Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par WildSoul le Jeu 28 Fév 2019 - 1:18

J'avais écrit un 1er topic, puis j'ai pris peur et l'ai supprimé...Mais je dois me rendre à l'évidence: cette question est importante pour moi. Alors autant la poser...
J'ai de très sérieux soupçons de SA depuis un moment, et le corps médical me conseille de passer un diagnostic officiel. Cela me fait peur. En dehors de la peur du diagnostic en lui-même (les tests, parler à des médecins inconnus, être jugée et "pesée"...) j'ai surtout peur des "effets" d'un tel diagnostic.
Va-t-on m'enlever mes futurs enfants ? Un assistant social va-t-il me harceler non stop ? Vais-je avoir des comptes à rendre à la Sécu ? Va-t-on me convoquer à d'interminables rendez-vous avec le Dr Machin ou le Dr Truc, pour prouver que je suis capable de vivre chez moi, et non dans un asile ??
Bref, est-ce que ce diagnostic m'expose à des risques de voir l’État débarquer dans ma vie privée pour m'empêcher de vivre normalement ? Au final je ne suis pas tant inquiète d'être "officiellement" autiste que de la réaction du système neurotypique.
Pour ceux et celles qui ont été diagnostiqués, est-ce que vous avez eu ce type de problèmes ?
WildSoul
WildSoul

Messages : 105
Date d'inscription : 11/01/2019
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par Stegos le Jeu 28 Fév 2019 - 11:03

Ce diagnostic n'est pas couvert par le secret médical ?
Stegos
Stegos

Messages : 2779
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 100
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par Jane159 le Jeu 28 Fév 2019 - 17:47

Si ça peut te rassurer, on ne t'enverra certainement pas dans un asile ^^

Ca parait bête, mais aujourd'hui tout est régi par le fric : dans un asile, tu coûterais beaucoup trop cher alors que tu sembles être capable de te débrouiller de manière autonome.

Pour le reste, je vais essayer de répondre au mieux mais je ne pourrai pas répondre à tout vu que je n'ai pas terminé toutes les démarches.

Dans mon milieu professionnel, c'était la condition pour pouvoir conserver mon emploi : si je n'avais pas de diagnostic officiel avec dossier MDPH, ils ne pouvaient pas me garder. Donc j'ai entamé une procédure de diagnostic officiel l'année dernière.

Je ne sais pas si tu sais comment ça se passe, je vais te décrire dans mon cas ce qui s'est passé, ça te rassurera peut-être.

Vu que je devais aller vite pour conserver mon emploi, je suis passée par un diagnostic en libéral (c'est plus cher, mais plus rapide). Je suis allée trouver un psychiatre spécialisé dans le SA qui a confirmé qu'effectivement, il était intéressant que je passe les tests. Ensuite, il m'a dirigée vers une psychologue, qui m'a fait passer le pré-diagnostic. En gros, cela a consisté en plusieurs questionnaires en lignes à remplir, puis en deux entretiens semi-dirigés de 1h à 1h30 chacun accompagnés de quelques tests (rien de bien méchant, je t'assure). Elle a également rencontré mes parents au cours d'un entretien séparé. A la suite de quoi la psychologue a rédigé son pré-diagnostic que je vais à présent faire valider par le psychiatre qui établira un diagnostic définitif. Au cours de ce dernier entretien avec le psychiatre, nous verrons ensemble mes difficultés et mes besoins, et qu'est-ce qui pourrait m'aider dans la vie quotidienne. Il commencera à remplir la partie médicale du dossier MDPH.

Maintenant, on arrive à l'endroit où je ne saurais pas vraiment te renseigner. A priori, je pense que si tu te contentes du diagnostic officiel posé par le psychiatre, tu peux ne rien déclarer à personne et on te laissera tranquille. C'est seulement si tu fais une procédure MDPH pour obtenir une aide ou une compensation particulière que là, on s'intéressera à toi, surtout pour s'assurer que tu es bien en mesure d'être pleinement autonome. Mais encore une fois, je n'en suis pas du tout certaine. Le plus simple serait que tu contactes un psychiatre spécialisé dans le SA, et qu'au cours de ce premier rendez-vous (qui ne t'engage absolument à rien), tu lui expliques tes doutes. Il saura bien mieux que moi te dire ce qu'il en est exactement. Sinon, je peux également t'envoyer par mp le nom d'un forum spécialisé dans l'autisme et dont les membres m'ont pas mal aidée lorsqu'il a fallu que je comprenne les démarches nécessaires à effectuer.

Il y a également une autre question que je me pose, à te lire : si le diagnostic ne t'apporte que des peurs, pourquoi entamer cette démarche ? Tu peux tout à fait vivre sans.

En tout cas, quelle que soit ta décision, je te souhaite un bon courage Smile
Jane159
Jane159

Messages : 27
Date d'inscription : 25/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par WildSoul le Jeu 28 Fév 2019 - 21:40

@Jane159 : merci beaucoup pour ta réponse. Je veux bien le nom du forum en MP si ça t'ennuie pas. Pour le diagno...ben c'est vrai que je me demande de plus en plus si ça vaut le coup de passer par autant de stress, surtout que je ne pense pas avoir droit à la moindre aide vu que je suis très autonome et que "j'ai l'air normale" tant qu'on ne me connaît que de loin...
WildSoul
WildSoul

Messages : 105
Date d'inscription : 11/01/2019
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par Jane159 le Ven 1 Mar 2019 - 10:18

Ce n'est pas forcément une aide financière, mais cela peut aussi être une aide administrative avec le SAVS si tu as des difficultés à t'organiser dans tes documents administratifs, une inscription dans un groupe d'habileté sociale si tu veux t'améliorer dans la compréhension des mécanismes sociaux...

Le psychiatre ne va pas s'arrêter au fait que tu aies "l'air normale", au contraire, il va voir ce dont tu as réellement besoin. Et ça dépend des MDPH, mais tant que tu ne demandes pas de compensations financières, les MDPH peuvent se montrer assez souples concernant les aides que tu peux obtenir.

Je t'envoie le nom du forum par mp.
Jane159
Jane159

Messages : 27
Date d'inscription : 25/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par Invité le Lun 4 Mar 2019 - 20:16

wildsoul

pourquoi tu ne poses pas toutes ces questions à un pro ? comme ton médecin généraliste
ils sont là pour ça, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par Invité le Lun 4 Mar 2019 - 20:18

stegos

le secret medical couvre, les diag
en effet

Article 4 (article R.4127-4 du code de la santé publique)

Le secret professionnel, institué dans l'intérêt des patients, s'impose à tout médecin dans les conditions établies par la loi.

Le secret couvre tout ce qui est venu à la connaissance du médecin dans l'exercice de sa profession, c'est-à-dire non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu'il a vu, entendu ou compris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic: quels risques et effets possibles ? Empty Re: Diagnostic: quels risques et effets possibles ?

Message par fift le Mar 5 Mar 2019 - 20:52

Skowman a écrit:wildsoul

pourquoi tu ne poses pas toutes ces questions à un pro ? comme ton médecin généraliste
ils sont là pour ça, non ?

Malheureusement, les médecins sont très mal (in)formés à l'autisme, et encore plus quand il s'agit d'adultes. J'ai la chance d'avoir un médecin généraliste très à l'écoute, que je connais depuis 20 ans et qui n'a donc pas fait de problème pour me fournir une lettre d'introduction mais ce n'est pas le cas pour tout le monde, et surtout j'avais entamé les démarches pour trouver un praticien spécialiste de mon côté car elle n'aurait pas pu m'aider. Et a fortiori, répondre à des questions telles que celles posées ici.

En tous cas, je te rassure, comme Jane l'a fait avant moi : aucun risque que ça te porte préjudice (sinon la difficulté à "digérer" l'annonce d'un diagnostic, quel qu'il soit et qu'il confirme ou infirme tes doutes).

PS : diag infirmé pour ce qui me concerne. Je présente bien quasiment tous les symptômes depuis une dizaine d'années, mais ce n'était pas assez marqué pendant l'enfance pour établir un diag positif.

fift

Messages : 4438
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 43
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum