A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 9:03

Bonjour à tous,

J'ouvre un nouveau fil car je me rends compte que je dévie sur un autre fil que j'ai moi-même ouvert. Est-ce que vous pensez que le fait d'être HP peut nous faire aller trop loin dans notre relation à autrui ? Je m'explique: j'ai rencontré quelqu'un il y a presque 3 mois dans une soirée de groupe. J'ai tout de suite eu un bon feeling pour lui, il avait quelque chose de captivant. Mais je manque de confiance en moi dans les relations sentimentales et je n'ai rien fait. Je l'ai revu 3 semaines après et là, j'ai vraiment eu le sentiment que ce feeling était partagé. Mais toujours incapable de faire sortir mes affects, je l'ai laissé partir sans lui demander son numéro. J'avais commencé entre temps à discuter avec lui par écrit sur ZC et il me répondait plutôt régulièrement tant que nous ne faisions que parler psychologie... Jusqu'au jour où je lui ai proposé que l'on se revoit. Là il s'est complètement braqué et s'est montré même très violent en me disant que "je l'importunais". Après un ou deux autres MP où j'essayais de comprendre, il me bloqua sans répondre.

Depuis j'ai réussi à lui écrire 2 autres fois en 6 semaines, par différents moyens par forcément très orthodoxes dans la mesure où ils impliquaient de fouiner un peu sur lui sur le net... En vain. Je le soupçonne même de jeter directement mes messages avant de les lire.

Je suis THQI et je l'ai découvert il y a 2 semaines, je crois qu'il l'est aussi et que ça explique beaucoup d'éléments sur lui. C'est surtout ça que je voulais lui dire mais visiblement il ne veut rien entendre. L'ironie de l'histoire, c'est qu'il m'avait dit le jour où on s'est rencontré que l'on ne peut pas faire sortir quelqu'un du déni malgré lui. C'était prémonitoire.

Est-ce que vous pensez que bien que nous ayons la capacité de retrouver facilement des informations sur quelqu'un nous devrions nous en abstenir, même si c'est pour essayer de dissiper un malentendu ou de réparer ses erreurs ?

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Lujan le Mer 24 Avr 2019 - 9:52

Bonjour,

Je pense que le fait d'être HP n'a pas grand-chose à voir dans la situation... A part que c'est intense et que ça mouline. Le fait qu'il soit HP aussi constitue certainement un point commun entre vous... Mais on ne peut pas forcer une personne à "ouvrir les yeux" ni même à nous laisser une chance si pour une raison X ou Y elle n'est pas prête ou elle ne veut pas.

Le feeling... Pour ce qui est de l'intérêt que les autres me portent ou pas, je ne me fais pas du tout confiance. C'est triste à dire mais la plupart des relations sont déséquilibrées, surtout quand on est soi-même à 200% ou à la traîne. Je ne remets pas en cause le tien, ce n'est pas le propos.

Après... suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis... Si quelqu'un que tu ne connais pas encore cherche absolument à échanger avec toi, soit ça t'intrigue et tu joues le jeu, soit tu n'es pas disponible peu importe la raison, tu finis par trouver qu'il en fait trop et ça t'énerve.

Peut-être qu'un simple mot avec une ouverture pour lui dire que tu respectes sa position mais que tu aurais des choses à lui dire / à partager avec lui si jamais il changeait d'avis serait plus efficace que de s'acharner.

A voir... HP ou pas, si tu as vraiment le sentiment que ça vaut la peine que tu te battes pour lui, écoute-toi. Le risque étant qu'il se braque de plus en plus...

Lujan

Messages : 124
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 10:03

Hello, je t'avais répondu sur l'autre post sur le "sauveur" mais sans connaître l'histoire.
Mon avis sera du coup plus tranché.
Quelqu'un qui te répond que tu l'importunes ou ne te répond plus, il faut juste comprendre que tu l'importunes, point, c'est clair. Et respecter cela, c'est aussi et surtout se respecter soi même.
C'est du harcèlement ce que tu fais.
Si tes sentiments étaient sincères, tu n'as pas à les justifier, seulement entendre qu'ils ne sont pas réciproques.

D'ailleurs tu le connais à peine et tu crois déjà savoir ce qui est bon pour lui.

C'est faux et assez révélateur d'une tendance à projeter sur l'autre tes propres manques, doutes, peurs etc.. et l'occasion pour toi de t'interroger à ce sujet.
Il t'a peut être permis de comprendre des choses sur toi par effet miroir et sa fuite t'a comme "laissée sur ta faim" ?
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:09

Oui c'est possible, Hirondelle. Je me suis moi-même posée la question plusieurs fois. Mais répondre à l'autre qu'il t'importune sans plus d'explications, je trouve que c'est trop facile... C'est se poser en personne agressée alors que jusque là il me répondait et semblait intéressé lui aussi. Celui qui répond ça ne respecte pas l'autre non plus.

Peut-être que nous ne nous respectons ni l'un ni l'autre, c'est possible. Rolling Eyes Je voulais juste avoir une explication à la violence de sa réaction. Car sa réaction extrême en disait plus sur lui que sur moi. Elle disait qu'il ne me croyait pas et c'est ça que je ressens au fond, que quoi que je fasse, il ne me croit pas.

Edit: fautes de frappe

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:19

(Edit..messages croisés, donc en accord avec le message d'Hirondelle)

C'est sur...quand on en est à ceci, y a un soucis :
Depuis j'ai réussi à lui écrire 2 autres fois en 6 semaines, par différents moyens par forcément très orthodoxes dans la mesure où ils impliquaient de fouiner un peu sur lui sur le net.

Dans une comédie (je ne sais plus laquelle!) y en a un qui dit à un autre...qui a un peu de mal à comprendre Very Happy : "Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis".
(je viens de lire que déjà dit précédemment.. Wink )
J'ajoute, au vu de ce que je vois un peu sur Zc, qui est quand même nouveau pour moi, que beaucoup de zèbres, hpi ou thqi (ou ce que vous voulez Very Happy) me semblent assez...torturé(e)s dans leur relations sentimentales par exemple...


Dernière édition par FTC le Mer 24 Avr 2019 - 10:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 10:21

Tu dis que tu lui as proposé de le voir mais pas ce qu'était le but de cette rencontre (pour échanger, pour flirter ??) , ce qui signifie que chacun a pu interpréter à sa façon, d'où peut être le malentendu.
Sa réaction extrême laisse penser qu'il t'a prêté d'autres intentions que celles de discuter, qu'il t'a perçue comme une menace, à tort ou à raison ? Si tu ne lui as pas dit tes intentions réelles, cette ambigüité perçue a pu le déranger.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:22

Justement. Je précise un point : je ne me serais jamais comportée comme ça avec un normopensant. Mais il est zèbre aussi, il devrait comprendre que chez un HP, le besoin de comprendre est très important. Le harcèlement, c'est écrire 10 messages à quelqu'un en une semaine, pas 3 en 6 semaines. Pour moi, celui qui coupe toute communication sans explication est tout aussi coupable que celui qui en réclame une. C'est sa réaction extrême qui nourrit la mienne en quelque sorte.

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:24

Hirondelle78 a écrit:Sa réaction extrême laisse penser qu'il t'a prêté d'autres intentions que celles de discuter, qu'il t'a perçue comme une menace, à tort ou à raison ? Si tu ne lui as pas dit tes intentions réelles, cette ambigüité perçue a pu le déranger.

Absolument Hirondelle, je ne lui avais pas dit mes intentions réelles, je lui ai seulement proposé de le revoir. C'est aussi pour ça que je voulais avoir une chance de m'expliquer.

@Lujan : merci pour ta réponse. Je partage beaucoup de ton avis.


Dernière édition par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:28, édité 1 fois

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:26

Le harcèlement, c'est écrire 10 messages à quelqu'un en une semaine, pas 3 en 6 semaines.

Non.

Le harcèlement commence à "...par différents moyens par forcément très orthodoxes dans la mesure où ils impliquaient de fouiner un peu sur lui sur le net"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:30

Question de point de vue FTC. Après tout, ces informations étaient facilement accessibles, je me suis contentée de faire des associations d'idée. Ceux qui ne veulent pas être trouvés n'ont qu'à mieux se cacher.

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 10:30

Laughing perso, je ne crois pas du tout à la prétendue télépathie du zèbre Laughing
Je crois beaucoup plus à la communication verbalisée ou aux actes concrets pour dissiper les malentendus et éviter à chacun de "se faire un film".
Je comprends mieux du coup ton désarroi mais comme on dit "on ne peut pas forcer à boire un âne qui n'a pas soif" et perso, j'accorde plus de confiance aux faits qu'aux mots, surtout quand il n'y en a plus Laughing
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par actarus_71 le Mer 24 Avr 2019 - 10:32

Hirondelle78 a écrit:Laughing perso, je ne crois pas du tout à la prétendue télépathie du zèbre Laughing

arf, c'est pour ça que ça qu'on me répond jamais Perplexe
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:33

Ceux qui ne veulent pas être trouvés n'ont qu'à mieux se cacher.

Si tu raisonnes ainsi alors que tu es prête à entamer une relation sentimentale, c'est mal parti...


Dernière édition par FTC le Mer 24 Avr 2019 - 11:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 10:35

actarus_71 a écrit:
Hirondelle78 a écrit:Laughing perso, je ne crois pas du tout à la prétendue télépathie du zèbre Laughing

arf, c'est pour ça que ça qu'on me répond jamais Perplexe

Mort de rire Mort de rire
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:38

@FTC; en l'occurrence je ne m'apprête à rien du tout. J'essayais juste de trouver un moyen de renouer, peut-être maladroit certes. Mais si j'avais eu une solution plus simple pour m'expliquer avec lui, je l'aurais utilisée.

Sans vouloir être indiscrète, si tu n'es pas zèbre, tu ne peux pas comprendre. L'absence de réponse est probablement l'une des pires choses que l'on peut faire à un HP.

Ma phrase était volontairement provocatrice, je le précise toutefois. Wink

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:48

Je ne suis pas zèbre? Very Happy
Dac, je vois que c'était une provoc..pas du genre à mettre mon gros nombre puisque y a pas moyen, je reste inclassable Very Happy  rien à faire de cela, en fait.
Maintenant...non seulement je peux comprendre que l'absence de réponse est insupportable (et comment!) MAIS : Courir après ne donnera rien, évidemment...plus tôt tu le comprends, et mieux cela vaux pour toi.
Si votre futur est de vous retrouver...ça se fera...ne fais rien...si ton futur est qu'il te recontacte, il le fera Wink


Dernière édition par FTC le Mer 24 Avr 2019 - 11:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 10:51

Apophénie a écrit:@FTC; en l'occurrence je ne m'apprête à rien du tout. J'essayais juste de trouver un moyen de renouer, peut-être maladroit certes. Mais si j'avais eu une solution plus simple pour m'expliquer avec lui, je l'aurais utilisée.

Sans vouloir être indiscrète, si tu n'es pas zèbre, tu ne peux pas comprendre. L'absence de réponse est probablement l'une des pires choses que l'on peut faire à un HP.

Ma phrase était volontairement provocatrice, je le précise toutefois. Wink
Mais l'absence de réponse est une réponse. On dit que l'indifférence est même le pire des mépris, c'est comme ça que je l'interprèterais si l'homme en question était mon "petit ami".
Sauf que dans ton cas, c'est juste une personne qui t'a proposé de discuter et le "deal" semblait clair, vous ne vous deviez rien d'autre.
En l'occurrence, si tu n'en attendais rien de plus, il n'y a aucun enjeu ni aucune raison de te fâcher ni de lui en vouloir de ne plus te répondre, ni lui de t'en vouloir.

Par contre, en insistant, tu le mets dans une position délicate de "bourreau" et toi de "victime" alors qu'au départ, c'était juste un échange, rien de plus, rien de moins.
mets toi une seconde à sa place, tu ne peux pas lui reprocher de ne pas te donner ce qu'il ne t'a jamais proposé, pourquoi devrait il se sentir coupable de quoi que ce soit ?
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:53

Évidemment.
Spoiler:
(je vais ouvrir un cabinet de psycho-sexologie avec Hirondelle Dent pétée )


Dernière édition par FTC le Mer 24 Avr 2019 - 10:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 10:56

Mais je n'ai jamais dit qu'il ne m'a proposé que de discuter, Hirondelle. Pour moi, il y avait clairement ambiguïté de son côté aussi, sinon je n'aurais pas insisté autant. Wink

Je vais cependant me ranger à l'avis de FTC. Ça ne sert à rien de chercher à revoir quelqu'un qui me voit comme la réincarnation de Cruella. Rolling Eyes

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 10:58

"qui me voit comme la réincarnation de Cruella."

tss...pas d'interprétation...Quiet avec tout ça  Wink  (même si c'est pas forcément facile)

Il faut accepter...de ne pas comprendre parfois, et ça n'a rien d'évident bien sûr...


Dernière édition par FTC le Mer 24 Avr 2019 - 11:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 11:01

Apophénie a écrit:  Ça ne sert à rien de chercher à revoir quelqu'un qui me voit comme la réincarnation de Cruella. Rolling Eyes
Mort de rire
Il t'a visiblement diabolisée, tu dois lui faire peur !
Bah, c'est que tu ne le laisses pas indifférente, cruella , c'est mieux que rien  Dent pétée
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 11:54

C'est bizarre parce qu'avant mon diagnostic, je n'avais jamais souhaité être différente de ce que je suis... Maintenant que je sais que je suis THQI, je me dis souvent que je serais plus heureuse si j'étais moins complexe. Rolling Eyes

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 12:07

"Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"
Audiard
Wink
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 12:09

"Le bonheur absolu n'a cours que chez les sots"
Pierre Perret...dans une chanson Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Hirondelle78 le Mer 24 Avr 2019 - 12:13

Apophénie a écrit:C'est bizarre parce qu'avant mon diagnostic, je n'avais jamais souhaité être différente de ce que je suis... Maintenant que je sais que je suis THQI, je me dis souvent que je serais plus heureuse si j'étais moins complexe. Rolling Eyes

s'il te lit, il te recontactera peut être sur le fofo ?
je te propose cet avatar  Dent pétée

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? En_tou10
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 3502
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 12:15

On va éviter l'avatar des petites annonces... J'aimerais ne pas tomber aussi bas ! Laughing

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 12:46

Il y en a au moins un qui a mis THQI dans son nom d'utilisateur, ça a le mérite d'être clair, je ne juge pas, bien sûr.
Du moment que les personnes ne soient pas des mythos...ça se repère vite, surtout si on l'est soi même, ouarf ouarf.
Les personnes les plus extraordinaires de ma vie n'étant pas des THQI...Ceci ne compte donc aucunement pour moi...mais je comprends qu'on veuille l'annoncer Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par actarus_71 le Mer 24 Avr 2019 - 13:15

j'aime bien ce type de câblage, faut être pragmatique
actarus_71
actarus_71

Messages : 450
Date d'inscription : 23/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 13:18

Oui j'ai vu. C'est un peu trop limpide de le mettre dans son nom. Wink

Honnêtement je ne souhaite pas spécialement l'annoncer mais le décalage ressenti fait un peu partie de mes problèmes... Sachant que les problèmes recèlent souvent en eux-mêmes la solution, en ce moment je réfléchis de quelle façon m'adapter aux autres malgré ce décalage.

Si on ne peut pas parler de ça sur ZC, où donc le faire ? Mais il y a plein de façon d'être exceptionnel, FTC, indépendamment de son QI. Smile

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 13:41

Very Happy
T'ai-je donné l'impression d'avoir besoin d'être rassuré? Wink Very Happy
Pour répondre sérieusement, aucun besoin d'annoncer la couleur pour moi.
Un THQI repère t'il un autre THQI? (sujet dans le salon THQI)
Well...admettons qu'il le repère...et admettons qu'en plus il s'en foute...
Spoiler:
j'aime bien ce type de câblage, faut être pragmatique
Merci, je ne le fais pas exprès Smile   
Chacun est comme il est Very Happy J'ai bien compris que ta découverte était toute fraiche... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 16:29

FTC a écrit:
Un THQI repère t'il un autre THQI?

Je pense que oui. C'est d'ailleurs ce que j'ai ressenti en rencontrant le zèbre dont je parle dans ce fil. J'ai eu l'impression qu'on se reconnaissait mutuellement. Mais c'était aussi associé curieusement à un sentiment d'emprise. J'avais l'impression que pour la première fois de ma vie quelqu'un avait enfin prise sur moi. A l'époque je n'étais pas diagnostiquée. Je pense que lui ne l'est pas non plus. D'ailleurs ça me permet de répondre à un commentaire d'Hirondelle : je ne prétends pas savoir mieux que lui ce qui est bon pour lui mais savoir qu'on est THQI est très important, ça te permet de réinterpréter beaucoup d'éléments de ta vie...

Mais j'ai fait n'importe quoi la dernière fois que j'ai essayé de le joindre, je crois qu'il n'a même pas eu cette info.

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par St'ban le Mer 24 Avr 2019 - 16:31

Apophénie a écrit:
FTC a écrit:
Un THQI repère t'il un autre THQI?

Je pense que oui. C'est d'ailleurs ce que j'ai ressenti en rencontrant le zèbre dont je parle dans ce fil. J'ai eu l'impression qu'on se reconnaissait mutuellement. Mais c'était aussi associé curieusement à un sentiment d'emprise. J'avais l'impression que pour la première fois de ma vie quelqu'un avait enfin prise sur moi. A l'époque je n'étais pas diagnostiquée. Je pense que lui ne l'est pas non plus. D'ailleurs ça me permet de répondre à un commentaire d'Hirondelle : je ne prétends pas savoir mieux que lui ce qui est bon pour lui mais savoir qu'on est THQI est très important, ça te permet de réinterpréter beaucoup d'éléments de ta vie...

Mais j'ai fait n'importe quoi la dernière fois que j'ai essayé de le joindre, je crois qu'il n'a même pas eu cette info.

THQI:
https://www.promethee-devperso.com/infos-sur-le-thqi/
St'ban
St'ban

Messages : 6625
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 16:37

" savoir qu'on est THQI est très important"

Oui

Un THQI repère t'il un autre THQI?

Ce n'est pas une vraie question comme je l'ai posé, dans le sens que je ne te pose pas cette question à laquelle j'ai ma réponse (ce qui n'empêche pas ta réponse, bien sur)
Je la pose...avec la suite  Smile
Il n'empêche que ce n'est pas parce qu'on l'est...qu'on doit croire qu'à priori seul un THQI nous "comblera"...ce qui n'est absolument pas un cas général et c'est heureux (Tu ne l'as pas dit, certes...Juste une vague impression Smile )

Honnêtement je ne souhaite pas spécialement l'annoncer mais le décalage ressenti fait un peu partie de mes problèmes...

Si tu dis toi même que tu détectes un autre THQI : Nul besoin de l'annoncer (soyons logique, c'est la moindre des chose pour un THQI, n'est ce pas? Wink ) Tu n'as qu'à te dire que tu seras "détectée" aussi facilement.
Ta découverte toute récente sur toi même ne doit pas t'amener à trop sur-interpréter (ce serait dommage)...enfin, c'est juste un avis par rapport à ton histoire Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 18:42

FTC a écrit:" savoir qu'on est THQI est très important"
Il n'empêche que ce n'est pas parce qu'on l'est...qu'on doit croire qu'à priori seul un THQI nous "comblera"...ce qui n'est absolument pas un cas général et c'est heureux (Tu ne l'as pas dit, certes...Juste une vague impression Smile )

Honnêtement je ne souhaite pas spécialement l'annoncer mais le décalage ressenti fait un peu partie de mes problèmes...

Si tu dis toi même que tu détectes un autre THQI : Nul besoin de l'annoncer (soyons logique, c'est la moindre des chose pour un THQI, n'est ce pas? Wink ) Tu n'as qu'à te dire que tu seras "détectée" aussi facilement.
Ta découverte toute récente sur toi même ne doit pas t'amener à trop sur-interpréter (ce serait dommage)...enfin, c'est juste un avis par rapport à ton histoire Wink

Pour la 1ère partie, c'est vrai dans l'absolu mais pas forcément pour un individu donné. En l'occurrence, ton impression est bonne. Non pas parce que je cherche absolument un THQI mais tout simplement parce que je n'ai pas bcp de manques. Or tomber amoureux, c'est aussi rencontrer quelqu'un qui va les combler. Mon manque principal, c'est ce sentiment que j'ai depuis très jeune de ne pas être vue... Bien avant de le découvrir, j'avais l'impression d'être loin de l'autre. Je n'avais jamais liée ça à l'intelligence mais je ressentais profondément cette distance. Le diagnostic n'a fait que m'aider à comprendre son origine.

Quand au fait d'être reconnue naturellement, je te confirme que j'ai croisé un autre T peu après mon diagnostic. Eh bien on s'était également reconnus avant de se poser la question. Mais on était ts 2 diagnostiqués cette fois. Alors que 2 T qui se croisent sans le savoir l'un et l'autre, ça a qqch d'un peu vertigineux comme sensation. Smile

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 19:04

"La pensée est dans le cerveau, et l'intelligence dans le cœur"
Evagre le Pontique


Dernière édition par FTC le Lun 13 Mai 2019 - 21:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 19:08

Tu me réponds si tu veux mais est-ce que tu es THQI ? Je pense que non personnellement mais ce n'est qu'une supposition. Wink

(Je précise que reconnaître un autre THQI, ça marche IRL mais pas par écrit, car il y a trop de facteurs confondants : sur ce site, il y a probablement des PN et des mythomanes aussi bien que des HPI, THPI ou Aspies, et tous se font passer pour des "zèbres".)

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 19:13

Si je te demande ça, c'est parce que tu sembles croire que les gens IRL vont te dire qu'ils le sont. Déjà le THQI ne concerne qu'une personne sur 1000. Donc faut déjà que tu croises cette personne et ensuite qu'elle le sache elle-même pour éventuellement te dire qu'elle l'est... Ce qui est très peu probable.

Le THQI qui me fuit par exemple a clairement une vie extraordinaire.

En l'occurrence, IRL, à part mes parents, je ne l'ai dit qu'à 2 amies proches et à un groupe ZC que je côtoie.


Dernière édition par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 19:15, édité 1 fois

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 19:14

.


Dernière édition par FTC le Lun 13 Mai 2019 - 21:24, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Apophénie le Mer 24 Avr 2019 - 19:16

Dg dans l'enfance ? Parce que la construction n'est pas la même si tu l'apprends à 10 ans qu'adulte.

Pour la personne de ton entourage dont tu penses qu'elle l'est, il est possible que pour elle, ça ne change rien. Je t'ai parlé de mon cas plus haut, et ce cas puisqu'il ne concerne qu'un individu n'est pas généralisable à la "population THQI".

Edition: Ce que je voulais dire, c'est comment sais-tu que les gens exceptionnels que tu côtoies ne sont pas T ou HP ? Je sais par exemple que j'ai beaucoup de mal à différencier un HP homogène d'un THQI hétérogène. Je pense que l'on "détecte" mieux les profils qui sont proches de nous.

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par sayangku le Jeu 25 Avr 2019 - 21:54

Apophénie a écrit:Mais je n'ai jamais dit qu'il ne m'a proposé que de discuter, Hirondelle. Pour moi, il y avait clairement ambiguïté de son côté aussi, sinon je n'aurais pas insisté autant. Wink

Je vais cependant me ranger à l'avis de FTC. Ça ne sert à rien de chercher à revoir quelqu'un qui me voit comme la réincarnation de Cruella. Rolling Eyes


Bonsoir, es tu certaine qu il est célibataire ?

Ce besoin de te clasher d un seul coup de cette manière peut être que qq un avait besoin de voir çà qq un qui aurait pu constater que vos conversations prenaient un tournant plus engageant …….
sayangku
sayangku

Messages : 2
Date d'inscription : 25/04/2019
Age : 45
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par dapsaille le Jeu 25 Avr 2019 - 22:29

aouche .... donc il y as les THQI et les autres .... merci  d'avoir laissé ce post actif , cela permet de prendre conscience des dérives possibles Shocked Shocked

EDIT = suppression de redondance


Dernière édition par dapsaille le Jeu 25 Avr 2019 - 22:31, édité 1 fois
dapsaille
dapsaille

Messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2018
Age : 38
Localisation : seine et marne

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par Invité le Ven 26 Avr 2019 - 0:02

Ce que tu dis n'est pas faux Apophénie, mais excessif donc inexact.

Si je peux me permettre tu es très rationnelle et comme très souvent les hyperrationnels tu as une faiblesse au niveau des émotions. Une façon de prendre personnellement et trop à cœur les situations. Et si les émotions sont une force pour d'autres, ce n'est pas le cas ici, c'est au contraire une excellente façon d'obscurcir le jugement et qu'il faut apprivoiser.

La notion de magie primitive entre deux T/HQ qui se rencontrent pour la première fois sans qu'aucun ne le sache me parle, cette sorte de lumière qui évanouit le reste du monde et ne compte plus qu'elle. Pour autant ce n'est pas obligatoirement de l'amour, ni l'Amour avec un grand A. C'est une rencontre de deux esprits ce n'est pas toujours la rencontre de deux coeurs.

Et la vie est longue, surprenante et souvent très ironique.

Apprendre la nuance entre le cœur et l'esprit pourrait être utile


Dernière édition par Ombre de Lune le Mer 15 Mai 2019 - 9:51, édité 3 fois (Raison : Ajout de la phrase en italique... Ça me tenait à cœur)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par GyгєєгyG le Ven 26 Avr 2019 - 0:09

THQI ou non-THQI, créer un groupe implique nécessairement des critères d'inclusion, et donc d'exclusion. De ce dernier mot, se cache en effet une violence excessive, et c'est malheureusement ce qu'on peut voir dans vos derniers échanges de tirs.

Pour répondre à la question de départ, à partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ; à partir du moment où on se pose la question. Encore faut-il se la poser...

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
GyгєєгyG
GyгєєгyG

Messages : 617
Date d'inscription : 27/10/2018
Localisation : Caen

https://www.youtube.com/watch?v=anD9ZrMJT8k&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par GyгєєгyG le Ven 26 Avr 2019 - 0:19

Bonjour,
Je verrouille ce sujet jusqu'à ce que je trouve du temps personnel à sacrifier pour le modérer.

Aucun sujet annexe ne sera toléré, sous prétexte que celui-ci est verrouillé.
Je demande à FTC et à Apophénie se s'ignorer mutuellement.
La modération prend en charge l’analyse des échanges de ce fil, ainsi que ses signalements.

Discussion close.

Bonne soirée,
Greysome of Balthus, pour la modération.


Dernière édition par Gгєyร๏๓є of Balthus le Ven 26 Avr 2019 - 0:22, édité 2 fois

_________________
Modérateur du forum : ma messagerie est à disposition des membres.
Signature dans les MP: le libellé "pour la modération" indique que le message vous est signé sous le rôle de modérateur. À défaut, il est à titre personnel.
GyгєєгyG
GyгєєгyG

Messages : 617
Date d'inscription : 27/10/2018
Localisation : Caen

https://www.youtube.com/watch?v=anD9ZrMJT8k&feature=youtu.be

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par LhaleeTreize le Dim 5 Mai 2019 - 14:17

Bonjour,

Nous avons nettoyé ce sujet de ses HS et de ses attaques.
Merci d'en respecter désormais le thème et, de façon générale, de respecter la charte.
Toute nouvelle attaque fera l'objet d'un bannissement.



_________________
Je traquerai désormais les toujours dans le jamais. La beauté dans ce monde.
Muriel Barbery, L'élégance du Hérisson
LhaleeTreize
LhaleeTreize

Messages : 898
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 31
Localisation : Dans mes chaussures en général.

Revenir en haut Aller en bas

A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ? Empty Re: A partir de quel moment va-t-on "trop loin" dans sa relation à l'autre ?

Message par AnaSoul le Mer 15 Mai 2019 - 9:47

Bonjour,

Mon petit témoignage
Avant de savoir que j’étais HP et même ce qu’était cette notion avec tout ce qu’elle englobe, j’avais rencontré un mec
Ce Qu’il était beauuuuuuuu
On se voit
Et là un match total !!!
Pour reprendre le terme plus haut « et la lumière de Amour se projeta sur nous »
Oh envidence
Que notre accouplement était instinctif autant physiquement mais surtout intellectuellement
Pour la première fois de ma vie on se comprenait s demi mots
Et oui de me parler de sa précocité
Et moi ah ok
Mais dans le fond peu m’importait car stigmatiser les gens ne m’a jamáis intéresse
1 mois plus tard on se donne plus de nouvelles ... j’ai pas insisté mais au fond ça m’allait aussi même si ne pas avoir plus de réponse que ça m’a « chiffonné » (je vous laisse réduire le chiffon)
Et puis bam
15 jours après mes filles sont détectées HP
Je bascule dans ce monde où j’étais deja sans le savoir
Ma conclusion sera la suivante : on a vécu un shoot intellectuel qui s’est prolongé physiquement
Una addiction courte
Mais que ce fut bon !!!
AnaSoul
AnaSoul

Messages : 112
Date d'inscription : 28/03/2018
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum