Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 9:17



Après 3 lots de 50 pages ("Bonjour et Merci d'exister"), 1 lot de 45/46 pages ("Rêve d'Ours") dont j'ai demandé la clôture à la suite de fortes difficultés à résoudre, j'ouvre à nouveau un fil personnel.

Environ 15 jours d'éloignement m'ont montré combien votre fréquentation m'est importante. Elle n'est plus nécessaire au sens vital du terme, comme cela a pu l'être il y a quelques mois, mais quand j'y réfléchis, il n'y a aucune raison que je me fasse mal en m'interdisant de rôder dans les bois et collines de ZC, que je m'isole en ne voyant plus personne déposer des choses à la porte de ma tanière et pour les plus courageux, risquer d'y entrer.

Je suis sur un projet de MAZ (Maison A Zèbres), maison tant physique que culturelle que fiscale et administrative, destinée à se rendre la vie plus douce, plus simple en additionnant les compétences, énergies, plutôt que s'épuiser à tout assumer et tout réinventer. Pour le moment c'est le "mortar", viendra le "click" par la suite (allusion à une vieille expression des débuts du commerce en ligne, les dinosaures du Net devraient s'en souvenir).
Rendez vous aujourd'hui avec un artisan pour l'aménagement d'un "dortoir", ce week-end (et les prochains) : peinture, enduit, nettoyage ..., semaine prochaine assurance : EDF, Internet et dans la foulée, dès que c'est un peu habitable, les meubles (le bon coin, Troc de l'isle et Ikea : bonjour) et un déménagement imaginé le 14/15-09 ou le 21/22-09.

Pour finir, je vais faire comme Siamois, je vais tenter de me débarrasser d'une chanson qui squatte mon neurone depuis 3 jours.. Brassens - La femme d'Hector. (en plus c'est loin d'être ma préférée, allez comprendre le mécanisme - En plus, comme je ne la connais pas par coeur, je bloque et cela m'énerve encore plus Twisted Evil )




(Comme le sparadrap du capitaine Haddock, maintenant, c'est pour vous !!!! )


Dernière édition par Ours le Jeu 15 Aoû 2013 - 19:06, édité 2 fois (Raison : Parait-il que c'était 3 lots et non 2. Quand on aime....)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 9:34

Pour Toi Bisous Bisous Bisous  ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Renarde20 le Ven 9 Aoû 2013 - 9:47




Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Lemniscate le papillon le Ven 9 Aoû 2013 - 9:49

Hello...

Génial... pour le MAZ....

des bises 

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 10:04

renarde20 a écrit:

Excellente illustration !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par siamois93 le Ven 9 Aoû 2013 - 10:44

Il y a de très bonnes possibilités en paille si tu ne reprends pas de l'existant.

http://www.lamaisonenpaille.com/ par exemple.


siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 11:10

Ok bon retour, euh bonne revenue, bonne rentrée, enfin bon tout court

pour ta chanson, garde la, j'en ai suffisamment en stock dans ma boite à musique


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Harpo le Ven 9 Aoû 2013 - 13:10

Hello, Ours aux cent pages !

Ta MAZ accueillera t-elle pantins, balourds, fesse-Matthieux, paltoquets, bobèches, foutriquets et autres pimbêches ?

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 14:29

Par sang-bleu ! Fichtre non ! Cette gente là n'est pas de mon entourage !
Si elle devait s'immiscer, elle risquerait bien de faire un grand tour d'Ours !

Par contre, les autres bien volontiers !
Surtout s'il s'agit de partager quelques dives bouteilles, cassoulets et tripoux, ragoûts et pâtés, tartes et entremets, ... avant une sieste au dortoir.......

dont je viens d'avoir une première estimation de prix pale 

Aubergiste ! Remettez votre tournée, il me faut bien cela !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 14:32

Harpo a écrit:Hello, Ours aux cent pages !
Hum, hum,
Remise et Crédit sont morts,
tous les deux,
d'asthénie !

195 pages, Môssieur !

La bises aux toulousains !


Dernière édition par Ours le Jeu 15 Aoû 2013 - 19:08, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 15:05

Ah, au fait je ne vous ai pas présenté Ursus 1er, mon grand père.


Ursus 1er - portrait de jeunesse, au moment de son accession au trône

Va falloir que j'arrête le rosé au soleil,....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 15:56

Et bien voilà.
On a les satellites de la NASA au .ul !

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20130808.OBS2622/des-satellites-pour-traquer-les-zebres.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 17:00

Hermann Hesse :

5 janvier 1949

Cher J. K.,

Merci pour ton message de Nouvel An. Il est triste et déprimé et je ne comprends cela que trop bien. Cependant, il y a aussi cette phrase où tu te dis hanté par l'idée qu'un sens et une mission ont été assignés à ta personne et à ta vie et tu souffres de n'avoir pas révélé ce sens ni rempli cette tâche. Voilà qui est encourageant malgré tout, car c'est littéralement vrai et je te prie de te rappeler et de méditer de temps en temps les quelques remarques que je vais faire à ce sujet. Ces réflexions ne sont pas de moi, elles sont vieilles comme le monde et appartiennent à ce que les hommes ont exprimé de plus positif sur eux-mêmes et sur leur mission.
Ce que tu fais dans la vie, je veux dire non seulement comme artiste, mais aussi en tant qu'homme, époux et père, ami, voisin, etc., tout cela s'apprécie en fonction du "sens" éternel du monde et d'après les critères de la justice éternelle, non par référence à quelque mesure établie, mais en appliquant à tes actes ta propre mesure, unique et personnelle. Quand Dieu te jugera, il ne te demandera pas : "As-tu été un Hodler, un Picassso, un Pestalozzi, un Gotthelf ?" Il te demandera en revanche : "As-tu été et es-tu réellement le J. K. en vue duquel tu as hérité certaines dispositions ?" Questionné de la sorte, aucun homme n'évoquera jamais sans honte et sans effroi son existence et ses errements ; tout au plus pourra-t-il répondre : "Non, je n'ai pas été cet homme, mais je me suis du moins efforcé de le devenir dans la mesure de mes forces." Et s'il peut le dire sincèrement, il sera alors justifié et sortira vainqueur de l'épreuve.
Si tu es gêné par des images telles que "Dieu" ou "juge éternel", tu peux tranquillement les laisser de côté, car elles importent peu. La seule chose qui compte, c'est le fait que chacun de nous est le dépositaire d'un héritage et le porteur d'une mission ; chacun de nous a hérité de son père et de sa mère, de ses nombreux ancêtres, de son peuple, de sa langue certaines particularités bonnes ou mauvaises, agréables ou fâcheuses, certains talents et certains défauts, et tout cela mis ensemble fait de nous ce que nous sommes, cette réalité unique dénommée J. K. en ce qui te concerne. Or, cette réalité unique, chacun de nous doit la faire valoir, la vivre jusqu'au bout, la faire parvenir à maturité et finalement la restituer dans un état de perfection plus ou moins avancé. A ce propos, on peut citer des exemples qui laissent une impression ineffaçable et qu'on trouve en abondance dans l'histoire universelle et l'histoire de l'art. Ainsi, comme on le voit dans beaucoup de contes de fées, il y a souvent un personnage qui est l'idiot de la famille, le bon à rien, et il se trouve que c'est à lui qu'incombe le rôle principal et c'est précisément sa fidélité à sa propre nature qui fait paraître médiocres, par comparaison, tous les individus mieux doués que lui et favorisés par le succès.
[…] Bref, lorsque quelqu'un éprouve le besoin de justifier sa vie, ce n'est pas le niveau général de son action, considérée d'un point de vue objectif, qui compte, mais bien le fait que sa nature propre, celle qui lui avait été donnée, s'exprime aussi sincèrement que possible dans son existence et dans ses activités.
D'innombrables tentations nous détournent continuellement de cette voie ; la plus forte de toutes est celle qui nous fait croire qu'au fond, on pourrait être quelqu'un de tout à fait différent de celui que l'on est en réalité et l'on se met à imiter des modèles et à poursuivre des idéaux qu'on ne peut et ne doit pas égaler ni atteindre. C'est pourquoi la tentation est particulièrement forte pour les personnes supérieurement douées, chez qui elle présente plus de dangers qu'un simple égoïsme avec ses risques vulgaires parce qu'elle a pour elle les apparences de la noblesse d'âme et de la morale.

A un certain moment de sa vie, tout jeune garçon a rêvé de conduire une voiture à cheval ou une locomotive, d'être chasseur ou général et, plus tard, de devenir un Goethe ou un don Juan ; c'est une tendance naturelle, inhérente au développement normal de l'individu et un moyen de faire sa propre éducation : l'imagination, pour ainsi dire en tâtonnant, prend contact avec les possibilités du futur. Mais la vie ne satisfait pas ces désirs et les idéaux de l'enfance et de la jeunesse meurent d'eux-mêmes. Néanmoins, on continue à souhaiter faire des choses pour lesquelles on n'est pas fait et l'on se tracasse pour imposer à sa propre nature des exigences qui la violentent. C'est ainsi que nous agissons tous. Mais en même temps, dans nos moments de lucidité intérieure, nous sentons toujours davantage qu'il n'existe pas de chemin qui nous conduirait hors de nous-mêmes vers quelque chose d'autre, et qu'il nous faut traverser la vie avec les aptitudes et les insuffisances qui nous sont propres et strictement personnelles et il nous arrive alors parfois de faire quelque progrès, de réussir quelque chose dont nous étions jusque-là incapables et, pour un instant, sans hésiter, nous nous approuvons nous-mêmes et nous sommes contents de nous. Bien sûr, ce contentement n'a rien de durable ; cependant, après cela, la part la plus intime de notre moi ne tend à rien d'autre qu'à se sentir croître et mûrir naturellement. C'est à cette seule condition que l'on peut être en harmonie avec le monde et s'il nous est rarement accordé, à nous autres, de connaître cet état, l'expérience qu'on en peut faire sera d'autant plus profonde.
En rappelant la mission confiée à tout individu et qui diffère pour chacun d'eux, je ne dois pas oublier que je ne songe pas du tout à ce que les dilettantes de l'art, jeunes ou vieux, appellent la défense et l'affirmation de leur individualité et de leur originalité. Il va de soi qu'un artiste, lorsqu'il fait de l'art sa profession et sa raison d'être, doit commencer par apprendre tout ce qui peut être appris dans le métier ; il ne doit pas croire qu'il devrait esquiver cet apprentissage à seule fin de ménager son originalité et sa précieuse personnalité. L'artiste qui, dans l'exercice de son art, se dérobe à la nécessité d'apprendre et de peiner durement aura la même attitude dans la vie […]. L'effort personnel pour assimiler ce qui peut être appris est un devoir aussi élémentaire dans le domaine de l'art que dans celui de la vie courante[…]. L'étude de tout ce qui est susceptible d'être enseigné ne fait pas obstacle au développement de l'individualité, elle le favorise et l'enrichit, au contraire. J'éprouve quelque honte à écrire noir sur blanc de pareilles évidences mais nous en sommes arrivés à ce point où personne ne semble plus avoir l'instinct d'agir selon des règles naturelles et remplace cet instinct par un culture primitif de l'extraordinaire et du saugrenu. En art, je suis nullement ennemi de la nouveauté, au contraire et tu le sais bien, mais dans le domaine moral, c'est-à-dire lorsqu'il s'agit du comportement de l'homme à l'égard de la tâche qui lui incombe, les modes et les innovations me sont suspectes et je suis plein de méfiance lorsque j'entends les gens raisonnables parler de nouvelles morales, de nouvelles éthiques, comme on parle de modes ou de styles dans l'art. On exige encore autre chose de l'homme, dans le monde actuel, et cette exigence est propagée par les partis politiques, les patries ou les professeurs de morale universelle. On exige de l'homme qu'il renonce une fois pour toutes à lui-même et à l'idée qu'à travers lui, quelque chose de personnel et d'unique pourrait être signifié ; on lui fait sentir qu'il doit s'adapter à un type d'humanité normale ou idéale qui sera celle de l'avenir, qu'il doit se transformer en un rouage de la machine, en un moellon de l'édifice parmi des millions d'autres moellons exactement pareils. Je ne voudrais pas me prononcer sur la valeur morale de cette exigence : elle a son côté héroïque et grandiose. Mais je ne crois pas en elle. La mise au pas des individus, même avec les meilleures intentions du monde, va à l'encontre de la nature et ne conduit pas à la paix et à la sérénité, mais au fanatisme et à la guerre. Au fond, il s'agit d'une exigence monastique et elle n'est légitime que lorsqu'on a affaire à des moines, à des hommes qui sont entrés librement dans les ordres. Cependant je ne crois pas que cette exigence, liée à une mode, pourrait constituer un danger sérieux pour toi.
Je m'aperçois que ma lettre est presque devenue une dissertation. J'en ferai donc tirer des copies et, à l'occasion, je la ferai lire aussi à d'autres personnes. Je pense que tu n'y verras pas d'objection.

Hermann Hesse, Lettre à un jeune artiste, Ed. Mille et une Nuits, 1994


(Sur FB, c'est là : https://www.facebook.com/DesLettres )




De ce clip, je retiens mon prof de français en 1°, milieu d'année, qui me rend une copie en me chantonnant "We're all in the yellow submarine, ..." - "M.Bxxxx, 2/20, pour l'encre". Les images qui suivent, pour ceux qui me connaissent en IRL, sauront à quoi elles font référence....
On les pend de suite ou on attend encore un peu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 17:25

Merci pour ce texte de Hesse... tombe à point nommé
"Deviens qui tu es" (Nietzsche)...

Je suis contente que tu aies rouvert un fil Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 17:43

@Ann, dommage que tu ais édité de l'autre côté. Content que tu sois passée, j'avais cru blesser quelqu'un.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 17:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 18:04

Hermann Hesse a écrit:.../...Ainsi, comme on le voit dans beaucoup de contes de fées, il y a souvent un personnage qui est l'idiot de la famille, le bon à rien, et il se trouve que c'est à lui qu'incombe le rôle principal et c'est précisément sa fidélité à sa propre nature qui fait paraître médiocres, par comparaison, tous les individus mieux doués que lui et favorisés par le succès..../...


Cela me fait penser à ce film. Personnage limité mentalement, physiquement (surtout au début), issu de la campagne et du Sud des Etats-Unis, sans références sociales : le raté parfait. Dans ce conte, sa naïveté met en relief les absurdités, médiocrités et extrémismes de cette période de l'histoire et de ceux qui l'ont animé et écrite, le monde occidental.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 18:15


Pierre Reverdy – Chair vive (1945)

Lève-toi carcasse et marche
rien de neuf sous le soleil jaune
Le der des der des louis d'or
La lumière qui se détache
Sous les pellicules du temps
La serrure du coeur qui éclate
Un fil de soie
Un fil de plomb
Un fil de sang

Après ces vagues de silence
Ces signes d'amour au crin noir
Le ciel plus lisse que ton oeil
Le cou tordu d'orgueil
Ma vie dans la coulisse
D'où je vois onduler les moissons de la mort
Toutes ces mains avides qui pétrissent des boules de fumée
Plus lourdes que les piliers de l'univers

Têtes vides
Coeurs nus
Mains parfumées
Tentacules des singes qui visent les nuées
Dans les rides de ces grimaces
Une ligne droite se tend
Un nerf se tord
La mer repue
L'amour
L'amer sourire de la mort

Pierre Reverdy (1889-1960) - Plupart du temps (1945)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 18:16

Ours a écrit:@Ann, dommage que tu ais édité de l'autre côté. Content que tu sois passée, j'avais cru blesser quelqu'un.
Ni blessée, ni effrayée, pas de souci Smile (explication de l'Edit sur l'autre fil)
J'aime beaucoup te lire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 21:05


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 22:48

Extraordinaire, super génial, .... plus de mot. Je viens de mettre cela (presque à fond) sur les Bose.... ! Rhâââ lovely !

Chapeau bas, t'es la plus forte !

Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 22:49

Tu crois qu'il y a un CD/Fichier MP3 complet comme cela ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Ven 9 Aoû 2013 - 22:50

Louise vient de râler...., obligé de baisser !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 12:07


“Happy” isn’t enough to describe how happy I can be, and “sad” doesn’t begin to encompass how sad I can be.

Words have been losing their meaning since forever, every time they’re used: “Love” and love got weak and weathered, “hate” and hate got stretched and shallow, “sex” and “violence”, “pain” and “pleasure” are fading; getting mixed up like colors in a washing machine.

Words are merely the shadows of themselves, the shadows of the shadows of themselves, the shadows of the shadows of the shadows of what they used to describe.

Feelings have be dulled by the semantical limitations we imposed ourselves all our lives: we live in the badly translated book of our own experiences.


http://par-la-fenetre.tumblr.com/


Dernière édition par Ours le Lun 12 Aoû 2013 - 20:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Invité le Lun 12 Aoû 2013 - 20:31



Spoiler:
When the rain is blowing in your face,
and the whole world is on your case,
I could offer you a warm embrace
to make you feel my love.

When the evening shadows and the stars appear,
and there is no one there to dry your tears,
I could hold you for a million years
to make you feel my love.

I know you haven't made your mind up yet,
but I would never do you wrong.
I've known it from the moment that we met,
no doubt in my mind where you belong.

I'd go hungry; I'd go black and blue,
I'd go crawling down the avenue.
No, there's nothing that I wouldn't do
to make you feel my love.

The storms are raging on the rolling sea
and on the highway of regret.
Though winds of change are throwing wild and free,
you ain't seen nothing like me yet.

I could make you happy, make your dreams come true.
Nothing that I wouldn't do.
Go to the ends of the Earth for you,
to make you feel my love



Spoiler:
Meet you downstairs in the bar and heard
Your rolled up sleeves and your skull t-shirt
You say why did you do it with him today?
And sniff me out like I was Tanqueray

Cause you're my fella, my guy
Hand me your stella and fly
By the time I'm out the door
You tear me down like roger moore

I cheated myself
Like I knew I would
I told ya, I was troubled
You know that I'm no good

Upstairs in bed, with my ex boy,
He's in the place, but I cant get joy,
Thinking of you in the final throws, this is when my buzzer goes

Run out to meet your chicks and bitter
You say when we're married cause youre not bitter
There'll be none of him no more
I cried for you on the kitchen floor

I cheated myself
Like I knew I would
I told ya, I was troubled
You know that I'm no good

Sweet reunion, jamaica and spain
Were like how we were again
I'm in the tub youre on the seat
Lick your lips as I soak my feet

Then you notice lickle carpet burn
My stomach drops and my guts churn
You shrug and it's the Worst
To truly stuck the knife in first

I cheated myself like I knew I would
I told ya I was troubled, you know that I'm no good
I cheated myself, like I knew I would
I told ya I was troubled, yeah ya know that I'm no good

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ours par Ours : Ours carré ? Noooon, Ours tout rond !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum