réalité qui veulent dire quelque chose en réalité (pour une personne sachant les lires déjà).
Et puis oui la fiabilité des testes laisse a désiré, il y a trop de facteur different!
Pour la petite histoire j'ai passé le mien une semaine aprés avoir fait une overdose d'antidepresseur (hum oui la proximité de ses deux evenement de ma vie n'est pas une coïncidence) Pourtant malgrés le resultat biaisai et pas forcement aussi haut qu'il ne l'ai peut etre, ou peut être pas, cela n'as pas d'influence concréte sur le "diagnostic" !
Il ne faut pas mettre le QI sur un piedestal !
Je comprend tout a fait ton désaroit en revanche, car tu avais commencé a t'identifié en quelque chose, et ce "besoin" de faire parti de quelque chose je le connais bien, et c'est un des grand probléme de ses "teste d'intelligence" foireux, qui ne demande qu'a être réformé! Et la on te dis que tu n'en ferai pas parti, qui ne serai pas perdu? J'ai eu un raisonnement semblable avant les résultats, au fond de moi je le savais mais il y avais un doute parallèle qui gambergé et qui murmurai "Et si, tu était juste un type banal qui se fait des films, quel excuse aurais tu pour se vide qui te dévore ? tu repartirais de zéro, mais le supporterais tu ?"
Il ne faut pas se limité a des cases, ou catégorie, tu es toi avec tes carractéristique, ta personnalité, distincte ou flou libre a toi! Mais ne te fait pas encastré, il n'y a personne d'autre que toi pour savoir qui tu es vraiment, et non pas se que tu es !
Voila j'espere que cela t'aidera, au moin un peut !

Satisu
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Ven 21 Déc 2012 - 14:36

"Et si, tu était juste un type banal qui se fait des films, quel excuse aurais tu pour se vide qui te dévore ? tu repartirais de zéro, mais le supporterais tu ?"

Voilà, c'est assez bien résumé... double impression d'avoir été un imposteur et, qui plus est, bien prétentieux de s'être cru différent des autres...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Satisu le Ven 21 Déc 2012 - 15:03

Outre passe le chiffre, et deploie tes ailes !
Attend, depuis quand les "zébres" ont des ailes?!

Satisu
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Ven 21 Déc 2012 - 15:14

Mes ailes ? On me les a déplumées et couvertes de goudron il y a bien longtemps...

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Dolp78 le Ven 21 Déc 2012 - 20:09

Le blem avec le QI c'est qu'il ne représente qu'un type d'intelligence, qu'il mesure un peu mal car au départ ce test n'est pas fait pour tester une quelconque "surfficience" mentale mais au contraire un sous-développement ... aucun test ne mesure l'intelligence car nous sommes bien en difficulté de la définir réellement. Et contrairement à ce que peuvent dire et répéter certains "extremistes du QI" ces tests, et le taux de QI donné, ne sont pas l'alpha et l'oméga de l'intelligence et encore moins de la zebritude. D'autant plus qu'un test représente aussi un état à un moment donné, que nombre de personnes intelligente les ratent parce que tétanisées par l'angoisse, parce que déprimés, etc. Il est surtout important de savoir si tu te retrouves dans les descriptions diverses et variées de zèbres et de leurs problématiques, alors tu as plus avancé dans ton cheminement qu'avec un simple résultat de test qui ne peut répondre que d'une manière "négative" : un résultat élevé est quasi la certitude d'une zébritude (mais pas toujours), mais un résultat moins élevé ne signifie pas forcément la certitude d'une "non zébritude". Je ne sais pas si je suis claire ???? Very Happy


Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Ven 21 Déc 2012 - 20:33

Bin, non tu n'es pas Claire, puisque tu es Dolp78 Razz (Ok, je sors...)

Sinon, bah je me retrouve dans certaines choses, mais pas toutes. Dans les problématiques liées au rapport avec les autres, certainement, mais par contre je ne me retrouve pas dans ce qui touche les particularités cognitives :
- je n'ai pas été en avance par rapports aux autres sur mes apprentissages, j'ai même été légèrement en retard sur la parole, ma seule avance se situait au niveau des raisonnements logiques (visiblement j'étais plus fort que la moyenne à ce niveau là). Idem pour la lecture : j'ai mis plus de temps que mes frères, même si j'ai tout de suite su bien lire.
- je n'étais pas un "super lecteur qui s'intéressait à tout". Enfants, mes centres d'intérêts étaient plutôt limités, voir exclusifs (par exemple, la musique : je pouvais écouter les 4 saisons de Vivaldi en boucle pendant des heures).
- je n'ai jamais eu beaucoup d'intuition, ou du moins je trouvais qu'elle me trompait beaucoup (du coup, j'ai "appris" à ne pas lui faire confiance)
- j'ai longtemps eu du mal avec les chiffres (j'ai longtemps compté sur mes doigts, j'ai mis du temps à comprendre la multiplication et la division)
- je ne trouvais pas les cours "trop faciles", je les trouvais juste pas toujours intéressants ou relativement obscures (des fois, je ne comprenais tout simplement pas des choses que les autres comprenaient sans problèmes). Mes problèmes de concentrations en classe venaient plutôt du fait que mes rêveries étaient nettement plus captivantes (en plus, je me jouais de la musique dans la tête, c'était mon "baladeur intégré").
- je ne pense pas avoir une pensée en arborescence, j'ai même plutôt l'impression d'avoir une pensée hyper-linéaire.

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Dolp78 le Ven 21 Déc 2012 - 21:00

Il n'est pas nécessaire de les avoir TOUTES. Je pense qu'alors ce doit etre relativement invivable. Par contre certaines semblent être plus la marque de la zebritude que d'autres.

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 21:31

Science


Dernière édition par Wrmaëlon le Sam 29 Déc 2012 - 5:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par loupiotte le Ven 21 Déc 2012 - 21:59

Like a Star @ heaven


Dernière édition par loupiotte le Dim 27 Sep 2015 - 21:40, édité 3 fois

loupiotte
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 28/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Cyril THQI le Sam 22 Déc 2012 - 2:05

Laurate de sodium, tu écris :

[quote]Oui, je suis allé chez une neuropsy, et le résultat a été sans équivoque : QI = 112 (donc même pas 120... et encore moins 130). De ce que j'ai compris, c'est "vous n'êtes pas HQI, votre "différence" ne vient pas de là"."

Ce chiffre de 112 est corrélé à ton intelligence, mais il ne la mesure pas. Nuance. La valeur réelle de ton intelligence (que personne ne pourra mesurer de façon exacte) se trouve quelque part autour de cette valeur. Cette corrélation veut dire qu'il est plus probable qu'une personne ayant eu un score supérieur au tien soit plus intelligente que toi. Mais ce n'est pas certain. Juste plus probable. Tu ne peux donc sur la seule foi de ce test avoir la certitude de ne pas être plus intelligent que la moyenne des membres de Mensa par exemple.

Si ce que tu as compris du discours de la neuropsy est correct, cela peut donner une idée de son intelligence. Il n'y a pas que les tests de QI pour estimer l'intelligence de quelqu'un.

Tu parles aussi d'estime de soi. J'espère qu'il est possible d'avoir une bonne estime de soi quel que soit le résultat à un test de QI, sinon beaucoup de gens pourraient en souffrir. Et vu la précision de la chose...

Cyril

Cyril THQI
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par C12H23O2Na le Dim 23 Déc 2012 - 11:44

Y a quand même un dernier truc que j'aimerais dire, et je sais que je risque de toucher un point sensible - mais bon, je me lâche...

Je me doute que ce sont des réflexions qui ont déjà dû être faites, mais je ne peux m'empêcher : quand j'en vois certains qui ont des boulots "confortables" (oui, je suis désolé mais un ingénieur gagne bien sa vie), bah je tilte un peu quand même. Moi j'aime mon boulot, mais je ne peux pas en vivre correctement (je gagne souvent moins que le SMIC) donc quand je lis ces choses-là, eh bien je ne peux m'empêcher de me dire "ils ne savent pas ce que c'est que d'être dans le besoin !".
Bien sûr, je ne veux pas tomber dans l'excès inverse - je me doute bien que bien gagner sa vie mais faire un boulot non motivant, c'est pas le pied (quoique je pourrais dire que l'argent gagné compense : on peut se permettre des loisirs - voyages, lectures, musique - inaccessibles à beaucoup).
Donc voilà... je me doute un peu de la réponse que cela va susciter, mais je le dis en toute sincérité : c'est mon ressenti.

C12H23O2Na
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 577
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 38
Localisation : Savoie, planète terre (enfin je crois)

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 23 Déc 2012 - 11:48

Tu as raison de dire ce que tu penses (ey d'autre). Ca fera reflecir des gens....

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues du non-HQI

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum