Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Angeal le Mar 23 Juil 2013 - 20:17

Je m'interroge beaucoup beaucoup en ce moment, plus que d'habitude je dirais...j'angoisse pour mon avenir à cause du boulot, j'ai enchaîné les petits boulots, les stages cet été, j'ai découvert des tas de choses différentes, mais je finissais pas déprimé au bout de 2 semaines à chaque fois. J'ai fait restauration rapide, librairie, administration. Je me sentais mieux néanmoins en faisant de l'aide au devoir et de l'animation en centre de loisirs l'an dernier, grâce au contact avec les enfants mais je finissais toujours par déprimé un peu. A chaque fois j'essaye de me projeter sur du long terme et de me dire: "Et si c'était ton métier de plus tard ? Si tu faisais ça pendant 20 ans ?"

Et là grosse angoisse...je me dis que la vie n'aurait pas de sens...que tout métier est aliénation hormis la recherche ou l'art....je pratique la photo mais pour en vivre c'est quasiment impossible, et la recherche pas sur que je réussisse non plus. Alors je réfléchis à que faire si je n'y arrive pas ? J'ai bien pensé à l'édition ou l'enseignement qui me plairait bien mais je me dis que je risquerais au bout d'un ou deux ans de me lasser et de déprimer sérieusement. Je ne suis pas croyante mais j'ai besoin réellement de vivre de réflexions et de spiritualité, c'est mon moteur de vie, la seule chose qui me rend heureuse !

Alors j'ai lu plusieurs articles sur des gens partant vivre dans des monastères au Tibet et ça donne vraiment envie. Je hais la société et le bruit si stressant...je me réfugie souvent dans des églises pour apprécier la solitude et lire seule dans ma bulle.

Alors je voulais savoir, peut on réellement vivre dans un monastère au Tibet ? Comment faire ? Et quand on est une fille ? Sortir de la société j'y pense depuis plus de 3 ans...pour me réfugier dans la spiritualité pure. Alors comment faire ?
Sinn autre alternative à laquelle j'ai pensé, il y'a apparemment des communautés autarciques dans le Larzac type post mai 68, quelqu'un aurait des infos dessus ?

En fait si j'étais amené à faire ça plus tard, ce serait dans un but précis qui serait d'enseigner une pédagogie alternative reposant sur les idéologies philosophiques, écologique et communautaires, bref une éducation libertaire et spirituelle. Je pense que dans le Larzac les écoles ne cours pas non plus les rues dans certains endroits et après avoir vu le magnifique documentaire intitulé: "Etre et avoir" ça donne vraiment envie de créer sa propre école en campagne. Ce film m'a profondément marqué je ne sais pas trop pourquoi mais depuis je me dis que si je ne peux devenir chercheuse...j'aimerais faire ça !

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par oufy-dame le Mer 24 Juil 2013 - 2:00

Le docu dont tu parles m'a choquée par endroits : il y a des passages où je pense qu'on fait souffrir l'enfant (Jojo notamment) et on l'humilie.

Concernant ton questionnement, je suis tentée de penser que ce serait plus simple pour l'instant que tu fasses le maximum pour aller mieux et aller au bout de tes études pour faire le travail qui te tente le plus. Une fois que tu auras un travail, il sera tjr tps de voir si tu t'en lasses (pas sûr du tout avec la recherche, notamment si tu as un poste où tu enseignes à tps partiel). Il sera alors + facile de faire un bilan de compétences pour changer de travail, de partir méditer...

Je pense que l'ennui qui arrive rapidement ds divers jobs peut aussi venir d'un mal-être intérieur ; mais les jobs que tu cites st tellement loin des sujets qui t'intéressent, c normal que tu t'en lasses.
Et comme je te l'ai déjà suggéré, je crois ;-) : ne renonce pas à ce qui te branche le + avant d'avoir essayé.

Tu peux aussi commencer à méditer avec les nombreux livres et audioguides (notamment laïques) qui sortent depuis qq années et voir si tu y arrives et si ça te plaît, mais je crois t'avoir dit que ce serait mieux de vérifier avec un(e) bon(ne) psy si c le moment pour toi ou pas (c déconseillé à certaines personnes d'après un site de psys belges).

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Invité le Mer 24 Juil 2013 - 2:23

Conseil: Brosse-toi bien les dents 3 fois par jour, parce que le seul truc que tu vas vraiment regretter à coup sûr un jour dans la société, c'est le dentiste Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Invité le Mer 24 Juil 2013 - 5:55

Bonjour

Je te conseillerai avant d'entreprendre une telle décision une première initiation. Il y a des endroits pour méditer en France. Sinon te couper totalement de la société quand tu en ressens le besoin . Par exemple, le temps que tu peux, te couper complètement du téléphone, d'internet, des gens, le temps de se ressourcer. Essaie une semaine par exemple si tes moyens te le permettent, tu auras déjà un aperçu car entre méditer quelques mois et vivre toute sa vie dans un monastère, je pense qu'il doit y avoir une étape intermédiaire. Choisis un endroit apaisant, calme, en contact avec la nature.

La méditation bien-sûr, le yoga.

Pour les crises d'angoisses, un zèbre en général change en moyenne tous les 2 à 3 ans de métier. Mon conseil c'est de faire ce qu'il te plaît sur le moment, en n'anticipant pas. C'est le principe des crises d'angoisses que de trop anticiper.

Dis-toi que ce n'est pas parce que tu choisis un métier sur le moment que tu le feras pendant 50 ans. Essaie de rencontrer de nouvelles personnes, tu verras qu'il y a des personnes qui font plusieurs métiers dans leur vie, qui reprennent leurs études à la trentaine/quarantaine. Tu n'es pas obligée non plus d'exercer un métier passion.

Les références énoncées-ci dessus proviennent de la psychologue qui m'a fait passer le test de la douance, et j'étais confronté à l'époque à certaines de tes problématiques (sur-anticipation, problèmes d'orientation, début de phobie sociale). Ces moyens-là on bien marché dans mon cas. Courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Lyade le Mer 24 Juil 2013 - 10:49

Bonjour Angeal,

Le Tibet, toit du monde, une retraite idéale loin du brouhaha citadin, j'y ai pensé, et y pense encore, de temps à autre, rêvant du Népal et de cette région du monde depuis mes premiers âges.

Mes réflexions et mon envie de vivre ma spiritualité m'ont poussé à une révolte totale du fonctionnement sociétal, aux alentours de 16-17ans...

A 18ans, j'ai pris mon sac pour aller faire les saisons en montagne, en restauration, c'était un bon moyen de bouger, de découvrir autre chose et de me "reconnecter" à la "nature". (entre guillemet parce qu'évidemment, nous en faisons partie, de la nature)

Pas facile de quitter la famille, les amis, et tous nos repères. C'était une expérience, qui a laissé place à d'autres réflexions. Où je vais ? Pourquoi ? Comment ? et avant tout, qu'est ce que je veux vivre ?

Au fil des années qui suivirent, mon envie de me "barrer" était proportionnelle à l'aversion grandissante que j'avais de la société. Toujours plus abrutissante, toujours plus stressante, toujours plus liberticide... Ras-le-Bol.

Finalement, j'ai découvert la route, un jour où tout aller mal et que la "fuite" à toute cette pression, toute cette tension, était le seul moyen pour moi de ne pas me jeter sous un train, je n'avais plus rien à perdre, je mourrai un jour de toute façon.

Bien que mes proches s'arrachaient les cheveux. L'idée que le fiston puisse être n'importe où, avec n'importe qui, faisant n'importe quoi, leur était insupportable. Mais je décide ma vie, et je prenais conviction et position de cette simple vérité.

En trois semaines de route, j'ai eu l'impression d'avoir vécu et appris plus de choses que durant mes 19 années.
J'ai donc remis le couvert, l'année suivante, après une expatriation ratée au Pays-bas, un autre jour où le "pétage de câble" réapparut.

Je me suis alors porté vers les communautés auto suffisantes, notamment dans les Alpes de Haute Provence, à Longo Maï, commune de Forcalquier. (J'ignorai qu'il en existait une dans le Larzac)
Mais pour des raisons personnelles, je ne m'y sentais pas à mon aise, et je suis reparti.

Au cours de ma 21ème année, j'ai découvert l'helpexchange, de la même famille que le wwoofing, dont le principe est simple : Tu apportes de l'aide à des particuliers (cuisine, jardinage, gardiennage, construction, cueillette, nettoyage, ...) environ 20-25h/semaine en échange du couvert et du logis.

Lien:
http://www.helpx.net/

C'était pour moi la solution rêvée, et qui ne demandait pas de dépenses financières. Une autre zébrette rencontrée ici à fait cette expérience aussi, et si mes souvenirs sont bons, les contacts qu'elle à eu avec les gens lui ont étaient vivifiant.

Il y a deux ans, j'en ai fait dans le sud de l'Espagne, dans la Sierra Nevada, Andalousie. Je suis resté chez un couple d'Anglais deux mois, et je m'y sentais comme chez moi, loin du tumulte urbain, à aller me balader dans les montagnes avec les chiens et le djembé.

J'y ai découvert une communauté, du nom de Beneficio, à coté d'Orgiva, région de Granada, créée après la période 68, toujours active et vivante en ce jour. Il y parle l'anglais, l'espagnol bien sur, le français, l'allemand, et un peu moins l'arabe, le russe, et l'italien. Tout âge, toute couleur...

Je suis tombé amoureux et sais qu'un jour, au besoin, je pourrais y retourner. Mes sens s'en rappellent comme si c'était hier.

Il y a 1mois et demi, j'ai pris vol pour la Réunion, entre océan et montagnes, et y "survie" encore aujourd'hui... Bien que proche de la ville, la vie y est très différente, les façons de penser également. Mais il est simple de "respirer" et "souffler" un coup. C'est ce qu'il me fallait, pour le moment. Même si je suis sur une île, et que je peux pas partir aussi simplement. Wink

--------

L'école de la route, l'école de la vie, c'est comme l'autre : Il est inutile de passer le bac avec un niveau de CM2. De même, avec toutes les expériences, toutes les marches et les galères que j'ai expérimenté au cours de ces 5 dernières années... je ne suis pas encore prêt pour gravir et me retirer dans les hautes montagnes de l'Himalaya.

En revanche, je me suis trouvé, ainsi que ma route, et je vis, au quotidien, ma spiritualité, ma morale, qui continue de se façonner et de se forger au fil des jours, même si c'est loin d'être évident.

Se sentir totalement seul(e), aujourd'hui, chez soi, est une chose. Être totalement seul, au milieu de nul part, sans aucun repère, et garder la tête froide, en est une autre...

Si je devais te conseiller comme je conseillerai un petit frère ou une petite soeur, je te dirai de commencer petit à petit, en partant vivre une première expérience hors de chez toi, en trouvant lieu chez des personnes qui ont besoin d'aide et où tu pourrais être utile. L'échange sans question d'argent ouvre la voie à des relations plus saines et authentiques.

Enfin, c'est en sortant de son cadre que l'on prend conscience de soi, des autres, et du monde. On sourit des lors à la vie, au lieu de la pleurer. On comprend, au lieu de critiquer. On trouve la paix, au lieu de prier.

Ah oui, j'ai beaucoup angoissé durant ces périodes de "Je-fais-quoi-bordel ?".
L'angoisse est un signal. Le signal qu'il y a un besoin de changer de direction, mais que ce besoin va de pair avec la peur du changement. Et c'est normal. Notre mental à peur de ce qu'il ne connait pas, et met en place d'innombrables techniques pour parer à ce dit : changement.

C'est l'une des étapes nécessaire pour notre épanouissement : aller au delà de sa peur.
La vie est bien faîte. Nul ne peut cueillir les fruits de la sérénité sans avoir dépasser ses propres peurs.

Bon courage pour l'avancement et l'éclaircissement de ta situation Angeal. Et si besoin est (retour d'expérience, ressentis, infos, réflexion, idée ou carrément un "coup de pied au cul" Razz ...), hésite pas. Wink


A tchaô jeune dame.
Prend soin de Toi.

M.

Like a Star @ heaven

Lyade
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1086
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : En montagne. (act: PACA)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Free le Mer 24 Juil 2013 - 10:58

propositions qui ne sont là que pour nourrir la réflexion (à ne pas prendre au pied de la lettre) :

1/ faire un taff transitoire (par exemple à l'étranger, au pair) sur 1 à 3 années. S'y préparer en amont.
(si la pédagogie et autres "baby-sitting blues" te semblent supportables au moins quelques temps).
Réussir à connaître et vivre la société en adulte sur du moyen terme est utile en soi à plusieurs de niveaux : délaisser en vraie connaissance de cause les opportunités; préparer un long voyage et ses étapes; acquérir des compétences artificiellement dévalorisées en société, mais importantes à sa marge; apprécier des liens amicaux avant un grand départ, etc, etc...

2/ autre étape de transition possible: il y a plusieurs communautés qui ont des degrés divers d'autonomie en France, avec des philosophies de vies diverses et variées. Le Larzac, certes, mais il y en a plein d'autres. Une remarque: un minimum de blé en poche est une sécurité très utile si on sait se discipliner à ne l'utiliser qu'en cas d'urgence immédiate (sinon cela part vite). Utile à quoi ? Au final cela peut améliorer grandement les conditions de déroulement d'émancipation (toujours relatives), ou faciliter un mini tour de France/Europe/Plussiaffinités des lieux alternatifs, etc... Je ne vois cela que comme une étape, car ces milieux, comme le Tibet d'ailleurs, ne me semblent guère plus exempts de connerie humaine que le salariat. D'ailleurs, les services secrets chinois recrutent What a Face

Bref, y'a des bonnes planques/niches partout (dans le salariat aussi). Fortune favors the bold.

3/ tu parles de fuite vers la spiritualité. Cela me fait penser à nombre de profs et de fonctionnaires fuyant l'esclavage du salariat privé. Pourquoi pas, après tout. Cela n'empêche pas d'envisager aussi la pédagogie, la monotonie, la spiritualité.. comme des éléments permettant d' "apprivoiser" ses angoisses existentielles, d'avancer en faisant la paix avec le chemin, quelques soient les détours... (...qu'apporte la vie, nous savons bien qu'un jour, nous serons réunis^^...)

Free
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Samy. le Mer 24 Juil 2013 - 19:20

Salut.

Je crois avoir un parcours un peu similaire a celui de Lyade.
Je vais d'ailleurs lire un peu sur le forum pour avoir une meilleur idée de qui tu es ou au moins de comment tu te présentes aux autres.

De mon côté je peux te conseiller le wwoofing, j'ai quasiment fini mon 10ème mois en France, donc si tu as des questions.

En ce moment je suis dans un village dans les Hautes-Alpes nommé Eourres.

Il y a dans ce village ( entre 140 et 160 personnes y vivent a l'année, et pendant l'été il y a beaucoup plus de monde ) une école et un jardin d'enfant Steiner.

Samy.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 24
Localisation : En chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par lapin le Mer 24 Juil 2013 - 19:54

H


Dernière édition par lapin23 le Lun 5 Aoû 2013 - 17:52, édité 1 fois

lapin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Angeal le Mer 24 Juil 2013 - 21:16

Ouahou merci beaucoup pour toutes vos réponses ça fait super plaisir et donne pleins de bonnes idées ! Smile

Je pensais justement faire du étape par étape et commencer peut-être dès cet été partir dans un village abritant une communauté si mon copain est ok pour m'y emmener et participer.

Sinon je ne connaissais pas le WWOOF mais ça à l'air cool sur la plaquette du site. Si tu as plus de détails Samy à me donner j'en serais ravie. Notamment sur le temps à effectuer, les contraintes, le fait de pouvoir cumuler le wwoofing et ses études aussi.

Et en tout cas Lyade merci énormément pour ton témoignage ça donne encore plus envie et c'est super motivant. Je ne connaissais pas Longo Mai donc ça va me permettre d'agrandir mon stock de destination à faire absolument ! Le seul soucis actuel est le manque de sous....je dois bosser l'été au lieu de partir en vacances pour survivre à l'année alors c'est pas drôle Sad mais je vais essayer de faire mon premier périple à la fin Aout ! Smile

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Samy. le Mer 24 Juil 2013 - 22:10

Je peux t'écrire soit quelque chose de bref, soit je peux te recopier ou scanner 4/5 pages de descriptions de chaques fermes, les heures de travail, les tâches, comment j'ai vécu le cadre, l'ambiance.

Samy.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 24
Localisation : En chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Angeal le Mer 24 Juil 2013 - 22:23

La seconde solution me comblerait mais je ne veux pas non plus prendre trop de ton temps :S

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Samy. le Mer 24 Juil 2013 - 22:27

Je pense t'envoyer ca en MP avant dimanche.

Samy.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 24
Localisation : En chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Angeal le Mer 24 Juil 2013 - 22:29

Merci beaucoup tu es super sympas Smile

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par krapopithèque le Mar 10 Sep 2013 - 8:58

http://route-des-sel.org/

http://www.selidaire.org/

http://www.petitsfreres.asso.fr/

moins loin que le Tibet flower sunny flower 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2068
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par vega le Mar 10 Sep 2013 - 11:17

Ah c'est marrant j'ai le même rêve de monastère bouddhiste dans un coin de ma tête, qui ressurgit lors des périodes de doute! Il y a des monastères de femmes! Et les monastères bouddhistes en général acceptent d'accueillir les étrangers, il y en a même qui sont "spécialisés" là dedans. Voilà un super article sur une femme qui est devenue nonne bouddhiste est s'est battue contre le machisme ambiant pour diriger son temple de femmes! (en anglais) - Ah zut comme je suis un nouveau membre j'ai pas le droit de mettre le lien... j'essaie de te l'envoyer par MP-
As tu déjà pensé à essayer un mode de vie alternatif en prenant une année de césure? Beaucoup d'écoles acceptent le concept, si tu as un projet. Tu pars, et tu reviens terminer tes études, sûrement avec les idées plus claires. Je pense faire ça bientôt. Je me reconnais vraiment dans tes rêves d'autarcie Smile

vega
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par vega le Mar 10 Sep 2013 - 11:23

Ah je peux pas envoyer de MP non plus. si tu tapes "Mama asia from tv to temple" sur google normalement c'est le premier lien, sur le site d'ABC. L'article est vraiment passionnant.

vega
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir vivre dans un monastère au Tibet ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum