Mon cher journal

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:12

licorneau a écrit:Cadeau
Et en plus tu touches ma corde sensible...

MERCI BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP !

Bisous 

Au plaisir de se croiser en IRL Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:36

PS : ces paroles ne pourraient elles être celles que tu pourrais adresser aujourd'hui à la jeune fille, femme que tu as été, et peut être à celle d'il y a quelques mois encore ?

Fabuliotte a écrit:Mercredi 21 août : aïe, aïe, aïe, ce forum…
Le moment est venu de faire un point, de prendre quelques résolutions et de t’y tenir.
:
Il y a un super forum en cours sur Dabiowski.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:45

licorneau a écrit:PS : ces paroles ne  pourraient elles être  celles que tu pourrais adresser aujourd'hui à la jeune fille, femme que tu as été, et peut être à celle d'il y a quelques mois encore ?

Fabuliotte a écrit:Mercredi 21 août : aïe, aïe, aïe, ce forum…
Le moment est venu de faire un point, de prendre quelques résolutions et de t’y tenir.
:
Il y a un super forum en cours sur Dabiowski.
Je ne suis pas sûre de bien te suivre...

Dis-moi...

Dabrowski : pas encore étudié...
Il me reste aussi à aller faire un tour du côté de l'inhibition intellectuelle.


Dernière édition par Fabuliotte le Jeu 22 Aoû 2013 - 17:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:57

Ainaelin a écrit:Long hug It's probaly better for you indeed. You won't leave forever, will you ? You'll be back ?

Bisous Fabuliotte
Eigentlich hast Du Recht.
Es ist viel besser für mich so.

Heute hatte ich noch Konzentrationsschwierigkeiten...
Es war aber schon viel besser.

Es ist so schwierig, zu wissen, wie man sich hier benehmen soll.
Ich habe in so kurzer Zeit so viel neue, nette, wahnsinnig interessante Leute kennengelernt.

Ich habe den Eindruck, man hat keine Alternative.
Entweder voll dabei zu sein, oder gar kein Konto haben.
D.h. ich muss unbedingt lernen, mich zu disziplinieren.
Erst dann wird alles OK sein.

Viele liebe Grüsse ebenfalls.

Fäbülötte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par ViVie le Jeu 22 Aoû 2013 - 18:50

Fabuliotte a écrit:Bonsoir à tous,,

mon passage par ce forum aura été relativement bref.

Je pars pour plusieurs raisons :
* tisser des liens, lire les messages des uns et des autres est vraiment chronophage et me maintient sur mon PC ce dont je n'ai précisément pas envie.
* je n'ai pas la patience de miser sur la durée
* et je m'aperçois que je n'ai rien à raconter d'intéressant...
* en tout juste deux mois j'ai trouvé le moyen de tomber sur un type malveillant (pas de chance, les filles je compte sur vous : je pensais qu'il avait quitté le forum, mais il a simplement changé de pseudo en conservant le même avatar, l'imbécile...) et... sur un con c'est déjà trop !
* mon niveau d'empathie est bien trop bas pour que je me consacre aux autres sur ce forum (je le fais, mais dans un autre cadre, professionnel).

A celle et ceux d'entre vous avec lesquels j'ai échangé par messagerie privée je souhaite bonne chance pour tout...

Très sincèrement.

Fabuliotte
Tite Fabuliotte (c'est bien ça ton pseudo ? Une mini Fabuleuse non Very Happy )

Je pense que comme beaucoup (et je me reconnais là dedans) tu te mets trop la pression.

Personne de censé, ne t'en demande autant.
J'ai appris quelques petites choses depuis que je suis ici : Les gens déçus, le sont en général à hauteur de leurs propres attentes; cela ne te concerne pas, ce ne sont pas les tiennes.

Écris et partage ce que tu souhaites et fais le pour toi. Pour ta propre découverte, avancée, libération aussi. Les gens intéressés suivront, tu seras surprise.
Et puis bon, il n'est pas possible de plaire à tout le monde (tous les jours, se le répéter au moins 2 ou 3 fois, devant la glace:D), nous sommes tous différents malgré nos ressemblances !

Bon voilà, ça c'est fait :
Maintenant tu as piqué ma curiosité, qu'exposes-tu ? (réponse en MP si tu le souhaites bien sûr ou même pas de réponse du tout, si tu ne veux pas en parler; c'est ton choix).

Bonne découverte de toi !

ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 56
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 19:00

[quote="ViVie"]
Fabuliotte a écrit:Quoi que tu décides, bonne découverte de toi !
Long hug
Vivie merci pour ton gentil message et tous tes encouragements. Ici comme sur d'autres fils.
Cela m'aide beaucoup.


OUI, 100 % oui, je me mets effectivement beaucoup trop la pression.

Ce à quoi tu fais référence date...
Je me disais cet après-midi que j'avais sûrement franchi un nouveau cap.
Phase I : l'émerveillement. Ils sont formidables.
Phase II : le doute. Mais qu'est-ce que je fous-là ?
Phase III : l'émerveillement². Ils sont réellement formidables.

C'est décidé : je RESTE !!!
Mais il faut que je sois prudente côté chronophagie...

Pour la petite histoire : je n'expose RIEN...
Mais le jour où j'ai écrit le passage que tu cites, j'avais eu droit à une séance chez Dr Sinoque le matin et à une invitation à un vernissage le soir.

Et je m'étais justement dit que franchement...
entre
* me torturer sur le pourquoi du comment du parce que des choses
et
* affronter (et dépasser) mes peurs en osant me rendre à un vernissage

je décidais d'opter pour la seconde solution, beaucoup plus positive !!!

Donc je reste, je me recadre, mais je garde le contact... parce que ma gourmandise m'interdit de procéder autrement...

Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mrs doubtfull le Jeu 22 Aoû 2013 - 20:08

Et à propos de chronophagie, mon homme nomme la tablette " mon nouvel amant"...
Rolling Eyes Razz 

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 20:14

mrs doubtfull a écrit:Et à propos de chronophagie, mon homme nomme la tablette " mon nouvel amant"...
Rolling Eyes Razz 
Quoi, mrs doubtfull, tu veux mes poux Z ?

Respect Pété de rire Bisous Bisous 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mrs doubtfull le Jeu 22 Aoû 2013 - 20:17

Sans les poux sur l'époux, alors....scratch 

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013 - 20:19

mrs doubtfull a écrit:Sans les poux sur l'époux, alors....scratch 
Bravo ! Respect Bravo ! 

Tchao Tchao Tchao 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 8:20

Vendredi 23 août :

Ainaelin a dit : "cesse de te dénigrer"
Licorneau a dit : "tu es ta seule référence"
Ours a dit : "cesse de te comparer"
Vivie a dit : "tu te mets trop la pression"
Ours a redit : "sois prudente"
Ours a redit : "va bosser"
EDIT : Harpo a dit : "n'oublie pas d'où tu viens"



Merci à chacun de vous.
Votre sollicitude me touche beaucoup.
Plus encore, elle ramène à la sagesse et à la raison


Dernière édition par Fabuliotte le Ven 23 Aoû 2013 - 8:59, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Harpo le Ven 23 Aoû 2013 - 8:24

J'peux rajouter : "n'oublies pas d'où tu viens" ?

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 8:54

Harpo a écrit:J'peux rajouter : "n'oublies pas d'où tu viens" ?
Je prends ! Voir Edit ci-dessus.

Approuve Approuve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 19:37

Vendredi 23 août (fin) :

JE VAIS BIEN !
À la lecture de nombreuses présentations, au fil de nombreux échanges publics comme privés, le moment me semble venu de parler de mon histoire…
J’ai l’impression qu’elle contraste fortement avec ce que je peux lire par ailleurs.

Ma mère a 40 ans en 1962 (ce qui n’a rien à voir avec 40 ans en 2013). L’arrivée d’un enfant à 40 ans la désespère.

5e et dernière enfant de ma famille, qui plus est, tardillonne (ma sœur aînée a 16 ans de plus que moi, 8 pour la plus jeune de mes sœurs), je passe une enfance sans heurts aucun, ni violence (à l’exception de cette « violence ordinaire » dont parle Alice Miller). À 5 ans, lorsque je rentre de l’école maternelle, je trouve mes deux parents pour s’occuper de moi. Pendant que mon père me déchausse et me réchauffe les pieds, mon père me prépare un chocolat.

Si tragédie il y a, elle vient de mon extrême sensibilité
et de mes formidables peurs d’enfants dont mes parents, ma mère en particulier, ne sauront pas quoi faire. C’est une femme bourrue. Elle ne me maltraite pas, au sens moderne du terme, mais elle n’est pas à proprement parler très tendre. Elle ne perçoit ni n’accepte mon échelle de sensibilité. C’est ainsi. Je dois vivre avec cela. Mais seulement avec cela. Cela suffira à ébranler les très frêles fondations de ma personnalité. Je suis très sage. Je ne fais pas de bruit. Je ne casse les pieds de personne. Mais j’ai peur… tout le temps. Jusqu’à l’âge d’environ 10 ans, mes parents ne peuvent pas s’absenter en soirée sans m’emmener. Je passe des soirées interminablement ennuyeuses chez leurs amis. Ils jouent aux cartes et il faut que je réclame pour que nous rentrions à la maison.

Je m’estime extrêmement chanceuse dans la vie. Si, si !!!

Dès 11 onze ans, en 6e, je trouve ma voie. Celle des langues étrangères. Sans hésitation ni ambiguïté. Ce sera mon fil rouge. Tous mes choix de vie ou presque en émanent. Mon métier me sauve. À chaque fois. Me maintient dans le droit fil de mon existence.
Je suis bonne élève. Sans non plus faire d’étincelles. Sauf en langues évidemment. Je sauve mon bac grâce à un excellent oral d’anglais. Mes études suivent, tout naturellement. Je ne suis pas super brillante, mais n’échoue jamais. J’ai à chaque fois l’impression de m’ennuyer ferme et de faire « ce qu’il faut pour passer à l’étape suivante ». Et c’est le cas, jusqu’à la fin de mes études.

C’est socialement que les choses clochent pour moi.

Dans ma famille… je me sens comme un satellite. À l’extérieur de la galaxie. Il ne se passe rien. Pas de conflit. Juste RIEN. Tout est immuable. Donc prévisible. Je m'ennuie.

Parmi mes camarades, tout va bien jusqu’au lycée. Je fais le pitre. Amuse la galerie et suis très appréciée pour cela.
Les choses se gâtent en fac… Changement de milieu social oblige. On veut me « bonifier »… Et bien sûr, je ne l’accepte pas. Ne m’y retrouve pas. Je suis dans le groupe, sans être vraiment intégrée. À la fois clown de service et… « copine que l’on a oublié d’inviter ». Parlons-en des copines de l’époque, de fieffées chipies. La fille sérieuse, c’est moi. Bosseuse, à fond. Mémorisant dans mes matières principales un vocabulaire… étonnant.

Sans me l’expliquer, je me trouve stupide, inadaptée. Mais je sens bien que j’ai quelque chose de « plus ».
Arrivent mes premières traductions professionnelles, en junior entreprise. Une « évidence » pour moi. Je « sais » comment faire. Instinctivement. Chimie, biologie végétale, mécanique. J’adore !

À 28 ans, je rencontre celui qui sera le père de mes enfants. Je me « case » pour être dans la norme. Mariage totalement raté. Erreur de casting. Je voulais épouser Indiana Jones. Il voulait épouser une mère de famille. À mon meilleur ami qui est également mon témoin je déclare « Je viens de faire une énorme erreur »… Mon plus gros défaut ? Ne pas écouter mes intuitions.

Plus j’avance en âge, plus je suis frustrée. Plus j’ai envie que l’on me remarque. Je deviens véhémente, arrogante, certains diront « grande gueule », ce qui n’est absolument pas le cas puisque j’assure. Mon mari me dit « pas fiable »… Qu'est-ce que j'ai pu l'entendre celle-là !!!

Mon extrême sensibilité n’a pas faibli, bien au contraire. Je souffre dans mon mariage. Beaucoup. Je suis violente pour mon mari qui ne fait jamais assez bien. Il devient à son tour violent verbalement et psychologiquement. Nous n’avons rien, mais rien en commun. Je déteste la vie qu’il me propose ! Une vie super cadrée, entre courses du samedi et soirées chez les voisins. Il me faut… non pas « plus » mais « différent ».

À 40 ou 42 ans (plus souvenir) j’entame une psychothérapie. La chance frappe encore à ma porte : je trouve quasi immédiatement le bon accompagnant !

À 44 ans, je trouve le courage de divorcer et de m’engager dans mon syndicat professionnel.  Il faut que je me montre. Je prends des initiatives, je monte une structure en Bretagne. J’investis énormément. Mais là encore, quelque chose cloche. On ne me comprend pas. Je fais trop, je demande trop, je SUIS TROP… C’est comme si mes symptômes s’aggravaient.

Mais les choses avancent… À mon syndicat, je passe la main. Je fais progressivement sortir de ma vie mes vieilles copines, les chipies… Une à une…

Quelque chose d’autre DOIT émerger. Je le sens bien ! Mais quoi ? Il faut que je soulève le tapis ! Parce que je ne vais pas bien... Je suis en décalage. Je m'ennuie avec les autres. Je vais toujours plus vite, plus loin... tout le temps.

La chance m'accompagne toujours : entre 2011 et mars 2013, de rencontre salvatrice en rencontre salvatrice, le verdict tombe : « douance ». QIT « normal », mais « douance » assurément !!! Résultats hétérogènes... mais "douance". La psychologue le dit.

Et me voilà aujourd’hui.

J’ai encore besoin de m’affirmer. J’apprends. Mon métier est toujours le même depuis 25 ans. J’ai besoin d’en changer certaines conditions, qui ne me conviennent plus. Mais je n'en changerai pas. En revanche, il prend trop de place. Et j'ai très clairement besoin de rééquilibrer. De me créer une vie privée. Si possible avec un homme dedans... sans trop y croire.

J'écoute mes intuitions. Je réclame. Je casse les pieds de gens. Je peux être très sympa. Je peux être odieuse.
Mais je crois, au fond, que je commence à aimer qui je suis....

Et même si je me répète, même si je fais encore un peu de résistance, je sais bien au fond de moi que « en ce moment commencent les dix meilleures années de ma vie » !

Je vais BIEN. Vraiment BIEN !

Mon perfectionnisme me plaît. Il est parfait à mes yeux, je ne m'y noie pas.
J'aime ma sensibilité. Elle me rend humaine.
J'aime ma part de connerie, pour la même raison... Wink Pété de rire
J'aime mes doutes. Ils font baisser mon niveau de connerie
J'aime mes émotions. Elles sont une richesse inestimable.
J'aime ma sensorialité. Elle me rend la vie plus savoureuse.
J'aime mon énergie. Elle me porte loin, sans trop me perdre.
J'aime ma fantaisie. Elle colore mon quotidien.
J'aime mon humour. Il me fait rire moi, mes enfants et les autres aussi, souvent.
J'aime ma créativité... mais il va falloir creuser encore un peu et apprendre à exprimer les choses.
J'aime mes enfants et le lien fort que je ne cesse de tisser avec eux.

Conclusion...

Comment ça, une conclusion ?! Pété de rire Pété de rire


Dernière édition par Fabuliotte le Sam 24 Aoû 2013 - 0:36, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mrs doubtfull le Ven 23 Aoû 2013 - 20:04

C'était chouette de te lire....

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 20:59

Merci ma belle...
Tu sais, je me dis que ZC me sert en quelque sorte de cadre pour réfléchir mais aussi de terrain d'expérimentation.
J'ai RV chez Dr Sinoque le 30. Je vais y aller, mais je me dis que ce devrait être une visite de... conclusion.

Bon week-end à toi.

Je passe la journée de dimanche à Saint-Malo.
La mer me manque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par mrs doubtfull le Ven 23 Aoû 2013 - 22:00

Bonne respiration iodée...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 22:13

Ah ? J'ai dit des choses ? Moi ?
Peut-être, mais alors pas très fort !

Bon dimanche marin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 22:15

Je déposerai des photos, tiens ! Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Harpo le Ven 23 Aoû 2013 - 23:31

Fabuliotte a écrit:À 5 ans, lorsque je rentre de l’école maternelle, je trouve mes deux parents pour s’occuper de moi. Pendant que mon père me déchausse et me réchauffe les pieds, mon père me prépare un chocolat.
J'imagine que ce n'est pas un lapsus ?



Bon, maintenant que tu t'es vraiment présentée, je te souhaite la bienvenue Smile


Dernière édition par Harpo le Sam 24 Aoû 2013 - 0:14, édité 1 fois

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Sam 24 Aoû 2013 - 0:05

Harpo a écrit:
Fabuliotte a écrit:À 5 ans, lorsque je rentre de l’école maternelle, je trouve mes deux parents pour s’occuper de moi. Pendant que mon père me déchausse et me réchauffe les pieds, mon père me prépare un chocolat.
J'imagine que ce n'est pas un lapsus ?
Ah si alors ! C'en est un et un beau !!! Embarassed Embarassed Embarassed 
Ma mère me prépare un chocolat ! Je la vois encore. Mes souvenirs sont intacts.
Ma mère a fait des tas de trucs pour moi (me coudre des vêtements, prendre soin de moi lorsque j'étais malade, mes déguisements pour l'école etc.).
Toutes les choses où elle pouvait "se rendre utile", du matériel, du concret. Je corrige : tous les actes où elle se sentait valorisée.

Et maintenant que j'y réfléchis, elle ne devait pas supporter ce que je devais lui rappeler de sa propre enfance. Tous les moments de "non tendresse", j'imagine (ma grand-mère fantasmée, Cécile, est morte de la tuberculose en 1928, lorsque ma mère avait 5 ans).
Mes moments les plus pénibles sont : le moment du coucher (faire le tour de toute la maison, pour voir si des loups ne sont pas cachés quelque part... sous lits, dans les placards, dans la salle de bain), c'était ma soeur qui s'en chargeait, répondre à ma question quotidienne ("pourquoi demain, pourquoi le jour ?" = m'a été rapporté), la douche (Sad ), me brosser les cheveux (Sad ). Etc.

Harpo a écrit:Bon, maintenant que tu t'es vraiment présentée, je te souhaite la bienvenue Smile
Ca c'est adorable. Merci.

Bisous

Le but de cette nouvelle présentation dont j'imagine qu'elle va être lue et pas uniquement par des personnes qui me connaissent... était de dire qu'en fait, il ne m'est rien arrivé de dramatique !!! Mon cas est tout à fait ordinaire... Je ne dois pas être toute seule...
Spoiler:
D'ailleurs il ne m'est jamais rien arrivé de grave. Le plus grave qui pourrait m'arriver serait de perdre l'un de mes deux enfants.
Mais mon niveau de sensibilité et ce "quelque chose" qui fait ma personnalité était tout de même là !!!
Le dernier examen pour lequel je n'ai pas vomi est un exam de littérature allemande, en Licence (aujourd'hui L3).
Sinon... tout était la catha ! Je n'ai pas pure faire ma communion (ceci dit le curé était ravi que je débarrasse le plancher "elle pose beaucoup trop de question et n'accepte rien, elle ne croira jamais en dieu, chaque rentrée des classes jusqu'en 3e fut un calvaire. Même chose à chaque compétition sportive (une idée de mes parents pour soigner ma timidité), un séjour au ski (encore une idée de mes parents), le brevet de natation (ah oui, je ne saute toujours pas du bord de la piscine Very Happy)

Et aujourd'hui, j'ai la chance de ne rien vivre de grave non plus... (pas d'addiction, pas de pb d'insomnie grave, aucun syndrome grave, hypersensorialité oui, mais pas hyperesthésie etc.). J'ai l'impression d'avoir tous les signes du HQI mais ils sont... relativement atténués, à en juger ce que je lis par ailleurs...
J'ai vraiment une chance inouïe, je crois...

Bon... il y a tout de même le côté solitude affective, besoin de reconnaissance, gamberge, forte énergie, jusqu'auboutisme, ennui, besoin de fantaisie, emballement, empathie (avec les enfants surtout) etc. M'enfin, si je me débrouille bien, je devrais arriver à mieux canaliser tout ça...

M'enfin tout cela reste dans des proportions "non dramatiques"...

J'ai hâte de ne plus être mon propre sujet d'étude.
Le développement personnel me lasse, sérieusement !
Je voudrais vivre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par MysticApocalypse le Dim 25 Aoû 2013 - 0:30

coucou,
un petit passage ici pour te dire.....

EXCELLENT ANNIVERSAIRE.........sunny Danse 

MysticApocalypse
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 0:49

Alors, c'est cela le dimanche à Saint Malo : l’anniversaire.... !

Bon anniversaire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par ViVie le Dim 25 Aoû 2013 - 1:12

Joyeux Anniversaire La Fabulotte Smile

ViVie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 56
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

http://www.zebrascrossing.net/t4546-parler-de-moi-aie-_

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 1:46

Joyeux anniversaire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon cher journal

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum