petit génie: insulte suprême

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 14:00

Fus... a écrit:
Harry Houle a écrit:Môsieur (Fus) m'appellerait par mon petit nom que j'en rougirais presque, mais ce n'est pas celui-là..
Que les jugement négatifs soient insidieux, malhonnêtes et malveillants,
j'ai la propension de croire que l'on sait s'en affranchir, et les juger en retour à leur valeur,
affaire d'estime de soi comme rapporté plus haut, les "positifs" sont à prendre bien plus prudemment.
 
Mais je suis sans doute trop méfiant, vous voyez le mal partout, quand je le vois là où il n'est pas.
C'est qu'à l'adulation s'attache le déshonorant reproche de servilisme, tandis que la malveillance a un faux air d'indépendance. (Tacite)
Le problème est peut être de recevoir des compliments de personnes pour lesquelles on n'a pas d'estime? Parce que j'avoue que ça ne me gène vraiment pas de recevoir ou de donner des compliments à des amis.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 14:03

Encore faut-il avoir des amis (tacite)

L'éloignement augmente le prestige. (Tacite)

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 14:04

Je ne connais qu'une citation de ce brave homme, moi. Laughing 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 14:12

Moi je n'en connais aucune, j'ai un explorateur internet qui doit me raconter des bobards.
Pour l'avoir lu sur la Germanie, il est à prendre avec des pincettes, ou sans retenue si on se souvient de la première précaution.

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 14:23

Quelle idée de mastiquer les pages roses !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Harry Houle le Jeu 19 Sep 2013 - 14:30

Je ne consomme point la rousse.
Car malgré les apparences, je suis de nature délicate, notamment j'ai une sensibilité exacerbée du naseau doit.

Harry Houle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 98
Date d'inscription : 18/09/2013
Localisation : Quartier Badin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 14:46

J'étais sûr que tu étais plutôt naseau droit que naseau gauche: on te voit créatif, sensible et différent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 15:01

azerty123 a écrit:Je ne mettrai sans doute pas la même chose sous le terme de méditation, dans mon cas il s'agit au contraire de réflexion (j'imagine que dans ton cas c'est plutôt "faire le vide").
Grand Dieu, non! Faire le plein! D'essence, forcément...

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Invité le Jeu 19 Sep 2013 - 17:51

Je mets ici en avant le " ton méprisant"

Si l'intention n'avait pas été malsaine, un ton perçu comme méprisant aurait été corrigé par cette personne. Corrigé à la vue de l'effet produit sur toi. Y a t'il eu correction du ton ou confirmation.
S'il n'y a pas eu correction, je sais ( nous savons ?) l'effet de la phrase qui ne se contente pas de surélever l’émetteur, mais casse celui qui reçoit. L'humour de la réplique peut équilibrer l'échange, mais...

Quand NOUS ( beaucoup d'entre nous en fait, ref la lecture sur le forum) recevons ce genre de message, avec en plus l'effet de surprise, ça paralyse la boîte à neurones, non ? une seule envie ensuite, se cacher. Mais les traces sont là, c'est une plaie.
@coffetime "j ai eu récemment "
Et plus tard, donc, alors, ainsi, un jours, il faut comprendre et soigner, ici.

L'évitement des c... est impossible, mais je tiens un classement mensuel. On est déjà le 19 et je ne l'ai pas encore vu ce mois ci.







I



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apparté sur la projection.

Message par bepo le Jeu 19 Sep 2013 - 19:30

Je vous ai lu parler beaucoup de projection.
On l'évoque souvent comme un abus, une absence de recul sur soi presque un peu coupable (sauf si je projette Wink)
Je crois que certains ont commencé à démonter les cas ou l'on parle de projection et de comparer aux cas voisins ou tout d'un coup il n'est plus identifié de projection.

Je doute de plus en plus de la réalité de ces mécanismes de projection qui me donnent bien l'impression de présupposer l'existence d'une interprétation unique des choses qui serait incontestable.
Il y aurait la réalité et la projection.
Je crois comme ce qu'il m'a semblé lire (je suis de nature impatiente et je commet régulièrement des erreurs de compréhension en zappant certaines choses), que tout est en fait communication ou absence de communication. La charge repose tout autant sur l’émetteur que sur le récepteur de rendre la communication efficace.
La projection ne se juge qu'à l’aune de référentiels tacites que la majorité impose.
Là ou celui qui fonctionne différemment a besoin d'explications supplémentaires, on lui oppose le fait qu'il projette lorsqu'il interprète mal l'absence de données claires à prendre en compte.
Heureusement que nos bornes wifi ne s'embarrassent pas de ce concept de projection qui ne semble là que pour semer la zizanie. Imaginez un récepteur wifi sommé de reconstituer un message tronqué !!! Puis se voir accuser d'absence de fidélité dans son interprétation des signaux Wifi.

Je suis persuadé que c'est un concept qui illustre la faculté qu'un jargon commun a de souder un groupe, en lui donnant ainsi une raison jugée objective et juste de contraindre le postulant soit à rejoindre le rang, soit à déguerpir.
Le concept de projection serait ainsi un élément à rapprocher d'une xénophonophobie. Craindre l'étranger parce qu'il nous remet en cause dans notre facilité à nous faire comprendre des membres de notre groupe, et que l'on juge que c'est à lui de faire l'effort et pas à nous. Aussi parce que ses demandes d'éclaircissement nous forcent à quitter nos niches ou l'on avait pris l'habitude de dissimuler nos travers de façon efficace adaptée à un référentiel de communication donné. Celui qui projette risque de remettre en cause cette stabilité interne, et ainsi fait peser une menace sur le groupe.

PS d'ailleurs un référentiel de communication inclus aussi les tabous, les non dits, et donc conditionne aussi les comportements, la prise en compte des émotions de chacun. "Celui qui projette, parle ainsi de ce dont il ne faut pas parler, et qu'il faut juste supporter en silence ,parce que c'est comme ça que l'on fait. Point Barre"
Parfois des motifs de rendement ou d'efficacité fleurissent aussi pour rendre acceptables les concessions qui permettent à celui qui allait projeter de ne pas le faire, et lui permettre de s'intégrer au groupe.
Et puisque l'anormal est celui qui n'est pas dans la norme et qui est forcément un peu malade, on dit de lui qu'il projette quand il parle de ses ressentis et il se voit ainsi nié d'emblée dans son identité. Seul le chef, et la majorité ensuite, ont droit d’émettre un avis, qui n'est alors pas jugé projectif par définition, plutôt que par constat.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Lucilou Sauvage le Jeu 19 Sep 2013 - 19:51

qwerty a écrit:
Et puisque l'anormal est celui qui n'est pas dans la norme et qui est forcément un peu malade, on dit de lui qu'il projette quand il parle de ses ressentis et il se voit ainsi nié d'emblée dans son identité.
Malade ou intuitif/hypersensible, là est la question.

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 19:54

Mais, qwerty, tu crois voir la réalité ou une interprétation de ton cerveau des signaux envoyés par tes nerfs optiques?

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Pieyre le Jeu 19 Sep 2013 - 20:05

J'ai critiqué moi aussi l'emploi de ce terme de projection, qui est déjà bien polysémique pour qu'on charge encore la barque. Il serait tellement plus facile d'employer des expressions qui en rendent compte ! Mais, non... il fallait un mot, et on en forge de moins en moins. Alors on reprend des mots existants en leur collant une nouvelle acception, ou alors des termes anglais (comme l'incongru faux-self, quand la notion de masque existe depuis toujours).

En sciences humaines, les concepts me semblent relever souvent d'un flou artistique et même moralisateur qui convient mal à l'esprit de la science.
Je pense qu'il faudrait mettre un bon coup de balai dans tout cela. Avec un peu de philosophie, de science et de connaissance de la langue française, cela ne devrait pas être si difficile. Cela ne servirait à rien, évidemment, mais j'avais envisagé il y a un an de constituer un anti-vocabulaire des sciences humaines. Ce sera sans doute dans une autre vie.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15272
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 20:11

Vu qu'on n'a accès à l'hypothétique réalité qu'à travers nos sens, toute perception(sensations et pensées) est une projection, non?

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Pieyre le Jeu 19 Sep 2013 - 20:16

Que ce terme signifie quelque chose de réel pour ceux qui l'emploient, je ne le conteste pas, mais on peut l'exprimer de façon plus claire, non ? Surtout qu'en fonction des cas, on n'utilisera pas forcément les mêmes mots pour en rendre compte au plus près.
Je ne vais pas ici faire l'inventaire des formes qu'on pourrait employer, mais que chacun essaie d'expliciter ce qu'il veut dire quand il utilise ce mot, comme s'il n'existait pas. C'est un bon exercice.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15272
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par bepo le Jeu 19 Sep 2013 - 20:21

@p2m
Ben si j'y crois. Mais comment définir en quoi l’interprétation est normale ou pas lorsque l'on est l’émetteur ?
Sauf en préjugeant d'une interprétation théorique que l'on présuppose normale ??
5on construit son message en fonction d'une interprétation que l'on suppose qu'il lui sera appliquée)

En informatique il y a toujours de sommes MD5, des CRC sur les disques durs etc pour vérifier l'intégrité d'un message reçu.
Bizarrement entre humain, y'a pas le temps.
Faut comprendre vite et bien, sinon on a loupé la rame de train, on est exclu.


Sinon je vous témoigne que l'un de mes enfants à 10 ans m'explique qu'en maternelle il n'avait pas grâve peur de paraitre intello car encore mu par le désir des enfants de plaire à l'adulte *[edit: en montrant ses compétences et par le désir de savoir faire de nouvelles choses jusqu'alors inaccessibles *] mais que dès le ce2 selon sa perception il faut faire très attention à ne pas laisser prise à une éventuelle accusation de comportement "intello". Je vous juge juger de la pertinence et du coté très explicatif du terme. Je n'en donnerait pas la moindre interprétation de peur qu'elle soit considérée comme projective. Mais il me faudra plusieurs bonnes heures pour enfin comprendre ce qu'on reproche exactement sous ce terme d'intello a la con.


Dernière édition par qwerty le Jeu 19 Sep 2013 - 20:27, édité 1 fois

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 20:26

Mais comment définir en quoi l’interprétation est normale ou pas lorsque l'on est l’émetteur ?
Pourquoi le faudrait-il?

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par bepo le Jeu 19 Sep 2013 - 20:29

Ben, on vocalise notamment parce que l'on a testé que la telepathie etait relativement peu efficace, et qu'en cas de mutisme il ne sa passait pas grand chose.
Donc on adapte clairement son message, la forme qu'il prend, au mécanisme dont on a appris qu'il serait mis en jeu pour le recevoir.

EDIT Mince mal lu ton message : en fait c'est exactement ma pensée. Pourquoi le faudrait il. C'est ce que j'exprimais. Je me suis laissé emporter par la présentation de ton message qui pouvait laisser penser qu'il "s'opposait" au mien. Tu as du mal le lire.


Dernière édition par qwerty le Jeu 19 Sep 2013 - 20:34, édité 2 fois

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 20:32

Pieyre a écrit:
En sciences humaines, les concepts me semblent relever souvent d'un flou artistique et même moralisateur qui convient mal à l'esprit de la science.
Je pense qu'il faudrait mettre un bon coup de balai dans tout cela. Avec un peu de philosophie, de science et de connaissance de la langue française, cela ne devrait pas être si difficile. Cela ne servirait à rien, évidemment, mais j'avais envisagé il y a un an de constituer un anti-vocabulaire des sciences humaines. Ce sera sans doute dans une autre vie.
Pieyre, c'est tout de même l’hôpital que se fout de la charité là. Tu n'es d'ailleurs pas capable d'employer un vocabulaire philosophique, un peu de sérieux ne te ferait pas de mal.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Pieyre le Jeu 19 Sep 2013 - 20:33

Là où le bât blesse, c'est qu'on se voit reprocher d'opérer une projection alors qu'on ne fait qu'estimer ce que pense l'autre en fonction des données que l'on a. C'est comme se voir reprocher de juger : comme si on pouvait faire autrement, et comme si on devait faire autrement !

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15272
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par bepo le Jeu 19 Sep 2013 - 20:41

Oui Pieyre. Parfois c'est ce qui me fait envisager les rapports humain comme uniquement basés sur le rapport de force déguisé.
Parfois c'est uniquement des contraintes extérieures (urgences, impératifs cruciaux) qui obligent à mettre de coté la réserve, le principe de précaution. Là ça se comprend. Mais quel n'est pas mon étonnement de constater que pour certains l'urgence n'est qu'un détonateur qui met le feu aux poudres.
Les comportements de domination et de soumissions qui semblent encodés en dur une fois la première inoculation réalisée (a en croire des études que j'ai jugée dignes de confiances rapportées par cerveau et psycho) doivent probablement reposer sur ces mécanismes.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par p2m le Jeu 19 Sep 2013 - 20:46

comme si on devait faire autrement
ah non, on ne doit rien, mais on a la liberté de. Et quel bonheur quand on s'en rend compte!
C'est comme se voir reprocher
Tu as vu un reproche quelque part?

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Pieyre le Jeu 19 Sep 2013 - 20:46

Azerty, j'ai toujours défini mes termes. Tu ne me prendras jamais en défaut.
Quant à toi, tu devrais prendre les concepts moins au sérieux, justement. Cela t'éviterait de tomber dans les travers que tu dénonces par ailleurs, comme l'ad hominem et la croyance dans des textes révélés.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15272
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par azerty123 le Jeu 19 Sep 2013 - 20:50

Pieyre a écrit:Azerty, j'ai toujours défini mes termes. Tu ne me prendras jamais en défaut.
Quant à toi, tu devrais prendre les concepts moins au sérieux, justement. Cela t'éviterait de tomber dans les travers que tu dénonces par ailleurs, comme l'ad hominem et la croyance dans des textes révélés.
Ah non, l'ad hominem ne me gène pas des masses moi.
Tu ne définis rien du tout, tu poses trois mots dans lesquels tu arrives à dire une chose et son inverse, sans établir de liens entre tes "concepts", et tu oses critiquer les sciences humaines après ça. C'est de l'imposture intellectuelle. Mais tu es bien trop idiot pour t'en rendre compte, c'est assez terrible comme phénomène. Mais continues dans ton délire mégalomaniaque de refondation des sciences humaines, c'est presque rigolo. J'aurai juste dit ce que j'en pensais.

azerty123
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Pieyre le Jeu 19 Sep 2013 - 20:51

p2m a écrit:Tu as vu un reproche quelque part?
Euh... c'est une plaisanterie, là ? Si je n'ai pas vu cent fois sur le forum : mais tu projettes, là ! ce sont tes fantasmes, tes limites... et tutti quanti.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15272
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: petit génie: insulte suprême

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum