Le Zèbre dans la balance

Aller en bas

Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Sam 21 Jan 2017 - 22:29

Bonsoir,
Etant été diagnostiqué HP à l'âge adulte et n'ayant pas trouvé comme une évidence ma douance une fois les tests réalisés, j'ai remis dernièrement "une nouvelle fois" le sujet sur la table avec ma psy.
Comme réponse, un test reste un test, l'erreur peu probable, difficile de le remettre en question.
La question que je me pose concernant une douance détecté à l'âge adulte, est la suivante:
Le fait de s'être construit une identité depuis l'enfance, peut-on en arriver à étouffer nos capacitées cognitives au point de ne plus en trouver de coté positif.
Dans mon cas, déscolarisé en 3ème, redoublement au primaire. + le reste de négatif que l'on peut connaitre pour certains.
Avez vous cette sensation de n'avoir rien d'exceptionnel concernant vos capacitées cognitives et je vais même aller loin,de ne pas forcement en avoir du tout....
En espérant avoir été clair...


avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par -Benoit- le Sam 21 Jan 2017 - 23:08

Oui, mais tu sais probablement qu'il existe au moins 7 ou 8 types d'intelligences, et que dans notre monde , depuis l'école jusque dans le monde du travail, on ne fait que valoriser l'intelligence logique, ma mémoire, tout ça.
Et de 2, tu es un zèbre, donc inconsciemment, tu es peut être partagé par un besoin d'égalité entre toi et chaque être humain, et à la fois par le besoin de reconnaissance (pour peu que tu te sois construit sur un sentiment de différence, voire de rejet par rapport aux autres, souvent on fait même de la dépendance affective ...)

De plus, notre "intelligence" ne fonctionne qu'avec la stimulation.
J'ai appuyé sur le bouton OFF de mon cerveau sans m'en rendre compte. Depuis tout petit.
Je me suis cherché, je voulais savoir qui je suis, et surtout, quelles sont mes particularités, en tant que moi, en tant qu'être humain, et en tant que zèbre.
Mon cerveau s'est naturellement stimulé quand j'ai remis les pieds dans une bibliothèque : l'endroit, la soif de découverte s'est naturellement installée, et j'ai pu me rendre compte que j'éprouvais un intérêt pour beaucoup de livres, une vitesse de lecture hallucinante, et la capacité de retenir facilement sans effort. Pourtant, je me considérais comme une sous merde, incapable de faire mieux que les autres.
Sur le coup, je ne m'en suis pas rendu compte. Mais j'ai pris le temps de m'observer, et de prendre du recul sur moi. Puis je me suis amusé à me comparer aux autres , en me focalisant uniquement sur les compétences dans lesquelles je pouvais être meilleur qu'eux : en effet, il faut être zèbre pour lire aussi vite et retenir aussi facilement.
Seul, je n'aurais pas pu m'en rendre compte, j'aurais très bien pu croire que j'étais médiocre, ou au mieux, normal. Or, il est bien évident que je faisais fausse route silent

Alors, sans forcément chercher à se cacher derrière une étiquette (parce qu'on est qui on est, point...) tu peux très bien, à taton, chercher un contexte, un environnement qui te stimule, une musique ou un film qui réveillerait éventuellement certaines sensations perdues, ou encore, la rencontre d'autres personnes qui sont sur la même longueur d'ondes que toi (et ne t'arrête pas aux zèbres, c'est juste une puissance cérébrale, ça ne dit rien sur la couleur de l'âme...)
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 937
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Sam 21 Jan 2017 - 23:40

Je suis heureux que tu es pu trouver ta voie et comme tu le dis, une stimulation sur un domaine particulier, pourra peux être rallumer cette flamme.
La spy avant notre dernière rencontre m'avait demandé justement de réfléchir à un projet.
Impossible pour moi de dire ce qui me stimule vraiment, j'en sais rien.
Comme je lui ai dit, même si on me donne le choix sur un métier en particulier, je suis incapable de choisir celui qui me plairait.
Je sais qu'au fond de moi et certaines expériences, si quelque chose m'intéresse, je vais y arriver car j'ai tendance à mettre beaucoup d'énergie en général lorsque je veux quelque chose.
Mais là, concernant les cotés positifs, je vois pas, pas forcement de mémoire énorme, pas matheux
Bref pas grand chose...à part du négatif
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par -Benoit- le Dim 22 Jan 2017 - 0:02

Les possibilités sont infinies...
On sait jamais, si tu trouve quelques réponses dans ces discussions là :

http://www.zebrascrossing.net/t29509-boulot-les-mieux-adaptes-pour-des-adultes-precoces
http://www.zebrascrossing.net/t29494-votre-rapport-a-la-vie-professionnelle
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 937
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Dim 22 Jan 2017 - 0:04

Merci pour les infos! je vais décortiquer tout ça;)
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par izo le Dim 22 Jan 2017 - 0:08

@ JT,  se savoir doté d'une intelligence au dessus du reste du monde ne signifie pas forcément de la mobiliser à tout bout de champ. Personnellement je m'en sers pour en faire moins et mons en faire. C'est ma touche raccourci en somme. Je la dispose bien en vue sur mon bureau mental pour cliquer dessus quand je sens le poile de ma main me piquer me rappelant ce trait paresseux qui me caractérise beaucoup.
Quant à la voie c'est ELLE qui m'a trouvée : je ne savais pas quoi faire de ma vie, je voulais lire mais pas en classe, écouter de la musique mais à ma guise, bref une vie inadaptée aux codes et habitus proposés. Je coupais d'ailleurs cette vie en deux : la sérieuse (mes passions) et la théâtreuse (celle qu'on nous convie de vivre toute notre vie. Toute conciliation était impossible, je suivais les études au sens propre et figuré incapable du moindre choix. Choisir c'est renoncer est-il dit, j'ai alors opté pour cette ligne en renonçant à certaines choses que je ne voulais pas voir entrer dans ma vie (être enfermée dans une fonction notamment).
Le métier que je pratique aujourd'hui et qui me stimule m'a été expliqué un jour entre deux portes, entre deux cours, me laissant juste entrevoir un interstice de lumière séduisant dans lequel j'ai bien voulu m'avancer.
On tombe amoureux est-il dit, et bien cet intérêt m'est tombé dessus.
Demander à quelqu'un de réfléchir à un projet c'est une aporie. C'est placer la charrue avant les bœufs. Ce n'est pas un projet d'abord et l'idée ensuite, c'est l'idée, l'étincelle d'abord et le projet ensuite, lequel d'ailleurs se construit de lui même. C'est le truc de Boileau : ce qui se conçoit bien s'énonce aisément. j'enrage ces prescripteurs de projets...parce qu'ils placent les gens devant un vide qu'ils croient le leur, alors que non. C'est une fosse commune par un vide qui nous appartient encore.
Ensuite il y a ce fameux tableau à deux entrées, avec son coté positif et son coté négatif. Tout est nuances disait l'autre (Nietzsche), c'est pas blanc et noir, l'intérêt de cet examen est de percevoir les accroches, c'est à dire les bandes passantes par où passe cette intelligence. Ceci si possible en ne considérant pas l'intelligence suivant ce qui ne nous a pas permis de la voir (l'école est un puissant point aveugle de l'intelligence), mais suivant notre propre fonctionnement.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Dim 22 Jan 2017 - 0:35

Merci pour ta réflexion Izo, tu auras comme satisfaction de m'avoir appris le mot "aporie" Wink)et tu me rassures en quelque sorte.
Comment peut on demander de prendre un cap alors que le bateau est dans la tempête.
C'est justement la fin de ta réflexion qui touche réellement du doigt mon questionnement.
Une fois aveuglé, pouvons nous retrouver la lumière malgré les habitudes et les doutes.
La peau est bien tannée et difficile à traverser, les cicatrices profondes.
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par izo le Dim 22 Jan 2017 - 0:42

JT a écrit:Une fois aveuglé, pouvons nous retrouver la lumière malgré les habitudes et les doutes.
La peau est bien tannée et difficile à traverser, les cicatrices profondes

Oui, roule avec toi même, dans ton véhicule sans devoir être attentif aux réactions des autres, tu vas débrider ton moteur, lui donner un allant personnel dont tu devrais percevoir les effets pas à pas, peu à peu. Cela s'appelle regagner sa confiance c'est-à-dire enfin être avec soi, fiable en soi, donc dénoué de liens absurdement lourds faits de doutes et d’habitudes gracieusement implantés par tout ce bazar qui entoure notre vie.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Dim 22 Jan 2017 - 8:23

Amen
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par izo le Dim 22 Jan 2017 - 13:58

JT a écrit:Amen

Tout va bien ? j'ai été trop fort ? radicale? péremptoire ?
Dire est facile, faire reste délicat j'en reste persuadée.
la messe n'est pas dite, je la laisse à tes bons soins Smile
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2320
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre dans la balance

Message par JT le Dim 22 Jan 2017 - 15:54

Non Izo, juste que je prends acte de tes commentaires et essayerai d'être plus attentif aux changements qui peuvent s'opérer en moi à l'avenir.
Le manque de confiance en sois est le facteur limitant.
Essayer d'aller au delà de son premier ressenti, peu peut être, pousser à aller plus loin.
Repousser ses limites, c'est un peu le but pour trouver sa voie.
Donc Amen et allons y on verra bien...
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum