Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

3 participants

Aller en bas

Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?  Empty Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

Message par milbaraka Jeu 21 Déc 2023 - 20:34

Message écrit le 21/12/2023

Tu es neuro-atypique et mère solo ou/et, végane ou/et végétarienne ou/et féministe ou/et pro-féministe ou/et écolo, ce post peut t'intéresser  Very Happy

Hello,

Je suis mère solo de 54 ans (enfants F14, G21), très sensible à la cause animale, à la cause des femmes et des mères, à l'égalité femmes-hommes, à la préservation de notre environnement, mais avec une ouverture d'esprit typique de nous autres (enfin, il me semble) => je ne tiens rien pour "faux" (ou "vrai"!) a priori. Tout est négociable, discutable, entendable, du moment que ça ne débouche pas sur de la violence dans la vraie vie (ni sur un projet de violence).
Autrement dit, je peux m'entendre avec tout le monde, du moment qu'il n'y a pas de provocation, qu'il y a une sincère bienveillance, et que l'on ne prône pas la domination d'un groupe sur un autre.

Je suis neuro-atypique ++, car j'ai découvert au fil des ans que je ne suis pas seulement HPI, mais aussi TDAH, et peut-être (rien de clair pour l'instant contrairement aux deux premières étiquettes), peut-être, donc, TSA ...
Ca expliquerait bien des choses, et notamment ma difficulté à me faire comprendre, mon abonnement sans fin aux malentendus (je suis quasi systématiquement prise pour quelqu'une que je ne suis pas du tout !)  Sad

Voilà pour l'auto-portrait.

Après 10 ans de pauvreté, liée à mon statut de mère solo, j'ai enfin retrouvé une situation socio-pro correcte, qui me permet de refaire des projets nécessitant des financements.
Or ça fait environ 30 ans que je rêve (pas continuellement, hein?  Laughing ) d'un lieu en zone rurale/montagnarde où il serait possible de vivre en collectif, et initier des activités variées *.

Les inconvénients d'un collectif, surtout entre neuro-atypiques (souvent hypersensibles)  :

- On doit avoir l'accord des autres avant de pouvoir faire des changements substantiels dans le lieu;
- On doit se réunir de temps en temps pour discuter/ajuster les règles de vie du lieu et faire des compromis;
- Ca demande un peu d'organisation/anticipation;
- On doit mettre de l'eau dans son vin quasi tout le temps;
- Quand la promiscuité est trop grande : on finit par ne plus pouvoir se supporter! Les petites manies sans importance (voire attendrissantes) du début deviennent exaspérantes;

Mais ça, ça peut se résoudre en prévoyant un lieu assez grand pour que les habitations de chacun·e soient indépendantes les unes des autres, où chacun·e peut aller se réfugier quand iel a besoin de calme et de solitude.

Et les avantages ?

- Pouvoir partager des moments de convivialité à la demande (jeux de société, karaokés, fêtes, balades, repas, etc.) dans les locaux collectifs, si, et seulement si, on en a envie;
- Pouvoir compter sur les cohabitant·es pour garder les animaux ou/et les enfants ou/et la maison, les fois où on a envie de se barrer en voyage, en "date" (dèïte), ou quand on a besoin de partir pour n'importe quelle raison (parent malade, mission pro, hospitalisation, etc.);
- On se complète en mutualisant nos ressources (matérielles, humaines, physiques).
Par exemple : je ne sais pas faire la cuisine, mais toi oui et tu aimes ça? Moi je sais faire la clown (et j'aime ça) pour occuper tes enfants quand tu fais la sieste ou quand tu sors avec ton nouveau chum  Wink


* Dans mon rêve (qui deviendra réalité, si Dieu me prête vie), on ouvre quelques chambres d'hôtes ou /et un camping "zone naturelle" où recevoir des touristes from all over the world (tu ne parles pas l'anglais? Deepl est ton ami!  Razz ), celles-ceux qui veulent, peuvent cultiver la terre (pour de la nourriture ou tout végétal pouvant être troqué/vendu), et, cerise sur le gâteau, on aménagerait une partie du lieu pour y organiser des événements culturels : soirées, karaokés, expos, tournois de jeux de société, tournois d'autres choses, projections, etc.
On peut aussi envisager une petite ferme pédagogique avec quelques chèvres et poules, sauvées de l'abattoir, qui tondraient la pelouse et mangeraient nos épluchures Wink

J'ai une très bonne amie migraineuse. Elle ne viendra pas habiter avec nous, mais elle pourrait passer de temps en temps. Je prévois d'aménager un studio ou une (ou plusieurs) chambre(s) aménagé(s) spécialement pour recevoir quelqu'un·e en crise = calfeutrée pour rendre la pièce silencieuse et sombre.
D'une manière générale, le lieu serait prévu pour permettre aux atypiques/hypersensibles, de pouvoir s'isoler sans avoir à se justifier, ou être là, avec le groupe, mais en souhaitant ne pas échanger, avec des foulards ou autres objets de signalisation qui signifieraient "je ne souhaite pas parler actuellement, merci", etc.
Bref, faire en sorte que, quelque soit les sensibilités des un·es et des autres, chacun·e s'y trouve bien, accepté·e comme iel est, avec ses "travers" et manies, ses besoins changeants, ses humeurs.

Pour finir et pour tout dire, j'ai déjà repéré un lieu intéressant dans le Tarn. Il est grand, avec du terrain, mais il nécessiterait beaucoup de travaux.

Y a-t-il des personnes qui m'ont lue, que ça interpelle ?  Smile
milbaraka
milbaraka

Messages : 76
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?  Empty Re: Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

Message par Cyrielle Ven 22 Déc 2023 - 15:48

Bonjour,
ton message m'a rappelé un projet initié il y a quelques années près de Montpellier, que j'avais trouvé intéressant, avec parmi plein d'autres choses un lieu d'hébergement (temporaire) : la zatypie.
https://www.zatypie.fr/auberge/
Apparemment, l'auberge ne fonctionne plus actuellement, mais peut-être que tu trouveras de l'inspiration ou des contacts sur le site ?
Bons rêves à toi Wink .
Cyrielle
Cyrielle

Messages : 281
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 51
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?  Empty Re: Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

Message par milbaraka Ven 22 Déc 2023 - 16:21

Hello Cyrielle,

Oui, j'y ai pensé aussi, à la Zatypie qui avait une page Facebook autrefois, merci!
Je ne connaissais pas leur site, je vais aller y jeter un oeil Smile

Merci encore ! Merci !
milbaraka
milbaraka

Messages : 76
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?  Empty Re: Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

Message par LU Jeu 11 Jan 2024 - 17:25

De passage sur le site, je trouve ton projet très intéressant milbaraka Wink

LU

Messages : 448
Date d'inscription : 12/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?  Empty Re: Un écolieu de neuro-atypiques en Occitanie ?

Message par milbaraka Jeu 11 Jan 2024 - 18:43

LU a écrit:De passage sur le site, je trouve ton projet très intéressant milbaraka Wink

Hello Lu! (j'ai failli ne pas comprendre/me souvenir de qui tu étais!  Laughing)

Après enquête, le lieu dans le Tarn dont je parlais dans mon premier post est entre un élevage de bovins et d'agneaux, d'un côté, et un centre équestre, de l'autre.
Selon certaines sources, l'élevage d'agneaux créé une nuisance abominable, au printemps et en été, de... mouches !
Et pas qu'un peu, comme en temps normal à la campagne, mais des milliers de mouches qui s'introduisent partout et interdisent toute activité normale en plein air (pique-nique, boire un coup, jeu de société, etc.).

RDV est pris pour une visite, alors j'irai quand même jeter un oeil, mais 99% de chances que ce ne soit pas notre lieu...

A suivre!   Wink
milbaraka
milbaraka

Messages : 76
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 54
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum