Différence HPE/ Borderline ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Le champ de l'abstraction le Sam 4 Mai 2019 - 19:38

Fény a écrit:A ma connaissance HPE est une catégorie crée par Mme Raymonde Hayzan. Je ne la trouve pas probante comme catégorie déjà le fait qu'elle soutienne qu'un HPI peut devenir un HPE et vice versa selon les périodes de la vie. Vu cette hypothèse je ne vois pas pourquoi opérer une distinction c'est comme dire dans la vie d'une personne il y aura des périodes où elle sera plus rationnelle et d'autres plus émotionnelle.
Le borderline est une maladie qui peut causer des graves souffrances à l’entourage du malade. Ils existent plusieurs groupes de soutien pour les proches des malades border line. Malheureusement le plus difficile est arriver à faire entrer en thérapie un malade border line. Ils ont une grave résistance à entrer et y rester en thérapie. Peut être pour le fait qu'ils n'arrivent pas à comprendre les souffrances des proches et de l'entourage. Par contre les thérapies de longue durée ont un résultat bénéfique sur ces patients.  C'est pas question d’intelligence car un border line peut avoir une très bonne intelligence. La question est dans son dysfonctionnement et les souffrances des proches.
(p.s. je suis étrangère si j'ai utilisé des mots ou expressions d'une façon maladroite je m'en excuse).  

Je me questionne s’il y a de réelles possibilités de guérison dans une thérapie, parce que du point de vue des stimuli, ces personnes qu'est-ce qui les intéresse ou les stimules le plus, c'est de savoir comment est organisé le système de valeur d'autrui pour pouvoir mieux manipulé ou enlacé les personnes de l'intérieur ou pour vérifier si ce sont de bons candidats, bref ils veulent toujours savoir à qui ils ont affaire.

Sa propre fille est en dépression et il fredonne de bonheur des chansons. Avec moi ça ne fonctionne pas, donc il hurle de douleur, il souffre, pourtant je ne lui fais tout simplement rien, mais c'est parce que j'ai compris, je reste chez moi et je n’ai pas besoin de personne pour être heureux . Comme il dit, dieu va me le faire regretté... Et sinon c'est la prison qui m'attend pour ce que je fais...

Même si j'ai compris, je n'ai jamais développé  les habiletés pour exploiter cette facette de l'être humain. C'est de l'intelligence sans aucun doute, il obtient ce qu'il veut et il est renforci positivement dans son comportement.

Il n'y a aucun sujet intellectuel qui l'intéresse mit a appart si ça touche au système de valeur, bref aucun point en commun, tout comme ceux qui sont identitaires, il discute seulement d'enjeu identitaire, moi ce n'est pas mon dada.

Il peut parler pendant des heures en sautant d'une idée à l'autre, c'est étourdissant, c'est tout ce que ça me fait sa psychologie.

Ça pourrait être une technique passive agressif le fait de ne rien faire, mais si je mets en tête de sauver le monde de l'apocalypse, je n'ai pas fini de me faire manipuler.

Les gens vont aimer cela, donc je ne peux parler trop contre, je vais être de mauvaise foi, car ce n'est pas tangible.

Le champ de l'abstraction

Messages : 151
Date d'inscription : 12/02/2014

http://www.lechampdelabstraction.com

Revenir en haut Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Invité le Sam 4 Mai 2019 - 23:18

Le champ de l'abstraction a écrit:

Je me questionne s’il y a de réelles possibilités de guérison dans une thérapie, parce que du point de vue des stimuli, ces personnes qu'est-ce qui les intéresse ou les stimules le plus, c'est de savoir comment est organisé le système de valeur d'autrui pour pouvoir mieux manipulé ou enlacé les personnes de l'intérieur ou pour vérifier si ce sont de bons candidats, bref ils veulent toujours savoir à qui ils ont affaire.

Ça pourrait être une technique passive agressif le fait de ne rien faire, mais si je mets en tête de sauver le monde de l'apocalypse, je n'ai pas fini de me faire manipuler.

Les gens vont aimer cela, donc je ne peux parler trop contre, je vais être de mauvaise foi, car ce n'est pas tangible.

Pour ce que j'ai compris les bons thérapeutes prennent en charge non seulement le malade mais aussi son entourage. Je ne sais pas si on peut réellement parler de guérison mais il y a surement des leviers d’amélioration.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Le champ de l'abstraction le Dim 5 Mai 2019 - 5:56

Fény a écrit:
Le champ de l'abstraction a écrit:

Je me questionne s’il y a de réelles possibilités de guérison dans une thérapie, parce que du point de vue des stimuli, ces personnes qu'est-ce qui les intéresse ou les stimules le plus, c'est de savoir comment est organisé le système de valeur d'autrui pour pouvoir mieux manipulé ou enlacé les personnes de l'intérieur ou pour vérifier si ce sont de bons candidats, bref ils veulent toujours savoir à qui ils ont affaire.

Ça pourrait être une technique passive agressif le fait de ne rien faire, mais si je mets en tête de sauver le monde de l'apocalypse, je n'ai pas fini de me faire manipuler.

Les gens vont aimer cela, donc je ne peux parler trop contre, je vais être de mauvaise foi, car ce n'est pas tangible.

Pour ce que j'ai compris les bons thérapeutes prennent en charge non seulement le malade mais aussi son entourage. Je ne sais pas si on peut réellement parler de guérison mais il y a surement des leviers d’amélioration.


Je le connais depuis que je suis enfant, il passe par de bonnes périodes parfois, il mène une vie pas facile, vécue beaucoup de souffrances, beaucoup de déceptions. Cela prendrait un professionnel qui a le détachement pour pouvoir faire la part des choses, car il est dans la rancune et amertume très facilement quand ça va mal. Ça prend plus qu'une simple écoute, parce qu' il soumet des problèmes d'ordre éthique ou moral immonde pour que je sois indisposé et que j'aille répété cela à la famille et cette famille ne tolère pas les gens qui ne se mêle pas de leur affaire, c'est une technique pour me disqualifier, parce que lui pense que je suis présent seulement parce que ça va mal, alors que non, j'ai autre chose à faire chez moi… s'il veut passer ces messages il n'a qu’à le faire lui-même, l'idée c'est de me mettre la famille a dos, alors que je m'entends très bien avec eux depuis que je suis enfant.


Dernière édition par Le champ de l'abstraction le Dim 5 Mai 2019 - 6:11, édité 1 fois
Le champ de l'abstraction
Le champ de l'abstraction

Messages : 151
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 39
Localisation : Québec

http://www.lechampdelabstraction.com

Revenir en haut Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Le champ de l'abstraction le Dim 5 Mai 2019 - 6:01

Merci pour l'intérêt, bonne soirée! king
Le champ de l'abstraction
Le champ de l'abstraction

Messages : 151
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 39
Localisation : Québec

http://www.lechampdelabstraction.com

Revenir en haut Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Invité le Dim 5 Mai 2019 - 14:08

La thérapie, si suivie régulièrement, en moyenne commence à donner des fruits après 2-3 ans. ça peut apparaitre long mais c'est bien nécessaire. je crois que les proches sont obligés de se mettre dans la perspective que le vécu d'un border-line n'est pas leurs même vécu. des thérapeutes utilisent le verbe imaginer - essayer d'imaginer quoi se peut passer dans la tête de ces personnes. Effectivement je ne crois pas que la raison ou le raisonnement soient les bonnes voies. chercher de raisonner ou suivre leurs raisonnement, surtout quand ils ont leurs crises a seulement l'effet d'alimenter des croyances et schémas destructifs pour eux et pour nous aussi. la manipulation que vous évoquez dans votre précédent post est due à la dépendance agressive des personnes border line. On parle de manipulation mais aussi de contrôle, violence (sous différentes formes). Les personnes border line souffrent d'un attachement désorganisé. En général dans leur enfance ont eu un parent qui a instillé en eux un grave sens de précarité et instabilité. Il s'agit généralement de parents qui peuvent être perçus comme très affectueux et en même temps très violents. Le border line fait vivre à ses proches le même style de rapport très précaire et instable. Il est très autodestructif surtout dans les relations qui ont plus de l'importance pour lui. c'est épuisant et très déstabilisant pour les proches de ces personnes. Il faut reconnaitre que la thérapie a justement le rôle de:
1. recentrer les relations au moins commencer à donner des clés de lecture utiles. Au delà de la simple culpabilité qui ne porte à rien.
2. il y a un gros travail sur le moment présent. Le thérapeute va chercher de comprendre avec la personne border line les motifs de sa colère et des actes de destruction. le thérapeute va analyser avec le patient l'instant juste avant la crise. quoi il a ressenti avant l'acte. Pour le border line on constante un problème de temporalité. Ils n'arrivent pas à faire la distinction entre le présent et le passé. Ils revivent continument les traumas du passé dans les relations présentes. pour ce motif un acte anodine pour nous peut assumer un valeur énorme pour eux.
Certains parlent de moment de dissociation de l'io pour les border line. Juste avant leurs crises ils ressent un néant tel qui porte à une dissociation temporaire.
Les crises deviennent moins intenses après la thérapie. Après je ne sais pas si l’intelligence peut les aider justement savoir qu'ils sont en train de faire subir aux autres leurs propres cauchemars. en effet lors de leurs crises, ou manipulations/contrôles ils passent de la mauvaise côté.

La thérapie ne peut tout mais déjà ça est un point d’amélioration. En effet je ne sais pas si ces personnes peuvent arriver à des moments prolongés de sérénité. je en crois pas qu'ils arrivent à se défaire complétement du grave sens de précarité et du manque d’identité qui les caractérisent.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Différence HPE/ Borderline ? - Page 2 Empty Re: Différence HPE/ Borderline ?

Message par Le champ de l'abstraction le Dim 5 Mai 2019 - 19:01

Je te remercie, je n'étais pas renseigné sur le diagnostic border line. Si l'occasion se présente, je vais lui dire qu'il devrait aller consulter, je n'écouterai plus ses crises de rage.
Le champ de l'abstraction
Le champ de l'abstraction

Messages : 151
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 39
Localisation : Québec

http://www.lechampdelabstraction.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum