petit génie: insulte suprême

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

petit génie: insulte suprême

Message par coffetime le Mer 18 Sep 2013 - 12:05

j ai eu recemment un entretien fort désagréable . Dans un cadre professionnel j ai eu â faire a une personne qui m a connu enfant. J etais dans la classe d sa fille. Et elle me sort 30 ans plus tard, en plein boulot et qui plus est d un ton meprisant: ha oui, t etais le petit génie! J en suis resté coi. Ca m a bcp blessé.
Z en pensez quoi? Ca vs est deja arrivé?

coffetime
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 137
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 5:30

Les gens sont parfois tellement dur quand ils se sentent inférieur... Mais ils se mettent tout seul dans cette situation.
Parfois j'énerve les gens à être " Mme je sais tout", mais je n'y peux rien si j'ai les réponses...
Alors essaye de voir ça comme un compliment, même dit avec mépris. Tu sais ce que tu vaux, ne laisse pas quelqu'un te rabaisser, ou te mépriser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 19 Sep 2013 - 6:13

Réponse : "Ouaip ! Maintenant je suis grand, t'en veux une ?".
Ou : "Ca vous fait quel âge ? et toujours aussi con(ne) !".

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7726
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 6:31

Ou alors "Ben ouais, je savais pas faire semblant d'être con... Y'en a d'autres qui y arrivent sans faire semblant, d'ailleurs..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 7:14

Ou : "Pourquoi petit ?"
Ou : "Pourquoi étais ?".

Assumer l'attaque, se l'approprier, en rajouter Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 8:10

Gallinago Imperialis a écrit:Ou : "Pourquoi petit ?"
Ou : "Pourquoi étais ?".

Assumer l'attaque, se l'approprier, en rajouter Very Happy 
+1 c'est l'appropriation du stigmate, souvent utilisé par des minorités (queer par exemple).

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 8:23

Pour se retrouver définitivement mis à l'écart et poussé, même en en retirant une espèce de fierté, au repli communautaire plus ou moins aigre, c'est le top.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par dessein le Jeu 19 Sep 2013 - 8:26

coffetime a écrit:j ai eu recemment un entretien fort désagréable . Dans un cadre professionnel j ai eu â faire a une personne qui m a connu enfant. J etais dans la classe d sa fille. Et elle me sort 30 ans plus tard, en plein boulot et qui plus est d un ton meprisant: ha oui, t etais le petit génie! J en suis resté coi. Ca m a bcp blessé.
Z en pensez quoi? Ca vs est deja arrivé?
pourquoi ca t'a blessé ?

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 8:37

Bah je suis plutôt d'accord avec dessein,
moi on me traite d'âne et j'en suis fier.
Vive moi !

(et vous)

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Mégalopin le Jeu 19 Sep 2013 - 8:38

coffetime a écrit: ha oui, t etais le petit génie! J en suis resté coi. Ca m a bcp blessé.
Tu aurais préféré avoir à entendre: "Déjà tout gamin c'était le crétin de service..."?
"petit génie"... vis-à-vis des autres collègues, c'est plutôt élogieux, en fin de compte Wink 

Les blessures, c'est souvent une question de point de vue



Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4080
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 8:50

Dans le cadre professionnel, lors de tests psycho merdique, le psy m'a dit, "vous auriez pu faire quelque chose de bien"
Le poids des mots, la finesse du propos, surtout venant d'un psy, qui en plus me connaissait depuis une quinzaine d'années.
Encore une fois, j'ai gardé ça pour moi, car personne pour en parler. Mais la trace est encore là, 28 ans après.
C'est je crois de la bêtise, sans aucune considération de ce que l'autre peut ressentir en entendant ces conneries.
En ce moment, je me constitue un inventaire de toutes ces petites phrases qui cassent, volontairement ou pas. J'en trouve tous les jours.

J'oubliais : Dans ces cas là, ce qui me surprend le plus, ce n'est pas tant la bêtise du propos tenu par l'autre, que le manque de réaction pour répondre.

Mais que répondre ? faudrait il répondre ?

N'était ce pas aussi une forme de reconnaissance de ta différence, avec un refus que tu le sois toujours, que tu ais toujours ce plus qui pourrait remettre en cause la hiérarchie ? N'est ce pas aussi plus malin de ne rien dire, de ne pas risquer le conflit, surtout dans un cadre pro. L'essentiel : toi, tu sais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par astronaute le Jeu 19 Sep 2013 - 9:05

coffetime tu aurais du tous simplement lui dire, maintenant je suis un grand génie et je t'emmerde avec ta jalousie mal placé.

astronaute
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 29
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 9:11

Harry Houle:
Harry Houle a écrit:Bah je suis plutôt d'accord avec dessein,
moi on me traite d'âne et j'en suis fier.
Vive moi !

(et vous)
Very Happy  Tu vas pouvoir remplacer notre mascotte le chacal, qui est décédé du forum.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 9:17

Il est décédé du forum ?
C'est un drôle d'emploi du verbe décéder.
Tu veux dire que le forum a tué un chacal ?
Pourquoi, ce forum n'aime pas les chacals ?
N'aime pas les animaux ?
Sauf les zèbres bien entendu ! Moi je croise les doigts, euh je veux dire les sabots, parce que quand même je suis un cousin des zèbres, bon j'ai un peu plus la classe c'est sûr, j'ai du caractère quoi, mais non je ne mérite pas de mourir !

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 9:20

Harry Houle:

Harry Houle a écrit:Il est décédé du forum ?
C'est un drôle d'emploi du verbe décéder.
Tu veux dire que le forum a tué un chacal ?
Pourquoi, ce forum n'aime pas les chacals ?
N'aime pas les animaux ?
Sauf les zèbres bien entendu ! Moi je croise les doigts, euh je veux dire les sabots, parce que quand même je suis un cousin des zèbres, bon j'ai un peu plus la classe c'est sûr, j'ai du caractère quoi, mais non je ne mérite pas de mourir !
Ben oui le chacal n'a pas pu survivre en ces terres. Mais à mon avis tu n'as pas à t'inquiéter, l'âne devrait bien s'adapter, c'est vrai que c'est un parent proche du zèbre.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 9:25

Mégalopin a écrit:
coffetime a écrit: ha oui, t etais le petit génie! J en suis resté coi. Ca m a bcp blessé.
Tu aurais préféré avoir à entendre: "Déjà tout gamin c'était le crétin de service..."?
"petit génie"... vis-à-vis des autres collègues, c'est plutôt élogieux, en fin de compte Wink 

Les blessures, c'est souvent une question de point de vue
Il était bien question d'un ton méprisant, et ça fait la différence.
"Petit génie" d'un ton méprisant ça vaut plutôt dire "le sale petit con qui avait toujours réponse à tout", et ça ne vaut pas mieux que le crétin de service.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 9:38

Ca me pose question cette manière de rendre les autres responsables des émotions qu'on produit nous-même...
Il n'y a que nous à pouvoir nous juger. Dans un premier temps cette responsabilité peut sembler lourde, mais le deuxième effet kiss-cool de cette prise de conscience est que cela offre une infinie liberté(redondance quand tu me tiens...).

Pourquoi décide-t-on à un certain moment de se sentir jugé par l'autre? Là me semble être la question.

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 9:43

p2m a écrit:Ca me pose question cette manière de rendre les autres responsables des émotions qu'on produit nous-même...
Il n'y a que nous à pouvoir nous juger. Dans un premier temps cette responsabilité peut sembler lourde, mais le deuxième effet kiss-cool de cette prise de conscience est que cela offre une infinie liberté(redondance quand tu me tiens...).

Pourquoi décide-t-on à un certain moment de se sentir jugé par l'autre? Là me semble être la question.
Oui. Les soucis c'est qu'il faut voir un minimum de "confiance en soi" (je n'aime pas cette expression, qui ne qualifie absolument pas mes pensées, mais qui est un raccourcis pratique) pour ne pas être aussi influencé par les jugements d'autrui.
Si c'était le cas pour la majorité des membres de ce forum, il n'existerait peut être pas (je n'ai pas d'avis encore tranché là dessus, mais je penche bien de ce côté).

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 9:59

Effectivement, confiance en soi me gêne aussi.
Je dirais liberté par rapport à nos projections(non-identification avec nos pensées en se rendant compte de ce qu'elles ont de subjectif et d'éphémère), ne plus croire que notre capacité à éprouver du bonheur dépend de l'image que les autres ont de nous.

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 10:10

Vous avez tous raison, de l'initiateur du fil coffetime aux commentateurs, et je vous applaudis.
Cependant cher clavier français, s'il est appéciable d'avoir assez d'estime de soi, et que tu soumets l'hypothèse qu'une majorité des participants ici n'en possède pas suffisamment, ce qui alimente donc ce forum d'après la pente que tu suis,
ma perspicacité faite âne m'autorise (bah ouais je sais bien je m'autorise à moi-même, c'est de ces petites victoires que l'on se gargarise et flatte notre ego) à affirmer que tu ne crois pas rentrer dans cette majorité, et donc voici ma question, à brûle pourpoint et bien brutalement attention je ne fais pas dans la demi-mesure ni dans les détours en circonvolution centrifuge :
Mais que fais-tu ici ?
 
- Tu t'es perdu
- Tu te tournes les pouces
- Tu perfectionnes ta maîtrise de tes propres touches
- Tu te la pètes grave et tu es aussi irrésolu que les autres
- Tu m'as devancé en venant passer du bon temps avant moi.

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 10:15

p2m a écrit:Effectivement, confiance en soi me gêne aussi.
Je dirais liberté par rapport à nos projections(non-identification avec nos pensées en se rendant compte de ce qu'elles ont de subjectif et d'éphémère), ne plus croire que notre capacité à éprouver du bonheur dépend de l'image que les autres ont de nous.
Je suis partiellement d'accord, dans le sens où les autres ont tout de même une influence dans la perception que nous avons de nous même, mais que leurs perception ne doit pas faire obligatoirement vaciller la vision qu'on a de soi. Pour moi le problème n'est pas de se désidentifier de ses pensées, mais de les recontextualiser.
Je vais prendre l'exemple de ce post pour être plus clair. L'auteur devrait déjà savoir ce qui a conduit son interlocuteur à émettre ce jugement négatif, et savoir ainsi que ce sur quoi repose ce jugement n'est pas viable, et donc même s'il y a une volonté d'agression, elle ne devrait pas avoir d'impact. Du coup qu'il y ait ou non une volonté de lui nuire, il devrait être au dessus.
Pour ça, il faut auparavant être parvenu à se positionner, à appréhender sa place, comprendre son système de pensée, avoir évalué sa légitimité et connaître les divers positionnement par rapport à celui là.
Et logiquement, à partir de ce moment même s'il y a une volonté d'agression, on ne donne pas un poids immodéré au jugement social. Le seul obstacle que le jugement d'autrui peut avoir se trouve dans la liberté effective d'être soi, c'est à dire dans une liberté de type politique, parce que si elle est inexistante là notre bonheur dépend de l'image de l'autre (mais sinon non)

Et c'est vrai qu'on voit aussi des agressions là où il n'y en a pas, on peut aussi projeter.

@Harry Houle
Je me la pète grave, et je n'ai pas résolu tous mes questionnements sur la notion de QI et de zèbre.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 10:17

Il y a deux choses, là.
Prenons la situation qui nous est exposée là. Untel s'entend dire "tu étais déjà le petit génie" et se sent jugé : projection ? Mais, autre information: cette phrase lui a été dite d'un ton méprisant. Pas de projection: c'est un jugement.
Il y a risque de projection, quand il n'est pas évident du tout que la personne nous juge mais que nous réagissons comme si. Nous sommes libres de nous sentir jugés ou pas.
Il y a les situations où il est manifeste, certain, déclaré, que la personne nous juge. Car la personne est libre de nous juger. Nous sommes maîtres de notre choix de ne pas dépendre de son jugement, mais pas de nous sentir jugés ou pas: nous nous savons jugés, c'est un fait extérieur. Nous ne pouvons pas en nier l'existence: notre avis sur le réel préexistant ne le modifie pas...

Enfin, s'affranchir de l'avis que les autres ont sur nous, c'est bien, mais cela doit s'accommoder de notre réalité d'animal social: soit qu'on décide de ne pas se ficher, entièrement, de tous les avis, soit qu'on décide de le faire et d'en assumer les conséquences, assavoir une solitude absolue. Genre, Cyrano (le personnage, pas le vrai) a beau revendiquer son indépendance à l'égard des jugements, et assumer la solitude qui en découle, il en souffre par moments, et surtout, il s'en tire en décidant "d'être admirable, en tout, pour tout". Et donc, d'être, en fin de compte, totalement sous la dépendance du regard des autres, "en négatif" de celui qui cherche à plaire à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 10:22

Fus... a écrit:
Enfin, s'affranchir de l'avis que les autres ont sur nous, c'est bien, mais cela doit s'accommoder de notre réalité d'animal social: soit qu'on décide de ne pas se ficher, entièrement, de tous les avis, soit qu'on décide de le faire et d'en assumer les conséquences, assavoir une solitude absolue. Genre, Cyrano (le personnage, pas le vrai) a beau revendiquer son indépendance à l'égard des jugements, et assumer la solitude qui en découle, il en souffre par moments, et surtout, il s'en tire en décidant "d'être admirable, en tout, pour tout". Et donc, d'être, en fin de compte, totalement sous la dépendance du regard des autres, "en négatif" de celui qui cherche à plaire à tous.
Les jugements peuvent aussi être positifs, s'ils nous aident à appréhender quelque chose qui nous avait échappé. Auquel cas il est bon de se repositionner. Mais sinon non, il n'y a pas à en tenir compte, et ce n'est pas nécessairement synonyme de solitude, cela supposerait que tous te jugent négativement.
Il y a aussi, parfois, la possibilité d'en discuter rationnellement avec son interlocuteur, mais je pense que c'est une exception.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 10:26

Le seul obstacle que le jugement d'autrui peut avoir se trouve dans la liberté effective d'être soi, c'est à dire dans une liberté de type politique, parce que si elle est inexistante là notre bonheur dépend de l'image de l'autre (mais sinon non)
je paraphraserais the buru, qui disait qu'on peut être en état de béatitude en se faisant sucer sur une aire d'autoroute, pour dire qu'on peut être en état de béatitude en prison...
La liberté d'être soi est uniquement entre nos propres(dans le sens propre ( Very Happy ) et figuré-> rapport à la fidélité à notre système de valeurs) mains.

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 10:31

p2m a écrit:[
je paraphraserais the buru, qui disait qu'on peut être en état de béatitude en se faisant sucer sur une aire d'autoroute, pour dire qu'on peut être en état de béatitude en prison...
La liberté d'être soi est uniquement entre nos propres(dans le sens propre ( Very Happy) et figuré-> rapport à la fidélité à notre système de valeurs) mains.
Voilà, pour moi s'il faut renoncer à soi (son système de valeurs) pour avoir la possibilité d'exister, ça n'a plus de sens. Je ne pense pas que l'on puisse véritablement être libre dans une dictature, ou en tout cas pas tout le monde.
Je ne crois pas trop en une liberté métaphysique.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum