coup de blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

coup de blues

Message par j le Jeu 12 Oct 2017 - 19:14

Bonsoir à toutes et tous !

Comment écrire tout ce que j'ai en tête ? Peur d'être dans une plainte continuelle et destructrice... Marre d'avoir des idées noires plein la tête, le sentiment de ne pas être à sa place très fort, le sentiment de passer à côté de sa vie ... sans fin.
Je m'énerve toute seule, il y a des moments ou je me dis mais Merde t'es en bonne santé, tu es intelligente, curieuse, maman d'une gentille ado... qu'est ce que tu veux de plus ? Mais je suis aussi célibataire, pas de boulot parceque tout m'ennuie tout le temps, je n'arrive pas à m'engager amicalement, professionnellement, je ne suis spécialiste en rien qui ne m'intéresse plus, j'aspire à des trucs nouveaux (vous savez le syndrôme 1000 idées à la minute) mais je ne fais rien rien rien. Oui certains me diront que c 'est une impression, d'autres me diront que c'est une question de confiance en soi, d'autres encore me rappelleront les conséquences d'un mental trop présent... mais moi là dedans je me sens piégée par moi même.
Je sais qu'il n'y a que moi qui puisse changer ma perception de la réalité, mon destin, le regard des autres mais je n'y arrive juste pas... c'est peut être aussi une confiance en la nature humaine. A force de s'êtes trop pliée aux injonctions sociales je me suis perdue, je le sais.
Le pire là dedans c'est que j'ai pris conscience que mon cercle familial, faute d'information mais aussi de bienveillance (oui oui je sais que j'en demande trop) ne prenne pas en compte ces données que je leur ai transmise il y a quelques mois. L'égocentrisme est une tare familiale dont bien sûr j'ai hérité !
Je suis seule dans ma douleur et la vie est un combat. Et oui j'en ai honte parceque quand je regarde autour de moi je culpabilise.
Envie de fuir. Prendre un sac à dos et lâcher prise. Je sais que ce n'est pas la solution.

Il n y a qu'ici que je peux dire ça. Alors d'avance pardonnez moi. C'est un jour "sans" mais bientôt il y en aura "avec". J'aimerai juste un calendrier plus cool...
Je sais que d'autres partagent ces sentiments. Et je vous envoie mes ondes positives des jours "avec".
Une bonne soirée !
Jeanne

j
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de blues

Message par j le Jeu 12 Oct 2017 - 22:12

Bonsoir Vesperal. Merci pour ton message. Au delà du fait que je peux répondre à tes questions, je ne peux te répondre en privé... pas assez de messages ?? je te remercie de ta délicatesse en tous les cas et espère que tu auras l'idée de lire ce message.
Il y a seulement quelques mois que j'ai appris cette nouvelle... j'ai 40 ans. A la base c'est ma fille qui présentait des signes qui selon moi pouvaient relever d'une dyslexie bien cachée et qui finalement s'est transformée en haut potentiel avéré... Telle mère, Telle fille ! Le fait est que dans ma famille, je pense que les femmes sont nombreuses a avoir ce trait si particulier et qu'aucune n'en a tiré de force avérée ou tout du moins visible à ma connaissance... beaucoup de solitude et un sentiment de passer à côté de sa vie ... aussi.
J'ai vu une psy spécialisée dans ce domaine pour faire le test et discuter un peu. Elle se tient à ma disposition... Je crois que je ne réalise toujours pas l'intérêt de la chose mais plutôt j'explique ainsi tous mes traits "marginaux" dirons nous. Je crois que j'ai honte de moi, de ce que je ne suis pas, de ne pas être ce que je pourrai être... que je ne me l'autorise pas, et le regard de ma mère sur cette révélation... j'ai l'impression qu'elle ne me croyait pas et elle a fait comme si je n'avais rien dit... honte oui c'est le mot. Je ne m'autorise pas à être intelligente. C'est un mot tabou chez nous, c'est drôle non ? avec la culpabilité de le transmettre inconsciemment à ma fille.. youpi. Je voudrai casser cette chaîne.
Alors oui j'ai lu quelques semaines des livres et des blogs, j'ai découvert ce forum et j'ai laissé tombé.. A quoi bon ? Est ce que tout peut s'expliquer avec ce QI ? Est ce que ce n'est pas une excuse supplémentaire ? Est ce que ce ne serait pas aussi sortir de sa cachette et prendre pleinement la responsabilité de sa vie ? Froussarde je suis. Perdue aussi. Insatisfaite très clairement.
Je me relis et c'est pénible... j'ai plus d'humour que ça d'habitude...

j
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de blues

Message par Vesperal le Jeu 12 Oct 2017 - 22:46

Comme je te l'ai dit, ce ne sont pas des conversations avec lesquelles je suis à l'aise en public. Je t'avoue que je ne sais trop quoi te répondre. Je pars du principe que découvrir qu'on est surdoué se vit comme un choc de vie (décès d'un proche, mauvaise nouvelle etc...) . Il y a une sorte de cycle naturel un peu comme celui du deuil : Choc parfois suivi d'un déni, colère, dépression, acceptation. Je laisse d'eventuels expert en la matière s'exprimer.
Dans tous les cas, je pense qu'il faut que tu pousses jusqu'à accepter ce que tu es pour pouvoir avancer. Je vois que tu vis une grosse douleur, mais il faut prendre le temps de bien faire les choses car le Zèbre ne se fait pas en un jour.

Vesperal
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 206
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de blues

Message par Perle38 le Jeu 12 Oct 2017 - 23:11

Bonsoir Jeanne,
Je te comprends et compatie.
Pas évident ces coups de blues à surmonter.
J'ai cette image en tête : tu as commencé à construire avec des pièces toutes faites, à l'aide d'un schéma, tout un village.Tu as respecté les couleurs, les emplacements, tout !
Tu regardes ce que tu as fait, c'est joli, mais ça ne te plaît plus...ça ne te ressemble pas !
Tu en es là : c'est donc tout à fait normal que tu te sentes perdue.
Froussarde oui on l'est tous quand on ne se sent perdu.
Et oui, ce n'est pas marrant. Et puis l'humour à toutes les sauces c'n'est pas marrant non plus, je trouve.
Les repères que tu t'es fixés ne correspondent pas à ceux qui sont en toi.
La première étape c'est de ne pas culpabiliser de cet état : c'est un mal qui certainement portera ses fruits un jour.
Je te conseille de te centrer sur toi même, dans le sens établir un dialogue avec toi même, apprendre à découvrir tes envies, tes besoins, tes goûts...Toi.
Apprendre à te libérer du regard des autres ou de leur jugements.

Autorise toi à être toi !
Bon courage !
avatar
Perle38
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 48
Date d'inscription : 14/09/2017
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de blues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum