Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Hillary le Lun 21 Mar 2016 - 7:18

Bonjour,
Encore ma 8 ans... On a changé de prof de piano pour une super chouette qui lui donne aussi un cours de chant.
Et ma fille veut de nouveau arrêter le piano (elle adore la prof, là n'est pas le soucis cette fois).
Sa prof me dit que ça devient difficile et qu'elle est mal à l'aise avec la difficulté car elle a trop de facilités et n'a pas l'habitude (oula comme ma cerne bien je suis bluffée et sans savoir qu'elle est HPI...)
Bon ok, je suis d'accord avec ça, papa aussi mais on fait quoi concrètement dans des cas pareils? Surtout que nous parents, sommes inquiets que notre petite zébrillonne garde cette attitude qui va lui fermer des portes un jour (je parle d'expérience, j'ai aussi arrêté tout ce qui était difficile et j'ai fini par faire des études qui ne m'ont pas du tout portée là où mon vrai self se serait épanouit...)
Bref sujet touchy pour maman (ça n'aide pas...)

Merci de vos conseils!!!

Hillary
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 272
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par mrs doubtfull le Lun 21 Mar 2016 - 8:05

Mettre en réussite?
Essayer de rendre la difficulté ludique ?
Stimuler le goût du défi? Même de tous petits défis ( jouer cette mesure-là parfaitement 1 er défi . L'enchaînement à la seconde, 2 ème défi , jouer tel morceau pour l'anniversaire de papa 3 ème défi etc.)
Rassurer, rassurer, rassurer...

Chez nous, à chaque inscription , le deal est le suivant: tu as bien réfléchi? Si tu t'engages, c'est pour l'année entière...
Un de mes enfants ne travaillait jamais ( batterie), son prof lui a fait remplir un tableau qui etait discuté en cours chaque semaine. Ça a été plutôt efficace. En grandissant, il s'est mis à travailler un peu plus, je n'interviens plus. Il est maintenant pas mal sollicité pour jouer avec d'autres, et ça c'est le facteur de motivation Number one.
Plus difficile avec le piano...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par NaOH le Lun 21 Mar 2016 - 9:03

Hillary a écrit:Sa prof me dit que ça devient difficile et qu'elle est mal à l'aise avec la difficulté car elle a trop de facilités et n'a pas l'habitude (oula comme ma cerne bien je suis bluffée et sans savoir qu'elle est HPI...)

Bonjour.

J'ai vécu ça étant plus jeune et ma fille commence à prendre le même chemin. J'ai mis quelques années avant de comprendre que la peur de l'échec face à la difficulté était l'élément clé de ce comportement, même si ce n'est qu'un des déterminants.

Cordialement,

NaOH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 477
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Gabriel le Lun 21 Mar 2016 - 10:42

J'ai le modèle exclusif : je maîtrise et au lieu d'améliorer mes compétences, je veux arrêter. Il a 6 ans 1/2, je n'ai aucune solution... Il n'y a qu'en sport qu'il semble persévérer, je pense que c'est par goût du contact avec les autres enfants.

Gabriel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 44
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Lyanah le Lun 21 Mar 2016 - 15:49

Gabriel a écrit:je maîtrise et au lieu d'améliorer mes compétences, je veux arrêter.

A 30 piges passées, je fonctionne encore comme ça. Une fois que je maîtrise un poil, je m'ennuie. C'est d'autant plus chiant que si je constate que j'échoue à m'améliorer (palier ou régression), je pète une pile (dans mon coin, hein, personne s'en rend compte).
Heureusement, j'ai trouvé assez de choses dans lesquelles je me sens à l'aise à mon niveau pour ne pas vouloir m'améliorer mais continuer l'activité.

Et ça ne m'empêche pas de vouloir encore toucher à tout, juste pour découvrir.

Je pense que c'est aussi ça, le truc du "je commence quelque chose et puis je m'arrête et je veux faire autre chose" : découvrir. ça a quelque chose de frustrant de s'arrêter à une activité (ou deux, ou trois, ou même dix-huit mais uniquement celles-là). Il y a tant à découvrir, tant à apprendre !

Ce n'est pas une excuse, évidemment. Autant il faut comprendre qu'on puisse vouloir tout découvrir, autant l'enfant (et l'adulte en devenir) doit comprendre que parfois, il faut s'engager et continuer même si on commence à en avoir marre. Une année scolaire ça paraît long, c'est vrai, mais ça peut être l'occasion d'apprendre sur soi-même : oui, on peut tenir, et c'est chouette ! Surtout si on a soi-même choisi l'activité, sans pression d'aucune sorte (oui, je considère que quand on dit "ok maman tu me dis que je dois faire du violon alors je vais faire du violon", ça compte pas ^^).

Par contre, la chose la plus difficile que les petits EIP doivent absolument, absolument, absolument apprendre... c'est aller au-delà des difficultés. Certes, on peut vivre sans, mais la vie est tellement moins compliquée quand on ne s'arrête pas à la première difficulté. Ni à la seconde. Ni à... bref, quand on a appris à persévérer.
Je ne l'apprend que depuis quelques années, ce n'est pas agréable, la gratification une fois qu'on a passé la difficulté n'est pas la même que pour "les autres" (sans connotation péjorative ^^) mais quand on se rend compte qu'on peut, ben... ça fait plaisir.

Je crois que j'ai été assez brouillon une fois de plus, mais j'espère que mon point de vue aura été compréhensible ^^

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Plurebati le Sam 23 Avr 2016 - 19:18

La musique est un bon moyen d'apprendre aux HQI ce qu'est le travail (étant données les facilités en classe) : il n'y a pas de problème de "classe" en rapport avec un âge et il faut persévérer. Ce qui motive vraiment les enfants c'est la pratique en ensemble (l'orchestre c'est le mieux) vers un but qui est exigeant aussi pour un HQI.
Le piano est un instrument intéressant, mais il permet difficilement la pratique en groupe. Mon fils a choisi le violoncelle, et c'est pour l'orchestre qu'il a vraiment travaillé, dans lequel il s'est fait un copain. Il s'engageait chaque année. Pour chacune des activités qu'il a menées, s'il était inscrit il devait persévérer s'il voulait avoir le choix d'une autre activité l'année suivante. Il a fini par s'engager beaucoup plus en sport. Il a choisi l'escalade, il me semble que c'est aussi une bonne activité pour un HQI : activité individuelle mais valorisant la solidarité, le milieu de l'escalade est assez équilibré, les femmes y ont leur place sans être à part. Mon fils y a appris la responsabilité, vis à vis de lui-même et des autres, l'engagement (le but c'est d'aller au bout de la voie qu'on a choisie), et adulte maintenant il pratique toujours.

Plurebati
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Hillary le Mer 27 Avr 2016 - 8:28

J'applique vos conseils et ça paie! Ma fille a enfin dépassé la difficulté d'un morceau au piano où sa main gauche était, soit disant, "inapte" à faire quoi que ce soit!
Elle a dépassé ce moment désagréable de déséquilibre et elle a maintenant un regain d'intérêt pour son instrument.
Super aussi l'escalade, elle a fait un stage en avril et je compte lui trouver une place à l'année dans une école.

Hillary
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 272
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Maddy51 le Mar 28 Juin 2016 - 14:54

OH oui !!! mon fils aîné a essayé plein d'activités : golf, piscine, tennis, piano. La seule condition qu'on lui imposait était de faire une année complète. Il était hors de question d'arrêter en cours de route. Je comprends qu'il puisse s'intéresser puis quand il a vu ce que c'était il passait à autre chose. Le piano par exemple, il en a fait 3 ans car son but était de jouer le lac des cygnes. Quand il a réussi son morceau, il a arrêté. Sa prof trouvait ça dommage car il avait du potentiel mais il était passé à autre chose. Avec le papa, on le suit au mieux et là, il a trouvé quelque chose qui le passionne et le canalise donc on est derrière. Mais c'est pas toujours facile. On le pousse dans sa passion et on le soutient.

Maddy51
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 09/06/2016
Age : 39
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous aussi vos zébrillons veulent tout le temps arrêter des activités commencées?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum