Vitesse de la lumière

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 0:26

Et donc? C'est oui c'est non? Moi je dit c'est oui car on ne viole aucunes loi de la physiques.

Et comme c'est possible avec les ciseaux, Paela avait raison on peut voir les vaisseaux ce croiser plus vite que C mais vu de la terre.

Et pourquoi? parce que cela ne remet pas en cause la causalité.

Voila, voila. Je crois que j'ai fais le tour du sujet, dans la mesure de ce que peux comprendre. C'était passionnant merci!

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 0:31

Toi tu dis que c’est oui eh bien c’est non. Tu n’as même pas pris le temps de lire, je cite :

« Dans la réalité, l'interaction entre les atomes qui constituent les lames est électromagnétique. Quoi que tu imagines, la relativité t'empêche qu'un effet à un bout d'une lame se propage à l'autre bout plus rapidement que la vitesse de la lumière. Donc, si tu fermes les ciseaux en fermant les poignés dans ta main, le point de contact entre les lames ne peut pas se déplacer plus vite que la lumière. Ta force est appliquée sur un groupe d'atomes près de toi, qui transmet cette force électromagnétique aux atomes voisins à la vitesse de la lumière, et ainsi de suite jusqu'à l'extrémité de tes lames. »
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 0:34



Va direct à 1h02. Désolé c'est le jeux.

Ps: te laisse pas rebuter par le titre il est trompeur.
Tu remarquera au passage que l'explication n'est pas de moi.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 0:46

Donc je cite Klein...

« ... ce qui ne veut pas dire qu’un signal se propage plus vite que la lumière. En fait vous avez des impacts successifs qui ont tous la même cause, à savoir ils sont émis par le phare, c’est pas cet impact-là qui est la cause de celui-là, etc... »

Mais tu écoutes au moins ce qu’il dit ???

C’est comme si tu balances un laser sur la Lune, et tu balayes le faisceau de photons très rapidement de gauche à droite et vice versa, tu auras l’impression que le balayage dépasse c, mais les photons eux vont toujours à c pour atteindre la Lune, les photons ne dépassent jamais c. Puisque c’est impossible. Là tu le fais exprès Fulgrim... CE N’EST PAS POSSIBLE !!! Quand vas-tu enfin le comprendre ?!
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 0:48

mec tu passe volontairement sous silence la partie ou il explique que le coup des ciseaux est faisable ce n'est pas réglo de ta pars!

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 0:49

Tu m’as dit à 1h02 !!! Quand il parle des ciseaux ???
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 1:32

Excuse moi peut-être juste avant. Genre 1h01 ou 1h00.

Il me semble que pour l'exemple du phare il explique bien que la vitesse angulaire n'a pas de limite donc potentiellement supérieur à C également.

C'est toi qui n'a pas l'air de comprendre qu'une vitesse t'intersection peut dépasser la vitesse de la lumière. C'est juste ça ma question à la base. Je n'ai pas remis en cause les lois de la physique. A aucun moment.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Invité le Sam 4 Nov 2017 - 6:09

.


Dernière édition par Kuo le Jeu 9 Nov 2017 - 21:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Stauk le Sam 4 Nov 2017 - 8:31

@Tokamak : j'ai pas bien compris ce que tu reproches à @Fulgrim, sinon d'avoir raison.

La causalité se propage au maximum à la vitesse C, c'est la seule contrainte. Couper une feuille de papier est lié à la simultanéité plus que la causalité.

C'est à dire qu'on peut voir ça comme des ciseaux qui fonctionneraient par millions en parallèle pour couper une feuille à une heure donnée. Si chaque ciseaux attend un signal des autres ciseaux, ça ne fonctionnera pas. Mais si les ciseaux recoivent un signal en même temps (mettons envoyé de la terre), la feuille sera coupée aussi vite que le faisceau laser qui dit "go go" balaye la feuille. Pour ce qui est de la lame, c'est un peu la même chose, on peut imaginer une grande lame (100 années lumières de long) , et qu'on va faire tomber de telle sorte que tout son fil touche la feuille partout simultanément. La feuille sera alors coupée plus vite que la lumière.

Le cas ou la lame arrive légèrement en biais ne change pas l'idée générale que la feuille est coupée "plus vite que la lumière". Bien sûr l'expression "simultanéité plus rapide que la lumière" prête à confusion, exactement comme c'est le cas avec l'intrication où on parle de "plus vite que la lumière", quand ce qui va plus vite, c'est juste la notion de simultanéité.Si deux exo-planètes sont alignées exactement avec la terre au milieu, à chacune 1 années lumière de la terre, il faut deux années à la lumière (ou n'importe quelle forme de causalité) pour aller de l'une à l'autre. Mais il ne leur faut qu'une seule année pour recevoir un signal d'allumer une bougie venant de la terre. Et les deux bougies s'allumeront "simultanément" donc "plus vite que la lumière".

Bon c'est pas spécialement plus clair, arf bref.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 11:12

Je suis retombé sur ce site, Dialogus, sur lequel il faut ‘jouer le jeu’ (à l’époque j’avais échangé avec Spinoza:) et voici la réponse du fantôme de tonton Bébert :
http://www.dialogus2.org/EIN/onadepasselavitessedelalumiere.html

« L'illusion des ciseaux. Si vous refermez violemment une paire de ciseaux, la vitesse du point d'intersection des deux lames, qui se déplace le long de l'axe de ciseaux, est liée à la force avec laquelle vous effectuez ce geste. Elle peut même être supérieure à c. Mais attention, et c'est là qu'est l'illusion; ce point d'intersection en mouvement ne correspond à aucun objet physique, sa vitesse supraluminique ne viole aucune loi. »

Bon prenons un laser hyper puissant de plusieurs milliards de milliards de térajoules (ou le sabre laser d’Obiwan Kenobi avec un gigantesque plasma) et il y a en face une planète tellurique de 50.000 km de diamètre. Ouais tant qu’on est dans les scénarios de SF y a pas raison de se gêner. Le but étant de sectionner de part en part la planète au niveau de son équateur.

En balayant le faisceau de photons d’un côté jusqu’à l’autre, et ce disons en 1/10 de seconde, la planète sera donc coupée en deux à une vitesse apparente ou virtuelle plus rapide que c. Et alors ? Y a-t-il eu violation des principes de la RR ? Y a-t-il eu violation du principe de causalité ? Aucune information n’a dépassé c. Et c’est la même chose que le coup des ciseaux. Et encore les atomes des ciseaux dépendent les uns des autres de la force électromagnétique qui elle non plus ne dépasse jamais c.

Ça change quoi au problème ? En quoi cela justifierait le fait que deux vaisseaux se croisant chacun à vitesse respective de 0,8c se rencontreraient à une vitesse supérieure à c ? Il ne faut pas tout mélanger.

Et Stauk pour l’affaire des bougies désolé mais je saisis pas en quoi ça ‘dépasserait c’.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 12:57

Sauf erreur de ma part, je ne crois pas avoir parlé d'objets qui dépassent C mais de phénomènes (non causale). De plus, et c'est là que je ne comprend plus rien, il y en a qui semble croire que je cherche à mettre en défaut la R.R... Je n'ai absolument pas assez d'orgueil pour penser que j'ai raison envers et contre toutes les lois de la physique! Je ne suis qu'un anonyme qui ce pose des questions. Je cherchais à bien comprendre rien de plus. Force est de constater que si je m'étais contenté des réponses, assénés avec grande véhémence par certains, j'aurais été dans l'erreur.

Toka, je lâche l'affaire.
Kuo a parfaitement expliqué le phénomène.
Il y a un référent que tu site volontiers pour justifier tes propos, qui explique comment et pourquoi c'est "faisable" mais tu a décider que non.
Si un grand physicien comme Etienne Klein n'est pas en mesure de te le faire admettre, je ne vais pas m'acharner, et encore moins essayer d'expliquer pourquoi deux vaisseaux qui se croisent (et non qui se rencontrent) sont comparables aux lames d'un ciseaux qui, elles aussi, se croisent (et non qui se rencontrent). J'ai été suffisamment patient.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 13:09

Fulgrim a écrit:De plus, et c'est là que je ne comprend plus rien, il y en a qui semble croire que je cherche à mettre en défaut la R.R...
Je ne l’ai pas inventé, tu as écrit cela :
Fulgrim a écrit:Et comme c'est possible avec les ciseaux, Paela avait raison on peut voir les vaisseaux ce croiser plus vite que C mais vu de la terre.
Or même dans le référentiel terrestre, des vaisseaux ou de ce que tu veux, les vaisseaux ne se croisent pas à une vitesse supérieure à c, ou ce serait mettre en défaut la RR. Idem ma patience a des limites.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 13:14

Vas'y explique nous en quoi deux lames de ciseaux qui se croisent sont différentes de deux vaisseaux qui se croisent.

Attention tu pars avec un handicap, un physicien renommé dit que c'est pareil!

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 13:16

Fulgrim a écrit:Vas'y explique nous en quoi deux lames de ciseaux qui se croisent sont différentes de deux vaisseaux.
Attention tu pars avec un handicap, un physicien renommé dit que c'est pareil!
Peux-tu préciser où dans la vidéo Klein fait le parallèle entre les ciseaux et les vaisseaux ? Merci.

Et que deux vaisseaux se croisent ou que deux protons entrent en collision dans le LHC, je t’ai déjà dit que ça revient au même sur le principe en terme de relativité, et les protons ne se percutent pas à une vitesse supérieure à c.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 13:25

Ce n'est pas Klein Very Happy, mais ce coup-ci le lien je le garde pour moi puisque visiblement ça sert à rien.    

Du coup c'est bon le délire des ciseaux?

Je suis quand même curieux de voir pourquoi tu n'est pas d'accord avec le fait que deux vaisseaux qui se croisent ça ne vaut pas deux lames de ciseaux qui se croisent. C'est une vraie question.

Quoi qu'il en soit, je trouve dommage de ce prendre la tête alors que dans le fond c'est juste un problème de compréhension de l'énoncé.

Tu édites beaucoup aujourd'hui! Pour le LHC. La seul chose que je pense pouvoir dire c'est que l'énergie totale, en comptant la masse fantôme qui s'active et tout et tout, dégagé lors de l'impact, selon les données du CERN, correspond à l'énergie E1+E2. Je peux bien évidemment me tromper.


Dernière édition par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 13:44, édité 2 fois

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Stauk le Sam 4 Nov 2017 - 13:27

Tokamak a écrit:
Fulgrim a écrit:Vas'y explique nous en quoi deux lames de ciseaux qui se croisent sont différentes de deux vaisseaux.
Attention tu pars avec un handicap, un physicien renommé dit que c'est pareil!
Peux-tu préciser où dans la vidéo Klein fait le parallèle entre les ciseaux et les vaisseaux ? Merci.

Et que deux vaisseaux se croisent ou que deux protons entrent en collision dans le LHC, je t’ai déjà dit que ça revient au même sur le principe en terme de relativité, et les protons ne se percutent pas à une vitesse supérieure à c.


Est ce que tu es sûr que tu comprends bien ce qu'il affirme ?

Il dit la chose suivante :
Si un vaisseaux part de A vers B avec une vitesse proche de c, et qu'un vaisseau part de B vers A a une vitesse équivalente mais de signe opposé, SI TU ES AU POINT CENTRAL millieu de A et B, alors tu peux avoir l'impression que A arrive vers toi à une vitesse > 0,5 c ET que B arrive vers toi à une vitesse > 0,5c, et donc quand il vont se croiser juste là où tu es qu'ils se croisent à une vitesse > c.

Je sais pas si c'est vrai ou pas, mais c'est très différent de ce que tu as l'air de comprendre qui est dit.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 13:33

Fulgrim a écrit:Ce n'est pas Klein Very Happy, mais ce coup-ci le lien je le garde pour moi puisque visiblement ça sert à rien.
Non ne le garde pas pour toi, ce serait trop facile, si et seulement si ce lien existe, prouve-le, ça te prend quelques secondes.

Fulgrim a écrit:Je suis quand même curieux de voir pourquoi tu n'est pas d'accord avec le fait que deux vaisseaux qui se croisent ça ne vaut pas deux lames de ciseaux qui se croisent.
Si tu ne saisis pas la différence entre deux vaisseaux qui se rencontrent chacun arrivant en sens opposé (ou des protons) et l’intersection des lames de ciseaux...

Stauk, le sujet a déjà été abordé sur les pages précédentes, et non les vaisseaux ne se croiseront ni à c ni à une vitesse supérieure à c, mais à une vitesse inférieure. C’est EXACTEMENT la même chose avec des protons dans un accélérateur, en Physique on dit que les vitesses se complètent, elles ne se cumulent pas.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 13:37

Donc tu a admis le phénomène des ciseaux!? C'est bien on avance.

Non je ne saisi pas la différence explique moi.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 13:44

Fulgrim, le phénomène des ciseaux, construction de pensée (comme avec le phare) ne remet pas en cause les principes de la RR. Dans le cas des vaisseaux, si tu supposes qu’ils se rencontrent à une vitesse égale ou supérieure à c, oui tu remets en cause les principes de la RR.

Bon là ça commence à devenir chiant, alors je te propose quelque chose, et ce n’est pas ironique de ma part, crée un compte sur le forum de Futura-Sciences par exemple, pose la question pour les vaisseaux ou les protons, tu auras une réponse dans les minutes ou dizaines de minutes qui suivent (de physiciens professionnels notamment) et poste le lien du fil ici, et tout le monde constatera qui a raison, au moins nous en aurons le coeur net.

ps : et ton lien qui met en parallèle les ciseaux et les vaisseaux t’as perdu la trace ?
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 14:00

Je ne suis pas ironique non plus. Je vois vraiment pas pourquoi tu penses que deux lames qui se croisent ne valent pas deux vaisseaux qui ce croisent. Leur point d'intersection (qui est immatériel bien entendu), aussi fugace soit-il, va pouvoir ce déplacer. Ce n'est pas de la provocation. Vraiment je cherche à voir la faille dans ma vision.  

Je t'ai dit que je le garde pour moi vu que tu arrive à remettre en cause celui d'Etienne Klein.

Sur le forum-futura-science tous les gens étaient d'accord pour dire que ce pauvre gars avait faux. Avec beaucoup d'explication. Sauf qu'il avait raison. Pas très fiable.

C'est frustrant on parle le même langage mais on ce comprend pas.



Dernière édition par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 14:09, édité 1 fois

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 14:08

Ton lien n’existe pas, tu bluffes Martoni. Et je te dis c’est extrêmement simple, puisque le sujet t’obsède tant, au lieu de tourner en rond durant des pages et des pages de fil, inutile de tergiverser, pose la question sur le forum de FS, et poste la réponse et le lien ici. Et je ne compte aucunement faire une thèse en Physique, je ne fais qu’appliquer les principes de la RR.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Fulgrim le Sam 4 Nov 2017 - 14:39

Ok c'est bon reste dans ton délire.

J'ai la réponse à ma question. Depuis le début d'ailleurs. La réponse est dans la vidéo du cour de l'école centrale. Je n'ai fait que l'énoncer ici, je ne l'ai pas inventé. Elle m'a aussi beaucoup surpris. J'ai eu du mal à la comprendre.
Paela à dit à peut près la même chose.
Kuo l'a expliqué.

Tu a affirmer que le coup des ciseaux était impossible. avec beaucoup de véhémence. En m'envoyant le lien FS, en citant même un extrait pour montrer à quel point c'était faux. Sauf que non, c'est juste, ça ne viole pas la R.R. C'est sur ce même forum que tu veux que je trouve des réponses fiables?

Et maintenant tu modifie et oblitère mes propos pour que ça colle avec ta vision.

Penses que je bluff si tu veux. Je ne vais pas m'acharner.




Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 15:19

Fulgrim, tu tenais les mêmes propos sur le fil ‘7 énigmes. Que répond la science ?’ et pourtant tu étais certain, tu étais sûr de toi, puis finalement tu as dû admettre t’être planté. Et la véhémence... intéresse-toi à sa définition, les mots ont un sens.

Alors où est cette réponse dans la vidéo du cour de l’école centrale ? Y a moyen de vérifier ce que tu avances ou tu préfères jalousement garder le secret ? Comme pour l’autre lien. Balance les références stp. Avec l’exemple des vaisseaux s’entend (ou des protons). Car comparer le phénomène des ciseaux avec celui des vaisseaux est un non sens. Le coup des ciseaux est une illusion, ça ne signifie rien en terme de RR, comme pour mon exemple de planète coupée en deux. En revanche pour les vaisseaux cela a un sens en RR. Si tu préfères rester bercé d’illusions c’est ton problème.

Et sur FS il y a une multitude de physiciens professionnels, si tu n’oses poser la question sur leur forum c’est peut-être que tu as peur de la réponse. Sur la page 1 du fil j’avais posté le lien pour la composition des vitesses en RR (erratum, elles se composent et non se complètent, en tout cas elles ne se cumulent pas ça c’est sûr).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Relativité_restreinte#Loi_de_composition_des_vitesses
Si la longueur des vaisseaux se contracte dans le référentiel relativiste, et si le temps se dilate (les deux tendant vers 0 sans jamais l’atteindre) ce n’est pas pour rien. Mais tu veux n’en faire qu’à ta tête, comme d’hab, en dépit des principes de la RR.

Fulgrim, supposons que deux photons, allant respectivement à c, entrent en collision, selon toi, ils entrent en collision à quelle vitesse ?

Bisous quand même.

ps : j’aimerais bien que Pieyre (entre autres) vienne donner son avis sur tout ça.
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Stauk le Sam 4 Nov 2017 - 16:27

Ah oui tiens.

Reprenons la même situation qu'avec les bougies, trois points A, B, C, avec B est le milieu de [A,C], et A et C sont à 0,9 années lumières l'un de l'autre.

Un vaisseau "a" part de A et va se poser sur C.
Un vaisseau "b" part de C et va se poser sur A.

a et b vont à 0,9c.

Nous sommes en B, et nous regardons tout ça. Combien de temps mets le vaisseau a, combien de temps met le vaisseau b de notre point de vue pour parcourir les 0,9 années lumières, à quelle vitesse se sont t'ils croisés ?
Je pense que c'est assez clair comme ça, qu'ils paraissent se croiser à 1,8c
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Tokamak le Sam 4 Nov 2017 - 18:08

Tonton Bébert a la réponse... ou son fantôme.

Un train plutôt étrange passe pas loin de chez vous, et vous aimeriez connaître sa vitesse. Vous avez emprunté à un ami policier un appareil à effet Doppler qu'il utilise pour calculer la vitesse des voitures. Vous allez à côté de la voie ferrée et vous attendez ce train. Devant vous, un train assez singulier passe. Il s'agit en fait d'un unique très long wagon plat tiré par une locomotive puissante.

Vous pointez l'appareil et vous mesurez une vitesse de 120 km/h. Puis, vous voyez sur le wagon une voiture qui roule de l'arrière vers l'avant, autrement dit dans le même sens que le train. Vous pointez l'appareil sur la voiture et vous obtenez 260 km/h. Et comme vous avez des bases de physique, vous déduisez que la voiture roule à 140 km/h, puisque vous savez que sa vitesse propre s'additionne à celle du train. Tout cela est juste et bon, comme dirait le pasteur.

Ainsi, à basse vitesse, les vitesses semblent bien s'additionner, et tout se déroule comme si Vt = v1 + v2

Continuons, si vous voulez bien, et supposons que la locomotive et la voiture sont très puissantes, de même que l'appareil du policier est ultra perfectionné (en surplus budgétaire, son service s'est récemment doté des appareils dernier cri pouvant mesurer des vitesses de l'ordre de celle de la lumière). Cette fois-ci, vous connaissez le mécanicien et le conducteur. Le mécanicien vous a dit d'un air vantard qu'il pouvait «pousser» son train à 80% de la vitesse de la lumière. Quant au conducteur, il s'est vanté qu'il pouvait atteindre 30% de la vitesse de la lumière avec sa voiture.

Ils vous ont demandé si vous pouviez les aider à vérifier leurs dires. Comme vous êtes un bon scientifique, vous demandez d'abord à votre ami conducteur de passer devant vous sur le train arrêté. Puis vous mesurez sa vitesse; vous obtenez 90000 km/s, soit 30% de la vitesse de la lumière, que vous connaissez comme étant 300000 km/s (*). Il dit donc vrai. Ensuite, vous faites une seconde mesure avec la vitesse du train. Vous demandez à votre ami mécano de passer devant vous avec sa machine poussée au maximum. Vous mesurez alors 240000 km/s. Il dit donc vrai lui également.

Mais un autre de vos amis, un petit futé qui connaît la théorie de la relativité, vous a dit récemment que rien, mais absolument rien, ne pouvait aller plus vite que la lumière. Pour le coup, là, vous pensez bien le coincer. Vous demandez donc au mécano de passer devant vous à sa vitesse maximum, pendant que le conducteur roulera sur le train lui aussi à sa vitesse maximum. Vous vous dites que vous devriez mesurer 330000 km/s, soit 110% de la vitesse de la lumière.

Afin d'épater la galerie, vous demandez même à votre copain futé d'assister à l'expérience. Et les machines se mettent en branle, puis passent devant vous. Une première mesure vous confirme la vitesse du train; c'est la même que tout à l'heure, soit 240000 km/s. Puis, vous pointez l'appareil sur la voiture, et vous mesurez... 266129 km/s. Comment? Mais qu'est-ce que c'est que cette camelote? Votre ami vous regarde en rigolant et vous explique ce qui suit:

La théorie de la relativité mentionne que la vitesse de la lumière, c'est la vitesse limite que rien ne peut dépasser. À basse vitesse, les vitesses semblent bien s'additionner, comme dans le premier exemple; «semblent», parce que la vraie formule d'addition des vitesses est la suivante:


Vous voyez ainsi qu'à faible vitesse, le dénominateur est très très proche de 1, et ainsi on retrouve la formule V = v1 + v2, mais plus la vitesse augmente, plus le dénominateur prend de l'importance et s'approche de 2. Si vous faites le calcul dans l'exemple du train, le dénominateur est de 1,24. Ce qui explique la valeur mesurée: 330000 km/s / 1,24 = 266129 km/s

Dans l'exemple extrême où le train et la voiture seraient capables de rouler chacun à la vitesse de la lumière, votre mesure serait de 300000 km/s, soit la vitesse de la lumière. Dans ce cas, le dénominateur serait 2.

* La valeur exacte de la vitesse de la lumière est de 299 792,458 km/s, mais la valeur généralement admise est de 300000 afin de simplifier les calculs.

Albert Einstein

https://www.dialogus2.org/EIN/deuxfoislavitessedelalumiere.html
Tokamak
Tokamak

Messages : 3004
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitesse de la lumière

Message par Stauk le Sam 4 Nov 2017 - 19:08

Tokamak a écrit:
Pour le coup, là, vous pensez bien le coincer. Vous demandez donc au mécano de passer devant vous à sa vitesse maximum, pendant que le conducteur roulera sur le train lui aussi à sa vitesse maximum. Vous vous dites que vous devriez mesurer 330000 km/s, soit 110% de la vitesse de la lumière.


Je ne sais pas quoi dire pour que la conversation puisse ressembler à un échange. Tu sembles persuadé que ce qu'on dit est faux. Mais je ne sais pas si tu as compris ce que j'ai écrit.  C'est assez dérangeant ton "vous pensez bien le coincer", on dirait vraiment que tu as totalement mésinterprété ce qui a été dit. Du coup c'est difficile d'argumenter, ou même de te répondre, puisqu'on parle de choses différentes, et que plus on parle de A, plus tu sembles convaincu qu'on est en train de dire B.

En effet la relativité générale nous propose un modèle d'additivité non linéaire des vitesses. Et tu as raison SI LA VOITURE ROULE SUR LE TRAIN et va dans le même sens. Maintenant essaye de voir ce qui se passe si d'une part la voiture ne roule pas sur le train, et que d'autre part elle roule en sens contraire, du point de vue des vitesses mesurées par l'observateur immobile que tu as parfaitement bien modélisé à priori.

Les vitesses mesurées seront tout simplement les même que dans les expériences séparées que tu as décris plus haut, puisqu'on mesure les même vitesses que tout à l'heure.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum