une nouvelle écrite il y a quelque temps

Aller en bas

une nouvelle écrite il y a quelque temps Empty une nouvelle écrite il y a quelque temps

Message par Invité le Sam 8 Déc 2012 - 2:46

La pomme s’est transformée en voiture



Je vous présente Raymond.
Raymond est petit, gros, moche.
Raymond est pauvre, seul.
Et surtout Raymond est malheureux.
Un jour, histoire d'apaiser le fardeau de sa vie, il part se balader en forêt,
Il ne le fait jamais, mais là il en a envie, c'est rare qu'il ait des envies.

Au bout d'une heure de marche, il en a marre, il veut rentrer.
Mais il n'y arrive pas, il s'est perdu et ne sait plus du tout où il est.
Il panique, se fatigue, il marche avec angoisse.
Un moment, il aboutit sur une clairière assez mignonne. La peur toujours au ventre, Raymond se dit que cela lui fera du bien de se reposer un peu, il s'assoit et se calme petit à petit.
Dans sa tête, Raymond cherche un moyen de retrouver chemin, mais il est déconcentré.
Son regard est attiré par quelque chose.
Un caillou.
Un caillou intriguant : il est d'une couleur bleutée et de forme évoquant celle d'un oiseau, il s'approche, le ramasse avec curiosité, pensant qu'il irait bien sur sa télé pour décorer le salon de son F2 .
Il le regarde de plus près, l'effleure lentement du doigt, le caresse tout émerveillé.
Raymond n'avait pas remarqué, mais il y avait des volutes de fumées près de lui lorsqu'il les vit, il pensa qu'il avait mal éteint son mégot, mais bizarrement, la fumée était agencée en formes nuageuses de même couleur que le caillou.
Les images s'aggloméraient, prenant un bleu plus intense,
Le pauvre Raymond était bouche bée, se mit à songer aux phénomènes de X-FILES, il ne bougeait plus d'un poil
Les nuages ressemblaient maintenant à une forme pseudo-humaine, surnaturelle, le vent sifflait si fort qu'on aurait dit qu'il chantait, et toute la clairière baignait dans une aura de lumière alors que le ciel était gris.

"Bonjour Raymond, merci de m'avoir réveillé.
_Qui es-tu ? et que me veux-tu ?
_Je suis le Génie de la forêt et je ne te veux absolument rien.
_Si tu es un Génie, tu peux exaucer des vœux?
_Oui, mais je ne peux en exaucer qu'un seul par année, et une fois retourné dans mon caillou je ne peux ressortir que dix ans plus tard.
_Si je reste avec toi plusieurs années , je pourrais exaucer plusieurs vœux ,non?
_Oui, et tu n'auras aucun souci pour te nourrir et dormir, il faut juste me tenir compagnie."

Raymond avait la chance de sa vie, la chance d'enfin changer sa vie qu'il détestait.

Son premier vœux fut de devenir bel homme, pour enfin avoir du succès auprès des femmes.
La deuxième année, il demanda à être riche, il pourrait ainsi acheter tout ce qui lui plait.

Raymond était content, maintenant il était beau et riche et allait donc devenir heureux, il pouvait rentrer chez lui, le génie lui avait indiqué le chemin.
Il ne s 'était écoulé que deux ans, mais en deux ans le monde avait énormément changé.

Les relations politico-économiques et religieuses avaient bien évoluées: il n'y avait plus de conflit nulle part, les désaccords se réglaient toujours par de longs dialogues, le niveau de vie s'était énormément accru dans tout les pays : n'ayant plus de guerre, les anciens budgets de la défense et de l'armement étaient alloués à l'éducation, la recherche et l'aide sociale, les gens avaient maintenant au minimum le confort- d'un occidental gagnant bien sa vie deux ans plus tôt, même dans l'ancien tiers-monde.
Il était désormais interdit de convertir quelqu'un à une religion: les religions étaients devenues plus personnelles, naturelles, ce qui n'empêchait pas les gens d'obédience semblable de se réunir.
La science avait énormément progressé en 2 ans. Le SIDA, le cancer et autres maladies jadis mortelles n'étaient plus un souci pour personne : la mort n'arrivait que par accident ou par vieillesse, la moyenne de vie était de 150 ans.
La couverture sociale était gratuite et intégrale, elle remboursait même la chirurgie esthétique ou des produits naturels qui musclaient sans efforts.

A ce jour, chacun se trouvait beau, bien que personne ne se ressemblait. La convoitise et le vol n'existaient plus car les écarts entre salaires étaient minimes. Si quelqu'un voulait gagner plus, il lui suffisait de travailler plus ou de faire plus d'études. Le chômage était devenu un problème minime, il y avait toujours quelque chose d'utile à faire quelque part.

En rentrant chez lui; Raymond fut surpris de ne croiser que des belles personnes bien habillées, de voir que les HLM à côté ce chez lui avaient été remplacés par de jolies maisons, mais surtout que c'étaient les mêmes gens qui y logeaient.

Bref, tout le monde était beau, tout le monde était riche, et Raymond aussi.
Il lui fallut un certain temps pour s'adapter à ce nouveau monde, si nouveau.
Mais au bout du compte, il était toujours malheureux et ne comprenait pas pourquoi : il avait ce que tout le monde avait.

Raymond attendit 10 ans dans la tristesse et retourna voir le Génie.
Il retrouva facilement la clairière et le caillou y était toujours.
Comme la première fois, il le caressa lentement avec un doigt; le Génie apparût :
"Génie, je voudrais être heureux toute ma vie "
_Je ne sais pas ce que veut dire le mot heureux.
_Etre heureux c'est se sentir bien tout le temps.
_Que voudrais-tu pour te sentir bien tout le temps ?"
Raymond marqua une pause et bredouilla :
"Ben, je sais pas trop.
_Si tu ne sais pas ce que tu veux, je ne puis te le donner."

Une lame de fond mélancolique envahit Raymond.

"Génie, as-tu un nom?
_Je m'appelle Louis de Funès.
_Comme le comique ?
_Oui. Raymond, si tu ignores ce que tu veux, il m'est impossible de te le donner mais je peux peut-être t'aider, tu devrais méditer sur ce qu'un jour un ami m'a dit :

A Monaco, il y a tellement de Ferraris qu'on les prend pour des Twingos."


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

une nouvelle écrite il y a quelque temps Empty Re: une nouvelle écrite il y a quelque temps

Message par Lilas le Sam 8 Déc 2012 - 14:11

J'aime beaucoup le fait que le monde ai changé pendant ces deux ans où le héros en est resté éloigné.

Par contre, j'imaginais que les deux faits étaient liés et m'attendais à une morale qui répondrait à la question que cela soulevait, à savoir : "en quoi la poursuite de buts individuels contribue-t-elle à changer le monde pour le bien de tous ?"

Lilas
Lilas

Messages : 172
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 43
Localisation : Là-haut, dans les nuages

http://lilasnoir.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

une nouvelle écrite il y a quelque temps Empty Re: une nouvelle écrite il y a quelque temps

Message par Invité le Sam 8 Déc 2012 - 14:48

Lilas a écrit:J'aime beaucoup le fait que le monde ai changé pendant ces deux ans où le héros en est resté éloigné.

Par contre, j'imaginais que les deux faits étaient liés et m'attendais à une morale qui répondrait à la question que cela soulevait, à savoir : "en quoi la poursuite de buts individuels contribue-t-elle à changer le monde pour le bien de tous ?"


la fin est très "terre à terre"

merci de ton avis Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum