Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 18:26

Ou quand, Mesdames et Messieurs, rien ne va plus, faites vos jeux, moi, je pédale dans la semoule SOS

Je suis restée il y a quelques mois bien perplexe au diagnostic de dépression posé sur mon "cas", mais là, la psychiatre me parle de trouble bipolaire ( car elle pense que ma dépression ne repose sur "rien" , et que j'hériterais sans doute de ma mère qui a tout de la maniaco dépressive...)

Je suis de nouveau plus que perplexe, ne me reconnais ni dans l'un ni dans l'autre de ces diagnostics, et les anti dépresseurs que j'ai fini par prendre n'ont pas changé les choses de façon durable, tout juste un mois d'euphorie, pour retomber dans la fatigue et la rumination sans fin...

Les choses s'accélèrent et la psy voudrait que j'essaie des sels de lithium. L'idée ne me séduit pas du tout, mais alors pas du tout! Surtout que le traitement est à vie pour les troubles bipolaires.
J'ai enfin osé aborder le sujet zèbre avec elle, mais elle en paraît en sait moins que moi sur le sujet!
Déjà que je ne sais pas moi même !

Bref,
- est-ce que je nie ces diagnostics parce que ça m'arrange? ( je suis bien trop " forte"!!! Razz. Ce sont les autres qui me racontent leurs malheurs depuis toujours, n'inversons pas les rôles!)
- Est-ce que les toubibs peuvent se tromper à ce point?
- Est-ce que ces maladies peuvent vraiment être confondues avec le fonctionnement normal du zèbre de base?

Si vous avez du vécu ou des idées à me soumettre....Merci!
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par dessein le Lun 3 Juin 2013 - 19:34

yep gaffe
avatar
dessein
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 19:50

Ouais, mais encore? Wink
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Ainaelin le Lun 3 Juin 2013 - 20:04

Mrs Doubtfull, bonsoir.

D'après ce que j'ai lu sur plusieurs présentations ici, ce que j'ai lu dans le livre de JSF, et un peu sur d'autres sites internet, il me semble que oui, beaucoup de psys nient la douance, et associent les syndrômes de la douance avec d'autres troubles de la personnalité. J'ai lu les histoires de plusieurs personnes qui avaient été traités pour de multiples troubles, quand le point central était la douance (ce qui ne signifie pas qu'on n'a pas d'autres troubles derrière).
D'après ce que tu disais sur ta présentation en décembre dernier, il est très possible (je ne m'avancerai pas plus que ça) que tu sois douée. Pour le savoir, il serait sans doute préférable que tu te fasses tester puisque tu continues de douter malgré tes lectures et la comparaison avec es enfants. Et le test se fait nécessairement auprès d'un psychologue ou d'un psychiatre qui a été formé et informé au sujet de la douance.

Après, je ne suis pas un expert, je ne travaille pas dans le domaine des psy, et je suis tout nouveau dans ce monde, mais ce que je t'écris me semble la meilleure chose à faire pour toi.

Je te souhaite bonne route dans ta prise de décision. sunny
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Lun 3 Juin 2013 - 20:16

J'ai trouvé ce lien Miss (je sais pas si ça va t'aider mais je tente).

http://bipotes.leforum.eu/t2449-bipolaires-et-surdoues.htm

Moi aussi, je me pose la question pour une connaissance qui a été diagnostiqué bipolaire, mais je viens de me rendre compte que c'est un zèbre (il a été testé mais on ne lui à rien dit d'autre qu'un chiffre).. du coup, je me dis qu'on s'est peut être bien trompé et qu'il est traité pour rien.. mais je voudrais bien en être sûre aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par anianka05 le Lun 3 Juin 2013 - 20:26

Vous allez peut-être me traiter de lourdingue avec ça, mais avant de vous dire que vous êtes des dépressifs incurables, tentez ce que je conseille depuis plusieurs semaines déjà. SUPPRIMEZ le sucre raffiné, même celui caché, faites le plein de nutriments avec des aliments très riches en tout comme le miel et la purée d'amandes bio complète! Y a d'autres aliments, c'est ce que j'ai choisi! Vous verrez bien!

Des carences peuvent entraîner des dysfonctionnements hormonaux dont des insuffisances au niveau de la production de la dopamine et de la sérotonine. Ce qui vous fait voir en noir! Alors que vous gèreriez très bien ces mêmes problèmes s'il n'y avait pas ces carences! Ca ne marchera peut-être pas, mais pour moi ça a été miraculeux! Je remange du sucre raffiné bien sûr, mais en moindre quantité et surtout je ne suis plus carencée!

La dépression ou autre trouble de l'humeur ne vient pas forcément de cause psychique, mais bien de cause PHYSIQUE! Il y a peut-être d'autres raisons, comme l'intoxication aux métaux lourds. Une simple prise de sang et vous êtes fixés! Cherchez là dans le physique aussi!

anianka05
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Lun 3 Juin 2013 - 20:36

Faut vraiment que j'essaie ton truc Anianka (en plus, ça rentre dans le cadre de mon régime alimentaire). De fait, je ne mange presque plus de sucre raffiné (très, très peu en fait) mais je vais rajouter le cocktail miel-amandes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par anianka05 le Lun 3 Juin 2013 - 20:42

aaaaah! en voilà une bonne idée! et puis c'est trop bon!

anianka05
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 20:44

Ou la la , le sucre!
Depuis que je suis sous AD, c'est une orgie! J'ai du prendre 3 bons kilos, et ça en prends de la place!
Du coup, c'est un peu la question de l'œuf et de la poule: la depression entraîne le sucre ou le sucre la depression...
Non, sérieusement, pour moi malheureusement, ça fonctionne comme le petit verre du soir ( encore du sucre...) , c'est une façon parmi d'autres de se consoler...
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 20:45

Dès que j'ai la pêche, j'essaie....
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Ainaelin le Lun 3 Juin 2013 - 20:56

mrs doubtfull a écrit:Dès que j'ai la pêche, j'essaie....

avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par anianka05 le Lun 3 Juin 2013 - 21:13

Peu importe qui a commencé entre le sucre ou la dépression! Le sucre est anxiogène car il tyrannise lors de son ingestion et de sa digestion. Remplace-le (stévia, sirop d'agave, miel, sirop d'érable, sucre de fleur de coco, sucre de canne COMPLET... ce n'est pas les solutions qui manquent!) Essaies tu verras bien. Moi en une semaine c'était probant! Fouilles sur internet, tu verras des témoignages et des articles explicites.

anianka05
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Tsipia le Lun 3 Juin 2013 - 21:38

Mary Poppins a écrit:du coup, je me dis qu'on s'est peut être bien trompé et qu'il est traité pour rien.. mais je voudrais bien en être sûre aussi.

Je ne pense pas qu'un "diagnostic" puisse en exclure un autre, il est possible d'être bipolaire et surdoué, comme d'être diabétique et asthmatique... La nature humaine réserve des surprises.
Normalement avant que le diagnostic de bipolaire soit avéré, il y a des questionnaires à remplir pour déterminer d'éventuels troubles de l'humeur, auxquels s'ajoute l'expérience clinique du psychiatre. Je vous conseille ce site, j'y ai trouvé des réponses précieuses
http://ctah.eu/espaces.php?ref=1083

Il y a DES profils bipolaires, j'en discutais avec ma psychiatre, souvent il y a des indices: plusieurs psy consultés, plusieurs antidépresseurs essayés, des réactions étranges aux antidépresseurs (désinhibition, guérison soudaine, rechute rapide...), des antécédents psychiatriques personnels et familiaux importants (suicide, anorexie, boulimie, tocs, dépression...).

mrs doubtfull a écrit:ma dépression ne repose sur "rien" , et que j'hériterais sans doute de ma mère qui a tout de la maniaco dépressive...)
Je suis de nouveau plus que perplexe, ne me reconnais ni dans l'un ni dans l'autre de ces diagnostics, et les anti dépresseurs que j'ai fini par prendre n'ont pas changé les choses de façon durable, tout juste un mois d'euphorie, pour retomber dans la fatigue et la rumination sans fin...
Les choses s'accélèrent et la psy voudrait que j'essaie des sels de lithium.

Si elle te donne l'argument que ta dépression ne repose sur "rien", ce n'est pas un critère de bipolarité, parfois il est juste très difficile de débroussailler les raisons, et un "rien" justement peut être à l'origine d'une dépression, surtout chez les zèbres. Par contre, si tu as des antécédents familiaux, cela peut être un argument en faveur, tout comme l'absence de réaction favorable aux antidépresseurs.

Alors par contre pour les sels de lithium non non non non affraid ce n'est pas du tout le traitement de première intention, quand un psychiatre se pose la question de bipolarité, il prescrit d'abord un neuroleptique pour éliminer la piste d'une dépression résistante l'Abilify est à la mode car il ne fait pas prendre de poids et est boostant, ça régule l'humeur. Ensuite en deuxième intention, c'est généralement le Dépakote, en troisième intention un antiepileptique comme le Lamictal, et en dernier recours les sels de lithium pour te dire!!
Les sels de lithium ont plein d'inconvénients prise de poids, prise de sang régulière, risque pour les reins...

Si tu as d'autres questions n'hésite pas

avatar
Tsipia
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 21:48

@Ainaelin ( ça vient d'où ton pseudo? Il sonne ...celtique?)

Je savais bien qu'un jour, ce serait impérieux, une nécessité de franchir le pas et de m'adresser à un psy spécialisé " douance". Ça fait un petit moment que je tourne autour du pot.
J'ai rendez- vous mercredi ! La psy qui a testé mes enfants m'adresse à sa collègue ( déontologie oblige, elle ne peut pas suivre les gosses et la mère!) qui, miracle! m'a trouvé un rendez-vous de dernière minute. ( parfois, je suis très convaincante!)
Bon, on est encore loin du test, mais quel soulagement pour moi d'avoir osé. juste osé.

A risque de me répéter ( j'ai déjà formulé ce qui va suivre dans un post), ZC m'aide énormément à peu à peu attraper au vol des bribes de confiance en moi, et à commencer à me regarder, en vrai, pas avec les yeux des autres.
Alors MERCI !

@ Mary Pop´:
J'ai jeté juste un coup d'œil au lien, mais c'est cool, je n'avais pas trouvé grand chose sur l'interaction bipolaire/ surdoué. Je vais regarder ça de plus près...
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 22:01

Bonsoir Tsipia,
Pour l'instant, pas d'autres questions . Mais ça ne saurait tarder!

Ma sœur a été anorexique, le père de ma mère était " neurasthénique", il a fait plusieurs séjours en HP, des électrochocs, au moins 2 TS...
A part ça, on est tous bien normaux! Je me pensais de loin la moins atteinte de la famille geek ( d'ailleurs je le pense encore!)

J'ai l'impression que mon médecin généraliste et la psychiatre n'ont pas saisit du tout ce que je ressens. Je suis arrangeante, faute de mieux, faute d'autres pistes. Mais je n'arrive pas à leur faire confiance. Je sais bien qu'ils ne vont pas le tuer, mais peut être plus me détraquer ( au minima physiquement avec des médocs) que me faire durablement du bien.

Pourquoi 3 " non" aussi catégorique pour le lithium? ( à vrai dire ça m'a fait peur aussi, mais je ne sais pas trop pourquoi, sinon pour la durée du traitement.
C'était la 1 ère question!
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Ainaelin le Lun 3 Juin 2013 - 22:09

Mrs Doubtfull, tant qu'on parle de liens, en voici un autre que tu as peut-être déjà visité : http://www.zebrascrossing.net/t864-trouble-bipolaire-un-forum-qui-pourrait-en-interresser-certaines

Quant à mon pseudo, c'est un mot composé elfique (langage de Tolkien), signifiant en gros "Fontaine Bénie", que j'avais donné à un de mes personnages de jeu de rôle. Wink

Enfin, pour les sels de lithim :
I.6- Effets secondaires

Ils sont relativement fréquents. On les divise en deux catégories :

les effets secondaires précoces, en début de traitement et qui disparaissent au cours de la poursuite du traitement ; les effets secondaires plus tardifs.

I.6.1- Effets secondaires précoces

Digestifs : soif, nausées, vomissements, diarrhées (obligeant à l’arrêt du traitement)
Psychiques : sédation
Neurologiques : tremblement fin des mains, vertiges
Musculaires : hypotonie musculaire.

I.6.2- Effets secondaires tardifs

Prise de poids
Goître eythyroïdien ou hypothyroïdie avec ou sans goître
Polyurie et polydipsie : possibilité de diabète insipide
Hyperleucocytose - Cardiomyopathies.

I.7- Toxicité

Etroitement liée aux taux sériques. Elle peut être provoquée par une ingestion d’une dose massive et unique dans une intention suicidaire, une réduction de la clairance rénale du Lithium, une affection rénale, un régime pauvre en Sodium, un régime amaigrissant, des diurétiques...

Il est important de diagnostiquer une intoxication au Lithium le plus tôt possible. Il existe des signes précoces d’une intoxication :
Contractions musculaires et difficultés à écrire,
Faiblesse musculaire avec démarche instable, vertiges (syndrome cérébelleux)
Apathie,
Dysarthrie. Dès que l’on soupçonne une intoxication, arrêter le traitement.

En cas d’intoxication grave, les principaux signes sont :
Cardiaques : perturbations ECG, troubles du rythme,
Neurologiques : apparition d’un syndrome pseudo-cérébelleux accompagné de somnolence, vertiges, hyper-réflexie puis coma vigile, crises épileptiques,
Accentuation des effets secondaires déjà décrits, Bien au delà des doses thérapeutiques : toxicité rénale.

I.8- Contre-Indications
Insuffisance rénale
Cardiopathies décompensées et antécédents de troubles du rythme. Faire pratiquer un ECG et solliciter un avis cardiologique.


Le Lithium est formellement contre-indiqué chez la femme enceinte pendant les trois premiers mois de la grossesse. Il existe en effet un risque tératogène portant sur le cœur et les gros vaisseaux. Pendant la dernière moitié de la grossesse et à l’accouchement, il est recommandé de faire pratiquer des lithiémies à des intervalles plus fréquents.
Dysthyroïdies : contre-indication relative.
Risque de malobservance thérapeutique : contre-indication relative.
Diurétiques, AINS, IEC, régime hyposodé.

I.9- Associations médicamenteuses
Avec les A.I.N.S. et avec la clométacine (Duperan®️), élévation de la lithiémie ; avec les diurétiques, élévation de la lithiémie.
Avec anti-hypertenseurs I.E.C. : augmentation de la lithiémie. Avec le méthyl DOPA : augmentation de la lithiémie.
Potentialisation des effets centraux des neuroleptiques et de la carbamazépine (confusion mentale, Tr. Cérébelleux).
Avec les antidépresseurs imipraminiques, majoration des tremblements.
Avec les antidépresseurs sérotoninergiques : risques de syndrome sérotoninergique (agitation, confusion , myoclonies, hyperthermie, diarrhée).

Ou encore : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/capsules/articles_pdf/anxioliytique.pdf
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 3 Juin 2013 - 22:26

C'est vrai que le pseudo collait bien avec l'image ;-)

Pour le reste : Terreur
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Tsipia le Lun 3 Juin 2013 - 22:48

mrs doubtfull a écrit: Mais je n'arrive pas à leur faire confiance.

Pourquoi 3 " non" aussi catégorique pour le lithium? ( à vrai dire ça m'a fait peur aussi, mais je ne sais pas trop pourquoi, sinon pour la durée du traitement.

Ils ont le pouvoir de prescrire, de guérir et parfois sans le vouloir de tuer. Je trouve ça normal de ne pas faire confiance aveuglément. Cela ne remet pas en cause leurs compétences, et montre que finalement on tient a garder un certain pouvoir sur notre propre vie.

Je crois que Ainaelin a bien répondu pour exprimer la cause des mes non consécutifs. Je ne comprends pas que l'on prescrive en première intention un traitement aussi lourd, avec des effets secondaires non négligeables notamment la grande toxicité de ce médicament! Il existe des traitements de nouvelle génération simples d'utilisation, et efficaces.

Avant de t'inquiéter sur la durée du traitement, il faut d'abord être sur que c'est bien de la bipolarité et pas plutôt une depression résistante aux antidepresseurs (ce qui est très fréquent).
Ma psychiatre soigne bcp de patients legerement bipolaires avec une très faible dose de neuroleptique. Je vais bientôt commencer l'Abilify (que je trouve bien moins angoissant et agressif que les sels de lithium).
avatar
Tsipia
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par filigrane le Mar 4 Juin 2013 - 4:02

Je suis en train de lire "les etats d'âme" de Christophe André et je trouve qu' il donne quelques pistes pour se debrouiller avec la depression et autres souffrances, je te le conseille mrs doubtfull et aussi je trouve que les conseils des posts precedents sont très judicieux
avatar
filigrane
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par the buru le Mar 4 Juin 2013 - 4:58

Pour reprendre les termes d'un de mes mentors en psychothérapie : " je n'ai jamais rencontré, en 50 ans de pratique, plus de 3 ou 4 "vrais" dépressifs..."
Je le rejoins d'ailleurs totalement, le diagnostic de dépression étant souvent posé à la vas vite par nombre de praticiens.

Comment tu te sent déjà?

Je suis restée il y a quelques mois bien perplexe au diagnostic de dépression posé sur mon "cas", mais là, la psychiatre me parle de trouble bipolaire ( car elle pense que ma dépression ne repose sur "rien" , et que j'hériterais sans doute de ma mère qui a tout de la maniaco dépressive...)
Depuis combien de temps travailles tu avec elle? As tu vu d'autres thérapeutes?

Je suis de nouveau plus que perplexe, ne me reconnais ni dans l'un ni dans l'autre de ces diagnostics,
C'est ptet qu'aucuns des deux ne sont bon...Si tu le sent pas tu le sent pas...Parfois(souvent) un point d’interrogation vaut mieux qu'une mauvaise case...

et les anti dépresseurs que j'ai fini par prendre n'ont pas changé les choses de façon durable, tout juste un mois d'euphorie, pour retomber dans la fatigue et la rumination sans fin...
En même temps les anti-dépresseurs, c'est un peu une béquille en cas d'urgence...Mais ca ne remplace pas un travail de fond fait avec un(des) praticien(s) compétent(s).

Les choses s'accélèrent et la psy voudrait que j'essaie des sels de lithium. L'idée ne me séduit pas du tout, mais alors pas du tout! Surtout que le traitement est à vie pour les troubles bipolaires.
La bipolarité fait partie de ces troubles "fourre tout" qui sont nés il y a quelques décennies via les aficionados du D.S.M, il conviens de prendre ce genre de concepts avec précautions, surtout si tu doit ingérer des choses au nom d'une idéologie.
je ne dit pas de ne pas prendre de cachet, je dit de n'y avoir recours qu'en cas d'urgence si tu sent que c'est necessaire dans le processus visant à stabiliser un nouvel état permettant un travail de fond.


J'ai enfin osé aborder le sujet zèbre avec elle, mais elle en paraît en sait moins que moi sur le sujet!
Déjà que je ne sais pas moi même !
Je crois qu'il est important de faire plusieurs psys jusqu'à trouver qqn avec qui on sent qu'on va "faire un bout de chemin"...Apres j'ai envie de te dire que les connaissances théorique sur la douance importent probablement bien moins que ses qualités de thérapeute...Mais à toi de voir comment tu le sent.

Bref,
- est-ce que je nie ces diagnostics parce que ça m'arrange? ( je suis bien trop " forte"!!! Razz. Ce sont les autres qui me racontent leurs malheurs depuis toujours, n'inversons pas les rôles!)
Toi seul le sait...Mais le fait que tu le fasses peut etre parce que ca t'arrange n'exclue pas forcement le fait que tu puisses avoir raison par ailleurs Wink

- Est-ce que les toubibs peuvent se tromper à ce point?
Absolument, tu as de nombreuses études a ce sujet...Si je puis me permettre, je te sent qui "sent" pas mal de choses, qui a des insights et des intuitions fines sur la marche à suivre : et si tu te faisait confiance? (A moins que tu ai des raisons de croire que tu t’amènes toi meme dans le mur...Mais je n'en ai pas l'impression à te lire...Sincèrement)

- Est-ce que ces maladies peuvent vraiment être confondues avec le fonctionnement normal du zèbre de base?
tu as meme des études ou deux psys se sont retrouvés face à face persuadés que l'autre étais un malade qui se prenait pour un psy...Bref, de nombreux biais existent et la pathologisation à outrance fait plus de mal que de bien dans notre beau pays...Je crois que tu aurais intérêt à prendre d ela distance avec n'importe quel mot qu'on mettrais sur ta souffrance et à la creuser voir ce qu'elle contient, à TA façon avec la personne que tu SENT.
Quand à l'aide médicamenteuse, en cas de crise pourquoi pas...
Je te sent plutôt perdue qu'au bord du gouffre.
Je sent une souffrance qui demande apaisement, oui...J'ai juste envie de te dire de faire confiance à ce que tu SENT...C'est LE point qui ressort de ma lecture de ton post.

Ami-calement Long hug

The

Edit :

J'ai l'impression que mon médecin généraliste et la psychiatre n'ont pas saisit du tout ce que je ressens.
Donc il y a en toi qqchose qui sait comment en sortir et qui sait, qui sent quand ca ne sent pas bon et quand c'est bon pour toi... Console

Je suis arrangeante, faute de mieux, faute d'autres pistes.
L'autre piste c'est Toi

Mais je n'arrive pas à leur faire confiance.
Si c'est pour lacher ton ressentit dans l'interaction, j'ai une bonne nouvelle pour toi : tu vas tres bien Smile

Je sais bien qu'ils ne vont pas le tuer, mais peut être plus me détraquer ( au minima physiquement avec des médocs) que me faire durablement du bien.
Mais tu hésites?
Tu préfères que qqn s’occupe mal de toi que d’être obligé de t’occuper seule de toi? Ce serait terrible si il n'y avais que Toi à ce point?(c'est une question, envoie moi bouler si je suis à coté de la plaque...Et pas besoin d’être arrangeante Impec ! )

avatar
the buru
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Lucilou Sauvage le Mar 4 Juin 2013 - 5:29

mrs doubtfull a écrit:
Les choses s'accélèrent et la psy voudrait que j'essaie des sels de lithium. L'idée ne me séduit pas du tout, mais alors pas du tout! Surtout que le traitement est à vie pour les troubles bipolaires.
J'ai enfin osé aborder le sujet zèbre avec elle, mais elle en paraît en sait moins que moi sur le sujet!
Déjà que je ne sais pas moi même !

Bonjour mrs doubtfull,
Certains psychiatres (pour ne pas dire la majorité de ceux que j'ai rencontré) prescrivent à tour de bras, mais généralement ils ne posent pas de diagnostic hâtif. Donc oui, tu ne peux pas faire confiance aveuglément à quelqu'un qui n'est pas renseigné sur la douance et tu as raison de parallèlement t'adresser à d'autres spécialistes.
Mon psychiatre, celui qui me suit récemment (depuis 1 an mais rendez vous très espacés) semble avoir du mal à comprendre que je module un peu toute seule mon traitement, que je décides par moi-même de ce que je prends ou non. Ça le fait rigoler, "je ne comprendrais jamais" dit-il, mais il peut rigoler de toute façon, c'est comme ça, je ne suis pas son cobaye et je vais aussi consulter en matière de douance, parce qu'il me semble que cela peut rééquilibrer les choses.
Bonne journée et bon courage!
avatar
Lucilou Sauvage
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par filigrane le Mar 4 Juin 2013 - 6:45

Oui enfin ça dépend peut-être du traitement et de la maladie.. (moduler les neuroleptiques peut présenter certains risques)

avatar
filigrane
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Mar 4 Juin 2013 - 7:28

@ the buru :
Je te réponds dans la journée, là, faut aller bosser!
Mais ...je sens en effet que tu sens que je sens!!! ( mais quand même, je sors de la douche..)

J'ai quelques heures devant moi pour penser à tout ça si mes élèves me laissent un peu respirer ce matin !
À plus et bonne journée! sunny
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par dessein le Mar 4 Juin 2013 - 9:16

regardez le en entier

http://rutube.ru/video/2b1bde903a0128376da6b7957419ca7d/
avatar
dessein
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Lucilou Sauvage le Mar 4 Juin 2013 - 17:24

Je suis d'accord avec tout ce que vous écrivez ici. C'est rare d'ailleurs dans un fil de discussion.
"Le psychotrope, c'est le pompier destiné à éteindre l'incendie mental. Or aujourd'hui, on l'appelle pour le moindre feu de broutille."
"Une relation amicale, tout comme l'activité physique, favorise la sécrétion de neuromédiateurs euphorisants"
Boris Cyrulnik

"Si les français font partie des tristes champions de cette course à la pilule du bonheur, le phénomène n'en ai pas moins mondial. Solidement organisée, avec ses lobbies et ses relais d'opinion, l'industrie pharmaceutique ne cesse de pousser la roue_ de la fortune. N'hésitant pas à inventer sans cesse, via l"hégémonique et américaine "classification DSM (Diagnostical and Statistical Manual), des troubles mentaux imaginaires, à seule fin de trouver des créneaux commerciaux pour leurs coûteuses molécules" Le Nouvel Observateur Octobre 2012

J'ai lu aussi que la recherche ne suivait pas forcément ce business, du coup, ces nouveaux médicaments comme l'Abilify, ne sont pas forcément hyper efficaces quoique en effet, sans effets secondaires. (Dans les faits l'Abilify m'a provoqué un ennui de tout mais aucun effet secondaire comme la plupart des neuroleptiques qui peuvent avoir tendance à endormir ou faire grossir)

Je pense que tu devrais accorder du crédit au post de Filigrane concernant cette idée de lecture. Christophe André a aidé pas mal de zèbres ici, il est souvent mentionné, donc autant essayer. Moi je suis en train de lire "Les Etats d'âme" Un apprentissage de la sérénité (sous-titre). J'en mettrais quelques extraits dans ma présentation. Je t'inviterais à le lire si cela t'intéresse. Mais il y a différents titres aussi qui sont évoqués ailleurs, et des vidéos aussi. Moi j'vais sûrement en lire d'autres de lui ensuite.

Christophe André est un "psychiatre spécialisé dans la prise en charge des troubles anxieux et dépressifs. (...) Il a été l'un des premiers à introduire la méditation en psychothérapie" (Wikipédia) Il parle aussi d'introspection, de l'écriture dans ce que je suis en train de lire.

@Filigrane: mon vécu concerne une personne sous traitement à tendance zèbre, donc forcément j'ai un recul que pas mal de patients n'ont pas, c'est ce qui me permet de "doser" seule (le terme moduler provient d'une conscience à peine réveillée).
Ici j'évoque quelque chose de mon vécu que j'aurais tendance à cacher chez les zèbres comme chez les non-zèbres. Passer pour une malade mentale, c'est perdre de sa crédibilité et s'exprimer dans le vide. Mais au moins tu m'as lue. Et merci!

avatar
Lucilou Sauvage
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum