La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Divergent97 le Mar 2 Aoû 2016 - 5:37

Salut à tous, je suis nouveau!!

Bref je suis là parce que j'aimerais avoir les avis des gens en couple (éventuellement d'autres personnes qui auraient une solution): comment vous faites pour entretenir la flamme?

Pour ma part, dans toutes mes relations, je finis par me désintéresser de la personne... Alors je crois savoir que c'est une caractéristique des divergents(ou zèbres) que de vouloir toucher à tout et d'abandonner rapidement devant la difficulté ou juste parce que l'on passe à autre chose. Ce qui n'est pas pratique dans une relation (vous en conviendrez).

Voilà j'espère que vous voyez ce que je veux dire et que vous pourrez m'aider!

Divergent97

Messages : 7
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 21
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Chuna le Mar 2 Aoû 2016 - 8:14

J'ai du mal à croire que l'attachement émotionnel réponde aux mêmes règles de zapping que les centres d'intérêt...
Chuna
Chuna

Messages : 14274
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Lucy le Mer 3 Aoû 2016 - 11:43

Je choisis avec ma tête, et pas avec mon coeur.

Laissez-moi vous expliquer avant de me lancer des pierres.
Je sais qu'au bout d'un laps de temps variant entre une semaine et 3 mois (selon des facteurs que je n'ai pas encore définis), je vais me désintéresser de la nouveauté.
Donc, je sais aussi que passé trois mois, si je ressens encore de l'attachement, celui-ci est réel. C'est une sorte de période d'essai.

Avec le temps, j'ai aussi appris à me connaître et à savoir ce que j'attends de l'autre.
Je sais que pour moi, le plus important est d'être aimée de manière désintéressée et inconditionnelle. Quelqu'un qui m'aimera telle que je suis, avec mes casseroles et mes défauts. Quelqu'un qui fera passer mon bonheur avant le sien, et qui ne confondra pas ce qui me rend réellement heureuse, avec ce qu'il pense qui me rendra heureuse.
Or, il n'y a qu'une véritable preuve d'amour qui peut montrer un amour sincère, désintéressé et inconditionnel.

A la fin, c'est donc ma tête qui décide. J'ai déjà quitté des hommes qui ne me rendaient pas heureuse, ne me traitaient pas comme j'estime le mériter (avec tendresse et respect) ou ne m'aimaient pas de la façon dont je l'attends (sincèrement).
Même si je les aimais.
En revanche, mon compagnon actuel m'aime sincèrement et j'en ai eu une preuve (la seule véritable preuve d'amour de mon existence). Bien sûr, moi aussi je l'aime. Si cet amour est intact après plusieurs années, ce n'est pas parce qu'on a entretenu la flamme, mais parce qu'on est dans une relation qui nous convient à tous les deux.
L'avenir seul dira si on a eu raison...
Lucy
Lucy

Messages : 163
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 31
Localisation : Ligne 13

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par ninipointvirgule le Dim 13 Nov 2016 - 22:01

Bonsoir Divergent97 , es tu HPE ? HPI? . J'ai approximativement le même souci ... Pour ma part je pence que la réflexion est tel qu'il nous est " incapable" de nous laisser mener part le bout du Coeur . Et la facilité de se faite une raison . Non?

ninipointvirgule

Messages : 179
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 25
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016 - 23:38

Lucy (+0) a écrit:Je choisis avec ma tête, et pas avec mon coeur.

En revanche, mon compagnon actuel m'aime sincèrement et j'en ai eu une preuve (la seule véritable preuve d'amour de mon existence). Bien sûr, moi aussi je l'aime. Si cet amour est intact après plusieurs années, ce n'est pas parce qu'on a entretenu la flamme, mais parce qu'on est dans une relation qui nous convient à tous les deux.
L'avenir seul dira si on a eu raison...

Oui mais tu l'aimes donc tu choisis tout de même avec ton cœur au final....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Ryuzaki L le Dim 13 Nov 2016 - 23:41

Je suis comme Lucy (+0): si au bout de trois mois, je suis toujours attachée à une personne(ce qui se produit très rarement), c'est que mon intérêt pour elle est réel.

En revanche, j'ai tendance à laisser mon cœur choisir pour moi.


Dernière édition par Lawliet Ryuzaki le Dim 13 Nov 2016 - 23:54, édité 2 fois (Raison : j'arrête pas d'oublier des mots et de corriger)
Ryuzaki L
Ryuzaki L

Messages : 614
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 26
Localisation : Mende

https://www.arbre-aux-enfants.com/

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016 - 23:49

Et bien si tu zappes aussi vite de mois en mois, c'est sans doute que tu n'es pas tombé sur quelqu'un qui te plait vraiment Divergent97. Tu n'as que 18 ans, alors profites de ta jeunesse...j'ai pu voir ici que tomber amoureux n'est pas chose fréquente pour beaucoup alors c'est que tu es peut-être comme cela aussi. Un jour cela t'arrivera. Ensuite si tu as de l'imagination, tu peux trouver pleins de trucs sympas à faire à deux ;-).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Brötchen le Lun 14 Nov 2016 - 16:43

Peut-être que tu te désintéresse tout simplement parce que les personnes ne conviennent pas à tes attentes?

Mais tu te désintéresses quand tu es en couple ou même en dehors ? (amis etc..)

J'ai le même problème, mais pas spécialement quand je suis en couple... C'est assez difficile de trouver quelqu'un qui convienne du coup... (rupture y a 10jours avec un mec atteint de "flemme émotionnelle".. ça pique)
Brötchen
Brötchen

Messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Divergent97 le Lun 14 Nov 2016 - 17:02

@Brötchen je ne pense pas que le problème vienne du choix de la personne mais plutôt de moi en fait... C'est comme si la personne que j'ai choisi n'était plus la même à mes yeux. J'ai comme l'impression de me refermer complètement devant elle. Soit c'est par peur de l'engagement soit c'est parce que mon idée que j'avais d'elle a changé négativement et subitement... À partir de ce moment je fais tout pour ignorer cela et me concentrer sur ma relation mais au bout d'un moment je ne tient plus et je rompt

Divergent97

Messages : 7
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 21
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Brötchen le Lun 14 Nov 2016 - 18:15

Comme dit Fiohepnaburn, je pense que quand tu trouvera quelqu'un qui te plaît vraiment ça ira, courage ! cheers
Brötchen
Brötchen

Messages : 29
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Malaff le Ven 2 Déc 2016 - 17:41

Divergent 97 je ne sais pas quoi te dire, personnellement toutes les personnes avec qui j'ai été c'est qu'il y avait un réel intérêt. Pareil que pour Lucy, quand je rencontre une personne il y a aussi une période d'essai qui me permet de voir entre autre si je porte de l'intérêt pour cette personne, mais aussi si ça peut marcher.

Lucy (+0) a écrit:J'ai déjà quitté des hommes qui ne me rendaient pas heureuse, ne me traitaient pas comme j'estime le mériter (avec tendresse et respect) ou ne m'aimaient pas de la façon dont je l'attends (sincèrement).
Même si je les aimais.

Lucy, tu peux expliciter ton raisonnement s'il te plaît? Enfin, comment arrives-tu à faire cela?

Malaff

Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Pieyre le Ven 2 Déc 2016 - 17:59

Dans l'amour, selon le triangle de Sternberg (que je reformule à ma façon), il y a à la fois du désir passionnel, de l'affection amicale et de l'engagement. Le premier peut passer très vite. Le troisième, par définition, est conçu pour durer.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Orangina Twist le Mer 15 Fév 2017 - 17:32

Bonjour,

Il me semble qu'un couple (de hp ou quelque soit le terme retenu), c'est d'abord deux personnes et le jardin suspendu qu'elles chérissent entre elle.
Peut-être, je dis bien peut-être, est-ce une indicible incomplétude qui amène certains profils atypiques à saborder leurs relations de couple? Peut-être est-ce aussi chez certains (es) d'avoir perçu trop tôt la finitude de chaque chose.
Après, et c'est très subjectif, contrairement à l'air du temps, je suis année après année ancré davantage dans la certitude qu'un véritable, pur et libre amour reste quelque chose de rare, très rare.
Les zèbres ne mettraient-ils pas la barre très haut, trop haut mus qu'ils sont par un indéfectible besoin de vérité, de perfection (idéalisée)? ne se satisfaisant jamais d'un entre-deux aussi confortable soit-il?

Orangina Twist
Orangina Twist

Messages : 22
Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Numisma le Mer 15 Fév 2017 - 22:33

Dans l'amour il y a surtout du narcissisme, et que celui-ci compose à peu près 99% des relations amoureuses modernes.
Dans le couple, on cherche avant tout à s'aimer soi-même, pis, à aimer l'image et la représentation que l'on se fait de soi à travers l'image que l'on a de l'autre... En bref, une soupe spectaculaire insipide pour supporter la misère quotidienne du vécu et la tristesse du vide narcissique.
Le couple, c'est la voie de garage par excellence. La réalité, c'est qu'il est pratique et qu'il participe des nécessités économiques - ce qui le rend de facto laid et vulgaire ; une association comptable lucrative à condition que chacun s’évertue à valoriser l'égo du con-joint.
L'absurdité ontologique consistant à croire que l'autre va ou pourra potentiellement nous enrichir alors qu'il ne fera que projeter ses angoisses narcissiques et ses pathologies égotiques. Il n'y a absolument rien à trouver dans le couple si ce n'est l'ennui et la compromission, l'habitude et le ridicule.

Numisma

Messages : 1
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Orangina Twist le Mer 15 Fév 2017 - 23:20

Bonsoir Numisma,

Ton constat désabusé me peine.
Un livre que j'ai lu il y a peu de temps, Guy Corneau, N'y a t'il pas d'amour heureux, c'est vraiment, vraiment raffraichissant, je te le conseille.
Juste un passage:
« Les êtres qui aiment au point de se perdre ne s'aiment pas suffisamment. Ils ont oublié la seconde partie du précepte chrétien qui dit : "Aime ton prochain comme toi-même !" Une identité saine repose sur une saine estime de soi. La confiance en soi, la valeur que l'on s'accorde, tout est là! L'amour de soi permet de s'autoriser à être soi même sans attendre l'approbation des autres, à rechercher et à expérimenter ce qui nous attire et nous fait plaisir sans jugements. Bref à se permettre d'exister, de respirer à l'aise et de prendre la place dont on a besoin pour évoluer, tout en respectant celle des autres. »
Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre sur nous-même et l'amour.

Fraternellement
Orangina Twist
Orangina Twist

Messages : 22
Date d'inscription : 03/08/2015
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Godzilla le Mer 15 Fév 2017 - 23:37

Numisma a écrit:Dans l'amour il y a surtout du narcissisme, et que celui-ci compose à peu près 99% des relations amoureuses modernes.
Dans le couple, on cherche avant tout à s'aimer soi-même, pis, à aimer l'image et la représentation que l'on se fait de soi à travers l'image que l'on a de l'autre... En bref, une soupe spectaculaire insipide pour supporter la misère quotidienne du vécu et la tristesse du vide narcissique.
Le couple, c'est la voie de garage par excellence. La réalité, c'est qu'il est pratique et qu'il participe des nécessités économiques - ce qui le rend de facto laid et vulgaire ; une association comptable lucrative à condition que chacun s’évertue à valoriser l'égo du con-joint.
L'absurdité ontologique consistant à croire que l'autre va ou pourra potentiellement nous enrichir alors qu'il ne fera que projeter ses angoisses narcissiques et ses pathologies égotiques. Il n'y a absolument rien à trouver dans le couple si ce n'est l'ennui et la compromission, l'habitude et le ridicule.

Ben voyons ^^ Si ça te fait du bien de déféquer sur le couple, ne te prive surtout pas. C'est sûr, la solitude c'est tellement génial ! Ou papillonner de cul à cul ! Enfin, chacun fait et crois ce qu'il veut, hein Razz
Godzilla
Godzilla

Messages : 10140
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par isadora le Jeu 16 Fév 2017 - 7:56

@Numisma : belle formulation du "monde moderne" (allusion à Calogero, mon côté fan de chanson française Chérie FM totalement assumé)
Il reste néanmoins le 1%.
Sur lequel je continue à parier.

@Godzi : ta réponse est un sous entendu. Ne pas être en couple ne signifie pas forcément une vie "dissolue" (j utilise ce terme parce qu il est plus élégant que ta formulation mais sans jugement de ma part) ou la solitude.
Ne pas être en couple, c est juste "ne pas être en couple".
isadora
isadora

Messages : 1393
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

La flemme émotionnelle ou le désintérêt  Empty Re: La flemme émotionnelle ou le désintérêt

Message par Chuna le Jeu 16 Fév 2017 - 12:20

J'ai vraiment toujours du mal avec ces théories foireuses psychanalytiques dépourvues de toute rigueur scientifique.
À moins que je manque de connaissances scientifiques auquel cas je veux bien des références.

Et si la nature nous avait simplement programmés pour s'attacher du moins le temps d'élever les gosses en bas âge...
Chuna
Chuna

Messages : 14274
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum