Hypersensibilité

Aller en bas

Hypersensibilité

Message par Augustas le Mer 20 Déc 2017 - 15:26

Bonjour tout le monde !

Bon, sujet maintes fois traité, l'hypersensibilité.

Comment parvenez-vous à la gérer ?

Quand vous savez pertinemment que la majorité des personnes qui vous entourent ne pensent pas à mal, que vous parvenez à "prendre du recul" grâce à la réflexion mais que, malgré tout, vous êtes perpétuellement heurtés, blessé (vraiment quand ça fait très mal) par de banales réflexions, des agressions externes du quotidien ou tout simplement d'être confrontés au monde extérieur ?

Comment ne pas devoir s'isoler lorsque l'on est de tempérament bienveillant et social et qu'on pense naïvement malgré 30 ans d'expérience de vie que tout le monde il est gentil ?

Je pars du principe que toute action perçue comme une attaque peut être générée par la souffrance d' autrui (quelque soit l'origine colère, tristesse, stress...) et je ne blâme personne pour cela.

Mais quand la douleur issue de l'incompréhension (lors d'une conversation par exemple), de la bêtise humaine (issue d'un manque, à mon sens, de tolérance ou de réflexion) est présente et que l'on ne s'en extirpe pas, que ça dure des jours et qu'on vie u' enfer, que faites vous ?

Méditation, sophrologie, boxe (ca fait du bien aussi) avez vous des solutions ?

Merci par avance
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Eklipse le Mer 20 Déc 2017 - 15:55

La dérision une idée 💡 je la pratique tout les jours, ça marche plutôt bien. Les jours où je ne suis pas disposée je mets les écouteurs 🎧 et ma musique 😉

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Eklipse
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 16/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Bimbang le Mer 20 Déc 2017 - 16:50

Oui, perso, je réfléchis beaucoup du genre...

Qu'est ce qui a mal en moi ? Mon orgueil ? mes désirs d'être aimée ? l'origine et le pourquoi de la douleur.
Ai-je fait une erreur ? Est ce que j'aurais pu ne pas souffrir ? J'ai raison ou tort d'avoir mal ?
Je laisse les évènements tourner, je me mets dans la position des autres intervenants... j'explore des hypothèses. Il y a peut être des choses à comprendre qui sont utiles.

Et puis quand j'ai fait le tour du sujet calmement, si j'ai encore mal, je me concentre sur moi-même : Où est ce que j'ai mal dans mon corps ? Je me concentre sur l'endroit qui vibre, j’apaise. "Ça va, c'est rien". Je relativise.
Si je sens que ça vibre beaucoup, et qu'y a pas moyen d'apaiser, alors au contraire, je fais péter le truc (quand je sais que je vais être tranquille et que personne ne va venir) en l'amplifiant au paroxysme, en faisant exprès d'exagérer, en me choisissant des musiques sélectionnées, et au bout d'un moment la crise finit par redescendre. Le tout est d'être sure qu'on va gérer. J'ai quelques heures de vol; alors ça le fait Razz
J'enchaine sur une méditation pleine conscience parfois.


Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3569
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Augustas le Mer 20 Déc 2017 - 17:55

Merci pour vos réponses.
Je rêve de pouvoir utiliser la dérision mais craint d'en être incapable. Ou bien avec beaucoup d'entraînement. C'est une très bonne technique effectivement et certainement la plus efficace.

Bimbang je vois qu'on a les mêmes difficultés
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Augustas le Mer 20 Déc 2017 - 17:57

Bimbang t'as technique te permets d'arrêter de réfléchir à tout ça ?
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par minord le Mer 20 Déc 2017 - 18:16

Augustas a écrit:que vous parvenez à "prendre du recul" grâce à la réflexion

Euh , surtout pas la réflexion. La réflexion sert surtout à chercher à mettre les angoisses sous le tapis d'où elles ressortent tôt ou tard.
Je pense (c'est mon expérience qui me dit ça, pas une vérité absolue) que l'important est d'apprendre à comprendre à quoi servent les émotions, à être à l'aise avec ce que vous ressentez. Si vous êtes heurté par un propos, vous êtes en souffrance et cette souffrance indique que le propos ne correspond pas à votre vision des choses. Point. En observant ça régulièrement, en ramenant vos ressentis à ce qu'ils sont : juste une information que vous recevez, vous allez apprendre à ne pas leur donner une importance démesurée.
Il est important de comprendre que les autres et vous êtes des entités distinctes. Ce que vous ressentez VOUS concerne et c'est là-dessus que vous devez agir. Vous ne pouvez pas changer les autres.

Apprenez à ne pas vous juger et à être doux avec vous. Vous ferez automatiquement de même avec les autres car les autres fonctionnent comme un miroir et nous renvoient ce que nous sommes.
C'est un entrainement au fil du temps et c'est très efficace.

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 49
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Augustas le Mer 20 Déc 2017 - 19:25

Merci minord ! Je n'avais pas vu les choses sous cet angle. J'ai peur d'être "prétentieuse" (même si le mot est un peu fort et pas tout à fait adapté) si je pars du principe qu'il soit normal qu'un propos m'ait heurté. J'essais toujours de trouver une explication qui légitime la réaction des autres maos ne parviens pas à trouver du crédit à mes réactions toujours jugées "inadaptées" par la société (proches, collègues...) alors généralement je fais comme si de rien était, pars du principe que je suis trop sensible et essaie de justifier les autres... Votre approche me semble plus saine effectivement.

Augusta
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Bimbang le Mer 20 Déc 2017 - 21:27

Ben, si c'est une information, c'est qu'elle doit être utile à quelque chose.
Alors je commence d'abord par réfléchir parce que certaines fois, j'ai pigé des trucs. L'autre avait un besoin impérieux de... et donc...
J'ai besoin d'analyse tout de même.

Mais il est vrai qu'aujourd'hui, maintenant que je sais que je suis hypersensible, je travaille sur moi-même. J'ai plus conscience que c'est moi qui doit gérer le coté hyper, quelque soit ce qui s'est passé. Ça m'a donc aidée de comprendre ça.

Bimbang t'as technique te permets d'arrêter de réfléchir à tout ça ?

Et bien, je le fais de mieux en mieux. Je pense que c'est la méditation qui aide à ça.
J'ai encore des pensées collantes, surtout si j'ai l'impression que je suis responsable d'un truc, mais je classe si ça vient des autres. J'ai pris beaucoup de recul sur les gens qui m'entourent. J'autorise très peu de personnes à m'émouvoir, en gros. Blindage blindage.
Mais je suis cool sinon hein ^^ dès qu'ils se mettent en mode "je cherche à comprendre", je suis là, bienveillante.  Very Happy

Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3569
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par minord le Mer 20 Déc 2017 - 23:55

Augusta

Ce qui me semble primordial, c'est d'apprendre à accepter que les autres aient un point de vue différent du votre, même s'il vous semble inacceptable. C'est le fait de ne pas accepter cela qui vous fait souffrir. Cette réaction montre que vous n'avez pas assez confiance en votre propre point de vue  et que vous vous sentez vulnérable. Observez vous et constatez au fil des jours que les opinions des autres ne changent pas ce que vous êtes, ce que vous pensez, et qu'en fait vous êtes quelqu'un de solide sans vous en rendre compte. Prenez conscience des choses : de ce que vous ressentez, de comment vous réagissez, de vos schémas de fonctionnement qui se répètent sans arrêt, des moments ou vous vous sentez fort et des moments ou vous vous sentez fragile. Observez vous SANS VOUS JUGER chaque jour.

minord
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 61
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 49
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Eklipse le Jeu 21 Déc 2017 - 5:10

Je suis d’accord ☝ avec minord, la confiance en soit est la clé 🔐

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Eklipse
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 16/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Augustas le Jeu 21 Déc 2017 - 6:53

Oui je partage vraiment votre point de vue !

Merci beaucoup ! Vraiment ça m'aide !
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Kreach le Dim 24 Déc 2017 - 23:13

Sujet ô combien délicat, où il faut le paroxysme de celle-ci pour en cerner les mesures les plus extrêmes. Ce n'est pas un trait de personnalité, non, c'est un tout, c'est une entité qui englobe l'ensemble ; ensemble qui agit et qui se corrèle à l'hypersensibilité.
Il n'est pas rare de tomber sur des gens qui s'auto-proclament hypersensibles, et il est certain qu'ils sont sensibles : l'Homme est dôté d'une sensibilité sur au moins quelque chose, il s'y accroche d'ailleurs, c'est sa vie, il ne peut pas ne pas l'être, même un serial killer, même sans âme, touche à la sensibilité dans un ou plusieurs domaines. Mais être sensible, n'a strictement rien d'hypersensible : cela va du fait que l'hypersensibilité ne touche pas un ou des domaines, c'est comme un postulat sur toutes choses. Et evidement, ceux qui se déclarent, et qui pensent même en toute sincérité, être hypersensibles, ne savent, pour la plupart, pas de quoi ils parlent... (et d'ailleurs cela n'est pas spécifique au sujet).
L'hypersensibilité, en fin de compte, il n'y a pas le choix hélas, il faut lutter contre. Et rien que cela la  touche et déstabilise, car lutter contre l'hypersensibilité, c'est accepter des élements que l'hypersensibilité ne peut admettre. Et la lutte qui mène à ne pas sombrer dans une tristesse infinie semble être une necessité à garder son esprit ici-bas. Néanmoins, elle ne doit pas aller plus loin.
La société est une opposition absolue à l'hypersensibilité, elle la traque pour lui faire entendre la raison de l'indifférence à l'horreur et à la souffrance, elle aimerait l'abattre sur le champ, ne garder simplement que quelques aspects sensibles pour la bonne fausse conscience du commerce et des apparences. Si, en lucidité pertinente, accepter la vie est déjà tendencieux à renier l'hypersensibilité, accepter l'humanité et la société, sont un crime à celle-ci. On peut déjà établir que l'hypersensibilité est contre l'humanité, comme si elle était contre-nature, et comme si l'Homme était contre la beauté et la bienfaisance. Déjà, si cela ne découle pas d'une évidence, alors on ne peut pas s'affirmer hypersensible.
L'hypersensibilité est un tiraillement quasi-permanent. Un aspect qui défie les élements naturels de par sa conscience et sa bienfaisance. Une évolution qui pose un point de vue global (mêlé de conscience) sur lequel repose la compassion et la douceur, et bien souvent cela nous dépasse.
Comme on peut donc le voir, la profondeur et l'impact de l'hypersensibilité sont liés à des concepts de conscience et de lucidité ; mais même en imaginant un ensemble idéal sur lequel la lucidité se poserait, l'hypersensibilité resterait source de tragédie ou mélancolie.
Elle offre, en dépit de torturer bien souvent l'âme ici-bas, une exhalaison particulière et incroyable des sens et de l'esprit ; elle reste un joyau brut à manier plus délicatement qu'un explosif, elle épuise comme elle illumine, et brille comme elle brûle. Elle donne l'impression de vivre comme jamais, mais comme aussi la mort qui n'est jamais loin.
Le fait que l'hypersensibilité ne tolère pas bien des méfaits commis ici-bas procure quelques ravages et quelques problématiques. C'est ainsi, direz-vous... Mais elle touche une minorité congédiée d'êtres humains, elle façonne la personnalité, par qualités divereses indéniables, comme comme par des défauts qui peuvent venir s'apposer naturellement. Elle peut rester cachée dans l'ombre, mais selon l'axe qu'on se donne, fini forcément par se voir.
Dans les faits, toutes choses mènent potentiellement aux larmes.
avatar
Kreach
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 30
Localisation : Montagnes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Augustas le Lun 25 Déc 2017 - 9:58

Quelle belle façon de rédiger !
Je crois comprendre que tu n'es donc pas étranger à cette difficulté Kreach ?

Bien à toi,

Augusta
avatar
Augustas
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 30
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Kreach le Lun 25 Déc 2017 - 12:33

Merci, c'est gentil.

Oui tout à fait, outre que pour moi, pas tout le monde il est gentil.
Mais du coup s'isoler de la vie sociale est la solution.
Outre le fait que s'il ne reste pas quelques personnes pour partager des choses, et l'amour aussi, alors cela devient fade, hélas.
avatar
Kreach
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 30
Localisation : Montagnes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par patso le Mar 6 Fév 2018 - 14:11

Salut !

Je trouve cette discussion très intéressante. J'espère que quelqu'un suit encore ce fil, car j'aimerai bien vous poser quelques questions.

Je trouve très intéressante cette idée que la souffrance vient de la non acceptation de la différence de l'autre. Quand à savoir comment parvenir à accepter cette différence, c'est une autre question...
Mais il me semble voir plusieurs cas différents dans lesquels cette hypersensibilité amène à la souffrance dans notre rapport à l'autre ( enfin, en tout cas dans le mien ).

Celui où le point de vue de l'autre est différent, ses valeurs, sa façon de faire les choses, qui amène de la souffrance si on accepte pas cette différence.

Mais il y a aussi les cas où l'autre à tort, ou fait une erreur. Je parle de faits ici, pas de point de vue. Et je sais que, en ce qui me concerne, les erreurs des autres me font mal, je ne m'explique pas bien pourquoi...

Et puis enfin, il y a les cas où les autres nous font mal directement, les cas où quand on fait 2+2 suite à des phrases dites, on comprend bien que c'est une insulte. Enfin, pas vraiment une insulte, je pense que ce n'est pas intentionnel, mais on est bien obligé de voir l'idée qu'il y a derrière. Je ne sais pas si je suis très claire.
Et ça, pour apprendre à le gérer, cela me semble d'un autre ordre que juste accepter l'autre.
Voilà, si quelqu'un à un peu plus de sagesse que moi là dessus, car clairement je n'ai pas du tout appris à gérer cette hypersensibilité Smile

patso
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Invité le Dim 11 Fév 2018 - 19:47

.


Dernière édition par CélineAnne le Mar 10 Avr 2018 - 9:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par holokian le Dim 11 Fév 2018 - 21:08

Oui, je suis d'accord avec CélineAnne.

Personnellement, je suis hypersensible ET je pratique la pleine conscience. Et finalement, l'acceptation et la conscience de ses émotions est positive pour le vécu hypersensible.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître.
avatar
holokian
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 502
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par ouassou le Lun 5 Mar 2018 - 16:43

bonjour, et l'hypersensibilité physique comment vous la gérer ? odeurs, sons, touchers, en particulier. quand votre vie est frappée du syndrome de la princesse au petit pois ? en plus de percevoir le reste et le ressentir puissance x.

bise
avatar
ouassou
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 30/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hypersensibilité

Message par Princeton le Sam 10 Mar 2018 - 9:51

Concernant la susceptibilité, je pense que plus on se connaît, plus on a une bonne estime de soi ou de ce qu'on fait, plus on s'accepte tel qu'on est, et moins les critiques ou remarques des autres nous touchent, car on ne les partage pas. Je pense qu'on est blessé lorsque l'autre dit quelque chose auquel on croit aussi au fond ou qu'on a peur d'être (ce qui implique qu'on croit l'être). Je pense que quand on sait qui on est, ce genre de propos ne nous touche plus.
avatar
Princeton
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1361
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 29
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum