théorie des quantas d'espace-temps

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Mer 23 Sep 2015 - 13:25

Ce que je vous demande, ce ne sont pas des copier/coller d'article de vulgarisation, je parle bien de compréhension profonde, des lois existantes et que l'on utilise pour ça. Vous savez ce qu'est un Hamiltonien (ce qui est le début de compréhension de l'outil principal utilisé en méca Q) ? Vous connaissez l'équation de Schrodinger et ce qu'elle veut physiquement dire ? Vous arrivez à faire le lien avec l'effet tunnel ? Là on ne va plus parler vulgarisation, on va relever un peu le niveau...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par tierri le Mer 23 Sep 2015 - 13:30

des copier/coller d'articles de vulgarisation !
Vous racontez vraiment n'importe quoi.

tierri

Messages : 123
Date d'inscription : 23/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Mer 23 Sep 2015 - 15:11

Ha, donc tout ce que vous connaissez en physique ne sont pas issus d'articles de vulgarisation, mais bien de cours.

Alors allez-y, racontez moi l'effet Tunnel et faites moi la démo que n'importe quel élève de L2 fait à la fac pour l'expliquer. Et si vous n'aimez pas les formules (ce que je comprendrais), expliquez moi AU MOINS la démarche intellectuelle qui permet d'y parvenir. Il y en a pour 3 lignes. Je vous regarde.

Et encore, je n'ai pas fait le salaud, j'aurai pu vous demander la meme chose avec E=mc² que vous vous permettez de qualifier de "non universel", mais là c'est autrement plus compliqué.

A moins que la physique ne soit chez vous quelque chose d'inné...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par tierri le Mer 23 Sep 2015 - 15:52

hobb, tu me gonfles avec ton effet tunnel, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour me montrer compréhensif et patient, mais t'es vraiment trop débile.

tierri

Messages : 123
Date d'inscription : 23/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Mer 23 Sep 2015 - 16:08

Encore un échappatoire... Décidément ça vous énerve vraiment quand on vous montre que vous avez tort...

Ne revenez pas me dire qu'à part m'énerver je n'avance pas d'argument. Vous ne connaissez pas le domaine et vous vous permettez de le juger. Vous etes incapable d'avoir une discussion scientifique digne d'une première année. Je pense que votre dernière intervention en est un aveu complet. De toutes façons personnellement je n'ai absolument rien à apprendre de vous là dedans, donc si vous refusez de vous remettre un minimum en question de votre coté, effectivement c'est du temps de perdu (pour moi).

Décidément, c'est vrai que l'humanité est vraiment en perdition et n'a effectivement plus aucune culture scientifique. Impressionnant. Enfin au moins maintenant je sais que je peux vous mettre dans le tas, malheureusement comme trop de personnes.

Amusez vous bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par prométhéus le Mer 23 Sep 2015 - 21:16

tierri a écrit:hobb, tu me gonfles avec ton effet tunnel, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour me montrer compréhensif et patient, mais t'es vraiment trop débile.

C'est quoi la science pour vous ?
Un objet ostentatoire qui sert à vous valoriser comme le shaman qui brandit son bâton pour imposer sa supériorité au sein de sa tribu, un apparat factice,
ou la science est une façon indirecte de satisfaire sa curiosité sur le monde, monde que nous ne percevons qu'à travers un voile enrobant la moindre de nos sensations, ou la moindre de nos expériences personnelles ?



prométhéus
prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 38
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Stauk le Jeu 24 Sep 2015 - 11:03

hobb a écrit: Là on ne va plus parler vulgarisation, on va relever un peu le niveau...

Il n'y a rien qui justifie ton attitude méprisante. La science est une amélioration continue. Il y a certes des ultras spécialistes qui vont comprendre certains sujets à fond, et maîtriser les techniques comme personne. Et puis il y a des spécialistes de haut niveau, qui vont comprendre un peu moins bien. Et ainsi de suite, jusqu'à madame michou, qui peut être est fascinée par tout ça, mais n'y comprend rien.

Je ne vois pas en quoi madame Michou doit être méprisée, quand elle cherche elle aussi à tendre vers plus de compréhension. C'est ce qui m'a toujours fasciné chez les "scientifiques", c'est cette capacité qu'ils ont à valoriser cette recherche personnelle, quelque soit son état d'avancement. C'est à dire l'exact opposé de ce que tu sembles venir faire ici.

Il n'y a rien de dangereux dans ce qui est dit sur ce fil. Il ne se place pas en sachant, juste en curieux. Position respectable, dont certains devraient peut être s'inspirer (moi par exemple).



Feynamnn a écrit:
J'ai cette chance d'avoir réalisé à quel point il difficile de réellement connaître un sujet. Combien on doit être vigilant en analysant les résultats expérimentaux. Combien il est aisé de faire des erreurs et se planter complètement. Je sais ce que ça veut dire de savoir quelque chose.

Et je n'arrive pas à croire que ces gens là on fait le nécessaire pour en arriver là.

J'ai cette suspicion que ces gens là ne savent  pas ... ils se contentent d'intimider les autres.
A chaque fois que je réécoute ça, je pense à tous ces gens qui prétendent savoir un truc, et qui au nom de ce savoir, se permettent de décourager les autres de chercher à savoir également, de suivre leur propre voie, de gravir le terre plein derrière l'école. ( Les grands scientifiques font le contraire : ils encouragent, ils distillent la connaissance exacte quand ils peuvent, et se taisent ou donnent une opinion personnelle le reste du temps )

Un terre plein, quand d'autres préfèrent gravir l’Everest. Pour autant les deux démarches sont similaires. Et je n'ai jamais entendu un alpiniste vraiment passionné se moquer d'un autre alpiniste vraiment passionné (mais peut être que c'est juste que j'idéalise complètement les alpinistes. Sans doute d'ailleurs).
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Jeu 24 Sep 2015 - 11:49

Quantas'qu'on mange ?! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Jeu 24 Sep 2015 - 13:14

Stauk a écrit:
hobb a écrit: Là on ne va plus parler vulgarisation, on va relever un peu le niveau...

Il n'y a rien qui justifie ton attitude méprisante. La science est une amélioration continue. Il y a certes des ultras spécialistes qui vont comprendre certains sujets à fond, et maîtriser les techniques comme personne. Et puis il y a des spécialistes de haut niveau, qui vont comprendre un peu moins bien. Et ainsi de suite, jusqu'à madame michou, qui peut être est fascinée par tout ça, mais n'y comprend rien.

Je ne vois pas en quoi madame Michou doit être méprisée, quand elle cherche elle aussi à tendre vers plus de compréhension. C'est ce qui m'a toujours fasciné chez les "scientifiques", c'est cette capacité qu'ils ont à valoriser cette recherche personnelle, quelque soit son état d'avancement. C'est à dire l'exact opposé de ce que tu sembles venir faire ici.

Il n'y a rien de dangereux dans ce qui est dit sur ce fil. Il ne se place pas en sachant, juste en curieux. Position respectable, dont certains devraient peut être s'inspirer (moi par exemple).



Feynamnn a écrit:
J'ai cette chance d'avoir réalisé à quel point il difficile de réellement connaître un sujet. Combien on doit être vigilant en analysant les résultats expérimentaux. Combien il est aisé de faire des erreurs et se planter complètement. Je sais ce que ça veut dire de savoir quelque chose.

Et je n'arrive pas à croire que ces gens là on fait le nécessaire pour en arriver là.

J'ai cette suspicion que ces gens là ne savent  pas ... ils se contentent d'intimider les autres.
A chaque fois que je réécoute ça, je pense à tous ces gens qui prétendent savoir un truc, et qui au nom de ce savoir, se permettent de décourager les autres de chercher à savoir également, de suivre leur propre voie, de gravir le terre plein derrière l'école. ( Les grands scientifiques font le contraire : ils encouragent, ils distillent la connaissance exacte quand ils peuvent, et se taisent ou donnent une opinion personnelle le reste du temps )

Un terre plein, quand d'autres préfèrent gravir l’Everest. Pour autant les deux démarches sont similaires. Et je n'ai jamais entendu un alpiniste vraiment passionné se moquer d'un autre alpiniste vraiment passionné (mais peut être que c'est juste que j'idéalise complètement les alpinistes. Sans doute d'ailleurs).
Parce qu'être chercheur c'est un métier, pas un passe temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Ven 25 Sep 2015 - 3:02

De nos jours beaucoup sont chercheurs de métiers, c'est vrai que chercher du boulot ça passe le temps. Dent pétée

Mais ne nous égarons pas et revenons au sujet, quantas'qu'on mange !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Invité le Sam 26 Sep 2015 - 10:13

Stauk a écrit:
Je ne vois pas en quoi madame Michou doit être méprisée, quand elle cherche elle aussi à tendre vers plus de compréhension. C'est ce qui m'a toujours fasciné chez les "scientifiques", c'est cette capacité qu'ils ont à valoriser cette recherche personnelle, quelque soit son état d'avancement. C'est à dire l'exact opposé de ce que tu sembles venir faire ici.

Tierri ne cherche pas à comprendre quoi que ce soit. Il cherche à imposer son point de vue. Point.

Et puis Madame Michou ne va pas voir un chirurgien pour lui expliquer que les double pontages coronariens qu'il fait depuis des années, ben c'est de la merde parce que elle le sait : le coeur en fait ça se situe pas loin du molet droit (ben oui, quand elle était gamine madame Michou a eu les oreillons, alors tu parle que la chirurgie cardiaque ça n'a plus aucun secret pour elle). Ben là on est exactement dans le meme cas de figure;

Stauk a écrit:
Il n'y a rien de dangereux dans ce qui est dit sur ce fil. Il ne se place pas en sachant, juste en curieux. Position respectable, dont certains devraient peut être s'inspirer (moi par exemple).

Tierri n'est pas curieux, je le répète il ne cherche qu'à imposer son point de vue (idem sur d'autres forums d'ailleurs).

Stauk a écrit:
A chaque fois que je réécoute ça, je pense à tous ces gens qui prétendent savoir un truc, et qui au nom de ce savoir, se permettent de décourager les autres de chercher à savoir également, de suivre leur propre voie, de gravir le terre plein derrière l'école. ( Les grands scientifiques font le contraire : ils encouragent, ils distillent la connaissance exacte quand ils peuvent, et se taisent ou donnent une opinion personnelle le reste du temps )

Ca doit etre ça oui. Bon visiblement puisqu'il faut des arguments d'autorité pour se faire entendre ici,j'ai suffisamment donné de cours particuliers, en prépa, à l'université (à 24 ans) et dans les grandes écoles (actuellement), fait de confs à l'international, des séminaires, des encadrements de stage et de thèse (actuellement), et d'organisation de confs de vulgarisation (en cours), que je peux ne pas me sentir concerné par cette remarque. Je ne te balancerai pas tout mon CV, pour la simple raison que jusqu'à maintenant je voulais débattre avec des arguments scientifiques, pas des arguments d'autorité. Enfin bon visiblement c'est comme partout, il faut rouler des mécaniques pour se faire entendre, et en ça je trouve le débat déplorable (si tant est qu'il y eut débat).

Et d'ailleurs qui es-tu pour te permettre de qualifier les scientifiques et de les classer (de "grand", ou pas) ? De ce que je sache les seuls moyens de "classement" et de jugement, c'est entre nous par les referee et par débat dans les confs, certainement pas par des gens qui ne sont pas du domaines et qui ne comprendraient rien aux activités qu'on mène (idem pour les cours).

Stauk a écrit:
ils distillent la connaissance exacte quand ils peuvent, et se taisent ou donnent une opinion personnelle le reste du temps

Mmmmh, qui est dans quelle situation sur ce fil, à ton avis ?

Quant à cette remarque :

tierri a écrit:hobb, tu me gonfles avec ton effet tunnel, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour me montrer compréhensif et patient, mais t'es vraiment trop débile.

Ben écoute mon ptit gars, tu viens à la prochaine conf, et tu viendras expliquer à l'assemblée qu'on a rien pigé à ce qu'on fait et ce qu'on doit prendre comme modèle, tu vas être bien reçu (remarque ça fera de l'animation, parfois ça manque).

A bon entendeur.


Dernière édition par hobb le Dim 4 Oct 2015 - 8:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: théorie des quantas d'espace-temps

Message par Stauk le Sam 26 Sep 2015 - 13:14

hobb a écrit:
Ca doit etre ça oui. Bon visiblement puisqu'il faut des arguments d'autorité pour se faire entendre ici,j'ai suffisamment donné de cours particuliers, en prépa, à l'université (à 24 ans) et dans les grandes écoles (actuellement), fait de confs à l'international (si tu veux tout savoir dont 2x à Stanford sur des sujets de la NASA, vu que le mot "NASA" ça en jète alors que je ne vois pas trop en quoi), des séminaires, des encadrements de stage et de thèse (actuellement), et d'organisation de confs de vulgarisation (en cours), que je peux ne pas me sentir concerné par cette remarque. Je ne te balancerai pas tout mon CV, pour la simple raison que jusqu'à maintenant je voulais débattre avec des arguments scientifiques, pas des arguments d'autorité. Enfin bon visiblement c'est comme partout, il faut rouler des mécaniques pour se faire entendre, et en ça je trouve le débat déplorable (si tant est qu'il y eut débat).

Et d'ailleurs qui es-tu pour te permettre de qualifier les scientifiques et de les classer (de "grand", ou pas) ? De ce que je sache les seuls moyens de "classement" et de jugement, c'est entre nous par les referee et par débat dans les confs, certainement pas par des gens qui ne sont pas du domaines et qui ne comprendraient rien aux activités qu'on mène (idem pour les cours).

Qui je suis ? Juste un mec ordinaire. Enfin non, j'ai lu un bouquin de Freud une fois. Et je ne peux pas m'empêcher de juger. Par exemple Feynman me fascine. Il aime les sciences, et ça se voit, ça s'entend. Ca te touche aux tripes. Il a des propos clairs, qui portent vers le haut.   Je respecte l'homme, il en impose. Tu sens que jamais il ne donnerait son pédigré pour en imposer aux autres de toute sa grandeur. Il peut entrer dans un bar à putes, y venir tous les soirs sans jamais qu'on ne sache qu'il est aussi prix Nobel de Physique, et il y aura encore des gens pour l'admirer sans savoir tout ça de lui. Pour ses qualités artistiques, pour son esprit ouvert sur les autres. Parfois ces gens là découvrent après des années à le fréquenter qu'il est connu dans certains milieux ... célébré ... et ne l'en admirent que d'avantage.

Un mec sur internet a écrit:
As a fan of Feynmann’s writing, scientific brilliance, and other intellectual contributions, I was rather ashamed when I read that chapter of his book
Ben ouais, c'est un PN.

Bon ben merci Hobb, de m'avoir induit à lire un peu plus des propos de ce mec que j'admire (Feynman donc), de fil en aiguille, en essayant de réagir à ton poste qui nous informe de ton autorité indéniable. Dans un sens c'était bien urbain de ta part.   A plus. Je pense que le mieux qu'on puisse faire pour le bon épanouissement du forum, c'est d'éviter de dialoguer ensemble.


Kalthu a écrit:

Pourquoi il faut être tolérant envers les gens qui défendent des trucs débiles absurdes et dont il a été démontré que c'est faux (c'est le bon côté par rapport aux religions c'est qu'au moins, les sourciers, les magnétiseurs on a déjà pu démontrer par A + B que ça ne marchait pas, par contre pour un Dieu on est assez vite coincé, eux ne peuvent pas démontrer qu'il existe, mais nous ne pouvons pas non plus démontrer l'inverse donc pour les religions, on va garder le statut quo)  et que nous serions des sales gamins intolérant juste parce que l'on cite les nombreuses expériences menées (parfois à l'origine pour démontrer en plus que ça marche, mais qui ont bien sur échouée) pour démontrer la fausseté de ces croyances ???
Pourquoi doit on traiter avec tolérance les gens qui nous bassinent de conneries pseudo scientifique à longueur de forum ? Ces gens qui ont lu 3 ou 4 livres sur un sujet et vu "une super vidéo sur You tube qui démontre qu'une tasse de café vole depuis des siècles au dessus de la Tour Eiffel, qui d'ailleurs n'aurait jamais pu être construite avec les connaissances de l'époque et la maison blanche le sait". Peut être qu'on est zèbre et plus tolérants donc on tente de les convaincre ???

Parce qu'on est encore en démocratie, que je sache. Et aussi que dans leur bande, y a plusieurs modos. Alors tu plies ou tu (te) casses.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum