Victime d'intimidation du voisinage

Aller en bas

Victime d'intimidation du voisinage

Message par Ptérodactyle le Mer 2 Nov 2016 - 3:56

Bonsoir,

Depuis quelques temps, je me retrouve dans une situation compliquée moralement, sans rentrer dans des détails épouvantables, je me retrouve confronté à des problèmes avec un ou deux voisins qui me pourrissent l'existence par des actes malveillants répétitifs.
Sachant que j'ai besoin de repos important pour cause de sport intense quotidien, ces dits voisins n'ont pas trouvé mieux que de m'intoxiquer au plus profond de mon "être", par le biais d'intimidation, de harcèlement, et de méchanceté gratuite.

Et je ne me place pas en position de victime apeurée ni sous quelconque faits d'interprétation, ou d'état psychologique défaillant, la réalité est bien là et bien sordide sauf que je n'ai pas encore de preuves défendables sur ces comportements nocifs.

Alors vu que j'ai déjà un peu avancé en contactant quelques personnes autour de moi sur ces agissements répétitifs, mais qui n'ont pas l'air de me prendre au sérieux au vu des risques et conséquences sur mon état de santé, je m'adresse à vous pour savoir quelles sont les actions nécessaires pour résoudre des différents de voisinage (+++) ?

avatar
Ptérodactyle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 932
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 37
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Doom666 le Mer 2 Nov 2016 - 8:18

Bonjour à tous,
Je ferais bien un truc comme ça:

Diable Diable
Cordialement.
Alain.
avatar
Doom666
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 946
Date d'inscription : 23/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par zwinette le Mer 2 Nov 2016 - 11:49

Une main courante ?
Il n'y a pas de médiateurs dans ta ville sinon ?
Si c'est possible essaye d'enregistrer les malveillances qui te sont faites histoire d'avoir des preuves visibles/audibles si jamais ça dégénère trop.
Bon courage en tout cas.
avatar
zwinette
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 14
Date d'inscription : 28/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par chuna56 le Mer 2 Nov 2016 - 11:51

la main courante, oui, en effet, pour commencer.

Tu peux pas nous en dire un peu plus?

chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8524
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Ptérodactyle le Mar 2 Mai 2017 - 2:37

Je remonte ce fil, pour laisser une trace on ne sait jamais, effectivement depuis que je l'ai écris il s'est passé de l'eau sous les ponts.

Deux voisins de pallier m'ont et me font vivre l'enfer, y'a pas d'autres mots, et je dois aujourd'hui prendre mes précautions.

Cela fait 6 ans que je vis dans un charmant appartement, et en 6 ans rien ne s'est produit, je ne me suis jamais plains de qui que ce soit ou de quoi que ce soit.

Depuis 2 ans avec l'arrivée d'un nouveau locataire, un jeune homme obtus, irrespectueux, amoral, provocateur, jaloux et dangereux, les ennuis ont commencé.

Cette personne, que l'on peut classer dans la catégorie des personnes toxiques, me pourrit la vie régulièrement, par des actes d'incivilités, de dégradation des parties communes et je le soupçonne, j'insiste bien sur le mot "soupçon" d'avoir dégrader mes véhicules.
Il est ensuite monté d'un cran dans son étroitesse d'esprit en commençant les nuisances sonores et en me harcelant.

Puis un autre locataire est arrivé et les ennuis ont gravi un échelon, toujours dans la gamme des nuisances en tout genre, plus spécialement dans la spécialisation des techniques sournoises de Nuisances Sonores.

Ces deux voisins de pallier, spécialistes dans la distillerie de bruits empoisonnés à toute heure de la journée et de la nuit, sont devenus au fil des jours, des mois, de vrais vampires assoiffés de sang, et n'hésitent plus désormais à limer leur longue canine devant la place publique.

Le premier vampire, jeune garçon d'une trentaine d'année, propre de l'extérieur, sale de l'intérieur, ne sort jamais sans son animal de compagnie, et montre une certaine agilité dans la furtivité notamment en sortant ou avant moi, ou après moi.
C'est bien simple je ne l'aperçois jamais, par contre je l'entends beaucoup.
Le cercueil est certainement lourd à porter, et à supporter.

Le second vampire, homme d'une cinquantaine d'année, Nosfératu en personne, lui a jeté l'éponge il y'a peu. 
Il a quand même fallu faire appel au pieu et au cruciforme, car ce Monsieur tout droit sorti d'un film de série B, n'y allait pas avec le dos de la cuillère.
Mais néanmoins une certaine forme de pitié me vient à l'esprit en pensant à ce Nosfératu d'un autre âge, à sa décharge le poids de la vie dans les ténèbres.
Malgré tout il reste le Bruce Lee des arts brutaux, une expertise pointue en tapage nocturne surtout.

Voilà mon quotidien depuis au moins début d'année 2016, en tout cas depuis juillet 2016 j'ai commencé à prendre note et a constaté que les différents de voisinage étaient montés d'un cran.

Nous sommes en mai 2017, il y'aura eu une vingtaine d'appels à la Police, une dizaine de déplacements physiques au Commissariat, 4 mains courantes, 1 dépot de plainte, et surtout des demandes à mainte reprise de ma part, oralement et à l'écrit, de courriers à l'amiable pour faire cesser cette situation, que ça soit aux deux protagonistes principaux, au syndic, au propriétaire des terrains des résidences, à la Police, à mon médecin.

Et maintenant un avocat.

Il y'a en tout cas une chose dont je suis sûr, c'est que malgré les tempêtes diurnes et nocturnes que m'ont fait subir ces fantômes, jamais je n'ai oublié et arrêté Ma Poésie.




La science voudrait tout expliquer et quand il est impossible de l'expliquer elle déclare qu'il n y a rien à expliquer!
― Bram Stoker
avatar
Ptérodactyle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 932
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 37
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Invité le Mar 2 Mai 2017 - 11:52

T'as pas moyen de déménager ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Ptérodactyle le Mar 2 Mai 2017 - 20:44

Flaque a écrit:T'as pas moyen de déménager ?

je vais être obliger, la situation se complique.   Sad
avatar
Ptérodactyle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 932
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 37
Localisation : une contrée lointaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Lord Brett le Mar 2 Mai 2017 - 22:11

Tu peux toujours déménager, mais si au final tu retrouves à nouveau des voisins irrespectueux, tu fais quoi, tu re-déménages à nouveau ?

Bon bref, pour moi, après une rapide analyse de la situation : tes voisins sont "faibles" : le voisin invisible, c'est sur qu'il va s'en chier dessus le jour ou tu va tomber en face de lui, par exemple.
Ils t'attaquent de manière indirecte, tu te défends de manière indirecte sauf que toi çà te prends beaucoup de temps et aussi de l'argent.

Mon conseil (bon je dis pas que c'est la meilleure méthode), c'est de privilégier l'attaque directe en face à face, et prendre le dessus: si l'adversaire baisse les yeux, c'est que t'as gagné un combat et aussit que tu va gagner la guerre, et surtout bien faire comprendre que c'est un léger apéritif et que t'es prêt à sortir la méga pièce monté et tout le reste s'il le faut.

Crois-moi que le voisin insaisissable, par exemple, tu lui fait un joint silicone salle de bain tout autour de sa porte, un coup de colle superglue sur la serrure, si possible t'invites des potes rugbymens, le jour ou tu mets ton plan en oeuvre pour l'attraper, avec une bonne grosse engueulade façon ouragan déchaîné dans un premier temps et l'effet de masse grâce à tes collègues, çà devrait bien le calmer, t'en profites pour inviter ton autre voisin à venir discuter tous ensemble pour remettre les choses au point.

Bon bien sûr pas de violence : çà ne résoud rien, mais au final après la grosse enguelade, c'est de re-devenir calme et mettre les choses au point, parler de respect et de vie en société, même si t'emploies les grands moyens, le but de la manoeuvre et de t'imposer et surtout de te faire respecter.
avatar
Lord Brett
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 133
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par ISIS75 le Lun 8 Mai 2017 - 19:29

Hello, Jerom. Je tombe souvent d'accord avec Lord Brett. Je pense aussi qu'il a mieux saisi la situation : tes voisins sont plus zombies que vampires...
Une question : vis-tu en HLM/ILM ?
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2758
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par Invité le Lun 8 Mai 2017 - 19:31

Je ne conseillerais pas d'aller s'engueuler avec les voisins, un coup (non, plusieurs) j'ai failli me battre comme ça et ça n'a rien arrangé.

Plutôt que de se pourrir la vie, des fois vaut mieux se trouver un coin calme pèpère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victime d'intimidation du voisinage

Message par ISIS75 le Lun 8 Mai 2017 - 20:53

je connais plusieurs personnes qui ont cru être pépère mais ça n'a pas duré. D'ailleurs, jerome dit bien : "Cela fait 6 ans que je vis dans un charmant appartement, et en 6 ans rien ne s'est produit, je ne me suis jamais plains de qui que ce soit ou de quoi que ce soit."
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2758
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum