Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

+18
Dharmina
RonaldMcDonald
M4H3R
J043947.08+163415.7
potiron
Asperzebre
My_illusion
Weigela
I am So Sure
Stegos
crocuscorax
Heldé
Sun Simiao
Caveman
Delightfull Grey
isadora
Chuna
Mindview
22 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 13:05

Mindview a écrit: edit : vraies questions

bonnes questions Approuve
Tu te laisserais séduire toi par une fille que tu trouverais "dépressive, complètement pétée, et sans perspective d'avenir" ?
tu renvoies à l'autre l'image que tu as de toi et vice versa.
change ton regard sur toi et les autres feront pareil tout naturellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 13:10

Mindview a écrit:Désolé mais j'ai du mal avec "tu choisis de pas aller vers l'autre par défaitisme et croyances".
Non, pour moi ça c'est si je n'avais rien essayé, si je m'étais contenté de me dire rolala je me sens bizarre au milieu de tous ces gens, je ferais mieux de faire la pierre dans un coin. Si tu remplaces le "défaitisme et croyances" par manque d'énergie / par faiblesse / par facilité / manque d'endurance ou que sais je encore... Pourquoi pas. Mais "défaitisme et croyances", peut être que je pinaille sur les mots, mais pour moi ce n'est pas la même chose.

Nan mais je parle d'au jour d'aujourd'hui, en tout cas c'est ce que je ressent. Par contre peut être que j'analyse mal...
Quand on dit c'est perdu d'avance, sans continuer a essayer, on est bien dans le défaitisme et les croyances?

Mindview a écrit:Dans le même sens si je reprend l'histoire du jeu, d'accord si je ne joue pas au poker je ne vais pas m'enrichir en jouant.
Mais si j'ai abusé du poker, que j'y ai laissé toutes mes plumes, vraiment j'ai plus un rond... Je fais comment pour continuer à jouer ? Seul sans le moindre coup de main ?
mauvaise analogie;) choisie dans le but de créer l'impasse. tu as essayé des relations sans que ca marche, seule ta volonté te permet de continuer à essayer. ta volonté existe tjrs.

Mindview a écrit:
Les exigences tuent à petit feu c'est bien vrai, il y a d'ailleurs un paquet d'années que je n'ai pas le sentiment de vivre, mais bien celui de mourir à petit feu.
Les transformer en préférences, j'aimerais et j'essaye... Mais bon.

Un travail que j'entreprends moi même et qui porte ses fruits doucement.
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 13:11

Hirondelle78 a écrit:
Mindview a écrit: edit : vraies questions

bonnes questions Approuve
Tu te laisserais séduire toi par une fille que tu trouverais "dépressive, complètement pétée, et sans perspective d'avenir" ?
tu renvoies à l'autre l'image que tu as de toi et vice versa.
change ton regard sur toi et les autres feront pareil tout naturellement.

+1000 (selon moi)
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 13:15

Mindview a écrit:Concrètement si j'avais abordé cette demoiselle et qu'elle n'avait pas immédiatement fermé la porte à un rencard, qu'est ce que j'aurais pu dire / ne pas dire ou montrer / ne pas montrer ?
Je suis un indécrottable dépressif complètement pété qui n'a plus aucune perspective d'avenir, j'en aurais fais quoi de ça ?
Qui aujourd'hui va se dire hmmm yummyyyy me likey en voyant ça? Surtout si ce "qui" a nombre d'alternatives.
Je dois donc le cacher, le diffuser progressivement et subtilement jusqu'à ce qu'elle se soit construite une fausse image qui me retombera sur le coin de la gueule ? Jusqu'à ce que ces soucis disparaissent d'eux même comme par magie en les enfouissant suffisamment profond ? edit : vraies questions

tu te poses trop de questions.

un semblant de possibilité d'une vraie histoire comme tu le veux qui pourrait commencer te rendra moins dépressif. et donc plus likeable.
pourquoi tu n'as pas de perspective d'avenir, tu as un cancer terminal et plus que 2 mois à vivre? (excusez la teneur des propos) ce que tu dit est une sinsulte pour ceux qui sont dans cette situation ou similaire (selon moi)
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 13:19

Caveman a écrit:Nan mais je parle d'au jour d'aujourd'hui, en tout cas c'est ce que je ressent. Par contre peut être que j'analyse mal...
Quand on dit c'est perdu d'avance, sans continuer a essayer, on est bien dans le défaitisme et les croyances?
Bah non. Pas si on est en dépression... Ce choix n'est alors pas présent.

Sans compter qu'on pourrait parfaitement retourner ça rhétoriquement : si on continue à essayer, on est bien dans l'euphorie optimiste aveugle et les croyances.
Cela ne fait pas trop avancer les choses, du coup. La méthode Coué ça a ses limites.

PS : A-t-on vraiment le choix sur les questions qu'on se pose ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par siamois93 Ven 13 Sep 2019 - 13:22

Par rapport à te réponse, Caveman :
Sauf que le vrai soi est masqué par la dépression, donc en guérissant on révèle un autre personnage, ou en devenant plus à l'aise au fur et à mesure que l'on connait l'autre.
D'où la nécessité de se connaitre, surtout dans son histoire familiale  et quelques générations en amont, au moins les grand-parents.
Tout ce fatras familial est difficile à nettoyer, et surtout il faut s'en détacher, savoir qu' on le subit est la première étape, ensuite prendre les bonnes mesures pour y être moins assujetti.
Etre soi-même et pas les émotions que les autres projettent sur soi.
siamois93
siamois93

Messages : 10322
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 13:30

Oui dans le contexte de la depression Ok, mais je ne pense pas que l'on ai un diagnostic certain a ce sujet.
Et je ne me prétends pas en poser un, donc je parle au sens large Hors diagnostic quelconque.
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 13:33

Oui, mais même, je ne pense pas qu'on puisse donner de réponses aussi simples que celles que tu préconises.

Si on ne casse pas un mur avec un coup de tête, ce n'est pas certain qu'on obtienne de meilleurs résultats après trente essais. Il y a peut-être une nécessité à réfléchir avant si la méthode de démolition choisie est la meilleure (pour le mur, pas pour le crâne).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 13:46

Je ne pige pas bien ce que tu penses que je préconise?

Mon idée n'était pas de préconiser mais de faire relativiser, mais bon, je suis peut être allé un peu loin selon toi?
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Ven 13 Sep 2019 - 14:25

.


Dernière édition par Mindview le Mer 18 Sep 2019 - 23:19, édité 1 fois
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 14:27

De tes écrits, homme des cavernes : insister, ne pas se poser de question. En forçant, ça finit toujours par passer.  Cool

Si tu vas trop loin, globalement non, tu vas où tu veux, un avis est critiquable et démontable, et puis on est jamais obligé d'écouter un avis. C'est à ce sens que j'interviens parce que les nôtres diffèrent assez, aussi posé-je ce contrepoint.

La logique de l'insistance, de la persistance, de la volonté, c'est mon propre avis, a ses propres limites. Et la volonté, contrairement à ton opinion, je crois qu'elle aussi a ses limites. Elle mobilise des forces en nous que l'on n'est pas toujours capable de produire, notamment en période de stress ou quand on rencontre des choses qui font échos à nos fragilités. On peut évidemment le nier et considérer alors que tous ce qui manque aux addicts en tout genre serait un semblant de volonté, mais ce raisonnement me paraît toutefois un peu simpliste et caricatural.

Du même genre de facilité et de simplification que ce péremptoire : « Tu te poses trop de question. ». C'est toujours une phrase qui me fera sourire (un peu désabusé) ; parce que cette déclaration passe outre le fait que la personne qui se pose toutes ces questions est la première à être consciente de cet excès. Et très souvent, avant toute autre chose, elle travaille particulièrement là-dessus. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à s'interroger parce que cela fait partie de sa nature et que même en acceptant d'ignorer vingt mille questions, il en reste encore cent mille derrière en attente de réponse. C'est un travail permanent, et cette petite phrase balancée avec légèreté, c'est difficile d'exprimer à quel point elle peut démobiliser, saborder voire brutaliser celui qui l'entend, parce qu'en quelque sorte, elle néglige tous les efforts qu'il produit en permanence pour que ses questionnements ne l'envahissent pas plus encore. C'est un peu assimilable à un « arrête de chouiner et prends toi en main, connard » enrobé d'une couche de miel. Je sais bien que c'est donné comme un encouragement, mais est-ce que les personnes qui l'emploient à outrance mesurent bien le caractère violent et brimant qui se cache dans ces quelques mots ? Pas sûr qu'ils se posent la question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 14:41

"Ecoute Hirondelle78, suite à nos quelques interactions sur ce forum, je me demande si toi et moi ne sommes pas globalement incompatibles intellectuellement..."
sans aucun doute Approuve

Mais tu as le courage de l'assumer et même de revendiquer fort le droit d'être attiré par une dépressive complètement pétée, et je n'ai pas à juger tes goûts.
je dirais même que c'est logique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par RonaldMcDonald Ven 13 Sep 2019 - 14:44

Hirondelle78 a écrit:
Mindview a écrit: edit : vraies questions

bonnes questions Approuve
Tu te laisserais séduire toi par une fille que tu trouverais "dépressive, complètement pétée, et sans perspective d'avenir" ?
tu renvoies à l'autre l'image que tu as de toi et vice versa.
change ton regard sur toi et les autres feront pareil tout naturellement.

Je pense que Mindview a bien compris ça, mais qu'il n'a pas trouvé la clef du "comment". Changer sa propre relation avec soi-même, ça n'est pas toujours évident-évident, surtout quand la vie vous a posé des chausses-trappes à des moments stratégiques. Moi, je perçois plus son appel à l'aide comme ça : comment changer l'image qu'il a de lui? Et je n'ai pas la réponse.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 10690
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 48
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 14:48

Suis d'accord avec Circé. 

Mindview : je comprends que tu rechignes a trouver un autre psy. Mais je suis certaine que tu peux en trouver un qui va vraiment t'aider.

Comprendre C'est pas tout. Franchement je peux expliquer le pourquoi du comment de la majorité de mes comportements. Et tu m'entendras raler a demander "mais comment on fait pour changer ???"
J'en connais d'autres comme Moi, rien qu'ici. Je pense pas être un cas a part.

Un pro compétent va t'aider à faire ce qu'il faut ensuite. 
Si tu ad cerné les pb ça sera d'autant plus rapide.

Je suis certaine que tu serais surpris du résultat.

Par contre C'est certain que C'est pas évident de trouver un bon pro...
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Asperzebre Ven 13 Sep 2019 - 15:16

Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris mindview, ma situation est assez similaire.
Je n'ai d'ailleurs pas de conseils à te donner, je n'arrive à rien moi non plus.
Je peux juste te partager mes réflexions.

En lisant tes qualités, je lisais les miennes.
Et ton désespoir est également le mien.

Je ne crois pas non plus à ce discours d'être heureux seul.
Être heureux seul, je laisse ça à ceux ayant fait le choix d'être seuls.
Quand on déborde d'affection, d'amour, de tendresse, qu'on a pour seule envie de partager ça avec quelqu'un, chercher le bonheur dans la solitude est illusoire.

Seul le fait de trouver quelqu'un peut briser le mal-être.
Seulement voilà, le mal-être a un effet repoussoir, il faut le masquer, c'est un pré-requis pour pouvoir trouver quelqu'un, trouver quelqu'un étant un pré-requis pour que le mal-être s'en aille.

Au final, pour vaincre le mal-être, il faut mentir sur soi-même, présenter un masque de joie trompeur, qu'on présente à la personne qu'on essaie de séduire, dans l'espoir de pouvoir ensuite enlever le masque, et le laisser faire place à notre vraie nature, heureuse et épanouie.

Porter ce masque est difficile, énergivore, et frustrant quand les résultats se font attendre.
J'aimerais m'en passer.
D'autant plus que je déteste le mensonge, que j'aspire à une relation de confiance avec ma partenaire, et c'est plus fort que moi : quand une femme me plaît, je lui parle de mes problèmes, je n'arrive pas à faire semblant d'être heureux.

Comme toi, je trouve qu'un parcours difficile n'est pas un repoussoir, au contraire ça m'attire, ça parle à mon empathie.

Peut être que trouver une femme 'brisée' avec laquelle vous reconstruire en vous soutenant l'un et l'autre serait une piste qui te correspond ?

J'ai essayé de m'y aventurer, mais les femmes blessées par la vie que j'ai rencontré (relations compliquées avec leurs ex) ont jusqu'à présent toutes été dans le schéma: je me coupe des hommes pour me protéger, et certaines m'ont accordé une place de choix dans leur cercle amical mais aucune ne veut d'avantage.

Bref, c'est compliqué, mais un truc en moi me dit que c'est ça qui me correspond, et plus j'y pense plus j'en suis persuadé.
Il faut juste que j'arrive assez vite dans la vie d'une femme, avant que d'autres ne lui fassent trop de mal et lui interdisent de redonner sa confiance à un homme.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2355
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 17:30

Κίρκη a écrit:De tes écrits, homme des cavernes : insister, ne pas se poser de question. En forçant, ça finit toujours par passer.  Cool

Si tu vas trop loin, globalement non, tu vas où tu veux, un avis est critiquable et démontable, et puis on est jamais obligé d'écouter un avis. C'est à ce sens que j'interviens parce que les nôtres diffèrent assez, aussi posé-je ce contrepoint.

La logique de l'insistance, de la persistance, de la volonté, c'est mon propre avis, a ses propres limites. Et la volonté, contrairement à ton opinion, je crois qu'elle aussi a ses limites. Elle mobilise des forces en nous que l'on n'est pas toujours capable de produire, notamment en période de stress ou quand on rencontre des choses qui font échos à nos fragilités. On peut évidemment le nier et considérer alors que tous ce qui manque aux addicts en tout genre serait un semblant de volonté, mais ce raisonnement me paraît toutefois un peu simpliste et caricatural.

Du même genre de facilité et de simplification que ce péremptoire : « Tu te poses trop de question. ». C'est toujours une phrase qui me fera sourire (un peu désabusé) ; parce que cette déclaration passe outre le fait que la personne qui se pose toutes ces questions est la première à être consciente de cet excès. Et très souvent, avant toute autre chose, elle travaille particulièrement là-dessus. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à s'interroger parce que cela fait partie de sa nature et que même en acceptant d'ignorer vingt mille questions, il en reste encore cent mille derrière en attente de réponse. C'est un travail permanent, et cette petite phrase balancée avec légèreté, c'est difficile d'exprimer à quel point elle peut démobiliser, saborder voire brutaliser celui qui l'entend, parce qu'en quelque sorte, elle néglige tous les efforts qu'il produit en permanence pour que ses questionnements ne l'envahissent pas plus encore. C'est un peu assimilable à un « arrête de chouiner et prends toi en main, connard » enrobé d'une couche de miel. Je sais bien que c'est donné comme un encouragement, mais est-ce que les personnes qui l'emploient à outrance mesurent bien le caractère violent et brimant qui se cache dans ces quelques mots ? Pas sûr qu'ils se posent la question.

Tu vois de l'insistance générale et tu as certainement raison alors que je suis dans mon intention, dans une dynamique (générale) d’approfondissement.

Tu prends une citation, tu la sors de son contexte ultra précis. Cela dit j'entends bien que tu y as vu l'occasion de présenter ton analyse sur la question.

Visiblement je m'y prends mal. J'aurais cependant préféré que Mindview m'envoie chier directement, s'il l'avait ressenti comme tu indique qu'il faille le ressentir.

Je vais donc m'expliquer, mais super vite fait par contre.

Quand un mec éventualise tout ce qui pourrait se passer s'il abordait une fille, en fonction de ce qu'il est , de ce qu'il dit ou de ce qu'il montre durant la rencontre ou après.

Je pense que des milliards de mecs pourraient lui dire, comme moi, simplement : " tu te pose trop de questions."

C'est exactement ce que j'ai fait et dans ce contexte exact, d'ou la citation de son texte.

Est ce une (la) vérité? Vaste question. Peut être as tu un avis sur la question que tu souhaite absolument nous dévoiler?

Alors oui nous pourrions débattre pour déterminer dans mon champ lexical si je suis plutôt dans l'un ou l'autre mais cela ne serait il pas faire un HS qui n'a surement d'importance que pour toi, et Chuna bien sûr?

Par contre je ne dit pas, peut être qu'après analyse il en ressortirai que je suis plus du côté de l'insistance. Mais encore une fois, je préfère que Mindview m'envoie péter directement. D'ailleurs à le lire il n'a besoin de personne pour le faire à sa place.
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 19:05

@Homme des cavernes :
Je ne crois pas que tu puisses entendre le sens de mon propos. Tu ne te poses pas assez de questions, dirais-je avec malice.

Comme je l'ai souligné sur un autre fil et comme le dit Mindview à hirondelle78 en réponse à une citation à laquelle tu donnes d'ailleurs un +1000 :
Mindview a écrit:Ecoute Hirondelle78, suite à nos quelques interactions sur ce forum, je me demande si toi et moi ne sommes pas globalement incompatibles intellectuellement...
J'espère que cette incompatibilité ne te fera pas surréagir comme elle a pu le faire sur d'autres fils.

Je me contente de partager mon avis, comme tu partages le tien, rien d'autre. Ce n'est pas à toi que je m'adresse et je ne comprends pas que tu le prennes personnellement. Je réagis sur tes mots et tes mots seuls car je ne suis pas d'accord avec ce qu'ils préconisent et ils me paraissent à côté de la plaque, à moi, dans un avis ni meilleur ni plus mauvais que le tien avant interprétation du lecteur. C'est un contrepoids à ton avis, pas à ta personne vis-à-vis de laquelle je n'émets aucun jugement sinon celui de cette incompatibilité fonctionnelle. Rien de neuf depuis ton : « Quand quelqu'un te parles de ses problèmes il n'a pas seulement besoin d'être écouté, même s'il le crois (sic) » en somme.

Cependant, je ne vois pas pour autant pourquoi Mindview aurait à t'envoyer chier ou qui que ce soit d'ailleurs. Quelle drôle d'idée ? Je ne lis rien d'insultant dans tes mots à son égard. On peut lire un mauvais avis (que ce soit le mien, le tien ou les deux), cela reste constructif et peut même faire avancer. Pas dans la direction dans laquelle son auteur l'entendait, évidemment, mais ça participe de la réflexion. Ton avis m'a fait avancer par exemple. Et j'ai l'impression que le mien, tout aussi contraire à tes convictions, t'aide aussi à approfondir celles-ci.



PS : Puisque je ressens un léger sarcasme dans cette phrase dans sa formulation (par erreur évidemment), je me permets juste de réagir dessus :

Ah non, ça n'a aucune importance pour moi, au risque de me répéter ta personne ne m'intéresse pas. Navré, je ne peux pas dire pour Chuna. Mais tu projettes. Tu n'es pas le sujet de ce fil, que je sache ? Je répète ce que j'ai dit, je lis simplement des conseils que, de mon point de vue, je trouve assez idiots et peu constructifs, je me permets de donner les miens en contrepoint que d'aucuns trouveront tout aussi idiots de leur point de vue. Je me fiche bien de qui de Pierre, Paul ou Jacques les ait donné puisqu'ils sont là. Au final Mindview fera le tri dans le tout, gardera ce qui lui convient, et le reste renforcera l'égo des uns et des autres, heureux en toute humilité de leur sentiment d'utilité publique. Mais j'ai conscience d'être moins intelligent que toiréf et donc de ne pas pouvoir être conscient de cela comme de la richesse qu'il y a à respecter même un mauvais avis contradictoire. Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Ven 13 Sep 2019 - 20:19

Caveman a écrit:;]Nan mais je parle d'au jour d'aujourd'hui, en tout cas c'est ce que je ressent. Par contre peut être que j'analyse mal...
Quand on dit c'est perdu d'avance, sans continuer a essayer, on est bien dans le défaitisme et les croyances?

Oui je comprends, je reformulerais alors de la façon suivante : je mesure l'ampleur de la tache et son coût émotionnel / énergétique et j'ai le sentiment que plus je persiste plus elle se complique, car je prends des coups et mes réserves / capacités énergétiques diminuent proportionnellement. Lucide et réaliste mais faible et défaitiste, ça je peux l'entendre. Perdu dans mes croyances, ça coince encore.

Caveman a écrit:
mauvaise analogie;) choisie dans le but de créer l'impasse. tu as essayé des relations sans que ca marche, seule ta volonté te permet de continuer à essayer. ta volonté existe tjrs.

Hmm... Oui c'est là que ça coince, croyances vs supposée lucidité, c'est compliqué...

Caveman a écrit:Un travail que j'entreprends moi même et qui porte ses fruits doucement.

Il consiste en quoi ce travail pour toi ?

Caveman a écrit:
tu te poses trop de questions.

un semblant de possibilité d'une vraie histoire comme tu le veux qui pourrait commencer te rendra moins dépressif. et donc plus likeable.
pourquoi tu n'as pas de perspective d'avenir, tu as un cancer terminal et plus que 2 mois à vivre? (excusez la teneur des propos) ce que tu dit est une sinsulte pour ceux qui sont dans cette situation ou similaire (selon moi)

Oui beaucoup trop de questions, c'est un classique par ici.
Désolé si j'insulte ou blesse qui que ce soit en exprimant certaines choses, libre à eux de me renvoyer l’ascenseur, il y a simplement peu de chance qu'il arrive à destination.
Ce serait très long à expliquer, j'ai vraiment la flemme pour le coup désolé.


Citation éditée

Oui ! Courbette
PS : personnellement là c'est un grand non
siamois93 a écrit:Par rapport à te réponse, Caveman :
Sauf que le vrai soi est masqué par la dépression, donc en guérissant on révèle un autre personnage, ou en devenant plus à l'aise au fur et à mesure que l'on connait l'autre.
D'où la nécessité de se connaitre, surtout dans son histoire familiale  et quelques générations en amont, au moins les grand-parents.
Tout ce fatras familial est difficile à nettoyer, et surtout il faut s'en détacher, savoir qu' on le subit est la première étape, ensuite prendre les bonnes mesures pour y être moins assujetti.
Etre soi-même et pas les émotions que les autres projettent sur soi.

Exactement, ces projections ayant eu beaucoup d'impact le temps que me barricade (long à la détente le petit père) et certaines en ont encore, c'est une lutte permanente.
Ce fut l'une de mes grande déception quand j'ai débarqué ici, leur volume se révélant à peine inférieur à celui du grand air.

Κίρκη a écrit:Si on ne casse pas un mur avec un coup de tête, ce n'est pas certain qu'on obtienne de meilleurs résultats après trente essais. Il y a peut-être une nécessité à réfléchir avant si la méthode de démolition choisie est la meilleure (pour le mur, pas pour le crâne).

Encore un fois spot on Courbette
C'est précisément de cette idée d'oùviennent tous mes essais / expérience, analyses et remise en question.
Je vais pas ressortir la quote citations (faut que je fasse un minimum gaffe aux puristes) d'Einstein sur la folie.
Je dis pas que je l'ai exécuté à la perfection, mais c'est bien cette démarche.

Κίρκη a écrit:De tes écrits, homme des cavernes : insister, ne pas se poser de question. En forçant, ça finit toujours par passer.  Cool

Si tu vas trop loin, globalement non, tu vas où tu veux, un avis est critiquable et démontable, et puis on est jamais obligé d'écouter un avis. C'est à ce sens que j'interviens parce que les nôtres diffèrent assez, aussi posé-je ce contrepoint.

La logique de l'insistance, de la persistance, de la volonté, c'est mon propre avis, a ses propres limites. Et la volonté, contrairement à ton opinion, je crois qu'elle aussi a ses limites. Elle mobilise des forces en nous que l'on n'est pas toujours capable de produire, notamment en période de stress ou quand on rencontre des choses qui font échos à nos fragilités. On peut évidemment le nier et considérer alors que tous ce qui manque aux addicts en tout genre serait un semblant de volonté, mais ce raisonnement me paraît toutefois un peu simpliste et caricatural.

Du même genre de facilité et de simplification que ce péremptoire : « Tu te poses trop de question. ». C'est toujours une phrase qui me fera sourire (un peu désabusé) ; parce que cette déclaration passe outre le fait que la personne qui se pose toutes ces questions est la première à être consciente de cet excès. Et très souvent, avant toute autre chose, elle travaille particulièrement là-dessus. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à s'interroger parce que cela fait partie de sa nature et que même en acceptant d'ignorer vingt mille questions, il en reste encore cent mille derrière en attente de réponse. C'est un travail permanent, et cette petite phrase balancée avec légèreté, c'est difficile d'exprimer à quel point elle peut démobiliser, saborder voire brutaliser celui qui l'entend, parce qu'en quelque sorte, elle néglige tous les efforts qu'il produit en permanence pour que ses questionnements ne l'envahissent pas plus encore. C'est un peu assimilable à un « arrête de chouiner et prends toi en main, connard » enrobé d'une couche de miel. Je sais bien que c'est donné comme un encouragement, mais est-ce que les personnes qui l'emploient à outrance mesurent bien le caractère violent et brimant qui se cache dans ces quelques mots ? Pas sûr qu'ils se posent la question.

Quel plaisir à lire, vraiment. Ceci dit je n'en veux pas à Caveman, c'est son avis et c'est tout sauf le 1er du genre que j'entends.
Comme je lui ai répondu il y a des choses que je peux entendre, pas accepter aveuglément en un claquement de doigt, d'autres non.
Mais je n'ai pas ce sentiment d'avoir à faire à une personne qui a la prétention d'être dans ma tête et d'avoir fait le tri dans tout ce bordel "hop comme ça en 2-2", d'avoir des certitudes absolues et préconçues.
Je ne supporte pas plus ça. Il a son avis, il l'exprime, je l'entend.

Hirondelle78 a écrit:
Mais tu as le courage de l'assumer et même de revendiquer fort le droit d'être attiré par une dépressive complètement pétée, et je n'ai pas à juger tes goûts.
je dirais même que c'est logique.

Là on est d'accord.

RonaldMcDonald a écrit:Je pense que Mindview a bien compris ça, mais qu'il n'a pas trouvé la clef du "comment". Changer sa propre relation avec soi-même, ça n'est pas toujours évident-évident, surtout quand la vie vous a posé des chausses-trappes à des moments stratégiques. Moi, je perçois plus son appel à l'aide comme ça : comment changer l'image qu'il a de lui? Et je n'ai pas la réponse.

Hmm... Encore ce "changement de vision sur moi même", je ne pense toujours pas que ça soit la clef justement :/

Chuna a écrit:Suis d'accord avec Circé. 

Mindview : je comprends que tu rechignes a trouver un autre psy. Mais je suis certaine que tu peux en trouver un qui va vraiment t'aider.

Comprendre C'est pas tout. Franchement je peux expliquer le pourquoi du comment de la majorité de mes comportements. Et tu m'entendras raler a demander "mais comment on fait pour changer ???"
J'en connais d'autres comme Moi, rien qu'ici. Je pense pas être un cas a part.

Un pro compétent va t'aider à faire ce qu'il faut ensuite. 
Si tu ad cerné les pb ça sera d'autant plus rapide.

Je suis certaine que tu serais surpris du résultat.

Par contre C'est certain que C'est pas évident de trouver un bon pro...

Je pense pas non plus qu'on soit les seuls...
Peut être bien que je serais surpris... J'ai commencé à zieuter à Montpellier, y a d'autres facteurs qui alimentent ma réticence (que je ne détaillerai pas), mais bon je me dois de réessayer.

Asperzebre a écrit:Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris mindview, ma situation est assez similaire.
Je n'ai d'ailleurs pas de conseils à te donner, je n'arrive à rien moi non plus.
Je peux juste te partager mes réflexions.

En lisant tes qualités, je lisais les miennes.
Et ton désespoir est également le mien.

Je ne crois pas non plus à ce discours d'être heureux seul.
Être heureux seul, je laisse ça à ceux ayant fait le choix d'être seuls.
Quand on déborde d'affection, d'amour, de tendresse, qu'on a pour seule envie de partager ça avec quelqu'un, chercher le bonheur dans la solitude est illusoire.

Seul le fait de trouver quelqu'un peut briser le mal-être.
Seulement voilà, le mal-être a un effet repoussoir, il faut le masquer, c'est un pré-requis pour pouvoir trouver quelqu'un, trouver quelqu'un étant un pré-requis pour que le mal-être s'en aille.

Au final, pour vaincre le mal-être, il faut mentir sur soi-même, présenter un masque de joie trompeur, qu'on présente à la personne qu'on essaie de séduire, dans l'espoir de pouvoir ensuite enlever le masque, et le laisser faire place à notre vraie nature, heureuse et épanouie.

Porter ce masque est difficile, énergivore, et frustrant quand les résultats se font attendre.
J'aimerais m'en passer.
D'autant plus que je déteste le mensonge, que j'aspire à une relation de confiance avec ma partenaire, et c'est plus fort que moi : quand une femme me plaît, je lui parle de mes problèmes, je n'arrive pas à faire semblant d'être heureux.

Comme toi, je trouve qu'un parcours difficile n'est pas un repoussoir, au contraire ça m'attire, ça parle à mon empathie.

Peut être que trouver une femme 'brisée' avec laquelle vous reconstruire en vous soutenant l'un et l'autre serait une piste qui te correspond ?

J'ai essayé de m'y aventurer, mais les femmes blessées par la vie que j'ai rencontré (relations compliquées avec leurs ex) ont jusqu'à présent toutes été dans le schéma: je me coupe des hommes pour me protéger, et certaines m'ont accordé une place de choix dans leur cercle amical mais aucune ne veut d'avantage.

Bref, c'est compliqué, mais un truc en moi me dit que c'est ça qui me correspond, et plus j'y pense plus j'en suis persuadé.
Il faut juste que j'arrive assez vite dans la vie d'une femme, avant que d'autres ne lui fassent trop de mal et lui interdisent de redonner sa confiance à un homme.

I love you

Voilà un bon exemple, là je me sens con, mais je suis heureux de l'être.
Je trouve que tu as parfaitement exprimé un concept avec lequel je me débat depuis un bon moment.
J'ai retourné 12000 fois le truc dans ma tête, je n'ai jamais su trouver les bons mots pour en faire quelque chose d'intelligible, quelle frustration!
Tu es bien la première personne que je croise qui semble y comprendre quelque chose.

J'en profite au passage pour ajouter que si la rareté de la chose à un coté surprenant... Je ne suis qu'à moitié surpris que ça vienne de toi.
A travers mes lectures j'ai toujours souvent eu le sentiment que tu avais des capacités d'analyses impressionnantes, que tu arrivais à en exprimer les résultats impeccablement... et ce coté "think outside the box" qui manque un peu à mon gout, et qui (me) fait un bien fou.

Pour répondre à ta question, peut être oui, j'y pense, mais rien de bien tranché n'en est encore ressorti...

Κίρκη a écrit:
Cependant, je ne vois pas pour autant pourquoi Mindview aurait à t'envoyer chier ou qui que ce soit d'ailleurs. Quelle drôle d'idée ? Je ne lis rien d'insultant dans tes mots à son égard. On peut lire un mauvais avis (que ce soit le mien, le tien ou les deux), cela reste constructif et peut même faire avancer. Pas dans la direction dans laquelle son auteur l'entendait, évidemment, mais ça participe de la réflexion. Ton avis m'a fait avancer par exemple. Et j'ai l'impression que le mien, tout aussi contraire à tes convictions, t'aide aussi à approfondir celles-ci.

On est bien d'accord.
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par J043947.08+163415.7 Ven 13 Sep 2019 - 20:33

Je me permets une question volontairement cash : qu'est-ce qui te laisse penser que ta vie sera positivement et durablement bouleversée si tu vis en couple?
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 4312
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 49
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Myriamee Ven 13 Sep 2019 - 20:39

Coucou,

Je suis totalement d'accord avec vous quand vous dites que le mal-être est un repoussoir. Il faut faire semblant et parfois en faisant semblant on se laisse prendre au jeu et on en arrive à trouver des émotions nouvelles qui amorcent des expériences nouvelles, bref un cercle vertueux ! On est d'accord pour sortir de là il faut un peu se mentir à soi-même mais ça vaut le coup 🙂

Myriamee

Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Asperzebre Ven 13 Sep 2019 - 20:50

Je n'ai pas grand mérite, ta situation ressemble beaucoup à la mienne, et j'ai moi aussi tourné ça dans tous les sens, c'est pas comme si j'avais juste lu ton témoignage et trouvé une analyse pertinente en quelques instants.
Mais si mon intervention t'es utile, tu m'en vois ravi 🙂
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2355
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 20:51

Je ne suis pas d'accord avec l'idée que faut être bien et s'aimer soi même avant de tenter des relations de couple.
Le couple peut justement être source de résilience.

Cyrulnik mon chouchou expliquait que des jeunes qui suivaient, qui avaient des soucis d'attachement, s'amélioraient après leur première relation de couple.

Le souci ici semble plutôt le choix de la partenaire, si je comprends bien. Et je compatis : bordel que c'est compliqué !
C'est pour ça que je te suggérais ZC et les irl. Via ZC, on croise pas mal de personnes originales, dont des un peu fêlées comme je les adore ^^, plutôt ouvertes d'esprit. C'est bien entendu pas si simple de croiser une nana de ton âge, dans ton périmètre et qui soit compatible. Mais, je me dis, que peut-être...

Dans ton cas, je suppose qu'il y a aussi besoin de reprendre confiance en soi, et surtout dans les autres, si les relations ont été compliquées.
(d'où, je fais ma grosse lourde, l'idée de trouver un psy compétent).
Puis ptèt voir le truc qui coince, mais que tu ne vois pas pasque la tête dans le pâté.

Je ne te souhaite que de trouver une chérie, c'est clair que la vie peut être plus chouette à 2 ^^
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 20:54

Ah, je précise aussi quelque chose.

Le malêtre est un repoussoir, c'est pas totalement faux. Ou bien on tombe sur des personnes qui veulent soigner, et c'est rarement une bonne idée de commencer le couple sous cet angle.

Si le malêtre vient uniquement de la solitude, alors il disparait presque instantanément lors d'une situation de séduction, et ne sera pas envahissant lors de l'interaction (les étoiles dans les yeux, toussa).
Sinon, c'est qu'il y a des choses plus profondes, notamment des traumatismes, qui se traitent en EMDR par ex.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Ven 13 Sep 2019 - 21:12

Thalestra a écrit:Je me permets une question volontairement cash : qu'est-ce qui te laisse penser que ta vie sera positivement et durablement bouleversée si tu vis en couple?

C'est une bonne question, à moitié rhétorique : je n'ai aucune certitude quant au long terme.
Là pour le coup on touche à la croyance et à l'optimisme : je ne pense pas que, j'ose espérer que.
Pourquoi ? Car les rares moments où j'ai commencé à me sentir... disons sur la voie de l'épanouissement, sur la voie de la reconnexion avec l'enfant / pré-ado plein de vie que j'étais, c'est les rares moments où j'ai aimé et ai été aimé.
Malheureusement l'herbe m'a systématiquement été coupé sous le pied, la guérison n'a pas pu se faire en profondeur, au contraire les dégâts étaient à chaque fois plus lourds.

L'après je ne le connais pas, mais je m'interroge aussi sur ce point... Et certaines questions sont très dures, en voici quelques exemples : que se passerait il si je rencontre LA femme, qu'on reste des années et des années ensembles jusqu'à un âge avancé ?
Moi qui ne suis pas foutu de faire l'impasse sur l'attirance physique, est ce que l'amour continuera à sublimer cette femme alors que nos enveloppes se décomposent ? Vais je me transformer en pervers pépère ? Vais je à nouveau faire souffrir quelqu'un pour des futilités ? ... ? Ces questions me font peur, et c'est sans compter sur tout ce qu'il peut se passer de son coté.

Enfin bref, vraiment aucune certitude, mais je ne trouve mon bonheur nul part ailleurs, alors j'y ai consacré beaucoup d'énergie...
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 21:16

Si tu es tendrement attaché, tu continueras à aimer.
En tout cas, c'est ce que je me dis.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par J043947.08+163415.7 Ven 13 Sep 2019 - 22:06

Mindview a écrit:
Thalestra a écrit:Je me permets une question volontairement cash : qu'est-ce qui te laisse penser que ta vie sera positivement et durablement bouleversée si tu vis en couple?

C'est une bonne question, à moitié rhétorique : je n'ai aucune certitude quant au long terme.
Là pour le coup on touche à la croyance et à l'optimisme : je ne pense pas que, j'ose espérer que.
Pourquoi ? Car les rares moments où j'ai commencé à me sentir... disons sur la voie de l'épanouissement, sur la voie de la reconnexion avec l'enfant / pré-ado plein de vie que j'étais, c'est les rares moments où j'ai aimé et ai été aimé.
Malheureusement l'herbe m'a systématiquement été coupé sous le pied, la guérison n'a pas pu se faire en profondeur, au contraire les dégâts étaient à chaque fois plus lourds.

Je poursuis alors, si tu me le permets et acceptes de réponde à cette question: combien de temps a duré ta plus longue relation amoureuse?

Je répondrai ensuite à ton message, mais cette donnée peut être de nature à modifier ma réponse.
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 4312
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 49
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 22:18

Chuna a écrit:Si tu es tendrement attaché, tu continueras à aimer.
En tout cas, c'est ce que je me dis.

Shibari ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 22:26

Yen a qui coupent les jambes...
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 22:30

Il est dommage que tu sois dans la querelle futile, cela dit je vais te répondre car mon côté très con vient de prendre le dessus.


Κίρκη a écrit:@Homme des cavernes :
Je ne crois pas que tu puisses entendre le sens de mon propos. Tu ne te poses pas assez de questions, dirais-je avec malice.

tu me parais bien sûr de toi, cela dit j'aimerais bien que ce soit vrai.
Par contre je vais te démontrer que pour le coup, c'est ton cas, et qu'en plus tu mélanges tout, donc évidemment cela n'aide pas.

Κίρκη a écrit:Comme je l'ai souligné sur un autre fil et comme le dit Mindview à hirondelle78 en réponse à une citation à laquelle tu donnes d'ailleurs un +1000 :
Mindview a écrit:Ecoute Hirondelle78, suite à nos quelques interactions sur ce forum, je me demande si toi et moi ne sommes pas globalement incompatibles intellectuellement...
J'espère que cette incompatibilité ne te fera pas surréagir comme elle a pu le faire sur d'autres fils.

Puisqu'il faut t'expliquer: Je donne un +1000 a : "Tu te laisserais séduire toi par une fille que tu trouverais "dépressive, complètement pétée, et sans perspective d'avenir" ?
tu renvoies à l'autre l'image que tu as de toi et vice versa." , bref... Mais on peut aussi se laisser bercer par les illusions c'est pas un soucis.
pour moi c'est juste une évidence, et bien sûr, je ne suis pas le seul à le penser. Cela en fait il quelque chose de vrai? Non.
Dans un contexte de séduction, la question est de savoir ce qui marche le mieux.
Si tu crois qu'en te présentant comme un clodo, tu vas susciter l’intérêt après tout, peut être que cela marche pour toi?

Pour la surréaction dont tu parles, j'essaye d'apprendre de mes erreurs, après ça dépends, si tu as une petite note à me donner?


Κίρκη a écrit:Je me contente de partager mon avis, comme tu partages le tien, rien d'autre. Ce n'est pas à toi que je m'adresse et je ne comprends pas que tu le prennes personnellement.

Rien dans mon propos ne peut te laisser dire que je le prends personnellement... C'est pas le cas malgré la tentative. D'ailleurs tu commence à tout mélanger, mais attends j'y viens...

Κίρκη a écrit:Je réagis sur tes mots et tes mots seuls car je ne suis pas d'accord avec ce qu'ils préconisent et ils me paraissent à côté de la plaque, à moi, dans un avis ni meilleur ni plus mauvais que le tien avant interprétation du lecteur. C'est un contrepoids à ton avis, pas à ta personne vis-à-vis de laquelle je n'émets aucun jugement sinon celui de cette incompatibilité fonctionnelle. Rien de neuf depuis ton : « Quand quelqu'un te parles de ses problèmes il n'a pas seulement besoin d'être écouté, même s'il le crois (sic) » en somme.

Bah c'est un peu normal finalement.
Comment peut on être d'accord avec quelque chose que l'on ne comprends pas?
Encore faut il s'en rendre compte, et la visiblement c'est pas gagné...
On dirait que tu as pris la ratatouille et que tu en a fait de la soupe.
C'est de plus en plus obscur.

Et, autre citation totalement sorti de son contexte sans autre explication.

Κίρκη a écrit:
Caveman a écrit:Alors oui nous pourrions débattre pour déterminer dans mon champ lexical si je suis plutôt dans l'un ou l'autre mais cela ne serait il pas faire un HS qui n'a surement d'importance que pour toi, et Chuna bien sûr?
Ah non, ça n'a aucune importance pour moi, au risque de me répéter ta personne ne m'intéresse pas. Navré, je ne peux pas dire pour Chuna. Mais tu projettes. Tu n'es pas le sujet de ce fil, que je sache ? Je répète ce que j'ai dit, je lis simplement des conseils que, de mon point de vue, je trouve assez idiots et peu constructifs, je me permets de donner les miens en contrepoint que d'aucuns trouveront tout aussi idiots de leur point de vue. Je me fiche bien de qui de Pierre, Paul ou Jacques les ait donné puisqu'ils sont là. Au final Mindview fera le tri dans le tout, gardera ce qui lui convient, et le reste renforcera l'égo des uns et des autres, heureux en toute humilité de leur sentiment d'utilité publique. Mais j'ai conscience d'être moins intelligent que toiréf et donc de ne pas pouvoir être conscient de cela comme de la richesse qu'il y a à respecter même un mauvais avis contradictoire. Courbette

ahlalala, tu parles d'insistance. Je te réponds approfondissement. C'est a se demander si tu lis tous les mots / toutes les phrases, ou que tu ne reste que ce sur quoi tu penses avoir un truc à répondre pouvant te permettre de faire le malin.

Franchement je ne comprends rien à la logique de tes propos, mais je vais essayer de tirer au clair ce mélange.

Je ne t’intéresse pas et pourtant tu n'as pas réussi à m'ignorer. Tu pourrais essayer de titiller n'importe qui d'autre sur ce qu'il dit. Sortir une phrase de son contexte , en faire une interprétation et divaguer ensuite sur ce que tu en penses.
Bon parceque moi, je m'en care en fait. t'as l'air d'avoir un truc pas digéré, quelque chose de pas terminé?
Tu trouve mes conseils idiots et peu constructifs. Soit, mais c'est discutable et n'engage que toi et ceux qui pensent comme toi.

C'est assez intéressant finalement.
Pourtant personne ne t'a demandé de donner un avis dessus je crois?

D'ailleurs comme tu le dit c'est a mindview de "faire le tri".
Tout cela n'est pas très clair. C'est le paroxysme de l'incohérence.

Alors si je résume.

Essaye tu de dire qu'en fait tu ne devrais pas commencer a donner ton avis sur celui des autres (en particulier le mien) parce que c'est à l'OP (Mindview) de prendre ce qu'il y a à prendre comme il l'entend?

Ça reviendrait a dire que tu as manqué une occasion de te taire?

Si c'est ça, alors pour une fois je suis entièrement d'accord avec toi.

Je suis pas la pour jouer à qui a la plus grosse. Je m'en tape la mienne est assez grosse comme ça.

Tu choisis en dernière phrase de faire référence a autre chose que j'ai dit ailleurs sur l'intelligence des uns et des autres. cette question à véritablement l'air d'être existentielle pour toi, si tu prends soin de faire référence à cela après tout ce méli mélo.

Rassure toi, finalement on peut tester notre intelligence simplement. Si tu est intelligent tu ne répondras pas, car tu sauras que c'est bête de le faire.
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 22:31

sorry mindview, maintenant je la ferme
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Ven 13 Sep 2019 - 22:35

Tu peux mettre en spoiler si tu ne veux pas déranger.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Ven 13 Sep 2019 - 22:38

Propos modérés

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Ven 13 Sep 2019 - 22:54

Propos modérés
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Sam 14 Sep 2019 - 1:11

.


Dernière édition par Mindview le Mer 18 Sep 2019 - 23:21, édité 1 fois
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par J043947.08+163415.7 Sam 14 Sep 2019 - 11:57

Thalestra a écrit:
Mindview a écrit:
Thalestra a écrit:Je me permets une question volontairement cash : qu'est-ce qui te laisse penser que ta vie sera positivement et durablement bouleversée si tu vis en couple?

C'est une bonne question, à moitié rhétorique : je n'ai aucune certitude quant au long terme.
Là pour le coup on touche à la croyance et à l'optimisme : je ne pense pas que, j'ose espérer que.
Pourquoi ? Car les rares moments où j'ai commencé à me sentir... disons sur la voie de l'épanouissement, sur la voie de la reconnexion avec l'enfant / pré-ado plein de vie que j'étais, c'est les rares moments où j'ai aimé et ai été aimé.
Malheureusement l'herbe m'a systématiquement été coupé sous le pied, la guérison n'a pas pu se faire en profondeur, au contraire les dégâts étaient à chaque fois plus lourds.

Je poursuis alors, si tu me le permets et acceptes de réponde à cette question: combien de temps a duré ta plus longue relation amoureuse?

Je répondrai ensuite à ton message, mais cette donnée peut être de nature à modifier ma réponse.

Bonjour Mindview,

Tu n'as pas répondu à ma question, mais je me permets de continuer néanmoins.
A te lire, j'ai l'impression que tu idéalises la relation amoureuse. Ce que tu décris ce sont les premiers temps d'un émoi: se perdre dans les yeux de l'autre, se sentir pleinement aimé, complet, rempli de l'autre, ne voir dans son regard qu'une image sublimée de soi. Ce sentiment de plénitude qui comble nos gouffres affectifs (car on en a tous :même ceux qui font le choix de vivre seuls préféreraient partager leur vie avec une personne aimée et aimante). Sans parler de nos petites hormones qui s'affolent et nous shootent pour nous convaincre de nous reproduire! En gros, on parle de la romance entre Cendrillon et son Prince jusqu'au moment du baisé final, mais on omet la suite de l'histoire après le "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant", bonheur qu'aucun conte ne décrit (bizarrement!).
Sauf que cet état n'est jamais durable. Petit à petit cet épanouissement, cette plénitude cède la place à la réalité. Si on a une estime solide de soi, un amour construit peut alors laisser la place car on n'attend pas tout de l'autre: qu'il nous complète, qu'il nous soigne, qu'il nous rende heureux, etc... Par contre, quand on a une grosse faille affective, la chute est terrible et effectivement on ressort terriblement amoché de la relation car on a encore laissé une part de soi dans l'histoire.
C'est pourquoi je rejoins assez nombre de commentaires qui t'ont été faits ici: ton "problème" de célibat est un faux problème, qu'il est peut-être plus évident de pointer plutôt que de se confronter aux autres. Au risque de passer pour une vieille bique aigrie: le fait d'être en couple ne résoudra pas le mal être que tu exprimes. Il me semble donc salutaire que tu envisages de mettre en place un plan de bataille pour aller mieux : psy, coach, bootcamp, n'importe quoi qui te convienne. Je suis assez d'accord avec ceux qui ont évoqué l'EMDR: tu as trop de fausses croyances qui tournent en fond, il faut nettoyer le disque dur.

Je te livre ma réflexion, qui vaut ce qu'elle vaut. Comme toi je suis célibataire. Confrontée en cela deux choix:
- me morfondre toute ma vie à raison de cette situation, en espérant un jour rencontrer la bonne personne (la mauvaise j'ai déjà donné: ce n'est plus une option). Si elle se présente, je ne saurai probablement pas la reconnaître car je l'aurai idéalisée, et je resterai donc malheureuse. Si elle ne se présente pas, je serai aussi malheureuse. Dans tous les cas, j'aurai gâché ma vie et tout le bonheur qu'elle peut m’apporter à attendre la solution depuis l'extérieur qui ne viendra probablement jamais.
- décider que mon bonheur ne peut dépendre que de moi et certainement pas d'une tierce personne, et vivre sans l'attendre vainement. Si un jour la vie met quelqu'un sur mon chemin, j'en serai très heureuse. Dans le cas contraire, ça ne m'aura pas empêchée de vivre pleinement, entourée d'amour car j'ai autour de moi plein de gens qui m’aiment et que j'aime et qui méritent autant qu'un "amoureux" l'affection que je leur porte. (Et pis j'essaie péniblement de me porter aussi un peu d'amour: c'est le challenge de la décennie en cours!)
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 4312
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 49
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Sam 14 Sep 2019 - 14:00

Je comptais te répondre ce matin, je n'ai pas encore lu ton dernier message. Voyons si ma réponse sera en phase avec ta supposition. Ma plus longue histoire a durée un poil moins de 2 ans, avec petit break à la mi-temps. C'était la 1ere vraiment sérieuse et de très loin la plus importante., Avant il y a eu 2 essais de 3-4 semaines chacun avec d'autres filles. Après ça ce ne sont que des histoires de quelques jours à quelque semaines, sauf 2 relations de 3 mois et une de 6 mois.
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Sam 14 Sep 2019 - 14:57

J'ai lu ton message. C'est indéniable je suis un grand idéaliste, c'est valable pour à peu prés tout.
Je comprends ce que tu me dis, mais... Je te renvois vers les propos d'Asperzebre, plus clair que mon gloubiboulga, l'impasse pratique reste la même.

Je vais risquer un petit truc, que je ne maîtrise pas encore ... Comment dire.
Si certaines personnes pensent probablement que je suis une petite merde / une chouineuse trop fragile, moi ce qui me semble d'une lâcheté certaine c'est bien ces pistes que je dirais artificielles "faut que tu / qu'on te le rentre dans le crane d'une façon ou d'une autre", que j'ai vaguement qualifié de méthode d'évitement d'auto persuation & co. C'est là que ça va déranger j'imagine, pour moi la vraie faiblesse elle est là, la faiblesse morale.

Oui j'idéalise les choses, oui elles ne se passent pas comme ça la plupart du temps, mais ces histoires existent, on est pas dans la fantaisie absolue.
Je me fais du mal tout seul me diras-tu, certainement, mais je reste entier, je reste moi. C'est pas une posture, ça vient des tripes. Après tout, si on met de coté la problématique de l'isolement et de la souffrance, qu'est ce que j'ai à me reprocher (moralement / humainement) ? A part d'être trop têtu et chiant. Mes attentes ne sont pas ABSOLUMENT illusoires, je ne fais rien de mal, je ne suis toxique à personne (j'essaye)... Renoncer, peu importe la forme du dit renoncement, me coller les brides / oeillères adéquates pour pouvoir adopter/supporter la demie-mesure ? J'imagine que d'un autre point de vue c'est une question de connerie, du mien c'est une question de faiblesse, et je ne juge personne en disant ça, pour moi c'est la "pire" faiblesse qui soit. En bref, ceci dit ça ne veut pas dire que c'est "le compte de fée la fusion absolue ou rien" (pas du tout, j'ai aussi besoin de mon indépendance, le schéma n'est pas le classique du genre), j'essaye juste d'expliquer pourquoi ça coince coté intervention extérieure tarifée / méthode Coué. Sacrée pilule à avaler du coup ...
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Charv Sam 14 Sep 2019 - 17:20

J'aimerais faire une réponse plus longue, on va voir si j'y arrive, mais vite-fait : une des mecs qui m'a le plus fait avancer dans la compréhension des fausses croyances / prophéties auto-réalisatrices / transfert/contre-transfert... c'est Mony Elkaïm. Et je trouve que la pertinence des mécanismes qu'il dissèque va bien au-delà du couple et de la famille. Je trouve sa réflexion d'une justesse (et d'une efficacité  !!!!) absolument remarquable, sans compter qu'il ne jargonne pas une seconde. Bref, diffuser ses vidéos est selon moi faire oeuvre d'utilité publique.

Voici un lien vers l'une de ses vidéos que j'ai particulièrement appréciée, mais il y en a quelques autres très chouettes sur le net (curieusement, je trouve ses bouquins beaucoup moins éloquents. C'est un homme de parole, et d'oral, clairement.)


Je pense que ça pourrait vraiment vraiment vraiment vraiment te parler.


Et soit dit en passant quand même : je n'ai vraiment pas l'impression que quiconque ici n'ait dit, sous-entendu, ni même pensé, ne serait-ce que fugacement, que tu étais une merde ou une chougneuse ; je trouve chaque post et chaque réflexion sur ton questionnement (y'a bien eu un petit débordement en aparté, mais pour le coup t'as rien à voir là-dedans) à la fois d'un respect et d'une justesse à ton endroit tout à fait remarquable (toute dissonance cognitive assumée, j'arrive même à être d'accord avec chacun de certains posts antagonistes, c'est chouette, et la lecture de cette chronique ZC me semble du grand ZC comme j'aime - merci les copains !)

Pour conclure la parenthèse, j'ai carrément l'impression (la conviction !) que, plus que de l'empathie, chacun des intervenants reconnaît dans ton témoignage son propre fonctionnement, passé ou présent. Pour rester dans mon truc perso et ne pas parler à la place d'autrui, je pourrais reprendre à mon compte quasi mot pour mot le post où tu nous exposes un peu tes relations passées, pour ce qui est de l'aspect biographique. Au-delà de la biographie, par rapport aux fonctionnements que je crois y reconnaître comme ayant été (et sont encore, hélas !) les miens est proprement troublant. Il se trouve que j'ai beaucoup évolué par rapport à ça, mais bien davantage un processus toujours en cours qu'un acquis. Pour paraphraser Flaubert et La Bovary : "Mindview, c'est moi !"

Courbette
Charv
Charv

Messages : 2388
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Sam 14 Sep 2019 - 17:44

Charv' , je répond rapidement à ton point "personne ne m'a considéré comme une chouineuse ici" , c'est tout à fait vrai et je partage ta satisfaction. Je reprendrai le reste après. Quand je dis ça je ne m'adresse qu'aux autres intervenants/lecteurs potentiels, qui passeraient par là sans lire avec attention l'ensemble des échanges, et qui posterait ou penserait bien fort une critique typique genre "arrête de faire la victime y a pire secoue toi". Je ne doute pas une seconde qu'ils ne manquent pas, ayant plutôt une bonne connaissance du forum, de ses membres et sa dynamique. Du coup c'est entre l'anticipation et le pur mécanisme de défense, dans l'espoir de préserver mes nerfs.
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Charv Sam 14 Sep 2019 - 17:48

Impec !
Charv
Charv

Messages : 2388
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Sam 14 Sep 2019 - 17:53

Bah t'inquiète, si jamais ya des gros relous pour t'emmerder, on sera plusieurs à réagir ^^
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Charv Sam 14 Sep 2019 - 17:59

Faut savoir faire meute, ouais ! Pis on les lynchera tous, non mais ! bounce

Ou alors, on les brûle en place de Grève ? Twisted Evil
Charv
Charv

Messages : 2388
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Chuna Sam 14 Sep 2019 - 18:00

On leur lance des tomates pourries.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 43
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par J043947.08+163415.7 Sam 14 Sep 2019 - 18:43

@Charv: je déteste les meutes: je l'ai pourtant marqué dans ma page! Se tape la tête cont

Par contre, je suis toujours partante pour un petit dépeçage de cons en règle:  Folie meurtrière

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 9535734-15313548-e1565897171528

@Mindview: personne ici ne pense que tu serais chouineur, faible, idéaliste ou qu'il te suffirait de t'auto-botter le cul. On se reconnait tous en toi, on est tous désolés de te sentir si mal et très dépités d'avoir le sentiment qu'on ne parvient pas à t'aider efficacement.  Triste

Spoiler:
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 4312
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 49
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Sam 14 Sep 2019 - 18:50

HS Thalestra:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Caveman Sam 14 Sep 2019 - 19:30

AU BUCHEEEEEEEEEERRRRRR !!
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Dim 15 Sep 2019 - 14:33

.


Dernière édition par Mindview le Mer 18 Sep 2019 - 23:23, édité 1 fois
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Asperzebre Dim 15 Sep 2019 - 20:48

Je vous trouve très pessimistes dans votre rapport à la relation amoureuse.
À vous lire on dirait que l'amour est condamné à se faner et qu'il ne faut donc pas en avoir de grosses attentes.

Je n'ai vécu qu'une seule relation à ce jour, elle a duré 6 ans et demi, dans d'autres circonstances elle aurait pu durer plus longtemps, nous étions encore amoureux au moment de la séparation.
Sans cette relation, je ne sais pas si je serais encore là.
Je m'étais fixé le cap symbolique de 30 ans pour me foutre en l'air si je n'avais toujours pas trouvé quelqu'un. J'ai rencontré cette femme à 26 ans, et j'ai découvert par la même occasion le sens de "joie de vivre".
Ça a été un moteur pour moi, une façon de me reprendre en main, d'arrêter de passer mes journées enfermé dans ma chambre à jouer aux jeux vidéos et à déprimer.
Je me suis mis à être actif, à participer au ménage, à la cuisine, à faire des activités, en proposer.
Mon altruisme s'est libéré, et malgré certaines difficultés (notamment un oubli de moi même dans cette relation, que je pense être en mesure de ne pas reproduire si une nouvelle relation venait à démarrer), ces années ont été de loin les plus belles de ma vie.
Tout ce qu'il y a eu avant, et après, c'est sans aucune saveur.

J'étais plus amoureux de mon ex le jour de la rupture que le jour où nous nous sommes mis ensemble.
L'amour ne se fane pas chez moi, il grandit, il mûrit.
Je serais le genre à pouvoir vivre ma vie entière avec une seule compagne, et je suis persuadé qu'il existe des femmes qui pourraient avoir la même relation au sentiment amoureux.

Seul, je deperis, je n'ai goût à rien.
Je tue le temps en mettant des pansements sur mon mal-être avec des soirées ZC, de l'alcool, des discussions, en jouant aux jeux vidéos comme avant de rencontrer mon ex.
Je ne cuisine plus, ou presque, car ma motivation pour cuisiner est le plaisir qu'aura une personne que j'apprécie à manger ce que j'ai préparé.
Il en va de même pour presque toutes mes activités, qui me font un bien fou, à deux, mais que je n'apprécie pas seul.
Et bien entendu, je fais une croix sur mon activité favorite : les câlins, massages, prendre soin de l'autre...

Je sais ce dont j'ai besoin : trouver quelqu'un.
C'est presque un besoin vital, sans ça la vie ne vaut pas la peine d'être vécue (et j'envisage de me foutre en l'air au cap des 40 ans si je n'ai trouvé personne), mais une fois ce besoin accompli, je sais que je suis bien dans ma vie, que je n'ai pas de mal-être, pas besoin de suivi psy ou quoi que ce soit de ce genre.

Ma rupture m'a fait très mal, j'ai passé une année entière au fond du trou, une grosse partie d'une autre à faire partir le sentiment amoureux (rupture le 1er janvier 2017, le sentiment amoureux n'est parti qu'en automne 2018), mais je suis aujourd'hui bien mieux dans ma peau qu'avant cette relation, et je sais que ma joie de vivre n'est pas loin et ne demande qu'à se réveiller, quand je trouverais la bonne personne pour ce faire.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2355
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Mindview Dim 15 Sep 2019 - 21:17

.


Dernière édition par Mindview le Mer 18 Sep 2019 - 23:24, édité 1 fois
Mindview
Mindview

Messages : 660
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Dim 15 Sep 2019 - 21:31

Seriez vous capable de dire si c'est le fait d'être amoureux qui vous met dans cet état ou bien si c'est le fait de ne pas être seul et de vous sentir aimé ? Avez-vous déjà été avec une femme que vous n'aimiez pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme - Page 4 Empty Re: Mindview, 12 ans, aimerait aborder une femme

Message par Invité Dim 15 Sep 2019 - 21:35



«Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. Chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont plus que des condoléances». Romain Gary - La promesse de l'Aube

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum