test Wais IV hétérogène et diagnostic

Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par granstef le Sam 9 Juin 2018 - 19:54

Je viens d'être diagnostiqué HP mais mes tests sont hétérogènes. j'ai 48 ans et cela expliquerait beaucoup de choses mais je me doute encore...
Ma neurospy qui m'a fait passé les tests ne doute pas (au vue de mon attitude durant ceux-ci) et la thérapeute qui me suit non plus. Je me suis toujours senti différent mais je me suis adapté tant bien que mal...A 48 ans, j'ai el sentiment que la ma vie a toujours été un combat.
Pour ma personnalité: je ne comprends pas pourquoi je ne parviens pas malgré mes efforts à bien m'intégrer à un groupe , je suis un éternel insatisfait, cherchant toujours à optimiser mais jugé pessimiste, amenant des idées différentes, beaucoup d'intuitions, hypersensible, intolérant à l'échec, plein de doute, en opposition avec l'autorité très facilement, je réagis de manière très impulsive...
Voila mes chiffres:
ICV 118 : similitudes: 14 vocabulaire 15 information 10
IRP 130 : cubes 17 Puzzles 15 Matrices 1" (balances 11)
IMT 125 : mémoire des chiffres 13 (j'ai réussi les plus difficiles mais pas les plus simples, je n'était pas "dedans"
Arithmétique 13
IVT 126 code 17 symboles 12
QIT donné à 131
Les premiers tests se sont biens passés mais j'ai failli reporter la seconde séance car j'étais très fatigué ce jour là. j'y suis allé mais j'ai eu du mal à me concentrer et les résultats sont donc moins bons. Cela me fait douter de ce diagnostic. j'aimerais vos avis car j'ai besoin d'avancer et de mieux me comprendre.

granstef

Messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 49
Localisation : autour de Besançon

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Gigi le Sam 9 Juin 2018 - 21:54

granstef a écrit:Je viens d'être diagnostiqué HP mais mes tests sont hétérogènes. j'ai 48 ans et cela expliquerait beaucoup de choses mais je me doute encore...
[...] Cela me fait douter de ce diagnostic

Vous avez raison de douter, car vous commettez à mon avis deux erreurs courantes, disons "de débutant", qui sont de croire :

  1. Que la notion de diagnostic s'applique au haut potentiel, comme s'il s'agissait d'une entité naturelle à part, voire d'une maladie, ou encore d'une espèce animale distincte de l'humain.  Pour la mille et unième fois (mais les visiteurs de ce forum vont de moins en moins lire avant de poster toujours la même question, alors désolée, mais un peu ras le bol), ce n'est pas le cas.
  2. Que le haut potentiel intellectuel peut-être une explication à toutes les difficultés que l'on rencontre dans la vie.

Donc un doute sain va vous permettre de prendre du recul, de retenir les informations utiles issues de ce test et de la démarche associée, mais aussi de dépasser le mode "je ne fonctionne pas comme la majorité des humains, c'est pour cela que tout va mal", qui peut entraver votre progression.

granstef a écrit:j'aimerais vos avis car j'ai besoin d'avancer et de mieux me comprendre.  

Nos avis sur quoi exactement ?
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par granstef le Sam 9 Juin 2018 - 22:21

Je ne compte pas résoudre tous mes problèmes avec cette explication. Ma vie n'est pas un enfer non plus mais je ne suis pas heureux car hyper exigeant par exemple. J'ai longtemps cru que certains de mes problèmes venaient de ma personnalité, de mon caractère et maintenant une autre analyse s'offre à moi. Si c'est effectivement le cas, je dois accepter (et analyser) mon mode de fonctionnement plutôt que le combattre. Comme vous le dites, je ne suis pas malade mais je fonctionnerais comme ça en étant HP. Cela ne résoudra effectivement pas tous mes problèmes mais j'aimerais avoir des avis sur mes tests et leur interprétation pour savoir si je dois m'y fier. Ces tests ne suffisent pas à me déterminer HP mais c'est un des éléments à prendre en compte. Désolé d'être redondant avec d'autres posts...

granstef

Messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 49
Localisation : autour de Besançon

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Gigi le Sam 9 Juin 2018 - 22:55

Bien, mais vous n'avez toujours pas dit ce que vous attendiez comme "avis sur vos tests".  
Vous voulez qu'à partir des scores on vous indique qui vous êtes et qu'on vous prédise l'avenir, comme un horoscope le fait à partir d'une simple date de naissance ?

Concernant la fiabilité, la WAIS-IV présente de bonnes capacités psychométriques, c'est-çà-dire (en très rapide) qu'elle mesure de façon plutôt précise et fidèle des caractéristiques stables des personnes, et qu'elle prédit assez bien d'autres choses, comme la réussite scolaire ou professionnelle. Après, cela reste bien moins "fiable" qu'une mesure de taille ou de poids par exemple.  
Si vous êtes inquiet parce que vous avez obtenu 131, tout juste du "bon" côté de la fatidique ligne des 130, et que vous craignez une erreur d'attribution d'un haut potentiel alors que vous auriez en réalité un peu moins, vous pouvez dormir tranquille. Il ne se passe en réalité rien de magique au franchissement de ce seuil, et rien ne change entre 129 et 131. C'est un continuum. Donc dès que vous êtes loin de 100, vous pouvez ressentir un décalage.

Ah, et vos scores ne sont pas hétérogènes du tout, même particulièrement homogènes !

granstef a écrit:J'ai longtemps cru que certains de mes problèmes venaient de ma personnalité, de mon caractère et maintenant une autre analyse s'offre à moi. Si c'est effectivement le cas, je dois accepter (et analyser) mon mode de fonctionnement plutôt que le combattre.

Donc la personnalité c'est mal, il faut la corriger si elle nous cause des déboires, mais le fonctionnement cognitif, lui a des droits différents ? Wink
Peut-être que ce changement de point de vue est l'occasion de réaliser que vous pouvez aussi vous accepter entièrement, pour ensuite chercher à progresser sur certains aspects, avec auto-bienveillance Smile
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par granstef le Dim 10 Juin 2018 - 0:13

J'ai un peu de mal avec l'agressivité de vos propos. Je cherche simplement à comprendre mon fonctionnement. Je sens par exemple un décalage et on peut travailler différemment dessus si c'est un caractère fort ou un fonctionnement "naturel" de notre cerveau en tant que hp. L'interprétation de mes réactions aux situations est différente. Un hp à un fonctionnement différent d'un normo pensant. Je ne pense pas faire d'erreur en pensant cela. Il ne s'agit pas de savoir si c'est bien ou mal mais de savoir comment analyser une situation. Concernant le qi de 131, je trouvais mes résultats hétérogènes mais je ne suis pas spécialiste et je voulais des commentaires de spécialiste. Merci pour vos retours.

granstef

Messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 49
Localisation : autour de Besançon

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par ortolan le Dim 10 Juin 2018 - 1:05

C'est toute la différence entre quelqu'un qui pratique ce forum depuis des années et quelqu'un qui vient d'arriver : la première finit par éprouver une lassitude à voir toujours les mêmes sujets revenir sur le tapis quand ils ont été traités des dizaines et des dizaines de fois, ce que le fraîchement débarqué ne peut évidemment pas savoir, tout drunken qu'il est par l'euphorie de la découverte, l'annonce du résultat, le doute ou l'angoisse de ce que cela peut recouvrir et / ou signifier en termes de fonctionnement et de changements à opérer. Avec l'habitude, on se rend compte que ce n'est pas forcément significatif / prégnant dans la majorité de nos échanges puisqu'on côtoie ces normies si différents de nous au quotidien et qu'on s'adapte à eux depuis notre naissance (2nd degré, je précise). Pour info, elle est du métier et il me semble que le delta inter-indices (ICV-IRP-IVT-IMT) doit être supérieur à 23 points (1,5 écarts-type, l'E.-T. étant de 15 points) pour pouvoir commencer à parler d'hétérogénéité (c'est pas 130 partout, quoi) ; c'est en tout cas la valeur qui est le plus largement acceptée entre les différents auteurs si j'ai bien compris. N'hésite pas à lire d'autres sujets de la section pour compléter ton information (dont les interventions de Gigi, tu verras qu'elle fournit de nombreux éléments de compréhension) et bienvenue Laughing
ortolan
ortolan

Messages : 13004
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Invité le Dim 10 Juin 2018 - 1:22

granstef a écrit:Un hp à un fonctionnement différent d'un normo pensant.

Ah oui ? Dans quel sens exactement ? Selon quelles sources documentées ? Sous quel aulne ?

Je m'excuse de souligner ce point, mais en partant sur ce paradigme qui ne repose sur rien d'autre que la nécessité de vendre à des lecteurs du contenu associé à une appréciation rehaussée de leur valeur humaine (échange qui ne me paraît pas illégitime puisque celle-ci est en effet mésestimée), on ne peut pas obtenir de réponses justes à des questions personnelles si on ne souhaite pas passer outre ces ficelles généralistes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Gigi le Dim 10 Juin 2018 - 8:18

Oui ortolan, c'est tout à fait cela.  
En ce qui me concerne, lassitude qui ouvre la porte à un agacement, causé par un message qui "cumule" les défauts souvent présents : thème déjà évoqué et traité à foison dans le forum, mais aussi absence de question claire (on semble plus dans une demande globale de traitement de cas personnel qui relève de la psychothérapie ou du coaching, pas d'une demande d'information simple traitable en ligne), adhésion à et raisonnement à partir des mythes véhiculés par JSF et cie (et en prime demande par MP de venir voir ce message, comme s'il n'était pas évident que je lis régulièrement ce forum). Bref, un jolie petite goutte qui fait déborder le vase et m'incite à passer dans un mode critique.

granstef, il est normal que vous ayez trouvé mon intervention empreinte d'agressivité, car c'est un peu le cas, mais cela se voulait de la critique constructive. Certes un peu incisive, mais pour la bonne cause. L'attitude qui consiste à laisser les personnes faire les erreurs par lesquelles chacun passe au début et les corriger par elles-mêmes, à leur rythme, a ses limites aussi. Celle que j'ai adoptée ici pique un peu, mais elle peut faire gagner du temps, à vous ou à d'autres.
En tout cas, ne prenez pas ma réaction personnellement, elle s'inscrit dans une logique plus générale, et prend en compte le fait que, peut-être, d'autres lecteurs trouveront de telles informations utiles. C'est toute la différence entre un forum public et une consultation privée.

granstef a écrit:Je cherche simplement à comprendre mon fonctionnement. Je sens par exemple un décalage et on peut travailler différemment dessus si c'est un caractère fort ou un fonctionnement "naturel"  de notre cerveau en tant que hp.
C'est effectivement une bonne approche que de chercher à comprendre votre fonctionnement "naturel" et à en tenir compte pour trouver ce qui est le mieux pour vous. En revanche, je pense que c'est une erreur de distinguer le caractère du reste : il est tout aussi naturel que le reste de vos caractéristiques, mélange de prédispositions et de développement en interaction avec l'environnement.  
Peut-être pensez-vous en faisant cette distinction au fait que votre personnalité s'est construite sur des bases incorrectes (par exemple, essayer de répondre aux attentes des autres, de leur ressembler), et que vos attitudes et comportements habituels ne correspondent pas à qui vous êtes vraiment (notion de "faux-self") ?

granstef a écrit:Un hp à un fonctionnement différent d'un normo pensant.
Oui et non. Il y a des décalages parfois nets, qui ne sont pas sans conséquence au quotidien, surtout dans les interactions sociales. Mais il n'y a pas de différence qualitative prouvée, de mode de pensée foncièrement différent. Cette idée, véhiculée par des personnes comme JSF et reprise à foison, peut conduire à des discours simplistes et excessifs. Je rejoins le propos d'Ἑκάτη.

granstef a écrit:Concernant le qi de 131, je trouvais mes résultats hétérogènes mais je ne suis pas spécialiste et je voulais des commentaires de spécialiste.

Et les spécialistes, vous savez que ce sont les psychologues, que l'on consulte en cabinet. Donc cette question aurait dû être adressée par la psychologue qui vous a fait passer le test. Quand des questions viennent après la restitution, il n'est pas interdit de demander une nouvelle consultation.  
Un forum public comme celui-ci n'est pas un lieu où se pressent les spécialistes.
Je rappelle ces évidences pour tout le monde, pas pour vous en particulier bien sûr Wink
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par kerlutinhoec le Dim 10 Juin 2018 - 8:57

Ἑκάτη a écrit:
granstef a écrit:Un hp à un fonctionnement différent d'un normo pensant.

Ah oui ? Dans quel sens exactement ? Selon quelles sources documentées ? Sous quel aulne ?

Je m'excuse de souligner ce point, mais en partant sur ce paradigme qui ne repose sur rien d'autre que la nécessité de vendre à des lecteurs du contenu associé à une appréciation rehaussée de leur valeur humaine (échange qui ne me paraît pas illégitime puisque celle-ci est en effet mésestimée), on ne peut pas obtenir de réponses justes à des questions personnelles si on ne souhaite pas passer outre ces ficelles généralistes.

Peut être qu'il voulait parler de fonctionnement "avec les autres" ?

De mon côté, j'avoue que je ne vois pas du tout de fonctionnement différent des autres SAUF pour le relationnel. Et là vraiment je rame !
Alors peut être que ce n'est pas lié au HP (auquel cas, mon soulagement quand j'ai appris que je l'étais n'a plus lieu d'être), mais vraiment, pour les relations humaines je suis systématiquement en décalage. Enfin moins maintenant c'est vrai. Peut être qu'avec l'âge on apprend je ne sais pas.

Mais j'avoue avoir été pas mal "handicapée" (ce terme me semble quand même un peu excessif) par ma façon d'être avec les autres. De ce point de vue là je suis clairement à la ramasse.

Là où je te rejoins par contre, c'est que pour le reste ... je ne me sens pas vraiment différente des autres. En sachant que de toutes façons, il y a une diversité énorme entre personnes.

Et toi Ἑκάτη, tu n'as pas de soucis relationnels ?

kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 169
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par kerlutinhoec le Dim 10 Juin 2018 - 9:04

Gigi a écrit:
granstef a écrit:Un hp à un fonctionnement différent d'un normo pensant.
Oui et non. Il y a des décalages parfois nets, qui ne sont pas sans conséquence au quotidien, surtout dans les interactions sociales. Mais il n'y a pas de différence qualitative prouvée, de mode de pensée foncièrement différent.
Ah ben voilà !!
Ca m'apprendra à répondre avant d'avoir lu tout le fil ...
Je suis d'accord avec Gigi, pour les relations avec les autres c'est compliqué.
Pour le reste, je ne vois pas de différences en effet.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 169
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par granstef le Dim 10 Juin 2018 - 9:38

Désolé pour toutes mes maladresses. Comme vous l'avez compris je viens de me découvrir HP. j'ai lu des posts sur les tests mais je souhaitais une interprétation de plus de mes tests sans mettre en doute les compétences de ma neuro. Je me suis permis un MP car il y avait un peu d'impatience à avoir des contacts et avis sur ce forum. Désolé d'avoir apporté la goutte d'eau, j'aurai préféré partagé cela autour d'un godet ;-) . Le relationnel est difficile, je rame moi aussi. Mais voila qu'on m'ouvre une porte vers des personnes qui rencontrent peut être les mêmes difficultés alors il y avait un peu d'empressement à connaitre et découvrir. J'ai lu JSF lorsque ma thérapeute m'a suggéré de passer les tests et je viens de démarrer petitcolin (je pense trop). Petitcolin parle d'hyperesthésie dans laquelle je ne me reconnais pas vraiment. Maintenant, je n'ai pas de point de comparaison avec d'autres personnes. La description des HP me parait excessive. On a l'impression d'avoir affaire à des super héros... Ces éléments que je trouve parfois sur internet me font maintenant douter alors qu'après mon rendez vous, je ne doutais pas vraiment. Ma recherche ne vise pas à avoir des solutions à mes problèmes et les mettre tous sur le fait d'être HP. Je pense simplement que mon interprétation de ce que je vis est différente si la grille de référence est différente. Avant de démarrer cette nouvelle approche sur moi, je veux être certain que je suis HP. J'espère ne pas commettre une nouvelle maladresse dans ce que j'écris. Je souhaite donc échanger avec des HP pour avoir de VRAIES références. Maintenant , chaque personne est différente et j'en ai conscience. J'aimerais rencontrer des HP de ma région, trouver des personnes avec qui je serai davantage en phase. je ne sais pas si cela peut être le cas. J'espère ne pas lire "on n'est pas une secte..." Pensez vous que c'est une bonne chose et que puis-je en tirer ? Merci en tout cas pour votre aide et vos données précieuses.

granstef

Messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 49
Localisation : autour de Besançon

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par ortolan le Dim 10 Juin 2018 - 10:44

QIT > 130 c'est HP ; si ton doute tient au fait que le score total dépasse celui des sous-indices, c'est parce qu'il est statistiquement rare (<2,25%) que toutes les compétences évaluées soit aussi supérieures à la norme –et donc dû aussi au fait qu'ils soient plutôt homogènes.

Les "attroupements de zèbres" (rencontres IRL –in real life) : http://www.zebrascrossing.net/f6-attroupement-de-zebres-sorties-rencontres (choisir ta région).
C'est très sympa de rencontrer d'autres HP/HQI, on remarque souvent des similitudes et la communication est en général fluide.
ortolan
ortolan

Messages : 13004
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Invité le Dim 10 Juin 2018 - 11:20

kerlutinhoec a écrit:Et toi Ἑκάτη, tu n'as pas de soucis relationnels ?

Est-ce une question rhétorique ? Car ce n'était pas du tout le sens de mon propos que de dire que les HPI étaient comme les autres. Au contraire. L'écho de ma réponse est dans celle de Gigi. Ne pas avoir de fonctionnement différent : je parlais de physiologie.  Deux personnes son différentes fondamentalement. Même des jumeaux homozygotes ne sont pas identiques. Mais deux personnes distinctes, toutes deux non-surdouées peuvent avoir les mêmes différences de fonctionnement. Le sens de mon propos, c'est cela, que la normo-pensance n'existe pas. Que personne en fait n'est comme les autres.

Et ces deux personnes différentes ne se comprennent pas nécessairement, c'est selon leurs caractéristiques (et le potentiel intellectuel est une de celles-ci, ce n'est simplement pas la seule) et affinités. On peut aussi très bien plutôt s'entendre/se comprendre avec une personne d'une intelligence relativement différente s'il y a d'autres affinités, comme on ne peut rien comprendre au fonctionnement d'une personne d'une intelligence voisine.

Que le haut-potentiel entraîne des difficultés sociales évidemment, parce qu'il est plus dur de trouver cette caractéristique commune chez l'autre et que cette caractéristique peut procurer plus de situation d'ennui dans des cadres moins sollicitant intellectuellement ou à une trop grande intellectualisation au sujet de choses assez quelconques. Cette particularité est plus ou moins gommée quand on fréquente des personnes à la même particularité, mais il n'y a pas de magie pour autant, cette intellectualisation procède toujours à des degrés différents et souvent aussi sous des angles variés.

À titre personnel, puisque tu le demandes, j'ai de grands problèmes relationnels, mais je ne sais pas s'ils sont liés à mon potentiel intellectuel ou à d'autres caractéristiques chez moi puisqu'ils sont tout aussi présents au sein de communautés de surdoués (mais ils n'empêchent pas des affinités plus ou moins prononcées).

@granstef :
Ton message-là est beaucoup plus parlant, merci d’avoir éclairé ton point de vue.

Concernant les livres, il ne faut pas oublier leur but : la revalorisation d'individus en manque de confiance en eux-même, il est nécessaire pour cela de forcir certains traits quitte parfois à être caricatural. Si ça aide les gens qui le lisent tant mieux. Là où c'est triste, c'est que certains le lisent et plutôt que se valoriser eux-même choisissent de dévaloriser les autres (et finalement pas celui qui ne serait pas surdoué, mais celui qui serait différent), mais il s'agit pour moi d'un mésusage de ces livres et ce n'est pas une preuve d'intelligence des tenants de cette pratique. Mais que ces livres existent, si leur message n'est pas trop souvent dévoyé, ce n'est vraiment pas une mauvaise chose. Dans les faits certaines caractéristiques de la douance présentées sont en fait communes à une écrasante majorité de personnes : faire plusieurs choses en même temps, par exemple, à ce titre toutes les coiffeuses que j'ai croisée était capables d'entretenir une conversation tout en coupant les cheveux et en pensant à d'autres choses. Tout le monde peut se retrouver dans la caractéristique donnée par effet Barnum, la caractéristique étant simplement plus marquée chez le haut-potentiel (selon une échelle propre à chacun, il n'y a pas de seuil magique).

J'ai eu, à cet égard, le même type de dérangement que toi vis à vis de ce côté super-héros ou angélique parfois donné aux surdoués dans ces ouvrages.

Vivent ces livres quand ils créent de la confiance en soi, mais détestons-les quand ils cultivent de nouvelles haines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par kerlutinhoec le Lun 11 Juin 2018 - 10:18

Ἑκάτη a écrit:
kerlutinhoec a écrit:Et toi Ἑκάτη, tu n'as pas de soucis relationnels ?
Est-ce une question rhétorique ? Car ce n'était pas du tout le sens de mon propos que de dire que les HPI étaient comme les autres. Au contraire. L'écho de ma réponse est dans celle de Gigi. Ne pas avoir de fonctionnement différent : je parlais de physiologie.  
Ah oui, au niveau physiologique je suis d'accord !
De toutes façons il n'y a pas vraiment de raisons que nous soyons différents au niveau neurophysiologique si ?
Mais ça me rassure que tu me dises qu'en effet il y a quand même des différences.


Ἑκάτη a écrit:À titre personnel, puisque tu le demandes, j'ai de grands problèmes relationnels, mais je ne sais pas s'ils sont liés à mon potentiel intellectuel ou à d'autres caractéristiques chez moi puisqu'ils sont tout aussi présents au sein de communautés de surdoués (mais ils n'empêchent pas des affinités plus ou moins prononcées).
Moi aussi j'ai des problèmes relationnels.
Peut être moins importants que les tiens car je suis une fille, mais quand même ...
A mon avis, les problèmes relationnels sont une sorte de constante chez les HP, mais avec une variabilité énorme selon plusieurs choses: d'abord le fait de vouloir s'adapter à tout prix (mon cas) ce qui fera que le problème relationnel sera minoré, ou le fait d'avoir l'impression de ne pas pouvoir s'adapter et dans ce cas le souci sera majoré.
Au fond je ne sais pas ce qui est le mieux: m'adapter m'aura coûté énormément en énergie et je me rends compte depuis peu que j'ai développé une sorte de personnalité de façade qui, même si elle m'aide à me fondre plus ou moins dans la masse, me pompe une énergie folle et ne me fait pas me sentir plus en adéquation avec les autres. C'est juste que vu de l'extérieur, je semble intégrée alors qu'en vrai ce n'est pas franchement le cas: ce n'est pas moi qui suis intégrée, mais le "faux moi". Houlàlà, je ne sais pas si je suis très claire.
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 169
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Invité le Lun 11 Juin 2018 - 12:07

J'ai essayé de m'adapter, pas à tout prix, mais un temps. Je m'en suis révélé complètement incapable. Je ne suis pas sujet ou capable de faux-self comme ils disent dans la littérature bien-être.

J'observe les gens, je comprends assez souvent les mécanismes qu'ils mettent en place et leur but, car ils sont grossiers (au sens basique, non vulgaire), c'est comme un film, on sait qu'un élément est donné à raison, et on connaît la suite du film grâce à eux, mais je ne vois pas l'intérêt de ce jeu d'insincérité, quand tout pourrait être fait plus simplement. Mais il y a trop de choses qui m'échappent par ailleurs, au-delà de cet enjeu, dans les rapports et les échanges sociaux, les notions de pouvoir, de domination, d'influence, de séduction, de communauté, de complicité, de sommité ou d'autorité ne me touchent pas - les raisons de l'échange en fait, puisqu'ils ne font que retranscrire et encoder des pulsions animales et/ou sociales. Je ne comprends pas l'enjeu de tout ça. C'est peut-être pour mon nihilisme, c'est peut-être pour d'autres raisons, mais cette question de l'enjeu social ne me parait pas pertinente, pire, elle s'éloigne de l'intégrité (c’est à dire quand l'être et le paraître ne diffèrent pas) qui m'est par contre essentielle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Gigi le Lun 11 Juin 2018 - 21:38

granstef a écrit:Petitcolin parle d'hyperesthésie dans laquelle je ne me reconnais pas vraiment. Maintenant, je n'ai pas de point de comparaison avec d'autres personnes. La description des HP me parait excessive. On a l'impression d'avoir affaire à des super héros... Ces éléments que je trouve parfois sur internet me font maintenant douter alors qu'après mon rendez vous, je ne doutais pas vraiment.

D'accord, je comprends mieux. En fait vous doutez d'être HPI car vous ne correspondez pas en tout points aux descriptions qui circulent, c'est çà ?  
La bonne nouvelle, c'est que ces descriptions ne sont dans l'ensemble pas validées scientifiquement et qu'elles sont loin de correspondre à toutes les personnes qui présentant un QI élevé. L'explication d'Ἑκάτη sur le positionnement des livres grand public sur le sujet est tout à fait pertinente.

granstef a écrit:Avant de démarrer cette nouvelle approche sur moi, je veux être certain que je suis HP.

Pas de souci à ce niveau, le QI est un critère de référence en la matière. Ensuite, il faut juste se méfier des relations de cause à effet que l'on peut être tenté de faire (et que certains font à outrance) entre QI élevé et d'autres caractéristiques. Le recours au bon sens et à la modération sont de bons alliés en cela.

granstef a écrit:Je souhaite donc échanger avec des HP pour avoir de VRAIES références.

Les IRL sont l'idéal pour comparer des expériences et sentir des connexions avec d'autres personnes dans la même situation.

Côté références bibliographiques de qualité :  
Gauvrit, N. (2014). Les surdoués ordinaires. Presses Universitaires de France.  
Cuche, C., & Brasseur, S. (2017). Le haut potentiel en questions. Mardaga.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par granstef le Lun 11 Juin 2018 - 22:02

Mon questionnement était certainement maladroit au départ vous l'avez compris. Merci pour votre aide. Maintenant je vais essayer d'aller plus loin dans cette démarche. Je parcours les livres et internet mais il me manque vraiment cette étape des échanges IRL.

granstef

Messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2018
Age : 49
Localisation : autour de Besançon

Revenir en haut Aller en bas

test Wais IV hétérogène et diagnostic Empty Re: test Wais IV hétérogène et diagnostic

Message par Gigi le Lun 11 Juin 2018 - 23:06

Pas de souci granstef, ça fait partie de l'expérience Smile
De mon côté j'ai exprimé mon point de vue, et ensuite on peut passer et avancer sans problème.
Gigi
Gigi

Messages : 889
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum