DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 15:33

Bonjour à tous,

suite au post Créazions , l'idée est venue de permettre à nos plumes de s'entrelasser par le biais d'une histoire qu'il nous appartient d'inventer.
Libre cours à votre imagination : zébreaux, zébrillons, zébrettes, zozos en tous genres.
Le but étant que, du Japon à la Belgique en passant pas la Réunion (hé, hé), nos encres se mêlent, s'entrecroisent, se draguent, fusionnent, s'émotionnent...à la manière des cadavres exquis quoi .
Le tout étant de faire court pour que fusent les écrits et que relief prenne notre histoire.

Pas de complexe de qui sait écrire ou pas! le tout est de prendre du plaisir et de rassembler nos sensilbilités en ce lieu.

Je démarre donc the story .
Simple car je n'ai pas un vocabulaire étennnndu non plus .Je compte sur vous pour l'enrichir! Wink


Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 15:42

DUNE

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Dune-1024
La dune est haute, très haute.

A mesure que ses pas s’enfoncent dans le sable, les muscles se font plus douloureux, plus lourds faisant davantage rouler les fines particules sous ses pieds d’enclume, rendant instable son ascension.

Pourquoi avoir tenté cette aventure ?
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 30 Aoû 2010 - 16:05

(mince, c'est une femme ou un homme?!!! Very Happy)

La soif, l’épuisement, la peur lui firent regretter son périple.

Elle se laissa glisser le long de la dune et resta un moment allongée, reprenant son souffle.

Ses pensées vagabondèrent un temps. Elle repensa à ses enfants qu’elle avait du laisser, à son homme dont les bras lui manquaient, à sa maison douillette et confortable. Et à cet album photo qui avait changé toute sa vie dès lors qu’elle l’avait ouvert…

Elle bu à sa gourde et grimaça d’y découvrir une eau encore plus chaude qu’à sa dernière rasade. Puis elle se redressa sur son séant et décida de consulter sa carte et sa boussole.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Lanza le Lun 30 Aoû 2010 - 16:21

(Je voudrais pas jouer les rabats joie, mais le titre est déjà pris. What a Face. Et je n'ai même pas le temps de participer. :'( )
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 16:32

D'une : tu as raison ! mais l'oeuvre de Frank herbert date de 65 donc prescription, j'étais même pas née.

De deux: ok , en mai dernier, ici même , une première écriture croisée.

De troi(eu) : ramène ta fraise littéraire au lieu de te lisser la crinière ou le bouc en te demandant ce que tu pourrais écrire...
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Martel en tête le Lun 30 Aoû 2010 - 16:34

http://zebrascrossing.forumactif.org/discussions-libres-f4/l-histoire-d-un-zebre-a-plusieurs-mains-t294.htm?highlight=histoire
Martel en tête
Martel en tête

Messages : 850
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 30 Aoû 2010 - 16:36

hé les garçons!!! vous faites quoi là!!!
arrêtez de saper notre travail!!!

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 17:11


Ben , finissez l'autre histoire, nous on continue celle là si cela ne vous dérange pas.

Amis censeurs...
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 18:01

Lanza l'avait prévenue :

"j'veux pas faire mon rabat joie mais c'est de la folie ton histoire : cette dune est inabordable !, renonce, je t'en prie"

- "Super! , merci pour le soutien!" , avait-elle répliqué à son ami en ne le lachant pas du regard."Tu sais ce que ça signifie pour moi , tu sais.."

- "Guez 2 mer2, je suppose que tu es de son avis? "

Ils avaient baissé les yeux, honteux. Elle ne pouvait leur en vouloir : ils connaissaient le danger même s'ils ne s'y étaient jamais risqué.
Seuls les plus hardis avaient tenté l'ascension. Alors l'idée ne l'avait pas quittée, obsédante. La dune ne l'avait pas quittée.

Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Black Swan le Lun 30 Aoû 2010 - 18:07

Od@vie tu lis dans mes pensées, je t'adore.

(j'ai pas lu herbert)

Elle a perdu le nord depuis si longtemps et ses vêtements lui collent a la peau.
Que ne donnerait-elle pas pour une douche?
Sa boussole ma fois !
Retrouvant le nord et la piste à l'opposé, reprendre la suite de son histoire. Dans un corps qui n'en peu plus et une raison qui l'abandonne.

A suivre Arrow
Black Swan
Black Swan

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 53
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 30 Aoû 2010 - 18:12

(well done, Oda Wink )

C'est donc à ces pensées qu'elle se livra alors que ses yeux balayait la carte sans vraiment la lire.

Des larmes inondèrent alors son regard : malgré leur manque de soutien, son chéri et son fils lui manquaient.

(niahahaaaaaaaaa je rigole d'avance de la tête du chéri et du fils en question)

Mais son besoin était plus fort. Il fallait qu'elle sache.

Elle essuya ses larmes du revers de la main et se leva. Le soleil allait bientôt se coucher. Il ne fait pas bon trainer dans le désert quand la nuit tombe...





B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 30 Aoû 2010 - 18:16

(ah mince, désolée Swann, bon je prends ta suite)

Le soleil allait bientôt se coucher. Il ne fait pas bon trainer dans le désert quand la nuit tombe...

Elle vit alors quelque chose bouger au loin. Puis au fur et à mesure de ses pas, il lui sembla qu'une silhouette se précisait.

(NB : en faisant le choix d'une héroïne femme, n'a t on pas par la même exclu les auteurs potentiels mâles qui par fierté ou par pudeur ne se voient pas écrire une femme? d'où peut être les réactions obtenues plus haut? Very Happy )

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Lun 30 Aoû 2010 - 18:29

- Fatigué de son voyage, il approche du but. Avançant péniblement dans le desert , il percoit au loin une silhouette. il LUI semble qu'il s'agit d'une femme...d'où vient elle?Qui est elle? Se rend elle compte d'où je viens? se dirige t 'elle vers la dune?

Le soleil se couche et la silhouette s'approche

il décide de marquer un arrêt, la silhouette féminine continue de se rapprocher....

et voilà, un deuxieme personnage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 18:51

Lanza? pensa t-elle...non aucune chance qu'il se soit risqué par ici.
Seule,elle est désormais seule dans cet enfer blond avec cette l'horrible impression de glisser lentement dans le goulot d'une sablière sans fond.
La nuit va tomber et elle se sent seule, perdue, vulnérable , inutile soudain.
Le froid va l'engourdir et avec elle l'espoir vain d'arriver au sommet pour savoir...

Pourtant , à mesure qu'elle s'avance, l'ombre persiste. Pas de doute, quelqu'un est là .Quelqu'un qui ne bouge pas.Quelqu'un qui semble l'attendre.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Lanza le Lun 30 Aoû 2010 - 19:58

— Hihihi. Hi. Hihihi.
Qu'est-ce que... ?
Stop. Paralysée. Ce rire improbable lui glace le sang.

— Hihihiiiiii... La dame.. Bonjour.
Elle sursaute. La surprise passée, elle équarquille les yeux. L'autre a surgit et se tient droit devant elle. Et la salue en soulevant son haut de forme.

Haut de forme ?... Mais qu'est-ce que cet énergumène fiche ici ? s'interroge-t'elle.
— Bonjour. Hihii. La dame, hiiihiiii.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 30 Aoû 2010 - 20:17

Il semble ...hennir !!se dit-elle horrifiée tentant de discerner celui qui vient de l'apostropher.

-euh, bon-bonjour ...enfin, bon-bonne nuit parvient-elle à murmurer.

Quel imbécile ! en plein désert. Comment ose t-il m'alpaguer de la sorte!!d'où sort-il ?

-Hihi..La dame. Viens, suis moi . Ici, on ne m'appelle pas le petit prince , hi, hi,hi, suis pas fou, je connais l'histoire , hi, hi, hi .
Appelle moi Oscar ...un souffle de vent et je décolle, hi, hi, hi ...

Tremblante, furieuse et sans autre alternative , elle dut se résoudre à l'évidence : survivre équivaudrait à ne pas le quitter d'un pouce.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Lun 30 Aoû 2010 - 20:26

Regardant plus avant, elle remarqua, dépassant du gousset de l'étrange personnage, un objet incongru.

Pas de doute. C'était bien un rutabaga.

De quoi Oscar semblait très satisfait, d'ailleurs, à en juger par la façon dont il portait avec régularité la main audit gousset, s'assurant de la présence de l'inexplicable racine, palpant, flattant; à quoi le rutabaga répondait par quelques trémoussements.

Sentant vaciller son intelligence, elle restait là - et tout le grotesque de la situation éclatait : perdue dans les chaos du Hoggar, en présence d'un djinn au rutabaga, vêtu comme un diplomate second empire. N'était le péril mortel, tout cela ne faisait vraiment pas très sérieux.

Histoire d'enfoncer le clou, c'est le rutabaga, se tortillant aux trois quarts hors du gousset, qui rompit le silence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Lanza le Lun 30 Aoû 2010 - 20:43

— Mangez moi, mangez moi, mangez moiii, c'est le chant du rutabaga ! entonna-t'il.
— Hiiihi, pas maintenant Achille... Hiihii. n'ai pas faim... Hi. A moins... hihi... la dame a faim ?
On nage en plein surréalisme ! Je rêve !
— Hiihiii... elle a faim, la dame ?
— M-merci... ça ira.
Qu'aurait-elle pu dire d'autre ? Elle se pince, mais rien n'y fait. Il est toujours là.
J'ai chopé une insolation ? Un truc a contaminé l'eau ? L'aspirine ! J'ai du confondre les cachets... avec des amphèt'... Je ne vois que ça.

— Haahaa, on arrive... Hihihiii, c'est ça... c'est la maison... hihii. La maison d'Oscar.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 30 Aoû 2010 - 22:38

Le rutabaga sortit à nouveau du gousset pour raconter sa vie.
excédée, la jeune femme prit son couteau suisse et le trancha d'un coup.

"on peut parler sérieusement maintenant?"

Le bonhomme la regarda avec de grands yeux ronds. Il ne riait plus.

"mon... mon..."

"il voulait qu'on le mange, retorqua t elle, vous le voulez?"

elle lui tendit alors le rutabaga qui ne frétillait plus.

Oscar prit le cadavre d'Achille entre les mains et se mit à pleurer à chaudes larmes.

"mais il plaisantaiiiiiiiiiit!!!!!"

Oups...

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Lun 30 Aoû 2010 - 23:02

Saisie d'une rage froide, elle jeta les morceaux de l'infortuné légume au loin : ils rebondirent au pied d'un rocher en yardang et disparurent dans l'ombre.

"Maintenant, qui êtes-vous ?"

Le djinn continuait à la regarder fixement, puis, détalant comme s'il avait vu la mort en personne, il s'enfuit par le dédale des rochers, forme noire parmi les formes rouges et noires. Elle le suivait, épuisée, haletante, mais tenace, quand soudain, voulant franchir le lit d'un oued, taillé en coup de sabre dans les pierres nues, il manqua sa prise d'élan et tomba sans un cri. Epouvantée, elle se pencha au bord du vide, mais bien que le fond du ravin ne fût qu'à quelques mètres, elle ne vit rien qu'un haut de forme défoncé. Quelque chose sembla sautiller et se faufiler dans une touffe d'herbe craquelée de soleil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Mar 31 Aoû 2010 - 14:24

Elle continua de scruter le fond du ravin, mais la nuit qui tombait l'empéchait de voir quoi que ce soit.

Elle hésita : descendre dans le ravin ou passer son chemin?

Elle entendit alors une petite voix derrière elle.

"merci de m'avoir délivré de ce djinn farceur. "

Elle sursauta. C'était le rutabaga. Du moins l'un des deux morceaux.

"Il m'avait emprisonné dans son gilet et m'obligeait à lui tenir compagnie. C'est que dans le désert, les compagnies sont rares et précieuses. Mais cela fait 324 ans que je le supporte, je connais toutes ces blagues par coeur, et il fait toujours les mêmes. Je peux rester avec toi?"

La jeune femme haussa un sourcil.

"le djinn devait me mener hors du désert et me planter dans le sol, mais il s'est attaché à moi et n'a plus voulu honorer le contrat. tu peux le faire à sa place?"

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Mar 31 Aoû 2010 - 15:48

"L'ennui, c'est que je comptais aussi sur lui pour me tirer de là. Il va falloir trouver la sortie nous-mêmes maintenant."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Mar 31 Aoû 2010 - 16:13

Que faire maintenant? et puis quoi de plus naturel que d’aller planter un morceau de rutabaga, expressément demandé par le susdit, otage d’un djinn en haut de forme tout juste échoué au fond d’un ravin au beau milieu du Sahara !
Il fallait qu’elle reprenne ses esprits.
Elle fourra ce qui restait d’Achille dans sa besace et entreprit de repartir vers la dune. Comment cela avait-il commencé déjà ?
Ah, oui, il avait fallut qu’elle tombe sur cet album.
Bochra le lui avait offert de retour de Samanrasix. Rien à voir avec les présents ramenés par Lanza , Guez 2 et les autres.
Tellement touchants mais si prévisibles!
Passionnante Bochra , tant par ses anecdotes que par ses attentions.

Un bien bel album à la couverture mordorée...
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Mar 31 Aoû 2010 - 18:00

Elle décida d'ailleurs de le consulter, et tandis qu'elle rangeait le rutabaga dans le sac, elle en sortit l'album.

Elle tourna quelque page puis s'arréta sur la photo qui l'avait intrigué. La photo qui avait déclenché toutes ces remises en question. La photo qui l'avait fait prendre l'avion, voyagé en car puis à pied jusqu'à ce coin perdu et désolé.

Mais si elle ne l'avait pas fait, elle s'en serait voulu toute sa vie.

Le rutabaga sorti sa petite tête de rutabaga du sac et s'exclama :

"hé!!!! mais sur la photo... c'est lui!!!!!"

Il sauta hors de la besace et se plaça sur l'épaule de la jeune femme :

"là sur la photo, regarde bien... dommage je n'ai pas de doigt pour te montrer. Mais? tu ne le vois pas?!!!"

Elle se pencha sur la photo et plissa les yeux.

Il avait raison. Là, derrière, un chapeau haut de forme. LE chapeau haut de forme.

Quand elle leva les yeux, elle trouva le djinn assis en tailleur en face d'elle en train de fumer l'autre morceau de rutabaga.

"Hééééééé!!!!!! Mes jaaaaaaaammmbes!!!!"

cria le rutabaga.

"tu m'as trahi alors je peux bien fumer tes jambes"

rétorqua le djinn.

Puis se tournant vers la jeune femme :

"je crois que vous avez besoin d'aide, et moi de compagnie... on fait équipe?"

Le rutabaga, qui était toujours sur l'épaule de la jeune femme lui susurra à l'oreille :

"fais attention, il m'a dit la même chose il y a 324 ans, et regarde où j'en suis..."

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Mar 31 Aoû 2010 - 19:39

Elle fixa Oscar et se posta devant lui :
-Qui êtes-vous VRAIMENT ?
Le djinn qui la première fois avait fuit, lui adressa un sourire malicieux.
- La Dame ne devrait pas être en colère, la Dame devrait bien écouter conseils- d’Oscar pour espérer aller au bout de sa quête, car c’en est une n’est-ce pas ?
- ouii, d’accord, oui !! J’ai compris en ouvrant l’album que rien ne serait plus comme avant ! Dès lors que j’ai commencé a y insérer des photos…elles…elles sortaient du cadre !!! Avec un étrange sourire et ce…ce haut de forme…VOTRE haut de forme ..toutes en étaient parées. Le pire, c’est la nuit et ça dure encore !! : les photos sortent de l’album et se glissent près de mon oreille pour… je n’y pige plus rien sauf … qu’il faut que je me rende à la source même.
- Je sais qu’il a été fabriqué avec une fibre particulière, qu’on ne trouve qu’en haut de la dune. CETTE dune ! fit –elle en pointant rageusement son index vers la butte sombre se détachant sous la lune. Expliquez-moi !! je ne vous lâcherai pas !!
Le djinn tira deux bouffées sur son rutabaga qui tentait encore de se dégager de son emprise en se tortillant de la racine.
- Je suis Oscar : wild parmi les wild, du second empire , né Paul Léon, 3ème du nom, heureux de vous servir pour mener à bien cette quête et conquête des hauteurs..et un conseil ajouta -il en souriant : ce n'est pas ses pieds qu'il faut oeil garder pour avancer mais viser plus haut , non pas la crête mais le ciel tout entier!
Sur ce, il exécuta un entrechat avant de lui prendre délicatement la main .
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Mer 1 Sep 2010 - 18:54

Il faisait nuit désormais, et le vent commençait à se lever. Il faisait froid.

"on va se mettre à l'abri? demanda la jeune femme"

Oscar ne répondit pas et continua de la guider vers la dune. Éclairée par la lune, elle avait l'air encore plus grande.

"montez,lui dit le djinn"

et il s'assit au pied de la dune.

Interloquée, elle hésita un moment puis entreprit à nouveau l'ascension. Elle grimpa, grimpa, grimpa, et cela lui prit un temps interminable. Quand elle arriva enfin au sommet de la dune, elle lança un regard à Oscar mais ne le trouva pas en bas.

Il était assis au pied de la dune d'à côté.

"pourquoi vous êtes vous déplacé? demanda-t-elle"

"Moi? je ne me suis pas déplacé, hi hi hi. La dame est sur la mauvaise dune Very Happy"

Elle détestait quand il prenait ce petit air idiot.

"Impossible! s'écria-t-elle! je me souviens bien avoir commencé à monter alors que j'étais à côté de vous."

"hi hi hi répondit il, la dame a commencé l'ascension sur la bonne dune, et l'a finie sur la mauvaise."

"mais... c'est pas logique ce que vous dites là!!!"

Il reprit alors son air sérieux, ce qui fit peur à la jeune femme :

"alors vous arrivez ici, avec votre logique, avec vos règles, vos habitudes, et vous attendez que le désert s'y conforme? ici c'est ailleurs. ici votre logique est illogique. ici vous avez intérêt à être humble. ici vous allez devoir tout réapprendre. tout. à commencer par..."

il mit le bout de rutabaga dans sa bouche, fit quelques ronds de fumée, sembla pensif, puis son regard se modifia :

"hi hi hi!!! la dame veut goûter? la fumée à un gout de rutabaga cuit!! vous voulez? hein? hein? hein?"


B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Lovecraft le Jeu 2 Sep 2010 - 0:25

La jeune femme hésita un moment. son dernier paquet de clope était fini depuis maintenant deux jours et la manque se faisait cruellement sentir... Cependant, le rutabaga lui avait parlé, et elle se sentait mal à l'aise à l'idée de fumer une chose avec laquelle elle avait conversé, même si cette chose était un légume.
Finalement, ce fut la fraicheur de la nuit désertique qui la décida. Elle prit des mains d'un Oscar subitement grave le rutabaga et le porta à ses lèvres.
La fumée descendit paresseusement dans ses entrailles, la remplissant d'une sensation tiède et moelleuse. Portée par les délices de cette bouffée, elle ferma les yeux.
Quand elle les rouvrit, le monde n'était plus le même.
Lovecraft
Lovecraft

Messages : 4
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Jeu 2 Sep 2010 - 1:11

3 jours plus tôt

La voilà assise dans une pièce étonnamment blanche où tout semble irréel. Pas une poussière, pas un indice ne suggère le passage d'une existence en ces lieux.
Elle observe cette pièce aux murs et aux plafonds recouverts d'une peinture blanche délavée, craquelée par endroits. Une douzaine de chaises en bois bordent les quatre murs...au centre une porte. Au milieu de la pièce trône une table basse en bois blanc, recouverte de divers magazines. Même les affiches et reproductions de peintures impressionnistes fixées aux murs n'arrivent pas à humaniser cette salle, propre et aseptisée. Elle prend un magazine au hasard, plus pour tromper l'attente que par intérêt pour ce genre de lecture, le feuillette sans conviction et le remets en place, presque aussitôt.
Ces magasines mis a disposition pour occuper l'impatience sont posés l'un sur l'autre en forme de rectangle anarchique aux dimensions quasi parfaites, à croire qu'ils ont été poser là juste pour être observer, jamais feuilleté. A en croire la couverture de la revue en haut de la pile, il semble s'agir de récentes parutions de la collection "Mieux-être". Sur les murs, une affichette publicitaire pour une campagne anti tabac, une autre sur la prévention de l'abus d'alcool. Et sur le coin à droite, une machine à café qui ne propose que des boissons décaféinées.
Et au dessus de sa tête, une grande horloge ovale dont le ronronnement des aiguilles lui évoque étrangement sa peur de mourir. Le tic tac sans fin ne lui permet pas de savoir l'heure qu'il est. A mesure que l'horloge prend des rides, rien ne se passe lorsque…
Un haut parleur, hurle son prénom et indique que c'est son tour
Elle se lève et avance lentement vers "la salle des entretiens". Elle avance le long du court couloir le menant à la porte entrouverte. Le chemin semble interminable. Elle avance et avance et avance tentant malgré tout de ne faire aucun bruit afin de ne pas déroger au silence régnant en maître.
- Bonjour ! s’exclame un homme d’environ 50 ans, moustachu et légèrement dégarni
L’homme ne daigne se présenter mais la petite plaque dorée et soigneusement lustrée, apposée sur le revers de sa veste de costume indique son identité
- bonjour……Docteur………Woljpotovic……..je présume, c’est bien ça ?
L’homme d’environ 50 ans, moustachu et légèrement dégarni ne saisit pas la main qu'elle lui tend. Ceci dit, son sourire en dit long sur sa sympathie. Un sourire dévorant, expressif, presque issu d’une bande dessinée.
"L’homme pourrait s’appeler « Boris la gâchette » et serait issu d’un manga que ça ne m’étonnerait" pas se dit elle

Sa carrure imposante amène systématiquement au regard qui se porte sur lui, un doute sur la véracité de sa situation. S’il n’était pas le psychiatre en chef de ce service, on jurerait l’avoir vu dans ce genre de film de mafieux ou parmi ces producteurs de film x qu’on ne voit jamais dans les revues people ou les émissions de TV. L’haleine de monsieur laisse deviner une accoutumance. Ses doigts, jaunis par d’épais barreaux de chaises accentuant par ailleurs cette suspicion de remplissage carbonique, semblent parcourir des feuilles de papier où sont rédigées quelques notes.
- Pourquoi suis-je ici ?demanda t elle ?
Le docteur Oscar Woljpotovic lui lança un regard froid et pris un instant de pause.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Jeu 2 Sep 2010 - 15:56

- Si vous voulez bien vous asseoir, lui répondit-il en désignant un fauteuil en imitation cuir près du bureau.

Il en fit de même et se pencha pour sortir d’un tiroir une boîte rectangulaire.
Tel un pianiste évaluant la douceur des touches avant d’en exprimer l’âme , il joua un instant sur les petits cylindres soigneusement rangés dans la boîte en bois d’Espagne. Puis il en saisit un, qu’il fit rouler entre ses doigts avant de l’étêter et de promener une flamme gourmande à son extrémité.
Des arômes épicés réchauffèrent instantanément la pièce, ce qui la détendit un peu.

-Nous nous sommes déjà vus, vous vous en souvenez ?lui demanda t-il en se penchant vers elle.
-Je… non…
-Et savez-vous quel jour nous sommes ? continua t-il
- Bien sûr ! euh..le 30 août 2010 ! enfin. ! que vous croyez vous ?
- Ce qui m’importe c’est ce que VOUS… vous croyez ! lui répondit-il sans la quitter des yeux.

Alors sur le bureau , elle le vit : l’album à la couverture mordorée ouvert et surtout elles LES entendit : tous…tous les hauts de forme .
Ils se relevèrent d’un coup, d’un seul et se mirent à glisser le long des feuillets transparents.
Sous les couvres-chef , des visages souriants , TROP souriants . Ceux-ci se déformèrent outrageusement et se rangèrent droits en légion organisée face à elle.

-Noooooooon ! cria t-elle en fermant les yeux, tenant sa tête entre ses mains.

Le bureau tournoya un instant et la boîte en bois précieux laissa rouler les petits cylindres dorés jusqu’à ses pieds. L’un d’eux s’agrippa à sa cheville:
Achille…je suis Achille…ne me laisse pas mouuurir…324 ans que je suis là…le prochain c’est moi ..il va me fumer par les pieds…ne me laisse pas planté là…

Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Jeu 2 Sep 2010 - 16:36

Quand elle rouvrit les yeux, le docteur la regardait fixement.

Plus d'album, plus de chapeau, plus de racine de rutabaga implorante.

"qu'est ce qui s'est passé? demanda la jeune femme interloquée"

"c'est à vous de me le dire, lui répondit le docteur qui la regardait en coin d'un air impassible en tirant sur son cigare"

Elle ne su quoi lui dire, persuadée d'avoir halluciné.

"Bon, dites moi pourquoi vous m'avez fait venir"

Le docteur eut un sourire en coin.

"vous vous rappelez l'an dernier, suite à votre chute de vélo sur la tête? au passage, c'est pas très malin de faire du vélo sans casque, hihihi..."

il se pencha vers elle et reprit son air sérieux :

"vous aviez passé un IRM n'est ce pas? on n'avait rien détecté de grave, mais..."

Il sortit le cliché de l'un de ses tiroirs.

"regardez ici, dit il en pointant du doigt une zone du cerveau"

Il aurait pu pointer n'importe où que ça aurait eu le même effet sur la jeune femme (et si on lui donnait un petit prénom? Smile )

"vous voyez ce sillon? une personne sur 100 000 le possède. et cela vous confère le pouvoir des les voir"

"les voir? reprit la jeune femme intriguée"

"oui, vous pouvez les voir, leur parler, interagir avec eux..."

"mais qui ça, eux? insista t elle la voix tremblante"

Il se cala dans son fauteuil, savoura son cigare, ferma les yeux et laissa un lourd silence s'installer.

"ça dépend comment vous voulez les appeler, dit il enfin. esprits, génies, fantômes, âmes perdues, djinns... à vous de voir."

Elle resta un moment bouche bée avant de s'exclamer :

"vous n'êtes qu'un charlatan!!!"

Elle se leva et sortit en claquant la porte. quel idiot!!! et quelle idée de lui avoir fait ainsi perdre son temps!!!

Troublée, elle arriva chez elle en furie.

"coucou chérie, lui lança son époux qui jouait au solitaire sur son PC, alors, rien de grave? tu sais, notre fils a encore séché les cours aujourd'hui, faut qu'on lui parle tous les deux..."

Elle n'écoutait pas, il fallait qu'elle appelle Bochra. Les histoires de djinns, ça lui parlerait peut être.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Jeu 2 Sep 2010 - 17:07

"Les cours... séché... pfff... y'en a marre."
Elle marmonnait ainsi et se réveilla tout à fait. Le ciel était bleu, d'un bleu profond, avec un fin croissant pâle. Le sol était d'un sable couleur de feu, agencé par le râteau du vent en une infinité d'ondulations. Comme un jardin japonais, il était jonché de pierres et de rochers de toutes les formes, noirâtres ou violacées. Un jardin grand comme l'horizon.

Une petite forme sautillait sur son épaule. "Hé, réveille-toi !"

"Achille ? Mais alors..."
Elle sauta sur ses pieds. Elle avait rêvé. Ou bien elle rêvait encore ?
"Je dois me réveiller. Je dois me réveiller." Mais où était le rêve, où était l'éveil ?
En tout cas, elle eut beau frotter ses yeux, trépigner, se pincer, se gifler, elle resta obstinément là, dans le désert, seule avec un rutabaga parlant qui l'adjurait d'agir. Pas d'autre solution, il fallait vivre cette réalité-là, et vite. Le désert ne pardonne pas.

"Achille, mais qu'est-ce qu'on va faire ? Nous allons mourir de soif et d'insolation. Nous n'avons rien, nous ne savons pas où nous sommes, je ne sais pas trouver un puits !
Et où est le djinn ?"

"Le djinn ? Il a disparu. Il est prisonnier de ton rêve. Ou d'une autre réalité. Il n'y a pas de rêves, pas de réalité, rien que des possibilités et des passerelles. Sortons d'ici et tu en sauras plus sur celle où tu te trouves. N'aie pas peur : l'eau, j'en fais mon affaire. Allons par ici", conclut-il en indiquant le sud-ouest.

Elle partit, étonnée de n'éprouver ni faim, ni soif, ni chaleur. Mais c'était ainsi. Les rochers succédaient aux rochers, étranges, ruiniformes, mystiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Jeu 2 Sep 2010 - 18:46

A mesure que ses pas s’enfoncaient dans le sable, ses muscles se firent plus douloureux, plus lourds faisant davantage rouler les fines particules sous ses pieds d’enclume, rendant instable son ascension.

Pourquoi avoir tenté cette aventure ? Very Happy

Z'i hand Question (au passage, cheers à tous !! )

Or...
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Jeu 2 Sep 2010 - 19:00

MAIS.....

l'histoire faisait que commencer Sad

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Jeu 2 Sep 2010 - 20:30

...se dit -elle avec cette sensation de déjà vécu en scrutant l 'imposante masse sablonneuse face à elle.
A ses talons, Achille Smile , sautillant tantot entres ses pieds, tantôt s'accrochant à sa besace .
SO indique la boussole qui semble elle même ruisseler dans ce paysage distendu par la chaleur.

Pourtant son corps ne réclame rien , seules ses pensées la mettent à l'agonie : Dans quel espace temps est -elle? dans quelle dimension? et surtout comment s'en sortir?

L'histoire se répète et ne fait que commencer, le rêve flirte avec la réalité, les objets s'animent, les vivants se taisent.
Rien, elle ne peut s'accrocher à rien.Tout est à revoir, à repenser autrement.
Par quoi commencer? qu'est ce qui n'a pas bougé? A quoi se fier?
elle doute...mais ne peut douter qu'elle doute...elle EST , c'est déjà un bon début se dit-elle.
Voyons...les cours...séchés... les cours d'eau oui!!! ironisa t-elle .
Pas une goutte dans ce monde minéral. A perte de vue rochers, pierres et puis sable ...
De quel monde suis-je ? Ama ... je m'appelle Ama : ca veut dire eau chez les Cherokee. Je suis née en janvier , quelque part sur terre. J'y ai souffert et étrangement aujourd'hui, je ne souffre plus dans cet espace sans nom murmura t-elle.
Il doit bien y avoir une passerelle mais ai-je vraiment envie de la trouver, la franchir? pour quoi et surtout pour qui? oui, qui m'attend?


Une goutte se mit à perler au coin de ses yeux et elle sourit : une perle d'eau , Ama, oui, il y a de la vie encore...
Son coeur se remit à battre et son pas se fit plus pressant à mesure que l'infime cliquetis derrière elle se changea en bruit atroce.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 6 Sep 2010 - 15:47

Le cœur battant, le souffle court, elle prit son courage à deux mains et se retourna brusquement.

Rien. Le désert. Et une pompe à essence.

« Bizarre… »

Elle reprit son chemin et le cliquetis se fit à nouveau de plus en plus sonore. Elle se retourne.

Rien. Le désert. Et un poteau électrique.

Elle lança un regard inquiet à Achille qui ne semblait avoir rien entendu. Elle le prit et le posa sur son épaule avant de lui chuchoter :

« ça cliquette, tu n’entends pas ? Quand je te dirais de te retourner, tu te retourneras discrètement et tu me diras si tu vois quelque chose. »

Ça cliqueta à nouveau. Ama fit signe à Achille. Il se retourna puis se mit à crier :

« hééééé !!!! rends moi mes jaaaaaaaaambes !!!! »

Ama se retourna à son tour. Juste le temps de voir apparaître un arrêt de bus dans un nuage de fumer.

Elle s’y précipita et l’inspecta. Rien.

« C’est Oscaaaaaar !!!! cria le rutabaga ! l’arrêt de bus, c’est Oscar !!!! »

« tu es sûr ? tu l’as vu ? demanda-t-elle interloquée »

« c’est pas drôle ! répondit l’arrêt de bus, vous m’avez démasqué hi hi hi ! mais bon, puisque vous êtes là, asseyez vous. Le bus passe bientôt. »

Ama et Achille se regardèrent, puis ils s'assirent et attendirent le bus.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 6 Sep 2010 - 16:34

-Bochra!! à tableuuu!! Smile
'-tend s un peuuuu , j'arriiive !
-naaan, dépêche, ça va être encore froid! éteins la téle!
-Naaan, attends, c'est DUNE : la série ouf sur Z 6 ! sont trop tarés les garcs qui ont écrit le scénar ', j'suis sûre qu'ils sont sous LSD. Niaiiaia, c'est pire que LOST!
-m'enfouus, Bochra, amène ta fraise ! d'abord, qu'est ce que tu lui trouves à cette série?
-Ben , la fille, c'est une paumée grave, elle s'est mise dans l'idée qu'elle trouverait des réponses en haut d'un tas de sable hiihiii, parc'qu'un album photo lui causait la nuit!!! Ama, en plus qu'elle s'appelle: Ama de sable ouaiiii! Là, elle attend avec un ratabaga un bus !!
tu sais ça cartonne ce truc !
-Ils f'raient mieux d'inventer des choses plus intelligentes!
Odavie attrapa une clope sachant que Bochra ne se déciderait pas à venir avant quelques minutes.Elle ouvrit la fenêtre et "sirota"sa paille incandescente en jetant un oeil sur les tours avoisinantes. La liqueur nicotinée et goudronneuse tapissa voluptueusement sa poitrine avant de ressortir lentement.
- Bon, alors Bochra ? ils l'ont pris leur bus? parc'que chez moi les tagliatelles, ça se mange CHAUD !!
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 6 Sep 2010 - 16:44

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Tagliatelles_sardine_olives_vertes_nu

si elles ressemblent à ça tes tagliatelles, je veux bien faire un effort Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Lun 6 Sep 2010 - 21:03

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Play-doh_fun_factory-785575

J'suis équipée, hé!!
T'as le choix entre pâtes à l'aubergine, à la carotte ou à la grenouille..
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Lun 6 Sep 2010 - 21:20

heu...

je sens que je vais rester devant la TV Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Mar 7 Sep 2010 - 17:18

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Chef-cuisinier

Héééé , HELP ! Oscar rape Achille!
(J'ai la même tête devant mes fourneaux tellement que je sais cuisiner, tellement que je suis sur ZC. geek )
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Mar 7 Sep 2010 - 18:13

Il s'écoula longtemps.
Les tagliatelles avaient depuis longtemps fini à l'état de pellets fossilisées au pied d'un rocher.
Les étoiles se levaient, se couchaient. Elle attendait - devenue partie prenante du temps, de l'attente, des rochers, du vide.
Le temps se déployait et le désert restait désert.
Les phases de la lune succédaient aux phases et l'attente se prolongeait - un jour ? une semaine ? un siècle ?
Toute notion de durée et d'espace étaient enfuies.
Le soleil se leva une fois de plus.

"Mais attends", dit-elle tout à coup à Arthur. Nous avions marché vers le sud-ouest.
- Oui.
- Le soleil se lève, tu es d'accord ?
- Oui.
- Pourquoi est-ce qu'il se lève depuis la direction vers laquelle on marchait ?
- Hein ?
- Tu avais remarqué qu'il y avait autant d'herbe ?
- Je ne sais pas. J'ai l'impression d'avoir un peu dormi. Il arrive, le bus ?
- Arthur. Il n'y a plus d'arrêt de bus. Il n'y a pas de bus. Qu'est-ce qui se passe, Arthur ?
- Mais je ne sais pas, moi ! On ne voit plus rien !
On ne voyait plus rien, non. Un épais brouillard était monté de l'oued, il recouvrait tout. Elle frissonnait. Du brouillard dans le Hoggar ? Un brouillard humide...
Un cliquetis assourdi montait, se diffusait, emplissait l'espace. Des sabots. Une rumeur de sabots.
Le brouillard s'éleva, lentement. Il dévoila un paysage empli de verdure, les crêtes rocheuses disparues sous une épaisse toison de hautes herbes. Des bosquets d'acacias rampaient depuis les ravins à l'assaut des versants, des versants tout humides de lambeaux de brume, et dans le lit de l'oued où coulait un ruisseau silencieux, des théories de gazelles et d'oryx s'abreuvaient dans un grand piétinement. Au loin, le cirque rocheux avait troqué son apparence lunaire pour celle d'un marécage bordé d'épais massifs de papyrus et de lourdes formes noires s'ébattaient dans l'eau verte.
Elle regarda Arthur qui se dandinait d'un air gêné.
- Arthur, je repose ma question. C'est quoi, ça ?
- Euh. En fait, on a pris le bus d'Oscar. Il voyage dans le temps. Je voulais le régler en douce pour qu'il nous fasse reculer de 347 ans, mais je crois que je me suis un petit peu trompé.
- Et maintenant ?
- Ben le petit souci, c'est qu'on est revenus bien avant la naissance d'Oscar et la construction de son bus. Ils ont tous les deux disparu juste au moment où ils se sont arrêtés à la date que j'avais indiquée. A voir les animaux qui nous entourent, nous devons être à quelques millénaires de ton époque, entre cinq et dix.
- Et sans le bus d'Oscar, on ne peut pas repartir en sens inverse ?
- On ne peut pas.
- Nous sommes donc au Hoggar, quelque part entre 5000 et 10000 ans avant notre époque, et nous y sommes bloqués. C'est bien ça.
- Ben... ahem... oui. Mais c'est joli, tu ne trouves pas ?
- Restons zen, restons zen... il y a des gens, quelque part ?
- Ben ça dépend. ça dépend quand on est...
- Et si je te bouffais, pour le principe ?
- Ben tu te retrouverais tout aussi bloquée, mais toute seule.
- Tu as fait exprès.
- Non. Je ne sais pas non plus ce qu'on va faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Jeu 9 Sep 2010 - 15:29

Ama se prit la tête entre les mains (elle aurait aimé essayer les pieds mais c’était compliqué) et se mit à fulminer :

« tu vas me payer ça Arthur, tu vas le payer cher… »

« heu… fit timidement le rutabaga, moi c’est pas Arthur, c’est Achille… »

Elle fut alors interrompue dans son fulminement par l’arrivé d’une poule. Ou plutôt l’ancêtre d’une poule. Une sorte de pré-poule.

La prépoule regarda Ama droit dans les yeux, puis Achille, et elle fit quelques pas. Elle se retourna et les fixa à nouveau. Puis fit quelques pas encore et attendit.

Surpris et pantois, nos deux protagonistes décidèrent de suivre la prépoule. Elle les mena dans une grotte cachée derrière une cascade d’eau.

Là, au fond de la grotte, dans la pénombre, se tenait une vieille femme étrange avec une boule de cristal encore plus étrange.

« Nous ne sommes pas seuls !!!! s’écria Ama folle de joie en serrant le rutabaga contre son cœur (et d’une seule main) »

Après avoir exulté de joie, elle reposa le rutabaga rêveur et demanda à la vieille femme :

« comment êtes vous arrivée ici ? »

« je voyage dans le temps à volonté et je peux exaucer des vœux. »

« Wahhh !!! vous pouvez donc nous aider !!!! s’écria Ama!!! Je peux faire un vœu ? »

« oui mais c’est payant, fit la voyante »

Ama grimaça.

« Et je prends les cartes bleues, ajouta-t-elle. »

Ama grimaça encore plus.

Achille soupira et sortit de sa poche de rutabaga une petite carte bleue de rutabaga.

Ama grimaça encore plus que plus.

La voyante prit la mini carte bleue (qui ressemblait à s’y méprendre à une carte SIM de téléphone portable)

« je vous écoute. »

« Et bien mon premier vœu, s’élança Ama, ce serait que vous me disiez qui de l’œuf ou de la poule est arrivée en premier !!! »

« La poule, répondit la voyante »

« Waaah !! fit Ama, je m’en doutais. Et mon deuxième vœu ce serait… »

« Pas de deuxième vœu, coupa la vieille femme. Je n’exauce qu’un seul vœu par personne et par foyer, dans la limite des stocks disponible, et photo non contractuel. ne pas jeter sur la voie publique. l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. »

Et elle disparu dans un nuage de fumée, vers une autre époque.

Ama sentit une larme de désespoir couler sur sa joue mais n’en était pas trop sure.

Quant à Achille, il jetait des éclairs avec ses yeux en direction de Ama.

« Est-ce que… est ce que tu te rends comptes que tu viens de FLINGUER NOTRE SEULE CHANCE DE S’EN SORTIR ???????!!!!!! (en plus de m’avoir fait perdre de l’argent…) »


Dernière édition par Bochrasupa le Jeu 9 Sep 2010 - 15:52, édité 2 fois (Raison : des fotes d'ortograf ke j'est vuses.)

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Jeu 9 Sep 2010 - 16:13

"Achille", reprit Ama, "tu n'as peut-être pas bien écouté en cours de biologie. Sinon, tu saurais que la poule descend, entre autres, des dinosaures. Qui descendaient d'autres reptiles et ainsi de suite. Et que tous ces animaux sans exception pondaient des oeufs. Tu vois où je veux en venir ?
- Alors pourquoi tu lui as posé la question ?
- Pour voir sa réaction. Elle a raconté n'importe quoi. Pas terrible, pour une voyante. Alors vois-tu, je ne suis pas mécontente de ne pas lui avoir confié nos deux vies, à cette imposteure.
- Zut. J'avais pas pensé à ça."

Ama, traînant toujours Achille dans sa poche, escalada non sans mal une colline toute couverte de hautes herbes, envahie de criquets en tous genres, et regarda autour d'elle, jusqu'à voir enfin ce qu'elle espérait : un mince ruban de fumée, qui semblait monter d'un vallon, à une bonne distance toutefois. A part cela, il n'y avait aucun indice de présence humaine, si tant est que cette fumée en fût réellement un. Rien qu'une végétation de savane, et les marécages dans le lit de ce qui était (ou plutôt serait un jour) un oued, et des animaux, partout, en nombre, et ne semblant prêter aucune attention à sa silhouette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Jeu 9 Sep 2010 - 17:30

La suite de votre programme dans quelques instants...


Z6: la série !
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Sam 11 Sep 2010 - 9:55

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Tassili5

-jette un œil sur la carte ! proposa timidement Achille

-hein? comment as-tu pu dégoter ça ?

Ama,eberluée,fut partagée entre l'envie de secouer vigoureusement Achille ( dommage Oscar) et celle de l'écraser sous son pied.

-La voyante ...je la lui ai prise pendant que tu nous mettais dans le pétrain avec ton histoire de volaille. Entre nous soit dit, j’ai toujours pensé que l’œuf…

-Achiiiillll !

Son pied la démangea terriblement. Elle se retint de tatouer son crucifère d’interlocuteur de sa plus belle empreinte.
Furieuse, elle lui arracha la carte qu’il avait réussi à dissimuler dans sa besace en admettant qu’il avait quand même marqué un point .

-Bon, alors… au vue des dunes là bas, du relief rocheux ici, on doit être du côté du Tassili n’Ajjers. On devrait pouvoir rencontrer des berbères ! Ramène ta fraise rutabaga chapardeur, on ne va pas prendre racine ici !

Guidés par le filet bleuâtre s’échappant de la vallée s’ouvrant devant eux, ils descendirent vers elle, à la rencontre de ceux qui avaient fait de leur nomadisme la condition sine qua non de leur survie.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par B! le Sam 11 Sep 2010 - 14:44

Achille suivit Ama en maugréant

"elle m'enerve cette folle caractérielle..."

puis une idée germa dans son esprit :

pas besoin d'aller hors du désert pour lui, vu que... le désert à l'époque où il était est fertile à souhait.

Il eut un petit sourire de démon de rutabaga, et aucun doute que s'il avait eu des mains, il les auraient frotter.

Il sauta donc dans un fourré et s'enterra dans le sol, heureux comme un fou.

Avec de la chance, il serait le seul rutabaga de l'époque, le premier, l'ancêtre!!!

Sa fierté lui gonfla la poitrine et manqua l'étouffer de bonheur.

Quand Ama se retourna pour houspier le tubercule, et ne trouva personne.

Ama était seule. Desespérement seule. Dans un endoit et une époque inconnue.

Ne sachant que faire, elle décida de continuer son chemin vers la fumée.

Et au fur et à mesure qu'elle approchait, il lui semblait appercevoir du feu. Mais pas un feu de fôret. Une sorte de feu de camp.

Des hommes? ici? à cette époque?


B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Invité le Sam 11 Sep 2010 - 15:27

Achille lui avait bien parlé de berbères, mais six ou huit mille ans avant notre ère, ils ne devaient pas avoir grand-chose à voir avec ce qu'elle pouvait en connaître.

Le feu de camp se révéla sous les espèces d'un foyer protégé par des pierres, entouré d'une demi-douzaine de huttes légères de bois et d'une sorte de chaume. Une femme était penchée sur une outre suspendue à un trépied au-dessus du foyer, dans laquelle elle glissa un galet qu'elle avait dû mettre à chauffer. Une ou deux jarres à la forme chaotique, des peaux. Des enfants gambadaient autour des huttes, houspillés par une autre femme, et un vieillard semblait occupé à piler une matière quelconque dans des tessons de poterie.

Des hommes. Quelle langue parleraient-ils, de quoi vivaient-ils... le tableau qui s'offrait à elle ne la renseignait guère sur la place du curseur de l'histoire. Ou plutôt de la préhistoire.

C'est à ce moment-là que quelque chose lui gratta les chevilles. Elle vit un Achille tout penaud, le flanc griffé, s'accrocher à elle comme un perdu.
"Ouiiii, bon, j'étais resté un peu pour assurer l'arrière-garde, et j'ai été traîtreusement attaqué par une sale bête. Au péril de ma vie, je viens faire mon rapport."
Ama décida de ne pas épiloguer et le réenfourna sèchement dans sa poche, d'où il examina le village d'un air inquiet. Elle descendit avec précaution.

La femme occupée sur le foyer se retourna et la dévisagea.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par Od@vie le Dim 12 Sep 2010 - 9:21

@Plume d'eau rayée: merci pour Achille, il me manquait.. Crying or Very sad

Celle-ci portait une sorte de robe avec une peau de bête nouée aux hanches. Sur sa poitrine deux cordons croisés puis attachés autour de la taille. Quelques tatouages couraient le long de ses bras donnant à l’ensemble une élégance singulière.

-B…bonjour…je m’appelle Ama

La femme prononça quelques mots avant de s’emparer d’un objet qu’elle tendit à Ama.

Une plume ? se dit Ama

«ouiii…accepte là : c’est un geste d’hospitalité et de respect souffla Achille. Donne lui quelque chose en retour.
Ama pensa un instant à Achille mais du se raviser : Un interprète- tout rutabaga qu’il était- n’était pas du luxe en ces temps chaotiques.
Non, pas la carte .. chuchota Achille. Tu es folle , l’histoire n’a pas commencé, ça peut leur donner des idées et entraver le cours de la préhistoire !! nous devons être en 7000 avant notre ère, dans un campement semi nomade de protobérbères. Imagine qu’ils se mettent à écrire avant l’heure, ça décale tout et si ça se trouve …cela signe la disparition du rutabaga !!
Oook !! répondit Ama.
Exédée, elle fouilla rapidement dans sa besace avant de saisir un morceau d’étoffe qui lui avait servi autrefois à apprivoiser une chevelure irrémédiablement indomptable.
La nomade esquissa un sourire et prit le tissu avant d' indiquer ce qui ressemblait à une case. Ama, exténuée, fut soulagée d’y entrer.
A l’intérieur, quelques nattes disposées et Ama imita celle qui l’invitait à y prendre place.
Cette dernière fouilla alors dans un des innombrables pots en terre rangés au fond de la case et tendit une paume pleine de petits grains à Ama.
Bon…ça m’a l’air comestible, on dirait des graminées sauvages pensa l'aventurière.
Les grains de céréales éclatèrent délicieusement dans la bouche d’Ama et toute la nostalgie de sa vie d’autrefois lui remonta aux yeux. Fort heureusement, une voix posée coupa net le filet perlant à ses yeux.
La femme assise devant elle ne la quittait pas des yeux et les mots qui s'échappaient de ses lèvres semblèrent graves , urgents.

-Achille, que dit-elle ?s’enquit Ama

Elle dit que les grains de pierre roulent vers ici, que les animaux commencent à chercher l’eau ailleurs, qu’un grand malheur arrive.
Od@vie
Od@vie

Messages : 811
Date d'inscription : 03/08/2010
Localisation : somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs.. Empty Re: DUNE : l'histoire dont nous sommes les Z'auteurs..

Message par dange le Lun 4 Oct 2010 - 3:11

.


Dernière édition par dange le Sam 9 Oct 2010 - 4:38, édité 1 fois
dange
dange

Messages : 71
Date d'inscription : 31/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum