Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par zqckfair le Jeu 26 Déc 2013 - 15:47

Bonsoir, je ne sais plus trop ou j'en suis, je vais vous indiquer le plus de détails possibles, désolé si c'est un peu long. Une vie pleine de troubles, mal d'intégration, je me sens sous l'étreinte d'un masque lorsque j'essaye de m'intégrer dans un groupe, j'ai déjà passé, durant une hospitalisation, un test, dont je n'ai pas eu le résultat, qui je pense devait être moyen ou plutôt bas, en tout cas selon ma déduction, rien de palpitant, j'étais de toute façon, pendant les examens, accompagné d'un stress assez imposant ainsi que d'un traitement lourd dont l'un des cachets m'empêchait d'uriner : ce n'est pas particulièrement agréable.  Very Happy Enfin je ne dis pas que sans ces derniers faits, j'aurais beaucoup mieux réussi, je précise seulement ! Very Happy

J'ai l'impression d'avoir tous les symptômes du surdoué, excepté l'intelligence ! Il m'est impossible de me concentrer pleinement sur une tâche, c'est vraiment gênant, j'ai parfois l'obligation de relire plusieurs fois une même ligne pour la comprendre et l'assimiler, sinon en résolution de problème, je ne suis pas particulièrement doué, ni même en logique générale, ma seule capacité étant peut-être, mon hémisphère droit qui je pense est particulièrement développé, j'ai une très grande imagination, et je n'ai aucun mal à concevoir une histoire à suspense, à inventer une dimension, à anticiper etc. Je me débrouille néanmoins lorsque par exemple je lis un ouvrage philosophique à trouver une signification plus ou moins plausible et sans trop de problème, mais y a toujours ma concentration qui me fait perdre le fil, je me sens trop souvent distrait pas des débris d'idées s'entremélants les uns aux autres et je ne peux jamais apprécier pleinement ni un texte, ni un film, ni rien, j'ai déjà entendu parlé de la pensée arborescente, mais je ne pense pas que ce soit ça, enfaîte je ne sais pas, mais moi c'est surtout une sorte de torture mentale plus qu'une réflexion sur plusieurs choses à la fois. Dans ma tête, c'est évidemment assez tourmenté, je suis troublé, j'ai du mal à entreprendre une tache, surtout dans sa continuité, j'ai parfois l'impression d'avoir un raisonnement assez hermétique. Je me sens souvent limité intellectuellement, surtout au niveau de la réflexion, pourtant je suis sûr, que lorsque j'étais enfant, au contraire, j'avais un potentiel assez haut, je résolvais les énigmes assez facilement, et j'ai le sentiment de tout avoir perdu avec le temps, mais peut-être que la vanité acquise entre temps me fait cristalliser l'intelligence de ma jeunesse. Niveau mémoire longue par contre, j'ai l'impression de me souvenir de plein de choses. Ma conception des choses en général s'avère souvent assez réaliste, j'ai l'impression, parfois, d'avoir des réponses auxquelles je n'ai pas encore réfléchi, comme si un processus dissimulé dans mon subconscient, effectué lui-même des calculs sans que je m'en rendre compte, et qu'il en ressortait une théorie, enfin, des sortes d'interractions avec l'acquis, qui me donnent souvent un résultat dont je n'ai même pas idée du calcul. Je suis très sensible, je m'emporte vite, je suis irrascible, susceptible, j'ai beaucoup de mal à gérer mes émotions. J'ai une confiance en moi très basse, voir inexistante, depuis petit. Mes pensées m'accablent, sans relache, elles déferlent et m'empêchent de me canaliser sur une seule chose. Je suis sensible à l'art. Je n'ai jamais réussi à vraiment m'intégrer, et j'ai assez peur d'en devenir fou, j'étais seul dans la récréation, dès la petite section de maternelle, je suis resté assez seul jusqu'au collège ou là j'ai plus ou moins fait l'effort de m'intégrer, mais finalement ça ne s'est pas si bien passé, néanmoins, ce qui est assez étonnant, c'est que je comprends parfaitement l'humain, j'arrive à anticiper ses réactions, je décris facilement les émotions, j'arrive à savoir lorsque je vexe quelqu'un, lorsque quelqu'un est mal à l'aise et toute ces choses. De plus je suis trop perfectionniste, et comme il m'est impossible de m'adonner complètement à une activité, c'est assez contradictoire, d'ailleurs les contradictions, je vis de ça ! Je suis complètement indécis, et toujours dans les extrèmes, j'ai toujours les pieds dans l'eau ! Je repousse toujours mes activités au lendemain, à tel point, que j'ai le sentiment d'être passé à côté de plusieurs années de vie que j'aurais pu passer à apprendre, à produire etc. Et ça me hante ! D'ailleurs beaucoup de ma torture mentale est relative au temps que je perds. J'ai un besoin de créer, mais ça me tue, car quand je ne parviens pas à faire exactement ce que je veux, je tombe dans une sorte d'indolence assez conséquente. Je dois toujours tout planifier, il m'est strictement impossible de vivre le moment présent, et si l'un de mes calculs s'avère trompeur, je suis déstabillisé et perdu. Le temps qui passe me rend presque malade, j'ai la nausée lorsque j'ai l'impression d'avoir perdu ma journée à me jouer du vent. Tout est tout le temps en désordre chez moi, dans ma tête, dans ma chambre, il m'est impossible de maintenir un espace ordonné. Il y a beaucoup de choses simples qui me parraissent quasiment insurmontables, genre déméler des fils, règler les factures, puis toutes les tâches manuelles en général, aussi bien que je ne suis vraiment pas doué dans les sports de groupe. Je déteste la monotonie, la répétivité, et toutes les choses qui s'avoisinnent au raisonnement binaire du robot. Je déteste mon passé, c'est une torture de le ressasser, et pourtant je le fais, comme une pulsion masochiste et irrefrenable. Je suis passionné, j'aime beaucoup le cinéma, la littérature, la musique, l'amour et j'ai une effroyable hantise de la mort. J'ai très peur de l'amour car je sais que je m'emporter vite, et que je peux développé une passion pour très peu. Quant à l'école, j'ai été dans les premiers jusqu'au collège ou là, j'ai complètement chuté, jusqu'à même en être dernier, et arrêter définitivement les cours en 5ème. Y a plein de détails encore, mais je ne vais pas non plus vous imposer tout un pavé. Very Happy

Avez-vous une idée ?


Dernière édition par zqckfair le Jeu 26 Déc 2013 - 18:06, édité 2 fois

zqckfair
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par Carla de Miltraize III le Jeu 26 Déc 2013 - 16:19


Bonjour je viens de lire et je dois filer, mais la lecture de ton post m'évoque le TDA/H.

"
Les 3 types élémentaires du TDA/H adulte
- Le déficit d'attention est la base du TDA/H, mais il se décline en plusieurs types qui se différencient fortement sur l'aspect comportemental :
■ Type inattentif (TDA)
C'est la base de ce trouble et c'est plus une inconsistance de l'attention qu'un déficit d'attention. Ceux qui ont uniquement cette composante sont des rêveurs et passent d’une idée à l’autre, souvent sans les mettre en action et donc en commençant peu d'actions. Distraits, étourdis, démotivés chroniques, indécis, capable d'hyperfocaliser aussi, ils ne sont pas souvent diagnostiqués TDA/H car ils ne dérangent pas leur entourage et semblent à l'opposé de l'hyperactivité au niveau comportemental. Ils sont au contraire hypoactifs et peuvent même sembler apathiques aux yeux des autres. Ils sont peu souvent connectés avec la réalité du moment. Ce sous-type concerne un peu plus les jeunes filles et les femmes.
■ Type hyperactif (TDAH)
Très médiatisé chez les enfants ces dernières années, les adultes hyperactifs sont devenus avec l'âge un peu moins agités physiquement mais passent inlassablement d’une action à un autre sans en terminer la plupart, les empêchant d'atteindre leurs objectifs trop nombreux ou incompatibles avec leur trouble. Ce sous-type concerne un peu plus les jeunes garçons et les hommes. Ne pas confondre avec les hyper-actifs (en 2 mots) qui ont une multitude d’activités mais qui s’organisent bien et mènent généralement à bout ce qu'ils entreprennent.
■ Type impulsif
Ils agissent ou parlent avant de réfléchir, prennent des risques, ont un tempérament explosif ou simplement plaquent tout régulièrement. Cela peut être visible de l'extérieur (plus masculin) ou rester interne, et cela peut induire des comportements étranges et irréguliers, avec une vie interne très mouvementée alternant les émotions agréables et désagréables très rapidement."

Voir ici pour creuser une possible piste.

http://www.tdah-adulte.org/

Carla de Miltraize III
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4073
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par zqckfair le Jeu 26 Déc 2013 - 17:51

Merci. Alors je m'y reconnais assez, et surtout dans le type inattentif, néanmoins, lorsque je regarde le tableau "L'évolution du TDA/H", la partie enfant ne me correspond pas du tout, j'étais calme, plutôt introverti, n'avais aucun mal avec les cours, ni même avec mon attention. Contrairement à la partie adulte qui elle se rapproche déjà plus de mon cas sans pour autant y corréler complètement. Je fais des erreurs d’inattention, j'ai de plus en plus de mal avec les détails, je ne sais pas gérer mon temps, j'ai du mal avec la paperasse, et je me sens débordé par les longs projets. J'ai regardé seulement le principal, je m'en vais lire le reste.

Mais faut aussi dire, que je me reconnais en général, dans beaucoup de pathologies, hypersensible, borderline, maniaco dépressif... D'ailleurs, un surdoué, a forcément une grande capacité d'analyse ainsi qu'un haut Q.I n'est-ce pas ? J'ai l'impression d'avoir une manière de pensée assez différente, mais j'imagine qu'elle est surtout relative à mon état/acquis. D'ailleurs c'est pareil pour les pensées arborescentes, en y lisant la définition, je m'y reconnais, mais de là à dire que c'est vraiment ce que j'ai... La seule chose dont je suis à peu près sûr, c'est que je suis surtout hémisphère droit.

Puis y a vraiment plein de phénomènes qui me font dire que j'ai perdu mon intelligence, et donc mon sens de l'analyse, en grandissant. Par exemple, j'ai appris à lire, assez vite, à 5 ans grand max (je ne connais pas l'âge exacte, car ma mère ne s'en souvient plus), quant à 4 je lisais déjà des consignes (seul souvenir que j'ai à propos de la lecture), mais maintenant je n'arrive plus rien à apprendre, comme si mon cerveau, ou ma mémoire, était hermétique à toute nouvelle entrée. Enfin je le peux toujours, mais ça me demande beaucoup plus de temps qu'avant. Pareil pour les énigmes, petit je n'ai aucun souvenir de blocage, hors maintenant j'ai du mal avec les détails etc. Puis même les jeux de stratégies, j'aimais ça enfant, et je gagnais très souvent, mais maintenant je fais tellement d'erreurs d'inattention, que c'est plus du tout la même chose. Je suis convaincu que si je faisais un test de Q.I dans mon état (si on admet que c'est seulement un état et non moi-même) je le raterais complètement.

zqckfair
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par Bibo le Ven 27 Déc 2013 - 18:47

Et l'épilepsie ? (pour les troubles d'attention il y a des TCC très bien... go chez un psy).

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par zqckfair le Ven 27 Déc 2013 - 19:15

Aucun problème épileptique. Je vais bientôt aller voir un psy, j'attends de déménager, je pars d'ici très peu.

zqckfair
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par Bibo le Ven 27 Déc 2013 - 22:24

zqckfair a écrit:Aucun problème épileptique. Je vais bientôt aller voir un psy, j'attends de déménager, je pars d'ici très peu.

Tu dis ca parce que tu as fais des tests ?
Certaines épilepsie légère provoquent des troubles de l’apprentissage par de petits court-circuits inconscients.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par zqckfair le Ven 27 Déc 2013 - 22:46

Lorsque j'étais hospitalisé, j'ai fait un électro encéphalogramme qui n'a rien révélé de particuliers. Je me souviens qu'on m'avait dit que ce dernier avait un rapport avec l'épilepsie, du coup je crois oui. D'ailleurs la séance fut une vraie torture !

zqckfair
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 26/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par Bibo le Sam 28 Déc 2013 - 12:07

D'accord, c'est plutôt une bonne nouvelle.
Tu évoques des problèmes spécifiques aux HQI il me semble.
Il te faut réapprendre à aborder tout ton environnement, cela ne se fait pas seul.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par EmiM le Mer 15 Jan 2014 - 19:35

Salut zqckfair, d'après ce que tu dis je trouve que tu possèdes les caractéristiques des sur-efficients. Maintenant il faut que tu sois confirmé dans ce sentiment, pour passer à l'étape suivante. Je ne sais pas si tu as lu des livres sur le sujets (je pense trop de Christel Petitcollin ou trop intelligent pour être heureux de Jeanne Siaud Facchin). si ce n'est pas le cas je t'y encourage vivement. Cela pourrait venir confirmé ton hypothèse. Ensuite, tu peux te faire diagnostiquer par un psy, mais je trouve ça compliqué d'en trouver un de compétent, qui sera spécialisé sur le sujet, sinon aucune chance que cela t'aide, et qui te proposera des tarifs abordables. Pour moi ça n'a pas réussi, mais peut être auras-tu plus de chance que moi. J'ai adoré les livres qui m'ont permis de mettre des mots sur mes maux, si je m'étais faite confiance, je ne me serai pas faite diagnostiquer, parce que même si je suis confirmée, je n'ai pas plus de solutions qu'avant. Je pense que le grand fossé qui existe entre toi et d'autres comme moi, c'est la façon dont nous avons développé notre conscience de nous même, notre estime et affirmation de nous même pour gérer au mieux nos émotions et vivre sans les subir, sans être sous leur contrôle. J'ai l'impression que tu es complètement asservi par ton mode de fonctionnement et c'est plus difficile pour toi que pour les gens "normaux", à cause de l'intensité de tes ressentis, de la multitudes des informations à traiter, du flux incessant de ta pensée... Sache qu'on peut apprendre à maitriser tout cela, qu'on est pas obligé de se subir, comme si on posait des vannes sur chaque système (émotionnel, intuitif, mental etc...) le but n'est pas de se changer, ou de se couper de soi, mais de pouvoir réguler à volonté les flux quelque soit leur nature. Se gérer, gérer ses émotions, ses pensées, ses ressentis, les informations etc... et que tu entreprennes ce travail seul ou accompagné, il n'appartiendra qu'à toi de te prendre en main pour pouvoir, pour faire, pour transformer... Si tu ne te sens pas capable, tu n'y arriveras pas, si tu t'efforces une marche après l'autre de faire ce qu'il y a faire, à ton rythme, avec discipline et régularité, alors un jour tes efforts paieront et tu iras mieux petit à petit, mieux dans ta peau, pour vivre mieux avec ce que tu es, pour une vie meilleure... Mais ça demande un engagement total pour soi je pense. Et si tu te sens de faire cette démarche de façon autonome comme je l'ai fait, il existe de nombreux qui pourront te guider, t'aider, t'accompagner.
Bon courage à toi Emilie

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis perdu. Pouvez-vous m'aider ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum