Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

+5
Introitus
RoyJade
nikoku74
kamaelle
berimbau
9 participants

Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par berimbau Jeu 21 Juin 2018 - 14:36

Bonjour,

Je vous raconte un peu mon histoire pour illustrer. Mais j’aimerais avoir votre avis, vos expériences à ce sujet.

AVANT:
J'avais tendance à voir la vie au travers de lunettes grises. Même quand ça allait bien, il y avait toujours un détail, quelque chose qui faisait que ça n'allait pas. Je ne voyais que ça et cela occultait les choses positives.

AUJOURD'HUI:
Je vois la vie au travers de lunettes roses. Même quand ça va pas, il y a un détail qui va bien, qui redonne de l'espoir. Et si je me force à voir ce qui ne va pas, comme je ne faisait avant eh ben.. ça ne marche pas, je continue à voir le bon côté des choses. Exactement l’inverse de ce que je faisait avant.

Bien sûr cela n'est peut-être qu'une phase liée à la libération de découvrir surdouée, à l'été qui revient ou je ne sais quoi d'autre. Mais mon hypothèse est que quelque chose s'est quand même passé. Un déclic peut-être, mais surtout une habitude que j'ai prise.

Comme si le cerveau avait toujours pris le chemin "négatif", car plus facile et que je l'avais maintenant habitué à prendre le "positif".

Ca me fait penser aux personnes qui méditent. Au final elles entrainent leurs cerveaux à prendre certains chemins. Leur bien-être n'est pas présent que pendant la méditation mais aussi dans le reste de leur vie. Comme si le cerveau s'était habitué à cet état et prenait tout seul les chemins qui l'y mènent.

Je compare ça à un entraînement sportif: au début notre corps est tout rouillé, on a du mal. On court 10 minutes, on est essoufflé. Mais à force d’entrainement on finit par prendre du plaisir à courir, de plus en plus facilement, sur des durées de plus en plus longues.

Alors je me dis qu'au final, est-ce que le bonheur (ou du moins le bien être), n'est pas juste une habitude à prendre? Est-ce que l'on peut s'entraîner au bien-être comme on s'entraîne à la course à pied?


berimbau
berimbau

Messages : 181
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 21 Juin 2018 - 14:45

pour moi oui avec un grand o

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par kamaelle Jeu 21 Juin 2018 - 15:54

I am miam miam a écrit:pour moi oui avec un grand o

Idem Wink
kamaelle
kamaelle

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2018
Age : 39
Localisation : landaul

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par berimbau Jeu 21 Juin 2018 - 15:59

Des exemples pour illustrer? Au quotidien comment ça se passe?
Déclic ou bien long cheminement?
berimbau
berimbau

Messages : 181
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 17 Mar 2019 - 16:57

Ouiiiiiiiiiii

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par nikoku74 Mer 27 Mar 2019 - 8:52

je ne suis pas trop d'accord : il est important d'avoir la vision juste des choses. Ma lucidité me permet de m'en approcher, donc j'accepte de ne pas être content du monde qui m'entoure mais apprécie les petits moments agréables du quotidien. Mais ça a changé, avant j'avais tendance à ne pas les regarder ces petits moments, c'est ce qui me permet de vivre dans ce monde pourri, ce qui n'est pas du pessimisme mais du réalisme.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1425
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 49
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par RoyJade Mer 27 Mar 2019 - 16:38

Quelqu'un m'a dit un jour que le bonheur, c'est comme la chance. Je lui ai répondu que la chance ne s'attend pas, ça se provoque, se saisit et s'exploite à fond.
Anticipe le pire, espère le meilleur, vis avec ce que tu as. C'est comme ça que je me sens heureux, même avec les petits (ou gros) détails qui auraient pu m'en empêcher.
RoyJade
RoyJade

Messages : 525
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 32
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Introitus Dim 5 Mai 2019 - 21:24

Suivant le cas, le milieu d'où l'on vient, il est évident que le bonheur,
doit se cultiver pendant un temps, comme une plante, même si rien n'y prédispose dans le quotidien.
C'est comme tout. Tout est question de maintien.
Pour marcher ....nous apprenons.
Notre subconscient et inconscient sont comme un jardin, neutre.
Suivant les graines multiples que nous avons semé et les semences des autres, durant tout notre vie, passé,
Il est clair que l'influence des dites 'mauvaises, négatives' graines semées en supériorité
produiront quelque chose genre friches, plutot qu'un beau jardin!
il est nécessaire de 'retravailler' le terrain intérieur.
De le réalimenter (de force parfois) de bonnes pensées.
Peu importe que l'on y croit ou pas pour commencer.
Ce travail peut durer un certain temps, mais avec de la persévérance, comme tous jardins
Il re-produira tout naturellement ce que l'on y a réensemencé.

Ce qui est rassurant, c'est que même si on a eu pendant des années des graines négatives
Le processus de renversement, en temps, sera très rapide.
Ainsi dans cette démarche, il apparaitra de temps en temps
des tentatives de votre ancien mode de penser, mais
vous serez devenu un maitre de la matière....plus aucune friche n'envahira votre merveilleux jardin, intérieur!
Introitus
Introitus

Messages : 164
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 51
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 5 Mai 2019 - 21:56

C'est un peu comme la phrase souris à la vie et la vie te sourira ?

Et bien je dois mal sourire.... Very Happy
Ou pas assez.....

C'est facile à dire beaucoup moins à faire


Dernière édition par Madame Picodon le Dim 5 Mai 2019 - 22:13, édité 1 fois (Raison : Faute de di tion)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Confiteor Dim 5 Mai 2019 - 22:10

Aujourd'hui j'ai été à la fois pleinement heureux et pleinement lucide.

J'ai choisi de me remplir des beautés du monde, des fantastiques paysages des Hautes Alpes, de la douceur de la compagnie de M., des plaisirs du corps.
Et j'ai accepté qu'en tâche de fond tourne toutes les interrogations sur mon avenir.
Mais je leur ai interdit d'envahir ma conscience et de nous empêcher de profiter d'une belle journée.

Le bonheur c'est pas seulement une habitude, c'est aussi un travail.
Une attention aux petites choses simples qui font que la vie est moins terrible.

Tandis que j'écris ces lignes je viens d'avoir un vrai petit bonheur.
Mon voisin de chambre commence à ronfler, MAIS j'ai des boules Quiès d'une efficacité redoutable.
Dès que j'ai été importuné, j'ai eu un petit bonheur : celui de savoir que j'avais une solution à ce qui aurait pu être une grande douleur et une intrusion terrible dans mon intimité.

C'est bien tard que j'ai découvert tout ça dans ma vie et je vous souhaite d'être plus précoce que je ne l'ai été.
Confiteor
Confiteor

Messages : 8556
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 65
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 5 Mai 2019 - 22:15

Un petit exercice tout simple. Quand on dit quelque chose de négatif, on doit s'obliger à dire quelque chose de positif juste après. Si on va trop mal pour trouver un évènement positif et que la liste des contrariétés s'allonge, on peut utiliser en joker une phrase qui commence par "j'aime" ou "j'aime bien".

Exemple: "Ma voiture est en panne"... et juste derrière: "il fait beau".
ou (s'il ne fait pas beau) "j'aime les fleurs séchées".

Ca ne parait pas grand chose comme ça, mais en le faisant tous les jours pendant plusieurs semaines, on commence à remarquer plus facilement les évènements positifs, même minimes et on focalise moins sur ceux qui sont négatifs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 5 Mai 2019 - 22:23

@Hortense:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Dim 16 Juin 2019 - 9:58

Que oui… J’ai longtemps été du type râleur et encore aujourd’hui j’ai tendance à bien coller au profil anxiété-déprime-procrastination. J’ai juste décidé que même si c’était là, même si c’était constant, ça n’allait pas me pourrir la vie.

Aussi j’ai des parents qui ont quand même vachement raté leur life question bonheur, en particulier mon père, qui s’est noyé dans un tourbillon de pessimisme… C’est quelqu’un de super gentil, de drôle et d’intelligent, mais dès qu’on parle d’un truc, même anodin, ça vire en tout va mal et le monde est horrible, bla bla bla. Tout ce qu’il dit est factuellement vrai, mais c’est épuisant. Je ne veux pas être comme ça. Toute ma vie j’ai eu le contre-exemple chimiquement pur de tout ce qu’il fallait pas faire.

Du coup je dirais que le bonheur, ça se construit surtout. Confiteor a mille fois raison. Il faut savoir quel genre de vie on veut et agir en fonction. Je vois plein de gens attendre que ça leur tombe dessus comme par magie… Je dirais que fonctionnellement ça vient de l’idée fausse que si on ne fait rien on se préserve, alors qu’en fait comme les situations sont dynamiques eh bien non, ne rien faire est en soi une action: ça a donc des conséquences. Tout changer pour que rien ne change, tout ça.

Donc je m’aménage une vie qui améliore mon quotidien. J’ai choisi un genre de carrière difficile, mais dont l’objet me rend heureuse. J’ai choisi de vivre près de mon lieu de travail, même si je dois payer un loyer considérablement plus cher. Je me suis arrangée pour trouver un job supplémentaire à domicile comme ça je peux compenser la différence chez moi, sans devoir me traîner quelque part parce que je déteste la circulation. J’ai la chance d’avoir des colocs sympas, et quand les deux précédents vont partir, on s’est dit qu’on allait essayer de renouveler la dynamique pour que soit encore plus sympa. J’ai décidé de voir ce qu’il y avait d’attachant et de chouette chez les gens, et de m’y tenir. Ceux qui sont chiants ou cons, parce que ça existe ben je leur parle le moins possible et puis voilà, pas la peine de faire une fixation dessus.

En fait pour moi c’est pas vraiment une question de lunettes roses et de positivité, c’est le résultat d’une analyse matérialiste de ma propre situation. S’entourer de choses qui nous font du bien. Ça demande aussi d’accepter de se faire du bien. Ça demande d’accepter les merdes qui arrivent pour ce qu’elles sont: des trucs qui arrivent. Il y a quelques mois j’ai eu mon ordi qui a claqué, puis mon disque dur, puis mes bafles, puis j’ai perdu tout le travail que j’avais fait pendant deux semaines dont des prises de vue que je ne pourrai plus jamais refaire, ça m’a fait perdre des clients et du coup de la thune et j’ai du bouffer des nouilles, on m’a volé des trucs, j’ai pas mal souffert amoureusement. Bah, tant pis. Rien de tout ça n’est vraiment grave. Faut faire semblant que ça va jusqu’à ce que ça aille. Après tout je suis dans les conditions où je suis encore capable d’avoir du contrôle, c’est pas du tout le cas de la majorité des gens sur cette planète.

Après de temps en temps il y a des phases de l’existence où on travaille comme des ahuris, mais j’essaie toujours de me garder deux heures par jour pour regarder le plafond et réfléchir et faire une espèce de méditation. C’est indispensable pour garder une distance de sécurité avec les pressions sociales.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Epiphaneia ~☆ Dim 16 Juin 2019 - 12:07

Ce post me fait plaisir. Je suis plutôt d'accord avec vous. Il suffit parfois simplement de changer de point de vue pour envisager la vie autrement qu'une succession de souffrances (ce qui a été mon cas durant de nombreuses années). Maintenant j'essaye vraiment de savourer chaque instant de bonheur, de me dire que non, l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin et que j'ai le droit d'être heureuse ! Je ne suis pas en train de dire que je ne connais plus la souffrance, mais elle devient plus supportable. Dans la vie il y a des hauts et des bas, alors autant profiter à fond des moments agréables. Et ne jamais perdre espoir. flower
Epiphaneia ~☆
Epiphaneia ~☆

Messages : 41
Date d'inscription : 08/04/2019
Localisation : 宇宙

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Dim 16 Juin 2019 - 17:29

Je me rends compte en me relisant que ça donne l’impression que j’essaie de tout contrôler… en fait c’est plus subtil que ça.

J’essaie de garder le contrôle sur ce qui me permet justement de lâcher du contrôle. En anglais il y a le terme de "agency" ou agentivité, qui couvre la capacité d’un être à agir selon sa propre initiative.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 16 Juin 2019 - 17:37

Il y a probablement une part d'autosuggestion qui entre en compte dans ce cadre-là et à cet effet, la question posée trouve son sens et peut être approuvée.

Par contre, il me semble tout aussi essentiel de définir que le bonheur n'a pas à être la fin de la vie en soi, il n'a même pas besoin d'être une fin nécessaire ou impérative ; selon notre fonctionnement personnel il peut être tout aussi nécessaire que superflu à ce qu'on recherche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Dim 16 Juin 2019 - 19:10

Oui, c’est vrai aussi. Enfin je trouve que comme organismes ressentant de la douleur, éviter la souffrance et rechercher le plaisir est peut-être la seule chose que j’oserais affubler de l’adjectif "naturel". Après pour des êtres hautement articulés cognitivement, il y a beaucoup d’étapes intermédiaires. On peut considérer que bouffer des tartines de merde tous les matins parce qu’on est engagé dans une lutte politique ou quelque chose est ce qu’il faut faire, mais il y a la satisfaction d’être en accord avec ses principes, ce qui est une forme de plaisir.

Mais je pense que pour beaucoup de gens, leur malheur est vraiment le résultat soit d’une situation trop remplie de stresseurs, soit de tendances individuelles, le plus souvent un mélange des deux. Et ce n’est en général pas ceux-là qui choisissent de prendre des initiatives et rechercher autre chose que le simple arrêt de la souffrance.

Je serais assez curieuse Lamorak de savoir à quels types d’exemples tu penses en fait.

Sinon je suis d’accord que l’idéologie du bonheur et du positivisme dévoyé est franchement pesante.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Hrms Mar 18 Juin 2019 - 18:56

"Anticipe le pire, espère le meilleur, vis avec ce que tu as" Royjade
Je rajoute "Fais ta part" ... En relation avec ce que Crocus corax nomme agentivité.

La pyramide des besoins de Maslow distingue les besoins vitaux, ceux qui concerne la sécurité, le confort et les besoins plus évolués (sociaux spirituels). Ceux qui ne sont pas remplis occupent l'individu et l'accaparent (si je ne peux pas bouffer, manger sera en priorité), après seulement je me consacrerai aux besoins supérieurs.
Ma notion de bonheur n'est pas la même que le sdf, même si on a les mêmes besoins, ils ne sont pas remplis de la même manière. Sur les besoins supérieurs socio spirituels, c'est la même chose, on est dans une socièté qui parvient à remplir les besoins de base de la grande majorité de sa population, donc les nuances seront sur des besoins de reconnaissances sociales dans les groupes dans lesquels gravite l'individu. Mon intégration sociale se fera sur des critères à la con "le dernier Iphone", " la dernière caisse", "miroir suis je la plus belle/le plus beau?" Le bonheur se créé dés que la prise de conscience "qui suis je? qui est ce que je veux etre? que puis je faire là maintenant? Avant la prise de conscience, il est subi, les critères sociaux éducatifs hérités/appris déterminent cet équilibre. Je caricature, je ne pense pas que ce soit aussi binaire, mais plus progressif, sur des domaines qui vont être privilégiés en fonction de l'histoire personnelle de chacun.
La notion d'intégration est relative: perso, je ne souhaite pas être intégré à n'importe quel groupe, adopter n'importe quelle valeur. Par analogie, je préfère la banlieue lointaine, et esquiver le voisinage bruyant, alors que d'autres apprécie la vie trépidante et "urbaine". Il y a un distinguo entre la capacité d'intégration (je peux gérer un panel de milieu sociaux en me sentant bien, à l'aise, avec un minimum d'effort) et ce qui me rend heureux (relations choisies, loisirs sportifs, culturels, musicaux) qui n'est pas partagé loin s'en faut par ces milieux que je peux gérer...
"leur malheur est vraiment le résultat soit d’une situation trop remplie de stresseurs, soit de tendances individuelles"Crocucarax
Pour les stresseurs, je vois ce que les médias nous font subir, ce qu'est devenu le monde du travail. Il faut avoir la tête sur les épaules pour faire la part des choses et s'extraire de ces environnements.
Le bonheur n'est pas une absence de malheur, mais c'est déjà pas mal...de commencer par là...
Hrms
Hrms

Messages : 73
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 47
Localisation : Aubignan Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Jeu 20 Juin 2019 - 2:53

Éviter la souffrance, rechercher le plaisir, négocier avec la souffrance et le plasir des autres. En deux mille ans on n’a pas beaucoup avancé! :-)
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 20 Juin 2019 - 3:06

crocuscorax a écrit:Je serais assez curieuse Lamorak de savoir à quels types d’exemples tu penses en fait.

Oups, j'avais raté.

C'est assez varié. La survie en tant qu'organisme d'abord (là, je rejoins Maslow).
Ensuite, des choses comme le savoir, la spiritualité, l'expression ou la création peuvent être d'autres fins que le bonheur.
Bien sûr il y a un côté libératoire qui accompagne cette poursuite (notamment quand elle est artistique), mais elle n'a pas pour autant à tendre vers le bonheur. Dans l'idée qu'on crée pour exprimer pas pour le bonheur de l'exprimer.
Peut-être qu'il y a une question d'accomplissement et d'intégrité dans ces démarches.
Dès lors j'associe plutôt une forme de sérénité (inatteignable, à l'instar du bonheur) comme force motrice à ces quêtes et le bonheur me semble très dissociable de celle-ci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Jeu 20 Juin 2019 - 3:14

Mh, étant artiste moi-même c’est une question que je n’ai pas vraiment résolue. J’envisage plus l’art comme une façon plaisante d’aborder des problèmes compliqués, mais qui consiste quand même à créer des problèmes et pas à les résoudre. Je ne dirais pas que je n’éprouve pas de plaisir à faire de l’art — encore heureux hein, sinon on se demande pourquoi on a signé pour les boites de thon et les spaghettis — mais effectivement c’est pas du "bonheur".

En fait je vois pas trop ce que ce mot veut dire. Le plaisir oui, la joie oui, une certaine forme de paix et de contentement de voir les choses vivre et évoluer autour de soi, mais c’est aussi possible de vivre sa tristesse de façon heureuse, je ne sais pas si c’est clair.

Après parfois il y a des moments merveilleux, mais c’est fugace. Honnêtement à la fin je suis juste contente d’être vivante plutôt que de n’être pas là.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 20 Juin 2019 - 3:33

Je ne cerne pas non plus l'idée du bonheur précisément puisque c'est une inconnue. C'est une chimère.

Je ne sais pas si je suis content quand je crée. Soulagé, parfois, dans une forme d’égoïsme. Le plaisir je le mesure plus difficilement. Je n'ai pas souvenir de m'être dit quelque chose : putain ça fait du bien d'exprimer ça.

Ton allusion sur les boites de thon me fait penser que la richesse ou la réussite sociale peuvent être aussi des fins. Pas celles que j'apprécient, mais des fins, sur un plateau. Inaccessibles comme les autres pourtant. Est-ce encore l'insatisfaction dont on parlait ailleurs ? Une fin atteignable ça serait peut-être chiant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Jeu 20 Juin 2019 - 4:59

Ça le serait sûrement. Je crois qu’il y a des phases pour chaque chose, et qu’il faut savoir se réinventer.

Question art j’ai jamais eu le truc ouaah, je me suis exprimé. J’aime le faire, je me sens plutôt bien quand je le fais, c’est une autre sorte de pensée. J’adore faire les accrochages d’expo, de voir tout nickel, de voir les gens contents de voir le travail. J’aime bien aussi élaborer des projets fous même si après ça veut dire que je vais devoir y travailler même quand ce sera super relou de le faire.

À vrai dire quand je parlais de moments merveilleux je pensais plus à un lit qu’à mon atelier.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 20 Juin 2019 - 5:04

D'accord.

Je n'ai pas ce registre de références pour le moment, euh, depuis un moment en fait. Merveilleux, plaisir, joie,c'est des notions très relatives dans mon vécu quel que soit le domaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 20 Juin 2019 - 5:10

Ce qui permet de citer Renaud (en constatant au passage l'impact des mots dans ce qui nous construit lorsqu'on est en âge de l'être) :

Moi j'aime le soleil 
Tout autant que la pluie 
Et quand je me réveille 
Et que je suis en vie 


C'est tout ce qui m'importe 
Bien plus que le bonheur 
Qui est affaire de médiocres 
Et qui use le coeur.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Jeu 20 Juin 2019 - 5:15

Mhh. Ben pour définir du coup je saurais pas aider. Autant je trouve qu’effectivement "bonheur", "sérénité", "plénitude", sont des concepts qui m’échappent, autant je me rends compte que c’est compliqué en fait de décrire et la joie et le plaisir qui sont mes unités basiques.

Plaisir plus une sensation proche de manger quelque chose de bon, la joie plus une espèce de pincement au cœur, un petit coup d’adrénaline et d’excitation?

Après je fais partie des gens qui vivent très près de leurs émotions, c’est aussi un truc un peu particulier je pense.

Et je déteste complètement l’idée de mourir. L’idée seulement, puisqu’une fois morte, ben.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Jeu 20 Juin 2019 - 5:32

Ah, j'ai peu de plaisir en mangeant, ça aide pas... Dent pétée

Pourtant je suis un être d'émotions, bien plus que de raison, mais disons qu'elles sont assez rarement légères.

C'est l'inverse pour moi, je crois que le fait de mourir, je l'adore. Le côté périssable des choses participe à leur beauté. Je crois que la finitude donne un sens à l'incomplétude, du sens à nos rencontres et nos expériences, de la force à nos choix, de la valeur à nos quêtes, la mort, c'est un ode à la vie, ça la rend intense. La mort n'est rien sans la vie, la vie n'est rien sans la mort.

Je ne considère pas l'état/le non-état d'après puisque je n'y serais plus et cet univers me sera étranger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par crocuscorax Dim 23 Juin 2019 - 17:06

Bof, la finitude ne m'apporte aucun sens particulier.

Mais je ne suis franchement pas quelqu'un de léger non plus. Même le plus minime des plaisirs est une tragédie métaphysique. C'est juste que dans l'inanité de tout ce qu'on fait, autant passer le temps de façon agréable, si possible intelligente, si possible sans faire de mal à personne, si possible en soulageant les autres de leur souffrance.
crocuscorax
crocuscorax

Messages : 397
Date d'inscription : 08/06/2019
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est-il une habitude à prendre ? Empty Re: Le bonheur est-il une habitude à prendre ?

Message par Invité Dim 23 Juin 2019 - 17:37

Je te l'accorde volontiers. Mes plus grands plaisirs sont pour ma part essentiellement contemplatifs. Tomber amoureux d'un tableau, d'un morceau de musique, d'un paysage, d'une ambiance. La conscience de ce que ce moment sera perdu dès que je le quitterai participe toute fois à cet effet. Bref, je suis plus memento mori en cela que carpe diem dans l'approche même si l'effet ressenti est finalement tout à fait comparable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum