46 winters Yangue star planete Mars

Page 18 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant

Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 15:07


Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 21:18

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 22:25

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 22:58

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 23:50

Ouais, c'est les montagnes russes l'enchainement, hihi!
bienvenue à la Foire du Trône!
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Fév 2019 - 23:53

Et la référence: un de leurs clips précédents, par lequel je les ai connus, via un locataire, artiste allemand de l'Est, toujours oeuvrant en Phocée.

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Fév 2019 - 22:16

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 1 Mar 2019 - 23:58

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Lun 4 Mar 2019 - 18:59

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/5g-exigeons-arret-immediat-toute-experimentation/46193/soutenir#main-block
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Lun 4 Mar 2019 - 22:19

https://actu.orange.fr/france/nouveau-coup-dur-pour-gaudin-avec-l-annulation-en-justice-de-son-plan-pour-les-ecoles-CNT000001cRqE9/photos/jean-claude-gaudin-le-19-janvier-2019-a-marseille-11a26d3dd555948c599511a9441878c6.html
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 5 Mar 2019 - 22:29


délicieux...
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mer 6 Mar 2019 - 19:19

beloved Djambo, teaching a crowd Ujay breathing.Forrest yoga.
This is an invitation for your well being.
Namaste

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 10 Mar 2019 - 15:52

CHRONIQUES D'ADOPT
                                                       W. part I

Cela faisait des semaines qu'il blindait notre correspondance de musique, diverse, rarement dans le champ de mon ocytocine.
Pourtant, patiemment, régulièrement, le lot était posé.
J'ai ouvert les possibles ce jour là, à l'époque où je tirais presque à pile ou face contacts ou écartements.
La difficulté parfois de savoir dire NON. Tout court, avec grâce et dans la grâce.
J'ai progressé, et fais maintenant le ménage régulier de mes charmes, prenant connaissance du profil par principe sans rien n'en attendre.
Avec W, j'ai été polie, sans être avenante. Il fallait assumer le doute.
Il y a un mois, il m'envoie un message précisant sa géographie.Exceptionnellement, Marseille, pour l'après midi.Nous arrivons à trouver un créneau.
Je suis en retard. Good news, il l'est plus que moi.
Penchée à la fenêtre de la Caravelle, je scrute le quai.
Et puis c'est lui.
Gargantuesque, les cheveux blancs serrés en catogan, un large ruban de soie ceignant le col de sa chemise, veston noir, veste en jean, bonne coupe de denim, bottes.
Il n'entend pas mes appels à quelques mètres de lui, le son balayé comme ses boucles, par la bourrasque.
Je le vois alors lire mon texto, chercher l'entrée, l'étage, des yeux.  Il traverse la rue. Il entre dans le salon feutré de bois sombre, me repère.
Tout dans son corps est expansion, comme si l'intérieur poussait les limites physiques.
Il sourit. Je le questionne, il répond timidement. Autodidacte scénographe , artiste, poète, coupeur de feu,l'émotion à fleur de peau.
Un pur zèbre, passé dans les oubliettes des tests inexistants de notre enfance.

" - Un ami possédant un atelier de céramique vers la Pointe Rouge. J'y ai travaillé, un temps.
L'atelier est en faillite, il n'est plus à la mode. On détruit les moules. Je suis allé donner un coup de main pour le déménagement, et dire adieu au lieu..."
- Comme c'est triste...
- La loi du marché... »

« - Raconte moi un peu de ta vie.
-A partir de quand ?
Des origines.
- Mmh.... je découvre alors ses talents de conteur, ma naissance a été proche d'une mort.Ma venue au monde a eu des conditions peu propices. C'est mon grand père, ma mère étant trop faible et alitée, qui venait chaque jour me voir, poser sa main sur la couveuse, me donner le lait de ma survie.


Nous portons tous deux des bagues à tête de mort. Je ne sais plus à quel moment nos mains se sont touchées. Rush d'énergie, quelque chose de chaud. Je me désengage, mais le contact est fait.
Nous enchaînons quelques whiskeys, le soir tombe.
Je l'accompagne jusqu'à sa voiture, un Espace bordélique de chantier. IL doit aussi vider sa grotte  de ses trésors et trésors en devenir, gérer en Corse un étage de maison ancienne dans les montagnes, fruit d'un héritage récent.
Allume le poste. Musique Rom, un super moment avec des musiciens d'exception, nous avons bu et festoyé ensemble, dans la musique, et ils m'ont piqué des cables, rit-il.
Su le siège passager, une écharpe. Instinctivement, je la porte à mon nez. Un chavirement.
Serge Lutens. Ses parfums sont exceptionnels.
Je me shoote dans la semi obscurité. Il me dépose, embrasse ma joue et sourit encore.
A bientôt.
Claque la porte. La nuit.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 10 Mar 2019 - 16:40

[url=https://www.lepoint.fr/people/mort-du-chanteur-de-prodigy-a-travers-les-hommages-le-portrait-d-un-homme-bienveillant-05-03-2019-2298215_2116.php
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 10 Mar 2019 - 18:32

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 10 Mar 2019 - 18:34

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 12 Mar 2019 - 12:39

King Sha

Mélanine indienne,
tanné chaud de ta peau,
la finesse de tes phalanges noires ,
la paume pâle,
lisse lune la soie d'une barbe.
Je t'ai humé de partout
essence douce de tes aisselles
tu riais,ton parfum inculte
battait froid ta nature d'Alpha.
Des rivets dans la cornée en pratique
(yogique ; inique)
sur le tapis,étaient des pieds cannelle,
des paupières de santal qui n'étaient pas tiens.
Tes lèvres brunes, mâchoire si blanche,
je les sais
snapshot toi toi toi toi...

Ta bite sombre,
tes yeux de dieu ivre
de sang le tien,lointain.
Tu me disais parfois
«  alors t'es amoureuse ? »
Je répondais non, tu riais encore
Tu es ingérable, tu sais.
Caractère de merde, ta caste
Qu'y puis je ?
Ton poil soyeux de fauve au soc
Qu'y puis je ?
a marqué l'empreinte de mes doigts.

Des gouffres,
tu as l'embarras du choix ma tendre.
Tous les chemins mènent ailleurs que plein Nord
celui de son cœur, parti battre ailleurs
celui de son corps, qui en attend un autre
celui des Moires,
nulles nœudes entre écheveaux
Alors ?

Alors, on est tout nu ?
Lançait-il avec une innocence feinte
Bien sûr

Une chorégraphie téléphonique, des élans, des fissures
Un corps debout qui en soulève un autre
genoux genoux traînant la boue
moi, toi qui me portais à bout de bras,
vire et vire et vire encore
deux corps côte à côte des mois
équilibres,chancelances,
des mots sans nom, des maux,
des voiles sur le coeur
la main de l'un remontant le menton de l'autre
puis recevoir dans la nuit
tes larmes écroulées de rhum
ton corps qui s'abat
sécher tes yeux.
Coup droit de revers,
vire, et vire et vire encore
repartir sur nos trajectoires
cardinales de ports
Tu es..., je suis...
là,là bas, outre là
une carte de France pour scène.

YOU WANTed TO SEE MY FACE
I did
YOU WANTed TO KNOW MY NAME
I did
I AM THE DEVIL

maybe not as yet,and still:
this little prince hiding
under your flames, on grey shores
soothed by the motherly arms of loneliness
the soft pattering of the rain outside,
steady as a feather,
skating in the void of your corridor.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Jeu 14 Mar 2019 - 12:30

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Jeu 14 Mar 2019 - 12:38

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Jeu 14 Mar 2019 - 12:42

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Jeu 21 Mar 2019 - 22:08

please sign this petition:
l'interdiction de la chasse aux éléphants au Botswana risque d'être levée:

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1172/le-botswana-veut-reautoriser-la-chasse-aux-elephants/merci?p=8ceef0ca207965d969143e9e10f66f3a3fd2d6cae67363742d08dd3f150c2644#
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Mar 2019 - 19:18

Jey Starr en concert il y a 10 ans. Je suis en devant de scène à la Friche, son énergie fait décoller mes cellules, je me déplace à 5 cm du sol pendant 3 jours, gonflée à bloc de testostérone.

Joey Starr déclamant Veil et Olympe de Gouges.
Je t'aime toi...

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 23 Mar 2019 - 19:59

passionant!!

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Mar 2019 - 21:35

aimer tellement le noir, l'art.
Anish Kapoor, la propriété de la couleur,comment ose t on, le noir absolu de nanoparticules, celui qui absorbe jusqu'à la lumière, plus loin que Soulage, plus loin que les tréfonds de l'univers peut être...
trou noir.



Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Mar 2019 - 21:37

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Mar 2019 - 21:40

Albert, c'est de la bombe. Le redécouvrir par hasard, quel bonheur
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Mar 2019 - 21:46

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Emmanu10


Dernière édition par Sâdhanâ le Mer 27 Mar 2019 - 23:04, édité 2 fois
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mar 26 Mar 2019 - 23:51

inter changeablility is a killah.
Uniformity is a killah

Not accepting is being alive

Being gentle a necessity
Being helpful just integrity

give me a smile, with respect
i'll make your day brighter
than you could expect
can i help you madam
sure hold carry I can
being zebra barreer
on the road
protecting old people,
toddlers,
just slowed
walking the chin up
and the senses awake,
cause you are me, an extension
take you in my wake

Come human, come on trees
Come flowers, soft the breeze
Come children needing
the chest of mommies,
to me, big smile
O come to me
Come to me
will you come through me
energy, breath,vajra
kundalini circonvolutions
blessing for some
interconnections
what a strange time
with music, swelling unwritten,  
running through my veins
running one shot
under my fingers
Who the fuck
is guiding all this ?
and music
music
music
music
cause tranced out,
you're not manipulable
consciousness
gives us back our sense of pride
stolen by the 3rd biggest revolution
of mankind
we're not numbers,
look  in my eyes
we're not numbers
give me your mouth
we're One.


Dernière édition par Sâdhanâ le Mer 27 Mar 2019 - 23:10, édité 2 fois
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mer 27 Mar 2019 - 0:40

si il y en a dans le coin que ça intéresse, concert de Dope DOD au Moulin le 4 avril.
Dites moi, c'est l'occas de partager du bon son!
Smile
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mer 27 Mar 2019 - 23:24

Forrest Yoga group:
Please, dear Yoginis and Witches, could you please write a short text about the 5 pillars of Forrest Yoga:
Breathing, Strenghth and Power, Integrity, Spirit, Go Deeper.


Yin Yoga tonight. Theme: Integrity
Cherchez l'intégrité dans votre pratique, votre posture, votre souffle. Etes vous installé.e de façon intègre, sans forcer, sans que votre mental vous dise"là est l'image idéale, sans paresse, sans miroir?"

Integrity. There was this image.One year ago.
It had exploded in my chest.I remember him.

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Albert13
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Mer 27 Mar 2019 - 23:32

Cette autre, de son ventre que je n'ai jamais vu, et que je pourrais contempler des minutes durant.

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Mec_ma10

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 28 Mar 2019 - 9:33

Mais mais mais...je le reconnais! Very Happy
(roooo nan c'était pour rire, quoique son pouce eût été presque familier)
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1307
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par jolindien le Jeu 28 Mar 2019 - 20:37



L'être est,
sans dualité, le bien n'a que faire du mal,
voyant plus loin que chaque partie
regardant l'ensemble
riant de ces règles,
si conditionnelles.


jolindien

Messages : 1400
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 31 Mar 2019 - 23:13

hey cadeau

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Lun 1 Avr 2019 - 0:06

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Lun 1 Avr 2019 - 22:45

mise à jour sur la pétition du grand débat

https://www.change.org/p/un-referendum-pour-le-ric-la-baisse-des-taxes-de-1%C3%A8re-n%C3%A9cessit%C3%A9-et-des-salaires-des-elus/u/24359781?cs_tk=ApGy2Lwui-gRM362olwAAXicyyvNyQEABF8BvPwbaR_LAQTH7kbsO1jOJWU%3D&utm_campaign=484ce293837d4f4ea18039fd57accbc4&utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_term=cs
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 5 Avr 2019 - 20:22

Blanche Gardin, refuse d'être honorée Arts et Lettres (gloups) par Macron

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Invité le Ven 5 Avr 2019 - 21:31

Baiser : deux papillons de chair sont en gobe-mouches mutuels dans l'azur empourpré de leurs ailes géantes - deux infinis dans un même ciel d'amour, cherchant frénétiquement à se confondre, comme la lumière et la couleur s'étreignant dans l'éclat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 5 Avr 2019 - 22:04

Shocked cyclops c'est beau.

Merci d'honorer ma page de si belles images.
( mains jointes sur le coeur)
Namaste
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 5 Avr 2019 - 22:08

C'est dingue, je suis en train d'écrire, un texte un peu long, et j'ai une image un couple qui chante qui est d'une proximité saisissante de ce baiser. On s'est entremêlé.es !
Merci
Namaste
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 5 Avr 2019 - 22:47

Dans le couloir de mon immeuble, j'ai redressé le menton,le marché droit, le bassin souple. Remember you're a warrior.
Stabbed through, Santa Sebastiana.
Alors maintenant je fais moins ma maligne, chantait Circé Deslandes. Je la réécoute. Cette fille est géniale.
J'ai l'impression parfois d'être sous sa peau.
Je dois être bien géniale. ahaha.Ah.

Play:



 

                                           
Chroniques d'Adopte

                                                       Rd, Dope DOD, absolute darkness


Avant de commencer, assieds toi.
Je vais te parler clair de Dope DOD.Dope DOD est le plus grand groupe de hardcore hip hop de notre époque.C'est tout.Pour le concert du Moulin, non retransmis encore (?) sur youteub, on se retrouve plus loin.
Tu vois, c'est concis, direct,  ça peut t'orienter si le sujet t'intéresse et que tu y panes queudz parce que c'est pas ton genre de musique: du son lourd et lent, profond,textes succints, tu as raison, ce n'est pas là que tu trouveras les plus belles envolées de la langue française.

Pas comme chez Freda et  M ,
chantant l'amour ,de textes ouvrant le coeur sur leur guitare de leurs voix mêlées,les yeux au fond l'une de l'autre, entièrement, elles faisaient l'amour de leur chant et le spectacle était offert sans gêne, et les visages des amis qui les encerclaient se nourrissaient et gratifiaient leur vibration.
C'était filmique là aussi. J'écrirai dessus plus tard.L'arrivée chez Freda, les écouteurs sur les oreilles.

Dope.
T'es pas d'accord? Alors? Vas-y, convaincs moi. Ahah.Mmmh....

Bon, je néglige Adopte, j'ai quelques circonstances aplatissantes, on fait ce qu'on peut.
Et quand on brûle ses ailes, ben faut pas s'étonner que ça sente la poulette grillée.
Pour rappel, les charmes sont les coucous de messieurs qui attendent l'ouverture potentielle des fenêtres de la belle pour parler du changement climatique.
Je reçois entre 1 et cinq charmes par jour. Waouh. Nan.
Au début, je refusais puis envoyais un message d'explication, en m'excusant. Faut pas faire ça.Totalement inutile et chronophage.Comme beaucoup le revendiquent sur Adopte, pas de prise de tête, pas d'éraflure au coeur.
Exceptionnellement, je me laisse tenter par une belle gueule. Sans conviction, parce que je me dis que c'est presque devenu un projet, même si on m'a dit récemment qu'il y avait pléthore d'écrivains de site de rencontre. Le truc, c'est que je suis pas là pour raconter mes scènes de cul.Ce n'en sont jamais. Jamais ne veut pas dire souvent. C'est construction mentale, l'image, le plan, la tension qui m'intéressent. L'énergie. La magie.
Juste ça: passer la soirée avec un parfait inconnu. Fascinant.Pour les latinistes, rarement bandant.
Lui, il avait une photo en noir et blanc, barbe de hipster blanche, un bonnet noir sur la tête.
Peu de conversation, mais sait-on jamais ce qui se trame de merveilles sous une fourchée de paille.
Rendez vous. Pour une fois, un mec est plus en retard que moi.
La nuit tombe, à sa photo, je l'imagine remontant le boulevard sur une Harley, une Triumph, une Enfield (top de la classe au passage).Un métalleux est biker. Mamie est Nova.
Il est à pied, aussi petit que tendant latéralement à la sphère. Son bonnet est une casquette, à l'envers.Mais il a une gueule magnifique, les yeux, la bouche, la forme de son crâne. Je l'admire, lui en fais part, à quoi il est d'abord incrédule ( ah bon?), puis s'installe dans un égo d'enfant revigoré, tout simple.
Le reste est sans intérêt, à cette exception que je lui fais écouter Dope, il retient, me lance quelques jours plus tard qu'ils ont une date au Moulin. Inimaginable.
J'arrive à ce concert tant attendu entouré de gens fracturés, nécrosés jusque dans leurs os, j'assiste un cycliste accidenté au sol dans la rue, la clavicule cassée par une rêverie automobile entouré de charognards adolescents, souriants, qui le toisent tel une distraction. Je cumule les nuits blanches malgré tous les remèdes, phyto, acupuncture, tisane jusqu'au somnifère le plus hard pour trouver le sommeil, quelques heures.
Le manque de sommeil est mon monstre.
Je ne sais jamais quand, pourquoi il apparait et s'évanouit.
C'était ma crainte, l'ai je réalisée? Etre fatiguée pour ce concert, mais on sous estime beaucoup le pouvoir de la douche chaude.
Il y a bien une première partie, j'aurais pu aller saluer Jx2 à son vernissage de Artplexe. Courir encore, j'y arrive plus.Tant pis.
Ze grand zeft est un bon groupe toulonnais, bien la patate.
Le public n'a pas passé la trentaine, avec un ratio de 1 fille pour 4 mecs environ. J'ai vu plus décalé. Les plus de quarante ans ne couvrent pas les doigts de la main.
La salle est minuscule, sans doute adaptée au nombre de places vendues. C'est pas Bruel.
Et puis il arrivent.
Ils ne sont que trois, mais c'est la grand messe, la fosse aux chiens de combat, l'orchestration de battle de gangs.
Peu après leur arrivée distribution de gobelets, rosé, bière, les verres se remplissent et se lèvent à l'ouverture de la cérémonie, le sang du Christ, sista.Les deux leadsingers invitent à la communion.
Skits Vicious et Jay Reaper divisent les fanatiques en deux camps qu'ils excitent et haranguent pour le rituel pitt du grand Pogo.
Moi qui tourne à l'Oasis, je suis douchée de bière en marge du chaos, dont l'odeur me turlupine les narines.
Exit via le balcon. Là haut, pas de foule, vue imprenable et tranquille, de l'espace pour danser.
Les filles distribuent l'extrême onction canabitique aux performers. Jay Reaper est la cible de choix,plus sensible à la fumette qu'à l'alcool blanc de son longtime fellah.
Il a un sourire d'enfant à être ainsi chouchouté par des Frenchies si sexy, audacieuses et qui ne lacheront pas un cm2 à un mec visant l'avant scène dans leur périmètre.
Finissent en beauté en hommage à Keith Flint,le torse des hommes ruisselant de sueur, les filles se ruent sur scène pour des selfies. Petit public, ce Moulin 2019, de retour de Russie, mais au summum du taquet.

Je pense à KingSha.
IL aurait adoré l'ambiance. A ce même moment, lui aussi est en selfie de l'autre côté de la France.
Pierre Emmanuel Barré est dans son fief, et après le spectacle, les provocs vont bon train au bar.
A force de pas cap de chope couilles de Barré émanant de spectateurs proches, il se retrouve sous le bras de son géant préféré, la poigne serrée sur ses attributs à la demande du showman lui même.
King Sha exulte le lendemain, en me racontant la scène.
Sa chérie l'accompagnait. Ca devait être épique. Je suis heureuse de son bonheur en ces temps noirs. Mais j'ai les tripes qui gerbent aussi l'absence si longue de mon Homme à moi.
Je ne ressens pas de jalousie. Juste cette question, vieille d'une décennie, qui me creuse le ventre à l'acide. Where is my Man?Celui dans les bras et l'odeur duquel m'abandonner au switch off total, sans crainte. Mon Homme nid, pour une pioupiou OVNI.

Jean Luc ne peut me recevoir ce soir là, agenda plein.

" C'est par la méditation que tu trouveras cette partie de toi qui fait défaut dans ton coeur.
Il y a près de Marseille un lieu de communion fondé par une Eveillée".

Cette phrase est sans écho, mon cerveau et mon corps souffrent tant d'épuisement à nouveau.
Je suis une mauvaise élève, une sale teigne revêche à mon propre bien être. Mais putain, pourquoi?
J'écris ma demande de retraite sur le champ, comme on supplie à l'arrachage d'une dent.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Lun 8 Avr 2019 - 22:18

Chroniques d'Adopte
V., téléphone orange, SDF photographe et cold wave

-Ne tombe pas amoureuse! Smile
- Ce serait mal?
- Mal, bien sûr que ce n'est pas mal! Offrir son amour, c'est bon pour soi! Ne rien attendre en retour , c'est là que ça coince. Pour ma part aussi bien entendu, je ne trouve pas encore le bon comportement.Enfin, ce n'est peut être pas clair. Je ne souhaite pas entrer dans une relation exclusive. Pas capable.
- Ca me va.Je ne suis pas amoureuse, V; Je ne cherche pas à faire couple avec toi. J'aime passer du temps avec toi, faire l'amour, papoter, photos, expériences tantriques si ça te branche, mais je te l'ai dit, je n'ai pas de sentiment amoureux. Je ne te demande aucun engagement.


Ô miracle, je dors cette nuit-là dix heures réparatrices. Pas de mon faciès, il y a encore du boulot, mais vivre n'est plus une souffrance, j'ai l'esprit calme et les tripes bien rangées.
La veille au soir, V. me propose de faire la route mais je me suis engagée pour un dîner pote, et ce fut un essai concluant.
V., profil de chamane, yeux clairs perçants comme ceux de son chat trop humain, était lisible comme une Bible zébresque ouverte dans le grand catalogue du célib' qui se prend pas la tête. La révélation tardive de sa nature ne le retourne que furtivement. Il est ancré, a des projets de formation en hypnose, son toucher est électrique, il sait annihiler la douleur par projection mentale. Apprendre de lui est un plaisir.Même si je suis une sale gamine collée par principe au radiateur dans un angle mort.
Nous ne sommes pas des révélations amoureuses mutuelles mais il est là, stable et bienveillant, une voix fondante ,doux et tactile, sain et simple, un peu clown et sans doutes sur sa voie du bonheur.
Dans une autre partie de sa vie, il était photographe  professionnel, se coulait dans le décor jusqu'à trouver l'émotion parfaite de l'évènement couvert.
J'inspirais une confiance immédiate à tous mes clients , avait-il ri en me parlant de son passé.
Et puis séparation, vente du fond de commerce, retour du matos hi tech valant une blinde à la location. Autre vie, autres engagements. Job alimentaire, et la photo avait commencé à prendre la poussière dans sa mémoire.

-Tu rates quelque chose, avait il répondu à mon indisponibilité, j'aurais bien fait un shooting.
- J'ai merdé sur la présence de mon fils. Avec la fatigue, tout se mélange dans ma tête, mais une séance photo me dit bien. Demain fin d'après midi?
-Dommage, on verra, j'étais en forme ce soir!!

Lendemain, donc, paisible et bonne pioche.
Au fait, ne mets pas de dessous pour qu'il n'y ait pas de marque sur ton corps. Je pars, moto.
Je m'exécute.

Le salon baigne dans la clarté printanière, que son nez est petit, il me semble toujours sorti d'un dépliant sur les charmes de la Cornouaille.
Il sourit, je vois ses neurones chercher des jouets dans le décor.
-Tu as des envies de mise en scène particulières?
- Désolée, je n'en suis pas à ce niveau de vivacité. Je suis ton outil et ton obligée. J'ai des accessoires par contre.
- Mets de la musique.[/i ]
Lebanon Hanover,Boy Harsher.La playlist prend ses aises.
Je déballe mes trésors made in China du modèle amateuse, la tiare pétée en son sommet, mes stilettos divers,j'enfile direct ma tenue de pompom girl Marilyn Manson,mon bracelet de diams à 3 balles, " j'ai des bas", "ok", et les iris, là? pourquoi pas, " un soir en réécoutant Stupeflip, j'ai mis un masque vénitien basique doré avec un serre tête De Rudolph pailleté or, ça jetait pas mal", "mh", le retrouve pas, un masque de chat?, "et ça c'est quoi? ", " une robe thaïe" ( trop étroite aux épaules, trop large à la taille).
Il musarde,s'empare d'un téléphone orange pur 70s qu'il pose devant le ciel, à hauteur de poitrine.Accoudée au buffet,combiné collé à l'oreille, lanières noires me ceignant le corps, je scrute l'au delà en liaison avec un inconnu du scénar.
C'est là que je vois que j'ai à apprendre.
Dans l'énorme fauteuil noir trouvé dans la rue, assise à la ManRay sur une chaise, V. joue de torsions lombaires et de cambrures dans la chaleur caressante du soleil,mais je ne sais pas me donner à l'appareil.
Il faut que tu apprennes à faire l'amour avec l'objectif.

Je sais. Je ne sais pas faire. Draguer. Séduire. Tourner autour, comme le requin spiralant sa proie.
Il faut pour ça une construction de son pouvoir sur l'autre que je n'ai jamais voulu apprendre non plus. Qui a toujours suscité chez moi une envie mêlée de méfiance et d'oprobe. Je déteste les jeux de séduction, pointer en souriant la dague sur le ventre de l'autre. Planter sec et se barrer, contempler la plaie. La toiser. Donner ou non l'estoquade.
Mes tentatives sont niaises, mes paupières fatiguées, mon visage me fait horreur.

Quand j'avais le magasin, un jour, un SDF est venu m'apporter à développer des prises réalisées sur un jetable, qu'il faisait de ses compagnons de rue. Il me demandait toujours un double tirage, pour en donner un exemplaire à chacun de ses modèles amis. Je lui ai demandé s'il avait appris la photo. Sa réponse fut non. Ses prises étaient très belles. Alors, je ne lui ai plus compté les doubles, et ai fini par lui faire les impressions pour rien.
V. était allongé sous moi sur le canapé, nous contemplions les bords déchiquetés des nuages voilant le soleil couchant, un dinosaure aux postérieures puissantes, une tortue tendant le cou,la masse noire à l'est qui commençait à gronder. Ma tête reposait sur sa poitrine au souffle calme, il m'effleurait les tempes et faisait glisser un doigt sur le troisième oeil. Je sentais mon crâne dans un étau là où il n'y avait qu'un toucher, son majeur me perforait le front.
Quand tu te coucheras, tu mettras ton doigt dans cet espace que j'ai reprogrammé, tu visualiseras la dématérialisation de ton cerveau, puis le balayage relaxant de ton corps, et tu t'endormiras paisiblement.

J'ai fait tout ce qu'il a dit, me suis replongée avec délice dans L'autobiographie d'un yogi", ai éteint, sereine la lumière, et n'ai jamais trouvé le sommeil.
Faire l'amour avec l'objectif.
J'apprendrai avec M.peut être, là bas dans son studio en pleine forêt, sous les chênes qui bruissent et l'oeil amical et chaud d'un homme drôle et amoureux d'une autre.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 12 Avr 2019 - 12:11

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Ven 12 Avr 2019 - 12:15

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 20 Avr 2019 - 23:47

"Dear Lunascopers

Brace yourselves, as we are about to spring forward, fuelled by this waxing Moon in Libra that reaches climax on Good Friday. This very rare second Libra full moon is illuminating the imbalances of power, religion, finance and politics, and under this moon we can no longer ignore the consequences of our actions. Over the last month we are collectively and personally being forced to accept those parts of our lives that are out of balance.

With this second Libra full moon on the Aries/Taurus cusp we are also being forced to take action! The students Freedom Friday Movement, inspired by Greta Thunburg has ignited since the last Libra full moon, and the Extinction Rebellion protests that kicked off this week are exposing the climate catastrophe that shows how out of balance we are with our ecosystem. It's patients who need cannabis and cannot get it from the NHS growing it themselves. Normal people that can no longer pretend we are a society in balance and are taking a stand.

The Libra full moon also represents justice. The pictures of Notre Dame burning has shocked the world and yet, it feels like it is also a powerful symbol of what is breaking down. Notre Dame was built to honour the Black Madonna and just as Jesus was sacrificed at this time, now we are witnessing the burning of "Our Lady.' From a shamanic perspective is is a metaphorical completion of a cycle, dominated by beliefs and perspectives that no longer make sense.

We are seeing a breaking down of the structures that have kept our society in place. Christianity, which has dominated the western mindset for the last 2000 years is crumbling and with it our understanding of reality, (or is it the other way round?). Many of us have moved away from organised religion and finding our answers from a wider and more esoteric understanding of how the world really works.

Over the next few years, as the pillars of society crumble, we are faced with a choice. Become fearful, powerless and hopeless, or realise that the change starts with each one of us. When we remember that we hold all the power we feel motivated, inspired and empowered.

Over this unique second Libra full moon we are being asked to make the choice. Are you part of the cure or are you part of the disease? Because it is only when we realise we are the cure that we can bring this planet back into balance and leave it healthy for our future generations."

Wishing you all
Libra Full Moon Blessings
from the Urban Jungle
Rebekah Shaman xxx
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Invité le Dim 21 Avr 2019 - 9:14

amusant car :

posté i l y a trois jours sur le fil " a quoipensez vous à cet instant"

melik a écrit:Le Week end qui vient est le Week end de Pâques .

Vendredi saint (mise en croix) Venus  . il y aura cette année pleine lune et elle sera verte .

Samedi( la caverne ,tombeau)Saturne

Dimanche( la resurection)Soleil



Pâques veut dire passage(s) …
pas sage .

Seul le coq
passera
l'âge.
et bani de Deux quares jours pour "flood' . Smile


Peace

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 21 Avr 2019 - 14:16

c'est une manie...peut être une mâne, du coq à l'âne.
Qu'inondez vous donc que l'on n'y retrouve que du limon?
Encore que le limon fut fertile.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Invité le Lun 22 Avr 2019 - 15:57

Qu'inondez vous donc que l'on n'y retrouve que du limon?
Encore que le limon fut fertile.

le nihil , le nil .


style ?

Bestia da style .

une piece de theatre de Pier Paolo Pasolini
crée dans les 90;s à St Denis 93 .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Sam 27 Avr 2019 - 10:33

ah... les joies, projections, profils multicéphales, intimité de série limitée, ghosting du virtuel. V.La vie?
Et la beauté d'Emmanuelle Seigner...

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 28 Avr 2019 - 15:16

Documentaire sur la mise à jour du trésor de Touthankamon. Sa soeur aînée survivante, Meritaton, épouse de son père veuf de Néfertiti, Akhenaton, fut une jeune stratège très fine, qui rompt avec le monothéisme paternel,quitte Amarna pour revenir à Thèbes, et revient au monothéisme diffracté / polythéisme traditionnel.Autre info intéressante: ce ne serait pas tant la politique religieuse intérieure qui signe l'effacement d'Amenophis IV, mais la perte de Kadesh, fournisseur d'étain et de cuivre essentiels à la construction d'armes sur le couloir syrio lybien, qui l'auraient fait tomber, indigne intercesseur entre les dieux et les humains.
La pharaonne disparaît de façon peu claire.
Son trousseau funéraire, constitué de son vivant, sera recyclé en mobilier de son jeune frère Toutakhamon, dont Carter, à la découverte de sa tombe, dit:
" je vois des merveilles".
C'est une update passionante.Merci Arte.

Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

 46 winters Yangue star planete Mars - Page 18 Empty Re: 46 winters Yangue star planete Mars

Message par Sâdhanâ le Dim 28 Avr 2019 - 23:26

Jean Luc, Amma en plein
side chronique d'Adopte, V.



Je l'avais appelé le 1er soir de relâche. Le soleil promettait le printemps, les whatsapps de bonnes vacances de collègues disséminés pour l'occasion sur tout le territoire fleurissaient dans un soupir de soulagement : la pause de Pâques.
F., en sortant de l'école, tenait à aller boire un verre en terrasse avec moi pour profiter des derniers rayons avant d'aller s'occuper de sa mère diminuée. Je craignais le passage et l'installation autour de notre table d'autres professeur.e.s, j'étais incapable de soutenir une conversation sur les projets de vacances. Avec mon burn out, de toutes façons, je n'en avais aucun sinon celui de tenter de survivre à l'enfer de l'insomnie de long terme qui me suçait à demi vivante le suc telle une araignée.
J'avais hâte que ça se termine, que je puisse rentrer dans ma grotte, pouvoir chialer mon désespoir de vivre.
Nous avions enfin, Jean Luc et moi, réussi à trouver date et horaire compatibles. Soulagement.
C'était avant la fin prévue de mon séjour à l'ashram, mais tout était bien ainsi. C'était aligné.
« Tu me raconteras ».
Les grands éveillés urbains n'ont l'air de rien, et c'est peut être cela qui les protège de la violence ambiante.
J'aborde sa tour avec un soulagement prospectif. Quoiqu'il se passe, ce sera bien.
Son sourire est chaud quand il ouvre la porte. Nous nous prenons dans les bras.
« Je suis contente de te voir » / «  moi aussi j'ai beaucoup pensé à toi ».
« Raconte ».

Je pose mon sac sur le canapé, déroule mon écharpe,
     « - Alors, sur le formulaire d'inscription déjà, il y avait « nom spirituel »...
     -Oui. Tu n'en as pas...
Mmh... première bourde. J'imagine que l'on entre dans une sphère spirituelle prospective. Après quelques hésitations, je tape sans conviction celui du forum sur lequel j'écris, Sâdhanâ «  pratique régulière et soutenue » en gros...
C'est bien. C'est un choix qui a du sens pour toi. Ce n'est pas grave.
Je me suis mise dans une situation de porte à faux insoutenable sans le savoir.  La dame qui me fait visiter est charmante, souriante, les abords du moulin, qu'elle me fait visiter , un enchantement.La rivière aux eaux pures qui berce les dévôts de son chant limpide et régulier, les narcisses et les violettes qui parsèment ses berges propices à la méditation, le chant des oiseaux dans les rayons timides du soleil. Elle me présente le grand temple, dans lequel se rassemblent les fidèles pour les bhajans quotidiens, les évènements rassemblant foule, et termine par le petit temple, une pièce petite et sombre comme une grotte dans laquelle trône la photo du visage  et des pieds de Amma sur un fauteuil couvert de soierie. Mes mains se joignent instinctivement sur mon front.
«  Oui, sourit-elle, on La sent vraiment ici. »
C'est là qu'après avoir posé mes affaires dans la chambre collective de l'étage, je me réfugie pour encaisser le changement de monde. Je suis dans un ashram, pas un lieu de stage pour touristes du bien-être. Dès la porte refermée, une bouffée de larmes explose dans ma poitrine.Je reprends doucement ma respiration, dans les yeux d'Amma qui m'enveloppent.
Assise seule sur mon zafu face à elle, ses yeux sombres et lumineux braqués sur moi, je reçois une première question :

Mérites-tu ton nom ?


Un peu surprise, je pars dans des justifications philosophico-spirituelles qui me satisfont branlant.
Et bien, je suis la protectrice des vieilles dames dans mon immeuble, qui m'accordent valeur  et  confiance. Je donne de l'amour dans le quotidien de ma profession, à des enfants en carence,
un peu d'argent régulièrement à des personnes dans le besoin dans la rue. Je prends soin de ma planète, redonne vie à des plantes, les nourrit de mon sang.Je fais l'amour comme une offrande au divin. Je fais de mon mieux d'humaine avec ses failles et ses défauts mais je suis sincère.  Je pratique moins le Yoga en ce moment par épuisement, mais avec le cœur. Aussi, peut être la Sâdhanâ est-elle présente en moi sous différentes formes.
Amma sur son trône m'enveloppe d'amour mais se tait.Je La salue une dernière fois puis quitte le petit temple.

Cependant, le sentiment d'imposture s'impose petit à petit et je gagne en malaise.
Le moment de la lecture d'Amma autour de la table, dans la salle à manger devient difficile.
Les yeux se tournent vers  moi avec intérêt, l'invitation à la Sâdhanâ de la tenture dans mon dos, toute proche du mantra de l'acte Brahman me pointent du doigt sans pitié.
Un brésilien parle de son enfance orpheline, d'un background vaudou. Je ne comprends pas très bien ce qu'il dit, accent, compote de neurones, j'ai plaisir néanmoins à écouter sur le thème des effets de la pratique sur l'élévation de la conscience.
Je suis dans un état de délabrement physique et mental avancé, je demande qu'on m'appelle plutôt par mon prénom, j'ai l'impression que tout le monde tique,je ne me rends pas compte que je suis à fleur de fascia, et que toutes mes interprétations sont soumises à des sensations exacerbées.
L'organisation de la seva de l'après midi clôt la réunion.

Bien. F., tu iras avec C. au tri et repassage des vêtements pour la grande braderie.
Bien sûr, gars. J'y vais. Je te dis pas ce qu'il te répond mon féminisme, ce serait salir la maison d'une Sainte. Tiens pour ton égo, ma belle. Faire n'importe quoi, récurer les chiottes en chantant des mantras dans l'équinimité.Avec joie  et conscience. File moi des chiottes. Nan.Arrrh.
C.est aussi chaleureuse qu'un torrent de montagne en février. Finit par me décocher un sourire quand elle constate le rythme industriel de mon fer vapeur. Une pratique abandonnée il y a près de 30ans, quand je ne repasse plus les chemises de mon père.Je pense que mon visage rappelle vaguement quelque chose d'humain, je suis un spasme de vomissure d'épuisement toute entière mais tiens mon poste jusqu'au bout.
Le reste de ma journée est un enchaînement de bourdes de la novice : tous les rituels autour des repas, l'organisation minutée de la journée de dévotion un casse tête stressant pour la handicappée spatio temporelle que je suis. Une vague puis prégnante chlaustrophobie m'envahit. Amma est partout : dans les chambres, la cuisine, sur une horloge, dans les toilettes. Je me sens de plus en plus agressée. Ca vire à la souffrance aigüe. Je me réfugie à nouveau dans le petit temple, m'installe.

Mère, pourquoi m'envoies tu tant de souffrance dans ta Demeure ? Tout ici me griffe et me lacère, il n'y a rien de doux, rien de chaud. Je suis si seule. Pourquoi ?

Ce n'est pas moi qui te fais souffrir, c'est ton mental.

                                                       Bien sûr mais, oui mais, non mais

Ce n'est pas moi qui te fais souffrir, c'est ton mental.

Ses réponses me déchirent sans m'apaiser,ses yeux sombres et aimants me renvoient dans mes cages. Impénétrable, une Joconde, dont je ne comprends le propos même si j'en comprends chaque mot.
Je sais.Je sais. Le voile se déchire comme mes hémisphères cérébraux sous la torture.
La soirée n'apporte aucun apaisement. C. qui gérait la préparation de la braderie, se révèle être une compagne de chambre désagréable, soufflant derrière son livre, du moindre de mes mouvements, que je calcule au maximum pour ne pas troubler sa paix. Refuse de mettre son portable sur mode avion pour la nuit, élément incontournable de mon accès au sommeil, pour l'électrosensible que je suis. Autant pour moi.
J'échange avec V. Il devait venir en ces murs il y a des années avec son ex, et avais pris l'option couette prolongée et active, garantie d'un week end de plaisir.
C'est vrai que plaisir du corps, il n'y a ici, du moins dans ce que mon mental me présente au menu.
Je ne pourrai rester le temps prévu de mon séjour, la souffrance est trop aigue.

-A cette seconde, je préfèrerais tes draps.
-Hihihi. Tu m'étonnes. Viens ( se cache les yeux)
suis pas zentil ( clin d'oeil)
-Si je tiens pas ma semaine, tu me verras sûrement débarquer pour rattrapage.
-Je pars dans deux jours, chouchou. Bisous, tête de linotte.
-Bon à savoir.


Le lendemain, pieds dans le tapis de prière, je loupe le petit dej, massacre le déjeûner collectif, sauvée par mon binôme, un homme d'une soixantaine d'années bienveillant et one track minded, qui a tout largué, et passe sa vie dans un hermitage nomade hexagonal.
Elargir son expérience spirituelle. Il est très actif  dans la communauté, mais est franc tireur, pas dévôt, ce qui, selon ses dires, ne le met pas en situation de grâce auprès des fidèles de l'absolu.
Me parle de ses vies passées, du Christ, des grands éveillés. Beaucoup de sagesse, parfois une ouverture étroite. Sa présence me nourrit cependant.
Cette préparation de repas, qui ne devrait être qu'Amour fait bouche, est un paroxysme de stress.
Le silence imposé du repas une bénédiction.
Je finis par m'octroyer une pause de seva pour l'après midi et retourne à ma couche.
Ma décision est prise. Peut être que mon temps d'acclimatation est plus long encore que lors de mon stage de tantra. Mais je ne suis en capacité de porter plus avant ce que vomit tout mon être.
C'est le deuxième jour du jeûne de mon esprit, là où toutes les toxines déchargent un max et empoisonnent à moitié.Mais mon épuisement rend ce passage impossible . Accepter ses limites.
Je n'irai pas au bout cette fois ci. Ma résignation m'apaise. Je suis alignée.

V. travaille ses photos de nu. Mon sein en life size.
-Ca te dit que je passe ce soir ?
- Oui !!

Je respire. Je sais que ce sera paisible, excitant et chaud.V. Un havre. Ses yeux d'une clarté quantique, ancrée, sans virages.
Je tiens à préparer spirituellement mon départ et me joins, comme la veille, aux rares participants de bhajans du grand temple.
Je galère moins à me repérer dans les textes sanskrits proposés pour la méditation chantée de la fin de journée. L'Union avec les textes s'ouvre comme une fleur, je me dépouille en respirant Krisna, Kali et Durga. Je souris, je suis bien. Ai-je pris la bonne décision ? Aurais je dû rester ?
Les dés sont jetés, tout est bien ainsi. Mon dernier repas, quelques échanges de plus, de la douceur dans les regards. Le mien était il si dur ?
Des au revoir, pas des adieux, car je sais que je reviendrai, autre, autrement.
Dernier passage dans le petit temple, remercier Ama. Dernier dialogue.
Je m'assieds en sukhasana pour la troisième fois devant l'autel, la photo géante de son visage, de ses pieds, les plumes de paon, son ombrelle indienne si haut perchée, d'or Shiva et Ganesha.Je comprends à présent. Rien n'est superficiel, décoratif.

Je vais partir. Je n'ai pas pu faire plus. Ce fut un voyage intense, et je te remercie d'avoir cheminé à mes côtés. Je reviendrai, je sais un peu plus. C'était une immersion. Je suis venue te saluer.

Vas. Tu es bienvenue. Tu as pris ce que tu devais prendre. Chaque expérience apporte son lot.
Je suis là, dans ces yeux. Je ne te lâcherai pas.


Waze me mène chez V. Il a dans son porte feuille une petite photo d'Amma, qui l'accompagne partout, donnée par son ex.Le Chat est en forme, de nature, la chienne traîne paisiblement sa vieillesse douloureuse.
C'est chaud. Nous célébrons à l'huile de massage nos retrouvailles enchantement, un sacre des corps, véhicules du sacré.
Je reprends la route dans la nuit. Je reviens d'un long voyage, dans un temps qui n'est pas celui du monde. So far so close.

A mon retour, en effet, après avoir reçu sa photo, des bijoux rituels, Amma me demande de purifier l'énergie de mon antre. Oui, comment et pourquoi ne l'ai je senti.
Je passe ma chambre et tout mon lieu de vie à la sauge blanche puis à l'encens. Ce n'est que là que je perçois à quel point l'énergie de mon logis était rance et chargée.
Puis de réorganiser un autel digne de ce nom. J'y passe une matinée, inspirée par Nina Hagen qui chante dans ma tête.
Il est beau, incontournable, core de mon ventre. Tout est bien.
D'autres jours encore, d'autres nuits. Le corps de V. est une usine vibratoire qui chatouille mes cellules profondes, mes sens prennent des inclinaisons de montagnes russes, les tripes scotchées de vertige sur souffle court.

En fait, j'éprouve un grand honneur à la lecture de tes mots, exprimant le bonheur éprouvé d'une relation sexuelle avec moi.(...)J'aime faire l'amour et le corps de la femme est comme un poème en braille. Pour l'apprécier, le comprendre, je dois le caresser, le toucher, le sentir, le pénétrer, le serrer, le canaliser, le calmer, le dompter !
Comprendre le désir sans mots, les attentes de la gouvernante, cet être Ô combien respectable, femme enfant, déesse ou animale,créatrice du bonheur intense de la vie (…).


 Au matin de ce jour venteux et frais, deux flûtes à champagne vides sur le plan de travail,traces de doigts, pelures de tranches fines de gingembre frais sur la planche, quelques fraises pur sucre mêlant leur parfum à un spectre d'encens, rescapées provisoires de la transition énergétique de la veille. Suce seule jusqu'aux feuilles, nectar  rouge,transparent, dense sur les papilles serpente entre les doigts. Bol vide.
Sâdhanâ
Sâdhanâ

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum