le bizutage est interdit en France depuis 1928

2 participants

Aller en bas

le bizutage est interdit en France depuis 1928 Empty le bizutage est interdit en France depuis 1928

Message par RonaldMcDonald Lun 24 Jan 2022 - 11:11

Article centré sur le milieu du sport, mais ça vaut aussi pour d'autres milieux. https://www.europe1.fr/medias-tele/il-faut-que-ca-cesse-lequipe-enquete-sur-le-fleau-du-bizutage-dans-le-sport-4089674

J'ai eu des soucis en tant que conscrit à l'armée (arrachage de slip par le haut, matelas souillé à la pisse), et je suis intervenu en école d'ingé pour que le bizutage "gentillet" reste "gentillet" - les rugbymen voulaient muscler tout ça. Mais je sais qu'il y a souvent bien pire, quand personne ne freine ceux qui veulent se défouler et se sentir supérieurs.

La phrase suivante me touche beaucoup : 
l'article a écrit:"J'ai découvert qu'un geste anodin pouvait avoir des conséquences terribles, parce qu'on ne connaît pas toujours les personnes avec qui on partage un vestiaire"
parce que justement, ce qu'on avait fait en école d'ingé, c'est d'abord identifier les fragiles, pour les protéger, et ne garder les trucs un peu moins gentils que pour les profils de toute évidence capables d'encaisser. Ce n'était peut-être pas assez, d'ailleurs, mais on avait conscience du problème.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6883
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

le bizutage est interdit en France depuis 1928 Empty Re: le bizutage est interdit en France depuis 1928

Message par Petitagore Lun 24 Jan 2022 - 16:06

Je ne me prétends pas du tout représentatif, et je suis bien certain que le bizutage représente souvent un problème très grave... mais je voudrais juste rappeler que le fait de chahuter un peu les petits nouveaux peut aussi être fait d'une façon rigolote et complètement bon enfant, et alors contribuer en effet à une intégration réussie. Quand j'étais à l'armée, j'ai été bizuté comme élève officier par les élèves officiers de la promo précédente, puis par le club des lieutenants quand je suis arrivé en régiment avec mes galons d'aspirant tout neufs. Dans les deux cas, c'était la plaisanterie ultra-classique de confronter le petit bleu à des supérieurs psycho-rigides (qui, en réalité, ont le même grade que lui) et à des subalternes complètement ineptes et indisciplinés (qui, en réalité, sont ses supérieurs): cette facétie classique s'appelle la "salade de galons".

Ben je me suis bien marré. En particulier, l'aumônier du régiment déguisé en chef d'escadron m'a forcé à ingurgiter assez de whiskies pour que je sois complètement pété quand on m'a présenté au vrai colonel chef de corps... et oui, nous avons tous trouvé ça très drôle. Smile

Du coup, quelques mois après, j'ai moi-même organisé le bizutage de celui qui devait me remplacer... et que personne n'a jamais trouvé aussi sympathique que ce jour-là, car par la suite il s'est révélé lui-même psycho-rigide comme supérieur et une vraie feignasse indisciplinée comme subalterne, mais c'est une autre histoire.

Un bizutage bienveillant et gentillet, ça peut en effet être marrant et bien aider à briser la glace. Mais je suis bien certain que quand c'est pratiqué par de sales cons (dans le genre de mon successeur, d'ailleurs), ça peut être horriblement traumatisant et même dangereux.

Bref, ces joyeuses déconnades sont en fait des choses trop sérieuses pour ne pas être supervisées par des chefs responsables... ce qui, ne nous leurrons pas, leur fait immédiatement perdre tout leur sel.

Le monde est mal fait!
Petitagore
Petitagore

Messages : 6288
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 62
Localisation : Ile-de-France

http://lesmoulinettes.amarelia.ch

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum