Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Sam 22 Juin 2013 - 10:09

Bonjour Carla! Bonjour Astre! Bonjour tout le monde!

Intéressants vos témoignages...


Comme Carla, il m'apparaît urgent de faire une remise à niveau sans médicaments. Je veux me rendre compte par moi-même de l'état où je suis! Je voulais profiter de mes 2 mois de vacances cet été, mais mon médecin trouve que ce n'est pas très judicieux d'arrêter les AD trop tôt, au risque de ne pas profiter de ces vacances... 

J'ai enfin eu le courage de lui parler à lui aussi du HP, j'ai commencé par parler de mes enfants (!) et surprise, il n'est pas tombé des nues, il a même assisté il y a quelques temps à une conférence de Revol, le ponte Lyonnais sur la question des EIP. 
Je lui ai même demandé si il voulait m'inviter à la prochaine Smile 
Bref j'ai du être convaincante, il m'a baissé un peu ma prescription d'AD. Je vais y arriver!

Comme toi, Astre Furtif, je trouve meilleure écoute chez le psy " douance" que chez la psychiatre, je pense y retourner...
J'ai fais part de mes réflexions à la psychiatre, je ne pense pas continuer avec elle pour l'instant. J'ai chougné en partant de son cabinet, ça me faisait de la peine! Non, mais, n'importe quoi...

Je viens de lire " petit guide.../..." De Béatrice Milletre , un peu simple mais par contre je me suis bien retrouvée dans ce fonctionnement global qu'elle décrit. Et dans les description du debut.Laisser de côté un sujet pour le reprendre plus tard, et le boucler au dernier moment, c'est vrai, c'est tout a fait moi.
Par contre , c'est bourré de fautes d'orthographe, ça m'énerve.

Je note pour Christophe André, et on me conseille aussi la méditation, mais je me sens incapable sur ce terrain là.

mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Lucilou Sauvage le Sam 22 Juin 2013 - 11:52

Oui, ça serait dommage que tu sois déprimée pendant tes vacances, surtout que tu nous a dit que c'était un peu ton habitude!
avatar
Lucilou Sauvage
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Sam 22 Juin 2013 - 14:10

Very Happy!!! Bien vu madame soleil!

Ouais, mais non, pas là, il y aura du soleil justement!
(Et surtout, je voudrais éviter les crises d'angoisses...)
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Segva le Ven 28 Juin 2013 - 23:50

Chère mrs doubtfull Smile 

Peu-être que mon expérience peut t'aider.
Au début de ma vingtaine j'ai reçu le diagnostique de dépression majeure premier épisode (20 ans après je peux ajouter 'et unique'). Puis ça a été le bal des cocktails d'anti-dépresseurs. Aucun ne semblait y faire, j'ai fini avec les plus anti des antidep (ceux de première génération qui se donnaient dans les années 70!!) qui évidemment ont eu 'effet' puisqu'ils assomment même un jeune chimpanzé en liberté entouré de bananiers!
Avec en cadeau le lithium!
Qui me donnait l'air d'avoir le Parkinson, mes mains tremblaient tellement  que je ne pouvais plus écrire (ce que j'adore faire), j'ai du interrompre mes études...

Pour faire une histoire courte, la 'dépression' (maintenant je comprends que ce n'en était pas une) ne guérissait pas puisque le traitement me déprimait en me tuant l'esprit! Je déprimais de devoir subir le traitement.
Finalement, presque deux ans aprèes je suis arrivée intoxiquée de médicaments (je n'en pouvais vraiment plus, je les ai tous pris en même temps!) en urgence. Semi-coma 4 jours. Une dialyse s'imposait.
Et suis ressortie le sang renouvelé, un peu euphorique selon les autres mais dans ma tête ce n'était que la joie d'être libérée de l'acharnement médical!!!

Tous les psychiatres qui m'ont vu, ne pouvaient pas en croire leurs yeux. Comment se fait-il que:

1- elle n'est pas morte
2- elle n'a aucune séquelle neurologique
3- elle n'a plus jamais eu besoin de médicaments!

Peut-être parce que ça n'a jamais été une dépression, peut-être que son cerveau est différent à ce qu'on voit normalement?

Mais non, trop énigmatique, on m'envoie passer un Rorschach (test de structure de personnalité) où on me dit que j'ai quelques traits borderline et que je dois tenir une vie rangée. Ce qui me fait mourir juste d'y penser!

Les années passent, et ce malaise persiste: dysthimie constante mais avec des pics! C'est difficile d'être toujours enchanté par la vie qui bein au fond n'a pas de sens; sensation de ne pas être à ma place.
Je sais que je ne suis pas dépressive et surtout que je ne veux pas mourir mais il peut m'arriver de mourir d'ennui!!!

Il faut tellement faire attention, je suis un peu dans le domaine psy et je vois trop de médecins poser les questions une à une suivant les symptômes dicté par le DSM. Ah! Il a dit oui, ça y est, il a dit 'desfois' mmmh bon mais il a dit oui aux deux premières... on va prendre ça pour un oui. On en a 4 de 5? DM

Finalement à l'aube de mes 40 ans, je suis prête pour aller voir un neuropsy et essayer de trouver ce qu'il a mon cerveau. Cerveau droit? Z? TDAH? Stress Post-traumatique?

Oui ce serait presque comme un autre 'diagnostique' mais cette fois-ci je ne le prendrai pas comme un 'trouble' mais plutôt comme une facette de mon identité. Wink 

Si jamais on me revient avec la dépression ou le borderline je prends la première soucoupe volante qui passe et pars vers l'autre galaxie!!! alien 

Voilà pourquoi le titre de ta discussion m'alluma sunny 

Au plaisir
avatar
Segva
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 43
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Segva le Sam 29 Juin 2013 - 0:09

Carla de Miltraize a écrit: Suite à une conversation avec un contact FB il me parle de "petit guide pour les gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués", tiens tiens... J'enbraye sur le JSF et là boum badaboum, révélation et  des paroles me reviennent en tête concernant ma personnalité hors norme, des test AFPA où j'ai cartonné en rapidité et nbre de réponses correctes et le mot de "surdouée" que je réfute "non mais vous savez, je lis beaucoup..." et surtout mon père (qui me paraissait maniaco-dépressif) et mon frère (soigné pour graves troubles anxieux depuis la fin de adolescence) tous deux THQI.


Toutes mon empathie Carla!
Et trop curieux, j'ai le 'Petit guide...' (acquis il y a quelques jours) qui attend à côté de mon ordi. Je me dis que si j'arrive à déconnecter du ZF je vais pouvoir commencer à le lire!

Et puis aussi, un père et un frère sur qui j'ai moins de doutes que sur mon propre cas!

Bon w-e!
avatar
Segva
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 43
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Sam 29 Juin 2013 - 6:11

J'avais décidé de quitter ce forum par manque d'ambitions ou d'objectifs, mais la surdouance est un effet placebo de mon point de vue.

On peut toujours créer des analogies par conséquent le choix que cela soit empirique ou purement scientifique
est délimité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Sam 29 Juin 2013 - 10:10

Bonjour Horacle!
Tu dis que tu voulais quitter le forum, en même temps, tu n'y étais pas vraiment ( c'est ton premier message!)

Alors bienvenue!

Tu parles de placebo, mais Je ne comprends pas ce que tu veux dire; un placebo , c'est en remplacement d'un médicament, et la douance n'en est pas un?
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Sam 29 Juin 2013 - 10:19

J'avais supprimé mon compte, mais ce forum je le côtoie depuis plusieurs mois.

Pour moi l'effet placebo se traduit par une manipulation de l'esprit, qui décompose notre propre subjectivité à retranscrire la même émission d'idées que l'environnement dans lequel on évolue.

Sur ce forum les PN sont les sujets à étudier, de mon point de vue d'autres potentialités sont à concevoir, beaucoup plus tragiques mais je reste qu'une entité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Lucilou Sauvage le Sam 29 Juin 2013 - 10:24

segva a écrit:
Il faut tellement faire attention, je suis un peu dans le domaine psy et je vois trop de médecins poser les questions une à une suivant les symptômes dicté par le DSM. Ah! Il a dit oui, ça y est, il a dit 'desfois' mmmh bon mais il a dit oui aux deux premières... on va prendre ça pour un oui. On en a 4 de 5? DM

Finalement à l'aube de mes 40 ans, je suis prête pour aller voir un neuropsy et essayer de trouver ce qu'il a mon cerveau. Cerveau droit? Z? TDAH? Stress Post-traumatique?

Oui ce serait presque comme un autre 'diagnostique' mais cette fois-ci je ne le prendrai pas comme un 'trouble' mais plutôt comme une facette de mon identité. Wink 

Si jamais on me revient avec la dépression ou le borderline je prends la première soucoupe volante qui passe et pars vers l'autre galaxie!!! alien 

Au plaisir
+1 segva, j'ai lu un récit comme ça dans le Nouvel Obs sur l'acharnement médical avec des psychotropes, avec moult détails bien horribles, le gars y ai passé, ça fait froid dans le dos!
Moi je tape un peu du poing sur la table de mon psychiatre en ce moment, je suis bien d'accord avec toi. Il y a pas mal de rescapés ici en fait, ça fait du bien de lire vos témoignages! Quelques zèbres ont été diagnostiqués borderline au départ, le psy m'en a parlé aussi, sous forme de question. Je me demande parfois si le caractère mélancolique n'est pas invivable dans notre société actuelle. Et puis il y a l'hypersensibilité, pas vraiment soignée, car peu dérangeante dans celle-ci.
Horacle re-bienvenue, tu sais moi aussi, j'avais un compte et je suis partie avant...Wink 

Merci à vous et à mrs doubtfull Long hug
avatar
Lucilou Sauvage
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Sam 29 Juin 2013 - 10:29

On n'est pas d'accord avec le sens du mot placebo!
Peu importe.
Il me semble saisir ce que tu veux dire, à mon sens tu pars dans le problème de subjectivité et d'effet Barnum .
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Sam 29 Juin 2013 - 10:34

.


Dernière édition par Horacle le Sam 29 Juin 2013 - 11:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Sam 29 Juin 2013 - 10:35

@ Zegva:

Je me reconnais bien dans ce que tu décris, en plus " soft" , et j'empathise;-) avec toi!

Je veux à cette heure me débarrasser des somnifères qui me font faire des cauchemars et des AD qui me rendent au mieux déconnectée , avec une mémoire aléatoire...

Je veux remettre mes niveaux à Zéro!
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Segva le Sam 29 Juin 2013 - 22:32

Smile 

Tu y arriveras ... les conditions ne sont sûrement pas les mêmes. Il y a des détails que j'ai ommis volontairement de donner.

Mais le message est le même, l'acharnement même s'il est pour ton bien, peut être pire finalement. Savoir doser et rendre visibles nos limites.

Bonne route !
avatar
Segva
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 43
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Segva le Sam 29 Juin 2013 - 22:39

Horacle a écrit:J'avais supprimé mon compte, mais ce forum je le côtoie depuis plusieurs mois.

Pour moi l'effet placebo se traduit par une manipulation de l'esprit, qui décompose notre propre subjectivité à retranscrire la même émission d'idées que l'environnement dans lequel on évolue.

Sur ce forum les PN sont les sujets à étudier,  de mon point de vue d'autres potentialités sont à concevoir, beaucoup plus tragiques mais je reste qu'une entité.

D'après ce post et à voir la rapidité avec laquelle tu porte un jugeent sans poser plus de questions me porte à croire que la surdouance chez-toi n'est en aucun cas un effet placebo.

Où ais-je mal lu?
avatar
Segva
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 43
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Allez, on inverse les pôles ?

Message par Scorpene le Mer 3 Juil 2013 - 1:30

Si vous avez du vécu ou des idées à me soumettre....Merci![/quote]

Bonjour,

j'aurais des dizaines de remarques à faire sur la bipolarité et ses traitements, voici celles qui me viennent à l'esprit sur le moment :

- c'est parfait que tu sois suivie en amont, au moins si tu disjonctes, un œil averti sera là pour le voir.  L'euphorie peut évoluer vers le délire. Ça fait peur dit comme ça mais c'est le risque le plus grave de la manie, néanmoins pas forcément le plus probable, ça doit dépendre des types de bipo, je sais pas, je voudrais pas faire flipper. Penser aux vitamines B6 et B9 pour limiter la perte de nos neurones chéris

- Certains stabilisateurs d'humeur agissent plus comme barrière aux épisodes maniaques, d'autres aux épisodes dépressifs. Il faut penser qu'il faudra parfois traiter une dérive dans le sens opposé, ou du moins ajuster le dosage au fur et à mesure.

- Mon avis sur le Zyprexa : c'est criminel de faire prendre 10 ou 20 kilos en quelques mois, pour certains cas ça ne pose pas ce problème, c'est quand-même un traitement qui peut servir.

- Énormément de types, ou cas particuliers ; que ce soit concernant les symptômes mais aussi concernant les réactions aux médocs, effets secondaires, etc. Exemple : l'abilify peut faire grossir, c'est rare mais ça arrive chez certains.
Si on peut arrêter un traitement, quitte à le reprendre ensuite, on a de meilleures chances de cerner ses effets ;
effets à discerner des effets d'introduction genre 18h de sommeil par jour au début avec Tégrétol, un antiepileptique utilisé comme stabilisateur, plutôt contre le down ; mal à la tête, dégradation des performances intellectuelles et légère difficulté à dormir avec abilify (rien de méchant, juste 2-3 jrs)

- L'Abilify vient en différents dosages, on peut moduler le dosage sans problème presque au jour le jour , à voir avec le toubib bien sûr, ou pas... c'est très avantageux car un dosage trop fort rend triste et fait dormir plus que de raison, c'est plus contre le up que le down. Penser aussi au trou de la sécu : 110 euros la boîte que ce soit 5 ou 10mg (peut-être 15mg aussi), autant garder quelques boîtes dosées différemment plutôt que de prendre 2*5 pour faire 10mg.

- Important : la prise de certains anti-D avec des stabilisateurs peut accélérer et/ou accentuer les cycles, il faut être vigilant et éviter ce type de cocktails.

J'espère que ces infos serviront, si vous avez un lien sur les types de bipo (I, II, III) je suis preneur.

Suite à la mise à jour du navigateur internet, j'ai perdu des favoris un doc bien pratique, il s'agit d'une présentation plutôt succincte (venant d'une conférence ou d'un séminaire) qui décrit les traitements, leurs indications et contre-indications, l'ordre dans lequel on les prescrit et pour quel type (I, II, III) Si quelqu'un tombe sur ce doc ou un autre dans le genre, ça pourrait nous éclairer d'avantage.

Tous les bipo ne font pas de gros yoyos, il ne faut pas nécessairement s'inquiéter outre-mesure.





-


Dernière édition par Scorpene le Mar 29 Déc 2015 - 10:19, édité 1 fois

Scorpene
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 12 Aoû 2013 - 15:44

Bonjour bonjour!
Le soleil, la mer, les miens ...tout pour être heureuse...
Mais franchement, le sevrage des AD (Paroxétine), c'est loin d'être anodin.
Vertiges, maux de tête, larmes aux yeux. Pas très compatible avec les cigales.
En ce moment, c'est quelques heures bien suivies de quelques heures avec la sensation d'être en lendemain de cuite, même pas possible de parler - à part dans ma tête- . Qu'est ce que je suis pas drôle !.

Ça c'était pour les nouvelles du jour. Et vous, ça va?
Cocard 
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Lucilou Sauvage le Lun 12 Aoû 2013 - 19:14

Salut Mrs doubtfull. Voilà bien longtemps que tu n'as pas posté. J'espère que ça va s'arranger. Quand on va frapper à la porte d'un psychiatre avec sa souffrance, c'est souvent ce qui arrive, on nous prescrit des médicaments. Il y a des témoignages ici et là, de personnes qui ont découvert que leur souci c'était leur douance. Pour certains, ça les a sorti de là. Je te conseillerais de laisser un peu de temps passer, pour voir si ça va mieux, tout en restant dans l'action, même si c'est dur parfois. Ensuite si trop de symptômes apparaissent (impossibilité de dormir, de s'alimenter, envie suicidaire) aller consulter un médecin en qui tu as confiance ou quelqu'un qui t'a été recommandé.
Enfin peut-être le sais-tu, mais au cas où, on ne sait jamais ce qu'il peut y avoir de souffrance entre les lignes.

Sinon pour ma part, je vois toujours mon psy qui me croit "malade" mais plus pour longtemps, j'ai diminué mes neuroleptiques qui était déjà à très petite dose. Et je ne me sens pas plus mal. Pour les antidépresseurs, je verrais après. (ça fait plus de 10 ans que je l'ai prends). Un zèbre que j'ai rencontré irl m'a filé l'adresse d'autres psy dans ma région.


Dernière édition par Astrum Fulgens le Lun 12 Aoû 2013 - 19:50, édité 1 fois
avatar
Lucilou Sauvage
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par mrs doubtfull le Lun 12 Aoû 2013 - 19:43

Merci Astrum.
Je n'ai jamais pensé au suicide. Je n'y ai jamais pensé même dans des moments très durs, c'était il y a plus de 20 ans!
Je suis juste " pas très bien", rageant de me provoquer des symptomes physiques qui m'empêchent de fonctionner normalement.
La patience dans ce domaine n'est pas ma grande qualité or rien ne bouge rapidement.
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 13:43

Bonjour,

As-tu parlé de traitement avec un neurologue? Je suis pas bipolaire, mais épileptique, et j'ai un traitement qui soigne également les troubles bipolaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 15:51

La depakine?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 15:55

Non Keppra

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 16:05

C'est pas un peu lours a supporter? (point de vu manue d'energie/asthenie)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 16:29

C'est lourd, mais on s'y habitue au bout de quelques temps, après tout dépend de la dose prescrite. Après les effets secondaires sont propre à chacun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Lun 23 Sep 2013 - 13:45

.


Dernière édition par cancre zébré le Sam 28 Déc 2013 - 10:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Cerceau le Lun 23 Sep 2013 - 14:59

Tu es certainement comme moi; zébréssif , une zébression qui repose sur tout, mais pas vraiment sur rien.

Non plus sérieusement pour rebondir sur le message de cancre zebré, j'ai aussi ce syndrome de tachypsychie lorsque je me concentre et que je fais quelque chose de gratifiant et que je résous des problèmes compliqués (pour moi) par exemple, mais malheureusement dans le pire des cas après une concentration trop intense cela abouti à des crises de migraines très intense, et à des situations frustrantes ou je suis obligé de faire les choses que j'aime avec moins d'intensité que je ne le voudrais (ou le pourrais).
avatar
Cerceau
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 30
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépressive, bipolaire, Z ou un savant mélange?!

Message par Invité le Lun 23 Sep 2013 - 15:51

.


Dernière édition par cancre zébré le Sam 28 Déc 2013 - 10:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum