A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Aller en bas

A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Message par Eliade le Sam 8 Sep 2018 - 15:34

Bonjour,
Je viens de me faire tester. Je me savais fille et soeur de zebres et je suis donc zèbre également.

J'ai une petite fille de bientot 7 ans, très sensible, très timide. Elle se débrouille bien à l école mais n'a pas confiance en elle et perd facilement ses moyens lorsqu elle est en situation d effort répété ou d'échec. Je vais faire court sur les signaux à la fois comportementaux et cognitif: au global, elle a l'air zebrée, mais comme moi a son âge, ce n'est pas non plus criant et ce n'est pas non plus trop handicapant pour elle. (Même si elle pleure quand même beaucoup trop souvent, ce qui me fait de la peine et crispe énormément son pere!!!)

Contrairement à mon frère qui a su à 7 ans qu'il était zebre; comme beaucoup de filles, je suis "passée sous les radars".

Je réfléchis donc maintenant à la faire tester pour qu'elle n'apprenne pas comme moi a 37 ans pourquoi elle est différente. Cela lui donnera peut être davantage confiance.

Je cherche des témoignages et conseils de personnes ayant testé leur enfants.
Je voudrais comrprendre quels en sont les bénéfices à court terme et pendant l'adolescence.
Aussi, comme je viens de sortir 400 euros pour mon test, je serais bien tentée de limiter la casse pour ma fille. (Ma psy ne fait pas de tarif groupe :-)). Je reflechis aux CMP, et cherche des temoignages sur ces centres.

Je voudrais aussi savoir si cela présente un risque d'incompréhension pour l'enfant. Je me dis qu'à son âge, apprendre d'un "professionnel" qu'on est un peu différent, quelque soit la nature de la déviation, n'est peut être pas reçu de la même manière que pour un adulte. Je ne vois pas ma choupinette prendre la grosse tête, mais je voudrais aussi bien entendu éviter qu'elle abandonne tous les efforts qu'elle a appris à faire pour aller vers les autres ou encore qu'elle retienne que l'aspect negatif du verdict: la difference.

Merci par avance!


Dernière édition par Eliade le Sam 8 Sep 2018 - 15:40, édité 1 fois (Raison : Cmp: je n ai pas d à priori, juste lu un autre post sur zebra. Je rectifie car je ne veux pas renforcer cette idée négatives sans fondement, vu que je n ai pas testé ces centres)

Eliade
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 37
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Message par Blossac le Sam 8 Sep 2018 - 20:51

une solution pour limiter le coût serait de te rendre en province, le mien m'est revenu, de mémoire à 200 euros
avatar
Blossac
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 808
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 41
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Message par fift le Lun 10 Sep 2018 - 11:13

Eliade, notre aîné a été testé à 3 ans 1/2, et c'est sans aucun doute la meilleure chose qu'on ait faite !
Donc si tu as un doute, n'hésite pas. Si tu te poses la question, c'est que tu sens que quelque chose ne colle pas.
En termes de coût, nous avions fait appel à une psychologue dans le Viè arrondissement à Paris, le WPPIS nous était revenu à 250€.
A voir si pour le WISC c'est pareil.

fift
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2371
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Message par kerlutinhoec le Lun 10 Sep 2018 - 15:22

Ici aussi, test à 3 ans et demi. Je n'ai pas voulu "voir" le résultat ... ou j'avais peut être besoin de temps pour digérer la nouvelle.
Re-test à 6 ans et cette fois, je n'ai pas mis la tête dans le sable.
Comme fift, pour nous cela a été une très bonne chose: loulou allait très mal, et en lui expliquant tout bêtement que s'il se sent décalé c'est normal parce qu'il est juste un petit peu différent, tout est rentré dans l'ordre. Je le trouve plus serein et largement moins stressé.
Après, on n'est pas trop rentrés dans les détails de la douance, ni du résultat, ni du QI (on le trouvait trop petit pour bien intégrer la chose, et surtout on ne voyait pas l'intérêt).
On lui a juste dit que les jeux qu'il a fait avec la psychologue ont mis en évidence qu'il ne pense pas complètement comme les autres mais que ce n'est pas grave du tout.
Voilà voilà pour nous
avatar
kerlutinhoec
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 81
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: A quel moment décider de faire tester ses enfants. Quels risques? Comment limiter le coût?

Message par Eliade le Mer 12 Sep 2018 - 20:46

Merci pour vos retour!
Ma petite poulette va globalement bien, donc je vais peut être encore attendre et prendre le pouls à mi année scolaire avec sa maîtresse (le niveau scolaire est ok, c'est son intégration ma préoccupation, mais je sais que je projette probablement un peu).
Sinon, merci pour les infos sur les tarifs, c'est rassurant! Si je ne trouve pas les même chez moi je reviendrai peut être vers toi en mp fift si tu es ok (je suis en region parisienne).

Eliade
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 37
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum