s'extirper du célibat

+15
scorame
Ceci n'est pas un tigrou
No Surrender
Raconte des salades
Chuna
an.a.co.lu.the
J043947.08+163415.7
Stegos
Charv
Topsy Turvy
isadora
My_illusion
-Océan-
RonaldMcDonald
Thaïti Bob
19 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

s'extirper du célibat Empty s'extirper du célibat

Message par Invité Mer 8 Déc 2021 - 20:58

18 ans et célibataire depuis l'école primaire, cette situation commence à me peser.
Ce forum étant plutôt bienveillant, composé de gens assez empathiques, enclins à l'introspection, d'âges et d'horizon variés, j'espère pouvoir bénéficier de vos conseils et de votre expérience, peut-être plus que sur d'autres forums (de toute façon j'ai rien à perdre à tenter Sad )
Je détaille ma situation:
- étudiante à la fac
- quand je dis célibataire, c'est pas même une amourette. J'ai bien eu le béguin pour quelques camarades de classe, et un ami rencontré au ski, mais ils ne me l'ont pas rendu. Un jour, un d'entre eux a dit lors d'un action ou vérité que s'il devait sortir avec une fille de la classe, il sortirait avec moi. C'est le plus proche que j'ai jamais eu d'une déclaration d'amour et ça fait 4 ans...
- J'ai rencontré de nouvelles personnes à la fac, mais pas même un flirt à déclarer. J'ai trouvé un étudiant très charmant après avoir discuté avec lui, puis j'ai appris qu'il était en couple. Bref.
A force de ne plaire à personne alors que des gens me plaisent, je commence à me dire que je ne trouverai jamais quelqu'un... Mais je ne veux pas que cette situation s'installe, le futur n'est pas encore là (lol), je suis prête à prendre des mesures! mais j'ai besoin d'aide, parce que je ne sais pas quoi faire.
Merci d'avoir lu, soyez sincère, posez-moi des questions si j'ai oublié des points importants et voilà, j'attends pale Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Thaïti Bob Ven 10 Déc 2021 - 23:57

Ne t'inquiète pas. Tu es dans une situation normale. Ça viendra. Tu n'es pas célibataire "depuis le primaire", tu l'est depuis bien moins : la pré-ado et l'adolescence ça compte pas. Pour ceux qui ont eu des expériences pendant ces périodes, cool pour eux, si tant est ça n'ai pas été traumatique. Vraiment il faut relativiser à la fois sur le temps que tu as (tu es très jeune, tout commence maintenant après le lycée en vrai, ta vie d'adulte), et sur ta vision des autres : on a l'impression qu'on est les seuls à être encore célibataires, à ne jamais avoir eu de partenaire etc, mais en fait c'est faux, à ces âges on est encore une bonne proportion. L'âge médian du premier rapport sexuel en france est de 17.0 - 17.5 ans. ça ne dit en rien de la qualité ni du rapport, ni de la relation (j'ai pas trouvé de courbe de distribution). Et en plus tu as dit toi même que tu plaisais.

Comme conseils, je pourrais te dire : être toujours partante et ne pas refuser de soirées quand on t'en propose, l'idée est de multiplier les occasions. Les amis d'amis, les colocs etc. Ne pas trop se focaliser sur le fait que tu te sentes en retard et à la recherche de quelqu'un : apprends à rencontrer les gens pour ce qu'ils sont et non pour qu'ils remplissent tes cases. Va bouquiner peut être au rayon psychologie ? Avant hier je suis allé feuilleter "Les relations amoureuses pour les Nuls" et j'ai trouvé qu'il était plutôt pas mal. ^^
Essaies aussi peut-être d'avoir des confidentes, des amies proches avec qui tu peux vraiment échanger et te confier. Ou aussi demandes leur si elles n'ont pas identifié chez toi des piste d'amélioration. L'hygiène corporelle aussi, je l'évoque au cas où mais tu y as sans doute déjà bien pensé.

Bon j'espère que tu vas pas être désespérée en voyant mes piètres conseils Smile C'est ceux, avec du recul, que j'aurais aimé avoir en fait. J'ai 34 ans, j'étais timide phobique au lycée et 1ère année post bac. 1er baiser/rendez vous à 19-20 ans je sais plus (1 baiser en boite, puis un rdv qui n'a rien donné ^^), 1er rapport à 23 ans coup d'un soir erasmus et 1ère vraie copine à 25.
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1850
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 35
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par RonaldMcDonald Lun 13 Déc 2021 - 13:14

+ 1000 avec Tahiti Bob. Mon bilan perso est encore plus misérable : une vague copine en dernière année d'école d'ingénieur (à 22 ans), puis rien avant de rencontrer ma femme (un profil, euh, pas dans la norme, on va dire) à l'âge de 29 ans.

Et on en meurt pas. Bon, d'accord, c'est lourd et frustrant. Mais on survit.  Et quand on vieillit et qu'on écoute un peu autour de soi, on se rend compte que l'adage "mieux vaut être seul que mal accompagné" n'est pas dénué de sens. Donc ne pas se jeter sur le premier mâle en chaleur venu me parait être une bonne idée (sauf si on assume que c'est un coup d'un soir -et qu'on s'assure qu'en face c'est pareil).

Le monde étudiant est un peu particulier. On y retrouve des gens qui nous ressemblent plus, en moyenne, qu'au lycée. Par contre, certains profils sont déjà casés. Donc on a plus de frustration. Au lycée, les gens sont de tous types, y compris ceux pour qui "même pas en rêve". Là, il y a du matériel qui semble plus intéressant (pour peu qu'on ne soit pas dans une branche ou on est un extra-terrestre, piste à creuser, ça faisait partie de mes soucis), mais il est souvent déjà pris.

Donc, il y a plusieurs choses à faire. D'abord, déterminer l'objectif : trouver une relation? Quel type de relation? Satisfaire un besoin physiologique (ce qui est parfaitement respectable)? Trouver le bon, d'entrée? Ou juste se lancer pour voir ou ça mène? Et quel profil pourrait te convenir?

Ensuite, déterminer le type de personne recherchée, et donc les zones de pêche. Le conseil de multiplier les zones de rencontre est bien, mais on ne tombe pas sur le même type de personnages dans un bar à footballeurs ou dans un meeting d'association gauchiste (on peut bien ou mal tomber dans les deux cas, note bien, mais ça ne sera ni le même bien ni le même mal).

Enfin, se souvenir que le problème est présent des deux cotés de la barrière. Les mecs/filles disponibles sont généralement invisibles (ce qui va souvent - pas toujours - avec de la timidité). Ce qui amène 2 points d'action. Le premier, c'est de se rendre visible. Plus facile à dire qu'à faire, surtout si on est un peu timide. Le deuxième, c'est de chercher des gens qui sont moins visibles. Quand il y a un mec/une fille qui brille, regarder si dans l'ombre il n'y aurait pas quelque trésor caché. Avec qui on peut proposer de sortir sur des sujets tout à fait bateau. Histoire de voir ou ça mène.

(oui, j'aurais aimé que quelqu'un me dise ça, à l'époque - j'étais obnubilé par les filles dans la lumière, qui étaient évidemment inaccessibles pour moi, et il y en avait certainement plein de cachées dont certaines auraient peut-être bien voulu essayer. Et, évidemment, j'étais dans l'ombre, moi aussi)

EDIT : ah, j'oubliais, important (tu le sais peut-être déjà, mais ça me parait important, au cas ou) : une jeune femme de 18 ans qui a du mal à trouver un mec? Garde l'anonymat à tout prix. Sinon, ça pourrait attirer des gens, euh, attirés par de qu'ils verraient comme une proie facile. Et je reste poli.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6883
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Jeu 16 Déc 2021 - 23:27

Merci beaucoup pour vos réponses rassurantes, je vais suivre vos conseils!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par -Océan- Ven 17 Déc 2021 - 8:53

J'ai beaucoup aimé les deux reponses si completes ci dessus, j'ai envie de donner un conseil/anecdote. Si j'avais pas eu un retour positif dessus plusieurs années après je ne le dirai pas, mais voilà ma soeur m'a confié que cela avait été fondateur pour elle.
Elle avait ton âge, et moi 16 ans totalement inexpérimenté, et à la même question, je lui ai dit pour une fille il suffit ; au lieu de [non de la tête, jr me rappelle avoir fait le geste] de temps en temps faire [hochement de tête].
J'étais sans doute alors très frustré de toutes les protections dont s'entoutent les filles, je n'avais que vaguement conscience du contexte patriarcal etc,

Voilà, parfois, c'est aussi : n'oublie pas de lever un peu une barrière temporairement pour un piéton qui te semble en valoir le coup Wink
-Océan-
-Océan-

Messages : 1253
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par My_illusion Ven 17 Déc 2021 - 9:28

Mon neveu de presque 12 ans vit sa première peine de coeur. Il est amoureux d’une fille depuis deux ans et ils s’étaient dit que lorsqu’ils entreraient dans la grande école, ils sortiraient ensemble. Petites attentions mignonnes par ci par là, il était à fond sur elle. Puis la fille n’a rien trouvé de mieux que de tester son pouvoir de séduction sur son meilleur copain qui, dans un premier temps lui disait qu’il ne lui ferait jamais ça de lui piquer sa copine. Et l’a finalement fait. Il n’en veut même pas à son ami. Ni à la fille. Ça fait déjà même deux mois et récemment il a pleuré à l’école et l’institutrice lui a parlé. C’est un grand sensible. Mon frère lui a dit « t’inquiète mon petit tu as le temps, j’ai mis 31 ans à trouver la fille parfaite » au moins il apprend tout en exprimant, je ne me fais pas de souci pour lui, cette fille n’était juste pas faite pour lui, il mérite bien mieux qu’une gamine qui veut juste séduire. 

« S’extirper » est un mot fort, c’est pas avec la force qu’on y arrive.

My_illusion

Messages : 5408
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 17 Déc 2021 - 16:17

J’ai utilisé ce mot pour exprimer la difficulté que cela représente pour moi, pas tellement pour la force? Enfin, je vois pas ça comme un combat, plus, pour le moment, comme des tentatives désespérés, un peu comme un pêcheur désemparé qui lance sa canne un peu partout dans l’immense étendue du lac, sans avoir la moindre idée de ce qu’il fait et en étant persuadé qu’il rentrera bredouille pour midi


Dernière édition par Salade de fruits le Ven 17 Déc 2021 - 16:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 17 Déc 2021 - 16:48

« Elle avait ton âge, et moi 16 ans totalement inexpérimenté, et à la même question, je lui ai dit pour une fille il suffit ; au lieu de [non de la tête, jr me rappelle avoir fait le geste] de temps en temps faire [hochement de tête]. »

Merci pour le conseil, mais pour le moment je suis pas vraiment à faire non de la tête, à vrai dire j’en ai pas l’occasion…
De plus, je parle aux personnes qui me plaisent (et c’est pas toujours évident :/ ), je leur sourie etc., mes inclinations me semblent s’exprimer plutôt clairement, mais ça ne fonctionne pas. Disons qu’en 5 ans j’ai eu environ 4 coups de cœur (un peu moins d’un par an, c’est peut-être pas beaucoup, je sais pas…), je suis devenue amie avec deux d’entre eux, ce qui n’est pas exactement ce que je j’espérais. Pour l’un, je l’ai trouvé extrêmement ennuyeux quelques mois plus tard et je ne le vois presque plus (pourtant tout le monde me dit qu’il est très sympa, objectivement vrai mais il me rappelle une certaine frustration). Pour l’autre, je suis passée à autre chose et je suis toujours amie avec lui, une crème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mar 4 Jan 2022 - 20:03

Est-ce que vous connaissez des choses qui sont des obstacles à rencontrer quelqu’un avec qui on pourrait avoir éventuellement une relation amoureuse?
Ont déjà été cités:
- faire un peu trop non et pas assez oui
- être un peu à l’écart dans sa filière d’étude, ne pas avoir bcp de points communs avec les autres
- ne pas sortir suffisamment (Ronald McDo me disait qu’il fallait accepter les sorties etc)
- l’hygiène
Mais y a-t-il autre chose qui ferait que quelqu’un resterait célibataire à vie?
J’imagine qu’il faut avoir un niveau de politesse minimal, une personnalité plutôt agréable, mais quand on voit certains abrutis qui tabassent leurs femmes, j’ai l’impression que c’est plutôt secondaire.
Est-ce qu’il y a des comportements qui vous enferment à jamais dans le célibat, ou un mauvais état d’esprit etc., est-ce qu’il y a des caractéristiques que quelqu’un peut avoir qui font qu’il restera seul toute sa vie (amoureusement)
Et enfin, est-ce que vies amoureuse et amicale sont liées ? Est-ce que les gens qui ont bcp d’amis sont rarement célibataire et vice versa

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par isadora Mar 4 Jan 2022 - 22:00

pour rencontrer des garçons, il faut avoir des copines avec qui sortir.
et pas des copains.
les copains ne pensent jamais à te présenter à d autres garçons.
alors quand on préfère avoir des potes que des copines c est toujours un peu plus compliqué il me semble. je ne sais pas si c est ton cas.
isadora
isadora

Messages : 3105
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mar 4 Jan 2022 - 22:40

La plupart de mes amies sont des filles
Personne n’a jamais pensé à me présenter à quelqu’un ceci dit, mais moi non plus Oo
Pour les sorties c’est compliqué… A la fac ça devrait pas, mais à chaque fois que je vais en soirée, y a ma mère qui m’appelle à 23 heures pour me dire de rentrer Sad
La fois dernière je suis rentrée à 1h30 du matin pck j’avais volontairement ignoré mon téléphone je me suis pris un savon
En plus, je vais peut-être pas aux soirées adéquates pour rencontrer des gens, et peut-être pas assez souvent
Le problème, c’est que je peux pas organiser des soirées chez moi, donc je suis tributaire des invitations.
C’est vrai que là je parle que de soirées dans des apparts
En trois mois, je suis allée à trois soirées organisées par ma filière à la fac, dans un lieu extérieur privatisé:
1/ c’était un cocktail, j’ai parlé qu’à mes amis et à deux trois personnes de plus, bof bof
2/ c’était une soirée dans un bar privatisé pour Halloween, je suis rentrée au bout de une demi-heure minutes pck j’étais crevée
3/ c’était une soirée dansante super bien, mais j’ai juste dansé 😅, j’ai un peu parlé à des gens avec qui j’avais pas l’habitude de parler mais comme d’habitude, c’était pas l’activité principale de ma soirée
D’ailleurs je connais aucune danse de salon, certains dansaient le rock, c’est une danse qui où on change bcp de partenaires donc on m’a proposé de danser mais je sais pas danser le rock Sad((

Après, je pourrais peut-être moi-même proposer d’aller en boîte de nuit, mais entre ma mère pour m’envoyer des messages et le peu d’enthousiasme que cette idée m’inspire… De temps en temps je vais au resto ou au bar avec des amis (terme un peu abusif: des potes) mais c’est 19h-22h et on reste entre nous

Il y a bien deux trois choses que je n’ai pas essayé:
Dans la filière, il y a pas mal de sorties auxquelles je ne vais jamais (cinéma, visites guidées etc.). J’ai pris la résolution d’y aller désormais. Pas seulement pour rencontrer quelqu’un, mais aussi parce que c’est l’occasion d’être en meilleurs termes avec les gens de ma filière (je suis amie avec des gens qui sont pas dans ma filière à la fac. Enfin, on a les mêmes cours magistraux mais je suis dans une sorte de sous-filière. J’ai quelques amis malgré tout dans cette sous-filière, mais je ferais mieux de développer mes relation à l’intérieur de cette filière), et tout simplement parce que c’est peut-être intéressant
Je devrais peut-être songer à aller aux soirées organisés par la fac avec d’autres personnes que celles de ma sous-filière (on est assez peu nombreux), mais personne n’y va dans mon entourage et j’ai pas trop envie d’y aller toute seule… Ceci dit je peux toujours demander qui va à la prochaine. Sachant évidemment que je devrais rentrer à 23heures, encore pire que Cendrillon !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par isadora Mar 4 Jan 2022 - 22:51

sais tu de quoi ta mère a peur ?

s extirper de la surveillance maternelle comme préalable à s extirper du célibat ?

(bientôt 23.00... l heure de dormir pour moi.)
isadora
isadora

Messages : 3105
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mar 4 Jan 2022 - 23:06

Elle a peur que je me fasse agresser par des voyous en rentrant, ou qu’il y ait un problème de transports et que je me retrouve bloquée dehors et que je passe la nuit sur un banc
Ou que si elle ne me surveille pas je sois complètement saoule (c’est vrai que ça surveillance constante l’empêche de le faire)
Etc etc
Une fois je suis rentrée vers minuit, je croyais qu’elle dormait. J’étais en train de m’endormir et soudain elle ouvre la porte extrêmement vivement et elle fait « ouf t’es là »
Elle s’était réveillée en sursaut parce que j’étais pas là


Elle est complètement irrationnelle
A un moment on habitait dans un endroit très paisible elle trouvait que c’était « craignos »
Il est impossible de la faire changer sur ça, ça fait 25 ans que mon père essaye de la raisonner.

Je suis donc convaincue que c’est un fardeau que j’aurais à porter tant que je vis près d’elle. Le problème c’est qu’il est impossible que je quitte le domicile familiale avant 4-5 ans… ce serait absurde que je le fasse car sa localisation est parfaite pour mes études et c’est gratuit pour moi
Je veux pas attendre tout ce temps avant d’avoir ne serait-ce que l’opportunité de découvrir les relations amoureuses.  Je suis convaincue que même avec cette pression parentale, c’est possible ! Il y a bien des gens qui vivent carrément des histoires d’amour défendues par leur famille omniprésente, alors juste une contrainte horaire, ça devrait pouvoir le faire… surtout que je veux juste essayer quelque chose, même un flirt, je rêve pas du grand amour
C’est possible non?
De toute manière, je ne peux pas changer ma mère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Topsy Turvy Mar 4 Jan 2022 - 23:31

Tu rentres beaucoup trop tôt. Si en plus tu vis chez tes parents, c'est trop galère. Pour flirter, ou ne serait-ce que pour en observer les codes, il faut plus de liberté. Dans le temps, les filles pouvaient sortir seules sans risque. Avec les histoires de "date rape drugs", il y a plus de précaution à prendre. Mais les sorties solo sont à tester, et facile à gérer si c'est prétexte à danser, par exemple. Tu peux y faire des rencontres ou juste observer, mais la soirée ne sera pas ratée. Essaie de trouver des astuces pour la rassurer (pas ou peu d'alcool, sms régulier que pas de souci, solution de repli chez qqn, taxi au pire,...). Max 23h pour rentrer chez les parents, ça te grille, à mon avis. Tout est possible, mais c'est quand la nuit avance que les interactions sont moins réservées.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6323
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Charv Mar 4 Jan 2022 - 23:51

Ah ben je vois que Topsy est en train de confirmer sa toute fraiche réputation de corruptrice sur ZC !!! (lol Salade de Fruit, c'est un clin d'oeil de l'arrière-cuisine ZC, voire côté latrines...)

Cela étant, pas mal d'accord avec elle. Je viens de faire l'effort mental d'envisager la plupart de mes relations, et d'essayer de me souvenir de l'heure du premier palot. Incontestablement, y'a un bon 64,83 % advenus passées 23h00, stat élaborée à grands coups de doigts mouillés sur un panel, heu, j'arrête là... Note que ça fait quand même une proportion non négligeable de possibles, n'est-ce pas.

Ca peut aussi être une excellente raison d'aller faire ses études en erasmus, ou loin dans la ville un peu plus loin, parce qu'ils ont la fameuse option qui n'est pas chez toi.
J'en connais plusieurs qui l'ont pratiqué, l'aspect "aventures" (au sens sexué) n'étant qu'un élément d'un ensemble d'aspirations forcément légitimes.

Dans tous les cas, effectivement comme symboliquement, les premiers flirts marquent l'éloignement du cocon parental. Couper le cordon, ou se pendre avec ?
Si ta maman est un peu ouverte, pourquoi ne pas lui expliquer directement les choses telles qu'elles sont ?
Et quelle que soit la réponse à cette question, pourquoi ne pas trouver des modalités visant à la fois à la rassurer, et te donner un peu plus de mou sur le cordon (taxi, dormir dans l'appart...) ? Edit : oui, en fait c'est exactement ce que vient de dire Topsy. Ben elle a raison !!! Trance
Charv
Charv

Messages : 2373
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mer 5 Jan 2022 - 12:48

Vous êtes unanimes, je dois donc me rendre à l’évidence 😅

Pour ce qui est de ma mère:
• les stratégies:
- dormir dans l’appart: ça a fonctionné une fois l’an passé, avec bcp de difficultés alors que ma mère connaissait la fille chez qui je dormais depuis 7 ans. Donc peu d’espoir. Une fois je suis allée chez des gens que je connaissais pas elle m’a fait « Je suis sûre que y avait des drogués à ta soirée!!!!! ». Ce qui est vrai mais, et alors ? Elle sait bien que je me drogue pas
- rentrer avec quelqu’un: pourrait fonctionner, mais faut quelqu’un qui habite pas loin de chez moi. A voir
- sms réguliers: elle me harcèle par SMS pour que je rentrer donc bon…
•« Si ta maman est un peu ouverte, pourquoi ne pas lui expliquer les choses comme elles sont? »
Elle m’a dit y a pas longtemps (je lui parlais pas du tout de moi et je suis arrivée à ce point dans la conversion  bien malgré moi) que 18 ans c’était trop jeune pour être en couple .
D’ailleurs, maintenant que j’ai la confirmation que 23 heures c’est trop tôt, m’est avis qu’elle le sait pertinemment et que c’est en partie pour cette raison qu’elle veut que je rentre tôt (raisons qui s’ajoutent aux précédentes). Donc la discussion sur les motifs sera difficile… par contre, y aura probablement une soirée à la fin des partiels, et je pourrais peut-être négocier pour rentrer plus tard en disant que c’est exceptionnel (et j’ai l’appui du reste de ma famille, mais c’est toujours ma mère qui prend la décision finale), et parler de liberté, de réconfort pour la fait des partiels etc () pour la faire flancher

Le problème c’est que c’est pas suffisant 2 soirées par an comme ça… La meilleure solution serait bien sûr de m’éloigner de mes parents (enfin c’est ma mère le problème). Sauf que tous les arguments possibles ne fonctionnent pas ou alors je mets en péril mes études et je veux pas aller jusque là. Je peux pas dire qu’il y a une option dans une fac dans la ville d’à côté et le prendre pour prétexte à déménager… ma fac est à Paris (y a une offre de facs pas possible). Pour erasmus, c’est casse-pieds quand on fait du droit car les droits nationaux sont différents les uns des autres donc il faut tout rattraper en même temps, mais ce serait possible à partir de la L3. Le problème c’est que je passe ma vie à dire que je déteste les voyages (ce qui est vrai), donc il faudrait que je manœuvre pdt quelques mois au moins pour être un minimum crédible (pas que en face d’elle mais de toute ma famille, j’y suis allée fort ces dernières années sur mon côté casanier)
Mais y a des trucs vraiment stupides que j’ai laissé passer! La fac proposait une semaine de ski, ma mère me disait c’est cool vas-y, et je m’en suis pas occupée (après je crois que ça a été annulé à cause du Covid pck les dernières éditions que j’ai trouvées c’est 2019…). En vrai, ma mère me laisse des portes ouvertes pour partir un peu: elle me propose toujours des séjours à l’étranger que je refuse (parce que vraiment ça m’attire pas). Désormais je refuserai plus (surtout que c’est sans doute pas si terrible)

Sur les soirées en solo:
Je pensais que c’était pas une bonne idée et du coup j’y ai jamais vraiment pensé. Donc si la fac organise une soirée un soir où ma mère n’est pas à la maison (ça lui arrive de temps en temps), j’irai, mais y a peu de chances que ça se produise. Je peux pas avoir d’autres occasions car toutes les techniques possibles comme dormir chez un ami ou rentrer avec quelqu’un fonctionnent plus…
A moins que vous ne me conseilliez le mensonge ?

Édit: trop d’infos

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Topsy Turvy Mer 5 Jan 2022 - 13:36

Non, pas de mensonge. Oui, éventuellement profiter de séjours hors les murs, à moins que ça ne te rebute trop. Sinon, ce n'est vraiment pas bien grave, mais les chances de rencontres sont faibles, donc rien d'étonnant à ce que le coeur et le sexe soient un peu en vacances. De bonnes conditions d'études, c'est important. Mais il n'y a pas d'âge pour avoir ou pas une personne spéciale dans sa vie. La première étant rarement la bonne, si l'occasion de faire des expériences se présente, tant mieux. Tu pourrais sortir en solo sans mentir à ta mère ? Si elle ne devait pas savoir que tu sors, ce serait bien que quelqu'un le sache, que tu aies une personne qui saurait où te trouver et à qui dire que tu es bien rentrée. Je ne suis pas parano, du tout, c'est juste mieux les libertés en toute sécurité.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6323
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mer 5 Jan 2022 - 14:21

Topsy Turvy a écrit:. Tu pourrais sortir en solo sans mentir à ta mère?
Non, elle me laisserait pas
Topsy Turvy a écrit:Si elle ne devait pas savoir que tu sors, ce serait bien que quelqu'un le sache, que tu aies une personne qui saurait où te trouver et à qui dire que tu es bien rentrée.
je peux le dire à des membres de ma famille compatissants et qui habitent pas loin de chez moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Mer 5 Jan 2022 - 14:23

Mais il faut que les planètes s’alignent pour que les dates coïncident!
Enfin je verrais bien, c’est déjà cool que je sache ce qui minimise mes chances

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Thaïti Bob Jeu 6 Jan 2022 - 15:20

à ta liste j'ai rudement envie d'ajouter, peut-être, même si c'est un peu nébuleux :
- avoir une vie sociale et individuelle saine et équilibrée
(passe en partie par : - éviter au max les "il faut"/"je dois")
- ne pas avoir ça comme but dans la vie
- et donc oui tu l'as compris : être indépendante logistiquement, pour ne pas dire "être adulte". La transition n'est pas du tout une période facile, personne n'a la même, et il ne peut non plus y avoir de tout ou rien. Je compatis et je te souhaite plein de bonheur !
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1850
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 35
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Stegos Jeu 6 Jan 2022 - 16:09

Je ne sais pas où tu habites, ça peut être un facteur limitatif.
Un autre, c'est que tu sembles manquer d'expérience, et donc aussi d'assurance.
Le plus simple, c'est d'en acquérir.
Le plus simple, c'est donc d'aller voir là où il y a des personnes partantes pour faire des rencontres.
Donc direction l'ordi, le smartphone, et les sites de rencontre. En plus, tu as déjà un ordi, et tu peux le faire depuis ta chambre.
Probablement pas pour faire LA rencontre, mais pour voir, apprendre comment cela se passe.
Avec un profil de miss de 18 ans, étudiante, tu devais avoir des dizaines, des centaines de contacts...dans la soirée.
Certes, tu auras droit à des offres "en dessous de la ceinture", des photos "pas mieux" (quoi que la réponse "les micro-pénis ne m'intéressent pas" est assez calmante), mais tu vas acquérir de l'expérience. Et dis toi que ce n'est pas contre toi, qu'ils le font à toutes, et que quelque part c'est une expérience.
Dans ton profil, tu as le droit de dire ce que tu cherches.
Garde bien à l'esprit que tu ne cherches PAS à plaire à tous (si tu cherches par exemple un QI > 130, il va y avoir 98% qui ne seront pas sélectionnés, et ceux qui restent sont...des deux sexes)..il y aura peu d'élus, c'est juste comme ça.

Un dernier point, une femme à parfaitement le droit de faire le premier pas (c'est peut être bien ce qui à bloqué par le passé quand je lis ton histoire), l'approche "voulez vous coucher avec moi ce soir" est certes directe, mais probablement pas optimale.
Par contre, une simple "si tu dis oui, je ne dis pas non" fonctionne très bien, et la majorité des mecs comprennent.
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Charv Jeu 6 Jan 2022 - 19:15

Stegos a écrit:...et que quelque part c'est une expérience.

Mmmm, ça fait rudement envie dis-donc !  Laughing


Bon, je viens de comprendre en lisant Chuna ce qui me chagrinait dans ton truc, et la réponse de Stegos me le confirme. Accessoirement, je viens de comprendre du même coup ce qui a fait que mon passage sur les sites de rencontres "traditionnels" a été plus qu'éclair (je laisse planer le suspense quant à savoir si j'en fréquente d'autres moins "tradi"...).


Le titre de ton fil, c'est "s'extirper du célibat". Mince.
T'as 18 balais, et tu veux être "en couple" ?
Ce que je veux dire, c'est que tu mets peut-être la charrue avant les boeufs, et que cela peut être rédhibitoire.

Avant d'être "en couple" (dieu, que je déteste l'expression !), il y a un process.
On se rencontre. On se parle. On se renifle. On s'embrasse. On refait le monde.
Parfois, au bout d'un moment, on peut se décider à faire l'amour (je parle ici surtout pour les jeunes. Encore que...).
Parfois, au bout d'un moment, on couche ensemble. Et on peut s'apercevoir rétrospectivement qu'on a en réalité fait l'amour (là, je parle davantage pour les moins jeunes. Encore que...). Ou pas !
Ce process peut durer un an, ou une heure, qu'importe. La sexualité peut même n'être qu'une option (même si c'est dommage à mon avis...)
Toujours est-il que même à ce stade, on n'est toujours pas "en couple".
Il faudra un chouette petit dèj, d'autres discussions complices, des enthousiasmes communs, que sais-je...
Et ce n'est que plus tard, un beau matin (ou un soir de pluie !), que l'évidence rétrospective apparaît : mince, nous sommes amoureux ! Mince, nous sommes ensemble !
D'autres scénarios sont bien sûr possibles (le mariage arrangé, le poly-amour, la relation épistolaire, etc.) mais je n'ai pas trop l'impression que ces voies soient celles auxquelles tu penses, rectifie si besoin.

Là où je veux en venir, c'est que vouloir "s'extirper du célibat", c'est un bon truc pour se mettre la pression, mais totalement inutile pour être disponible à la rencontre de l'autre ; vouloir "être en couple", ça peut mettre une énorme pression au partenaire potentiel, et le faire fuir (même si ça n'est pas "dit" explicitement, ça peut très bien se ressentir...).


J'arrête les vérités générales, qui n'en sont d'ailleurs peut-être pas, pour évoquer la mienne, prends ce qui te va, je garde le reste.
De mes rares rencontres via internet (4 ?), une seule a abouti au langoureux french kiss, tellement langoureux que j'ai déguerpi moins d'une heure plus tard. Dans tous les cas, y'avait comme une sorte de pression qui me mettait pas du tout à l'aise.
Je viens de comprendre qu'en fait, c'était cette chape de "on se rencontre pour former un couple" (ce que me semble postuler, selon moi du moins, le site "de rencontre"), qui me rédhibitait ferme. Ces nanas, les aurais-je rencontrées chez des amis, à une expo, qu'importe, que peut-être nous serions-nous plu, peut-être aurions-nous couché ensemble, peut-être aurait-on fait des petits, peut-être aurait-on eu un emprunt sur 25 ans et un superbe labrador, peut-être ne nous serions-nous jamais revus après une nuit brûlante, toujours est-il qu'il n'aurait pas pu se passer moins que ce qui fut effectivement : rien, néant, nib, nada.

Ne va pas croire pour autant que j'aurais peur de m'engager, que je serais collectionneur compulsif de conquêtes, ou dieu sait quoi, puisque de mes 17 à 43 ans, j'ai à peu près toujours été "en couple". Successivement, dans plusieurs histoires, certes, mais un certain nombre ont duré un certain temps. Dans tous les cas, jamais n'a été posé "le couple, le couple, le couple" ! Evidemment que nous avons fait des projets, construit des choses. J'ai notamment deux beaux enfants. Mais toujours avec l'option "stop ou encore", est-ce que t'as envie, est-ce que j'ai envie.


C'est peut-être ça qui pourrait te freiner pour être en couple : le fait de vouloir être en couple.
Au détriment peut-être du "est-ce que j'ai envie, est-ce que t'as envie" là, ici, maintenant.
Commencer par flirter, se rencontrer, se revoir, ne plus se revoir... Ca me semblerait déjà un bon début.
Charv
Charv

Messages : 2373
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Jeu 6 Jan 2022 - 22:58

J’ai mes partiels à réviser donc je répondrais à vos conseils et vos remarques généreusement dispensées (merci beaucoup) dans quelques temps (non que je m’y sente contrainte et que je pense en je faux et je dois sur ce point, j’ai juste des choses à dire), mais juste une précision par rapport à ce que je cherche et à l’intitulé du sujet: c’est vrai que la dichotomie célibat/couple qui apparaît dans le titre et dans mon premier message est peu pertinente @Charv, mais dans la suite des messages je parle plus d’accumuler de l’expérience et de rencontrer des gens (d’ailleurs même dans le premier j’insiste pour dire que je n’ai aucune expérience: ça laisse penser que je pense pas qu’on passe de célibataire à en couple en un isntant) et pas de demander en mariage le premier « coup de cœur réciproque »
Tu me parles de tant de choses que je devrais faire avant d’être en couple, mais c’est tout ce que je demande !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Charv Jeu 6 Jan 2022 - 23:41

Pas de souci, tu réponds quand tu veux / peux, ou même jamais, c'est toi que ça regarde.

Et oui, ayant suivi l'évolution du fil, j'ai bien vu que mon dernier propos était un peu à côté... mais peut-être pas tant que ça du tout, en fait. La faute à mon cerveau lent. Ca répond en cas précisément à
Salade de fruits a écrit:Est-ce que vous connaissez des choses qui sont des obstacles à rencontrer quelqu’un avec qui on pourrait avoir éventuellement une relation amoureuse?
Au début, je me suis dit : mais rien, voyons ! Alors qu'en fait, SI !


(pis tu sais, sur ce genre de thématique, on répond avant tout pour soi, pour se comprendre, et en fonction de ses pentes "naturelles". Tiens, par exemple, Stegos, ses propositions, elles passent - étonnamment ?- par internet, et des dick pics... lol! )
Charv
Charv

Messages : 2373
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Stegos Ven 7 Jan 2022 - 8:34

Elles ne passent pas par des dick pics...mais il va y en avoir, c'est comme vouloir aller dans la jungle sans se préoccuper des moustiques. Il y en aura, autant le savoir, et s'y préparer.
Quand à internet, IMHO, il vaut mieux acquérir une expérience initiale de certains comportements dans le virtuel que le réel.
IMHO, voir une photo de bite, et lire des propos inadaptés est moins grave que de se retrouver violée et droguée au GHB après une sortie en boîte de nuit.
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par J043947.08+163415.7 Ven 7 Jan 2022 - 10:49

https://www.facebook.com/136164895246/posts/10166196130865247/?d=n

😊
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3947
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Stegos Ven 7 Jan 2022 - 11:10

J043947.08+163415.7 a écrit:https://www.facebook.com/136164895246/posts/10166196130865247/?d=n

😊

Et pour ceux qui n'ont pas facebook Poète Folie meurtrière
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par J043947.08+163415.7 Ven 7 Jan 2022 - 11:33

Ben y font comme moi: z’ont un faux profil avec rien dessus juste pour consulter 😉
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3947
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par isadora Ven 7 Jan 2022 - 11:41

isadora
isadora

Messages : 3105
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par an.a.co.lu.the Ven 7 Jan 2022 - 12:51

s'extirper du célibat 1f600

an.a.co.lu.the

Messages : 736
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Stegos Ven 7 Jan 2022 - 13:08

Twisted Evil Pété de rire Idée
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Dim 9 Jan 2022 - 18:29

T'as des recommandations sur les sites de rencontre @Stegos ? T'en connais des mieux que d'autres ou plus adaptés?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Stegos Lun 10 Jan 2022 - 12:58

@Salade de fruits, je ne sais pas où tu es, ni exactement ce que tu cherches. Et j'ai besoin de ça pour te faire des suggestions, certaines conventionnelles, certaines probablement moins.

Si tu le souhaites, mes MP te sont ouvert.
Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 16:06

C'est quelque chose qui, je pense, est arrivé à tout le monde. J'écris pas ça parce que c'est intéressant ou que je crois que c'est particulier hein, mais justement parce que je cherche des conseils et des témoignages (ceux du début du fil m'avaient beaucoup rassurée! Mais je cherche pas seulement à être rassurée (même si j'aimerais bien que ce soit le cas), si c'est complètement idiot ce que je cherche à faire dites le moi) et qu'il devrait y en avoir beaucoup

Situation ultra classique:

je suis amoureuse (enfin peut-être pas à ce point, mais presque) d'un mec avec qui je veux être seulement amie (me demandez pas pourquoi c'est pas le sujet, mais je veux vraiment pas qu'on sorte ensemble ou quoique ce soit de lié aux ébats amoureux). En revanche, quand je dis amis, c'est vraiment amis, pas juste de vagues connaissances.
Q°: comment faire pour cesser d'être quasi-amoureuse de lui (c'est très douloureux, et de plus en plus), tout en conservant de solides et sincères sentiments amicaux?
même si c'est compliqué et quasi-impossible j'essaierai quand même

Ce que j'ai déjà cherché à faire:

-> compter sur le temps pour faire décroître mon attirance naturellement (je partais du principe que je devais l'idéaliser et que je me rendrais compte qu'en fait il était pas du tout intéressant autrement qu'amicalement). Résultat des courses: échec total, c'est de pire en pire. Ceci dit, peut-être que dans quelques mois la tendance s'inversera (sachant que l'attirance n'est pas réciproque, auquel cas ce serait sans doute encore plus compliqué)? (besoin de votre XP )
-> rencontre d'autres personnes, en me basant sur les applis de rencontre (technique de Stegos), et aussi dans le vraie vie. Résultat: pour le moment ça marche pas (0 attirance, avec un rdv IRL et un mec rencontré à la patinoire), mais ça fait seulement 2 semaines que j'essaye donc bon faut peut-être continuer comme ça? ou à force de continuer dans ce qui semble, pour le moment, pas fonctionner, je vais perdre mon temps?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 16:10

Salade de fruits a écrit:C'est quelque chose qui, je pense, est arrivé à tout le monde. J'écris pas ça parce que c'est intéressant ou que je crois que c'est particulier hein, mais justement parce que je cherche des conseils et des témoignages (ceux du début du fil m'avaient beaucoup rassurée! Mais je cherche pas seulement à être rassurée (même si j'aimerais bien que ce soit le cas), si c'est complètement idiot ce que je cherche à faire dites le moi) et qu'il devrait y en avoir beaucoup

Situation ultra classique:

je suis amoureuse (enfin peut-être pas à ce point, mais presque) d'un mec avec qui je veux être seulement amie (me demandez pas pourquoi c'est pas le sujet, mais je veux vraiment pas qu'on sorte ensemble ou quoique ce soit de lié aux ébats amoureux). En revanche, quand je dis amis, c'est vraiment amis, pas juste de vagues connaissances.
Q°: comment faire pour cesser d'être quasi-amoureuse de lui (c'est très douloureux, et de plus en plus), tout en conservant de solides et sincères sentiments amicaux?
même si c'est compliqué et quasi-impossible j'essaierai quand même

Ce que j'ai déjà cherché à faire:

-> compter sur le temps pour faire décroître mon attirance naturellement (je partais du principe que je devais l'idéaliser et que je me rendrais compte qu'en fait il était pas du tout intéressant autrement qu'amicalement). Résultat des courses: échec total, c'est de pire en pire. Ceci dit, peut-être que dans quelques mois la tendance s'inversera (sachant que l'attirance n'est pas réciproque, auquel cas ce serait sans doute encore plus compliqué)? (besoin de votre XP )
-> rencontre d'autres personnes, en me basant sur les applis de rencontre (technique de Stegos), et aussi dans le vraie vie. Résultat: pour le moment ça marche pas (0 attirance, avec un rdv IRL et un mec rencontré à la patinoire), mais ça fait seulement 2 semaines que j'essaye donc bon faut peut-être continuer comme ça? ou à force de continuer dans ce qui semble, pour le moment, pas fonctionner, je vais perdre mon temps?

Précision: dans les messages précédents je parlais de crush avec qui j'étais devenue amie, mais c'était pas la même intensité de crush ni d'amitié, là c'est pire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par RonaldMcDonald Ven 28 Jan 2022 - 16:16

J'ai connu ça, énorme crush avec une collègue alors que j'étais marié et que j'allais partir à l'autre bout du pays (les habitués de mon carnet de bord auront reconnu "la marocaine"). 7 ans plus tard, ça commence à peine à se calmer (et encore, il y a pas mal de restes), et l'éloignement y est sans doute pour beaucoup.

J'ai presque envie de dire que le meilleur moyen de casser un crush, c'est de se mettre en couple avec, pour découvrir tous les slips sales et autres aspects peu engageants. La logique est que tant qu'on reste à distance, on idéalise. Quand on se fade la personne et ses petits défauts insupportables, c'est plus facile de casser un crush. Evidemment, ce n'est pas toujours possible. Ca ne l'était pas pour moi, en tous cas, et je continue à me trainer ça, même si je vois quelques menues améliorations. Je ne croise pas assez de ses défauts (ni elle des miens, d'ailleurs)

Et je ne risque plus d'idéaliser ma femme, ni elle de m'idéaliser. Fini le crush, on est sérieux, maintenant. On se connait très, très (trop?) bien.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6883
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Chuna Ven 28 Jan 2022 - 16:33

Honnêtement, à part l’éloignement et le temps, je ne vois pas…

Rester amis qd on est amoureux, c’est juste un bon moyen pour se faire mal, amha. (Je pratique bien en tant que masochiste invétérée).

(Bon je ne résiste pas : pourquoi tu ne veux vraiment pas sortir avec ?)
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 17:38

Ronald, ce que tu écris me rappelle une animation qui m'avait fait rire à l'époque (2017), et qui en dépit de son titre putaclic n'était pas dénuée de vérité : nous sommes des êtres au mieux passables, au pire tout à fait... horribles.  Et c'est là que la souffrance s'insinue : dans cette idéalisation de l'autre. La violence irrationnelle du crush, c'est précisement cela, cette illusion de la perfection, quand on oublie que l'être crushé n'échappe pas, lui non plus, aux slips sales, pour reprendre tes termes fleuris qui sentent bon la lavande. Puis, l'embranchement fatidique : on redescend d'un étage et on prend la personne avec ses horreurs, ou bien le désenchantement provoque un violent rejet et une rupture. Combien sont jetés dans l'abyme à cette étape ?



À quand le topic "S'extirper du couple" ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 18:02

Finch a écrit:À quand le topic "S'extirper du couple" ? Wink

Ha ha ce serait très drôle que quelqu’un le crée 😂

Sinon, merci Ronald et Chuna pour vos réponses… La conclusion c’est donc que je peux pas faire grand chose (j’attends quand même d’autres témoignages). Laisser le temps agir (j’espère que ça sera moins de 7 ans!) et peut-être la distance géographique s’installer

Quand à la curiosité irrépressible de Chuna: Précision: c’est quasiment impossible que j’ai la possibilité de sortir avec lui, mais même si je l’avais, je ne voudrais pas, pour beaucoup de raisons que je vais pas écrire (y a un point où j’ai peur pour mon anonymat 😅), mais en voici une: il est limite toxico (ce qui est déjà un tort en soi selon moi), et ça m’exaspère quand il me raconte à quel point il était défoncé hier (comment, avec qui, avec quoi, l’effet que ça faisait etc., c’est des comptes rendus détaillés), ce qui arrive, de plus, très fréquemment. Et le pire, c’est qu’il a l’air heureux de ces expériences que j’estime honteuses. Alors une relation plus qu’amicale serait vouée à l’échec, et c’est seulement une des raisons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Chuna Ven 28 Jan 2022 - 18:08

Oui je vois...

Je vais suivre les autres avis avec intérêt, sait-on jamais, il n'est jamais trop tard pour apprendre ^^
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par J043947.08+163415.7 Ven 28 Jan 2022 - 19:50

« Est-ce qu’si on l’avait fait, on s’ferait l’effet que l’on se fait, dès qu’j’te vois »
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3947
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 20:10

Un autre avis ? Soit.

S'extirper du célibat pourrait vouloir dire se sauver d'une situation dangereuse, pourrie, dommageable, que sais-je encore.

Il n'y a pas à s'extirper de quoi que ce soit (sauf en cas de situation réellement pourrie, dangereuse ou dommageable, ce qui est le plus souvent le cas dans des relations de couple malsaines, pas majoritaires mais quand même un chouïa trop courantes pour que ce soit un hasard, convenons-en).

Il y a la vie. Nos vies. Qui sont ce qu'elles sont. Qui sont ce que nous choisissons, aussi. On peut choisir sa vie, telle qu'elle est, loin de toute idéalisation, de la normalité, d'un modèle à suivre. C'est un travail, c'est long, mais c'est libérateur. A chacun de vivre ce qui lui convient, et comble de l'ironie, ce qui nous convient n'est pas toujours ce que nous croyons.

Pourquoi fait-on une fixation envers certaines personnes, envers et contre tout ce qui nous dit que ça n'a pas de bon sens ? Peut-être parce que ça n'a pas de bon sens, justement. Petites folies qui en cachent d'autres, ou bien petites folies qui nous éloignent de nos libertés d'être, accrochés à des histoires impossibles, à des illusions de ce que nous voulons. Mais que peut-être nous ne voulons pas tant que ça, sinon, ça se ferait sans se prendre le chou pendant des siècles.

Je rejoins Finch sur la violence irrationnelle du crush. Qui souvent ne tient pas tellement compte de la personne de l'autre, cet autre étranger à nous-mêmes que nous refaçonnons en un personnage d'une histoire romancée, qui ne parle que de nous, de ce qui nous manque. Mais rien ne manque, en fait, si on y réfléchit bien.

Décrypter ce que ces histoires racontent de nous, plutôt que de chercher à tordre le réel vers ce que nous croyons devoir être ou vivre, c'est un premier pas.

C'est très compliqué d'accepter ce que nous sommes (si être ce qu'on est a un sens), d'accepter notre vie (telle que nous nous la racontons : tellement moins belle que ce que nous imaginons qu'elle devrait être), plutôt que de la voir telle qu'elle est : une vie. La nôtre. Ni plus meilleure ni moins pire que la plupart. En tout cas, une vie qui est notre création, et non pas notre fatalité indépassable.

Voilà. Donc, le célibat, moi je dis : c'est chouette. Le couple : c'est certainement chouette pour des tas de gens. Les situations entre célibat et couple : c'est chouette aussi. Mais quoi qu'il en soit, ce ne sont que des mots, des concepts. A la base, il y a nous (le je, le moi, le pauvre amas de cellules, de virus, de bactéries et d'atomes qui essaie de comprendre pourquoi lui, là, maintenant). Et les autres. Un ou plusieurs ou aucun, aucune importance. Ça dépend des moments de ce que nous avons à vivre, essentiellement, et de nos choix, aussi, ceux qu'on fait à l'insu de notre plein gré, le plus souvent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 20:33

Plouffe a écrit:Un autre avis ? Soit.

S'extirper du célibat pourrait vouloir dire se sauver d'une situation dangereuse, pourrie, dommageable, que sais-je encore.

Il n'y a pas à s'extirper de quoi que ce soit (sauf en cas de situation réellement pourrie, dangereuse ou dommageable, ce qui est le plus souvent le cas dans des relations de couple malsaines, pas majoritaires mais quand même un chouïa trop courantes pour que ce soit un hasard, convenons-en).

Comme je l'ai déjà dit, s'extirper était censé montrer la difficulté de l'entreprise me concernant, et non la nécessité d'en sortir. Ensuite, la suite de la discussion l'a clairement établi, je cherche pas particulièrement le statut "célibataire" ou "en couple".

Plouffe a écrit:
Pourquoi fait-on une fixation envers certaines personnes, envers et contre tout ce qui nous dit que ça n'a pas de bon sens ? Peut-être parce que ça n'a pas de bon sens, justement. Petites folies qui en cachent d'autres, ou bien petites folies qui nous éloignent de nos libertés d'être, accrochés à des histoires impossibles, à des illusions de ce que nous voulons. Mais que peut-être nous ne voulons pas tant que ça, sinon, ça se ferait sans se prendre le chou pendant des siècles.
OK

Plouffe a écrit:Je rejoins Finch sur la violence irrationnelle du crush. Qui souvent ne tient pas tellement compte de la personne de l'autre, cet autre étranger à nous-mêmes que nous refaçonnons en un personnage d'une histoire romancée, qui ne parle que de nous, de ce qui nous manque. Mais rien ne manque, en fait, si on y réfléchit bien.
Il me manque souvent, mais peu importe je pense pas que c'était dans ce sens là XD. Je pense pas qu'il me manque quelque chose à moi pour être "mieux", que je suis incomplète ou que sais-je encore lié au fameux mythe (qui avait été jugé ridicule au Banquet, je crois). Mais pour être sincère, j'ai l'impression que si je n'ai aucune expérience, c'est peut-être parce que j'ai un autre problème, qui a créé cette situation là. Les premiers messages qui ont révélé que des gens tout à fait normaux avaient connu ça aussi m'ont rassurée sur ce point. Dans un certain sens, j'ai parfois vu dans le développement de relations de nature autre qu'amicale le moyen de me convaincre que j'étais normale (normale dans un sens social, mais aussi presque médical). Mais aujourd'hui c'est autre chose, j'ai de manière générale envie d'embrasser ce que je crois être un pan entier de la vie, et de manière plus particulière ce mec limite toxico (mais je sais que c'est une mauvaise idée, donc je le ferai pas). Et c'est complètement naturel de vouloir ça (le général), explicable etc., autrement que par une névrose, une psychose, un problème d'estime de soi ou un conformisme social. Et d'ailleurs, se conformer en partie aux attendus de la société rend heureux. bref.

Décrypter ce que ces histoires racontent de nous, plutôt que de chercher à tordre le réel vers ce que nous croyons devoir être ou vivre, c'est un premier pas.
et comment faire?

C'est très compliqué d'accepter ce que nous sommes (si être ce qu'on est a un sens), d'accepter notre vie (telle que nous nous la racontons : tellement moins belle que ce que nous imaginons qu'elle devrait être), plutôt que de la voir telle qu'elle est : une vie. La nôtre. Ni plus meilleure ni moins pire que la plupart. En tout cas, une vie qui est notre création, et non pas notre fatalité indépassable.
Oui, et c'est bien parce que je crois que ce n'est pas une fatalité indépassable que je me retrousse les manches pour changer ma situation de désert sentimental!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Thaïti Bob Ven 28 Jan 2022 - 20:38

Chuna a écrit:Honnêtement, à part l’éloignement et le temps, je ne vois pas…
la troisième solution est de rajouter un autre crush pour le remplacer...

Perso ces obsessions amoureuses secrètes ont été à mes 18 ans source et facteur d'une grosse dépression. Par anxiété sociale j'ai eu aussi ce genre de problème amoureux par la suite qui m'ont fait bcp de mal. Cette année j'en ai eu une petite mais, voir le fil "conseils pour hommes célibataires" j'ai réussi à la surmonter en PARLANT à la personne, PUIS en faisant un petit travail psychologique sur moi (TCC/ carnet intime : lister toutes les pensées qui ne sont pas en adéquation avec la réalité, écrire la chose rationnelle que ton cerveau n'arrive pas à penser naturellement). Et j'ai mis de la distance, impératif. Et j'ai continué à regarder ailleurs pour occuper le cerveau autre part.
Ne reste surtout pas dans cette situation stp !

PS : la chaîne citée plus haut The School of Life est une mine d'or je conseille à tous. Il y a des vidéos, et le script de chacune est sous forme d'un article textuel sur le site principal. En plus ça fera rudeme t progresser en anglais british
Thaïti Bob
Thaïti Bob

Messages : 1850
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 35
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par J043947.08+163415.7 Ven 28 Jan 2022 - 20:42

Juste une question (sans arrière pensée) : ne chercherais-tu pas dans le regard de l'Autre l'amour que tu n'as pas pour toi-même? Vouloir trouver l'amour tout en se mettant inconsciemment en échec amoureux (amour impossible, etc) peut-être le symptôme d'un manque d'amour (d'estime) pour soi-même.
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3947
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 47
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 20:45

Thaïti Bob a écrit:Et j'ai mis de la distance, impératif
Comment rester amis alors?  pale
Le truc c'est que j'ai reconnu en lui, dans ses actions surtout, des similitudes avec celle qui a été l'actrice de ma plus belle histoire d'amitié, et que je n'ai jamais vu chez personne d'autre.

la troisième solution est de rajouter un autre crush pour le remplacer...
j'essaie de faire ça, je vais continuer donc, ça va peut-être finir par marcher!

je vais lire et regarder ce que tu conseilles[/quote]
[/quote]


Dernière édition par Salade de fruits le Ven 28 Jan 2022 - 20:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 20:47

J043947.08+163415.7 a écrit:Juste une question (sans arrière pensée) : ne chercherais-tu pas dans le regard de l'Autre l'amour que tu n'as pas pour toi-même? Vouloir trouver l'amour tout en se mettant inconsciemment en échec amoureux (amour impossible, etc) peut-être le symptôme d'un manque d'amour (d'estime) pour soi-même.

C'est pas impossible (enfin je manque pas d'estime de moi de manière générale, mais pour certains domaines oui)
Mais je vois pas ce que je peux faire pour me convaincre que non, je ne suis pas indésirable, si le fait est que personne n'a jamais voulu de moi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Chuna Ven 28 Jan 2022 - 20:59

En fait, je rejoins les filles quand à la "faille narcissique" (j'aime pas ce terme, et à voir ta réponse à Plouffe, je crois que tu t'es sentie jugée un petit peu).
Et c'est pas un jugement, parce que j'ai eu la même réaction que toi au même âge (à 21 ans, toujours pas de copain, on finit par se dire qu'on n'est pas désirable, aimable, qu'on est moche toussa - ah non pardon, ça j'en étais persuadée depuis longtemps Dent pétée ).

En fait, ça fait un moment que je zieute ton fil en étant médusée. ça m'aurait paru plus logique que tu viennes nous demander conseil pour séduire un garçon en particulier parce qu'énorme coup de cœur.
à mes yeux de petite fille de 40 balais pas très mature, je me dis que c'est la seule raison qui devrait pousser à vouloir sortir du célibat. La femme en moi pense que l'autre raison serait une attirance sexuelle très forte pour quelqu'un, sans forcément que ça mène au couple. Ou simplement la libido.

Bref, Oui bien entendu que tu aimables et désirable, et c'est pas parce que certaines sont précoces et ont mis très tôt des moyens pour sortir avec des garçons que ça fait de toi quelqu'un de pas normal.

C'est sain à mes yeux ce crush. Et je trouve ça vraiment dommage que ça ne puisse pas aller plus loin. Mais... Et si tes raisons n'étaient pas si valides ? Tu cherches à te marier avec lui ? Je veux dire, quelques bisous, quelques caresses, ça serait si pire ? ça voudrait dire que tu es prisonnière à vie ?
Pasque bon, sans être négative, maintenant que tu as craqué, si c'est vrai et profond, l'amitié ça va être compliqué sans que tu morfles.
Et comme dit plus haut, une fois consommé, ça peut prendre une autre saveur.

Tu es jeune, tu as le temps de faire toutes les conneries possibles imaginables.

(tant que tu fais gaffe à ce que ce ne soit pas un fou et que vous vous protégiez ^^ Dent pétée )

Profitez de la vie, les jeunes, bordel !
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 21:20

Chuna a écrit:C'est sain à mes yeux ce crush. Et je trouve ça vraiment dommage que ça ne puisse pas aller plus loin. Mais... Et si tes raisons n'étaient pas si valides ? Tu cherches à te marier avec lui ? Je veux dire, quelques bisous, quelques caresses, ça serait si pire ?

Le problème, c'est pas seulement que je ne veuille pas... Comme j'ai dit dans le précision, même si je le voulais ce serait quasiment impossible (et y a d'autres raisons que la quasi-toxicomanie). Si tu veux plus de raisons (et c'est vraiment pas difficile à imaginer, et ça me met dans une position encore plus lamentable), tu peux m'envoyer un message en pv, mais sincèrement c'est tellement pitoyable que j'ai pas envie d'en raconter encore plus...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

s'extirper du célibat Empty Re: s'extirper du célibat

Message par Invité Ven 28 Jan 2022 - 21:28

Chuna a écrit:En fait, je rejoins les filles quand à la "faille narcissique" (j'aime pas ce terme, et à voir ta réponse à Plouffe, je crois que tu t'es sentie jugée un petit peu).
Et c'est pas un jugement, parce que j'ai eu la même réaction que toi au même âge (à 21 ans, toujours pas de copain, on finit par se dire qu'on n'est pas désirable, aimable, qu'on est moche toussa - ah non pardon, ça j'en étais persuadée depuis longtemps  Dent pétée ).

En fait, ça fait un moment que je zieute ton fil en étant médusée. ça m'aurait paru plus logique que tu viennes nous demander conseil pour séduire un garçon en particulier parce qu'énorme coup de cœur.
à mes yeux de petite fille de 40 balais pas très mature, je me dis que c'est la seule raison qui devrait pousser à vouloir sortir du célibat. La femme en moi pense que l'autre raison serait une attirance sexuelle très forte pour quelqu'un, sans forcément que ça mène au couple. Ou simplement la libido.
Toutes ses raisons sont justes (d'ailleurs j'ai créé ce fil à un moment particulier *tousse tousse*)
mais il y a aussi le besoin de lire que d'autres sont passés par là aussi
Et, aussi, que les choses peuvent changer. (et savoir comment les changer). Enfin, que y a pas de point de rupture, si à tel âge telle chose n'est pas arrivée, elle n'arrivera jamais. (je pense pas que ce soir 18 ans... Mais si à 50 ans, j'avais toujours aucune expérience, est-ce que j'aurais jamais une chance que ça change? comment éviter de me trouver, à 50 ans, dans cette situation? Je pense être un tel chantier que faut que je m'inquiète tôt)

Y a bien des gens qui sont extrêmement malchanceux, ça pourrait être moi pour le restant de mes jours

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum