Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie

2 participants

Aller en bas

Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie Empty Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie

Message par RonaldMcDonald Lun 03 Avr 2023, 15:29

Titre un peu pompeux, mais en jouant à mon jeu préféré sur mobile alors que j'étais sur le trône (j'y reste longtemps, ça fait partie de mes soucis de santé), je me suis fait la réflexion suivante :

Souvent sur un jeu, ou une compétence professionnelle, ou autre, j'y vais d'abord au feeling, le temps. Puis je passe à une approche plus systématique, pus posée, plus système 2, histoire d'améliorer mes performances. A la fin, quand j'ai beaucoup bossé la compétence (créer un script de tests automatiques, changer la couche d'un bébé, jouer à Empires & Puzzles...), je passe en mode automatique (en bref, je reviens au système 1).

Ce qui me surprend à chaque fois - alors que je devrais m'y attendre, avec le temps - c'est que ma courbe de performances n'est pas linéaire. On pourrait s'attendre à ce qu'à chaque fois que je bosse une compétence, je m'améliore. Mais ce n'est pas ça qui se passe. Ce qui je passe, c'est qu'au début, je progresse rapidement, puis je stagne. c'est à ce moment là que je commence à me poser des questions, à essayer de comprendre les choses, à théoriser, à chercher délibérément à m'améliorer.

Et c'est là qu'est le drame. A ce moment, mes performances baissent. Durablement. Il faut de longs efforts pour retrouver le chemin de la progression. Par contre, une fois la progression conscient en marche, elle est inexorable. Et je finis beaucoup plus fort qu'avant, avec une marge de progression redoutable. Mais je suis passé par une période de clair déficit de performances. Ensuite, je finis par me retrouver avec un système 1 très efficace. L'impression que j'ai, c'est qu'au début, j'utilise mon instinct, qui permet de se démerder jusqu'à un certain point. Mais pour ensuite avoir une intuition (contrairement à l'instinct, l'intuition, ça se travaille, pour reprendre la définition de Malcolm Gladwell) juste, il faut casser ce qui marche, refaire des fondations, se planter beaucoup, perdre des réflexes qui avaient une certaine efficacité, pour en reconstruire - en repartant de zéro - qui fonctionnent encore bien mieux. Et ensuite, ensuite seulement, on devient vraiment performant.

J'ai l'impression que je passe de l'instinct à l'intuition. Que je crée mes propres réflexes. Que c'est couteux. Qu'il faut insister. Mais que ça paye, à la fin.

Est-ce que ça parle à quelqu'un? Est-ce que je suis fou? Est-ce que d'autres ont connu ça?
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10364
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie Empty Re: Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie

Message par Topsy Turvy Lun 03 Avr 2023, 16:16

Ma première association est peut-être un peu à côté de la plaque, parce que très liée à de l'inhibition, transitoire ou définitive, selon que le 'palier' est finalement franchi ou pas. J'ai l'impression qu'on passe en général par ce genre de cheminements par rapport au dessin (souvent pour stagner dans le creux de la vague une fois adulte). Ça me fait aussi penser à l'apprentissage d'une langue (première ou supplémentaire), peut-être avec des variantes et décalages, par exemple selon l'âge ou les compétences en jeu (telles que compréhension ou expression, à l'écrit ou à l'oral).

Est-ce que je suis fou?

Absolument.
Dent pétée
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 8011
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie Empty Re: Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie

Message par Invité Lun 03 Avr 2023, 20:05

Le rigolo en art, c'est qu'on fait tout le cycle, et puis on le recommence ad vitam... (bref t'es pas fou, mais vaut mieux appliquer ton idée à des choses relativement pragmatiques, ou la marge de progression n'est pas infinie ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie Empty Re: Apprentissage d'une compétence, feeling, et théorie

Message par Invité Mar 04 Avr 2023, 00:26

Oui, cela résonne dans ma propre analyse.

Personnellement j'estime que le Système 1 + Système 2 est pertinent mais pas suffisant, en PNL par exemple il y a :

Je ne sais pas que je ne sais pas
puis
Je sais que je ne sais pas
puis
Je sais que je sais
puis
Je ne sais pas que je sais

C'est la progression de l'ignorance de l'ignorance à l'ignorance de la connaissance*, en passant par... vous ferez vous-même les liens logiques, parce que maintenant cela peut vous sembler suffisamment évident.

De mon point de vue, fondé sur ma formation et mon expérience, le problème vient quand nous avons du mal à lâcher le "je sais que je sais" pour aller au "je ne sais pas que je sais", qui est la dernière étape de la connaissance, et qui est notre ultime potentiel libéré.

C'est revenir à l'Inconscient, mais un Inconscient qui n'est pas vide, donc pas fondé sur l'ignorance, une sorte de lâcher prise intelligent, et surtout (et c'est là le point le plus important) confiant.

Et c'est aussi, accepter de ne pas atteindre la perfection absolue en retravaillant tout le temps notre courbe de progression.

Même si elle n'est pas exclue, ce n'est pas une obsession.

C'est mon analyse.

* : il serait pertinent de remplacer connaissance par savoir, mais pour la rime avec ignorance je garde connaissance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum