Le monde à l'envers

Aller en bas

Le monde à l'envers

Message par Invité le Jeu 3 Nov 2016 - 14:28

Et si, en fait, tout le monde était "intelligent", et qu'il n'y avait qu'un faible pourcentage de l'humanité qui soit profondément débile ?
Et si, finalement, nous nous étions tous trompés, noyés par les statistiques et les à-priori, les on-dit, les apparences, les jugements, la loi du plus fort ..?

Par exemple, croyez-vous qu'il soit possible, qu'en fait, l'humain soit l'animal le plus stupide de la planète ?
Nos amis les chiens, chats, et autres espèces se la coulent douce.. nous les nourrissons, les choyons, et croyons les tenir en laisse .. Mais n'est-ce pas l'inverse ? Qui promène qui ?

Amis terriens, laissez votre égo à la porte, et venez discuter de l'évolution à la révolution !

Du micro au macro, voyons si la petite bête mange la grosse, finalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par krapopithèque le Jeu 3 Nov 2016 - 14:36

http://fr.123rf.com/photo_40621215_grand-ensemble-de-vecteurs-de-dessins-de-diff-rents-caract-res.html

Espèces dominantes planétaires.
krapopithèque
krapopithèque

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 67
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Jeu 3 Nov 2016 - 14:43

Sid a écrit:Et si, en fait, tout le monde était "intelligent", et qu'il n'y avait qu'un faible pourcentage de l'humanité qui soit profondément débile ?
Et si, finalement,  nous nous étions tous trompés, noyés par les statistiques et les à-priori, les on-dit, les apparences, les jugements, la loi du plus fort ..?

Par exemple, croyez-vous qu'il soit possible, qu'en fait, l'humain soit l'animal le plus stupide de la planète ?
Nos amis les chiens, chats, et autres espèces se la coulent douce.. nous les nourrissons, les choyons, et croyons les tenir en laisse .. Mais n'est-ce pas l'inverse ? Qui promène qui ?

Amis terriens, laissez votre égo à la porte, et venez discuter de l'évolution à la révolution !

Du micro au macro, voyons si la petite bête mange la grosse, finalement.

J'aime bien l'esprit de ton post, mais

L'humain, les chats, les chiens = trois espèces

On estime entre 10 et 30 millions le nombre d'espèces sur Terre, chacune avec sa propre histoire et rôle, donc je ne sais pas s'il est possible - et souhaitable - de simplifier à outrance Wink
Je pense que tu va plus dans le sens d'une réflexion "philo", mais désolé mes réflexes d'amoureux de la bio prennent le dessus ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Jeu 3 Nov 2016 - 20:00

En fait, j'ai fait preuve de trop de zèle dans l'écriture de mon message, le traitement de mes pensées. Je ne voulais parler que d'un sujet, j'ai tout mélangé, sans séparation.

Il faudrait parler de chaque chose, l'une après l'autre.


Concernant l'être humain, j'émettais l'hypothèse que celui qui se croit, ou dont on dit qu'il est intelligent, est peut-être en fait le plus sot de tous. Car qu'est-ce que l'intelligence ?

Le savoir/ le vécu est différent de tous. Chacun ayant sa propre histoire comme tu dis.
Mais nous savons tous que la vie commence et s'arrête un jour. Nous le vivons tous.
Nous partageons tous l'Histoire du monde...

L'intelligence se base t-elle sur ce que l'on pense du monde ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par I am so sure le Jeu 3 Nov 2016 - 20:16

krapopithèque a écrit:http://fr.123rf.com/photo_40621215_grand-ensemble-de-vecteurs-de-dessins-de-diff-rents-caract-res.html

Espèces dominantes planétaires.

Là bizarrement je les appréhende mieux les "vecteurs", les mêmes existent ils pour les "tenseurs" ? j'ai un fil en cours dans la partie sciences que j'ai un peu de mal à alimenter donc je me disais que peut être y'avait une banque aussi ? mais pas trop caractériel non plus ? oui non peut être ? cocher la mention utile.
I am so sure
I am so sure

Messages : 10177
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par -Benoit- le Ven 4 Nov 2016 - 1:10

J'ai appris récemment que certains animaux (comme le dauphins) sont relativement 2 fois plus intelligent que nous.
Franchement j'ai appris ça y a pas longtemps et je planche sur le sujet pour essayer de faire le tour de la question.
Si ça se trouve, ils seront les maitres de la planète flower
Je déconne, mais si ça se trouve, qui sait ?
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 939
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 26
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Lun 7 Nov 2016 - 5:00

J'ai beaucoup aimé H2G2 le guide du voyageur intergalactique ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Lun 7 Nov 2016 - 7:22

Et si, en fait, tout le monde était "intelligent", et qu'il n'y avait qu'un faible pourcentage de l'humanité qui soit profondément débile ?

Ben c'est le cas :



Cela dépend juste de l'extrémité de la courbe que tu regardes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Lun 7 Nov 2016 - 7:43

Me suis encore mal exprimé. L'intelligence statistique ne m’intéresse pas dans ce sujet, je parle d'une autre forme d'intelligence. Le fait de "savoir" ne prévalue pas ici, c'est plus le fait d'être. J'admets par exemple volontiers qu'un chien est beaucoup plus intelligent qu'un humain. Mais c'est pareil, ça dépend ce qu'on regarde.

Une phrase que j'adore : c'est tout de même plus pratique de s'entendre quand on s'écoute. (La belle verte)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par ISIS75 le Lun 7 Nov 2016 - 11:37

je pense que les Tigres sont intelligents... les zèbres ne sont pas bêtes mais encore dans un travail sur eux-mêmes pour exploiter au maximum leur potentiel.
Sinon, l'intelligence, pour moi est la capacité de gérer une somme d'informations au mieux...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2801
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par -Benoit- le Lun 7 Nov 2016 - 20:41

Et si l'on pouvait évaluer l'intelligence sur un autre critère ?
Comme le libre-arbitre par exemple (tout du moins, ce que l'on veut bien en faire).
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 939
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 26
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Bimbang le Mar 8 Nov 2016 - 0:21

J'ai lu une BD qui s'appelle "Enquête sur Dieu", très bien fichue, je la recommande d'ailleurs.
Une des idées développées était que le monde entier depuis sa création devenait de plus en plus complexe et intelligent
La vie même se complexifie, pas seulement les humains, mais toute la planète depuis sa création, et ça va continuer.
La sélection naturelle génère ça, entre autre.

L'Intelligence (avec la majuscule) pour moi, c'est la capacité à évoluer dans un milieu donné. Ce serait donc relatif.
Bimbang
Bimbang

Messages : 3889
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 15:42

Alors, là, "l'intelligence" va jouer. Qu'entends-tu par évoluer ? Est-ce passer du singe à l'homme, grandir du bébé au vieillard, ou se mouvoir dans l'espace ?

J'émets l'hypothèse que nous sommes, nous les humains avec nos mots, profondément ancrés dans une fausse réalité. évoluer ne veut rien dire, en dehors du contexte, et de l'esprit de la "personne"... Hum.. c'est difficilement explicable.

Mon chien par exemple pour parler d'autre chose ou presque ne comprend pas mes mots, elle (c'est une femelle) comprend mes intentions. Elle a même une sorte de 6e sens. Elle sait quand je vais la sortir, ou quand nous sommes en voiture, quand nous sommes arrivés à destination, avant même que nous freinions. Parce qu'elle "ressent". Elle fait preuve d'une patience inconnue au bataillon des humains.

Ses journées peuvent sembler mornes et pourtant elle est toujours heureuse de sortir se dégourdir les jambes.. Alors qu'un humain, si il ne s'occupe pas d'une manière ou d'une autre, il déprime assez rapidement. Mais l'intelligence n'est pas le bonheur, je sais. Enfin, je crois savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Bimbang le Mer 9 Nov 2016 - 20:19

Tu avais l'air de vouloir lancer le débat sur l'intelligence au sens large. Donc j'ai repris ton thème.
L'évolution est, pour moi, en tant qu'espèce, la capacité à survivre et à se reproduire, sachant que toutes les autres le souhaitent aussi. Il y a donc lutte pour l'accès aux ressources, et lutte pour le territoire.

Notre espèce n'est pas forcément gagnante. Les fourmis par exemple, ne sont pas si mal, et elles gagneront plus surement que nous si une catastrophe nucléaire se produit. Les rongeurs aussi ont su s'adapter. On est sur les mêmes territoires d'ailleurs.

Possible qu'après avoir repoussé la nature qui nous angoissait et l'avoir en partie domestiquée, on se soit finalement asservi nous même. En n'acceptant plus notre condition animale (de dépendre de la cueillette et de la chasse), en réduisant nos maladies pour accroitre notre longévité, on pensait pouvoir être plus heureux. C'était légitime de le penser.

On n'aurait peut être pas dû aller jusqu'à la révolution industrielle ? Beaucoup de choses ont commencé à ce moment là.
Pas certaine qu'à ce moment là, les chiens étaient aussi heureux qu'aujourd'hui ^^


Dernière édition par Bimbang le Mer 9 Nov 2016 - 22:44, édité 1 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 3889
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Invité le Mer 9 Nov 2016 - 21:01

@Bimbang : y'en a qui suivent ! Super post Courbette

Les cépaholopodes et les cnidaires sont aussi dans les outsiders pour "l'après-humains"  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Bimbang le Mer 9 Nov 2016 - 22:48

Dans le futur, on fera des soupes de vermicelles de cnidaires avec des céphalopodes en croutons grillés Wink
Beurrés et à l'ail, faut voir ^^
Bimbang
Bimbang

Messages : 3889
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par ortolan le Mer 9 Nov 2016 - 23:11

.


Dernière édition par ortolan le Lun 25 Déc 2017 - 14:30, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 10624
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par soledad le Lun 14 Nov 2016 - 20:07

Les fourmis ont mille leçons à nous donner ; c'est très intéressant de voir leur fontionnement !
Quant aus dauphins, ils sont bien plus intelligents et empathiques que nous ! Et peu de personnes pourraient nous narrer des comportements égoïstes ou malveillants de leur part ; à mon srns, à suivre en exemlpe les yeux fermés !
Enfin les chiens sont d'une fidélité enviable, mais aussi d'une naïveté qui va de pair...?
En tout cas, pour ma part, je concède que l'humail reste dans le hit des êtres intelligents, mais que cette intelligence n'est pas forcément exploitée avec bienveillance et empathie pour le restd des vivants.
c'est déplorable !
perso, j'ai souvent éprouvé plus d'empathie pour les animaux et végétaux que pour les humains, souvent destructeurs, égoïstes, égocentriques et stupides que nous sommes !

soledad

Messages : 6
Date d'inscription : 09/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Bimbang le Lun 14 Nov 2016 - 21:46


Bimbang
Bimbang

Messages : 3889
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par Langui le Mer 28 Déc 2016 - 14:11

Un extraterrestre, en mission d'exploration sur la planète Terre, paru particulièrement déconcerté devant l'aptitude des terriens à oblitérer des problématiques qui concernent leur avenir collectif, et à se concentrer sur des futilités et des divertissements stériles. Sa perplexité fut d'autant plus grande lorsqu'il découvrit que les terriens étaient la plupart du temps devant des écrans de toutes tailles pour participer à des loisirs non constructifs et des interactions peu enrichissantes, au lieu de s'investir dans les domaines qui touchaient les champs économiques, sociétaux et politiques qui avaient besoin d'être reformés. Il s'aperçu assez rapidement que l'absence de curiosité et la résignation frappaient la majorité de la population, ce qui rendait hypothétique la participation de cette même majorité à la résolution des défis cruciaux et impérieux de l'humanité.

Cet explorateur avait du mal à croire qu'il y avait autant d'individus rendus apathiques, pourtant sollicités en permanence par des divertissements sans grands intérêts, et par toutes sortes de distractions qui remplissaient un espace culturel de plus en plus appauvri. Il était surpris par l'existence de telles incohérences dans un monde avide d'informations et d'échanges, un monde qui accélérait son développement des technologies numériques et d'interconnexion des réseaux informatiques. Il reconnut avec amertume que ce qu'il croyait être une civilisation proche d'un contact avec d'autres mondes extraterrestres, n'était en fait qu'un champ de bataille et de clivages entre des possédants et des dépossédés.

Loin du développement technologique et culturel qu'il envisageait pour la planète Terre, il constata la perpétuation des rivalités destructrices de nations concurrentes, ainsi que la lutte acharnée pour l'hégémonie que se livraient entre elles des puissances continentales. Il réprouvait le culte de la guerre ainsi que la rapacité des minorités détentrices des leviers économiques et militaires. Il assistait à ce triste spectacle de la loi du plus fort, cette mise en scène théâtrale des justifications de la guerre sous toutes ces formes, où des acteurs agitaient le sceptre du pouvoir et revendiquaient dans le même temps des bons principes pour se maintenir en place et étendre par tous les moyens leur position sur l'échiquier mondial. Il lui a été difficile de comprendre l'ironie de ce jeux de dupe, si tous se réclamaient de la modernité, du progrès scientifique, de la démocratie, de principes humanitaires, pour justifier des actes odieux et des crimes, comment pouvait-on encore avoir confiance au genre humain ?

Il se demandait sans cesse s'il atteindrait un jour la limite de son propre effarement, car il ne cessait de s'étonner devant cette prouesse des terriens à faire coexister les erreurs radicales persistantes avec la multitude de plans de résolution, de promesses d'amélioration et de projets inachevés. Les nouvelles idées, si elles étaient constructives avaient systématiquement du mal à émerger. Quant aux solutions efficaces et autres avancées révolutionnaires, elles étaient souvent repoussées, sinon mises délibérément en gestation pour une durée indéterminée surtout si elles étaient non conventionnelles ou plus pathétique lorsqu'elles contrevenaient aux intérêts stratégiques des puissants.

Ce n'est pas sans une pointe d'amertume qu'il analysa l'absurdité d'une gabegie sans limite érigée en modèle socioéconomique, avec des incohérences intrinsèques si nombreuses qu'il s'attarda longuement sur les paradoxes des procédés de régulation des crises financières et l'impuissance des terriens à réformer en profondeur un système défaillant. Et plus encore qu'il ne pouvait en supporter, le projet d'une gouvernance mondiale, cette solution miracle mise en avant à grand renfort de propagande, mais qui n'était qu'un paravent de plus pour des politiques totalitaires et d'agressions.

A contre cœur, il renonça à son projet initial de recherche pour étudier l'involution, sous les apparences de la modernité, des différentes cultures et civilisations de la Terre. Il observa avec attention l'organisation du contrôle politique des masses, le chaos planifié avec les outils de préservation et d'expansion des privilèges des oligarchies, le fonctionnement anachronique des différents centres de décisions et de concentration des pouvoirs.

C'était pour lui un terrain d'étude contrasté et complexe. Il se demandait sans cesse, pourquoi les terriens dans leur grande majorité étaient si dociles, comme anesthésiés ou somnolant, pris dans un sommeil sans rêves, peu enclin à participer aux changement de société, préférant céder le pas devant des représentations surestimées de l'autorité même si elles étaient incarnées par des institutions décadentes qui n'exprimaient que la force et la répression comme mode de gouvernance .

Il voulait comprendre les mécanismes de la servitude volontaire de ces terriens qui subissaient des agressions continuelles et qui dans la plus grande des résignations, s'inclinaient docilement sous les coups reçus plutôt que de rechercher les éléments de leur libération des processus adverses et aliénants. Il comprenait que les populations terrestres étaient composées d'individus empêtrés dans les affres de la survie, mais qui malgré tout aspiraient au bonheur dans un monde enclavé et déréglé, où le chaos organisé était en plein essor.

Ces injustices et immoralités de notre planète, inquiétantes pour un extraterrestre en exploration dans un monde inconnu, étaient si familières pour le terrien qu'elles finissaient par être la composante principale d'une normalité effrayante. Cet explorateur observait une planète où l'organisation de la gouvernance se faisait par la concentration des pouvoirs dans une représentation fortement hiérarchique et de type pyramidale. Une constante qui se reproduisait partout, une minorité détentrice des leviers de puissance et non représentative des intérêts de la majorité.

Le rapport de force entre la masse de gens endormis et la minorité au pouvoir, bien que défavorable, était pourtant acquise dans un astucieux tour de force. C'était toute l'intelligence d'un système de contrôle qui s'auto-perpétuait, avec la création continuelle de nouvelles tyrannies politiques, d'exploitations économiques et d'abêtissement des masses. Les justifications de cette absurdité systémique étaient nombreuses tant qu'il fallait préserver les intérêts particuliers et maintenir intacte la structure sociale.

Un monde où les apparences sont plus importantes que la réalité. Une planète où l'on peut passer, au grès des jeux économiques et géopolitiques, selon la vitesse de propagation du chaos, selon la position géographique, la sphère d'influence vis à vis des puissantes nations, pour tour après tour et dans un jeu sans fin, basculer de la démocratie à la propagande ou de la violence à la dictature.

Toutes les instances du pouvoir avaient un rôle à jouer pour sauvegarder les apparences, pour juguler l'attrait des reformes radicales qui prônaient une application des droits et conventions dont le but étaient de réduire les injustices. Une lutte désespérée était en cours pour limiter les dérèglements d'un monde laissé aux mains de prédateurs, un combat constant pour la réappropriation d'un destin commun et pour rééquilibrer le rapport de force entre l'intérêt privé qui était prépondérant sur l'intérêt collectif.

Dans ces rapports de forces, tout le monde pouvait voir les efforts insensés des différentes multinationales ou oligarchies détentrices des pouvoirs financiers et économiques, et qui investissaient massivement pour l'effondrement de la morale, de la justice et de la raison. Ce qui leur importait, c'était la réduction des potentialités de dissémination d'une réflexion critique approfondie qui risquait de se propager, ils faisaient en sorte de freiner les idéologies de libération ou d'empêcher l'application de politiques censées améliorer le sort collectif au détriment des intérêts particuliers.

C'est ainsi que cet explorateur extraterrestre refusa de prendre sa place dans ces jeux du cirque. Il est venu, a vu le désordre, et il est reparti rendre compte de cette infamie qui rongeait l'humanité.
Langui
Langui

Messages : 147
Date d'inscription : 19/08/2016
Localisation : Αχέρων

https://i.imgur.com/9BlEDld.gif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le monde à l'envers

Message par L.Ony le Mar 23 Oct 2018 - 15:13

Surprised

L.Ony

Messages : 10
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum