Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

+46
jmd
Tête d'Ampoule
pommebleu
oufy-dame
sylveno
Hetaepsilon
Pieyre
Anubis
Mag
Roland7
Shatouil
chouette
ou-est-la-question
Naturellementmoi
dreamliner
Askhim
Catre
fleur de nacre
Weigela
Joanita
Teotl
lumen2012
Fata Morgana
abers
Demandred
tyler
Rootless
Sarah Connor
chip
didimj
WaterShed
Phedre
Timyus Végétari
Wise
V.Lady
ahlala
Maly
Lanza
Noumi
rugal
Luc
chrissieb63
miwako
augenblick
petitejulie
Christelle
50 participants

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 9:19

Je parle bien sûr d'une analyse psychologique telle qu'on la pratique habituellement dans le bureau d'un psy-quelque chose.

Depuis que je fréquente les zèbres via internet, il se trouve que j'ai trouvé deux autres personnes qui m'ont dit s'analyser seul, sans suivi psychologique régulier. Ca m'a fait plaisir parce que jusqu'à ce moment là je me sentais très seule, on m'avait dit que c'était impossible (cela dit, Freud a été son premier patient alors que la psychanalyse n'était même pas inventée !).

Il se trouve que nous ayons tous les 3 les mêmes manières de procéder :
- écrire beaucoup
- rechercher des indices en permanence par de nombreux moyens : lectures, articles sur le web, esprit ouvert à la recherche du moindre indice, même dans la plus banale des conversations.
Apparement, nous avons pour point commun d'avoir mis nos antennes de zèbres, notre 6ème sens hypersensible, au service du décryptage de nos angoisses.

C'est pour ça que je pense que seuls des zèbres peuvent pratiquer ce genre d'exercice. Qu'en pensez-vous ? Connaissez-vous des personnes qui pratiquent l'auto-analyse ? La pratiquez-vous ? Si oui, comment procédez-vous ?


Dernière édition par Christelle le Mar 13 Juil 2010 - 20:05, édité 1 fois (Raison : orthographe)
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par petitejulie Sam 15 Mai 2010 - 10:05

Bonjour Christelle,

Il me semble que l'on en a parlé sur le chat, mais oui je pratique l'auto-analyse.
Depuis le temps que je m'écoute, que j'analyse ce que je ressens, j'arrive à trouver des solutions à ce que je vis.
Il est vrai que j'écris en bloc ce que je ressens, et au fur et à mesure de mon écriture, j'arrive à comprendre la nature de ce sentiment, son origine. Je m'explique donc pourquoi je ressens cela et je peux ainsi prendre du recul. Par contre, il est aussi important pour moi de jeter à la poubelle ce travail de réflexion comme pour dire : problème réglé !

Les recherches documentaires sont mon quotidien. Mais il faut quand même y apposer un filtre pour ne pas se croire tout et son contraire.
petitejulie
petitejulie

Messages : 120
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 37
Localisation : Saône et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par augenblick Sam 15 Mai 2010 - 10:21

On peut tout de même distinguer l'analyse (terme courant et pratique pour laquelle les zèbres ont pas mal d'aptitudes) et la cure analytique, qui est une technique bien particulière, cadrée et qui engage une autre personne.

Le point de différence se situe là selon moi : avance-t-on seul ou avec quelqu'un (et ce n'est pas forcément un psy, ça peut être un prof, un maître de kung fu, n'importe quel "passeur", un curé, un rabbin si on veut) ?

Un être humain ne peut grandir seul ; certaines choses ne peuvent être découvertes uniquement par soi-même, mais on n'est pas obligé de faire une psychanalyse pour ça Very Happy
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par miwako Sam 15 Mai 2010 - 10:38

je ne sais pas si je suis "hors sujet" là, mais c'est vrai que je pense très souvent à moi, ou plutot à mon fonctionnement, mes réaction, mes troubles, les choses qui me font des emotions, ou que sais-je.
je me demande d'où elles me viennent et pourquoi. je me pose des questions qui ammenent d'autres questions, enfin, vous conaissez ca...
je me fait souvent ce genre de séances dans le bus ou devant la télé (dans des endroit légumisateurs, en bref). et je dis souvent que j'ai "un psy dans la tete", dans le sens ou j'ai reelement des conversations fictives avec un psy : je me dis "tien, si j'en avais un là en face de moi, je lui dirai ca". ca commence juste par cette pensée, puis le psy fictif se met a me répondre. alors je me dis "ah ouaiiis" et je pose d'autres questions. ce "personnage" a une aparence et une voix autre que la mienne. d'ailleurs, quand je m'interroge sur moi meme, souvent la voix qui répond n'est pas la meme que la mienne ; en fait, c'est la meme mais avec un autre timbre et elle vient d'un autre emplacement...

(là je flipe, est ce que vos pensées ont des voix et une position géographique? o_o rassurez moi!)

un truc à quoi je fait tres attention quand j'ai ce genre de dialogue-monoloques avec moi meme, c'est les souvenirs qui aparaissent subrepticement et dont on pourrait se dire "aucun rapport" et les ecarter. je crois au fait que dans le cerveau, pas grand chose n'est anodin, surtout quand on est dans une demarche d'analyse consciente comme celle la...
j'essaye de mettre le souvenir en perspective avec le reste. pour moi, c'est bien souvent l'explication (pas la sulution, mais la raison) du probleme auquel je suis en train de reflechir.

apres hein, pour s'que j'en dis cheers je blablate car tu recherches des témoignages christelle, je ne dis pas que c'est très intelligent, ni rien...




à part ca je suis d'accord avec augenblick. on a besoin de l'autre pour avancer (meme une copine, ou peu importe) pour nous eclairer sur nous meme, dans le sens où l'autre a un point de vue différent sur les choses, sur nous et nos actions...
...mais bon, il me semble que les zebres ont déja un point de vue bien plus elevé que la moyenne sur les choses... ils mettent tout en perspective bien plus vite et plus facilement... meme si "sois meme" reste le sujet le moins facile a traiter pour n'importe quel humain, sans doute qu'un zebre a une chance plus grande d'arriver a un petit quelque chose Smile


en tout cas, je me sens souvent bien apres ces séances, ébranlée mais plus sereine. ca m'a jamais fait ca en sortant de chez le psy... (oui, je sais, mauvais psy ^^)
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 36
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 10:39

Je parle bien, pour mon cas du moins, d'une psychothérapie, avec un début, un déroulement et grosso modo une fin, même si tout le monde sait que la fin...

Oui, je suis d'accord, on ne peut grandir seul ... mais pourquoi faudrait-il absolument quelqu'un qui nous suive et pourquoi ce quelqu'un ne serait-il qu'une seule et même personne ?

Bien sûr qu'il faut avoir quelqu'un en face, et je ne dis pas qu'à certains moments je n'en ai pas eu besoin...mais c'était des gens qui n'ont jamais su qu'ils mettaient le doigt sur un "noeud" parce que c'était au cours d'une conversation et qu'ils ne se rendaient pas compte de l'importance de leurs propos pour moi, comme moi je ne m'en rendais pas compte à ce moment là.

J'ai eu aussi une personne qui m'a accompagnée un moment mais j'avais commencé et j'ai fini sans lui...avant comme après, c'était les bouquins et le questionnement en écrivant...
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par chrissieb63 Sam 15 Mai 2010 - 10:41

ouaip!!
on a de grandes conversations avec moi-même
et j'accuse 26 ans de lectures, de consultations, d'expatriations (pour voir ailleurs si j'y étais!!), d'analyses et de recoupements divers, qui plus est en français et en anglais
On peut pas dire que j'ai pas ESSAYE d'être mieux dans ma peau de zèbre et d'avoir une meilleur communication avec autrui!!
Alors là je pense que je commence à bien savoir m'auto-analyser , poser les questions et chercher les réponses, sachant qu'au bout du compte il y a de plus en plus de questions hahaha!!!
Reste un ingrédient qui ne s'apprend à mon avis pas : l'instinct, ou l'intuition, et même un mélange des 2 : "l'instuiction" (à ne pas confondre avec l'instruction Laughing )
Elles sont en nous, c'est juste que parfois on ne sait pas ou ne veut pas les entendre et les utiliser
Le déni et l'ignorance ont la peau dure, cela m'a pris des années pour me fier à mon "instuiction"
Elle n'est pas infaillible, mais sacrément utile

J'ai un peu digressé, désolée
chrissieb63
chrissieb63

Messages : 682
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 58
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par augenblick Sam 15 Mai 2010 - 10:41

(Miwako, tu as déjà mangé ton psy Wink)

Christelle a écrit:Oui, je suis d'accord, on ne peut grandir seul ... mais pourquoi faudrait-il absolument quelqu'un qui nous suive et pourquoi ce quelqu'un ne serait-il qu'une seule et même personne ?

Si tes parents ont bien fait le travail, ce n'est pas nécessaire, sinon, tu es un enfant sauvage et la sociabilité te sera plus difficile.

Mais j'ai l'impression que tu avais déjà la réponse à ta question en la posant. Tu as bien le droit de ne pas avoir besoin de psychanalyse Very Happy
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Invité Sam 15 Mai 2010 - 11:07

Si je me rappelle bien, Freud a eu une patiente "Anna O." qui faisait son auto-analyse à partir de l'ébauche de cadre que Freud était en train d'élaborer. Il a compris ensuite que seule une minorité de patients pouvaient le faire. Est-ce que cette minorité se confond avec les zèbres, je n'en sais rien.
J'en doute, en fait. Penser sur soi, avoir de longues "conversations avec soi-même" et analyser son propre fonctionnement, psy fictif, argumentaires de discussions fictives, avocat du diable interne, je l'ai fait pendant des années et des années, avant d'avoir vu un psy, avant d'avoir su ce qu'était la zébritude. Mes angoisses datent de l'âge de dix ans à peu près et se sont totalement effacées pendant un intervalle de quatre ans. Quand elles sont revenues, j'ai passé un temps inouï à chercher la clé dans ces 4 années. Je me revois très bien imaginant un mécanisme d'horlogerie infernal, cherchant dans ses méandres L'Origine, la Cause unique de Tout où il me suffirait de glisser une cheville pour tout bloquer et cesser d'angoisser. J'en ai écrit des pages et pensé de quoi remplir des encyclopédies.
Quant au résultat, néant. Tout au plus ces pages me permettent-elles, avec le recul, d'apprécier là où j'ai fait des progrès depuis un an.
Christophe André dit : si vous pensez trop à vous, c'est que vous y pensez mal. Il entend par là non pas l'égoïsme mais les pensées sur soi. Alors il l'écrivait en général et les zèbres sont particuliers. Mais mon expérience a été que la pensée buissonnante et hyperactive, sur un objet tel que sa propre psychologie, se perd, passe un temps fou et douloureux à explorer mille voies qui toutes lui paraissent cohérentes. Mais en réalité on n'a pas accès à son fonctionnement, car celui-ci est complexe - on n'a jamais tout d'un seul regard - et évolue au fil des ans. On n'a accès qu'à ses mouvements intérieurs du moment. Ce n'est pas forcément inutile, mais dans mon cas, j'ai constaté que le résultat ne valait pas d'y passer autant de temps et que cela ne me faisait pas avancer. Sans parler du fait qu'en cas de mal-être on finit par tourner en rond.
L'auto-analyse made in Freud ne se fait pas seul, il y a un cadre. Même chose avec les Exercices spirituels d'Ignace de Loyola. C'est une recherche profonde de cohérence personnelle, individuelle, mais il existe un léger cadre qui évite de perdre du temps à partir dans un éventail de voies dont presque toutes sont sans issue. Ou bien, on pourrait dire que faire son auto-analyse dans son coin, c'est risquer d'être comme un alchimiste isolé dans son labo qui tente de tout réinventer au lieu de profiter des connaissances déjà acquises.
Si j'osais, je conseillerais donc plutôt de s'en méfier et de dire : oui, c'est très bien de réfléchir et de se connaître, mais attention, point trop n'en faut : à haute dose c'est inutile voire même nocif. Le psy extérieur réel est aussi là pour nous faire part de connaissances cliniques générales qui nous feront gagner du temps dans nos réflexions internes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 12:03

Plume, pourquoi penses-tu que là où tu as échoué d'autres ne peuvent réussir ? cela dit avec aucune volonté de te jeter la pierre, je le précise (je ne voudrais pas que mes propos blessent)

Je suis d'accord avec toi, il faut un cadre et ce cadre c'est l'écriture qui me l'a fourni. Parce qu'avant d'écrire moi aussi je tournais en rond. Mais ce cadre qui me convient n'est pas nécessaire à Miwako, manifestement. Cependant, il me semble qu'elle décrit un cheminement, un progression dans sa pensée, qu'elle emprunte à chaque fois ...une méthode, quoi...
Moi aussi à force de tatonnements j'ai trouvé une méthode qui me convient et qui, je le maintiens, me fait avancer. Je suis tout à fait capable de me distinguer avant et après...comme je distingue les étapes : je sais qu'il me reste encore telle et telle étape avant d'y voir clair, tout comme je peux garder en mémoire les étapes par lesquelles je suis passée.

Mais je sais maintenant que je ne suis pas la seule puisque un chatteur hier soir me disais qu'il savait qu'il lui restait encore deux points à résoudre avant de pouvoir avancer.

Augenblick : Les parents éduquent pour qu'on soit apte à la vie en société (normalement) ... de là à donner à chacun de leurs enfants toutes les clés pour résoudre leurs angoisses et leurs névroses...
Et avoir l'idée de la réponse, tu dois le savoir ne donne pas l'assurance que cette réponse soit juste...d'où mon questionnement. Very Happy
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Luc Sam 15 Mai 2010 - 12:09

pour avoir essayé avec et sans :
- l'autoanalyse seul, dans mon cas, ne mène pas très loin (encore que la méthode de miwako, consistant à tenter de mettre en perspective les souvenirs qui apparaissent fugitivement, ou la méthode d'une autre personne qui travaille de la même manière sur ses rêves, me plait bien). de mon point de vue, Il y a peut de chances, seul, de faire émerger de l'inconscient des problèmes sérieux, et de les traiter, de faire de la reconstruction.

- le questionnement croisé à plusieurs, et la fréquentation des zèbres, me parait bien plus efficace. je ne compte plus le nombre de zèbres qui vont mieux depuis qu'ils sont ici, en particulier s'ils ont rencontrés d'autres zèbres en réel

- un psy coûte une fortune, c'est une démarche longue, et souvent fatigante. Ma psy actuelle, la troisième, m'a fait faire en six mois autant de chemin que mon premier psy en 7 ans. Donc pour moi la question n'est pas "avec ou sans psy", mais "comment trouver un bon psy pour zèbres ?" (et la réponse classique est : demander aux autres zèbres s'ils en connaissent un bien)
Luc
Luc

Messages : 4626
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 63
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Invité Sam 15 Mai 2010 - 12:17

Plume, pourquoi penses-tu que là où tu as échoué d'autres ne peuvent réussir ? cela dit avec aucune volonté de te jeter la pierre, je le précise (je ne voudrais pas que mes propos blessent)

Je n'ai pas dit que personne ne pouvait réussir : j'ai bien dit que je conseillais de "se méfier" et d'éviter le "trop". Je le fais d'une part parce que ça m'a plus nui qu'autre chose ET d'autre part parce qu'un psy comme Christophe André conseille lui aussi d'être prudent et de bien gérer le "penser sur soi" si on ne veut pas que ça tourne mal.

En matière de psy, pour l'instant, je m'en tiens à l'idée selon laquelle la démarche qui fait avancer est bonne, quelle qu'elle soit; et l'hypothèse qui apporte la guérison, était la vérité. Donc si ça marche, tant mieux ! Mais hélas, j'ai constaté qu'on pouvait aussi croire avoir trouvé, croire qu'on avance, et être comme dans un labyrinthe fourvoyé dans une voie qui conduit tout contre le mur extérieur - mais pas plus loin. Donc re-prudence.

Ces pratiques me font penser à un sentier de randonnée qui part du col du Lautaret en direction d'un alpage qui s'appelle Val-Fourche si je me rappelle bien, d'où les alpinistes partent vers le Pic Gaspard ou le Col du Clos des Cavales, pour ceux qui connaissent. On y a un panorama extraordinaire sur le massif de la Meije qui est là juste en face, mais c'est un sentier à peine large comme deux mains, à flanc, tracé dans des schistes noirs coupés de ruisseaux. En contrebas, c'est une pente très raide vers le fond de la vallée, mille mètres plus bas. C'est magnifique mais dangereux, tu as intérêt à ne pas trop te laisser griser par la beauté du paysage ! Le risque de chute est réel.
Ce qui n'empêche pas qu'on puisse passer, qu'on puisse regarder, et que cela mène quelque part.

Mais l'échec contre lequel un psy célèbre met en garde et que j'ai connu moi-même m'incite à conseiller d'être prudent. C'est tout. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 13:32

Oui effectivement augenblick, je viens de me rende compte que je n'attendais que des réponses positives alors que pourtant ma question s'adresse à tout le monde ... autant pour moi
...et bien sûr toutes les réponses sont les bienvenues...après tout je ne suis pas chez moi ici Very Happy
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Sam 15 Mai 2010 - 13:55

Je pense faire parti de cette catégorie. Jeune, dans ma famille, j'ai manqué de comparatif : un père violent et absent, une mère Z mais qui l'a toujours refusé et se considère comme normale, au mieux idiote et plus limitée que les autres, un beau père qui s'est amusé toute sa vie à me faire chier pour son propre plaisir. Personne n'a jamais vraiment été dans ma catégorie et j'ai du très vite apprendre à réfléchir sur ma propre condition, m'auto-analyser, voir même me filler une certaine éducation par l'apprentissage de ce qui se fait ou pas, vu que personne ne m'en a donné.

Mais là ou le travail à été le plus difficile et le plus violent, c'est vers 17-25, ou j'ai du faire des efforts considérable sur moi même, jusqu'à scinder ma personnalité en plusieurs penchants (6 au total) et converser avec chacun, afin de m'apporter ce que le monde extérieur ne m'apportait pas : un œil objectif de moi même. Et si la fission à été une vraie souffrance, l'analyse et la reconstruction ont été bien pire.

ça peut paraitre totalement cinglé ce que j'écris, mais je l'ai bel et bien vécu, et j'ai morflé. Mais les techniques des vrais psy ne me convenaient pas alors j'ai fais le boulot par moi même. Je saurai pas être plus clair, c'est même pour moi encore difficile à expliquer.
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Noumi Sam 15 Mai 2010 - 13:59

Mon histoire:
J'ai tendance à décrire ma période d'adolescence (8 à 18 ans) comme une hibernation. Je n'ai pas laissé aux autres la possibilité d'entrer dans mon monde. Par contre je m'en suis construit un bon, gros, solide, encore là aujourd'hui et très certainement qu'il me suivra tout au long de ma vie. Ce monde est en marge de celui existant pour tout le monde et même si je peux y intégrer des choses du monde commun, il reste le mien à moi qui m'aide à un point dont je ne m'en étais pas rendu compte jusque ces derniers temps.
Donc en état d'hibernation, j'ai du presque me faire toute seule (bon ok avec la télé, j'ai été élevé par la télé pleine de bons sentiments, peut être pour cela que je suis bisounours). Puis à 18 ans on a déménagé et j'ai dit mince je change de vie je ne peux pas rester ainsi et j'ai commencé à "m'ouvrir" aux autres. Petit à petit j'ai trouvé des gens à qui parlaient, qui m'écoutaient.

A posteriori je dirais que j'ai beaucoup fait mon "auto-analyse" dans le sens où je n'ai jamais voulu rester en place et qu'au fond de moi il y avait et a toujours un profond désir de bonheur et que je ne comprenais pas pourquoi je n'y arrivais pas. Je me suis aussi toujours cru anomale, en dehors de toutes sphères existantes. Mais je pense que j'ai pu beaucoup avancer me mettant à raconter ma vie à tout le monde, pas qu'à une personne, mais toutes celles voulant bien m'écouter. En leur parlant, en les écoutant j'ai appris petit à petit beaucoup.
Mais un jour j'ai découvert, je ne sais comment, que j'avais atteint les limites de ma capacité à me faire avancer seule. Et là j'ai encore joué de ma "chance" ou je ne sais comment appeler cela, mais ma nutritionniste m'a dit " je pense que vous êtes prête pour une thérapie". Cela faisait 2 ans que je la voyais en dilettante et pourquoi d'un coup elle me l'a dit, probablement que dans mes longues phrases j'avais du lancer l'idée (enfin c'est ce qu'elle m'a dit quand je lui ai posé la question!!). J'écoute plus les autres quand il me disent ce que j'ai dans la tête que quand c'est moi qui le dit.
J'ai donc commencé un thérapie, pas une psychanalyse, une thérapie, on soigne le présent, pas le passé. Ce dernier aide à trouver des exemples en plus de mon présent et petit à petit cette thérapie a soigné mes peurs, mes craintes et m'a inculqué 2 choses importantes pour moi que je n'aurais pas pu trouver toute seule :
1) est-ce vraiment important d'être comme tout le monde? Il faut juste s'aimer et s'accepter tel que l'on est. Et je dois avouer que je pêche encore sur ce point, mais j'y réfléchis assez pour arriver un jour à le croire. Le fait de vous avoir trouvé m'aide. Je vous décris comme ma tribu, vous êtes capable de répondre à des questions, des interrogations que les autres n'ont pas forcément. Je ne me sens donc plus seule et plus si "anormale" que cela.
2) La question qui tue que ma thérapeute me dit à chaque fois que je me sens frustrée, que je ne suis pas d'accord, que je n'arrive pas à avoir ce que je veux (oui je suis une gamine pourrie gâtée qui n'aime pas ne pas avoir/savoir) : "mais si vous l'aviez qu'est-ce que cela vous apporterez de plus?" et ben à 99% (je reste têtue sur certains points) je me rends compte que je n'ai pas de réponse à cette question car au fond cela ne changerait pas grand chose et que je pourrais avoir ce que je veux d'une autre manière plus simple, moins contraignante et surtout atteignable ou juste que le fait de ne pas avoir/savoir ce n'est pas grave ni important. Et quand je l'oublie cette phrase je me perds. Quand ma thérapeute me la fait retrouver mon cerveau s'envole et je suis à nouveau bien.

Tout cela pour dire que je crois en l'auto-analyse, mais je m'en méfie, le cerveau, même pour nous est capable de tant de fourberie pour ne pas s'entendre lui-même qu'il faut souvent une tierce personne pour nous mettre les points sur les i. On s'entend bien mieux par les autres que par soi-même, surtout quand on ne se fait pas confiance comme c'est mon cas.
Après si on se fait confiance cela peut fonctionner.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, merci de m'avoir permis d'écrire tout cela, merci Christelle. Cela m'a fait du bien.
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Lanza Sam 15 Mai 2010 - 15:35

J'en ai chatté avec une chatteuse hier soir. Wink

J'ai commencé par une grosse crise il y a 3 ans (déclenchée inconsciemment), et véritablement commencé ça de manière consciente et volontaire il y a deux ans, suite à une grosse claque amoureuse.

Auto-analyse, introspection, ou auto-thérapie, appelons ça comme on veut. Il faut l'intervention de tierces personnes à certains moments, de celles qui vont mettre le doigt sur le truc qui nous préoccupe à ce moment-là. En ce qui me concerne, les psy qui m'ont suivi ont toujours tapé à côté, ou pas au bon moment. Donc j'ai pris le parti de faire ça par moi-même, et je vais bien plus vite. Peut-être qu'avec un bon, ça irait encore plus vite, mais c'est cher, et faut prendre le temps de le chercher.

J'utilise un peu un mix de tout ce qui a été dit par ici. Conversations réelles, conversation imaginaires, lectures, etc. J'ai rencontré les bonnes personnes au bon moment, et je me refuse à croire que c'est un hasard. Je les ai cherchées, quelque part.

De ce que je peux en constater, ça marche plutôt bien. Il y a un gouffre entre ce que j'étais il y a deux ans et ce que je suis maintenant, et ça s'est amélioré par palier.

Oui, à certains moments j'ai tourné en rond, voire ai exploré des voies qui n'étaient pas les bonnes. Mais maintenant, justement, quand c'est le cas, je le sens : il ne se passe rien, ou mon état se dégrade. Au contraire, quand je suis sur la bonne voie, j'ai un peu la frousse, mais je sens que la "sortie" est par là.

L'un des dangers que j'ai identifié, est de prendre pour argent comptant les conseils des autres, et ce que les autres croient voir, surtout si on a une affection particulière pour cette personne, ou qu'elle a été de bon conseil à un autre moment. (Ce qui fait que je me méfie encore plus des psys). Si ça mène sur un chemin "noir", je sais qu'il faut que je l'évite. J'ai du mal à expliquer cette sensation, mais certaines pistes me hurlent "danger" en rouge clignotant dans ma tête, en quelque sorte, et j'éprouve une sensation morbide à les suivre. Alors qu'une piste que je "sens" valable peut être douloureuse au début, mais soulage après.

Au niveau du mode opératoire, j'ai revu complètement mon schéma mental de l'homme et de son fonctionnement (et donc du mien), expliqué et confirmé une bonne partie de ma relation à mes parents (admiration totale du père, relation ambigüe à la mère, etc.) et à ma famille en général, démêlé des tas de situations douloureuses en les "revisionnant" à la lumière de ce que j'apprenais/reconstruisais de ma vision du monde.

Au niveau des résultats, j'ai réussi à virer une culpabilité permanente et injustifiée, une bonne partie de mon angoisse et de ma timidité, (et de ma naïveté, aussi).

Par contre, j'avoue qu'à certains moments, ça m'a coûté cher (et d'ailleurs, c'est encore en train de me coûter cher, mais uniquement d'un point de vue matériel, donc bof, c'est pas si grave). Mais non de Zeus, ça en valait la peine. Actuellement, je me sens plus en "convalescence" qu'autre chose, avant la reconstruction active de ma vie.

Je me demande comment font les non-Z, par contre, même avec un psy, parce que la pensée "arborescente" et les associations d'idées rapides et intuitives sont quand même vachement utiles, et je ne vois pas comment j'aurais pu m'en passer.


Dernière édition par Lanza le Sam 15 Mai 2010 - 15:45, édité 1 fois
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Sam 15 Mai 2010 - 15:44

Lanza a écrit:Je me demande comment font les non-Z, par contre, même avec un psy, parce que la pensée "arborescente" et les associations d'idées rapides et intuitives sont quand même vachement utiles, et je ne vois pas comment j'aurais pu m'en passer.
Les psy sont des non-z pour des non-z et du coup, l'entente est beaucoup plus simple. Ils se parlent le même langage. Il faut aussi savoir qu'un non-z classique ne se remet parfois pas en cause de toute sa vie, et les autres ont tendance à avoir des "crises" connues, 50, ménopause et j'en passe.

Mais j'ai presque envie de te dire que vu que les non-z ne nous intéressent pas et qu'on a beaucoup d'autre choses à faire en tant que Z avant de s'occuper de la conscience des non Z, non?
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par augenblick Sam 15 Mai 2010 - 16:11

Rugal, il est possible que mon analyste soit Z ; Luc, ça ne coûte pas forcément cher financièrement (1 euro par semaine à ma charge...), en revanche, ça coûte, oui Wink
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 17:38

Merci beaucoup à tous ceux qui ont répondu et particulièrement à Lanza, puisque c'est d'une discussion sur le chat que ce sujet est né.
Maintenant, je me sens dans l'obligation d'entrer un peu plus dans le détail, je prépare une réponse pour ce soir.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Invité Sam 15 Mai 2010 - 18:23

L'auto-analyse psychanalytique est une chose, mais dans le livre de JSF, celle-ci parle des surdoués qui arrivent à s'auto-analyser dans l'abstrait (sans lecture, sans rencontres, sans définition par mimétisme,...) et à se savoir zèbre ainsi. En rangeant mes "carnets" (edit mon journal personnel) hier soir, je suis tombé sur des textes et des documents datant de mes 23 ans. Je m'étais alors diagnostiqué, dans l'absolu et en l'absence de toutes références à l'époque, surdoué, et puis j'ai oublié cela et re-sombré dans quelques zones au noir.
Comme quoi, il faut parfois faire confiance à notre cerveau...
Alors, l'analyse de soi, je pratique mais visiblement je ne crois pas toujours en ces (mes) conclusions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Sam 15 Mai 2010 - 23:07

Comment est-ce que je procède pour faire ce que j’appelle mon analyse ?

Déjà, je pars du principe que c’est moi qui ai la solution. Même si le problème est un conflit avec une autre personne, je considère que c’est ma manière de recevoir son comportement qui me pose problème. Mais de manière plus générale, j’estime avoir assez de pouvoir sur moi-même pour résoudre ce problème.

Je commence par un événement qui me gène, et je me lâche complètement sur le papier, j‘avance par associations d’idées, et je noircis la feuille jusqu’à ce que ça fasse "tilt" : ça peut-être un lapsus, deux choses que j’ai mises en lien sans vraiment m’en rendre compte. Ce qui est sûr c’est que quand j’ai mis le doigt sur le nœud du problème, je le sais immédiatement. C’est là qu’interviennent mes "antennes", je sais que c’est cette situation là, cette personne, ce positionnement qui me pose problème. Une fois le problème identifié, je me propose une solution. Je réfléchis à ce qui m’empêche d’accepter cette situation là.

C’est vraiment compliqué à expliquer. Ce qui est sûr c’est qu’à chaque fois je suis le même processus : je pars du problème, puis par associations d’idées, je le cerne de plus en plus. De cette manière, comme Lanza, j’ai revu toute l’histoire de ma famille, en m’appuyant sur des livres de psychogénéalogie, et notamment les constellations familiales. Pour ma famille, j’ai expliqué les traumatismes familiaux en essayant de comprendre l’existence de chacun de mes ascendants, et ce que je comprenais ça devenait ma vérité, et tant pis si ce n’est pas vraiment ce qui c’est passé. L’important c’est que je sois en paix avec cette vérité.

Ça a l’air simple comme ça, mais il faut aussi le temps de maturation : c'est-à-dire qu’une fois que j’ai compris un élément intellectuellement, il me faut aussi l’assimiler émotionnellement. Et entre les deux compréhensions, il faut un certain temps.

Une fois le problème résolu, je sais que je peux m’attaquer au problème suivant parce que celui qui me posait soucis auparavant n’en est plus un.
Par exemple avant d’isoler l’origine psychologique de mon angoisse de séparation je ne supportais pas d'attendre quelqu’un sans connaître son heure d’arrivée, ça pouvait me rendre folle. Maintenant de ne pas connaître le moment où arrivera une personne que j’attends m’indiffère totalement.

C’est en cela que comme Miwako, Lanza et d’autres, j’ai nettement la sensation d’avancer. Je me rappelle de ce que j’étais il y a simplement 4 années : j’étais une enfant maintenant je suis une adulte.

Voilà, ce n’est pas facile de retracer un processus aussi complexe, mais il me semblait que je devais m’y plier, vu la qualité des réponses reçues sur ce sujet.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par miwako Dim 16 Mai 2010 - 10:22

Lanza a écrit:Oui, à certains moments j'ai tourné en rond, voire ai exploré des voies qui n'étaient pas les bonnes. Mais maintenant, justement, quand c'est le cas, je le sens : il ne se passe rien, ou mon état se dégrade. Au contraire, quand je suis sur la bonne voie, j'ai un peu la frousse, mais je sens que la "sortie" est par là.

oui, mille fois oui!!! ca me fait pareil!!
et c'est a mettre en relation avec "ne pas forcément trop écouter les autres". combien de fois ca m'est arrivé (avec mon immense capacité a penser que je suis dans l'erreur, petite merde que je suis) de recevoir les conseils de quelqu'un et de me dire "oui, peut etre..." et de me dire que j'etais pretentieuse de voir la solution autre part (au hasard, dans quelque chose dont je ne serais pas tellement responsable au lieu de vouloir faire des EFFORTS!!)
("faires des efforts"... quel concept merveilleux en psychologie... cheers ) (faute de frape ou lapsus, j'avais écris "perveilleux" je pense que ca veux tout dire.)

NB : citation d'un grand philosophe non Z :
"when I get sad, I just stop being sad, and be awsome instead."
Barney Stinson


blague à part, cette capacité de me dire "non, ca ce n''est pas ma vérité" me fait souvent entrer en conflit avec ma mere, qui me dit que je suis prétentieuse et que je n'ecoute jamais les autres.
je me dis que je devrais tout simplement arreter de lui parler de mes problemes, mais bon, c'est ma maman quand meme...

christelle a écrit:ça peut-être un lapsus, deux choses que j’ai mises en lien sans vraiment m’en rendre compte. Ce qui est sûr c’est que quand j’ai mis le doigt sur le nœud du problème, je le sais immédiatement.
oui, je connais bien cette sensation! c'est celle dont je parlais en disant qu'il fallait recevoir les souvenirs innatendus avec interet. on le sens, un peu comme si le cerveau mettait ce souvenir dans le saladier en l'introduisant par "d'ailleurs c'est comme..." "au fait, tant que j'y pense mec..." (oui, mon cerveau m'apelle mec) ou "en effet, et aussi..."
c'est subtil et ca dure une fraction de seconde mais on "sens" quand le cerveau a évoqué ca parce qu'il y a un lien.
(peut etre que ce que je dis là ne vous parle pas, christelle, lanza...)


chistelle a écrit:Ça a l’air simple comme ça, mais il faut aussi le temps de maturation : c'est-à-dire qu’une fois que j’ai compris un élément intellectuellement, il me faut aussi l’assimiler émotionnellement. Et entre les deux compréhensions, il faut un certain temps.
ca aussi j'en ai concience et je pense que c'est tres important. apres avoir compris une chose sur moi meme, dénoué un truc, il faut un moment pour que ca devienne une partie de ma personne et que les "sequelles" disparaissent (c'est un peu ca la psychanalyse, non? hem, je suis un bon exemple de Z qui s'autoanalyse de facon instinctive parce que j'y connais rien...)
c'est comme quand j'ai titlé sur le fait d'etre zebre. là, je ne suis pas guérie de ce que cet etat de fait à induit dans ma vie (plus de mauvais que de bon, soyons lucides, meme si c'est intrinsequement une bonne chose) (avis perso) mais je susi en train de "maturer" pour reprendre ton expression christelle, je revois ma vie et mon present avec de nouvelles données, je repense tout, à mon rythme.

ya des choses qui sont en train de sacrement bouger. j'ai trouvé un putin de noeud...
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 36
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Dim 16 Mai 2010 - 21:07

Luc a écrit:
- le questionnement croisé à plusieurs, et la fréquentation des zèbres, me parait bien plus efficace. je ne compte plus le nombre de zèbres qui vont mieux depuis qu'ils sont ici, en particulier s'ils ont rencontrés d'autres zèbres en réel
Comment insinuerais-tu qu'on est tous là seulement pour se soigner et soulager notre porte-feuille ou celui de la sécu ? affraid

Plaisanterie mise à part, je suis tout à fait d'accord avec toi. On trouve souvent ici des gens qui ont les mêmes blessures que nous et d'échanger nos points de vue nous aide à mieux comprendre ces blessures. Mais il n'y a pas forcément que les zèbres pour nous renvoyer une image de nous-même. Nous sommes des êtres complexes, et tout ce qui est de l'ordre de l'affectif non lié à la zébritude on peut le retrouver chez d'autres personnes non zèbres (relations aux parents, angoisse de séparation, ...)même si nos côtés zèbres amplifient certains aspects.

Donc, pour revenir au sujet, n'importe quelle interaction peut devenir une source d'auto-analyse, enfin, bien sûr, je parle de ma propre expérience, je ne connais quasiment qu'elle.

Chrissieb63 a écrit:ouaip!!

Reste un ingrédient qui ne s'apprend à mon avis pas : l'instinct, ou l'intuition, et même un mélange des 2 : "l'instuiction" (à ne pas confondre avec l'instruction Laughing )
Elles sont en nous, c'est juste que parfois on ne sait pas ou ne veut pas les entendre et les utiliser
Le déni et l'ignorance ont la peau dure, cela m'a pris des années pour me fier à mon "instuiction"
Elle n'est pas infaillible, mais sacrément utile

J'ai un peu digressé, désolée

Je ne trouve pas que tu digresses Chrissie, au contraire, je crois qu'on est en plein dans le sujet. C'est bien grâce à notre instuiction, comme tu dis, à nos "antennes" que nous pouvons avancer : cette intuition qui nous fait dire :
"tiens, là je suis sur le bon chemin", "tiens, là je fais fausse route". J'ai l'impression que chacun à notre manière nous avons relevé cette faculté, en précisant que c'est elle qui nous aide à éviter les mauvais chemins contre lesquels plusieurs personnes bien avisées nous ont mises en garde.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Dim 16 Mai 2010 - 21:17

Noumi a écrit:
A posteriori je dirais que j'ai beaucoup fait mon "auto-analyse" dans le sens où je n'ai jamais voulu rester en place et qu'au fond de moi il y avait et a toujours un profond désir de bonheur et que je ne comprenais pas pourquoi je n'y arrivais pas. Je me suis aussi toujours cru anomale, en dehors de toutes sphères existantes. Mais je pense que j'ai pu beaucoup avancer me mettant à raconter ma vie à tout le monde, pas qu'à une personne, mais toutes celles voulant bien m'écouter. En leur parlant, en les écoutant j'ai appris petit à petit beaucoup.

Ca aussi, je l'ai fait beaucoup et sûrement aussi beaucoup trop : utiliser les oreilles attentives por me racaonter, remâcher ce sur quoi je butais, et j'en apprenais aussi des choses par-ci par-là, une recherche d'indices, quoi...

Noumi a écrit:
Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, merci de m'avoir permis d'écrire tout cela, merci Christelle. Cela m'a fait du bien.

Merci à vous de vous raconter. Comprendre vos fonctionnement m'aide à mieux analyser le mien ... et ça me fait du bien aussi...puisque qu'on est tous là pour se soigner...n'est-ce pas Luc ? Wink
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Noumi Dim 16 Mai 2010 - 21:35

En vous trouvant j'ai effectivement trouvé une tribu capable de me sentir "normal" et qui m'aide beaucoup à m'accepter, mais je continue ma thérapie, donc cela n'allège pas mon porte-monnaie ( mais me fait probablement, enfin même clairement avancé plus vite!!)

Merci à toi Christelle de ce sujet, il est très instructif et salvateur. Ton explication de comment tu t'auto-analyse m'impressionne beaucoup car d'une certaine manière tu décris le travail que j'effectue avec ma thérapeute et je suis très "sur le cul" que tu sois arrivée à trouver ce principe toute seule (toujours impressionnée je suis par les gens qui trouvent tout seul ce que moi j'ai du apprendre d'autres!!)
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Maly Dim 16 Mai 2010 - 22:58

Christelle a écrit:Donc, pour revenir au sujet, n'importe quelle interaction peut devenir une source d'auto-analyse, enfin, bien sûr, je parle de ma propre expérience, je ne connais quasiment qu'elle.

Ça fait écho à mon expérience, qui est pourtant beaucoup moins radicale sur le sujet de l'auto-analyse. J'ai besoin de ma psy actuelle, comme j'avais besoin de l'ancienne, car elles m'ont toutes deux fait beaucoup progressé, mais j'ai progressé aussi via diverses interactions ou divers échos, lors d'échanges avec des amis, qu'ils soient zèbres ou non, qui m'ont renvoyé à ma propre situation et ont parfois provoqué un déclic. Cependant, je ne crois pas être capable de mener complètement une auto-analyse, car je n'ai pas du tout le recul nécessaire face à mes problèmes (sinon je n'aurais pas par moments la tête dans le seau à cause d'eux) et que je suis beaucoup trop dans l'émotion et dans le déni (j'utilise toutes les ressources de la dialectique et du langage pour empêcher certains problèmes de remonter à la surface et d'hurler un bon coup) pour formuler avec clarté et lucidité tout ce que je voudrais. Ce n'est pas donc pas de l'auto-analyse à proprement parler, en ce qui me concerne, mais des "auto-coups de pouce" dans l'analyse, si je puis me permettre ce néologisme.
Maly
Maly

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Lanza Lun 17 Mai 2010 - 0:44

Cependant, je ne crois pas être capable de mener complètement une auto-analyse, car je n'ai pas du tout le recul nécessaire face à mes problèmes (sinon je n'aurais pas par moments la tête dans le seau à cause d'eux) et que je suis beaucoup trop dans l'émotion et dans le déni (j'utilise toutes les ressources de la dialectique et du langage pour empêcher certains problèmes de remonter à la surface et d'hurler un bon coup) pour formuler avec clarté et lucidité tout ce que je voudrais.

C'est un point intéressant, et essentiel. Effectivement, j'ai trouvé un "endroit de mon cerveau" détaché des émotions et où je peux analyser tranquille. Sauf gros coup de poing dans l'estomac, ça marche.

C'est une image, je vais réfléchir à comment je peux décrire ça de façon plus parlante.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Lun 17 Mai 2010 - 2:00

[quote="Lanza"]

C'est un point intéressant, et essentiel. Effectivement, j'ai trouvé un "endroit de mon cerveau" détaché des émotions et où je peux analyser tranquille. Sauf gros coup de poing dans l'estomac, ça marche.

C'est une image, je vais réfléchir à comment je peux décrire ça de façon plus parlante.

j'ai effectivement aussi trouvé cet endroit, sauf que je ne parlerai pas "d'endroit" mais "de partie de personnalité". Dans mon cas, je vois ça plutôt comme une partie de moi même, ultra neutre et détachée, qui peut donner un avis clair et sans implication sur n'importe quoi me concernant (d'ailleurs, lors de la réunification avec moi même, je crois que ce personnage à pris trop de pouvoir, mais bref)

Ce qui mène à penser qu'on peut obtenir un résultat similaire par deux voies différentes.

Et effectivement, j'ai aussi du mal à décrire ça. Je dirai que pour ça, il faut déjà être capable d'analyser une situation dans laquelle on n'est pas de manière neutre, en prenant les éléments qui sont à dispositions, tels quels, un peu comme un flic sur un terrain d'enquêtes, avant de commencer à faire des liens. Ensuite, il faut essayer de reproduire ce schéma sur une situation dans laquelle on a été impliqué. Et finalement, appliquer ces mêmes méthodes pour tout, même quand la situation n'est pas "physique". Je ne suis pas sur que ce soit donné à tout le monde, être capable de prendre une chose telle qu'elle est, de manière totalement neutre et sans aucune pensée, idée, automatisme, hors contexte, qui vient perturber ça, c'est très compliqué. Pour moi, c'est d'une simplicité enfantine, parce que je ne vois les choses QUE comme ça, et le problème est inverse dans mon cas.

Pour résumer, il faut se voir comme si on était dans les yeux d'un autre. Et pas de quelqu'un en particulier, juste "un promeneur" qui voit ça en passant, qui tombe des nues.
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Invité Lun 17 Mai 2010 - 8:20

Je ne sais pas "s'il faut".
Je ne sais pas non plus si la neutralité existe. Ni si une telle analyse "hyperobjectivée" donne des résultats utiles. Est-ce qu'ils ne courent pas le risque d'être complètement déshumanisés et donc, inutilisables voire dangereux pour nous qui devons vivre dans un monde sensible que nous avons déjà du mal à comprendre ?
De toute façon, pour moi ce mécanisme n'existe pas. Je suis toujours à la fois l'acteur et le spectateur extérieur de ma vie, comme c'est fréquent chez les zèbres (on me l'avait fait remarquer avant que j'entende parler de zébritude, c'est un des indices qui m'a mis la puce à l'oreille) et c'est plus pénible qu'autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par ahlala Lun 17 Mai 2010 - 8:33

Il n'y a pas un observateur et une situation observée ... l'observateur est partie intégrante de la situation observée, il l'influence.

rugal a écrit:je ne suis pas sur que ce soit donné à tout le monde, être capable de prendre une chose telle qu'elle est, de manière totalement neutre et sans aucune pensée, idée, automatisme, hors contexte, qui vient perturber ça, c'est très compliqué. Pour moi, c'est d'une simplicité enfantine, parce que je ne vois les choses QUE comme ça, et le problème est inverse dans mon cas.

Tu serai bien le premier Rugal ... tu t'es déjà demandé si c'était pas exactement l'inverse ?
Parfois, tu ne serais pas tellement persuadé qu'il y a un message à interpréter* que ça brouillerai ta compréhension des choses ? ...
(* interpréter, voir un sens, croire à une intention, vouloir à tout prix voir des signaux)

Je me retiens de participer à ce débat depuis qu'il a commencé ... mais même si je crois à une capacité à "prendre du recul"(nécessaire) et à "apprendre à se connaitre"(salutaire) je constate bien souvent, qu'il est très rare que ce soit suivi d'un changement, ou d'une quelconque régulation. (Je sais bien de quoi je parle, la moitié du travail n'est pas le travail ...). La démarche de "développement de la personne" ne consiste pas seulement en une observation, aussi prétendument neutre soit elle. Sinon, les gens feraient les tests psycho de Télépoche et se palucheraient la "connaissance de soi'". Le développement personnel doit amener à une recherche de solutions, à un changement (de niveau 2 si possible, cf. Watzlawick, pas un faux changement, ni détourner le problème) ... et ça, tout seul ... Ça me semble de l'ordre du fantasme, voire de l'illusion.


Dernière édition par ahlala le Lun 17 Mai 2010 - 17:18, édité 1 fois (Raison : Télépoche c'était une imagen hein :))
ahlala
ahlala

Messages : 913
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 43
Localisation : Peu importe

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Lanza Lun 17 Mai 2010 - 10:38

Plume d'eau rayée a écrit:Je suis toujours à la fois l'acteur et le spectateur extérieur de ma vie, comme c'est fréquent chez les zèbres.
Jacques Higelin a écrit:Non, je vis pas ma vie,
Je la rêve,
C'est comme une maladie,
Que j'aurais chopée tout p'tit
Smile

Il y a de ça, mais pas tout à fait. Effectivement, quand je vis des émotions trop fortes, je me recroqueville dans mon cerveau pour pas me laisser toucher, d'où peut-être la sensation d'irréel. Une fois là haut, j'ai le choix : ou j'attends que ça passe, ou je regarde ce qui se passe "plus bas" et j'analyse. Je trempe un "doigt" et j'essaie de savoir quel "goûts" ont les émotions : est-ce de la colère, de la peur, de la culpabilité... ? A quelles doses, et par rapport à quoi, à qui ? En faisant défiler des images et des situations récentes, j'arrive à déterminer ça : ça amplifie si j'ai bon.

Ensuite, j'essaie d'expliquer pourquoi et de trouver des solutions pour arrêter ça. Par des échanges, des rapprochements avec des situations antérieures, ou tout bêtement une explication avec les personnes concernées.

ahlala a écrit:Le développement personnel doit amener à une recherche de solutions, à un changement (de niveau 2 si possible, cf. Watzlawick, pas un faux changement, ni détourner le problème) ... et ça, tout seul ... Ça me semble de l'ordre du fantasme, voire de l'illusion.

Dans mon cas, je ne prétends pas que ce soit une démarche neutre, ni objective. Ça n'est pas non plus du solo complet, puisqu'il y a des échanges (réels et imaginaires) appuyés par une recherche de connaissances. Ça n'a strictement rien à voir avec le résultat d'un test télépoche qui, au mieux, donne un état des lieux approximatif autant que barnumisé, mais qui n'a jamais aidé à comprendre comment on s'est construit, parce que c'est bien là qu'est la clef. Ça consiste à se "démonter" pour voir comment c'est foutu, et se "remonter" débouchant les conduits et en nettoyant les grains de sables qui grippent le mécanisme, en quelque sorte; pas à faire un simple constat de ce qu'on est ici et maintenant, sans se demander pourquoi.

Je prétends par contre, qu'en ce qui me concerne, ça a amené des changements profonds, (dont certains sont très visibles):
- perte de 20kg,
- arrêt de l'identification au père,
- beaucoup plus d'aisance en public,
- disparition d'une bonne partie de la peur de l'autre, et donc de la timidité,
- capacité à dire non,
- disparition de la culpabilité injustifiée,
- diminution radicale de la susceptibilité,
- beaucoup moins d'angoisse au quotidien (apu cette fichue boule à l'estomac)
etc.

En gros, une nettement meilleure estime de soi... Même s'il reste du chemin, il y a des kilomètres derrière moi.

Donc, je trouve que c'est un fantasme remarquablement efficace, quelque part Razz
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Maly Lun 17 Mai 2010 - 19:00

rugal a écrit:Pour résumer, il faut se voir comme si on était dans les yeux d'un autre. Et pas de quelqu'un en particulier, juste "un promeneur" qui voit ça en passant, qui tombe des nues.

C'est là que le bât blesse, justement. Quel que soit l'autre, je lui prête toujours les pires intentions à mon égard, le regard le plus acerbe et le plus critique qui soit, bref, cet autre-là, qui est sans doute pour une bonne part fantasmé, verra toujours mes défauts et se trompe s'il s'aventure à m'attribuer des qualités. J'ai énormément de mal à imaginer qu'un autre puisse être plus complaisant que moi à mon égard. Donc je ne peux pas me mettre à sa place.
Maly
Maly

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Lun 17 Mai 2010 - 20:13

d'ou le fait que je disais que ce n'est pas donné à tout le monde. J'aimerai donner un "mode d'emploi" mais je suis pas sur de pouvoir le faire :s
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par ahlala Lun 17 Mai 2010 - 20:17

J'ai 30 000 questions (un peu piège) mais je pense que le forum a ses limites là ... : )
ahlala
ahlala

Messages : 913
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 43
Localisation : Peu importe

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Lun 17 Mai 2010 - 20:25

poses toujours.
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Lanza Lun 17 Mai 2010 - 21:12

Maly a écrit:
rugal a écrit:Pour résumer, il faut se voir comme si on était dans les yeux d'un autre. Et pas de quelqu'un en particulier, juste "un promeneur" qui voit ça en passant, qui tombe des nues.

C'est là que le bât blesse, justement. Quel que soit l'autre, je lui prête toujours les pires intentions à mon égard, le regard le plus acerbe et le plus critique qui soit, bref, cet autre-là, qui est sans doute pour une bonne part fantasmé, verra toujours mes défauts et se trompe s'il s'aventure à m'attribuer des qualités. J'ai énormément de mal à imaginer qu'un autre puisse être plus complaisant que moi à mon égard. Donc je ne peux pas me mettre à sa place.

Inverse les points de vue.
Imagine que tu regardes une amie, pas toi-même. Serais-tu complaisante ? Pas sûr. Bienveillante ? Il y a des chances.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Lun 17 Mai 2010 - 21:52

rugal a écrit:
Lanza a écrit:
C'est un point intéressant, et essentiel. Effectivement, j'ai trouvé un "endroit de mon cerveau" détaché des émotions et où je peux analyser tranquille. Sauf gros coup de poing dans l'estomac, ça marche.

C'est une image, je vais réfléchir à comment je peux décrire ça de façon plus parlante.

j'ai effectivement aussi trouvé cet endroit, sauf que je ne parlerai pas "d'endroit" mais "de partie de personnalité". Dans mon cas, je vois ça plutôt comme une partie de moi même, ultra neutre et détachée, qui peut donner un avis clair et sans implication sur n'importe quoi me concernant (d'ailleurs, lors de la réunification avec moi même, je crois que ce personnage à pris trop de pouvoir, mais bref)

Pour moi je ne parlerais pas d'un endroit, mais plus basiquement de ma part intelligence qui analyse ma part émotionnelle....donc chez moi, pas de dialogue, pas de sensation de dédoublement ...

rugal a écrit:
un peu comme un flic sur un terrain d'enquêtes, avant de commencer à faire des liens

Ah oui, là, ça me parle vraiment parce que j'ai vraiment le sentiment de mener une enquête : je pars d'une anomalie que je remarque : la première fois, c'était en remarquant une corrélation entre l'âge de décès d'une tante et une grave maladie que j'ai eu quand j'étais enfant. Cette anomalie là était énorme, et je pense que c'est grâce à ça que j'ai pu commencer à travailler. Mais les anomalies que je relève sont du genre "tiens, et pourquoi je fais toujours ce lapsus", ou "c'est curieux que telle situation me mette en colère, il n'y a pas de quoi fouetter un chat...".

Après, je mène mon enquête : si j'examine un traumatisme familial, je demande à tes témoins (pas faciles à trouver, puisque traumatisme...) et je lis des bouquins qui s'y rapportent. Pour le choix des bouquins, en librairie, c'est un mélange de lecture en diagonale et d'instinct... allez savoir pourquoi, je trouve souvent exactement celui qui me fallait et qui m'amène vers des dimensions que je m'avais pas soupçonnées.

Parallèlement à ça, je noircis toujours un certain nombre de pages, ce qui m'aide à clarifier les choses (paradoxalement Smile ). Pour mon enquête, quand je suis à bout de pistes familiales ou comportementales, je peux aussi tout simplement examiner les différentes possibilités : "voyons, telle angoisse, ce n'est pas le problème puisque j'y ai déjà réfléchi, telle autre angoisse, ça me parle pas, ah par contre, peut-être une angoisse de mort...bon si c'est une angoisse de mort, ça pourrais être pour quoi ? telle, telle, telle raison"

Bon là, je m'arrête un peu, parce que je t'entends déjà, ahlala : "arrête de délirer Christelle" et je peux pas t'en vouloir, moi même j'en suis assez stupéfaite (mais pas sous l'emprise de stupéfiants). Mais ce qui me fait dire que j'avais raison c'est deux choses : d'abord après avoir fait cette analyse là j'ai recommencé à dormir...(parce que dans ce cas, c'était ça le problème) et l'autre chose, c'est le comportement de mon fils (qui à cette époque là était branché sur moi ++) qui, du jour au lendemain n'a plus peur du noir, et ne se réveille plus la nuit...

Et de cette manière là, j'ai passé au crible toute l'histoire familiale (parce que les sacs de noeuds qu'on reçoit de nos parents...c'est pas forcément les plus sympas) ce qui facilite le côté enquêtes et témoignages. J'ai aussi analysé mon comportement (et j'analyse toujours, si besoin).

A chaque fois que je dénouais quelque chose, je me sentais plus libre, parce que les liens de ces sacs de noeuds nous empêchent d'être nous même. J'ai aussi eu le sensation que mon champ de vision s'élargissait : je voyais les gens d'un autre oeil, plus complaisant, plus ouvert... (et là c'est pas les champignons, non plus Smile ). Comme si à chaque étapes mon esprit s'ouvrait un peu plus au monde et aux autres.

Pour faire comme Lanza, dont la liste est on ne peut plus claire...

- résolution de l'angoisse qui m'empêchait de réussir un concours
- rapports avec la famille apaisés
- disparition d'une maladie auto-immune pour laquelle le diagnotic était minimum 2 ans
- disparition de cet état dont vous parlez souvent où l'on a l'impression se regarder jouer un rôle
- perte de poids (pas quantifiable puisque en cours sans régime, je le précise)

En bref, j'ai simplement enfin la sensation de m'appartenir.

Merci à ceux qui ont eu la patience de me lire, ça me fait vraiment du bien de vous écrire et à ceux qui écrivent sur ce sujet, ça me fait du bien de vous lire.


Dernière édition par Christelle le Lun 25 Juil 2011 - 16:18, édité 1 fois
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Maly Lun 17 Mai 2010 - 22:14

Lanza a écrit:
Maly a écrit:
rugal a écrit:Pour résumer, il faut se voir comme si on était dans les yeux d'un autre. Et pas de quelqu'un en particulier, juste "un promeneur" qui voit ça en passant, qui tombe des nues.

C'est là que le bât blesse, justement. Quel que soit l'autre, je lui prête toujours les pires intentions à mon égard, le regard le plus acerbe et le plus critique qui soit, bref, cet autre-là, qui est sans doute pour une bonne part fantasmé, verra toujours mes défauts et se trompe s'il s'aventure à m'attribuer des qualités. J'ai énormément de mal à imaginer qu'un autre puisse être plus complaisant que moi à mon égard. Donc je ne peux pas me mettre à sa place.

Inverse les points de vue.
Imagine que tu regardes une amie, pas toi-même. Serais-tu complaisante ? Pas sûr. Bienveillante ? Il y a des chances.

Je suis trop bienveillante avec mes amies, je n'ose pas toujours leur dire quand je ne suis pas d'accord. Alors, me dire à moi-même que, nan, là, je déconne...

Edit après avoir tout lu. J'admire sincèrement le recul dont vous êtes capables par rapport à vos troubles divers. Quand je te lis, Christelle, je dis chapeau! Et je prends soigneusement note, en espérant que ça puisse m'aider à avancer, parallèlement au chemin entrepris avec la psy.
Maly
Maly

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par V.Lady Lun 17 Mai 2010 - 22:20

J'ai longtemps pratiqué l'auto-analyse sauvage (sans méthode particulière, avec des lectures, des discussions réelles ou imaginaires, et un journal). Bien sûr, j'avançais un peu, voire beaucoup sur certains points, mais la rencontre avec mon psy, celui-ci en particulier, (j'en avais vu d'autres avant et franchement, j'aurais mieux fait de m'acheter une robe (oui, une Laie aussi ça porte des robes Very Happy)) m'a drôlement aidée. Avec lui, j'ai avancé à pas de géant, mais c'était très dur parce que bien plus que sur l'aspect cognitif, intellectuel, c'est sur l'aspect émotionnel des choses que nous avons travaillé. Et je n'aurais jamais pu réussir seule, tout simplement parce que j'étais très coupée de mes émotions. Or lui a une intuition redoutable et une perception du langage paraverbal très fine. (je crois qu'il est zèbre...) J'ai été bien accompagnée, il a toujours été particulièrement bienveillant, pas neutre mais pas dans le jugement non plus. Et entre chaque séance, il me demandait d'écrire, la thérapie a donc été rapide.
Si j'en juge à l'aune de mon expérience personnelle, je dirais que la construction sans le regard de l'autre, c'est juste improbable. No
V.Lady
V.Lady

Messages : 2244
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 46
Localisation : Nord vraiment au nord.

https://www.sous-mon-arbre.fr/actualites/40-de-profundis.html

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Lanza Lun 17 Mai 2010 - 22:35

Christelle a écrit:Pour moi je ne parlerais pas d'un endroit, mais plus basiquement de ma part intelligence qui analyse ma part émotionnelle....donc chez moi, pas de dialogue, pas de sensation de dédoublement ...

Dédoublement n'est pas le mot. Le "dédoublement" est imaginaire, une modalité pratique.

Je vois ça plutôt comme un "mode". On pourrait l'appeler le "mode analytique" (réflexion désynchronisée par rapport aux émotions) par opposition au "mode vie", (où à contrario, la réflexion est synchronisée avec les émotions).

D'ailleurs à écrire ça, je me rends compte que "se regarder jouer un rôle", c'est peut-être bien mon "mode analytique". Dont il faudrait juste se servir à bon escient.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Lun 17 Mai 2010 - 22:48

Comme je me disais dans un autre topic, je pense que le défaut de cette pratique est quelle à tendance à rendre distant à force et que c'est une chose à utiliser avec modération. ça peut rendre un peu cinglé et désynchronisé un individu avec son propre ressenti de soi-même.
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par augenblick Lun 17 Mai 2010 - 22:52

La Laie a écrit:J'ai longtemps pratiqué l'auto-analyse sauvage (sans méthode particulière, avec des lectures, des discussions réelles ou imaginaires, et un journal). Bien sûr, j'avançais un peu, voire beaucoup sur certains points, mais la rencontre avec mon psy, celui-ci en particulier, (j'en avais vu d'autres avant et franchement, j'aurais mieux fait de m'acheter une robe (oui, une Laie aussi ça porte des robes Very Happy)) m'a drôlement aidée. Avec lui, j'ai avancé à pas de géant, mais c'était très dur parce que bien plus que sur l'aspect cognitif, intellectuel, c'est sur l'aspect émotionnel des choses que nous avons travaillé. Et je n'aurais jamais pu réussir seule, tout simplement parce que j'étais très coupée de mes émotions. Or lui a une intuition redoutable et une perception du langage paraverbal très fine. (je crois qu'il est zèbre...) J'ai été bien accompagnée, il a toujours été particulièrement bienveillant, pas neutre mais pas dans le jugement non plus. Et entre chaque séance, il me demandait d'écrire, la thérapie a donc été rapide.
Si j'en juge à l'aune de mon expérience personnelle, je dirais que la construction sans le regard de l'autre, c'est juste improbable. No

+1 und up cheers rabbit bounce
Les détails ne sont pas les mêmes, mais je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis là...
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Wise Mar 18 Mai 2010 - 17:02

(je n'ai pas lu tout le sujet) mais pour répondre à la question j'ai effectivement fait une auto-psychanalyse.

ma vie ne se déroullant pas comme je le voulais, les relations avec les autres étant tordues et difficiles à comprendre il m'a fallu me remettre en question.

c'est comme ça que je me suis découvert une liste de défauts/faiblesses que la plupart des gens n'ont pas, et le fait de les comprendre et d'en prendre conscience les a fait disparaitre, ce qui a considérablement changé ma vie.

[ peurs extrapolées, phobie sociale, suceptibilité, timidité, aucune confiance en moi, hésitations (mal à l'aise en public), hyper-émotivité, culpabilité (pour un rien), mauvaise image de moi, stress inconscient, angoisses, névrose, perfectionisme exagéré, intolérance des défauts des autres, "froideur", traumatismes psychologiques dans l'enfance, se définit avant tout comme une victime, n'arrive pas à oublier le passé, difficulté à etre spontané... ]

voilà une partie de ce que j'ai compris sur moi même,
et de façon surprenante, la prise de conscience et l'acceptation fait tout disparaitre.
Wise
Wise

Messages : 2216
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 35
Localisation : Nancy

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Timyus Végétari Mar 18 Mai 2010 - 19:42

Pareil pour moi, je me suis et continue à m'auto-analyser Smile En effet, sans les autres c'est assez stérile. C'est la raison pour laquelle je demande ici, sur le tchat, ou en MP à certains si j'ai été lourd, ou que je partage mes impressions, ou même que je me laisse aller à la spontanéité même quand je m'énerve. Parce que je passe par une observation des réactions, des interprétations des autres, et j'observe dans le même temps mon propre comportement. Une fois ces données récolté, je les compare à mes théories lors de mes séances d'auto-analyses, et je refais de l'auto-analyse avec le raisonnement comme en philosophie.
En fait c'est philosopher sur le rapport entre soi et les autres, soi et l'environnement, soi et soi aussi... Je mémorise progressivement des expériences, des données récoltés, des théories et des conclusions, ainsi que des conseils extérieurs qui me servent aussi de données. Je m'aide aussi de recherches sur la psychologie sur internet.
J'ai cherché ce qu'était la schizophrénie, la paranoïa, l'obsession, la jalousie, la phobie social et différentes phobies d'ailleurs, la personnalité borderline, le trouble bipolaire, la personnalité zèbre et la douance et aussi dernièrement la personnalité caméléon. Je ne souffre pas des troubles cités, sauf la zébritude et les phobies ainsi que des traumatismes.
J'ai maintenant une amie qui fait psycho, donc j'ai une aide extérieur pour réduire mes erreurs. Elle m'a donné un document sur une méthode thérapeutique très intéressante et que je pratiquais naturellement, mais pas totalement. Maintenant, c'est plus clair dans ma tête et j'applique plus efficacement cette méthode, et je m'éveille Smile C'est le focusing Smile

Je le mets bien en évidence parce que c'est une technique qu'on peut pratiquer seul étant donné qu'il s'agit d'écouter son corps : Focusing
Timyus Végétari
Timyus Végétari

Messages : 540
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 38
Localisation : La lune

http://thee-donistmonk.com

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Phedre Mer 19 Mai 2010 - 11:39

J'ai commencé à le faire très tôt en commençant par l'écriture et en ne jetant rien de ce que j'écrivais...me relire régulièrement m'a permis de rarement perdre le fil de ma propre histoire...ça m'a beaucoup aidée (voire sauvée ? Wink) j'ai ensuite utilisé beaucoup d'outils ou de médias pour "évacuer" des choses (musique, etc etc...) là encore ça m'a beaucoup aidée.

Une seule fois dans ma vie il y a eu un moment où je n'arrivais plus à faire "ce travail toute seule" (mon cerveau s'est emballé un peu) alors j'ai su demander de l'aide.

Et puis j'ai pu recommencer seule. Je pense avoir atteint un stade d'équilibre dans mon déséquilibre Wink (lol) donc une certaine maturité...qui reste bien sûr un fragile équilibre en mouvement...
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 44
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Noumi Mer 19 Mai 2010 - 11:41

Tout pareil que phedre!!!
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Christelle Mer 19 Mai 2010 - 13:31

Timidouveg a écrit:

Je le mets bien en évidence parce que c'est une technique qu'on peut pratiquer seul étant donné qu'il s'agit d'écouter son corps

Moi aussi le rapport au corps m'a beaucoup aidé, d'autant plus que c'est juste après la déclaration d'une maladie que j'ai commencé mon travail. Je suis convaincue que notre corps et notre esprit sont étroitement liés, et que tout mal du corps est un message de notre psychisme. Pour m'aider dans ma recherche dans ce domaine, j'ai lu Michel Odoul : "Dis-moi où tu as mal et je te dirais pourquoi", et surtout "Un corps pour me soigner, une âme pour me guérir" http://www.shiatsu-institut.fr/michel-odoul.htm.

Enfin j'ai lu ce qui pour moi est la bible dans ce domaine : d'Annick de Souzenelle "La symbolique du corps humain" L'auteur fait des recherches dans la bible (qui est une mythologie, sous certains aspects), les mythologies, parfois aussi les contes pour y trouver tous les liens qu'on a toujours établis entre le corps et l'esprit : ardu mais passionnant et éclairant http://souzenelle.free.fr/index.php/synthese-des-livres-annick-de-souzenelle/52-le-symbolisme-du-corps-humain.html.
Ca devrait te plaire augenblick Wink
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par ahlala Mer 19 Mai 2010 - 19:51

Phedre a écrit:J'ai commencé à le faire très tôt en commençant par l'écriture et en ne jetant rien de ce que j'écrivais...me relire régulièrement m'a permis de rarement perdre le fil de ma propre histoire...ça m'a beaucoup aidée (voire sauvée ? Wink) j'ai ensuite utilisé beaucoup d'outils ou de médias pour "évacuer" des choses (musique, etc etc...) là encore ça m'a beaucoup aidée.

Une seule fois dans ma vie il y a eu un moment où je n'arrivais plus à faire "ce travail toute seule" (mon cerveau s'est emballé un peu) alors j'ai su demander de l'aide.

Et puis j'ai pu recommencer seule. Je pense avoir atteint un stade d'équilibre dans mon déséquilibre Wink (lol) donc une certaine maturité...qui reste bien sûr un fragile équilibre en mouvement...

Tout pareil !! Tu m'épouses ?
ahlala
ahlala

Messages : 913
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 43
Localisation : Peu importe

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par WaterShed Mer 19 Mai 2010 - 19:59



Dernière édition par Water' le Sam 29 Jan 2011 - 13:40, édité 1 fois
WaterShed
WaterShed

Messages : 303
Date d'inscription : 25/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par rugal Mer 19 Mai 2010 - 20:00

ahlala a écrit:Tout pareil !! Tu m'épouses ?
tu marches à la voile ou à la vapeur ?
rugal
rugal

Messages : 950
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 40
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages Empty Re: Certains zèbres ont-ils la capacité de s'analyser seuls ? ... recherche de témoignages

Message par Invité Mer 19 Mai 2010 - 20:15

à la rame...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum