Mon cher journal

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 14:02

Boitachat a écrit:Mince, je l'ai déjà faite, celle-là.
Je barre.

EDIT : Effectivement, je radote.
Peut-être mais personne ne résiste à un grand classique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Mer 30 Oct 2013 - 23:29



J'ai besoin de théâtre, de textes, de mots, de diction.
De mots dans ma bouche, dans mes oreilles aussi.
De lecture, à haute voix.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 31 Oct 2013 - 10:32

Luchini me fait p.... de rire...
Ses orgasmes verbaux sont inimitables surtout depuis qu'il se plaint de la baisse de sa libido testostéronique!
Embarassed  j'ai failli glisser!
(Vivement qu'on trouve une solution avec notre ligne internet et qu ej epuisse regarder toutes les videos que vous postez tous)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 31 Oct 2013 - 10:45

Orgasmes verbaux est pile la bonne expression !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mumen le Ven 1 Nov 2013 - 12:31

Clarissa Pinkola Estés : +1

La grande dame, le livre incontournable que connaissent les cosmopolites, le livre que l'on trouve toujours dans les librairies ou passent les voyageurs.

Le cadeau magique à offrir à une femme qui vit et pense. Une retrouvaille.

Elle devait écrire d'autres tomes, trois ou quatre, je ne sais plus.

J'ai lu un jour un extrait de l'introduction devant des féministes du style Gender, autodéfense et compagnie. Elles étaient vachement embêtées. C'est si beau qu'elles étaient émues jusqu'aux tripes, mais vous comprenez, c'est de l'essentialisme et l'essentialisme, ça ne devrait pas exister, c'est mal. La chef, la forte du cerveau se tortillait sur sa chaise en disant oui, mais, euh, non... Elles se sont vengées plus tard en me claquant le bec violemment à deux reprises sur des conneries.

Onfray, y-a à boire et à manger, y-a du meilleur et du à vomir. Je ne connais pas "La politique du rebelle". C'est appétissant, comme titre. S'il me passe par les mains, je goûterai, à cause de ton bon goût pour Estés !

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mumen le Ven 1 Nov 2013 - 12:44

Ma mère (77 ans aux prunes) s'est vu offrir un livre gratuit pour trois achetés, oui comme de la lessive, a choisi parmi deux ou trois, sans se souvenir que je lui avais déjà parlé de Pinkola Estés, "La Danse des Grand mères".
Il existe une tradition ancienne qui veut que, lorsqu'une fille se marie, les vieilles femmes essaient de tuer le marié avant qu'il ne gagne la chambre nuptiale. Et leur arme, c'est la danse. Quand les Femmes qui courent avec les loups atteignent la maturité, vient le temps de La Danse des grand-mères.

Vivre pleinement, développer sa vision intérieure, écouter son intuition, tel est le message de ces aînées que rien n'arrête. Elles sont une source inépuisable de force et nous transmettent inlassablement un trésor de sagesse.

A travers les mythes et les métaphores, la psychanalyste et conteuse Clarissa Pinkola Estés développe les thèmes qui ont fait d'elle un auteur de référence dans le monde entier. Sa voix touche le coeur et l'intelligence des femmes de tous âges.
Maintenant elle l'offre à toutes ses copines.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 13:10

Bonjour Mumen,

la seule féministe à écouter est bien Clarissa.
Bon, c'est décidé, je le ressors de mon placard et je le relis !!!

Onfray : tout à fait d'ac. !
J'ose dire que La politique du rebelle m'a évité 10 ans de psychanalyse !
Le reste... si, le journal hédoniste est sympa (pas tout lu).
La contre-histoire de la philosophie doit l'être aussi.
Mais Onfray n'est pas si iconoclaste que cela.
Pas plus tard qu'hier soir, je suis tombée dans Alice Miller (Notre corps ne ment jamais) sur une très vive critique de Freud (lire le passage concernant le suicide de Virginia Woolf, édifiant !!!).

Faisons le point (je dois l'avoir déjà fait ailleurs... pas grave).

Mes trois bouquins/auteurs "fondateurs" sont :
Onfray (La politique du rebelle, je précise, donc, une fois encore, publié juste avant la médiatisation). Because of Platon éjecté au profit de Bergson (les sombres histoires de désirs et de manques rayées de la carte pour ouvrir grand les portes à l'élan vital)

Clarissa P.E., parce qu'elle m'a poussée à écouter mes intuitions et ma sensorialité + à changer de "famille"

J. Salomé pour ce que j'ai picoré à droite et à gauche dans son oeuvre (quand on en a lu un on les a tous lus.... ou presque) parce que je suis séduite par sa théorie de la communication (parler de soi et non pas de l'autre = ne pas définir l'autre ; l'écoute active = lorsque l'autre parle, la mettre en veilleuse = ne pas donner de conseil mais amplifier la parole de l'autre et le soutenir ; oser = à qui ferais-je de la peine si j'étais moi-même).

C'est grâce à ces lectures-là, dans lesquelles j'ai trouvé écrite noir/blanc la confirmation de ce que je ressentais intimement que j'ai trouvé le courage de dire à mon psychiatre :

"Docteur, vous vous trompez sur toute la ligne (non je n'ai pas de manques permanents mais une vraie énergie ; si, mes intuitions sont les bonnes ; et non les critiques/conseils de mes "amis" ne sont pas des cadeaux mais de vraies critiques qu'ils ne font pas pour mon bien à moi mais pour leur bien à eux), ma psychothérapie s'arrête là".

Ce fut ma dernière séance avec lui. J'étais en larmes, que dis-je : liquide !!!
Précision importante : c'était (et c'est toujours) un excellent psychiatre. Et je suis arrivée là parce qu'il m'y a poussée. C'était précisément sa mission : faire tomber mes résistances, me pousser à me rebeller contre "l'autorité" (donc lui, par transfert), m'écouter, me faire confiance. Il m'aura fallu plus d'un an entre ruminer ce qu'il me disait + trouver des réponses dans les lectures + lui parler).
La phase "lecture + lui parler" a été ultrarapide (1 semaine.... environ).
Onfray, lu en dernier, a été le déclencheur de tout (Michel, si tu nous lis... Bisous )

= changer de vie = changer d'amis = changer de famille etc.

J'espère être lue, faire envie et, plus encore, que mon expérience, si modeste soit-elle, pourra inciter plein, plein, plein de zèbres à chercher et chercher encore. Ne lâchez pas l'affaire !!!

Découvrir la zébritude est venu bien après... (pas tout à fait 10 ans).
Mais j'étais déjà sur le bon chemin.

Alors tout n'est pas réglé (il arrive que je rechute et puis j'ai aussi mes doutes Embarassed), mais j'avance et, finalement, je trouve que je vais plutôt bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 13:12

mumen a écrit:Ma mère (77 ans aux prunes) s'est vu offrir un livre gratuit pour trois achetés, oui comme de la lessive, a choisi parmi deux ou trois, sans se souvenir que je lui avais déjà parlé de Pinkola Estés, "La Danse des Grand mères".
Il existe une tradition ancienne qui veut que, lorsqu'une fille se marie, les vieilles femmes essaient de tuer le marié avant qu'il ne gagne la chambre nuptiale. Et leur arme, c'est la danse. Quand les Femmes qui courent avec les loups atteignent la maturité, vient le temps de La Danse des grand-mères.

Vivre pleinement, développer sa vision intérieure, écouter son intuition, tel est le message de ces aînées que rien n'arrête. Elles sont une source inépuisable de force et nous transmettent inlassablement un trésor de sagesse.

A travers les mythes et les métaphores, la psychanalyste et conteuse Clarissa Pinkola Estés développe les thèmes qui ont fait d'elle un auteur de référence dans le monde entier. Sa voix touche le coeur et l'intelligence des femmes de tous âges.
Maintenant elle l'offre à toutes ses copines.
Je suis très étonnée qu'aucun fil ne lui soit consacré.

Merci Mumen pour ce partage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 18:38

Onfray=> Zèbre? Je suppose que tu le penses si tu imagines qu'il lit zc...
Parfois je m'amuse à parier sur certaines personnes médiatisées.
Et une fois j'ai vu passer le nom d'un animateur tv dans un mailing d'une assoce de zèbres... Peut-être une homonymie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 20:20

Marie63 a écrit:Onfray=> Zèbre? Je suppose que tu le penses si tu imagines qu'il lit zc...
Pété de rire

Marie, c'était une pure blagounette.

Un peu à la façon des animateurs télé qui font des private jokes en disant "Untel, si tu nous regardes" ou bien "je sais qu'untel nous regarde".

Très très nul.
Je suis la médiocrité incarnée.

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed 



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 22:39

Dimanche, 3 novembre 2013

Envie de radoter...
Pour Heimat, ce chef-d'oeuvre absolu.






J'ai découvert un film sensible, délicat, tout en retenue, même s'il relate des épisodes tragiques et parfois violents. J'ai aimé la bienveillance omniprésente (la parfaite antithèse de Haneke qui peut aller se rhabiller avec son Ruban blanc, terriblement arrogant).

Ici, les images sont très esthétiques. Les éléments de couleur dans les tableaux en noir et blanc donnent une force symbolique supplémentaire à l'ensemble. La nature est superbement filmée. Quelle beauté !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 4:00


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 4:24



Qui s'assemble finit toujours par se ressembler...
A méditer.


Dernière édition par Fabuliotte le Lun 4 Nov 2013 - 14:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 14:51

Lundi, 4 novembre 2013

Sujet intéressant :

Soigner son égocentrisme

J'aime en particulier cette phrase :
"Mais comme il n'a pas écouté vraiment l'autre, n'a pas entendu ses vrais besoins, il construit autour de lui un univers de solitudes partagées."

L'expression "solitudes partagées" me glace d'effroi.
Mais c'est bien de cela qu'il s'agit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 7:33

Jeudi, 7 novembre 2013

Jonathan Franzen signe un article intéressant, dans The Guardian

What's wrong with our modern world

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mumen le Jeu 7 Nov 2013 - 10:55

Salut Fabuliotte

Je me dis que tu as vraiment compris une essence du fil de présentation sur zc en titrant le tien comme tu l'as fait !

Jonathan Franzen a écrit:While we are busy tweeting, texting and spending, the world is drifting towards disaster, believes Jonathan Franzen, whose despair at our insatiable technoconsumerism echoes the apocalyptic essays of the satirist Karl Kraus – 'the Great Hater'
En écho à cet article, comment ne pas se rappeler :



The time has come
Le moment est venu
To say fair's fair
De dire qu'il faut être juste
To pay the rent
De payer le loyer
To pay our share
De payer notre part
The time has come
Le moment est venu
A fact's a fact
Un fait est un fait
It belongs to them
Cela leur appartient
Let's give it back
Aller, rendons le


mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 19:47

mumen a écrit:En écho à cet article, comment ne pas se rappeler :
Tiens, Midnight Oil... Merci !
J'aime tellement ce titre que je me demande si je ne l'ai pas déjà déposé quelques pages plus tôt (avec Tiken Jah Fakoly et Eddy Grant).

J'ai eu envie d'ouvrir un fil "Chansons engagées"... (sur le modèle des Chansons délicieusement sexuelles) mais j'ai craint qu'il ne soit trop polémique. Ce fut donc sitôt créé, sitôt effacé !

L'article de Jonathan Franzen appelle le bon sens, non ?
Un bon sens qui m'a fait cruellement défaut, ces dernières semaines.

Quant au mode "Journal", moi qui n'en tiens pas et n'en ai jamais tenu (je n'ai que des carnets dans lesquels j'ai recopié des passages d'oeuvres marquantes pour moi, à commencer par Sartre, Les Chemins de la Liberté, une trilogie méconnue qui devrait pourtant plaire aux zèbres que nous sommes puisqu'elle aborde le thème de la liberté et de son corollaire, la solitude), il me permet avant tout de faire le point avec moi-même, avant de me sentir suffisamment stable pour quitter définitivement ce lieu, de passage... zébré !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 22:47

Le monde a besoin d’amour de soi, simplement pour en finir avec l’amour de soi.

http://www.jeanrochette.com/2012/08/soigner-son-egocentrisme.html

Il est temps que l’on s’aime et que l’on s’autorise à se réaliser. Parce que tant que nous n’aurons pas fait cela, nous ne pourrons pas passer à notre autre partie de notre plan de vie : aider les autres à s’aimer et à se réaliser. Et c’est pourtant la partie la plus importante.
Mais nous n’en sommes pas là, hein?
En tout cas pas encore…

Ce passage me ramène au poème déposé par AIW.

http://www.zebrascrossing.net/t11474p320-mon-cher-journal#552473

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mumen le Jeu 7 Nov 2013 - 23:36

Franzen y m'a un peu énervé !

D'abord c'est de l'anglais et j'ai un peu de mal. Ensuite, c'est loooong ce texte pour dire des choses décousues avec un fil conducteur "Karl Kraus" qui vaut son pesant de cacahuètes, mais j'ai pas tout compris, déjà en anglais alors en plus en Kraus !!!

L'accroche est bonne mais elle n'est pas vraiment tenue et y delaye y delaye en disant des choses bof, v'la tout. La conclusion est bonne et il y a pas mal de perles :
"Maybe apocalypse is, paradoxically, always individual, always personal"
"This velocity doesn't realize that its achievement is important only in escaping itself."
etc.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 1:22

Il fallait faire comme Fabuliotte : ne pas s'énerver contre la langue anglaise et chercher un peu ailleurs
Spoiler:
Fabuliotte n'aime pas s'énerver, mais alors pas du tout.
pour trouver ceci, entre autres, et s'intéresser à Karl Kraus plus tard...

Le sujet qui m'intéressait, dans l'histoire (entendue sur France Cul) était celle-ci.

"Pendant que nous tweetons, envoyons des textos et dépensons, le monde court à sa perte."

Le sujet m'interpèèèèèèèèèèèèèèèlle quelque pââârt.

J'y découvre Dave Eggers (Le Cercle) ainsi que le roman d'Upton Sinclair (que je ne connaissais pas non plus) : La jungle.

Bref, tout cela parle de nos addictions aux technologies modernes...


Dernière édition par Fabuliotte le Ven 8 Nov 2013 - 21:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 2:24

Envie




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 20:35

Vendredi 8 novembre

Une découverte, pour moi
James Thierrée


C'est comme si à l'intérieur de la fatigue naissait une danse...



@Boitachat si tu passes par ici, je ne sais pas pourquoi, cette danse du hanneton me fait penser à toi... (je ne l'ai pas regardée jusqu'au bout).
Probablement pour la poésie et la créativité débordante.

Vivement la fin de 2013


Dernière édition par Fabuliotte le Ven 8 Nov 2013 - 22:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Ise le Ven 8 Nov 2013 - 21:44



Si on m'en offre une ?
Je n'en voudrai pas...
Aucune ne vaut la mienne !!!




Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 22:12

Fabu dixit:
"C'est comme si à l'intérieur de la fatigue naissait une danse..."
Hey!!!!! Elle est superbe celle là!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 22:17

Marie63 a écrit:Fabu dixit:
"C'est comme si à l'intérieur de la fatigue naissait une danse..."
Hey!!!!! Elle est superbe celle là!
Pas Fabu... Embarassed Embarassed  James Thierrée.
Je viens de la replacer sous la bonne vidéo.

Merci Ise et Marie d'être passées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum