jalouse d'une réussite

4 participants

Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty jalouse d'une réussite

Message par P'tite Plume Sam 14 Mar 2020 - 9:11

bonjour tout le monde Smile

J'ai découvert en moi la jalousie concernant mon chéri, je n'ai pas peur qu'il aille ailleurs, j'ai confiance en lui et lui en moi, notre couple se porte très bien.
Bref, je le jalouse car il réussit tout ce qu'il entreprends, (bon il a ces défauts aussi hein Razz Razz ) mais cela commence à m'affecter et j'ai peur que cette émotion puisse nous nuire.
Je suis contente de tous ce qui lui arrive de bon, je suis fière de lui et contente d’être avec lui et lui jette des fleurs (ouii mon chéri il est magnifique il réussit touut Razz ) mais en ce moment cela devient difficile pour moi...

Lui réussit tout facilement, il obtient les compliments de ces collègues et camarade de promos, "intelligent" par ci "intelligent" par là, il est le premier de sa promotion en plus de cela, son intelligence est évident pour tout le monde, pour moi c'est une autre histoire, on est surpris de voir cette qualité en moi ou alors on banalise cela.
J'aime qu'il ai de la reconnaissance, mais de mon coté je n'en ai jamais, alors j'ai décidé de me jeter des fleurs flower (qui le fera à part moi sinon?) et puis bon, tout bien réfléchis, au bout d'un moment, se jeter des fleurs cela revient à s’agiter l'asticot!
j'ai toujours galéré dans ma vie scolaire, j'ai rencontré des professeurs qui m'humiliait publiquement et me rabaissaient en CP et CM2, j'ai découvert par la suite qu'au final je n’étais pas si bête que cela grâce à un test chez un psy. J'ai découvert aussi que j’étais dyslexique et dysorthographique...
J'ai toujours été une bonne éleve dans le sens ou j’écoutais et avais une concentration à toute épreuve (et c'est pas facile en ZEP). Cependant, mes notes ne suivaient jamais, cailletait des 10 obtenus avec du travail acharné, de même pour mon bac.
Mon chéri, lui, a toujours obtenu des résultats sans trop se fouler même s'il est aussi un peu dyslexique.
moi de mon coté, j'exerce de multiples arts comme le dessin , l'architecture(quand j’étudiais cela), la peinture, l’écriture, et bien d'autre.
Seulement, en plus d’être le premier en tout, il arrive avec ces petites pattes et apprends et réussit encore mieux que moi dans tout les domaines que j'entreprends. Il se sent souvent gêné car il se rends bien compte que je me sens nulle et dépassée, de même quand des amis à lui le traite de petit génie devant moi.
Je lui en ai parlé hier, car je sens qu'il est important qu'il sache ce que je ressens, je ne veux pas être envieuse à ce point mais me réjouir de ce qu'il arrive à faire car c'est génial.
il m'a répondu que pour lui c’était dur car la moindre erreur tout le monde viens lui rappeler, qu'il est obligé d’être parfait, je lui ai rétorque qu'à l'inverse, moi on ne me voit jamais, et que personne n’espère en moi à par moi même et que si je fais quelque chose de bien, on va bien me rappeler que ce n'étais pas si exceptionnel ou que "c'est bien pour quelqu’un qui a des difficultés" (de la pitié quoi).
Mais de mon coté, personne ne me vois comme une petite génie, dans ma promo malgré mes efforts de communication je suis isolée, et pourtant c'est pas faute d'avoir sympathisé et fait le premier pas, j'ai décidé de laisser tomber et de poursuivre ma route, à quoi bon faire des efforts si ce n'est pas à double sens, autant se contenter de ma belle présence, je ne changerais pas pour eux. Du coup, je suis seule, on ne me complimente jamais et ne me dis jamais que je suis "intelligente" "petit génie"... Bref... malgré mes propres fleurs, cela commence à faire...
Mon chéri bien-sur me complimente et me parle de son admiration pour moi, mais cela ne suffit pas, de plus, je me demande si ce bout de chou est bien objectif.

Bref, en ce moment il explore beaucoup de domaines et m'explose littéralement en talent et le pire est que je ne l’idéalise même pas, je me sens assez mal à cause de ça mais je ne veut pas le restreindre et trouve cela bon qu'il exploite ces capacités.
J'aimerais gérer cette émotion là..
il fus si décu de voir cela en moi, car il en a marre que les gens se comparent à lui sans arrêt.
On me dira "n'attends rien des autres" certes, mais quand reçoit pas de compliment, il est normal qu'un être humain finisse pas se sentir affecté par moment.
je suis dans une phase où cela m'affecte, je pense que dans quelques jours je recommencerais mon petit bonhomme de chemin, mais cela me pèse tout de même.

Etant petite, je n'ai pas reçu beaucoup de compliment, j'ai subis de multiples harcèlements pendants des années des parents qui ne formulaient pas leurs contentement, des "peut mieux faire", des attentes un peu bêtes "avec ton QI tu devrais faire mieux" alors que ce n'est que mon mode de fonctionnement, ils m'ont fait regretté d'avoir passé ce test car au final je ne réussi qu'à faire moins bien que les autre... toujours dans les derniers de la classe... , des personnes qui m'ont utilisés comme des objets aussi bien mentalement que physiquement, une solitude à laquelle je me suis faite et où j'ai réussi à avoir des amis en dehors de mes études, mêmes si je les voient très peu.
et malgré tout cela, je suis debout et me reconstruit, je me trouve belle, je m'émerveille quand j'arrive à faire certaines choses, je me fais confiance de plus en plus, je me complimente car je réalise que je suis la seule avec mon copain à le faire, mais parfois, comme maintenant, se retrouver à coté de quelqu’un qui brille devant les autres car il réussit tout ce qu'il entreprends, c'est difficile à vivre.

P'tite Plume

Messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty Re: jalouse d'une réussite

Message par L_easy_life Sam 4 Avr 2020 - 17:33

je comprends pas que ton sujet n'ait pas engendré de réponses !! ça m'intéresse grandement.

je suis célibataire actuellement mais j'ai ô combien ressenti ça quand jétais en couple avec mes exs.

Tu te jaugeais comment avant les humiliations du CP, et du CM2 ? tu te kiffais ?

bises, moi ça m'intéresse , jpeux pas être en couple avec qqn qui y arrive mieux que moi, pi faut que je séduise, faut que je performe, faut que je pécho l'Or madame, pas l'argent ni le bronze, non non..... la faille quoi ? narssissi quoi ?

re-bises
L_easy_life
L_easy_life

Messages : 184
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 35
Localisation : in a crossfire hurricane but it's all right

Revenir en haut Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty Re: jalouse d'une réussite

Message par Invité Sam 4 Avr 2020 - 17:55

Vos ressentis sont intéressants, je n'ai jamais connu ça ou alors en sens inverse. J'ai déjà été en couple avec quelqu'un qui enviait mes succès, et ça a d'ailleurs foutu la merde bien comme il faut. Il n'y a pas de miracle je crois : travailler sur soi car cela ne peut-être résolu que par soi. Ou alors on peut aussi se mettre en couple quelqu'un qui a moins de réussite/talent/fortune/etc.

Mais il y a une autre chose à prendre en compte : la réussite de la veille annonce aussi souvent la déconvenue du lendemain. Et inversement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty Re: jalouse d'une réussite

Message par siamois93 Sam 4 Avr 2020 - 22:03

Peut-être également qu'avec ton QI détecté tôt tu ne t'es jamais intéressée qu'à la performance alors que des valeurs de diplomatie, de communication, de partage n'étaient pas mises en avant.
Souvent on croit qu'on va être aimé parce qu'on est admiré mais ce n'est pas la même chose.
Je pense également que ton manque de reconnaissance est un problème (manque d'estime de soi) et que jalouser ton copain en est un autre.
Vous faites des choses ensemble ? Du tandem à vélo ?
siamois93
siamois93

Messages : 10322
Date d'inscription : 02/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty Re: jalouse d'une réussite

Message par P'tite Plume Ven 10 Avr 2020 - 12:27

I easy life
Alors là pour me rappeler de comment j’étais avant le CP et le CM2… c’est dur
Disons que je ne me souviens pas m’être questionné sur moi avant ces périodes…
J’étais seule car moquée ou rejetée, ou alors c'est les autres qui m'ennuyaient donc j'essayais de jouer à la maternelle avec les gens que je voulais. Je n’étais pas rattaché à un groupe, j’étais un électron libre.
Je n’aimais pas qu’on me trouve trop petite car on (parents, famille etc…) me répétaient sans cesse que j’étais trop petite pour ceci ou cela alors que je savais que j’étais capable de comprendre ou bien, je voulais essayer…
J’étais pas mal embêté à l’école dès le début et était un peu la victime lol.
A présent je serais plus du genre à montrer les crocs car je n’aime pas rester sans rien faire même si je manque encore de repartie due a mes difficultées à m'exprimer (tout les mots se melangent et c'est encore pire quand j'ai des emotions, du coup je reste en mode intelect le plus souvent).
Mais bon, pour résumer avant le CP je n’avais pas conscience de ce que j’étais, je vivais sans me poser la question de qui j’étais ni pourquoi et meme si je vivais des choses pas terribles vis avis de mes camarades, je continuais à vivre comme une petite fleur.

Je t’avoue qu’il y a des moments ou j’ai du mal à être avec lui quand je vois qu’il réussi beaucoup de choses mieux que moi, j’ai besoin de performer comme toi. Pas l’écraser, juste être bien mais différemment de lui ou performer avec lui tout simplement.
Ce qui me rassure est de voir que dans certains domaines je me dépatouille mieux que lui donc je me rattache à ceux-ci mais il y en a si peu. Je veux vraiment me différentier et arrêter de le jalouser. Bien qu’il a des facilités et convient plus au mythe du surdoué qui réussit tout comme ça que moi, il mérite quand même ces réussites car m’apporte beaucoup de bien.
Bref, mon cerveau capte la situation mais mes émotions ne suivent pas mon raisonnement Very Happy
J’ai beau me raisonner mais mes émotions se déclenchent malgré le fait que je rationalise bien la situation.


Laedi
Je vivais dans ma précédente relation avec un gars qui ne réussisait pas grand choses et qui m’enviais moi aussi, donc je me sentais un peu mal avant vis-à-vis de lui. (du coup je comprends la situation de mon chéri) sauf que lui ne se bougeait pas et ne faisait rien.
C’est sure que le travail sur sois est nécessaire, de toute façon ce n’est pas lui qui a un problème. En tout cas je veux faire ce travail, mon chéri me convient très bien comme il est et je veux travailler sur ce sentiment pour avancer dans ma relation.

Pourquoi une réussite mènerait souvent la déconvenue du lendemain ? Tu veux dire que rien n’est fixe et chacun aura ses phases de réussite/pataugeoire ? en tout cas, vue comme cela, c’est vrai qu’il aura peut être besoin de moi un jour où sa situation lui déplaira.

Siamois93
Tu touche du doigt quelque chose de juste, c’est vrai que depuis qu’on a sus mon QI et mon test en profondeur, mes parents m’ont toujours ressortis les « avec X de QI  ça devrait pas être compliqué » « c’est tout ce que tu fais avec ce X de QI ? » comme une déception ou comme si je me foulais pas trop alors que je faisais comme je pouvais… En plus avec mes maladresses sociales et ma compréhension de travers ainsi que mes soucis de dys il était facile de me coller l’image de l’élève en difficulté ou un peu bêbête, ça collait donc pas au stéréotype du diagnostique de surdoué que le psy m’avait donné, du coup je me suis longtemps sentie comme imposteur. En plus avec les moqueries, j’ai finis par croire que j’étais bête, alors que je me méprenais sur mon compte. Aujourd’hui, je me rends compte que presque tout le monde ne voit pas ma véritable valeur et intelligence.
C’est vrai que la communication est une force, on l’oublis souvent.
En tout cas, oui je manque beaucoup de reconnaissance, j’ai appris qu’il ne faut pas espérer en recevoir au risque d’être frustré, j’essaie de regarder ce que je fais et m’encourager et reconnaître mes qualités. J’ai remarqué qu’on le complimentais beaucoup et qu’il se mettais en avant en publique (toujours avec humour pour pas que les autres se sentent amoindris) alors je l’imite pour voir si c’était juste ça qui ne clochait pas car je ne met peut être pas assez en avant ce que je fais. Apres d’un autre coté, es ce qu’on a vraiment besoin de cette reconnaissance ? Je n’ai pas tellement envie de faire le beau pour en recevoir, je pense valoir mieux que cela après réflexion. En ce moment en tout cas j’essaie de me contenter de mes propres compliments et de me mettre en avant si on remarque ce que je fais.

On fait pleins de choses ensembles quand on se vois, des petits projets (on se voit que pendant les vacances) et a distance on joue ensemble, construit des villages dans un jeu etc…
En ce moment c’est un peu chaud car il travail dur dans son boulot d’étudiant à cause du confinement, mais récemment je lui ai proposer qu’on essaie de passer un temps de détente ensemble.


Je pense au final que ce qui est compliqué est que je suis en pleine phase de reconstruction et de prise de conscience de ce que je suis et que je vaut vraiment beaucoup. Je me rends compte que je suis une superbe personne, mais comme je sors d’une phase où j’étais bridée et était sous emprise de quelqu’un, mon ego ressors et ne supporte pas le manque de reconnaissance, et donc la jalousie ressurgie mais cela ne l'escuse pas biensur.

P'tite Plume

Messages : 80
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

jalouse d'une réussite Empty Re: jalouse d'une réussite

Message par Qu'ouïë-je Ven 10 Avr 2020 - 13:53

Bonjour,

C'est une force de plus dans le couple si ton copain réussit, non ? Ton lien avec lui te fait vivre spécialement ses succès, mais c'est flatteur, cela rejaillit sur toi...peut-être tu as les qualités pour lui permettre de s'épanouir ?

Qu'ouïë-je
Qu'ouïë-je

Messages : 913
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum